Semaine de m****, prise deux !

illÀ l’aube, ce matin, alors que les vrais de vrais sont déjà lourdement impliqués dans leurs routines agricoles, que d’autres se dépêchent à s’empiler sur les autoroutes qui égorgent Montréal, que les bus jaunes sont à veille de commencer leurs interminables trajets, que les geais bleus achèvent de chasser les corneilles de ma mangeoire à mésanges et à pinsons, moi, le geeknaliste de mes deux, je viens de graver sur CD la version RC (Release Candidate) d’Ubuntu Maverick Meerkat, état quasiment définitif du système d’exploitation qui sera lancée urbi et orbi dans deux ou trois semaines. J’entends vous parler de ce beau gratuiciel, question de vous le faire essayer.

Or, quand je tente de l’installer à froid (clean install, pour me débarrasser des cochoncetés betas), non seulement rien ne se produit, mais le PC couine, râle, pompe et se place en mode full agonie. Arhhhghhh ! Mon verdict ? Le Seagate SATA qui a servi ce PC au cours des trois dernières années semble avoir passé l’arme à gauche. Paf ! Encore un crash de disque rigide à mon actif !

illÀ l’ouverture des échoppes, je suis donc dans le stationnement du centre commercial le plus près de chez moi et, sans m’en douter, j’entreprends une ahurissante saga. N’étant absolument pas un consommateur fidèle, je m’arrête tout d’abord chez Dumoulin, la boutique la moins éloignée de ma forêt. Là, à mon étonnement, le représentant ne comprend pas ma question. Mon erreur (à cause de mon grand âge ?) est d’avoir demandé un disque rigide interne. Mais le taupin finit pas comprendre que je veux dire disque dur (c’était un anglicisme, dans le temps) et me répond qu’ils n’en tiennent pas, les clients ne sachant généralement pas comment les installer. Ah bon ! On m’offre par contre un LaCie externe de 500 Go à 150 $. Non, merci, mon besoin est vraiment et précisément un SATA interne plus haut que bas de gamme, du genre Western Digital.

Deuxième arrêt, La Source, un coqueron surtabletté sis à quelques arpents plus loin. Là on m’explique que la demande ne justifie pas la présence sur place de ce genre de produit, mais qu’en me rendant chez Bureau en Gros (je vous jure…), j’en dénicherai un à mon goût. Aussitôt suggéré, aussitôt fait.

illHélas!, ce troisième arrêt se termine mal. Dans cette inhumaine grande surface, personne ne semble avoir le temps de s’occuper de moi. Pendant plus de dix minutes, j’ai l’air du parfait loser à qui personne ne veut parler malgré mes « tsk-tsk pardon, je cherche euh … », sensation désagréable qui tend à me faire monter l’adrénaline. Au troisième petit sacrament en polo rouge qui me répond être occupé ailleurs et autrement, je lève mon doigt d’ignominie vers le plafond et je quitte pour traverser le stationnement (et celui du centre voisin) en direction de Future Shop, la quatrième station de mon chemin de croix.

illLà, croyez-moi croyez mois pas, le personnel est affable et s’occupe de moi, mais ils n’en ont pas de foutus disques internes. Le dernier représentant de cette ferraille siliconée a été réquisitionné par le technicien de la boutique, ce qui m’est confirmé après que deux préposés aient fouillé partout dans le commerce pendant dix minutes. Il faut les comprendre, leur logiciel d’inventaire indiquait qu’il en restait un. À ce stade, je suis sur le point de me péter quelques synapses, de commettre l’irréparable et de m’enfuir vers la Zimbabwe.

Du calme ! Il me reste encore deux possibilités par ordre de proximité : une gargote haute en couleur et pleine de bonne volonté, ainsi qu’un Micro Byte récemment défranchisé. C’est à ce moment que la chance me sourit finalement. Le premier magasin dispose de ce qu’il me faut, un Caviar WD d’un téra qu’on me vend néanmoins 99 $. À ma question visant à essayer de comprendre pourquoi il m’avait fallu visiter cinq commerces avant de pouvoir acheter un disque de remplacement, la patronne m’explique que les gens tendent désormais à se procurer des disques externes. Ah bon !

