Un coffret d’utilitaires Mac à connaître: MacKeeper

illIl arrive fréquemment qu’en présentant en ces pages quelque utilitaire utilement utilisable en giron Windows, des lecteurs me demandent s’il existe une alternative Mac. Or, ce matin, je vais agir en sens contraire. Je vais vous faire survoler un logiciel Mac convaincu que certains voudront savoir s’il se trouve quelque part un équivalent Windows. J’entends vous présenter MacKeeper 0.9.7.1, un coffret d’optimisation et de sécurité fabriqué en Californie par ZeoBIT qui nécessite, pour turluter, la version 10.5 (ou mieux) du Mac OS X..

Ce logiciel que l’on peut essayer sans frais pendant quinze jours avant de le payer 40 $US, œuvre à plusieurs niveaux. Par exemple, il sait faire le grand ménage dans un Mac, un peu à la manière de CCleaner dans un PC Windows, il aide l’utilisateur à éliminer les programmes qui sont lancés inutilement au démarrage, il fait dans le chiffrement de données, ainsi que dans le déchiquetage sécuritaire, il offre un service de protection permettent de retrouver un Mac volé ou égaré, pour ne nommer que ces tâches. Tout ça dans un contexte d’interface qui n’est pas uniformément Mac; c’est des fois oui, des fois non. Il va surement falloir attendre une version post 1.0 pour que l’uniformisation soit complétée.

illCommençons par l’anti-vol, terme discutable eu égard au produit que j’utilise simplement pour ne pas avoir à répéter l’essentiel de mon avant-dernière phrase. Pour bénéficier de ce service, il faut d’abord se créer un compte MacKeeper, procédure sans frais si on possède le logiciel (ça fonctionne également pendant les quinze jours d’essai). Dès lors, l’appareil est identifié; autrement dit, ses empreintes digitales sont fichées en Californie. Il faut cependant avoir préalablement rendu ce sniffage big-brotheresque possible en cliquant sur le bouton « Enable ».

ill

Dès lors, l’appareil est sous bonne escorte. Si vous prêtez attention à la prise d’écran qui suit, vous verrez que mon MacBook est présentement à Toronto. Heureusement, j’y suis moi aussi, constat existentiel qui m’évite de déclencher tout un bordel procédurier où plein de constables post-G8 pourront intervenir. Ouf !

ill

ligne.jpg

Côté protection de la confidentialité, MacKeeper ne fait pas dans la dentelle. Et il a bien raison. Parfois, nous pouvons être pas mal étourdis. Prenez ce loustic de Toronto, un dénommé alashwal dont le contenu du PC s’est affiché dans mon MacBook Pro. Si vous épluchez la prise d’écran ci-après, vous constatez heureusement que dans son cas, je n’ai attrapé que du menu fretin.

ill

ligne.jpg

Avoir été un peu plus chanceux, j’aurais pu tomber sur un PC ou un Mac plein de photos dégueulasses. C’est ça la beauté de la réseautique moderne; les ordis se recherchent et aiment fraterniser. D’où l’importance, du moins quand on travaille en mode mobile, de bien protéger ses données (la ceinture) après avoir bien sécurisé ses accès (les bretelles). Cela pour dire que l’ensemble de fonctions que présente MacKeeper peuvent s’avérer très utiles. À tout le moins, elles peuvent nous rasséréner si on prête notre Mac portable à quelqu’un.

J’ai bien aimé, en outre, la fonction de MacKeeper qui permet de choisir ce qu’on laisse s’exécuter au démarrage de l’ordi. Je n’ai pas de prise d’écran éloquente à vous présenter puisque le Mac que j’utilise n’a été mis en service que la semaine dernière et qu’il n’a pas encore eu le temps de se polluer. Mettons que j’ai bien hâte de retourner chez moi installer ce produit dans mon gros Mac qui, lui, a plein de gugusses se hâtant à reprendre vie quand le Mac OS X est lancé.

