Clavier sans fil et sans pile pour nyctalopes

illC’est le petit matin du petit Bon Dieu, celui qui s’amorce alors que la lune n’a pas encore terminé sa ronde. Vu dans le vide presque sidéral de cette aube toute noire de novembre, mon bureau ressemble à une salle de contrôle aérospatiale tellement il y a de témoins lumineux qui saupoudrent l’obscurité d’étoiles bleues, jaunes, orangées, vertes, rouges. Presque à tâtons, je m’assois devant mon PC et, en sollicitant le clavier, je réveille Windows.

C’est à ce moment que je réalise l’intérêt de ce périphérique tout nouveau que Logitech vient de me faire parvenir : chacune de ses touches est rétroéclairée. Mon instinct ludique prend alors le dessus et je décide de ne pas mettre sous tension mes lampes de travail. Je sais fort bien que ce type de clavier me permettra de chroniquer dans la noirceur relative de mon espace professionnel, espace illuminé essentiellement par mes moniteurs. Et si vous m’avez suivi jusqu’ici, vous constatez que cela a très bien fonctionné; j’ai déjà deux paragraphes de tapotés, ce que j’ai fait sans plus, ou sans moins, de coquilles qu’en temps normal.

ill

ligne.jpg
Il me faut ici vous confier un secret : je tape comme un piochon. J’ai beau avoir acheté ma première machine à écrire en 1970, je n’ai jamais appris la dactylographie. J’ai commencé à quatre doigts (deux index, deux pouces) en mode aléatoire et, ce matin, 40 ans plus tard, je vous écris à quatre doigts, toujours en mode aléatoire. Plus bête que ça, tu broutes de l’herbe.

Ma blonde, elle, elle tape comme Monica la mitraille. Elle a une méthode, elle. Sa maman lui a donné dix doigts et elle les utilise tous, elle. Et comme son cerveau, à ma blonde, dispose d’une image virtuelle du clavier, elle n’a pas à regarder où elle tape, elle. Elle abat la besogne comme à l’époque des secrétaires de direction. Vous vous souvenez de ces redoutables piliers d’entreprise qui faisaient corps avec leurs Selectric d’IBM ?

Cela pour dire que dans mon cas, moi qui suis en train de commencer un 5e paragraphe sans souffrir plus qu’à l’accoutumé, le clavier Wireless Illuminated Keyboard K800 de Logitech est un plus. Évidemment, je vous connais. Je vous vois hausser les épaules et vous apprêter à me manifester l’expression de votre gros bon sens. Alors, je vous prends de court. Est-ce normal de taper dans l’obscurité ? Non. Mais est-ce agréable de le faire ? Oui. Même que la concentration est supérieure; on oublie l’environnement immédiat. J’adore. Évidemment, moi c’est moi. Je gagne ma vie avec un clavier et je le fais en suivant des horaires généralement très irréguliers, surtout de clarté, mais souvent de noirceur.

ill

ligne.jpg

En fait, ce n’est pas en soi ce clavier Logitech que j’aime. C’est le principe du rétroéclairage, celui, par exemple, dont je jouis déjà sur mon MacBook Pro, un appareil fabriqué par Apple. Et il y a d’autres produits de ce cru dans la nature. Il suffit de les magasiner.

Pour en revenir au K800, il a bien d’autres avantages, ce qui justifie un prix de vente canadien de plus de 100 $. D’abord, il est sans fil. Il fonctionne avec la techno Logitech Unifying, une caractéristique dont on devient accro qui s’incarne dans une fiche micro-USB. C’est connu, qui dit sans fil, dit liberté de taper où l’on veut chez soi. Ou presque. Sans compter que c’est un câble de moins qui traîne sur le bureau.

Autre point intéressant, le nouveau clavier Logitech n’a pas de pile. Il arrive accompagné d’un câble USB qui permet de le recharger pendant qu’il est au repos ou qu’on l’utilise pour travailler. Une fois le processus terminé, la charge est censée durer dix jours. Je veux bien le croire.

ill

ligne.jpg

Qui plus est, le bidule a fière allure. Non seulement c’est un bel objet, mais il est plus mince et plus compact que ne le sont les claviers dits de table, ce qui ne l’empêche pas d’offrir toutes les touches qu’on retrouve sur ce genre de périphérique. Si vous consultez la photo ci-haut où je l’ai placé directement sur un clavier conventionnel Microsoft, vous voyez que ce dernier excède de toutes ses rondeurs. Pas des masses, mais c’est déjà ça de pris.

