Le MacBook Air : un produit aussi rapide que prometteur

illVendredi dernier, je suis allé me faire évangéliser par de redoutables mercaticiens d’Apple. Ils se sont mis à trois et, comme s’ils étaient munis d’énormes pilons à patates, ils m’ont compacté des tombereaux d’information dans le crâne. Pauvre de moi ! Ce matin, je me suis donc attaqué à un premier produit, iLife’11, un petit coffret à 49 $ CAN comprenant trois logiciels parmi les plus populaires chez les croqueurs de pommes, GarageBand, iPhoto et iMovie.

Et pour en faire le tour, je me suis servi du tout nouveau MacBook Air de 13 pouces, un ordi portatif assez intéressant qui n’a pas grand-chose à envier à ses grands frères. Côté vitesse, il a, pour le moins, lourdement humilié mon MacBook Pro, un machine techniquement deux fois plus puissante. Pour en avoir une idée, cliquez sur la fenêtre YouTube qui suit. Vous risquez d’être surpris.

ill
ligne.jpg

ill

ligne.jpg

On a abondamment parlé en ces pages de l’avantage indéniable des disques SSD (Solid State Drive), du moins ceux de bonne qualité, le plus évident étant la vitesse. Or, ça et l’extrême minceur du nouveau gladiateur californien, sont justement ses deux principales caractéristiques.

Mentionnons également le prix qui est de loin inférieur à celui du premier MacBook Air lancé en 2008. Selon la configuration, on parle d’un éventail abordable se situant entre 1 049 $ CAN et 1 649 $ CAN. Il y a un modèle avec écran de 13 pouces et un plus petit avec écran de 11 pouces, ce dernier n’ayant que le strict nécessaire comme connecteurs.

J’allais oublier un détail important (merci Remington), Un Core 2 Duo avec 2 Go de RAM, ce n’est pas un i7 avec 4 Go. Loin de là. En ce sens, le MacBook Air est une machine généraliste pour la route, une machine drôlement vite en raison de son mode de stockage. Mais si vous entendez abattre de lourdes tâches avec un ordi (CS 5, VMware, etc.), oubliez ce produit.

Mais trêve de bavardage, regardez le petit clip que je vous ai réalisé.

Avis : j’utilise personnellement des machines sous Windows, Mac OS X et Linux et je n’ai aucune préférence; en fait j’ai une relation d’amour-haine avec chacune. Si vous croyez que j’aie un parti-pris envers l’une ou l’autre de ces plates-formes, je vous soumets respectueusement que vous avez tort et ne peux vous recommander que de consulter mes chroniques antérieures.
Pourquoi commenter cet article : Pour dépasser ou préciser mon propos, pour le nuancer, l’illustrer, le compléter avec des adresses, pour débattre du sujet. Il en ressort un “produit d’information” (mon article + les commentaires) beaucoup plus intéressant et utile qu’un simple article de journaliste. D’où les demandes régulières de la part de participants pour que je sévisse quant aux trolls ou aux propos vexatoires et inutilement agressifs. On n’est pas ici pour s’enguirlander à qui mieux mieux, mais pour partager de l’information utile.
Nelson Dumais

ligne.jpg

Publicités

43 réflexions sur “Le MacBook Air : un produit aussi rapide que prometteur

  1. Faire attention ici, rapide dans la lecture de disque (vu que le Air est sur un SSD), mais pas nécessairement rapide dans le traitement des données par la suite. Le MacBook Air est rapide pour aller chercher des données, mais n’est pas vraiment une bombe de vitesse quand il s’agit ensuite de les transformer.

    Toutefois, je crois que Apple tient quand même un produit gagnant ici, surtout au même prix qu’un MacBook.

  2. J’avoue que c’est un produit très, TRÈS alléchant. Je regarde mon Macbook de 2006 qui me supplie de ne pas le remplaçer pour cette petite merveille… Hmm!

  3. Très bonne présentation. Vous venez de me faire changer d’avis sur le nouveau MacBook Air. En effet, on ne peut pas dire que l’ancien modèle du MacBook Air fut un succès et j’avais en tête les critiques négatives de l’ancien modèle. Un humoriste avait à l’époque fait cette parodie d’une annonce de MacBook Air: http://www.youtube.com/watch?v=TYBhuOP1AT0

    Le nouveau produit à meilleur réputation à ce que je vois.