De retour chez moi, j’installe le gros Caviar, je relance mon PC avec le CD d’Ubuntu et, alléluia!, tout fonctionne. Voici d’ailleurs quelques prises d’écran commentées. Cliquez sur les vignettes pour qu’elles se déploient en 1024 pixels de large.

ill ill
Ce PC est quand même assez musclé pour Ubuntu 10.10, Sa carte vidéo est une ATI Radeon avec 1 Go de RAM. Aussitôt inséré, mon Iphone apparaît et me suggère d’ouvrir deux logiciels, Shotwell, pour s’occuper des photos qu’il contient, et Music Player, pour sa collection de MP3. Ici on voit la boutique musicale Ubuntu One.

ligne.jpg

ill ill
J’avais en souvenir que pour pouvoir utiliser une caméra Web, il me fallait installer le logiciel Cheese, ce que j’ai fait. Dès lors, ma Microsoft LifeCam studio (un petit bijou) s’est mise à fonctionner. Les ordis en ordre de marche de mon réseau ont été reconnus.

ligne.jpg

ill ill
L’incontournable site de notre bienaimée SRC n’a pas fonctionné (il m’aurait fallu bizouner), par contre Tou.tv ne s’est pas fait prier. Ah ! Le cube ! Vite, il me faut l’activer !

ligne.jpg

ill ill
Tout d’abord, installons les pilotes ATI, ce qu’Ubuntu fait de lui même sans que l’utilisateur n’ait à souffrir. Ensuite, il faut activer les effets évolués, ce à quoi Ubuntu s’adonne sans trop nous demander notre avis. Génial !

ligne.jpg

ill Finalement, Tadam ! Le foutu cube est accessible !

Oh que mon bonheur est grand !

ligne.jpg

Voilà pour aujourd’hui.

Avis : j’utilise personnellement des machines sous Windows, Mac OS X et Linux et je n’ai aucune préférence; en fait j’ai une relation d’amour-haine avec chacune. Si vous croyez que je suis parti-pris envers l’une ou l’autre de ces plates-formes, je vous soumets respectueusement que vous avez tort et ne peux vous recommander que de consulter mes chroniques antérieures.
Pourquoi commenter cet article : Pour dépasser ou préciser mon propos, pour le nuancer, l’illustrer, le compléter avec des adresses, pour débattre du sujet. Il en ressort un “produit d’information” (mon article + les commentaires) beaucoup plus intéressant et utile qu’un simple article de journaliste. D’où les demandes régulières de la part de participants pour que je sévisse quant aux trolls ou aux propos vexatoires et inutilement agressifs. On n’est pas ici pour s’enguirlander à qui mieux mieux, mais pour partager de l’information utile.
Nelson Dumais

ligne.jpg

Publicités

89 réflexions sur “Semaine de m****, prise deux !

  1. @ Phazon

    Mon détecteur de sarcasme est ouvert, juste que parfois, dans cette chronique et en tant que conseiller aux ventes informatiques, je rencontre bien des gens qui se la pete côté hardware et j’ai appris a déconstruire les configurations trop overkill. 😛

    Pour ce qui est des chiffres de gain de vitesse, je ne parle pas des SSD en général, c’est même halucinant, j’attend d’avoir les fonds pour m’acheter un 100 GO en Sata 3. Je parle du gain de vitesse du RAID 0 des SSD. c’est vraiment pas évident, aller chercher 20% (chiffre au hasard) de ton temps d’acces sur un 7200 RPM c’est vraiment hot, aller chercher ce même 20% sur des SSD, c’est plutot minime. Donc, je recommende plus d’acheter un gros ssd au lieu d en mettre en RAID 0. de plus, pour avoir tuer un paquet de disque en esseyant le RAID 0 logiciel, je suis pas très chaud pour cette configuration. Une toute petite erreur scrappe le RAID et le reconstruire à tous les 2 semaines, j’ai pas trop tripper.

    Alek

  2. @toogreen

    Le problème en demeurant avec les versions LTS, c’est que les dépots et versions de logiciels sont, pour l’essentiel, gelés. On peut être parfaitement heureux avec l’OS lui-même tout en ayant envie de rouler des versions récentes des logiciels…

    Même si c’est techniquement possible de le faire, il faut plus souvent qu’autrement se livrer à quelques acrobaties en ligne de commande. Et il faut le faire manuellement pour chaque application dont on désire une version récente. Ce qui devient assez laborieux et peu pratique à la longue. Ca fait perdre l’une des grosses qualités d’Ubutu qui est justement son téléchargeur/installateur de logiciels.

