Quinte de "tout"

illAvant-hier, j’ai appelé dans la famille à Chandler et l’oncle Milton qui habite sur le bord de la mer m’a dit que tout allait bien, mais que de toute sa longue vie, il n’avait jamais vu, à la mi-décembre, une température de 10 degrés Celsius et des inondations quasiment aussi pire que dans les Maritimes. À Saint-Fabien-sur-mer (près de Rimouski), un oncle de ma blonde, Guy, a vu sa serre se faire emporter par la mer il n’y a même pas deux semaines. Lui non plus n’avait jamais vu un tel bordel météo. Même chose pour le copain Eddy qui vit à trois pas de la mer près de la rivière Moisie sur la Côte-Nord. Du jamais vu qui semble confirmer ce que ses amis indiens lui répètent depuis belle lurette. Pourtant, 59 % des Américains, environs la moitié des habitants de l’Ouest canadien (1), un Ontarien sur trois et 15 % des Québécois (2) se définissent comme étant des climato-sceptiques. Pour eux, tout cela n’est qu’une normalité cyclique. Rêvez, rêvez, mes frères incrédules, le meilleur est à venir !

En attendant, revenons à notre quinte vendredisiaque et à nos cybermoutons. En premier lieu, j’attirerai votre attention sur un livre blanc que vient de publier Mandriva et qui s’intitule « Les solutions Open Source pour la Gestion de Parc Informatique ». Puis, il sera question d’optimisation du signal WiFi d’un routeur, ensuite d’une certaine grogne entourant la « Station Turbo » offerte par Bell, suivie de la présence d’un œuf de Pâques dans Google Traduction, enfin d’une nouvelle version de la Pogoplug, la Pro, au sujet de laquelle un visiteur s’interroge.

Un livre blanc signé Mandriva

illLa semaine dernière, on a abondamment parlé de gestion informatique et, il fallait s’y attendre, le débat a tourné vers le logiciel libre, vers l’Open Source, une avenue qui semble possible pour les uns, mais qui est impensable pour les autres. Les écueils seraient nombreux. D’où l’intérêt de la réflexion (en français) proposée par les gens de l’organisation Mandriva, une saveur Linux des plus crédibles. La structure du document est très logique : enjeux, besoins, objectifs, fonctionnalités souhaitées, types de solutions et solutions Open Source. On y lit notamment que l’excellence technologique multimarques et multiplateforme qui est nécessaire à la gestion des TI « ne doit pas masquer les enjeux auxquels doivent faire face les directeurs informatiques. Ils doivent arbitrer entre les coûts, les risques, les investissements, apporter le meilleur niveau de service et à leurs utilisateurs et continuer sans cesse à innover ».

Ça se lit bien, moins de 30 pages, et c’est clair. Pour se le procurer, il suffit d’aller le télécharger gratuitement chez Mandriva. Il faut toutefois s’inscrire. Merci à Mobuntu d’avoir attiré mon attention sur ce document.

Pour optimiser le signal WiFi d’un routeur

illNotre ami Jean-Pierre est un SnowBird qui a loué un condo (en rangée, unités séparées) dont le propriétaire partage son signal WiFi sécurisé lequel, en raison des murs de béton, arrive chez lui plutôt faiblard. Il cherche une solution à son problème.

Le plus simple, à mon avis, est de s’acheter un amplificateur de signal (Wireless Range Extender). Ça se branche en mode WiFi et ça fonctionne avec plusieurs types d’équipement. Mais il faut d’abord vérifier avec le fournisseur ce qui sera (ou ne sera pas) pris en compte chez soi. Il existe d’autres solutions qui nécessitent cependant la collaboration du propriétaire du routeur. Par exemple, on peut lui demander d’installer des meilleures antennes à son appareil. Selon le modèle, il est possible d’en dénicher et de les installer (attention : cette technique ouvre la porte à plus d’interférence). On peut aussi installer un 2e routeur comme point d’accès. C’est vraiment l’idéal, sauf qu’il faut pouvoir le brancher … par câble Ethernet à celui du proprio. Ouin !