ligne.jpg

ill

Reste que la fonction la plus spectaculaire est celle du nettoyage (prise d’écran ci-haut). C’est une fonction à la sauce CleanMyMac, un produit que MacKeeper vient concurrencer. Figurez-vous que ce dernier lance en même temps six utilitaires de grand ménage. Au terme, sous de saisissantes effluves d’eau de Javel, il ne vous reste plus qu’à décider si vous détruisez les cochoncetés repérées où si vous les conservez. Est-ce bien utile dans un Mac ? Oh que oui ! Saviez-vous qu’à chaque fois que vous désinstallez un logiciel ou que vous videz tout simplement la corbeille, le Mac OS X garde des tonnes d’info sur ce que vous avez fait disparaître (Windows itou, soit dit en passant). Faites le test, vous serez impressionné par la quantité de bits’n’bytes conservées.

À cette enseigne, l’application qui m’a le plus sidéré est Binaries Cutter. En scrutant la prise d’écran ci-après, vous voyez le chiffre de 1020.9 MB à la droite du nom de l’utilitaire. Cela signifie effectivement qu’en acceptant le nettoyage, je vais libérer quasiment un gig d’espace disque dans un ordi flambant neuf. Cela parce que mon Mac est sous architecture Intel et que les dispositions (Universal Binaries) pour PowerPC ne serviront jamais à rien. Mais elles sont présentes, une gentillesse d’Apple. Aussi bien les éliminer, ce qui, soit dit en passant, ne nuit absolument pas au bon fonctionnement du Mac.

ill

ligne.jpg

Et il y a bien d’autres fonctions potentiellement utiles, dont un utilitaire d’archivage (Backup) qui m’est apparu très simple. Mais n’ayant pas de disque flash ou de clé USB avec moi sur la route, je n’ai pu vraiment en faire le tour. Si vous utilisez un Mac, faites-le à ma place et donnez-nous en des nouvelles.

Peut-être même serez vous satisfait. Qui sait ?

ill

ligne.jpg

ligne.jpg

Avis : j’utilise personnellement des machines sous Windows, Mac OS X et Linux et je n’ai aucune préférence; en fait j’ai une relation d’amour-haine avec chacune. Si vous croyez que je suis parti-pris envers l’une ou l’autre de ces plates-formes, je vous soumets respectueusement que vous avez tort et ne peux vous recommander que de consulter mes chroniques antérieures.
Pourquoi commenter cet article : Pour dépasser ou préciser mon propos, pour le nuancer, l’illustrer, le compléter avec des adresses, pour débattre du sujet. Il en ressort un “produit d’information” (mon article + les commentaires) beaucoup plus intéressant et utile qu’un simple article de journaliste. D’où les demandes régulières de la part de participants pour que je sévisse quant aux trolls ou aux propos vexatoires et inutilement agressifs. On n’est pas ici pour s’enguirlander à qui mieux mieux, mais pour partager de l’information utile.
Nelson Dumais

ligne.jpg

Publicités

36 réflexions sur “Un coffret d’utilitaires Mac à connaître: MacKeeper

  1. @Nelson

    Supposons que le Mac serait à Toronto et vous à Montréal. Est-ce que la localisation est assez précise pour vraiment retrouver l’appareil? Autre question un peu candide: qu’est-ce que vous feriez alors?

    • @ ruisseauchene

      Sur le site du logiciel, il y a une vidéo qui explique tout cela. Pour des raisons bien évidentes, je n’ai pas simulé une «disparition». AInsi, je ne sais pas trop quoi vous répondre concernant les réactions de la police de Toronto. Mais il semble que le MacBook Pro serait localisé et que les autorités en seraient informés.

  2. Des trucs pour pouvoir retrouver un ordinateur volé (désolé, c’est en anglais) :

    «  » »Maybe I’m paranoid. Or maybe I just really want to reign hell down on whom ever steals my laptop.

    First, most thieves are dumb, they’re not going to wipe it. They’re going to sell it as fast as possible to get cash.

    All of this is free and open source and should work on Mac and Linux, not sure how to create services in Windows.