  3. @Nelson

    Bon OK j’arrête. je jouais à un jeu je l’avoue.

    Je voulais juste faire une démonstration depuis hier. À ce niveau l’article de ce matin sur Ubuntu 10.10 est tombé juste à point. C’était non voulu de ta part je le sais, l’effet recherché était peut-être même le contraire mais vois-tu ça m’a servi.

    Amis Linuxiens, c’est fatiguant n’est-ce pas lire des commentaires toujours négatifs, souvent condescendants que l’on peut lire lorsqu’il est question de produits que l’on utilise ou que l’on pourrait utiliser.

    Surtout pour ceux qui utilisent les produits de Microsoft et d’Apple et qui doivent se taper ces commentaires à tout bout de champ lorsqu’ils tentent de s’nformer sur quelque chose qui les intéresse.

    Ou les comptes rendu de conversion. Ça sent l’image biblique et le baptême dans le Jourdain. Pourrais pas écrire ça dans les articles où l’on traite de Linux? Mais non, quasiment l’impression que le but recherché et caché est de faire chie…. les autres. Il y a comme une senteur de supériorité. Il y a ceux qui sont convertis et les autres. Comme les Montagnards qui déclaraient que la liberté émanait de la Nation et n’appartenait qu’à la Nation. Sauf qu’un peu plus tard certains on réalisé que le mot Nation n’incluait pas tout le monde semble-t-il.

    Ah oui fanboys d’Apple lit-on souvent. Misère vous êtes aussi fanboy d’Ubuntu et de Linux que eux le sont d’Apple et que je le suis probablement de Microsoft.

    Vous avez ridiculisé abondamment Windows 7 (allez relire s.v.p. les chroniques de Nelson à l’époque lors de son essai de Win 7 beta) en disant que ça n’aurait dû être qu’un service pack de Vista.

    Ubuntu 10.10 alors c’est quoi selon votre propre grille d’analyse?

    Mais non tout est beau, tout est rose, tout est kioute. Ils n’acceptent aucune critique.

    Il est rendu où votre esprit critique tout à coup? Dans le cas de Microsoft je le trouve bien aiguisé pourtant.

    On ne peut juger d’Ubuntu parce que gratuit selon certains. Les éditoriaux d’André Pratte sur Cyberpresse aussi sont gratuits et pourtant… Cyberpresse est gratuite et pourtant plusieurs Linuxiens ne se gènent pas pour la basher et surtout Power Corp. ici.

    Donc la gratuité n’a rien à y voir.

    Pas pareil on va me dire. Ah oui c’est vrai c’est jamais pareil dans votre cas.

    Pour d’autres peur du bashing !!!

    Pourquoi?

    Phénomène d’inversion psychologique sans doute. On prête souvent aux autres les intentions et les agissements que l’on a soi-même vis-à-vis justement les autres.

    Parce que pour ce qui est du bashing anti-Microsoft vous ne laissez pas votre place habituellement.

    Moi si j’étais si sûr que mes produits sont si bons je sauterais sur l’occasion !! Oui parlez-en, comparez ça ne peut être qu’à mon avantage !!

    On me dit d’avoir l’esprit ouvert. Je l’ai. J’ai Fedora 13 avec Gnome, Win Sept comme système d’exploitation principal et également Kubuntu 10.10 RC sous VirtualBox dans ce cas-ci sur mon PC. Et le portable de mon épouse arrive à la fin de sa vie utile et je songe même à l’équiper d’un MacBook.

    Dans le cas de Kubuntu 10.10 sur VirtuualBox si vous voulez activer les VboxAdditions il y a une petite manip à faire en mode terminal.

    sudo apt-get install build-essentials ose-X11 où quelque chose du genre. Ça marche.

    Je joue avec les trois systèmes. Sans lunettes roses cependant.

    Excuse-moi Nelson comme mentionné hier je lis parfois encore tes chroniques surtout lorsqu’il est question de produits Microsoft mais à chaque fois je dois me taper les commentaires négatifs de certains et les comptes-rendus de conversion. Je me dis à chaque fois que je vais ton article sans ce qui suit plus bas mais….

