Quinte de "tout"

illL’informatique qui rend possible la cybercommunication chiffrée entre les ambassades américaines et Washington, permet aussi à du personnel intentionné de jouer au craqueur et d’en couler quelques gigs juteux à un site Web spécialisé. En corollaire, cela nous permet de comprendre le point de vue de l’ambassadeur canadien en Afghanistan sur le fait qu’Ottawa serait en train de soutenir un régime de bandits, certitude qu’il a été tenu de faire connaître, par informatique, au régime conservateur dont le chef qui vient d’étirer la mission canadienne au pays d’Hamid Karzai, est un ancien programmeur informatique. Une chance qu’on a ça, l’informatique, non ?

Pour continuer dans les bits’n’bytes, voici ma rituelle quinte de petits sujets. El primer punto, une application iPad dont votre gamin est le héros, el secundo y el tercer, deux devinettes pour vous détendre dont une peut vous rapporter un prix, el cuarto, l’expression passagère de mon découragement, ainsi que le bonjour à Alex, enfin, el quinto, un sondage Léger Marketing sur le Nuage.

Je suis le héros

illQuand, à l’heure du dodo, je racontais à mes mioches de cruelles histoires d’enfants en gingembre bouffés par de méchantes sorcières au plus creux de forêts fréquentées par d’affreux politiciens (1), des histoires normales pour enfants normaux quoi, je m’arrangeais pour qu’à tour de rôle, ce soit l’un d’eux qui incarne le héros. Or, comme si cette douce dispensation de mon amour paternel avait eu des suites, l’industrie du livre pour enfants s’est lancée dans le principe de ces « histoires dont vous êtes le héros ». Et parmi les projets, il y a eu celui de Je suis le héros.com lancé par une entreprise de Québec, le studio d’illustration Mille-pattes, à moins que ce ne soit par Ixmedia, une agence dite Web créative de la vielle capitale (je n’ai pas trop compris qui faisait quoi dans le projet).

Quoi qu’il en soit, ça expliquerait pourquoi le produit a été dernièrement adapté au format électronique et pourquoi il sera mis en vente dès mardi prochain sur le AppStore, sous forme d’une application à 5$ pour le iPad. Au lieu de mes politiciens des années 80, les méchants seront une sorcière, un ogre et un grand méchant loup. Est-ce pire ou moins pire que ma colorée pédagogie d’antan ? Là est la question !

Qu’est-ce que c’est, prise 1

illCliquez sur la vignette ci-contre, un classique qui circule depuis quelque temps. En fait c’est une photo prise en 1956. Le jeu ? Il faut deviner ce que le préposé est en train de hisser à bord du cargo de la Pan-American Airline. Non, ce n’est pas une fournaise à l’air chaud, ni une unité de climatisation, ni une station à trente sous pour quatre photos instantanées, pas plus qu’il s’agit d’un ensemble préfabriqué de projection en 70 mm. De quossé ?

Je vous cite le message que m’a fait parvenir YvonB, un habitué de Technaute. « C’est un disque dur avec 5 Mo d’emmagasinage » Tadam ! Avouez que vous n’auriez jamais pensé à cette possibilité de réponse ! « En septembre 1956, poursuit mon correspondant, IBM avait lancé le RAMAC 305, le premier ordinateur avec disque dur, un dispositif pesant plus d’une tonne et pouvant stocker un « fantastique » 5 Mo de données. Appréciez-vous votre barre de mémoire de 8 Go un peu plus ? »

Qu’est-ce que c’est, prise 2

illLa vignette ci-contre donne accès à une photo plus récente que celle du disque IBM. Mais elle est intrigante. Au point où ioSafe promet de donner le produit qu’elle représente à quelqu’un qui l’aura correctement identifié. Une fois lancé au CES 2011 (dans trois semaines), le gugusse, quel qu’il soit, fera l’objet d’un tirage entre les personnes qui auront inscrit la bonne réponse sur le blogue corpo d’ioSafe.