Un mot en terminant sur la configuration de ses touches. Le modèle que Logitech m’a fait parvenir est structuré à la QWERTY américaine, avec un « ? » à la place du « É »». Mais sur le site franco-européen de la fabricante, j’ai vu qu’il était disponible en AZERTY. Je n’ai malheureusement pas trouvé d’info dans la section française du site canadien de Logitech, me permettant d’affirmer que le K800 existe en configuration franco-canadienne. Je vais donc communiquer avec les autorités et vous revenir plus tard avec la réponse.

Avis : j’utilise personnellement des machines sous Windows, Mac OS X et Linux et je n’ai aucune préférence; en fait j’ai une relation d’amour-haine avec chacune. Si vous croyez que j’aie un parti-pris envers l’une ou l’autre de ces plates-formes, je vous soumets respectueusement que vous avez tort et ne peux vous recommander que de consulter mes chroniques antérieures.
Pourquoi commenter cet article : Pour dépasser ou préciser mon propos, pour le nuancer, l’illustrer, le compléter avec des adresses, pour débattre du sujet. Il en ressort un “produit d’information” (mon article + les commentaires) beaucoup plus intéressant et utile qu’un simple article de journaliste. D’où les demandes régulières de la part de participants pour que je sévisse quant aux trolls ou aux propos vexatoires et inutilement agressifs. On n’est pas ici pour s’enguirlander à qui mieux mieux, mais pour partager de l’information utile.
Nelson Dumais

ligne.jpg

Publicités

41 réflexions sur “Clavier sans fil et sans pile pour nyctalopes

  1. Bonjour Nelson

    Le modèle Canadien-Français est ‘listé’ chez les distributeurs Ingram et Synnex mais pas encore disponible. Le SKU est 920-002368

    Question:
    Est-ce que je peux le combiner avec une souris sans-fil en utilisant le même nano-connecteur ?

  2. Les ergonomes disent que taper dans le noir n’est pas bon pour les yeux car le contraste est trop grand entre l’obscurité et l’écran. Ca en prend un, mais pas trop grand. En baissant l’intensité du moniteur au minimum, ça peut, peut-être, commencer à être acceptable.

    Comme il faut avoir une cible à regarder à plus de 10 pieds pour relaxer l’oeil de temps en temps, ça vous prendrait quelque chose d’éclairé plus loin. Un bibelot, une photo, un cadre, quelque chose. Remarquez que je travaille dans un cubicule et je n’ai pas de cible au loin. Il faut que je me tourne la tête ou que je m’installe un miroir (!). Y’a un gars qui faisait ça et on s’était mis à l’appeler Narcisse (hihihi).

    En tout cas, vos yeux vous le diront bien assez vite.

    Pour le « tapage » au clavier. J’ai déja eu un boss qui a voulu nous imposer la pratique avec Mavis Beacon (la jolie fille sur l’emballage est une haïtienne nommée Lacharité, si je me souviens bien). « On peut toujours s’améliorer » qu’il disait. On l’a essayé mais quand ça fait trop longtemps qu’on tape sans méthode, le résultat est douteux (je tape sans méthode à 7-8 doigts à une très bonne vitesse). On a tous abandonné la pratique. On a a tous eu un blame lors de notre évaluation et il a été blamé à son tour, pour avoir dépensé de l’argent pour un programme qui n’a presque pas été utilisé.

  3. LOL Nelson, je suis comme vous avec le clavier. Malgré que je travaille en informatique depuis près de 25 ans.

    Je ne comprends pas pourquoi les écoles primaires ne donnent pas des cours de dactylographie aux jeunes. Les technos sont là pour rester. Jeunes, ils apprendraient rapidement les bonnes techniques et ce serait pour eux un plus.

    Dans mon cas, j’ai essayé quelques méthodes mais par manque de temps je n’ai pu m’y mettre sérieusement.