    1) Prey Project [preyproject.com]. An OSS theft recovery tool. Uses google geo location, web camera if it comes installed.
    2) AutoSSH [wikipedia.org]. I have an autossh run as a service that creates a link between my home router and my laptop. ssh -R 2222:127.0.0.1:22 home.example.com. So no matter where I leave my laptop, if it can get out to the internet, I can ssh into it from my home router.
    3) OpenVPN [openvpn.net]. AutoSSH * 10. No matter where my laptop is, it IS no my home network. Leave it at a friend’s house.
    4) Keylogger. [google.com]. I have a launchd (cron) set up to sftp me the log every day and then restart the log.

    So now I know: 1) Where my laptop is and possibly have a photo of who is using it. 2 & 3) Can access my laptop and play fun tricks [macosxhints.com] 4) Know exactly what said person is up to and when they login to gmail, facebook, etc. I have their passwords.

    Sadly my laptop hasn’t been stolen yet. » » » – commentaire sur /.

    J’ai bien l’intention d’utiliser ces trucs.

  3. Ah j’oubliais, M. Dumais, si vous arrivez à mettre la main sur les statistiques des ordinateurs les plus souvent volés, ça serait intéressant de les partager.

  4. @ gateau_chocolat

    Croire que les criminels sont tous débiles… c’est peut-être rassurant, mais ça relève de la pensée magique!

    Assumer que tous les criminels sont caves à ce point… ça en dit long sur celui qui publie ces trucs!!!

  5. Je suis loin d’être un connaisseur Mac OSX. Cependant, il doit bien y avoir des gratuiciels MAC aussi gratuits que CCleaner sur PC et disponibles en français. Surtout que l’intégration OSX semble inégale d’après ce que vous écrivez. Payer pour un utilitaire avec interface en anglais, et support (théorique?) en anglais me semble peu intéressant, pour le moins…

  6. d’accord avec michel_photo.

    J’aimerais bien connaitre des gratuiciels mac qui font comme chaque composante de MacKeeper et pourquoi MacKeeper leur est p-e supérieur au point qu’il vaut mieux payer pour ce logiciel.

  7. @gateau_chocolat

    C’est bien beau, mais ca ne marchera pas, car il suffit au brigand de tout simplement partir la machine sans connexion réseau. Il est facile de flasher le Bios pour éliminer les mots de passe, ensuite on met le boot pour une clef USB ou DVD, on reformatte tout, et voila, ca prends pas grand chose.

    Je suis allé voir Prey Project, amusant mais pas vraiment la panacée, surtout leur solution pour Windows, qui crée une porte grande ouverte pour le hack de la station de travail, pas fort…

  8. @ michel_photo et au poisson-à-grandes-dents…

    Le fait est que du ménage tel qu’on est habitué à faire sous Windows est moins souvent nécessaire sous OS X. Il est rare qu’on perçoive un ralentissement du système. Mais il n’est pas parfait non plus.

    J’utilise régulièrement YASU (Yet Another System Utility !) qui optimise et nettoie le système. Il y a aussi Maintenance qui fait ce que son nom indique et Onyx qui en plus offre plein de possibilités pour personnaliser OS X. Ces 3 logiciels sont gratuits et de belle facture. Selon votre niveau de connaissance de votre Mac, essayez l’un ou l’autre.

    Il ne s’agit cependant pas d’une trousse comme MacKeeper qui ajoute la facette sécurité. Mais n’oubliez pas que le meilleur système de sécurité est à environ 60 cm de votre écran, vous pouvez utiliser Photo Booth pour lui voir la bette 🙂

    Alex.

  9. Si Mackeeper a bien fait son travail , ce sera une galère d’effacer ce mouchard .

    Primo un Mac n’a pas de Bios donc rien à flasher et pour ce genre de programme même quand on réinitialise la pramm du EFI l’info demeure tout de même car elle ne se trouve pas a ce niveau .

    Pour protéger l’info il faut empêcher l’accès au lecteur CD qui peut ce faire via l’activation du superUser admin control (root) et interdire l’accès à autre média sans le mot de passe secret . Avec cette methode même la console de debug et ou bien le mode super user ne se boot même pas .

    EN gros si MacKeep a bien cacher son loadsysteme dans le System/biblio/coreservice du mac et bien ya pas grand chose a faire que de hacker physiquement le p*ntin de Macbook avec le stool cacher dedant .