    Pourtant ils ne sont que 0,9%. Comprends pas.

    C’est comme le supplice de la goutte.

    À force de lire leurs commentaires ça finit par me défriser à chaque fois. Pourtant c’est eux qui prêchent l’esprit de collaboration entre êtres humains me semble-t-il.

    Fin de ma démonstration. je ne partirai pas de chicane aujourd’hui je me retire.

    Mais maintenant au moins vous savez pourquoi le web 2.0 me tape grandement sur les nerfs.

    Au moins je suis franc et peut-être que mes commentaires aideront Nelson dans sa réflexion à propos de sa carrière 4 😉

  4. S’il fallait être aussi calé en mécanique automobile pour faire «marcher son char» qu’il faut l’être pour «faire marcher» un ! »/$%?&* d’ordinateur, tout le monde aurait un garage «full equipped» derrière la maison.

    Quand il m’arrive de lire ce blogue, ça me relaxe de constater que je suis rendu à un point dans ma carrière et mes travaux pour me contenter d’une Intel P5G41M avec un C2D 3.06GHz et quelques autres cossins qui «font la job».

    Et quand j’ai besoin d’aide, j’appelle fiston qui est à des années lumière devant moi mais heureusement, il a l’ouie fine, malgré les 5000Kms qui nous séparent.

  5. À toutes les fois que j’entre dans les grandes surfaces en général (sans les nommer) je suis déçu. Vive la bonne relation de confiance que nous avons avec une boutique informatique de coin qui connaît son affaire et peut nous suggérer des produits adaptés à nos besoins. (CIPC sur Rosemont, Insertech Angus, info carrefour sur St-Denis et les autres que je ne connais pas, mais qui sont des amis qu’on gagne à connaître. Ils valent bien tous les « geek » de la terre…

  6. Salut Alek, en fait on construit pas un array de disque pour améliorer les temps d’accès.. au contraire ils sont généralement légèrement moins bons que sur un disque unique. Et un RAID-0 n’offre pas non plus un gain évident sur les lectures / écritures aléatoires (ce qui est principalement demandé à un disque dur sur lequel on place un OS).

    Un RAID-0 par-contre donnera généralement de bons gains de performance sur le transfert séquentiel (Gros bloc de données, gros fichiers, etc.)

    Dans le cas de mon RAID-0 de X25-M, l’idée était d’amenuiser la seule véritable faiblesse de ces SSD: Les débits en écriture séquentielle, limités par le contrôleur à quelque chose oscillant autours des 80mb/s. Et franchement, c’est réussi. Pour tout le reste (lecture/écriture aléatoire, lecture séquentiele, IOPS, etc.), ces bons vieux X25-M Postville tiennent encore bien la route face aux nouveaux contrôleurs.

  7. Oops posté mon message sans le vouloir…

    À propos du RAID, le contrôlleur ich10 onboard permet de faire des array qu’on pourrait qualifier de « hydride software/hardware ». Je fais du RAID-0 avec les SSD, et un petit RAID-1 de deux gros WD Green 1.5Tb. Jamais eu de problème ou besoin de reconstruire mon array à vrai dire. C’est même plutôt stable (blocs de 128Ko).

  8. @nelson_dumais et @alek_ktb

    Sous le capot de mon Mac, c’est probablement un Seagate, un Western Digital ou de toute façon quelques chose de très similaire a ce qu’on trouve dans un PC Intel ou les tablettes des boutiques. Donc, vous avez raison, on devrait avoir des taux de panne similaire.

    En cherchant des pièces pour un IBM R40, je me suis rendu compte que IBM installait en usine 4 ou 5 marques différentes. Probablement ce qui était le mois cher cette semaine là.

    @jpbeauch

    Merci pour l’info. C’est en effet la deuxième carte-mère ASUS qui me pète dans les mains après 2 ans. Substituer un nouvelle carte n’est pas évident parce que tous les standards ont évolués entre-temps: socket, power supply, IDE a SATA, PCI machin. A la fin, il te reste le boitier et la souris.

    @tous

    Conclusion: les hard disk meurent aussi et sans prévenir.

    Question: comment se protéger: RAID dans le PC, SAN avec RAID ou backup séquentiel à la time machine?