Sachant que la fabricante américaine fait dans les produits de stockage haut de gamme, il va de soi que le produit évolue probablement dans ces eaux. Mais, plus précisément, s’agit-il d’un SSD à l’épreuve du napalm, d’une Time Capsule Mac revue et corrigée, d’un machin USB 3 ? Essayez-vous, qui sait, vous hériterez peut-être du bidule.

Découragement

illPour comprendre pourquoi j’habite la forêt du Grand Méchant Loup, contrée luxuriante (nonobstant son tussilage) où je subis très peu mes frères humains – et mes sœurs – lisez le premier paragraphe d’un communiqué que j’ai reçu de Yahoo! Québec. Je cite : « Le Canadien de Montréal, les téléréalités et le roi de la pop Michael Jackson se sont fait déclassés par Lady Gaga, Anne-Marie Losique et Sandra Bullock au top des termes les plus populaires en ligne cette année. » Et tout s’explique dans le troisième paragraphe que voici : « Bien que le Canadien ait régné sur le palmarès de l’an dernier, c’est Lady Gaga, avec ses succès populaires et ses tenues excentriques, qui retient en majorité l’attention des Québécois cette année. Anne-Marie Losique arrive au deuxième rang et ne laisse personne indifférent ! Son passage remarqué à l’émission Tout le monde en parle pour promouvoir la parution de son livre Confessions Sauvages en a fait jaser plusieurs, de même que le lancement de la chaîne de télévision pour adultes Vanessa. La troisième place revient à Sandra Bullock qui n’a pas échappé à la « malédiction » des actrices qui remportent un oscar et vivent une séparation peu de temps après. »

Si l’humanité québécoise dont je fais encore partie continue ainsi, j’ai l’impression qu’il me faudra tout vendre pour m’en aller retrouver l’inqualifiable Alex sur son île d’Anticosti !

La tête dans les nuages

illParlant sondage, Léger Marketing en a publié un cette semaine pour le compte de CA Technologies où on a tenté de mesurer la connaissance des patrons canadiens en rapport en ce qui a trait au fameux Nuage. Or, à ce qu’il semble, c’est au Québec que l’utilisation de ce mode informatique est la plus répandue. Reste que dans l’ensemble, 62 % des dirigeants d’entreprise et 23 % des directeurs des technologies de l’information (TI) canadiens admettent mal en comprendre le concept. Chiffre significatif, seulement 7 % des répondants croient qu’il s’agit d’une mode passagère.

Les avantages soulevés ? Économies de coûts ainsi que souplesse/extensibilité, dans le cas du Nuage public, et économies de coûts ainsi que sécurité, dans le cas du Nuage privé. Les inconvénients mentionnés ? La protection de la vie privée, le manque de professionnalisme des fournisseurs de services (incluant les problèmes de sécurité), ainsi que le Patriot Act des États-Unis.

Voilà pour aujourd’hui. Bonne fin de semaine !

ligne.jpg

(1) J’avais développé une galerie de désopilants personnages dont le Gros Malépart et ses malfrats qui forçaient les enfants désobéissants à devenir libéraux, le Méchant Mullroney et sa mâchoire qui broyait les téléviseurs allumés depuis plus de deux heures, le Gros Ouellet et sa MIUF qui empoisonnait les enfants qui n’allaient pas jouer dehors, etc.

Avis : j’utilise personnellement des machines sous Windows, Mac OS X et Linux et je n’ai aucune préférence; en fait j’ai une relation d’amour-haine avec chacune. Si vous croyez que j’aie un parti-pris envers l’une ou l’autre de ces plates-formes, je vous soumets respectueusement que vous avez tort et ne peux vous recommander que de consulter mes chroniques antérieures.
Pourquoi commenter cet article : Pour dépasser ou préciser mon propos, pour le nuancer, l’illustrer, le compléter avec des adresses, pour débattre du sujet. Il en ressort un “produit d’information” (mon article + les commentaires) beaucoup plus intéressant et utile qu’un simple article de journaliste. D’où les demandes régulières de la part de participants pour que jesévisse quant aux trolls ou aux propos vexatoires et inutilement agressifs. On n’est pas ici pour s’enguirlander à qui mieux mieux, mais pour partager de l’information utile.
Nelson Dumais

ligne.jpg

Publicités

75 réflexions sur “Quinte de "tout"

  1. @ Theknee

    Quel lumineuse suggestion conciliatrice… Je plussoie et seconde à l’instant!