    MAIs ÇA c’est SI Mackeepr a bien fait sont travail et que le mode sécurisé du Root est bien activé sur le Macbook .

  10. @ Stevec72

    ah non? et j’gage qu’un Mac fonctionne sans CPU non plus… genre par télépathie mentale?

    Kiki dit au CPU qu’une lettre est enfoncée sur le clavier? Un nain de jardin caché dans le boitier du clavier?

    Ishhhh…

    C’pas parce qu’ils le cache au boot et qu’il ne nécessite pas de flash (car le hardware est propriétaire!) qu’il n’existe pas…!!!

  11. @steve72

    … d’autant plus qu’ils se sont servi de processeurs Intel un bout eux… J’sais pas trop parce que j’ai jamais mis un Mac en pièces mais, je serais très surpris que rien ne traite et et ne priorise les entrées et sorties de la carte mère…

  12. @alexanticosti

    Une partie importante du ménage sur Windows a peu d’incidence sur la performance (temps réponse).

    Par exemple: j’utilise CCleaner beaucoup plus pour me débarrasser de fichiers temporaires qui pourraient contenir des copies renseignements plus ou moins sensibles et qui parfois prennent pas mal d’espace disque

  13. @ ruisseauchene

    Tout à fait d’accord. Mon fiston m’appela un jour et se plaignit de la lenteur de son Mac G4 pour monter de la vidéo, je lui fait vérifier l’espace sur son disque dur, il restait moins de 700 Mo de libres sur un disque de 80 Go ! Hé hé.

    Dans Windows, un ménage de la base de registre peut faire du bien, une défragmentation aussi lorsque l’utilisateur ouvre une multitude de fichiers (photos, textes, films…) à chaque jour. Les fichiers temporaires et autres cookies ne font souvent que prendre de la place. Sur un disque de plus de 200 Mo, ça ne paraît généralement pas beaucoup.

    Pour savoir si son PC sous Win a ralenti, rien ne vaut un bon formatage. À la ré-installation, si ça fait Wow ! c’est que la mélasse avait envahi le système. Sous 98, Me et XP c’est souvent le cas pour un utilisateur qui taponne énormément. Je n’ai pas ré-installé suffisamment de Vista et 7 pour avoir une bonne idée.

    Sous OS X j’ai eu en masse de problèmes et quelques plantages (je suis très bon là-dedans, demandez à notre support informatique !) mais j’ai peu observé de ralentissement sérieux du système. J’ai souvent ré-installé* le SE sans noter de réelle amélioration de la vitesse.

    Alex

    * pour vendre mon Mac ou pour passer à une nouvelle version de OS X

  14. @Denis_Dubeau
    Quand tu auras trouver un Bios dans un Mac tu me le fera savoir .. 🙂

    Non Farce a part
    Un Mac Na PAS de bios mais un simple firmware rudimentaire (EFI) comme on peut en retrouver un dans un magnétoscope ou une simple calculatrice . Cette puce entretient presque aucun info modulable comme un bios peut le faire et son interface graphique pour la paramètrer n’est qu’accessible QUE par un logiciel externe tout simplement (en général) .

    Sur le EFI du Mac
    La sécurité sur ce EFI est un simple un mot de passe pour accéder ou pas . Une fois le mot de passe activer par un logiciel qui se trouve sur un CD de Apple (Firmware password) dans l’utilitaire de disque est activer , les touches clavier son non active mise à part la touche ALT (option) et une fois que l’on presse dessus un invite de mot de passe apparait , si tu ne la pas tes cuit , tout simplement .
    Cette option est NÉCESSAIRE pour accéder au CD en boot mode , ou bien au mode superuser (root) tout simplement . Le reste des instruction de load se trouve directement sur le disque dur .

    EN gros la techno du BIOS est dépasser , même les PC haut de gamme roule sur un EFI plus léger , avec moins d’instruction à soutenir et donc par la force des choses plus stable . Les derniers MB de Gygabyte et ASUS son aussi sur du EFI . Pour un portable cela se trouve à être une protection très sécuritaire pour l’accès a la machine . ( tu n’a pas le mot de passe et bien sèche ) A ce niveau il ne reste que l’action physique et c’est à dire toucher physiquement l’appareil pour faire un reset au EFI ou au contrôleur qui détient le mot de passe .

