La quinte du vendredi

Ce matin, les chevaliers de l’Apocalypse entendent, si on ne les arrête, hisser le drapeau de Kadhafi sur les dernières zones libyennes en rébellion, le peuple japonais saigne et souffre dans le silence d’une civilité bouleversante, les Ivoiriens assistent impuissant aux sanglantes exactions des milices pro-Gbagbo, Jean-Bertrand Aristide, alias Titide, vient ajouter au cloaque haïtien telle une métastase supplémentaire sur le cancer national, les Canadiens, dans un contexte de cynisme sans précédent, s’apprêtent à subir une élection fédérale, des ingénieurs de la firme Delcan soutiennent que le pont Champlain représente des risques et qu’il doit être remplacé le plus tôt possible, le crime organisé québécois, inversement à la Couronne désormais famélique, fait le plein en tracassiers, plaideurs et autres avocats. Ad naseam – am – am – am !

Plus je lis les manchettes Web, plus j’écoute les nouvelles radios, moins j’ai le goût d’entreprendre ma journée. Pourtant, en tant que journaliste techno, il me faut vous parler techno sans trop être à côté de mes pompes. Je me dois d’être utile, utile et branché, même si j’ai le goût de vous parler des flics mexicains, des pères rédemptoristes, de Tony Accurso, de la bêtise monarchique dans laquelle le Canada va très prochainement sombrer, des frais de scolarité, de … de… et puis bof !
Lire la suite