    Qui plus est… l’gros Nelson va s’taper l’boulot pendant que nous autres, ses clients chéris (es), on va se taper le scotch a’ec les deux pieds su’a bavette du poêle!!!

    Joie! Félicité!

    Et quel nick brillant!! Vous suintez l’intelligence et le bon goût!

    🙂

  2. Et pour conclure cet incident digne de Wikileaks :

    Ma première intervention concernant le fait que je croyais plus ni en la souveraineté ni en linux parce que dans le fond le peuple n’en veut pas faisait suite à l’article de Nelson sur le découragement.

    Je m’adressais à lui et je n’en ai pas fait un plat et je n’ai pas sorti les trompettes.

    Et là un Linuxien si j’en juge par son pseudonyme me demande pourquoi je ne crois plus en Linux.

    Je réponds et j’émets une opinion toute personnelle suite à sa demande. Je n’ai pas écris que Linux ne fonctionnera pas, j’ai écris que moi je n’y croyais plus. Vous noterez j’espère ici la différence entre une affirmation agressive et une opinion personnelle.

    Et là un autre Linuxien sort la chainsaw.

    Afin d’éviter d’autres incidentes du genre pourriez-vous m’indiquer les sujets ou les opinions qui seront désormais ici censurés par les tenants du libre?

    Merci

    • @ viva_linux et compagnie

      J’approuve viva_zapata et j’aimerais pouvoir répondre par l’affirmative à ouate-de-phoque. Mais, encore une fois, je vous demande de vous tourner la souris sept fois autour du clavier avant de vous faire aller l’inutile et antagoniste préchi-précha.

      On se calme la susceptibilité ? Sinon, y en a qui vont avoir l’air fin dans mon conte de Noël à la sauce The-Knee !

  3. @ ouate_de_phoque

    Je m’insurge et m’inscris en faux. Il y a ici plein de participants, et notre hôte en premier lieu, qui s’usent la salive à clamer haut et fort qu’ils utilisent 2 ou 3 SE. Et qui sont capables de reconnaître les plus et les moins de chacun. L’argument ; « on ne devrait pas parler de tel sujet, parce que des fois y a de la chicane » : y en a marre. Nos cellules grises ne doivent pas servir uniquement à tripper sur son iPad.

    De toutes façon, les prosélytes se tirent dans le pied parce qu’on est plusieurs à passer par dessus leur commentaire sans s’y arrêter.

    Vive les discussions ouvertes !
    Vivent les insulaires !
    Vive le conte du père Nelson de Noël !
    Vive la ouate de phoque en vente libre !

    Alex.

  4. @ El Caudillo

    Tu utilises très souvent un ton blasé, pour ne pas dire dégouté, envers plusieurs sujets. La techno entre autre (ce qui est quand même paradoxal sur ce blogue), mais aussi la politique, notre société, les valeurs actuelles, le libre…

    Ça titille toujours les passionnés de se faire dire que l’objet de leur ferveur vaut que dalle. Certains le font savoir avec plus ou moins de diplomatie, ça fait partie de la game sur un blogue !

    Je préfère l’emportement à la tiédeur.

    Vive les opinions !
    Viva la revolucion !
    Vive le vent d’est* !

    Alex

    * parce que s’il était du sud, il y aurait du varech dans ma véranda 😦

  5. @ Zapper’s

    Voici les trois mamelles du journalisme: le sexe, la drogue et le Rock N Roll…

    C’est moins risqué pour les controverses que la religion, les OS et la politique!!

    Oléééé!!

  6. « …Sinon, y en a qui vont avoir l’air fin dans mon conte de Noël à la sauce The-Knee ! »

    Yesssssssssssssss… Y vont souffère, les sales! :-))))

  7. @alex

    Peut-être.

    L’emportement à la tiédeur. Sophisme, fausse comparaison. On peut croire en ses idées sans s’emporter.

    Gandhi était-il tiède?

    Mais as-tu pensé que ce ton blasé envers la techno provient des commentaires de certains ici ?