    PS
    Même quand on flash la pramm 5x d’affiler ou même 40x de suite , cela n’altère en rien l’instruction inscrite au niveau du mot de passe .

    Tse Denis_D
    À roulé sur Linux ça nous habitue à roulé aussi sur des vieilles bécanes :-p mais en dehors du pinguins la techno évolue quand même :-p~~~~~

    (poster sous Ubuntu)

  15. PS
    Précision Précision

    Quand j’inscrit que EFI possède moins d’info c,est en rapport avec celui de APPLE . Certain EFI son beaucoup plus complexe que le BIOS et offrent beaucoup plus de fonction certaine même video .
    Je prends pour exemple celui que INTEL développe et qui permettra l’accès a la machine et faire fonctionner l’option graphique et cela MÊME si le OS est complètement crasher . Certain EFI servent littéralement de OS pour tenir des groupes de serveur en grappe . Plus besoin d’installer un OS dans le système , le EFI de l’appareil alloue toutes ses resources au système maitre qui possède le OS serveur .

    DAns cette approche (décrit plus haut) C’est APPLE qui a décider de mettre le minimum de fonction dans son EFI .

  16. @ Steve72

    Et la définition du BIOS… c’est exactement, mot pour mot, la fonction que tu décris… Que ce soit dans une calculatrice, un PC ou un toaster… gérer les entrées et sorties du matériel.. Et quand on le flash, on ne fait rien de plus que de le modifier avec du logiciel!!!

    Que les concepteurs de PC l’ai rendu ajustable, c’est normal étant donné que l’OS doit s’ajuster à une quasi-infinité de matériels, ce que Mac n’a PAS à faire…

    Ils adorent ça, chez apple, appeler un chat un minou!!! Mais ça reste la même maudite patente!!

    Maintenant, sache que plus de 95% de mon temps est consacré à Windows… J’ai peu de temps pour jouer avec de l’informatique, ces jours-ci… Quant à chercher quoi que ce soit dans un Mac, je vais probablement devenir masochiste avant… mais, ça ne sera certes pas causé par de l’informatique! 🙂

    Mais oui, j’ai essayé Ubuntu et l’ai trouvé carrément inspirant et génial… Microsoft a raison de le craindre… tout comme GM rigolait des Toyotas dans les années 70…

  17. @ Steve72

    …l’info est simplement modulable un étage plus haut!! ça, tu peux te permettre ça si tu fabriques ton matériel en même temps…

    C’est pour ça qu’ils coûtent chers aussi, les Macs… C’est rarement avantageux, le vendor lock-in!

  18. @Dennis_D

    Il en reste pas moins que si le EFI te barre la route il y a rien a faire mis à part tweaker physiquement l’appareil . Et ce concept n’est pas uniquement chez APple , le haut de gamme chez Dell et HP (Precision et Envy) font de même . C’est pas seulement une question d’ouverture non plus car le EFI de Apple est sur OpenFirmWare aussi et donc le code est vérifiable . Apple comme toute entreprise à ses exigences et au niveau du support de matériel , ya pas grand chose qui ne fonctionne pas sur un Mac Intel je peut te le dire on peut dire que c’est devenu minoritaire .

    Et Depuis Vista64 que Microsoft supporte le EFI en place du BIOS mais il est aussi obliger d’entretenir le vieux code pour les vieilles patentes encore fonctionnelles .

    Il en reste seulement que ce niveau de sécurité (EFI) est nettement supérieur a ce que le BIOS proposait dans l’ancient temps . (1980) . Donc mon argument au niveau du mouchard demeure . Si le EFI est verrouiller et que le Root admin de OSX est activer . AUcun moyen logique de neutraliser le mouchard en question .

