L’Exo 1 d’ExoPC, bientôt dans tous les bons magasins !

illSi on en croit Jean-Baptiste Martinoli, l’innovateur rimouskois dont l’entreprise, ExoPC, a fait couler beaucoup d’encre depuis le début de l’année, le projet d’une tablette Win 7 capable de concurrencer le iPad d’Apple fonce actuellement à pleine vapeur, cela dans une brève fenêtre pour l’instant dépourvue de vraie concurrence, et pourrait aboutir sous peu. On en saura davantage la semaine prochaine quant aux dates de mise en marché.

M. Martinoli a bien voulu, ce matin, faire le point sur l’état de la situation concernant sa tablette Windows. On sait que depuis quelque temps, différentes rumeurs sont apparues sur le Net à l’effet que le projet matériel avait été abandonné et que la fabricante s’était réalignée du côté logiciel, rumeurs que l’industriel a démenties.

ill

ligne.jpg

illCe qui est vrai dans ce qui se dit, s’écrit et se tweet, a-t-il admis, c’est que le consommateur ne pourra s’acheter, ici au Canada, une tablette appelée et signée ExoPC. Par contre, il pourra se procurer une machine appelée Exo 1 laquelle arborera le logo de Ciaratech, une filiale de la Québécoise Hypertech dont l’usine est située à Saint-Laurent, en bordure de l’autoroute 40. Il en sera ainsi au Brésil, au Mexique, aux États-Unis, partout où ExoPC, l’entreprise, pourra négocier et signer des partenariats d’exclusivité nationale avec des industriels locaux.

À part celui avec Ciaratech, il n’y en a pas d’autres pour l’instant, mais on est très près du but, notamment en Amérique latine, région où, paradoxalement, Apple en arracherait avec son iPad.

illD’expliquer M. Martinoli, son entreprise n’a ni la taille ni le temps (surtout pas) pour prendre en charge, à court terme, toutes les spécificités nationales au chapitre des modalités de fabrication, de contenus ou de langues. Par exemple, le Brésil où la langue est le portugais exige que 40 % de la fabrication d’un produit soit brésilienne pour être distribué, la Chine impose une copropriété avec l’État, les Américains ont une réglementation assez sévère et ainsi de suite. On imagine aisément les cauchemars administratif, manufacturier, légal et culturel que cette réalité mondiale suppose.

illD’où l’idée de fabriquer des « ExoPC » en tant que « design de référence » : telle taille, tel poids, tel écran, tel processeur Intel, tel jeu de circuits, etc., des appareils qui seront exclusivement fournis aux partenaires nationaux et aux développeurs, notamment ceux du giron Windows Phone 7. Ce sera LE produit à reproduire selon les particularités nationales. Mais sur cette question, M. Martinoli est formel : pas question d’en faire une sorte d’Android de Google où tout devient possible, où finalement les variantes sont tellement nombreuses que les développeurs prennent peur.

La fabricante ExoPC livrera des tablettes appelées ExoPC, des appareils qui seront fournis aux intéressés pour être reproduits et mis en marché dans un pays donné. Ce sera comme si l’hypercontrôlante Apple entreprenait de garantir l’intégrité de ses designs en mettant sous contrat des partenaires nationaux, les forçant à suivre les spécifications d’un bréviaire fort peu négociable, bréviaire incarné en bonne et due forme par des appareils en ordre de marche.

illMais ici, attention ! On n’est quand même pas à la Légion avec le leitmotiv Marche ou crève. Si des gens veulent une adaptation du design, ExoPC est prête à regarder et à évaluer les possibilités de faire autre chose. « On est à l’écoute des gens, visitez notre forum, vous en conviendrez », fait remarquer Jean-Baptiste Martinoli.

illEn ce sens, l’entreprise de Rimouski demeure une fabricante de matériel et de logiciel comme il était stipulé au départ dans son plan de match. La stratégie est la même. Ce qui change, ce sont les modalités de fabrication et de mise en marché. ExoPC bénéficie pour l’heure d’une fenêtre très courte, un état de fait qui s’explique par l’immobilisation conjoncturelle des fabricants (asiatiques) qui ne disposent pas, à l’heure actuelle, d’une couche logicielle permettant de rivaliser avec Apple. Or il y a des projets en cours et ExoPC pourrait bientôt ne plus être seule dans la course. Tout cela sur fond de scène où l’attente mondiale pour une tablette Win 7 est très grande et où Microsoft fait de son mieux pour encourager de telles initiatives industrielles.