    @Alex_ktb

    J’ai un copain qui se vantais d’avoir un gros Drobo. La troisième fois qu’il a planté, lui fournissant des heures de plaisir, il a cessé d’en parler. Je ne sais pas s’il était en RAID.

  9. « Publiez tôt, publiez souvent » (Release early, release often)
    Traduction libre, tirée de Wikipedia:

    « Publiez tôt, publiez souvent » est une philosophie de développement logiciel qui préconise de publier [des nouvelles versions] tôt et souvent afin de créer une rétroaction continue entre les développeurs, les testeurs et les utilisateurs.

    Cette approche de développement, mise de l’avant par Eric Raymond dans son pamphlet « La Cathédrale et le Bazaar », améliorerait la qualité, ultimement, du logiciel et permettrait de mieux adapter celui-ci aux goûts des utilisateurs, via le processus de rétroaction (feedback). C’est donc un procédé dans lequel l’utilisateur est lui aussi mis à contribution; à ce titre, il se tape une nouvelle installation (ou mise-à-niveau) à tous les 6 mois… Avec les problèmes que ça peut comporter, en effet! Mais les bénéfices demeurent tangibles: de version en version Ubuntu s’améliore. Considérant son prix, c’est là un effort bien négligeable pour en profiter, je crois…

    Et puis, comme le fait remarquer Toogreen, ce n’est pas une obligation! Par exemple, je suis responsable du maintien de 4 ordis (2 laptops et 2 desktops) et ils sont tous sous 10.04, une version LTS (qui sort aux 2 ans) et je n’ai pas l’intention de mettre à niveau 3 de ceux-ci avant la prochaine LTS. Mais pour mon laptop, je vais suivre le flot des versions, histoire de me tenir à jour et de bien apprécier l’incroyable travail fait par Canonical et la communauté! Et d’y participer aussi!!!
    …au lieu de chiâler, comme l’autre, là… M’enfin!

  10. @ Phazon

    Intéressant, tu as quoi comme mother board?? pas que je veux me relancer dans l’aventure RAID 0, mais que je veux savoir qui a bien intégré le AHCI.

    Sinon, tu as des 80GO?? Si oui, tu as fais un excellent choix, les x25-m sont des excellents SSD, j’ai juste hate que leur équivalent sortent en Sata 3. J’aimerais savir aussi ta config, tu fais quoi avec un tel cluster de SSD??

    Alek

  11. @nelson_dumais

    Ah ca me rappelle des souvenirs, 1 ere les disques durs, il y a peu pres 1 mois mon sata 500 gig interne a renfu l’ame mais le smart m’AVERTISSAIT que la fin approchait , on dirait que les disques durs sont moins tough qu’avant c’est vrai que ça vire en tabarouette la dedans!

    2 eme Ubuntu il y a 2 bientot 3 ans tu as testé la 8.04 et la maniere dont tu en parlais maintenant c’est du Linux partout meme dans ce portable avec le quel j’écrit ce billet, comme j’écrivais hier et tu le confirme Ubuntu s’insatlle mieux que Windows maintenant, periphériques compris, je met au défi quiconque avec les memes périphériques normal lequel des 2 OS aura fini le premier.

  12. @viva_zapata

    la difference, le touch screen pour moi c’est toute une difference pour quelqu’un qui possede un écran tactile je possede un ACER Z5610 tout en un et avec la 10.10 rien a faire tout est la automatiquement.

  13. @toogreen
    « Mais si vous comprenez un peu comment ça se créé un logiciel, vous comprendrez vite qu’il y a eu énormément de travail derrière cette nouvelle version d’Ubuntu. »

    Ce n’est pas la quantité ni la qualité du travail qui est mise en question avec 10.10. La question est plutôt de se demander si une bonne partie de tout cela n’aurait pas pu attendre 6 mois de plus et être intégré à une version 11 majeure.

    Et pour les améliorations/corrections qui ne pouvaient attendre, aurait-il simplement été possible de passer par les mise à jour normales sans passer par une nouvelle version (le support de nouveau matériel par exemple) ?

    Pour ce qui est de correction de bugs, les mise à jour automatique sont justement là pour ça il me semble. Ca ne justifie pas une nouvelle version, il n’y a pas de bugs majeurs à ce point dans 10.04.

    Bref, c’est quand même permis de se poser des questions sur la nécessité de faire une release au 6 mois. C’était justifié au début du projet où les choses évoluaient très rapidement. Ça l’est possiblement moins aujourd’hui alors qu’Ubuntu est devenu un produit mature.