    PS
    J’ai parlé grosso modo du Bios vs EFI mais les différences sont plus prononcer a certain niveau comme la gestion de la ramm dans de gros workstation . Ici ce n’est pas une gueguerre de fabricants mais un réel changement de techno tout comme le tape cassette et le CD compact . C’est pas pareil .
    Maintenant au niveau PC ont parle de UEFI et le bios , ses jours son compter depuis 2004 . Tout comme le USB1 .

    Lecture
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Extensible_Firmware_Interface
    http://www.sartoretti.org/display.php?id1=804

  19. @ Steve72

    Oh moi, les mouchards…

    1) J’ai pas de Mac.

    2) Je surveille mes laptops.

    3) en cas de vol résidentiel, j’ai des assurances et une copie de ce qui est critique, d’un point de vue logiciel, ailleurs que chez moi…

    Le reste, ne travaillant pas pour la CIA, j’ai rien de confidentiel sur mes ordis!! Et quant à associer Apple avec de l’open source, ça m’a bien fait rire… merci beaucoup!

    Et non, je ne suis pas… ni un prosélyte d’apple, ni de Dell, ni de personne!!!

    On jase, là là!!! 🙂

  20. Je profite de la démo gratuite de 15 jours pour faire un peu de ménage, je viens de flusher 10 gigs… et ensuite j’efface Mackeeper, la version payante est trop dispendieuse et pas vraiment nécessaire sur un mac…

  21. La premiere chose que les voleurs vont faire est un clean install. Utilisez 7zip pour encrypter vos documents vulnerables. Comment overclocker son ordi ou mettre des disques en raid sans bios ???

  22. @Dennis _D
    Je sais que ça fait à la mode de taper sur Apple et ça donne un coté très « in » d’être en mesure de planté cette entreprise sur un point ou sur un autre .

    Pas que je défend cette entreprise plus qu’une autre j’adore mon WIndows 7 et je crois qu’avec Windows 7 , la sociéter de Redmond a pris un bon plis . Ubuntu demeure un de mes système et par préférence je le proposes plus souvent que autrement a de potentiel client ou même des membre de ma famille ( ma belle mère est sur le 10.04 )
    Moi j’aime bien mon Mac , c’est la façon avec la quelle il fonctionne qui m’intéresse .

    Mais comme dans toute religion , quand on penche du coté d’une croyance l’autre est nécessairement mauvaise voir abject . Tout ceci est juste pour signaler que APple fait parti des très grand contributeur a l’open source ( pas Free mais OPEN ) que une partie de son kernel est Open et que nombre d’outil aujourd’hui porté sous Unix/Linux sortent directement des labs de Apple .
    Dire que OSX est un système ouvert non pas du tout
    Dire que APple contribue à l’open source .. Oui et plus que certaine compagnie qui en profite et qui ne développe rien en ce sens …
    http://www.opensource.apple.com/
    http://www.apple.com/opensource/
    http://www.macosforge.org/ (Open Darwin )
    http://www.macports.org/ (anciennement Darwin Port)

    Que ce soit chez Canonical ou bien RedHat inc , les sources logiciels de Apple font parti des incontournable des sources logiciel disponible . ..
    Juste de prendre en compte Synaptique sous Ubuntu et de voir sa source , son inspiration est d’une évidence même (le AppStore) .
    Moi personnellement l’open source je m’en contre fou éperdument tant que le programme roule a la perfection . C’est pas une chose c’est juste les mode et les tendance qui me chatouille un peut . Tout comme certain plante la Volt de GM et cela avant même d’être sur le marché car pour l’instant chez GM il ne peut sortir rien de bon …. c’est ça une mode ce que j’apelle une religion , loin de moi nul salut rien n’est possible .

  23. @stevec72
    « Juste de prendre en compte Synaptique sous Ubuntu et de voir sa source , son inspiration est d’une évidence même (le AppStore) . »

    N’importe quoi… Synaptic existe, initialement sous Debian, depuis 2001 et l’AppStore existe seulement depuis 2008. Mais d’après vos dires, c’est le premier qui s’inspirerait du second. Ben voyons… on aura tout lu.