La station Turbo de Bell

illVous vivez dans une région qui n’a pas encore accès à la haute vitesse Internet ? Vous êtes pris avec une connexion par modem à 56 Kb/s ? Vous souffrez ? Même votre mère rit de vous ? Comme vous le savez, il y a des solutions à votre misère dont, depuis mai dernier, celle de Bell, la station Turbo. On parle d’un accès Internet cellulaire HSPA+ sur lequel il est possible de brancher plusieurs dispositifs (limite de 15), incluant des ordis, des imprimantes et des téléphones.

Sauf qu’elle ne semble pas faire consensus, la Station Turbo. Ses détracteurs trouvent que Bell exagère grandement en annonçant une vitesse optimale de 7,2 Mb/s et plusieurs, dont JT un habitué de Technaute, s’en disent indignés. Reste que, si je me fie à ce que j’ai pu lire dans les forums, un bon nombre d’utilisateurs s’en montrent relativement satisfaits, certains soulignant que le gadget de Bell est préférable à un vieux modem au charbon. Et vous, qu’en pensez-vous ?

Google fait dans le Beatbox

illDanyel, un habitué de Technaute, m’a fait parvenir un courriel où il me dévoile une sorte d’œuf de Pâques dans Google Traduction et où il m’explique comment y activer un Beatbox. Il suffit d’y copier-coller les caractères que j’ai colorés en rouge ci-après : pv zk pv pv zk pv… zk kz zk pv pv pv zk pv zk zk pzk pzk pvzkpkzvpvzk kkkkkk bsch. Si le logiciel est configuré pour traduire, disons, du français vers l’anglais, vous avez alors accès au bouton Écouter qui vous permet d’entendre une personne lire ces lettres.

Mais si, à côté de Source et de Cible, vous indiquez « Allemand » (autrement dit, vous voulez une traduction de l’allemand vers l’allemand), le bouton Écouter change pour Beatbox. Dès lors, vous entendez non pas la prononciation des lettres, mais leur rendu musical. Amusant ! M’est avis que si on pouvait taper « français canadien » au lieu d’ « allemand », on pourrait entendre Awingahan

La Pogoplug en version Pro

illJe vous ai déjà parlé de la Pogoplug, ce dispositif réseau (WiFi ou câblé) permettant de se créer son petit nuage personnel et de partager tous ses fichiers multimédias. J’en reparle pour deux raisons. Primo, parce que j’ai eu un pépin, que j’ai communiqué avec le soutien technique pogoesque et que j’ai obtenu satisfaction (dans le respect et la courtoisie), même si finalement il s’agissait d’un problème avec Windows. Secundo, la version Pro vient d’être lancée et un habitué de Technaute, René-Guy, veut savoir s’il devrait l’acquérir.

Comme ladite version Pro reprend tout ce que faisait la version précédente, incluant le WiFi (qui, cette fois, est intégré), étant donné le prix de vente canadien du bidule (par exemple), et compte tenu du fait que l’appareil est passé du rose nanane au noir sérieux, ma réponse est oui. Honnêtement, ce dispositif est très pratique et sa configuration peu complexe. Une fois habitué, on y nage comme ces poissons que mon oncle Milton n’a plus le droit de pêcher.

Merci et bonne fin de semaine !

(1) Région où, soit dit en passant, le tiers de la population se dit créationniste …
(2) C’est-à-dire 22 % à Québec et 14 % à Montréal.

Publicités

75 réflexions sur “Quinte de "tout"

  1. Pour conclure sur mon sondage bidon, ça pas mal arrêté après 60 votes… Voici donc le résultat final:

    Windows (24 votes) 40%
    Mac (18 votes) 30%
    Linux (18 votes) 30%

  2. L’avenir n’est pas aux PC (« desktop ») mais aux appareils spécialisés (« appliance »). Et Linux a un atout incroyable dans ce domaine, avec son noyau ouvert et son architecture modulaire et en couches.

    Petit exemple au quotidien: on peut désormais imprimer directement d’un appareil photo Bluetooth vers une imprimante Bluetooth, qui possède d’ailleurs un écran et des applications de retouche photo intégrée. Pas besoin de l’intermédiaire PC! Et qu’est-ce qui roule dans cette imprimante? Linux!