  14. @carljf

    En fait, Ubuntu a un peu tordu le bras de tout le monde avec des maj aux 6 mois. Avant l’arrivée de Ubuntu, les maj de Mandriva étais d’un an ou plus. La logique des maj, c’est surtout pour le support matériel. Comme le dit Claude_C, Ubuntu en profite aussi pour les mises-a-jour des logiciels comme OpenOffice.

    Opensuse a la meilleur approche, selon moi, avec des sorties a + ou – 1 an mais avec des dépôts particulier pour les mises-a-jour logiciels comme mozilla, openoffice ou java.

  15. @nelson_dumais

    J’ai eu la même chose quand mon HDD de portable a sauté. Naif que j’étais je pensais que ça se vendait dans n’importe quelle magasin d' »informatique ». Lorsque je me suis présenté au Future Shop pour avoir un HDD 2.5po IDE, j’ai eu une bonne déception. Je suis allé chez Microbytes et ça s’est trouvé/payé/emporté en une minute. Depuis que je suis Microbytes+online, Future Shop ne sert que pour les jeux(pour les rares qui sont encore non-Steam) et parfois un film en passant.

  16. alek_ktb:

    Beaucoup de montage/compression vidéo et audio, serveurs (Apache, Air Video, FTP), Jeux, beaucoup de machines VMWare simultanément pour le travail, centre multimédia (machine dans le salon), etc.

    Boîtier: Corsair Obsidian 800D
    PSU: Corsair HX1000
    Motherboard: EVGA X58 Classified (Rév.760)
    CPU: Intel Xeon W3520 @4.2 GHz (200 x 21 – 1.27v)
    RAM: 12 GB G.Skill Trident DDR3-2000 (9-9-9-24-1 – 1.65v)
    VPU: XFX Radeon HD 5970 Black Edition @925/1300 MHz
    GPU: ZOTAC GeForce 9800 GT (PhysX)
    SSD: Intel X25-M 80 GB « Postville » (x4 RAID-0 – 128Ko)
    HDD: WD Caviar Green 1.5 TB (x2 RAID-1) + WD Scorpio Blue 160 GB (Externe)
    Écrans: LG W2453V 24″ (x2)
    Input: Logitech G15 Keyboard + Logitech MX-518
    Enceintes: Klipsch ProMedia 4.1

    Watercooling
    Réservoir/pompe: XSPC X2O 750
    Water Block: Koolance CPU-360
    Radiateur: Black Ice GT Stealth 360 X-Flow ( 6 x 120mm push/pull)

    À peu près ça

  17. @alex_ktb

    voir drobo.com.

    C’est une ligne de produit de stockage externe qui va de disque externe a serveur de fichier réseau, avec plus ou moins de redondance. Il y a des solutions semblables chez NetGear, Western Digital, Seagate.

    Mon copain est un ubergeek avec un rack dans son sous-sol avec plusieurs servers et un routeur dedans. Il fait des recherches intensives pour régler son problème de stockage. Pète de la broue pendant deux semaines puis perd toutes ses données. Le plus drole, c’est que les disques marchaient bien. C’est le logiciel qui gère la redondance qui a pété.

    «Le plaisir de l’un c’est de voir l’autre se casser le cou» Félix Leclerc

  18. Au fait, puisque l’on parle de disques durs… fait amusant, mon premier disque dur à vie, celui qui se trouvait dans mon vieux 286 Packard Bell sous MS-DOS 5.0, une brute de… 11mo… fonctionne toujours 😉 À noter que ce disque dur devait peser 2 livres à lui tout seul!

    Mon plus vieux disque dur encore en usage est un in-tuable Maxtor 15Go 5,400RPM, installé dans mon vieux Pentium 3 550MHz « Katmai » 🙂 Je me sers de cette machine, sous Windows 98, pour rejouer de vieux jeux PC du début des années 2000. Et pourtant, Maxtor… c’est Maxtor 😛 hummm

  19. @ Phazon

    WOW, ca c’est de al machine.