    Fatigué et las. Comme quand on allait à l’église petit et qu’il fallait se taper le sermon du curé.

    Tiens je ne l’ai jamais avoué ici de peur de froisser certains mais ma préférence envers Fedora vient de là.

    Parmi les utilisateurs de cette distribution je n’ai pas trouvé ce ton… oui ce ton que l’on peut trouver sur Ubuntu.fr par exemple.

    Chez Fedora l’attitude est plus nord-américaine, plus pragmatique et moins revendicatrice. Moins orthodoxe.

    Plus mon genre mettons.

    Vive les opinions ! Oui à condition que cela inclut toutes les opinions.

    Certains semblent avoir une drôle de conception du mot liberté.

    Vive la révolution? Non pas du tout. Jamais des périodes très réjouissantes dans l’histoire des peuples.

    Le peuple ce qu’il veut c’est du pain. D’ailleurs c’est ce que les Parisiennes ont réclamé à Versailles du boulanger, de la boulangère et du petit mitron n’est-ce pas?

    Du pain.

  8. @zxcvb,

    tout travail concret commence par un trip théorique. Que la photonique soit plus avancée maintenant, tant mieux, mais ça n’empêche pas de considérer qu’elle sera éventuellement dépassée elle aussi. Sinon, vous seriez en train de me dire que la photonique est l’achèvement de l’humanité et qu’au-delà, il n’y aura plus rien? Soyons sérieux et cessons de dénigrer les autres pour des broutilles.

  9. @alex

    Tiens voici des passages d’une chronique de Foglia. Voilà comment je pense, voilà comment je réagis vis-à-vis certaines interventions ou certains commentaires.

    Je n’affirme pas que c’est la vérité. Je dis voilà comment je pense sur les opinions du peuple :

    « Je n’aime pas l’idée du peuple commandant au politique, demandant la démission d’un président, d’un premier ministre élu (majoritairement). La voix du peuple, mon cul. Elle appelle, cette voix du peuple, à une démocratie toujours sur le feu, toujours immanente, à l’envers de la démocratie, et il a un nom cet envers de la démocratie: le populisme.

    De la même façon qu’il y a un intégrisme religieux, il y a un intégrisme démocratique et il a un nom cet intégrisme: le populisme. Deux mille signatures à l’heure, ce n’est pas la démocratie en marche, c’est une ruée, une cavalcade démocratique. Vite ajouter sa voix au nombre, qu’est-ce qu’on est bon, qu’est-ce qu’on est fort, une sorte d’hystérie du nombre, on est sept millions, on va vous le prouver.

    Le sacre du nombre. La négation de la représentation (du politique donc), le peuple se ravise soudain: vous ne nous représentez plus, on vous a élus pour quatre ans mais on ne veut plus vous voir la face. La souveraineté instantanée. La démocratie comme une envie de pisser, pour se soulager. Je ne comprends pas Amir d’avoir parrainé ce truc, cautionnant ainsi un mouvement profondément de droite, dont il serait la victime toute désignée s’il était au pouvoir. »

  10. @ sophie
    On ne peut défendre ses idées avec tiédeur, ce serait comme tuer un âne à coup de figues molles… Hé hé hé.

    Qui donc ai-je lu dernièrement qui disait ; « J’espère que quand j’aurai son âge je ne serai pas aussi vieux ». L’ai bien aimé celle-là.

    Vive la Corse !
    Vive le p’tit qui dort !
    Vive Fedora !

    Alex

  11. @ Alex

    Tu l’fumes-tu ou quoi, ton varech?

    Nelson, strappe-nous donc ça un tit coup là… ces malotrus!! On approche Noël après tout, faut faire preuve de bienveillance, d’amour du prochain et repentir de nos péchés…

    Bûche!!!!!! 🙂

  12. @Nelson Dumais

    Merci pour la gentille remarque, mais je n’ai aucun mérite en ce qui a trait à la langue ici… 😛 Mon Mandarin est loin d’être au point, c’est presque gênant, et mon Shanghai-ien est encore pire (oui ils ont leur propre dialecte ici, et bien que dérivé du Mandarin c’est pas toujours évident à comprendre)!!! Alors j’ai peur de devoir donner raison à Dubeau, les chinoises c’est vrai qu’elles sont pas mal cutes, surtout à Shanghai 😀

    @Viva_zapata

    J’espère honnêtement que mon commentaire en support à celui de Trocupei ne t’as pas trop froissé. C’est que je suis d’accord avec tout ce qu’il dit, sans pour autant manquer de respect pour ton opinion!