  3. On est le 19 décembre et ici il a mouillé (tempêté) toute la nuit. J’habite un peu avant Blanc-Sablon à la hauteur de la mer des Rigolets. Les quelques voitures qu’il y a ici devraient être remisées au profit des motoneiges à ce temps ci . C’est pas le cas. On devrait être capable de traverser la rivière nous menant au prochain village en ski-doo. Pas le moindre morceau de glace.

    L’an passé j’ai pu utiliser ma motoneige 3 fois durant l’hiver.Ce qui est catastrophique puisqu’ici les villages ne sont pas reliés par la route. Anyway.

    Apparemment il n’y a pas de solution parfaite pour ceux n’étant pas relié par le filiaire. Je ne comprends pas comment le ping ne peut pas être bon avec la station turbo, puisque lorsqu’on parle au cellulaire il n’y a pas de latence.

    Ici c’est avec Xplornet que ça se passe, il n’y a pas d’autres alternatives. Le ping est d’en moyenne 1000 ms. La connexion me coûte 112 $/mois , elle n’est pas constante et est assujettie à un quota de 50 Mo/hre le jour.

    Je trouve ça ben plate parce que le plan pan-Canadien pour doter tout le monde de la haute vitesse ça se peut bien que ça passe par Xplornet étant donné qu’ils ont déjà obtenu des partenariats pour quelques régions au Qc et en Ontario. On devrait redéfinir la haute vitesse, c’est pas juste du download, c’est aussi un ping qui nous permette de faire du gaming ou de la Webcam, ou du Skype.

    Ils sont supposé mettre en route un nouveau satellite (Viasat-1) dans le premier trimestre 2011, plus performant et ayant une meilleure bande passante. Ça me fait rire jaune étant donné que s’ils réussissent à prendre les contrats des régions éloignées on va être plus sur le réseau et ça va revenir à la même chose.

    En plus ils sont croches un peu; ils offrent des forfaits nettement moins chers dans les régions où il y a des alternatives. Comme si ça leur coûtait plus cher nous envoyer un signal…

    Moi aussi j’ai une quinte de tout lorsque je regarde ma connexion internet. Et à part Adblock ou Opera turbo il n’y a pas de trucs pour optimiser ma connexion.

  4. @ Toogreen

    Tu as bien raison quand tu dis qu’on ne retrouve pas ici le type d’intervention « anti Windows » que l’on retrouve hélas trop souvent sur de nombreux forums Linux. Je me place dans la peau des gens qui veulent se familiariser avec Linux et qui n’ont pas d’autre référence que Windows étant donné qu’ils l’ont utilisé dans le passé et qu’ils sont plus familier avec ce système. Pour ces gens, le fait de faire référence à Windows ou de comparer les modes de fonctionnement ne démontre pas une hostilité envers un Linux qu’ils s’efforcent d’apprivoiser. Malheureusement, leurs interventions sont trop souvent perçues comme tel.

    Pas ici, j’en conviens volontier !!

  5. @ nicko
    Tu comprends que même si ce n’est pas parfait, le service 3G de Bell ou Telus qu’on reçoit de l’île c’est drôlement mieux que Xplornet. Mon abonnement de 3 ans chez eux vient de terminer. Je suis bien content de l’avoir eu, mais on va appeler ça de la vitesse intermédiaire ! En passant, pas de limite pour le download de nuit, à partir de 23 heures-minuit en général tu as la vitesse maximum de la bande (par ex. 120 ko/s pour l’abonnement 1 Mbps) et ça permet facilement de télécharger plus d’un Go.

    Moi aussi je déplore d’aller vers une telle alternative. À moins de l’améliorer grandement, la liaison par satellite restera un pis aller. Xplornet semble s’impliquer dans le 4G, mais pour ça il faut une volonté réelle gouvernementale pour désenclaver les régions. Qui ne sont d’ailleurs pas toutes aussi éloignées que chez vous !