    Moi, j’ai :

    boitier CM 690 advence II
    PSU Seasonic X serie 650W
    Mother board Asus P7P55D-E Pro
    Intel I7 870 à 3,90 GHZ
    Cooler de proc prolimatch megahalem rev. B avec 2 fan 120MM Scythe E
    4 GO de RAM Kingston Hyper X
    WD 750 GO Black
    Lecteur Blu ray LG
    Asus Radeon 5850
    Écran Toshiba Regza 42 pouces
    systeme de son Aurex dattant de 1985 de 500W RMS

    C’est une machine multimédia et de jeux pour mon salon. J’aimerais y mettre un SSD pour Noel.

    Water Cooling, je ne sais pas, j’ai eu trop d’histoire d’horreur en plus de l’entretien exigé. Un bon cooler air flow est meilleur que bien des water cooling. le Megahalem m’émerveille par sa capacité de refroidissement et les fan scythe sont silencieux et performants.

    @ Cowboy

    Merci.

  20. @alek_ktb: tu disais @Nelson au début de la chronique

     » Avez vous considéré un SSD, la nouvelle version d’ubuntu permet un meilleur trim, ce qui est excellent dans la gestion des SSD.  »

    Ensuite tu dis que Ubuntu = pas bon pour les SSD…
    Quand je mets les 2 affirmations ensemble je me pose la question suivante.

    Ubuntu 10.10 offre un meilleur trim que les versions précédentes et peu-être est-il trop tôt pour le savoir mais est-ce que la 10.10 est…

    a) Enfin vraiment à point pour les SSD. Yéééééééééé!
    b) Meilleur que les précédentes mais encore pas trop bon pour les SSD. Bof et re-bof!
    c) Allez directement en prison, ne passez pas par go, ne réclamez pas 200 dollars.

    Au plaisir de vous lire.

    Vazimollo

  21. Suite…

    Je pensais avoir un ssd minimaliste pour y mettre Ubuntu10.10 et garder mon gros disque dur pour mes données. Photos, musique etc.

    Enfin quelque chose du genre.

  22. phazon

    Une machine de rêve, je navige souvent sur newegg en me construisant une machine hypothétique et je dois dire que ca ressemble a ca .. Est-ce qu’il est possible de refroidir le CPU grimper a 4.2 GHz avec de l’air ? Tes resultats sur hd tune pro?

  23. @disk_is_full

    Je n’ai jamais eu accès aussi en profondeur au développement des HD chez WD. De toute façon, tous les design sont humains et les mauvais design ça existe même dans les bonnes compagnies.

    J’ai par contre l’impression que beaucoup de gens achètent les green parce qu’ils sont pas cher et tentent de les utilisés comme des blue ou des black. Comme nous avait dit un ingénieur de WD: « If you want to go on a race track, buy a race car. Not a Honda Civic with a P-Flow and a muffler. It’s still a civic and it won’t last very long. »

    De toute façon, les disques comme les green c’est bon pour les bureaux de secrétaires ou les ordinateurs de maison qui travaillent seulement avec IE, Word et Excel. Pour le reste, il y a les black et Velociraptor…

  24. @ phazon

    Il y a un peu plus d’un mois, j’ai « décommissionné » (en bon anglais, terme militaire signifiant retirer du service) le vieux 486 DX-2 qui me servait de routeur : disque rigide original de 200 Mo, ventilateur de CPU original, bloc d’alimentation original, carte-mère, etc. Bref, tout ça pour dire qu’ils faisaient du solide à l’époque, mais pas nécessairement « vert ». Mais là, après 17 ans d’utilisation, dont dix à raison de 24h/24, il commençait à montrer des signes de fatigue.

    @ tous ceux qui n’ont jamais eu de problèmes avec leurs disques durs (dans l’ordi, j’entends) et qui utilisent un ordinateur depuis longtemps

    Attachez votre tuque avec de la broche, les probabilités jouent contre vous!

    @ tous ceux qui trouvent qu’une nouvelle version d’Ubuntu aux six mois c’est fatiguant

    Faites comme toogreen le recommande : installez la LTS.
    En passant, Ubuntu n’est pas Linux ou Linux ce n’est pas seulement Ubuntu. Notre ami zapata, l’exilé qui n’en finit plus de revenir, utilise Fedora, que je trouve tout aussi facile d’utilisation qu’Ubuntu si on le tient à jour. Il y a aussi les métadistributions (dekossé?) que l’on installe une fois (oui, c’est long mais ça vaut le coup) et que l’on se contente ensuite de mettre à jour au fil des ans. Ce sont des distributions qui n’ont pas vraiment de version. Arch Linux et Gentoo Linux en sont de bons exemples. J’ai installé Gentoo sur mon ordi de bureau en décembre 2006, il y a donc bientôt quatre (4) ans. Je me contente de le mettre à jour depuis. Et j’ai les dernières versions d’OpenOffice, Firefox, etc.