    En fait, j’ai l’impression qu’on pense un peu la même chose toi et moi, sauf qu’on l’exprime très différemment. Si, quand tu dis « je ne crois plus en Linux », tu parles de Linux chez Best Buy/Walmart, et chez mr. et madame tout le monde, ben là moi non plus, ça, je n’y crois plus tellement. Microsoft a une emprise beaucoup trop grande sur les fabricants et les vendeurs d’ordis, et j’ai l’impression que c’est pas demain la veille que ça va changer. Coudonc!

    Ceçi étant dit, d’un autre côté tout celà ne me dérange plus du tout. Pourquoi? Parce que mise à part le maudit site de la SRC, Linux a DÉJÀ gagné la guerre selon moi!!! Hein? Il est fou le toogreen!? Non, parce que tu vois moi je m’en fous que ça ne soit pas tout le monde qui l’utilise, ce qui m’importe le plus c’est surtout que Linux et ses utilisateurs soient RESPECTÉS et pris en compte dans l’écosystème informatique, c’est tout. C’était ça mon combat. Et si on s’arrête et qu’on analyse la situation actuelle, ben j’ai l’impression qu’on a pas mal gagné la bataille, non? Silverlight? C’est mort. HTML5 devient standard, même Microsoft l’admet et le supporte. Windows 7 a-t-il tué Linux? Pas vraiment. Ceux qui utilisent déjà Linux ne vont pas retourner sous Windows, du moins pour la plupart. Y’a t’il encore des sites web qu’on peut pas consulter sous Linux? Moi j’en connais pas tellement! Dernièrement je me suis procuré un accès VPN pour pouvoir accéder à tout l’internet en Chine (Freedur.net). À ma grande surprise, ils offraient un client Linux, et ça fonctionne sur n’importe quelle distribution. De plus en plus, les versions pour Linux sont offertes tout naturellement, pas juste comme si c’était l’exception, ou qu’on faisait « un spécial » pour un petit groupe de gens particuliers.

    Pour ce qui est des logiciels justement, la plupart des logiciels populaires ou nécessaires aux tâches courantes sur un ordi ont maintenant tous une version Linux: Adobe Flash, Reader, Skype, Google Earth, Picasa, etc. Ou sinon un équivalent/clone qui fait aussi bien la job. Non c’est sûr qu’on a pas encore Adobe Photoshop, Autocad etc. Mais ça s’en vient je pense, aux dernières nouvelles, de plus en plus ils semblent vouloir considérer une version Linux, car la demande est grande, oui oui, et les dispositions sont maintenant mises en place pour une distribution payante. Personellement, c’est bel et bien fini le temps ou je devais de temps à autres re-démarrer sous Windows, ou utiliser Windows dans une boite virtuelle. Donc pour moi, la frustration, le désir de vouloir me battre pour que Linux perce, c’est du passé. J’ai pas mal fini de me battre pour faire valoir mon point, pour qu’on me respecte en tant qu’utilisateur Linux. Bon il en reste quand même une couple à gagner (par exemple convaincre les gens de convertir en PDF ou sauver en .doc au lieu de m’envoyer leurs maudits .docx – mais ça c’est un autre problème pas lié necessairement à Linux) mais de manière générale Linux est presque devenu un OS « mainstream » quand on regarde ça comme il faut!!!

    Tant et aussi bien qu’Ubuntu est tellement en train de devenir axé vers les néophytes, que je commence moi-même à regarder ailleurs, vers les distros plus axées vers les utilisateurs plus avancées qui désirent plus de contrôle (j’ai commencé d’ailleurs à jouer un peu avec Arch Linux qui m’offre exactement ça – et non je ne le conseille pas à personne ici qui n’a pas des connaissances approfondies sous Linux ou en informatique générale, vous perdez votre temps, restez sous Ubuntu!!!).

