J'utilise maintenant Office 2010 de Microsoft

illIl y a quinze jours, Microsoft me faisait parvenir en service de presse l’édition « Famille et Petite entreprise » d’Office 2010, un coffret bureautique comprenant Word, Excel, PowerPoint, OneNote et Outlook. Je ne recommencerai pas à vous décrire ce bon produit; de nombreux journalistes technos l’ont fait, incluant le soussigné. Je vais plutôt m’attarder sur la raison pourquoi je suis très heureux de l’avoir installé. Selon que vous aimez ou détestez Microsoft, vous pourrez alors tirer une conclusion positive ou négative.

Et vous serez sûrement nombreux à vouloir me rappeler l’existence d’OpenOffice.org, un équivalent gratuit de philosophie Open Source dont j’ai déjà dit beaucoup de bien, ou de toutes les autres alternatives, la plupart ayant déjà fait l’objet de chroniques généralement positives de ma part (par exemple). Ce n’est pas de cela que je vous parle ce matin; je n’entends traiter que de Microsoft Office 2010, notamment Outlook, tel qu’installé dans ma principale machine de travail, un PC sous Win 7 Intégrale 64 bits.

ill

ligne.jpg

Moi qui aime Linux (si vous ne connaissez pas Ubuntu, vous ratez un petit plaisir de la vie) et qui voyage exclusivement en compagnonnage Mac OS X (c’est généralement beaucoup plus simple à tous points de vue), j’ai ma vie dans un ordi de table totalement soumis aux desiderata de l’Empire. Mes contacts, mon courrier, ma gestion documentaire, tout le bordel que j’ai pu produire au cours des quinze dernières années est dans Outlook, dans Windows, dans des disques NTFS. Et je me comprends, ça me convient, ça marche et basta !

Avant, j’étais principalement sous Mac OS avant le X. Ouin ! Depuis, il m’est arrivé de vouloir changer, d’abandonner Outlook pour une solution alternative à la sauce SeaMonkey. J’ai même tenté de tout transférer dans un Mac lorsqu’était apparue la version 10.3 du système d’exploitation. À l’époque, rappelez-vous, Microsoft semblait dormir sur la switch en ce qui a trait à la sécurité d’Outlook. Ce fut toutefois un caprice futile qui me fit revenir dare-dare à Office XP, bricolage idiot qui nécessita, aller-retour, plus de deux grosses journées de travail.

Outlook, c’est Outlook ! C’est la norme corpo, l’univers de Microsoft Exchange. Il barbote dans l’Active Directory de Windows comme un poisson dans l’eau. L’alternative est tenue de lui être compatible. Sans compter que je le connais comme le dedans de ma poche, Outlook, ayant cliqué quotidiennement dans le produit depuis 1997 (1), année de ma relation amour-haine avec le tandem Windows 95 / Office 97.

ill

ligne.jpg

En ce sens, Office sans Outlook est un ensemble dont on pourrait facilement se passer. Payer pour payer, on pourrait très bien utiliser WordPerfect Office, un coffret tout aussi bon que celui de Microsoft (sans Outlook). On pourrait également s’en remettre à une alternative populaire comme OpenOffice.org. Mais pour les utilisateurs qui, souvent, passent une partie de leur vie professionnelle en giron Exchange Server (voire SharePoint Server) (2), des gens qui ont de sérieux besoins de courriel, de gestion de contacts, de tâches, de notes et d’agenda, tout en disposant de très lourdes archives, Outlook fait toute la différence et justifie l’achat de licences Microsoft Office.

Payer pour payer ? Effectivement, le produit n’est pas donné ! Mais encore là, ça dépend. Par exemple, la version « Pro Academic » se vend 89 $ CAN et la version « Famille et Étudiant » est offerte à 160 $CAN dans les grandes surfaces. Reste que la mouture qu’on m’a fait parvenir, « Famille et Petite entreprise », se vend normalement entre 250 $CAN et 350 $CAN, si je me fie à ce que j’ai trouvé sur Internet (je ne parle ici que des versions complètes; les mises à niveau sont moins chères).

ill

ligne.jpg

Bien des gens s’économiseront des sous à demeurer avec Office 2003 ou 2007, des produits dont ils n’utilisent qu’une infime partie des possibilités. Passer à 2010 risque d’être un saut inutile, faute de gain de productivité dans leur cas. C’est un peu le mien, moi qui suis un travailleur autonome tapant parfois ses chroniques directement dans WordPress, le logiciel qui gère les blogues de la Cyberpresse. Sauf que je n’ai pas eu le choix.