  4. Bof bof, une machine manifestement carencée niveau matériel et pas donnée à plus de 1000$ pour la version de base.
    Pas très convaincu perso., et surtout à l’ère des tablettes qui, pour 99% des gens, sont suffisantes en déplacement pour accomplir les tâches demandées.

    Ce produit me parait peu intéressant.

  5. En fait, le nouveau Air nous démontre surtout qu’un SSD sera toujours plus rapide qu’un « spinner », même dans une machine beaucoup moins puissante…

    Pour tout le reste, ça prend pas la tête à Papineau pour comprendre qu’un petit i7 2.66GHz mangera un Core 2 Duo 1.86GHz (et même un Core 2 Duo 3.0~3.2GHz) dans tout le reste (compression audio-vidéo, traitement lourd, etc.)

    Je ne reproche pas au Air son Core 2 Duo vieux de 3 ans (ça suffit encore à faire presque tout, à condition d’être patient)… mais 1000$? Vraiment Apple?

  6. C’est fantastique les SSD… encore plus dans un laptop. D’ailleurs, c’est un très beau laptop que tu as essayé-là!

    Moi ça fait 1 an et demi que mon laptop, un peu dans le même style, fait tourner les têtes avec son SSD, écran au DEL et boitier en aluminium et fibre de carbone… (un VAIO z620d). ..et j’ai un lecteur Bluray! (Au fait… ça s’écoute un Bluray sur un Mac? N’importe quel Mac?)

    Je suis un peu surpris de la « lenteur » (c’est relatif, c’est sûr) du boot parcontre… mon VAIO prend jamais 30 secondes pour booter!

  7. En écoutant votre vidéo, une chose qui me tarabuste depuis longtemps m’est venue à l’oreille: pourquoi tout le monde prononce « 2Gb » comme « deux guigues », avec un G dur, plutôt que « deux gigues ou deux giga » , tel que ça s’écrit ??
    Je sais bien que les anglophones disent gigabyte avec un g dur , mais pourquoi nous ??

  8. Pour ne pas faire de MS bashing, vous ne montrez pas le boot time de windows, trop drôle. 🙂

    Parlant de lappetoppes, j’ai brisé le mien en vacances la semaine dernière, un matelas mexicain qui rebondit trop bien. Me suis procuré un MacBook Pro 13″ en catastrophe aujourd’hui, sur kijiji, c’est la vie. N’empêche, super top, ce laptop, y ai glissé le disque du défunt MacBook blanc (la génération de celui dont la plate-forme autour du clavier craque et le track-pad jaunit), wow, la différence, belle machine…

  9. Chose certaine, pour ceux qui désirent un outil avec un clavier, un écran de taille raisonnable, et une puissance elle respectable (après tout, un Core 2 duo c’est très acceptable) et qui désirent utiliser cet outil dans un train ou le métro; un démarrage rapide, moins que le temps entre deux stations, c’est sans doute une excellente solution. J’ai trop investi en virgules dans cette phrse alors commençons-en une autre. Il y a évidement des solutions plus économiques, moins sexy, et plus appropriées à d’autres usages, mais pour celui que je viens de décrire, celle du banlieusard qui va travailler au centre-ville en train, ce bidule est très alléchant. Je ne trouve pas la touche de retour de clavier sur mon HTC, mais il me reste encore une énorme réserve de virgules. Je continu donc avec le même paragraphe et je commence une autre phrase, qui elle aussi, sera pleine de virgules. Je pense que nous entrons dans une aire ou nous auront un ordi pour les jeux, un pour la distribution des médias partout dans la maison, un pour voyager dans le train, une tablette pour lire un bouquin en surfant, sur, dans, dedans ou au travers de l’internet chez notre brûleur de café préféré, une téléphone intelligent, un périphérique pour écouter de la musique et les vidéos, un pour lire uniquement des bouquins dans le lit et un crayon pour signer nos chèques de paiements de carte de crédit. La génération de demain, ou d’après après demain abandonnera les centres de conditionnement physique et suivra des cures dans des centres de désintoxication technologique. « Bonjour chers amis, je m’appelle mrVDK et je suis un intoxiqué technologie et je désire partager mon vécu avec vous… »

    PS : les virgules de cet articles ont été payés par un fabriquant de piles longue durée.

    rePS: C’est génial les petits clips en Nelson-O-Rama.

