Pourquoi faire simple quand on peut s’amuser ?

illCe matin, deux choses. Primo, je vais tester trois logiciels, une sorte de grand chelem vite fait eu égard à l’extrême folie qui caractérise ces quelques jours avant Noël (1). Secundo, je vais vous divertir en vous proposant un jeu de devinettes. Vous serez ravis, monsieur Gesca sera content content et moi, comme je n’aurai pas de roman-fleuve à vous produire, j’aurai gagné du temps pour aller faire mes tourtières.

Évidemment, mon petit jeu a été conçu pour vous présenter mes trois produits, lesquels, je préfère ne pas nommer à ce stade-ci. Je vais vous gratifier de belles prises d’écran et vous aurez à identifier ce que vous croirez y découvrir. Pour chaque bonne réponse, vous aurez droit à un crédit et, pour chaque crédit, à une bière (à vos frais et à ma santé) que vous pourrez consommer seulement à la fin de l’exercice. Voilà. C’est parti !

illSi vous cliquez sur la vignette du haut, celle qui est à la gauche de mon intro, que voyez-vous ? Vous hésitez ? Pour en avoir le cœur net, cliquez sur celle qui est ici à côté. Rien qu’à voir, on voit bien, n’est-ce pas ? Vous savez maintenant qu’il s’agit de Microsoft Word 2007, un logiciel qui turbine en giron Windows. Si c’est à ce produit que vous aviez songé, inscrivez un crédit à côté de votre nom.

illillMais il tourne sous quel système d’exploitation, Word 2007 ? Pour le savoir, cliquez sur la vignette ici à gauche. Tadam ! C’est le Mac OS X. À preuve, cliquez sur l’autre illustration : vous voyez Word 2007 s’ouvrir dans un Mac. Wow ! Mais comment est-ce possible ?

illPour le savoir, cliquez sur la vignette. Si cela vous permet d’obtenir confirmation à votre déduction à l’effet que Word utilisait, pour fonctionner, non pas Crossover, mais la dernière version de Wine, un gratuiciel permettant de faire tourner des produits Windows en environnement Linux, accordez-vous un crédit. Mais. À bien y penser, Wine n’est pas très évident à installer sur un Mac. Comment un journaliste comme moi a-t-il pu y parvenir sans virer dingue ? C’est louche tout cela !

illillMieux vaut scruter comme il le faut la prise d’écran du Mac OS X en titillant la vignette de gauche. Ne trouvez-vous pas que certaines icônes sont bizarres ? Continuez, ne vous gênez pas, cliquez maintenant sur la vignette de droite. Ne trouvez-vous pas que le contenu de l’icône « Préférences système » est bien étrange ? Ça ne vous fait pas penser à quelque chose ?

illPour le savoir, cliquez sur l’image de droite. Ce faisant, vous constatez que vous êtes sous Ubuntu et que le look Mac OS X n’est qu’un artifice, une couche graphique par-dessus Ubuntu 10.10 (2). Il s’agit d’un gratuiciel qui se télécharge comme tel (c’est plus qu’un simple thème), qui se nomme MacBuntu et qu’a bien voulu me signaler notre ami claude_c. Il dit même s’en servir et le trouver plus agréable à utiliser que le vrai Ubuntu 10.10. On l’applaudit le claude_c et, advenant qu’on y avait songé avant de vérifier, on ajoute un crédit dans son escarcelle.

illIci, je vous vois venir. Vous allez me traiter de nono parce que j’ai tout bousillé ma belle installation du Koala Karmique dans ma machine Linux. Alors moi, je vous réponds « Gna-gna-gna » ! Je n’ai rien bousillé du tout. Alors, comment y suis-je arrivé ? Gestionnaire d’amorce dans un PC ? Dans un Mac ? Live CD ? Que nenni ! Cliquez sur la vignette pour le savoir. Ce faisant, vous constaterez que je me suis servi de la version 6.5.5 de VMware Workstation (3), la mouture la plus récente du populaire logiciel de virtualisation. Si vous l’aviez deviné, additionnez un crédit à votre actif.

illillEnfin, si vous m’avez suivi jusqu’ici, vous vous doutez bien que ma version de VMware tourne sous Windows 7, non ? Soyez-en assuré en faisant se déployer la vignette ci-contre. En fait, c’était ma question facile facile afin que tout le monde ait au moins un crédit. Et sur l’autre vignette, vous apercevez MacBuntu en train de s’installer dans VMware sous Win 7.

Bref, pour vous écrire ce texte, j’ai utilisé Word 2007 installé, grâce à Wine, dans MacBuntu, une saveur d’Ubuntu 10.10, lequel tournait dans une machine virtuelle de VMware sous Windows 7. Ce qui équivaut à dire que j’ai utilisé un traitement de texte Windows dans Windows, mais que, pour rouler de Montréal à Québec, je suis passé par Sherbrooke et Gatineau. C’est moi, ça, misère !