Ce n’est pas tant que je me devais d’être actuel, de suivre le courant, de connaître les produits récents. C’est que la chimie entre Windows 7 Intégrale 64 bits (pas 32 bits, j’insiste) et Office 2007 Pro n’a pas une grande réputation de stabilité après des mauvaises langues. Passons sous silence certaines humeurs de Word 2007 (genre disparition inopinée…) pour nous attarder davantage à Outlook 2007 qui, dans mon cas, plantait au moins une fois par jour. Le truc pour qu’il s’effondre ? Cliquer sur la boîte de réception de Gmail ou de Me.com alors que je venais de lui demander d’ouvrir celle de mon adresse personnelle. Pour tout dire, autant 2007 Pro ronronnait d’aise et de félicité sous Win Vista 64 (je dis bien 64 bits), autant cette version de Microsoft Office en arrachait sous Win 7 (64 bits).

illOr, depuis ma mise à niveau vers 2010, je n’ai connu aucun écrasement, aucun problème. Tout baigne. Siffler en travaillant ! Passer de Bean (3) à Word 2010, c’est débarquer d’une Hyundai Accent 2001 qui marche très bien, quoique gueling-guelang, et s’effouèrer, phhhoof!, dans une Lincoln Town Car de l’année. Vous vous rappelez Brel ? « Les bourgeois, c’est comme les cochons, plus ça devient vieux, plus ça devient …  »

Conclusion ? Si vous êtes pro Microsoft, vous pouvez dire que Redmond a bien ficelé ses produits récents pour que la plus grande harmonie puisse régner dans nos ordis et que ça marche comme une vraie bénédiction. En revanche, si vous êtes anti, vous pouvez déplorer les bogues de rétrocompatibilité nous forçant, nous les utilisateurs, à nous mettre à niveau. C’est comme vous voulez.

Bonne fin de semaine !

ligne.jpg

(1) Je n’en ai payé aucune puisque je les ai toutes reçues en service de presse.

(2) Soit que leur organisation est ainsi outillée, soit qu’ils font affaire avec des gens dont l’organisation est ainsi outillée.

(3) Comme j’éprouve des difficultés avec Office:mac 2008 sous Mac OS X 10.5 et 10.6 (lenteurs et caprices), j’utilise Mail (en laissant les courriels sur le serveur) et Bean, un traitement de texte gratuit qui me convient parfaitement sur la route. On m’astine que je devrais me mettra à iWork, mais je n’y arrive pas en raison, probablement, de mon lourd passé Microsoft.

ligne.jpg

Avis : j’utilise personnellement des machines sous Windows, Mac OS X et Linux et je n’ai aucune préférence; en fait j’ai une relation d’amour-haine avec chacune. Si vous croyez que je suis parti-pris envers l’une ou l’autre de ces plates-formes, je vous soumets respectueusement que vous avez tort et ne peux vous recommander que de consulter mes chroniques antérieures.
Pourquoi commenter cet article : Pour dépasser ou préciser mon propos, pour le nuancer, l’illustrer, le compléter avec des adresses, pour débattre du sujet. Il en ressort un “produit d’information” (mon article + les commentaires) beaucoup plus intéressant et utile qu’un simple article de journaliste. D’où les demandes régulières de la part de participants pour que je sévisse quant aux trolls ou aux propos vexatoires et inutilement agressifs. On n’est pas ici pour s’enguirlander à qui mieux mieux, mais pour partager de l’information utile.
Nelson Dumais

ligne.jpg

Publicités

62 réflexions sur “J'utilise maintenant Office 2010 de Microsoft

  1. @rexie

    Vous avez dit (pardon pour la longue citation) :
    « J’ai rien contre le ruban, mais je n’y vois pas d’améliorations qui valent la peine d’enlever radicalement la façon de faire habituelle (si durement acquise) de M. et Mme. tout-le-monde …
    sauf pour des raisons mercantiles et monopolistiques.

    Je suis pro-choix … il eût été si simple d’offrir des “semi-rubans” : des menus classiques avec un espace “enrubannable” , ou simplement l’option de désactiver le ruban…
    Mais oui, on va s’adapter comme toujours… mais pour des prunes tant qu’à moi. »

    Entièrement d’accord avec vous. Je ne saurais dire mieux!

    @planteg
    J’utilise le clavier beaucoup plus que la souris quand je fais du traitement de texte. Même le copier-coller a changé avec la suite 2007. Ne venez pas me dire qu’il est plus simple de faire ALT+l+v+g (pour Word) ou ALT+q+v+g (pour Outlook) que ALT+e+d pour coller sans formatage (fonction dont j’ai immensément besoin dans mon travail). Je cherche encore souvent comment on fait telle ou telle chose avec le ruban (le compte de mots dans PowerPoint peut-être?).

    @sebarpin
    J’utilise Linux, mais pas Firefox, je le laisse à ma blonde. Faque, je l’ai pas « déinstallé ». Je me gênerais pour cracher sur M$, tiens. M$, en la personne de Ballmer, a bien craché sur Linux…

  2. jmv1,

    Si tu utilise si souvent « coller sans formatage » change le default paste, comme ca tu auras pas a utiliser les ALT+l+v+g (pour Word) ou ALT+q+v+g (pour Outlook) que ALT+e+d.