    Vous n’êtes pas capable de capter le signal de la tour près de l’Anse au loup au Labrador ? Ça semble être un peu plus de 30 km.
    http://www.ertyu.org/steven_nikkel/cancellsites.html
    Nous sommes à 90 km de la Gaspésie ! Mais bien sûr, il n’y a que la mer entre nous. Si tu veux des infos sur les antennes pour amplifier le signal 3G, je suis devenu un expert dans le domaine 🙂

    Je te (nous) souhaite un méchant gros hiver de neige. Si c’est aussi minable que l’an dernier je m’installe au Mexique ou je déménage dans la shed à bois de Nelson 🙂

    Alex

  6. @ nicko
    Complément d’infos, si tu parcoures la carte dont je t’ai refilé l’adresse, sur Terre-Neuve en face de Blanc-Sablon, à l’extrémité sud du Ten Miles Lake, il y a une tour installée à plus de 200 m d’altitude. Me semble que vous devriez pouvoir capter son signal. Tu peux interroger les tech de Telus qui vont travailler chez toi, si Eddy de Havre St-Pierre en fait partie, il pourra t’informer, il connaît bien le sujet. Le signal 3G est émis par les mêmes antennes que les signaux cellulaires. Théoriquement si les tours en question transmettent le 3G… Selon le site de Bell, la tour en question offre le HSPA+. À ouère.

    http://www.bell.ca/shopping/PrsShpWls_Coverage.page?regionToggle=true&languageToggle=true&content=/jsp/page_layouts/listing.jsp&metaKey=PrsShpWls_Content&region=NL&language=fr

    Si tu veux me contacter par courriel, passe par Nelson, ou va voir le site de ma blonde, son adresse est celle d’une grande île point net.

    Alex

  7. Encore de la récupération environnemental à tout vas où l’on ignore complètement l’existences des phénomènes El-Nino et La Nina et autres phénomènes cycliques ! Bien sûr, un David Suzuki, Al Gore ou Roy Dupuis, c’est plus charismatique qu’un météorologue qui se tue à expliquer un phénomène cyclique qui se produit environ aux 10 ans et qui était la cause de la fameuse tempête de verglas de 1998 dont – ô surprise – on n’avait pas du tout évoqué les changements climatiques à cette époque-là !

    Et aujourd’hui, El-Nino et sa p’tite soeur sont littéralement éclipsés par ça, bien que les nouvelles régionales chez nous sur la Côte aient bien mentionné El-Nino à plusieurs reprises !
    Un peu de lecture :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/El_Ni%C3%B1o
    http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Ni%C3%B1a_%28m%C3%A9t%C3%A9orologie%29
    http://www.google.com/search?client=ubuntu&channel=fs&q=El-nino+la+nina+2010&ie=utf-8&oe=utf-8

    A force de voir ces récupérations à tout va où l’on ne prend pas le temps d’analyser de façon rationnelle avec du recul avant de tirer des conclusions, ça me donne juste envie de virer climato-sceptique justement ! Vous voulez un exemple de récupération environnementale ridicule ? Mon frère avait même déjà vu du monde jeter le blâme de l’hiver trop doux de 2009-2010 sur le projet La Romaine ! Come on, torrieux ! Si cette corrélation était vraie, on aurait eu du 20-25 degrés en janvier lors de la construction de Manic-5, bâtard !

    My two cents.

    misstux qui en a assez des conclusions hâtives sans considération des autres facteurs et qui aussitôt se téléporte loin, très loin, le plus rapidement possible avant de voir une horde en colère armée de torches et de fourche scandant « LE BÛCHER ! LE BÛCHER ! ».

  8. J’ajoute cette précision avant qu’il y en ait plusieurs qui interprètent mes propos tout croche : Je ne nie pas les changements climatiques ! Ce qui m’énerve, c’est le fait que l’on en vienne à SYSTÉMATIQUEMENT évoquer ça au moindre ti-pet de Dame Nature, en ne considérant QU’UN UNIQUE FACTEUR, CELUI QU’ON ENTEND LE PLUS PARLER, ALORS QUE D’AUTRES FACTEURS PEUVENT INFLUENCER EN MÊME TEMPS ! Donc, ce que j’essaie de dire, c’est qu’on a trop tendance à aller dans l’UNIFACTORIEL (considération d’un unique facteur sans porter attention aux autres par ignorance ou négation), plutôt que le MULTIFACTORIEL (considération de plusieurs facteurs ayant chacun une part d’influence) comme on le fait avec les maladie cardiovasculaires et les cancers qui sont bien connus pour avoir plusieurs facteurs (hérédité, tabagisme, alimentation, sédentarité, etc.) !