    Donc tu vois d’une certaine manière moi aussi je peux dire « Je ne crois plus en Linux (chez Best Buy du moins) ». Mais par contre je ne crois pas une seconde que Linux a « perdu » quoi que ce soit ni qu’il soit en voie de disparition. Bien au contraire, regardez partout autour de vous, Linux (le noyau et ses composantes) est absolument partout, votre télé, votre capteur satellite, même dans votre frigo maintenant!! Sur les serveurs, c’est en majorité Linux évidemment. Et n’oublions pas Android!!! Android, C’EST Linux, et c’est maintenant en train de surpasser Apple!!! Alors non, vraiment, Linux n’est pas en train de « perdre » et moi je crois qu’on va le voir de plus en plus partout!!! Pas chez Best Buy? Pff! Tant pis! C’est eux les pires, un jour ils vont se réveiller et se rendre compte qu’ils ont carrément manqué le bateau 😉

  13. @ viva_zapata : «Comme s’ils étaient les seuls à posséder la liberté et la vérité. Comme s’ils en étaient les seuls mandataires.»

    Par chez nous, on appelle ça des gars qui sonnent aux portes pour te donner le « Réveillez-vous ». 😉

    http://tinyurl.com/29vxnuc

  14. Hé batinse que j’haguis ça mon cerveau lent (ce qui vaut mieux qu’un cerf volant dirait le dauphin). Acabo de encontrar lo que me irrita en ti, caro Caudillo ; aucun humour. À peine un sourire, plus soupir que sourire, au coin des lèvres pour rappeler le bon vieux temps d’avant. D’avant les ordis, les Linux et les Apple. D’avant le temps pressé, les iPad et les facebook. Toujours la nostalgie soupirée.

    Ben voilà. Je comprends maintenant. Pourquoi j’aime bien le dauphin et le pas fin à du Beau, le trop vert et le genou et bien sûr Mame Bibelot. Et que j’adore tonton Nelson, malgré ses penchants S&M.

    Alex

    Il y a quelques minutes; YUL > Mexico, A-R en janvier… 435$ sur Delta.

  15. Je l’ai déjà écrit ici il y a plusieurs mois et je le répète, pourquoi toujours voir une guerre entre Linux et les autres? Je m’en fous bien comme de l’an quarante que ma voisine du second utilise Linux au lieu de WIndows et je n’ai aucune intention de la convaincre d’utiliser Linux au lieu de Windows, par contre, si elle me demande de l’aider avec son ordinateur qui a des problèmes et plus de virus que de bits, je vais l’envoyer se faire un café en disant que je n’ai pas l’intention de toucher à cette merde qui lui sert d’ordinateur et qui est doté d’un système d’exploitation pour crocodiliens, mais poliement. J’espère n’avoir insulté aucun partisan de Windows ici les traitants de crocodiliens, ça fait quand même des belles sacoches les crocos.

  16. @ zapata

    Si tu arrêtais de dire « je ne crois plus en Linux » peut-être que tu aurais la paix. Dans le fond, quand tu fais ce genre de commentaire, j’ai l’impression que tu cherches à provoquer. La liberté? Oui tu l’as. C’est celle d’adopter le SE qui te plaît, celui que tu trouves le plus facile à utiliser. Linux ne marche pas comme tu veux (c.-à-d. comme Windows)? Tu as la liberté de ne pas l’utiliser. Tu as aussi la liberté de dire que ça ne vaut pas de la chnoutte ou que ça ne vaut pas Windows. Mais laisse-moi la liberté de dire que je n’aime pas Windows, dans ce cas. Moi aussi j’ai droit à mon opinion. Ce n’est pas parce qu’un adepte de Linux émet une opinion contraire à la tienne qu’il te tape dessus.

    Moi je me sens plus libre en utilisant Linux qu’un autre SE. Je fais beaucoup de choses avec Linux que je ne peux pas faire avec les autres. Moi je ne crois plus en Windows. Je ne l’utilise plus à la maison. Mais je ne le crie pas sur tous les toits.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s