    @ zapata

    Si Microsoft n’avais pas un passé si lourd, peut-être que je chialerais moins.

  25. @ Vazimolo

    Les infos sont contradictoires, il est vrai. J’ai pas pensé sur le coup que ubuntu et les SSD n’allaient pas bien ensemble. Cependant, j’ai décidé de ne pas me rétracter quand j’ai vue mon erreur car il parlait de la future version d’Ubuntu qui, selon ce que j’ai pu lire et me renseigner, aurait réglé les problemes de trim.

    je n’aurais pas trop peur de l’essayer, en fait, je crois bien le faire pour mon serveur en premier

    Alek

  26. Salut babylon, je suis au bureau en ce moment. Je te dirai ça ce soir lorsque je serai revenu à la maison 😉

    jmv1: Tout à fait 😉 J’ai l’impression que tout était moins complexe à l’époque, mais tout était aussi plus fiable. J’ai encore mon vieux CPU 486-DX 33MHz, en porte-clé. Cette machine a marqué mon adolescence… Les soirées à jouer à Doom avec les vieux chums, à naviguer sur le net avec Windows 3.1 (+ Trumpet Winsock) et le bon vieux Netscape, à perdre des soirées sur « The Palace » et mIRC 😉 Les années 90 ont été de belles années d’un point de vue technologique / informatique!

  27. @ Babylon

    refroidri a l’air une CPU a 4,2 GHZ, ca dépend, tu dois avoir une bonne batch de CPU, tu dois aller chercher les meilleur coolers sur le marché et les meilleurs fan. Ensuite, tu mets ton ordi dans un endroit pas trop chaud et finalement, tu espères 😛

    Un processeur Xeon ou Xtreme est aussi a fortement considérer

    Alek

  28. La raison est que à grand pas et heureusement ça consomme moins, est plus rapide, fiable et dure pour toujours en plus sans aucun bruit ni moteur! C’est le bienvenu SSD C’est comme une grosse carte SD et ça fonctionne SATA II C’est ce qui est maintenant dans tous les UMPC et Té;éphones intelligents. Les disques durs sont prêts pour le musée. Ils sont durs mais n’ont pas du tout la vie dure! Ils sont fragiles, éviter de les cogner, et sont bruyants et lents. Oui, mon ami Nelson, on commence à vendre le futur maintenant. Mon ordi portable Sony a 128 Gb de…SSD et aucun ventilateur, aucune pièce mécanique ou mobile dans ce UMPC, c’est un VAIO. JAMAIS n’a figé ou été lent, même avec Photoshop, il n’étouffe pas d’Athme comme les PC avec ventilateurs qui font penser à un Boing 747 ! Il est 100% silencieux ce Vaio. 0.00 db de bruit! Vive les SSD. Abat les disques rigides et les ventilateurs d’aspirateur miniature dans les ordis qui sont des attrappes poussières à grippe Porcine. LOL! Vive le progrès!

  29. @phazon

    Autour de 1999, je travaillais dans le département IT d’une grosse compagnie. Dans un meeting, on discutait avec la personne responsable de faire l’inventaire de tous les executables pour trouver ceux qui ne passerait pas l’an 2000.

    Elle nous a dit que plus de 200 copies de Doom sur les serveurs de fichiers. Je lui ai dit qu’il suffisait de demander aux sysadmins de les effacer. C’est la qu’elle m’as dit qu’elle ne parlait que des copies de Doom dans des volumes ou seul les admins avaient accès.

  30. @ tous les bidouilleurs que j’ai achalé hier:

    J’ai passé une heure et demi a installer ma Canon Mp 560 (en réseau) sur mon MAcBook Pro.
    Misère……………..

  31. Pour ce qui est de Radio-Canada, vous devez installer à partir de la logithèque Ubuntu le : multimédia plug-in for Gecko browsers et çà devrait suffire !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s