Rappelons qu’une tablette au sens où on l’entend chez ExoPC et chez Apple, n’est pas un PC tablette. C’est une ardoise électronique dont la couche logicielle, ce qui permet à l’utilisateur d’interagir avec la machine, est différente du système d’exploitation. En ce sens, le iPad ressemble à un gros iPhone, ce qui contribue grandement à son succès, et un PC tablette ressemble à un PC Windows, ce qui nuit à sa propagation. D’où la frénétique quête d’un produit mince et ergonomique dont l’interface pourrait être aussi agréable que celle du iPad, mais qui saurait turluter au diapason avec Windows 7.

ill

ligne.jpg

Avis : j’utilise personnellement des machines sous Windows, Mac OS X et Linux et je n’ai aucune préférence; en fait j’ai une relation d’amour-haine avec chacune. Si vous croyez que je suis parti-pris envers l’une ou l’autre de ces plates-formes, je vous soumets respectueusement que vous avez tort et ne peux vous recommander que de consulter mes chroniques antérieures.
Pourquoi commenter cet article : Pour dépasser ou préciser mon propos, pour le nuancer, l’illustrer, le compléter avec des adresses, pour débattre du sujet. Il en ressort un “produit d’information” (mon article + les commentaires) beaucoup plus intéressant et utile qu’un simple article de journaliste. D’où les demandes régulières de la part de participants pour que je sévisse quant aux trolls ou aux propos vexatoires et inutilement agressifs. On n’est pas ici pour s’enguirlander à qui mieux mieux, mais pour partager de l’information utile.
Nelson Dumais

ligne.jpg

Publicités

41 réflexions sur “L’Exo 1 d’ExoPC, bientôt dans tous les bons magasins !

  1. Merci pour l’information Nelson.
    C’est beaucoup plus clair que ce que j’avais lu sur le sujet ailleur.
    Et j’ai vraiment hâte de pouvoir toucher à un exemplaire.

  2. J’ai très hâte d’essayer ce produit québécois… En espérant qu’il soit un peu plus abordable que le cossin d’Apple. Et fabriqué pour durer, avec par exemple la possibilité de templacer la batterie.

  3. Merci Nelson. Je regarde ce petit produit depuis quelques mois et il m’intéresse de plus en plus. Mais, je n’ai encore jamais vu de prix ??? As-tu une idée ??

  4. @ sricher et nelson_dumais

    Trouvé sur le forum:

    4 modèles d’EXOPC sont prévus

    32Gb
    64Gb + GPS
    32Gb + 3G + GPS
    64Gb + 3G + GPS

    Prix PRÉVUS (sujet à changement)

    USD $649 – USD $799 (modèle de base 32Go jusqu’au modèle 64Go avec GPS)
    Les prix avec 3G restent à confimer. Ajouter environ une centaine de dollar

  5. Produit québécois !!! Attention, les tablettes arriveront fabriquées à 95% de Chine. Il ne restera plus qu’a y mettre le collant Ciaratech. Aucune compagnie québécoise ne peut rivaliser contre les coûts de la main d’oeuvre asiatique. Alors, s.v.p., ne me faites pas rire avec ce  »produit québécois » Au début, il devait être fabriqué à Rimouski, puis Montréal, puis la Chine… J’ai connu jadis une compagnie qui recevait des subventions du Québec pour la fabrication de ses PC à Dorval… Ben quin, quand des dignitaires ou des journalistes venaient visiter l’usine, on démontait les PC et on simulait une chaine de montage, alors qu’en vérité ce n’était qu’un entrepôt pour les boîtes qui arrivaient d’Asie. Cette compagnie n’existe plus et ses dirigeants font de la prison pour fraude…

