La quinte du vendredi

Ce matin, les chevaliers de l’Apocalypse entendent, si on ne les arrête, hisser le drapeau de Kadhafi sur les dernières zones libyennes en rébellion, le peuple japonais saigne et souffre dans le silence d’une civilité bouleversante, les Ivoiriens assistent impuissant aux sanglantes exactions des milices pro-Gbagbo, Jean-Bertrand Aristide, alias Titide, vient ajouter au cloaque haïtien telle une métastase supplémentaire sur le cancer national, les Canadiens, dans un contexte de cynisme sans précédent, s’apprêtent à subir une élection fédérale, des ingénieurs de la firme Delcan soutiennent que le pont Champlain représente des risques et qu’il doit être remplacé le plus tôt possible, le crime organisé québécois, inversement à la Couronne désormais famélique, fait le plein en tracassiers, plaideurs et autres avocats. Ad naseam – am – am – am !

Plus je lis les manchettes Web, plus j’écoute les nouvelles radios, moins j’ai le goût d’entreprendre ma journée. Pourtant, en tant que journaliste techno, il me faut vous parler techno sans trop être à côté de mes pompes. Je me dois d’être utile, utile et branché, même si j’ai le goût de vous parler des flics mexicains, des pères rédemptoristes, de Tony Accurso, de la bêtise monarchique dans laquelle le Canada va très prochainement sombrer, des frais de scolarité, de … de… et puis bof !
Lire la suite

Publicités

La quinte du vendredi

     

Si vous cliquez sur la vignette ci-haut, vous verrez apparaître la carte mondiale du réseau Internet, une mappemonde très intéressante à scruter en gros plan. Cette œuvre a été préparée par une firme de Vancouver, Peer1 Hosting, qui se spécialise dans la fourniture de services Internet aux entreprises, passant de l’hébergement à la sécurité et du stockage de données aux services infonuagiques.

Si jamais cette carte magnifique vous tente, voici comment vous pouvez vous la procurer gratos. Les 25 premières personnes qui gazouilleront cet article-ci par Twitter en utilisant l’étiquette (hash tag) #PEER1, se mériteront un exemplaire. Auquel cas, Peer1 Hosting leur fera parvenir leur trophée par la poste, cela sans aucuns frais. Allez, à vos souris ! Un, deux, trois, tweetez !
Lire la suite

La quinte du vendredi

     

Quand je suis parti, mardi, pour aller couvrir le lancement du iPAd 2, Kadhafi bombardait le peuple libyen, les gens souffraient en Haïti, les jeunes étaient désespérés au Yémen, un prix Nobel de la paix croupissait dans sa geôle chinoise, le gouvernement Harper continuait d’enfoncer le Canada sous la barre du ridicule au Proche-Orient et au nord de l’Afrique, l’économie mondiale commençait à avoir des témoins d’alerte qui clignotaient sur son tableau de bord, sans parler du reste. Quand je suis revenu, jeudi soir, rien n’avait changé. La planète était toute aussi dangereuse, menacée et misérable qu’avant (1).

Pourtant, le iPAd2 avait été lancé.
Lire la suite

Quinte de "tout"

illAvant-hier, j’ai appelé dans la famille à Chandler et l’oncle Milton qui habite sur le bord de la mer m’a dit que tout allait bien, mais que de toute sa longue vie, il n’avait jamais vu, à la mi-décembre, une température de 10 degrés Celsius et des inondations quasiment aussi pire que dans les Maritimes. À Saint-Fabien-sur-mer (près de Rimouski), un oncle de ma blonde, Guy, a vu sa serre se faire emporter par la mer il n’y a même pas deux semaines. Lui non plus n’avait jamais vu un tel bordel météo. Même chose pour le copain Eddy qui vit à trois pas de la mer près de la rivière Moisie sur la Côte-Nord. Du jamais vu qui semble confirmer ce que ses amis indiens lui répètent depuis belle lurette. Pourtant, 59 % des Américains, environs la moitié des habitants de l’Ouest canadien (1), un Ontarien sur trois et 15 % des Québécois (2) se définissent comme étant des climato-sceptiques. Pour eux, tout cela n’est qu’une normalité cyclique. Rêvez, rêvez, mes frères incrédules, le meilleur est à venir !