  10. Très belle machine et vidéo très intéressante.

    Mais étant un utilisateur de Ubuntu 10.10 et surtout Mint XFCE 9 (basé sur Ubuntu 10.04) qui prolonge la vie de mon vieux laptop. Je peux vous dire qu’Ubuntu peut démarrer au quart de tour.

    Exemple sur mon laptop d’une autre époque, un AMD64 1800 MHz avec 256mo et disque dur à 5400rpm, Mint 9 XFCE ferme l’ordi et le redémarre en un peu moins de 45s.

    Pour voir Ubuntu démarré en 8s sur un solid state drive avec un CPU core 2 duo (comparable au MacBook air) regardé: http://www.jamesward.com/2010/09/08/ubuntu-10-10-boots-in-8-6-seconds/

  11. Nelson, la longueur du boot de Ubuntu ou de Windows 7, c’est ton matériel le problème.

    Chez moi, mon iMac d’il y a 3 ans, mon portable Pentium 4 sous Ubuntu et mon récent portable Core i3 sous Windows 7 démarrent tous aussi rapidement les uns que les autres. Soit, un peu plus de 30 secondes (j’ai pas chronométré.)

    Il faut ajouter que ce MacBook Air est doté d’une économie d’énergie longue durée : il peut rester en hibernation durant 30 jours! (Enfin, selon le fabricant.) On soulève le couvercle, et hop, le portable est prêt à l’emploi.

  12. @ ericstcyr

    Je pense que tu lis les articles et les graphiques en diagonale. Le nouveau MacBook Air 13″ a un processeur de 1.86 Ghz et rivalise avec un MacBook Pro 13″ de 2.4Ghz. Il n’est pas plus lent que le MacBook Air de la génération précédente. Le modèle 11″ avec un processeur de 1.4Ghz ferme la marche, et c’est normal. Il est plus rapide qu’un iPad, qui est très réactif.

  13. Concernant ceux dont le français utilisé agace, connaissez-vous la phrase « Vivre et laisser vivre »? S’il avait utilisé un terme espagnol pour désigner un bidule techno-informatique, vous seriez à deux mains en train d’applaudir pour sa culture. Par contre, lorsqu’il s’agit de termes anglos, vous vous mettez à frémir de peur et brandissez les pancartes de la loi 101 ou anti-105…

    Allez! On continue d’apprécier les chroniques de Nelson pour ce qu’il fait que je trouve très bien dans toutes les formes qu’il le fait avec les termes qu’il désire.

  14. A vendre:

    MacBook Pro 13″ flambant neuf (3 semaines)
    Cause: complètement dépassé par le nouveau Mac Air

    Le Mac Air est une meilleure machine à cause de ce qu’elle n’as pas:
    – pas de lecteur optique: je n’ai pas manipulé de CD depuis au moins un an.
    – pas de hard disk: lent, lourd
    – overdose de puissance: j’ai pas besoin personnellement de tant de Gigahertz

    Le design physique bat tous les mini portables: pas de connecteurs partout, de panneaux, d’orifice de ventilation, de morceaux qui cassent ou tombent.

    Donc je suis en beau fusil parce que j’ai acheté un mois trop tôt.

  15. « Giga », grec qui signifie « géant ». Giga devrais donc se prononcer de la même manière que « gigantitisme ».

    Nelson, vraiment bon ton vidéo avec Peter Ostinov comme présentateur.

  16. Bonjour Nelson.

    J’ai longuement boudé les produits Apple à cause des difficultés à les intégrer au monde Windows. Les infographistes de l’entreprise où je travaillais avant mon emploi actuel nous donnaient de sérieux maux de tête, particulièrement pour l’intégration avec Microsoft Exchange.

    J’ai aussi maudit iTune et le iPod touch de ma fille: chaque fois qu’elle se branchait son uPod se synchronisait, mais créait chaque fois un nouveau répertoire. Résultat? Des gigs et des gigs de photos et de pièces musicales identiques dans des centaines de répertoires.

