La quinte du vendredi

Ce matin, les chevaliers de l’Apocalypse entendent, si on ne les arrête, hisser le drapeau de Kadhafi sur les dernières zones libyennes en rébellion, le peuple japonais saigne et souffre dans le silence d’une civilité bouleversante, les Ivoiriens assistent impuissant aux sanglantes exactions des milices pro-Gbagbo, Jean-Bertrand Aristide, alias Titide, vient ajouter au cloaque haïtien telle une métastase supplémentaire sur le cancer national, les Canadiens, dans un contexte de cynisme sans précédent, s’apprêtent à subir une élection fédérale, des ingénieurs de la firme Delcan soutiennent que le pont Champlain représente des risques et qu’il doit être remplacé le plus tôt possible, le crime organisé québécois, inversement à la Couronne désormais famélique, fait le plein en tracassiers, plaideurs et autres avocats. Ad naseam – am – am – am !

Plus je lis les manchettes Web, plus j’écoute les nouvelles radios, moins j’ai le goût d’entreprendre ma journée. Pourtant, en tant que journaliste techno, il me faut vous parler techno sans trop être à côté de mes pompes. Je me dois d’être utile, utile et branché, même si j’ai le goût de vous parler des flics mexicains, des pères rédemptoristes, de Tony Accurso, de la bêtise monarchique dans laquelle le Canada va très prochainement sombrer, des frais de scolarité, de … de… et puis bof !
Lire la suite

Publicités

L'Envy 17 de HP: un bloc-notes surprenant

illQuand vous ouvrez la boîte contenant le HP Envy 17, modèle 1090ca, que l’on vient de vous livrer, un pressentiment agréable vient vous habiter. Comme l’emballage est très soigné, vous vous dites que HP a apparemment mis le paquet comme elle est si bien capable de le faire. Le creux du bedon en petit bonheur, vous en extirpez alors l’appareil, un bloc-notes pas si tant lourd (7,5 livres ou 3,41 kilos) dont la réputation est de pouvoir remplacer votre ordi de travail. En le plaçant respectueusement sur votre bureau, vous vous retrouvez en mesure d’admirer sa facture un peu MacBook Pro (carbone vieilli et aluminium brossé) toute en sobriété et en bon goût, ainsi que son moniteur HD de 43,6 cm (17,3 pouces) au fini poétiquement nommé « HP BrightView Infinity LED Display ».

Vous prenez acte de sa caméra Web HP TrueVision HD avec microphone intégré qui a été logée « à la Apple » dans le haut du moniteur et vous sifflez d’admiration devant les nombreuses prises sur le côté, incluant une HDMI, une eSATA, une USB 3 et une mini-Display (si si !). En ricanant de satisfaction, vous vous dites que le MacBook Pro vient d’être coiffé au poteau, notamment en raison de son coût plus élevé (voir plus bas au dernier paragraphe), et vous allumez ce joyau des écuries HP. Et là, bedang ! Une première découverte vous saute aux yeux.
Lire la suite