En attendant, revenons à notre quinte vendredisiaque et à nos cybermoutons. En premier lieu, j’attirerai votre attention sur un livre blanc que vient de publier Mandriva et qui s’intitule « Les solutions Open Source pour la Gestion de Parc Informatique ». Puis, il sera question d’optimisation du signal WiFi d’un routeur, ensuite d’une certaine grogne entourant la « Station Turbo » offerte par Bell, suivie de la présence d’un œuf de Pâques dans Google Traduction, enfin d’une nouvelle version de la Pogoplug, la Pro, au sujet de laquelle un visiteur s’interroge.
Lire la suite

Quinte de "tout"

illDans les commentaires faisant suite à ma chronique d’hier, quelqu’un me rappelait la proximité imminente de Noël et me reprochait de m’être pris pour un commentateur politique au lieu d’avoir assumé mon rôle de présentateur de bébelles technos, question d’aider les gens à gaver leurs cartes de crédit de façon mieux éclairée. Ayant une opinion sur la consommation débridée dont celle qui caractérise le marché des fêtes, il y a belle lurette que j’ai cessé d’en jouer le jeu. Si la présentation des plus incontournables (pour l’instant) gugusso-gadgets bidulesques à gosses qui font wow-wow put-put vous importe, ho-ho-ho, allez ailleurs, des milliers de sites uniformément ravis le font très bien. Mais revenez-moi quand même lorsque vous aurez fini. J’insiste !

Et si vous le faites ce matin, vous aurez droit à ma poutine habituelle des vendredis, soit une quinte de petits sujets. En premier, je vous parlerai d’une firme-conseil québécoise, firme pas comme les autres, qui entend faire bouger les jeunes, ensuite je vous glisserai un mot sur ma déception en ce qui a trait au plugiciel TV Chrome, puis je continuerai avec une note appréciative destinée aux gens de Fujitsu, suivie d’une présentation des effets d’IE7 au gouvernement, sans oublier de saluer les premiers essais publics du Google Chromebook. Voilà pour mon menu d’aujourd’hui.
Lire la suite

Quinte de "tout"

illL’informatique qui rend possible la cybercommunication chiffrée entre les ambassades américaines et Washington, permet aussi à du personnel intentionné de jouer au craqueur et d’en couler quelques gigs juteux à un site Web spécialisé. En corollaire, cela nous permet de comprendre le point de vue de l’ambassadeur canadien en Afghanistan sur le fait qu’Ottawa serait en train de soutenir un régime de bandits, certitude qu’il a été tenu de faire connaître, par informatique, au régime conservateur dont le chef qui vient d’étirer la mission canadienne au pays d’Hamid Karzai, est un ancien programmeur informatique. Une chance qu’on a ça, l’informatique, non ?

Pour continuer dans les bits’n’bytes, voici ma rituelle quinte de petits sujets. El primer punto, une application iPad dont votre gamin est le héros, el secundo y el tercer, deux devinettes pour vous détendre dont une peut vous rapporter un prix, el cuarto, l’expression passagère de mon découragement, ainsi que le bonjour à Alex, enfin, el quinto, un sondage Léger Marketing sur le Nuage.
Lire la suite

Quinte de "tout"

illJe me sens drôlement vieux ce matin ! Un chroniqueur américain vient de me rappeler que Windows venait tout juste d’avoir 25 ans. En soit, ce n’est que deux décennies et des poussières, ce qui n’est rien et, dans mon cas, c’est comme si c’était hier, hier alors que je m’escrimais dans ma nouvelle carrière de journaliste techno. Mais 25 ans, c’est aussi l’âge de ces jeunes adultes, cette avant-garde de la iGénération aux culottes comme ci et aux calottes comme ça, de petits nouveaux élevés entre deux ordis qui n’ont pas connu ce que c’était, AVANT, et qui sont aujourd’hui en situation de productivité. Tant mieux pour nous, mais bordel que je me sens vieux !

Reste que ces nouveaux cheveux blancs ne doivent pas m’éloigner de ma noble tâche de ce jour, celle de vous présenter une quinte de petits sujets. Voici donc, dans l’ordre, une app pour RDI, une saloperie appelée Antivirus Action, un logiciel pour accéder sans douleur au contenu de son iPhone, un système sans fil de haut-parleur à 100 $ et l’expression d’une indigestion, celle du Black Friday.
Lire la suite