  4. Come on Nelson!! Y’a pleins de logiciels gratos qui t’apprennent à taper « Touch Typing » style… Moi j’ai appris beaucoup avec Tap-Touche dans le temps mais je te recommende « Typing Master » (typingmaster.com), c’est avec ça (la version shareware/demo) que j’enseigne à mes ti-culs de 2ième année comment taper correctement… Pis ça marche!!! Tu devrais les voir aller, ils tapent des phrases complètes avec leurs 10 doigts! Si eux-autres sont capables, toé aussi! 😛

  5. @gillesch

    Nelson a mentionné dans son texte « Il fonctionne avec la techno Logitech Unifying », donc il partage le récepteur avec d’autres périphériques comme une souris. Pour ma part, j’ai une souris Logitech Anywhere MX que j’adore. Elle est plus chère que d’autres – suffit d’attendre les rabais – mais elle utilise le récepteur Unifying et les deux boutons sur le côté gauche sont bien pratiques. Logitech offre des produits très intéressants.

  6. Une question me vient à l’idée. Quand on utilise un clavier et/ou une souris sans fil sur un appareil de bureau, pas un portable, peut-on mettre le récepteur dans le port USB du clavier ou de la souris, ou bien s’il faut utiliser un des ports USB « génériques ». C’est que si ma mémoire est bonne, les deux connecteurs USB pour le clavier et la souris sont comme, genre, tsé-veut-dire, dédiés. À moins que je ne sois complètement dans le champ…

  7. Est-ce qu’il y a juste moi qui trouve ça bizarre, un clavier sans-fil avec un fil USB pour le recharger? Aussi bien le garder connecté en tout temps… non?

  8. J’ai acheté ce clavier il y a deux semaines chez Future Shop (en configuration canadienne-française – cherchez la petite fleur de lys sur la boîte) et je l’adore! L’intensité de l’éclairage est configurable à l’aide d’une touche fonction. De plus, l’éclairage s’éteint après quelques secondes sans activité et se rallume dès qu’on approche les mains du clavier; ça fonctionne bien et ça permet de préserver la pile… sans compter que ça donne un effet « high tech » assez intéressant. Bref, un bel achat pour quiconque comme moi aime bien travailler à l’ordi dans un éclairage tamisé.

  9. Savez-vous si il est possible d’éteindre le rétroéclairage lorsque non nécessaire, question d’augmenter la durée de charge de piles ?

    Et pour le tapage, rassurez-vous, 4 doigts, c’est quand même bien et je serais heureux d’une telle performance! Dans mon cas c’est du 2.1 doigts, les 2 pouces ne servant qu’à la barre d’espacement, shift, ALT et CTRL. Je m’en vais donc brouter de l’herbe immédiatement…

  10. On le trouve maintenant à Montréal (Clavier Canada/Français), chez les grandes chaînes de distribution. Il en a deux incontournables. Vous n’aurez pas de difficulté à les trouver.

    Je me sers souvent de mon ordinateur dans la pénombre. D’où l’utilité d’un clavier lumineux.

    Mais je fais plus de fautes de frappe que sur mon Logitech Edge – francisé au moyen d’étiquettes Beaujoie. Les touches me semblent plus petites. Moins de boutons de fonctions
    reprogrammables que sur Edge, mais l’essentiel y est. Et l’on peut « inverser » les touches de fonction. Ce qui permet p.ex. de lancer Internet Explorer sans avoir à tenir FN.

  11. @ouate_de_phoque
    [Je ne comprends pas pourquoi les écoles primaires ne donnent pas des cours de dactylographie aux jeunes. Les technos sont là pour rester. Jeunes, ils apprendraient rapidement les bonnes techniques et ce serait pour eux un plus.]

    aeik de frases comme yécrive, pô besoin de méthod lé jeunes 😉

  12. @ planteg

    Pas sur de te comprendre.
    Mais si tu veux dire que sur un poste il y a des ports USB dédié spécifiquement au clavier et la souris, alors tu es dans le champ de patates.

    Les ports USB sont neutre.