Calculez maintenant vos points et allez à votre frigo. À la bonne vôtre !

ill ill ill

ligne.jpg
(1) Je reçois ma famille pour le soir de Noël et je n’ai rien de fait. Je n’ai même pas eu le temps de magasiner et de décorer mon arbre de Noël. Je capote !

(2) Y a un nouveau gugusse dans MacBuntu qui se nomme Ubuntu Tweak et qui semble être la cause du fait qu’en cours de route, sous le capot de MacBuntu, je me suis ramassé avec le Narval chic (Natty Narwhal), la même pas beta version 11.04 d’Ubuntu, celle qui apparaîtra en avril prochain. Ubuntu Tweak adore nous offrir les mises à jour qu’il juge disponibles.

(3) J’ai essayé avec Virtual Box, un gratuiciel fabriqué (désormais) par Oracle, mais la taille de l’écran était limité à 640. Quant à VMware, je ne suis jamais parvenu à en installer les outils (VMwareTools) dans MacBuntu (c’est généralement la croix et la bannière de le faire sous Linux Debian…). Tant et si bien que j’ai laissé tomber cette fonction.

Avis : j’utilise personnellement des machines sous Windows, Mac OS X et Linux et je n’ai aucune préférence; en fait j’ai une relation d’amour-haine avec chacune. Si vous croyez que j’aie un parti-pris envers l’une ou l’autre de ces plates-formes, je vous soumets respectueusement que vous avez tort et ne peux vous recommander que de consulter mes chroniques antérieures.
Pourquoi commenter cet article : Pour dépasser ou préciser mon propos, pour le nuancer, l’illustrer, le compléter avec des adresses, pour débattre du sujet. Il en ressort un “produit d’information” (mon article + les commentaires) beaucoup plus intéressant et utile qu’un simple article de journaliste. D’où les demandes régulières de la part de participants pour que jesévisse quant aux trolls ou aux propos vexatoires et inutilement agressifs. On n’est pas ici pour s’enguirlander à qui mieux mieux, mais pour partager de l’information utile.
Nelson Dumais

ligne.jpg

Publicités

12 réflexions sur “Pourquoi faire simple quand on peut s’amuser ?

  1. Hmm, j’avais bloggué sur le sujet il y a quelques temps:

    http://www.google.com/buzz/toogreen/Rj6qVrfEDCL/Just-ran-the-script-to-install-Macbuntu-just-for
    http://www.google.com/buzz/toogreen/5LMMFXFZ4WS/Just-tried-Macbuntu-on-my-Dell-mini-10v-and-found

    Et j’ai même fait une petite vidéo Youtube pour comparer côte-à-côte le démarrage avec mon Macbook:

    En effet j’avais adopté moi aussi sur mon Netbook car je trouvais que c’était plus efficace, joli et même pratique qu’Unity, mais j’ai remarqué qu’après une longue utilisation mon Nautilus semblait drôlement ralentir et en venir même qu’à « choker »! J’ignore encore si c’est vraiment Macbuntu qui était en cause mais j’avais le même problème sur mon ordinateur de bureau et à la job et étrangement après avoir désinstallé Macbuntu sur les trois tout est revenu à la normale. Donc bref c’est cool comme hack et ça peut même être pratique surtout sur un Netbook avec les menus dans la barre du haut (plus d’espace vertical) mais je ne sais plus si trop ça vaut la peine car ça semble ralentir le système… Mais je peux me tromper aussi, ce n’était peut-être pas lié à ça non plus.

  2. @ toogreen

    J’ai installé le ISO de MacBuntu, pas seulement le script. Je ne sais pas si ça change quelque chose aux performances et à la stabilité. Peut-être bien. En tout cas, à date, je n’ai aucun problème, au contraire. J’en suis très satisfait. Le tout me semble plus logique.

    Je l’ai aussi mis dans ma vieille picouille de portable, c’est plus lent un brin, mais ça sert à rien de fouetter et maudire un cheval à trois pattes. Cela dit, il a maintenant fière allure, et on remarque à peine son handicap.

  3. M. Dumais, j’ai bien aimé lire votre chronique. Cependant, je ne bois pas de bière, je n’ai pas de sapin, ma conjointe est à Paris et je n’en mourrai pas. Je vous souhaite de passer de Joyeuses Fêtes avec votre famille et de ne pas capoter avec votre sapin.
    Je nous souhaite de continuer à lire vos exellentes chroniques appuyées par votre équipe de ribambelles blogueurs.
    Amen… 😉

  4. @daniel69

    Scrooge sors de ce corps 😉

    @Dumais

    Ca va faire la procrastination. On lâche les gadgets un peu, on empoigne sa carte de crédit pis on pête sa limite.