    • @ wiseguy

      C’est sympathique de porter un tel pseudonyme, mais il ne faut pas en exagérer la verdeur truculente. Il n’a jamais été question que les ExoPC soient fabriqués à Rimouski ou à Montréal à 100 %. Tout se fabrique en Asie depuis belle lurette et il en a toujours été entendu ainsi en ce qui a trait au sujet en rubrique. Quant à votre boîte de Dorval, je suppose que vous faite allusion à Ogivar, une entreprise à odeur de souffre qui disparut de la carte vers la fin des années 80. Ce que vous mentionnez était loin de correspondre aux pires méfaits de certain de ses dirigeants ou fournisseurs. J’ai la tête pleine d’histoire d’horreurs la concernant. Sauf que ça date de 20 – 25 ans.

      Et tant qu’à déplorer la morale de certaines entreprises, lisez ce que j’ai publié hier sur RIM, la fabricante ontarienne du BlackBerry.

  6. Si je peux installer des logiciels Windows que j’ai à la maison à même un lecteur DVD via USB, je l’achète la minute suivant sa sortie ! 🙂

    Et l’idée d’être compatible avec des jeux iPad pourrait être pensable ? Mais à la base, être capable de jouer à des jeux flash sur le web serait excellent 🙂

    Mais svp, pas de truc du genre « magasin en ligne où on achète des trucs à 90% inutile dans la vie de tous les jours pour 1$ » 🙂

  7. J’aurais bien aimé voir une version Android de cette ardoise. Le succès de ces appareils passe par leur facilité d’utilisation et des applications adaptées à ce type d’interface. Microsoft est malheureusement bien loin derrière iOS, Android et même RIM dans ce marché. Il ne faut pas oublier HP avec leur webOS fraichement acquis de Palm. J’espère qu’après le lancement initial qu’il sera possible de s’en procurer une et d’y installer Android. J’aimerais bien ouvrir un emballage avec une mention «Designed by ExoPC in Rimouski» 🙂

  8. @Nelson
    Félicitations pour votre article. Je vous lis depuis assez longtemps et j’ai toujours apprécié le fait que vous soyez ouvert à « toutes les religions »: mac, pc, linux, … Cet article est particulièrement bien fouillé (comme d’habitude) contrairement à d’autres articles que j’ai pu lire sur l’Exo-1 / ExoPC dans les derniers jours/semaines.

    Et pour être accro du forum depuis un bon bout de temps (d’ailleurs, je suis un peu accro à lExo depuis un de vos articles paru peu après la sortie du iPad où vous présentiez l’Exo de M. Martinoli), il est absolument vrai que l’équipe entière de l’Exo offre un vent de fraîcheur absolument renversant sur tout ce que je connais jusqu’à maintenant de la conception et de l’idéalisation à la réalisation d’un produit. M. Martinoli va même jusqu’à consulter les membres du forum pour des décisions assez importantes sur l’Exo. Et ils prennent vraiment en compte l’apport du « public ». Je dirais que c’est de la Conception 2.0 (en référence à votre marketing 2.0).

    @Wiseguy. Malheureusement, la production de circuits intégrés dans en Occident est hors de portée de quiconque prétend démarrer une entreprise. Et le montage au Québec n’est malheureusement pas du tout supporté par nos bons gouvernements (dixit ExoPC), ce qui explique en grande partie la fabrication outre-mer.
    Au moins, la conception entière est d’originie québécoise de même que toute les décisions de mise en marché et d’orientation de la compagnie. Et on peut en être fier!!!

  9. Grace,au lien de Charleebraun de fil en aiguille ,j’ai vu qu’il exsiste une tablette belge très performante avec son disque dur pouvant aller à 250go avec écran de 10 pouce pour un prix raisonnable.250go c’est impressionant comparé à 64go l’expoPc et le ipad.

  10. @ jojo9: Ton Belge offre un disque rigide. ExpoPC offre un SSD. Grosse différence pour la durée de la batterie, et pour le coût de la pièce, entre autre.

    @Dénigreur d’Apple: Aimez. ou aimez pas. Apple n’a jamais ciblé le power-users, de toute façon. Admettez toutefois que le iPad semble rejoindre les besoins et attentes d’une bonne partie du marché. Pourrait-il – Gasp! – y avoir des raisons valables expliquant cela?