  13. @ gillesch

    Selon la souris logiteck que je me suis procuré, oui. doit faire partie de la mème famille techno Logitech Unifying. Ne sais pas combien de périphériques dessus mais clavier et sourie pour sure.

    a+

    @ nelson_dumais

    Vaux t-il la peine de passé de xp pro 32 bit à xp pro 64 bit sur un p4 3 ghz ?

    Merci

    • @ pokio

      Dans la cas de Win Vista, j’ai eu raison, grandement raison, de le faire. Dans le cas de Win 7, je me le demande; j’éprouve régulièrement des inconvénients (incompatibilités) à cause du 64 bits. Dans le cas de XP, je ne l’ai jamais essayé, mais, m’a-t-on dit, la liste des incompatibilités logicielles pourrait être plus importante que celle de Win 7.

  14. Mon ami Nelson, j’ai un Logitech G110 avec 3 couleurs ajustables: Rouge orangée, Mauve et le Bleu. HEUREUSEMENT. il n’est pas sans fil! Ainsi, moins de risque de se faire scanner chaque touche enfoncée et aussi plus fiable, lumières plus stables. Je trouve aussi qu’il coûte assez cher. Il va très bien. Investiguez quelqu’un s’il est sorti le clavier avec un microphone pour dicter, non par les mauvais logiciels de voix que l’on dit: bonjour et qui écrit: abajour! Et que l’on s’adresse comme un Chinois nouvellement arrivé au Québec qui apprends le Français, non l’Anglais! Donc, en parlant on voit chaque touche s’illiminer comme si l’on enfonçait la touche. J’avais vu ça au C.E.S. de Las Vegas, Nevada l’an passé. C’est par le clavier que la dictée entre et j’ai même essayé ça en Français, y avait aucune faute sauf les accents, parce que Français n’avait pas été installé. C’était assez rapide, je pense que 80 mots à la minute environ…les automobiles sans conducteur sont à l’essaie, pourquoi pas les claviers dictées! On n’arrête pas le progrès. Peut-être que les claviers disparaitront pour laisser place au dictatexte? Ça soulagera les adeptes du Tunnel Carpien et de cette grande plaque qui ramasse les Acariens ou que plusieurs arrosez de bière le Samedi soir! LOL! Je serai le premier à me procurer cette merveille de dictée par un périphérique, pas par logiciel qui eux sont à éduquer et qui ne font pas terriblement l’affaire.

  15. @buckaroo_banzai

    Hum, on dirait que j’ai trop respiré de vapeurs de Monsieur Net. Sur mon PC, il n’y a pas de port USB « collés » aux port PS/2 de souris et claviers. Toutefois sur de plus vieux ordinateurs, il me semble avoir vu quelque chose du genre – ou imaginer avoir vu. Hum, sévère intoxication…

  16. 1975, secondaire III, cours obligatoire de dactylographie, École secondaire publique La Dauversière, emmerdant dans le temps mais combien pratique aujourd’hui, comme la bicyclette ça ne s’oublis pas.
    En passant, avec une méthode personne ne tape à 10 doigts, le pouce gauche ne servant à rien.

  17. Bonjour Nelson, si cela vous intéresse , je vous recommande la méthode de doigté Tap’Touche(logiciel), il y avait aussi le Tap’touche junior. Moi , J’ai appri avec Tap’Touche junior, cette méthode est bien plus facile et amusante(un vrai jeu d’enfant) que la méthode traditionnelle de dactylo avec un livre, de plus Tap’Touche est un produit québécois.

  18. Pour avoir essayer rapidos le clavier sur le stand d’une grande surface, c’est un clavier à frappe courte au lieu d’une frappe standard de 120 ms. J’ai appris le doigté pour écrire à la machine et sur un clavier à frappe courte je ne suis pas meilleur que tous ceux qui écrivent avec leur deux indexent. Bref, je préfère les grosses touches du clavier conventionnel de Microsoft.

    Mais bon avoir le doigté sur un clavier n’est plus une compétence recherché. Il a de moins en moins d’offres d’emploi demandant une vitesse minimum de 25 mots/minutes.