  9. Toogreen et co.

    Les changements climatiques il n’y a pas si longtemps s’écrivait le réchauffement de la planète et bientôt s’écrira cycles climatiques de la terre. Y a déjà fait plus chaud et y a déjà fait plus frette selon l’endroit de la terre où l’on habite.

    Tant qu’au 40% Windows, 30% Mac et 30% Linux en déplaise à ceux qui aimeraient tant voir Microsoft chuter et disons que je suis assez bien placé pour le savoir: C’est avec un système Microsoft que le monde achète pas mal plus qu’à 40% (disons +75%) leurs ordinateurs.

  10. @ misstux
    Tu as bie raison. En fait il est impossible de dire que UN événement est causé par les changements climatiques que nous amenons. Une pluie à Blanc-Sablon en décembre est inhabituelle, pas exceptionnelle. Ce que les changements feront est qu’au lieu d’avoir une récurrence de 25 ans, ce type d’événement se produira aux 15 ou aux 10 ans, et peut-être en plus fort. Mais on pourra souvent trouver dans l’histoire un tel épisode.

    Alex

  11. @ Misstux

    Vous touchez un point intéressant. Je plussoie…

    Là où je diverge d’opinion avec vous serait à propos du bûcher… ça produit du CO2!! Vaut mieux la guillotine! Plus rapide aussi et surtout si on y crame Alex, ben… ça risque de sentir le cochon brûlé pendant 3-4 jours… beurck!

  12. Concernant Pogoplug, sur le forum, il est indiqué que pogoplug a besoin de l’accès internet seulement pour l’authentification. Une fois authentifié, les ordinateurs sur le lan communique directement avec le pogoplug.

    Il est possible aussi en ssh de se connecter directement sur le bidule, sans l’authentification du site web, en root. (c’est du linux sous le capot)

  13. *pousse un gros soupir de soulagement*

    Merci les gars, j’ai cru à bien pire parce que je touchais vraiment à un noeud et on ne sait jamais comment les autres réagiront car l’être humain est très imprévisible… alors quand en plus on souffre de phobie sociale, on s’imagine vite les pires scénarios possibles et j’étais d’ailleurs très tendue avant de charger cette page.

    Quant à l’analogie du bûcher, c’était la première image qui me venait quand on évoque la condamnation d’hérétiques, et je me suis basée sur certaines scènes des Simpson où c’était pas trop long que ça sortait les torches et les fourches, par exemple dans une passe où Homer venait de perdre connaissance dans une clinique de chirurgie plastique et rêvait qu’il venait de se faire refaire au complet pour reconquérir Marge, mais que ses implants ont déconné et lui ont donné un air monstrueux, puis le maire Quimby a crié aux Springfieldiens de sortir leurs fourches et leurs torches pour poursuivre « le monstre ». C’était dans l’épisode où Marge avait ouvert une chaînes de gyms Curves-like et que le Gars des bandes dessinées s’est retrouvé face à de la concurrence plus cool.

  14. Chère misstux
    C’est parce que les gens ici sont très intelligents ! Sauf du Beau, mais il est pas méchant. Mais si tu veux rencontrer des pas climato sceptiques, faut aller dans le nord. Dans une vie d’homme ils ont vu fondre la glace et dégeler le pergélisol. Et ça, ce n’est pas anecdotique et ce ne sont pas des événements exceptionnels. C’est pratiquement impossibles…

    C’est dans le nord que seront les pires conséquences des changements climatiques sur la faune, pense à l’ours polaire. Vivre avec pas de banquise risque de causer sa perte. Ou tout simplement le Geai du Canada, ou Mésangeai ou, comme l’appelle bien du monde ; la Pie de lunch. Cet oiseau qui vient parfois prendre de la nourriture dans nos mains. Il passe plusieurs mois à cacher de la nourriture sous l’écorce des arbres, parce qu’il niche très tôt en fin d’hiver et nourrit ses petits avec ces réserves. Un ami chercheur appréhende qu’un léger réchauffement causera la perte des ces réserves et la disparition du geai du sud de son aire. Ce sont des observations que Dan fait depuis près de 30 ans au parc Algonquin, où il était chef naturaliste et chercheur.

    Alex

  15. @ toogreen
    Y a déjà du Beau qui est là, pis p’têt le dauphin qui va finir ses examens ; alors les jeux de mots vaseux, slaque un peu !

    Alex.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s