    @ wiseguy: Je me suffirai d’un produit conçu au Québec sans que le créateur se fasse avoir/voler à la St-Germain.

    Microsoft n’est pas proche du succès sur tablettes: Son OS brise ses propres directives interfaces, et rend l’utilisation d’un écran tactile plutôt moche. Décision stratégique incontournable et inévitable, selon moi. J’offre 5:1 que d’ici 24 mois, notre producteur tombe dans le giron de Redmond.

  11. Bonjour. Pourquoi suis-je sceptique?

    Parce que ça devait sortir en avril, puis en septembre, puis finalement on ne sait plus trop quand, ni comment ça va s’appeler ou coûter?

    Parce que les specs ont encore changé?

    Parce que les prix autrefois affichés ne le sont plus?

    Parce que au lieu d’utiliser des focus group de consommateurs moyens, ils prennent le feedback des 23 geeks qui fréquentent leur forum?

    Parce que ça devait être fait à Rimouski, puis à Montréal, puis finalement en Chine?

    Parce que c’est propulsé par le très tablet-friendly Windows 7?

    Parce que HP sort une tablette Android à bas prix en septembre (voir lien plus bas)?

    Parce qu’après HP, des dizaines d’autres compagnies vont faire pareil sur la plate-forme Android?

    Parce que RIMM va sortir lui aussi une tablette?

    Parce que HP va finir par sortir une tablette basé sur le WebOS de Palm?

    Parce que ça a déjà été fait, ça s’appelle un iPad et ça a le marché pour lui tout seul, restera un marché pour les geeks qui veulent une tablette open-source avec 8 ports usb?

    * Lein vars la tablette HP:
    http://www.electronista.com/articles/10/08/13/hps.zeen.tablet.with.android.seen.imminent/

  12. C’est pas que je veux être pessimiste et je souhaite sincèrement du succès à cette entreprise québecoise, mais je dois être honnête, je suis pas mal sceptique moi aussi 😦 Espérons que j’aille tord, on verra bien!

    Oh et y’a un détail qui m’échappe… Est-ce que la tablette roulera sous Win7 ou Windows PHONE 7??

  13. Je ne cacherai pas non plus que le choix d’aller avec OS Microsoft est une mauvaise décision, selon moi. Celà n’en fait pas assez un produit unique à ExoPC (comme ils semblent le vouloir), ils seront toujours dépendants de MS dans cette aventure, peu importe la couche logicielle ajouté par-dessus. Et là même MS n’a pas l’air de savoir où ils vont avec leurs OS… Avec les avancées récentes comme Android Ubuntu light, Jolicloud, et le fait que ces derniers sont libres, ExoPC avait une opportunité en Or de réinventer un OS pour tablettes (sans devoir faire tout le travail de zéro) men modifiant du code existant. Non seulement celà les auraient vraiment démarqués mais ils seraient en contrôle totale de leur bidule, soit matériel ET logiciel. mais là c’est loupé. Dommage.

  14. Désolé pour la mutitude de fautes dans mon dernier commentaire, c’est écrit rapidement via mon cellulaire. Quand je dis « mais là c’est loupé », je corrige, je ne dis pas que le ExoPC est un échec (ca, personne ne le sait encore), ce que je voulais dire c’est que l’opportunitée qu’ils avaient de développer leur propre OS est ratée, c’est tout.

    Et il manquait une virgule après Android, évidemment (avant de me faire dire qu’Android et Ubuntu sont 2 choses différentes).

  15. Parlant de tablettes et autres appareils… pourriez-vous faire une étude sur la disponibilité et l’utilisation des lecteurs de livres électroniques (e-book readers) au Québec? J’aurais envie d’en acheter un mais c’est le chaos le plus complet. J’aime le Nook mais les trois quarts du catalogue de B&N n’est pas disponible au Canada, Sony ne donne aucune indication sur les titres disponibles et Amazon nous enferme dans un cachot numérique très étanche. Au secours!

  16. Je suis un heureux utilisateur de iPhone et iPad, et je ne pense pas que ce soit près de changer. Par contre j’accueille à bras ouvert toute compétition féroce et valable: en tant que consommateur ça me rends gagnant.