    Et de toute façon si vous avez eu la chance de tester ou d’utiliser la dernière version (11) de Dragon Naturally Speaking en français ou en anglais, vous avez compris que la nécessité de posséder un clavier ne sera plus nécessaire dans un proche avenir, il a encore quelques lacunes mais je fus agréablement étonné.

    Ordinateur d’un future proche, un écran tactile accroché au mur avec le nouveau Windows 2015 qui abandonne le clavier et la souris au profit d’un écran tactile et de la reconnaissance vocale comme Apple l’a fait récemment avec Mac OS Y ou Ubuntu avec la dernière version de son interface Unity.

    Rémi

  19. @ nelson_dumais

    Merci de la réponse rapide. Je crois que je vais resté avec xp pro 32 bits sur mon dinorause. En passant, mon vieux linksys va finir comme le tien dans 2 hrs environ et sera remplacé paar un nouveau E2000. Vais refaire tout mon petits réseau, souhaite moi bonne chance !!!!!!

    P.s Je vais avoir un autre ordi mais avec Win 7, problèmes réseau avec xp et linux en vue ?

  20. En 1973, en secondaire 4, j’ai eu un cours de dactylo. Malheureusement (ou fort heureusement), j’étais le seul gars de la classe. J’ai rapidement su ce que j’allais faire de mes 8 autres doigts… Je me les mord maintenant!

  21. @ claude_c
    Amusant, un clavier rétro-éclairé pour travailler dans le noir mais qui se charge à la lumière.

    C’est super pour les noctambules qui dorment le jour…

  22. Bonjour Nelson

    Faites-vous en pas pour le fait de taper à 4 doigts. J’ai appris à taper à 4 doigts à 13 ans et je tape toujours à 4 doigts 12 ans plus tard. Mais comme je tape très rapidement et je connais la position de chaque lettre même sans lumière, je n’ai aucun problème avec ça. Question d’habitude. Ça m’arrive souvent de me réveiller en pleine nuit et aller sur l’ordi rapidement pendant quelques minutes sans rien éclairer pour ne pas trop me réveiller.

  23. Bonjour à vous. Excusez moi retard mais je viens de lire votre blog, et il y a une titer phrase qui me titille pas mal. Celle-ci.

    je m’assois devant mon PC et, en sollicitant le clavier, je réveille Windows.

    J’ai un ordi neuf sous Windows7, es-ce bon et bien de le mettre en mode « Mettre en veille » Es-ce que ça en vaux le coup et le coût?

  24. Tsk tsk tsk… Y’a donc ben des paresseux ici!! Pas d’excuse, tout le monde devrait être capable de taper à 9 doigts voyons!!! Ça s’apprends en quoi cette technique? 3 jours?? Suffit tout simplement de s’y mettre, avec un logiciel comme Tap’Touche, faire les exercices à répétition, pis un moment donné ç’est pas long que ça y est ça devient tout simplement automatique… Pffffff Les excuses pour ne pas faire ce moindre effort… 😛

  25. @ Nelson

    Pour revenir sur le sujet des vieux fichiers de la thèse de ton ami, je suis tombé sur ce logiciel qui extrait tout le contenu d’un fichier pour le restituer dans plusieurs formats. Que ce soit un fichier PDF ou même un .EXE. Les possibilités paraissent nombreuses.

    http://echoone.com/filejuicer/

    Je serais curieux de voir ce qu’il ferait avec un fichier MacWrite…

  26. @Lionel S’il y une chose que Windows XP n’as jamais su faire, c’est gérer les différents états de veille, d’économie d’énergie, sécurisation, etc. Les portables qui gèlent au mauvais moment, les ordis qui ne veulent pas sortir de leur torpeur. Quand on est forcé de faire Ctrl-Alt-Del en sachant qu’on perd des heures de travail.

    @tous Est-ce que Win 7 fait bien ca?

  27. Collège Laval 1966, lors d’activité optionnel, j’ai choisi l’apprentissage du doigté sur une « machine à écrire » comme on disait dans le temps. Un de mes meilleurs choix de ma carrière puisque j’utilise cette connaissance dans mon travail pour écrire les nombreux rapports que je doit produire régulièrement. De plus, j’ai initié ma fille à TapTouche et je peux vous dire qu’elle ne le regrette pas aujourd’hui.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s