    Je me demande 3 ans plus tard si Apple a fait des progrès dans ses interactions avec le monde extérieur. Ou on peut prendre aussi la question à l’envers, est-ce que Windows s’accorde mieux avec les produits Apple quand vient le temps de communiquer?

    Une chronique sur le sujet serait éclairante.

  17. Ça se prononce bien « giga », mais il ne faut pas s’en étonner. Tout chez nous se prononce
    à l’anglaise. Y a-t-il un seul vendeur au Québec qui vous entretienne de megaHertz,
    plutôt que prononcé à l’anglaise « heurtz » ? Tout mot « étranger » se prononce à l’anglaise au Québec.

    Et on se cite en exemple au reste du monde francophone !

  18. @ ouate_de_phoque

    On dit que la version 2011 de Office pour Mac serait en tout point conforme à la version 2010 pour Windows. Je suppute que Exchange en fait partie avec le nouveau Outlook. Quant à la synchro du iPod, y a une case à décocher pour enlever l’option de synchro automatique.

  19. J’ai commandé en ligne un Air 11 avec 4 gegs pour $100 de plus (il est en transit). Je crois que le 11 s’annonce pour être un succès pour un ultra-potable

  20. Vous avez abordé brièvement le sujet du ilife 11. Je me demandais: quels sont les logiciels qui se rapprochent le plus de garage band et de imovie mais en PC…
    J’hésite toujours à passer chez Mac. Bien que leurs produits sont alléchants, la planète fonctionne encore majoritairement sur PC et je trouve qu’il manque toujours quelque chose à leurs produits pour être totalement séduit (un port USB par ci, un port HDMI par là, etc.).

  21. @ pizzaguy « Nelson Dumais et Pierre Maisonneuve. Séparés à la naissance?
    C’est exactement a ce que j’ai penser…mais c’est Pierre Maisonneuve ?

  22. nbourre : Arrêtez avec vos : Vivre et laissez vivre… c’est comme dire : C’est quoi ton problème? Ça me met en rage! Au fait, j’aime beaucoup les chroniques de Monsieur Dumais et le mot gigaoctet existe.

  23. @ nbourre

    Pas rap menèm !
    Si on parle de gigaoctets, ça se prononce jiga.
    Si on parle de gigabytes, ça se prononce guiga.

    On ne peut pas dire Guigaoctets ! Faut choisir.

    Un geek, ça se prononce guiik. Dans toute les langues…

    Alex

  24. @ Nelson et phazon
    Un ordi avec la configuration de cet Air roulait très bien CS4, WMware, iMovie, Garage Band, etc il y a un ou deux ans, il le fait toujours très bien. J’ai un petit MacBook 13 po dans ces eaux là et ça roule tempête. Et il n’a même pas les 4 gigadigues qu’il pourrait recevoir !

    Alex

  25. On dit gobelet pas jobelet. On dit gig pas jig pourquoi? Parce que la lettre G en grec c’est « GAMMA » et que le francais emploie les 2 prononciations J ou G. Goerges se prononce
    Joerges et non comme le G de gobelet.Il en est ainsi pour le ch qui peut se prononcer
    comme ‘K’,ex:Malachi(prononcer Malaki )ou ch comme dans Michel.Wouàlà

  26. Je pensais que Steve Jobs n’aimait pas les netbooks, « They’re just cheap laptops » … Le MacBook Air n’est pas un expensive netbook … hummmm … tant que l’argent entre….

  27. @ldgmchd

    Comme je l’ai dit plus haut « giga » du grec signifie « géant ». Comme on prononce « jigantisme », on devrait prononcer « jiga »

  28. @styx

    « They’re just cheap laptops » comme dans petite marge bénéficiaire.
    Il préfère vendre des mini laptops chers et faire plus d’argent. Logique non!

  29. Pour clore le débat GUIG ou GIG, je soulignerai que si l’abréviation est Go c’est jig et si c’est GB c’est guig, simple question de respecter la langue dans laquelle on l’affiche.

    Faque, Nelson a tout faux, alors s’il se tape le gros orteil sur le coin d’un meuble en bois dur (encore mieux ; en marbre) il l’aura bien cherché !

    Alex.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s