    Quand le premier iPhone est sortis, il était tellement en avance sur tout le monde, tellement un grand pas en avant, que j’avais peur qu’Apple ne s’assieds sur leurs lauriers. Mais pas du tout! Google a déchainer son très bon Android, et forcé Apple à se grouiller le derrière. Tout le monde y gagne.

    Maintenant que j’ai mon iPad, de loin le meilleur ordinateur portable que j’ai connu (incluant Netbooks, laptops, etc), ça nous prends de la bonne compétition sinon … déjà que je trouve qu’Apple prends pas mal trop son temps à nous donner le iOS 4 pour le iPad … espérons que le Exo ou la future HP va chauffer le derrière d’Apple à ce niveau… 🙂

  17. Monsieur Dumais, je salue le courage dont vous avez fait preuve dans votre article à propos de R.I.M.
    Chapeau bas !

    PS : En toute amitié, dans l’expression « odeur de soufre », « soufre » ne prend qu’un seul « f »…

    Sourions.

  18. @imoi
    hein quoi ? une tablette qui roulerais de l’open source , 8 port usb , 4 interfaces réseau (wired or not) accéléromètre , magnétomètre , détecteur d’énergie noire / générateur de trou noir ? ou ça J’ACHÈTE !!

    trêve de plaisanteries , pour moi la tablette est pas encore sur le marche , pour être client de apple faut aimer vivre sur ses genoux et apprendre a faire behhhhh , mes genoux sont pleins de rhumatismes et mes canines m’empêchent d’imiter un quelconque ruminant correctement

  19. @hdufort

    Pour ce qui est de la librairie de Sony
    http://ebookstore.sony.com/subject/fiction-literature

    Personnellement,je lis sur mon portable,sur lequel j’ai le ereader de Sony et celui de Barnes and Nobles d’installé.Les deux lisent le même format de fichier(epub).Amazon de même…

    Et depuis que le ipad est sur le marché,le prix des ebooks a augmenté

    http://weblogs.baltimoresun.com/entertainment/books/blog/2010/04/ipad_pushes_ebook_prices_highe.html

    http://www.actualitte.com/actualite/20598-entente-apple-concurrence-ebooks-amazon.htm

  20. Intéressant, voici l’ère du Vaporware avancé, c’est à dire un produit que personne n’a jamais vu, mais que tout le monde commente. Si HP et d’autres constructeurs ont conclu que Window7 est trop gourmand en terme de pile et autres, pourquoi poursuivre sur cette lignée ??? Il semble que l’avenir, pour ceux qui ne regardent pas trop l’usage des infos personnel que le producteur du système fait, devrait regarder vers Android.

    Pour ceux qui ne le savent pas encore, la pile du Ipad (du IPhone, du MacBook pro) se remplace en allant au magasin Apple ou chez les concessionnaires et en le demandant (comme tous les autres produits il faut payer la pile bien sur). Essayer de trouver une pile d’ordinateur portable autour de 100 $, le seul qui l’offre est Apple.

  21. @ toogreen,comme vous parliez de fautes ds vos commentaires,j’ai relevé celle-ci: »Espérons que j’aille tord »ds votre 1ière réponse, hummm, je dirais: »que j’aie tord »du verbe avoir et non du verbe aller.Ds la 1ière phrase ,je dirais: « C’est pas que je veuille être… »au lieu de « que je veux être ».
    C’est vrai que parfois qu’on écrit vite puis, que après envoie on se relit et on voit nos fautes, on se dit ,zut déjà trop tard.

  22. @toogreen, moi aussi,
    je fais des fautes mais j’ai déjà vu bien pire que nous sur internet.
    Au fond, fautes ou pas l’essentiel, c’est qu’on soit compris.

  23. @charleebraun,
    Merci pour les liens. Je ne lirais pas de roman sur un iPad ou sur un iPhone (comme certains de mes amis le font). C’est trop mauvais pour les yeux, ces écrans ACL rétro-éclairés. Vivement une petite baisse dans le prix des vrais lecteurs de ebooks (avec écran eInk ou similaire)… et un meilleur accès aux livres, sur le marché canadien.