    Pour PowerPoint:

    Dans PowerPoint cliquez sur l’icône dossier (Ouvrir), une boîte de dialogue apparaît, dans la zone regarder dans sélectionnez le lecteur contenant le fichier, sélectionnez votre fichier, cliquez sur Outils, Propriétés de votre document (contenu, statistiques…) dans statistiques vous avez le nombre de mots.

  3. @sebarpin

    Le but de mon intervention était d’appuyer les dires de rexie, pas de me plaindre. Pour ce qui est du compte de mot dans PowerPoint, ça marche peut-être avec Win7, mais pas avec XP.

  4. jmv1,

    En appuyant les dires tu te plains anyway!! De toute façon quoi qu’il aurait fait vous ne serez pas content. Vous me faite penser a mon vieux père qui aime pas le changement. L’adaptation pour certain ces pas leur fort. Tk moi j’ai jamais eu de problème avec le ruban, très facile a utiliser.

    Pour ton Powerpoint, Win7 ou Xp ca rien avoir!!! Ces dans PowerPoint le truc! le OS a rien avoir!

    Pour te rendre ca encore plus facile:

    1- Clique sur la grosse boule Office haut a gauche, sélectionne Option PowerPoint.
    2- Fenêtre de gauche sélectionne Personnaliser.
    3- Fenêtre de droite première colonne sélectionne « Commandes non présentes sur le ruban »
    4- Sélectionne « Propriétés avancées du documents ». et ajoute le a droite.
    5- Ouvre ton document
    6- Clique sur l’icone « Propriétées avancées du documents ».
    7- Va dans « Statistiques »

    Voila ces si simple!

    Tu vois il au même penser au gens comme vous, vous pouvez personnaliser vos menu et ruban pour satisfaire tout les utilisateurs!!

  5. @sebarpin
    Ça t’a quand même pris 3 interventions avant de nous pondre la marche à suivre « facile » en 7 étapes. Avoue que tu as recherché … 😉

    Je ne doute pas que TOI tu aies pu t’adapter facilement, mais le « facile » de sebarpin est souvent le « presque impossible » de mon oncle Pit. Je parle moi de la grosse majorité des utilisateurs ordinaires qui ne sont PAS des technoïdes et pour qui Office, ou tout autre instrument informatique ne sont que ça, des instruments, des outils.

    Imagine que la compagnie de voiture monopolistique X ou le cartel Y décidait de faire des voitures qui ne fonctionne qu’à l’essence..(euh.. non, mauvais exemple pas imaginaire…)
    Imagine une puissante compagnie fabricante de voiture, assurée de son monopole sur le marché Nord-Américain mettons, qui déciderait de changer les pédales de place sur ses voitures, sachant que les consommateurs n’ont pas de réelle alternative que de réapprendre à conduire? … juste pour embêter la concurrence…
    Ou encore qu’une hypothétique Stanley toute puissante, décrétait que les vis à tête carrées, c’est fini?!?

  6. @sebarpin

    Laisse faire, t’as rien compris, tu ne lis pas comme il faut et tu te sens attaqué aussitôt qu’on parle contre tes logiciels et ton OS. Si tu es si adaptable que ça, pourquoi tu n’utilises pas Linux? C’est si simple.

    En passant, ta manière d’écrire me fait croire que j’ai probablement l’âge de ton vieux père.

    Fin de la discussion en ce qui me concerne.

  7. rexie,

    cela ne m’a pas pris 3 post, mais 2. Et les 2 post était une solution valide, le 2e était plus descriptif.

    jmv1,

    Je me sent pas attaqué, mais au contraire je suis tanné des chialeux qui ne save pas s’adapter et que peut importe le changement ils sont pas heureux. Tu aurais aussi bien fait de rester avec Office 97. MS te met pas un gun sur la tête pour les acheter tu sais! J’ai été consultant dans une entreprise, une des plus grande corpo du Canada et il on encore XP, Office 97 et IE6. Pourtant leur chiffre d’affaire n’en souffre pas. Il se prépare à passer de 97 a 2010 et Win 7. Imagine l’économie qu’il on fait en ne passant pas toujours a la nouvelle version.

    Et en passant j’ai des serveur et station Linux pas juste des machine Windows. Et Linux est SIIII BIEN FAIT, que la mise a niveau au nouveau Ubuntu a tout scraper nos workstation et nous avons du tout les remonter. (vive les images).

    Pour la manières que j’écris je suis désolé mais j’ai pas vraiment le temps de me relire et cela fait environs 16ans que je chats alors l’orthographe que j’en fou pomal.

  8. jmv1,

    En passant ça m’a fait plaisir de t’aider. J’espère que tu as réussi a faire fonctionner les statistique dans powerpoint.

  9. @ propos des échanges précédents.

    Au moins ça doit améliorer la perception que le dauphin a de ses pupilles…

    Ah laisse que.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s