    Sources:
    http://packages.debian.org/changelogs/pool/main/s/synaptic/synaptic_0.62.1+nmu1/changelog
    http://en.wikipedia.org/wiki/Appstore

  24. @ steve72

    C’est vrai que les modes changent beaucoup… Y avait un commercial à la mode, sur le web, où est-ce que Apple tappait sur le PC… « Im a PC… Im a Mac »…

    Oui, c’est à la mode de tapper sur les gros, mais, là n’était pas mon argumentation. Ne me faites pas de procès d’intention pour la simple raison que je me fout: d’apple, de windows et de linux…

    Ce sont des outils et je me sert d’un outil, je ne le vénère pas!!!!

    Bon fin de semaine, cher ami…

    -Dennis

  25. Je suis sous Mac OS X depuis plusieurs années. Le meilleur logiciel de maintenance est Onyx. Il est gratuit et il est en français à la base (son programmeur s’appelle Joël Barrière alias Titanium). Voici tous les liens :

    Forum de Téléchargements : http://www.titanium.free.fr/viewforum.php?f=1
    Forum de Questions et suggestions : http://www.titanium.free.fr/viewforum.php?f=2
    Forum de Résolution de problèmes : http://www.titanium.free.fr/viewforum.php?f=3

  26. @Angelscry dsl

    Justement , le système de base de donner et d’analyse du AppStore est directement lier au même structure que SYnaptic (base) (APple s’en est inspirer « Source .TechCrunch » DLS de m’être mal exprimé)
    Tout comme la gestion multicoeur qui existe sous Linux vient directement des labs de Apple (Grand Central) ……LibDispatch …
    http://arstechnica.com/open-source/news/2009/09/apple-opens-gcd-challenges-impede-adoption-on-linux.ars

    PS
    Effectivement Onyx est un pack logiciel mais il ne couvre pas tout … comme la gestion du dossier des /Users/lib/Préférences c’est malheureusement loin de CleanMyMac comme efficacité .
    Et je cherche un équivalent sous Linux … à date mes recherches couinent pas mal j’ai rien trouvé de réellement efficace ou plutôt fonctionnel .

  27. @

    Pour administrer un parc, multiplier une config sur quelques postes et une autre sur un autre groupe de postes et ensuite s’assurer que tout demeure conforme à la configuration originale, il y a un excellent système pour cela: Puppet

    http://www.puppetlabs.com/

    Il s’adresse surtout aux professionels des parcs de serveurs sous Unix et Mac, mais bientôt Windows aussi pourra être géré.

    Pour juste nettoyer la poussière qui s’est amassée dans un système Linux, il y a Fslint:
    http://www.pixelbeat.org/fslint/

    Bonne fin de journée!

  28. @stevec72
    « Tout comme la gestion multicoeur qui existe sous Linux vient directement des labs de Apple (Grand Central) ……LibDispatch … »

    Libdispatch est une librairie permettant de répartir la charge des applications entre les différents cœurs du ou des processeurs. Le code de cette librairie a effectivement été ouvert par Apple, mais fin 2009. Linux sait gérer les processeurs multi-cœurs depuis sa version 2.0, sortie en 1997. Les multi-cœurs étant alors uniquement gérés par les supercalculateurs (qui tourne sous Unix ou Linux). Ce n’est que courant 2004-2005 que les multi-cœurs seront ensuite massivement commercialisés. Libdispatch est juste une AUTRE façon de gérer les multi-cœurs et non pas la seule. De plus, ce n’est pas parce que Apple ouvre un de ses codes que toute la communauté open-source va ou doit les utiliser.

    Sources:
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Grand_Central_Dispatch
    http://en.wikipedia.org/wiki/Linux_kernel

  29. Здрасте народ давно являюсь посетителем
    вашего форума, но в режиме чтения. Решил поделиться линком на форум
    где можно обсудить девчонок, которые согласны на интим за бабки
    http://menpays.cc , пока обсуждаем давалок которые готовы на интим с мамбы
    и вконтакте , краткая Информация и за сколько девчонка согласна отдаться.
    Делимся Отзывами о проведеных встречах.[b]Пока форум открытый[/b], после набора определенного кол-ваюзеров обещают закрыть,
    так что спешите оказаться в избранном кругу.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s