  5. C’est en cherchant où en était rendu le script-thème Mac4Lin, http://sourceforge.net/projects/mac4lin/ (que j’avais déjà essayé), que je suis tombé par hasard sur MacBuntu. Il était dans la colonne de droite, dans les projets semblables.

    Et là, dans les commentaires, un type, oslike, disait qu’il avait fait un ISO, et de chercher Macbuntu-iso sur Google. Ça m’a intrigué.

    C’est là que je suis arrivé sur son site http://www.oslike.se/ On peut voir un vidéo de MacBuntu en action : http://www.youtube.com/watch?v=KnANbU0nTIk J’ai fait : wow.

    Y en a plein d’autres sur Youtube si on tape macbuntu.

    J’ai cherché des « reviews » de Macbuntu, et tous s’entendaient pour dire que c’était de la belle ouvrage. C’est en voyant un des vidéos d’un gars qui avait installé Office 2007 que j’ai cherché où en était rendu Wine avec ça. Je me souviens que je n’avais pas pu installer le SP1 à l’époque. Mais là, on expliquait, avec la version 1.3.9 de Wine, comment installer Office 2007 et le SP2. Cool. Et c’est vrai que ça marche.

    Bref, ça me donne un portable triple. Un Linux, aux allures de Mac, qui roule Office 2007 de Windows.

  6. Voilà ce qui s’appelle « jouer un tour aux copains » pour n’avoir que ça à faire! Et moi qui prend mon crayon et un bout de papier… Vite, au fourneau, aux tourtières et aux tartes aux pommes.

    Joyeuses Fêtes!

  7. Wein…

    J’suis pas content, là… J’ai le feeling qu’on va se gratter pour le conte de Noel!!

    Autant aller acheter une caisse de 12 crédits au dépanneur!

    Houuuu le vilain Dumais!!

  8. Pour avoir plus de 640 de résolution dans virtualbox, faut que t’installe les guest addition.

    Sinon, pour les préparatifs de Noel, c’est sous la pression qu’on performe alors…

  9. Arghhh ! Mais que c’est qu’il met dans sa bière bout d’viarge ?
    Juste à lire la description ça m’étourdit. Veux-tu bien arrêter ces tortures de neurones de geek pis nous écrire un cyber conte neuro-leptique de nowell avec plein d’affaires bizarres.
    Bon.

    Alex

  10. Bonjour à tous, j’ai une petite question plus ou moins reliée au sujet du billet. J’ai un collègue de travail qui pense à passer au Mac et qui me pose des tas de question à propos du Mac OS X, etc. Il semblerait qu’il craigne le fait de devoir apprendre une toute nouvelle interface par rapport à Windows et c’est la raison qui le fait hésiter.

    Je me suis dit que Macbuntu serait sans doute une bonne option pour lui, afin de se plonger dans un environnement semblable à Mac avant de se lancer dans l’achat d’un Mac Book et ainsi évaluer si ça lui plait ou non. Est-ce qu’il existe un programme quelque part qui altère l’environnement Windows comme le fait Macbuntu pour Linux?

  11. @simonlar

    Je viens de passer de Win XP à Max OS X. En gros, il y a des fenêtres, de boutons, des menus donc la transition n’est pas insurmontable. Cependant, ce sont les réflexes développés avec XP qui survivent, les petites choses qui m’énervent.

    1) La barre de menu unique et contextuelle m’énerve au plus haut point. J’oublie constamment que les menus déroulants sont en haut de l’écran et changent avec le contexte.
    2) Je continue a attraper le coté d’une fenêtre pour l’agrandir.
    3) Le pad multitouch continue à m’énerver. Le clic a droite avec deux doigts est toujours laborieux.
    4) L’installation d’application avec son disque virtuel n’as pas de sens pour moi. Ca m’as pris un mois avant de m’apercevoir que skype était toujours installé temporairement.
    5) Le bouton rouge ferme la fenêtre mais pas l’application. Et j’oublie que l’application roule toujours.
    6) Le clavier canadien-francais a le / a un endroit différent. Je cherche encore les autres caractères spéciaux.
    7) Je cherche encore les paramètres qui contrôlent la sauvegarde d’écran, l’économiseur d’énergie, l’impact d’abaisser l’écran.

    Comprenez-moi bien, j’adore ma nouvelle machine. Le clavier est super, le design élégant, La sortie vidéo externe en HDMI. Tout est cohérent et solide. Mon seul regret est d’avoir raté le nouveau Mac Air.

    Mais il y a définitivement une adaptation à faire.

    Le problème de votre ami est de comparer le courbe d’adaptation avec celle de Win 7 qu’il devra inévitablement franchir en achetant une nouvelle machine. Peut-être qu’une autre personne ici a une opinion la-dessus. Pour ma part, essayer de configurer Vista m’as décidé a ne plus jamais avoir d’OS Microsoft.

    Bien sur, passer à Linux est aussi une solution mais je voulais insister sur le passage de XP a MacOS.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s