  24. Voici un article qui parle des adversaires de l’iPad, iPadversaries! 32 Tablets, Slates, Pads, and More, à cette adresse http://technologizer.com/2010/08/12/ipad-alternatives/

    La tablette d’ExoPC est dans la liste. Le marché de la tablette est en ébullition, et effectivement beaucoup de produits sont encore furtifs, dont l’Exo1. Par contre dans ce cas, on sait que des prototypes existent – Nelson en a vu – et que le produit est à son dernier stage de développement. Jusqu’à sa sortie, je crois que l’on devrait se garder une petite gêne avant de la pourfendre ou de la porter aux nues. Elle peut changer encore.

  25. Au départ, Rimouski prévoyait faire fabriquer son propre design et je trouvais très excitante l’idée d’avoir une tablette « québécoise » originaire d’une ville du Bas-du-fleuve. La nouvelle stratégie est un tournant que Rimouski tente de minimiser avec un certain succès. Toutefois, Ville St-Laurent c’est pas comme Rimouski dans l’imaginaire québécois!!! À preuve le nom initial de la tablette « ciara vibes » dénotait une différence de langue de travail entre Rimouski et Ville St-Laurent.

    Par ailleurs, les nombreux articles au sujet de cette tablette passent à côté du point le plus important à mon avis: le « app-store ». Ce sera une première dans le monde Windows et ce sera le sujet à suivre. Microsoft n’y avait pas encore songer malgré la popularité de ce type de service. Vu l’ampleur de la collection de logiciels tournant sous Windows, verra-t-on apparaître des dépôts comme chez Linux?

    Cette tablette demeure mon premier choix.

  26. Aurons-nous droit à un antennagate 2, Androidien celui-là? Le nouveau Droid 2 de Motorola aurait des problèmes d’antennes:

    http://www.mobilecrunch.com/2010/08/13/uh-oh-early-droid-2-units-having-signal-issues/

    robertito, insinuez-vous que Google collecterait des informations sur les utilisateurs de son système Android? Bien, voyons donc! Pas Google, sont blance comme neige et pro-open-source, c’est sûr que s’ils sont pro-open-source, ils ne peuvent qu’être bons et bien intentionnés, voyons, on leur donnerait le bon dieu sans confession…

  27. @ hdufort

    Je ne connais pas la science derrière le « iPad est mauvais pour les yeux » et c’est sans doute possible. Par contre j’ai les deux: un Sony Reader et un iPad, et au bout d’un certain temps j’ai complètement délaissé mon Sony Reader. La raison? Il me fatigue les yeux et me donne mal à la tête, alors que je peux lire mon iPad confortablement pendant des heures… :-S

  28. Pour rajouter un petit commentaire;

    je me rejouis de ce produit Québécois mais le hic c,est que la base est Win 7 pas du tout adapté et comme certains l’ont mentionné dependant de MS qui pataugent eux memes depuis quelques temps, non pour ma part il faudrait que les tablettes fonctionnent sur du open source style Linux Ubuntu car la prochaine version 10.10 Maverick aura le noyeau 2.35 d’ou l,Integration du multitouch ça annonce que meme une itablet Aplle pourrait fonctionner avec un Linux comme OS. Car ne l’oublions pas il y a deja une multitude d,appareils avec du Linux Embbedded qui fonctionne tres bien et ainsi les couts sont moindre ex: les gps Tomtom, les routeurs et des controlleurs spécifiques (johnson Control). Une Tablet est un autre monde qu’un pc ordinaire donc l’environnement n’est pas Windows il y a pas par exemple de barre de tache avec le bouton démarrer, tous les utilisateurs commence a la meme place , les habitudes acquises sur les desktop ou portables ne servent a rien dans ce nouveau type de média, un peu comme les telephones intelligents.

  29. Moi j’attends l’Adam de Notion Ink (www.notionink.in), une tablette qui utilise un écran qui peut fonctionner en mode « encre électronique » (beaucoup plus économe pour les piles, et lisible sous une source extérieure de lumière). Roule avec Android, mais on peut y installer Ubuntu Netbook. 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s