Toutou Linux: il est gentil le chien-chien

illQuand je pense à Toutou Linux 4.3.1, l’adaptation française de Puppy Linux, une image me vient à l’esprit, celle de ces couples de baby-boomers en Harley-Davidson qui s’accrochent un ourson en peluche sur le derrière de leur selle. On comprend qu’ils indiquent ainsi ne pas être de la fraternité criminelle, autrement dit, qu’ils ont acheté légalement leur bécik au lieu de l’avoir volé. C’est un peu cela, l’idée de Toutou Linux (1): cette distribution de Linux est gentille. Elle ne fait pas dans la sournoiserie. Elle se télécharge en un rien de temps, s’installe encore plus vite et s’utilise sans effort, quasiment partout.

La beauté, c’est qu’elle redonne vie aux vieux Pentium du siècle dernier, tout en s’accommodant d’un i7 (comme j’ai pu le constater). Elle s’installe, telle quelle, sur une clé USB ou un CD (clic clic en seulement trois écrans) et peut démarrer toute machine dont le BIOS accepte l’inféodation à ce type de média. Il existe bien entendu une version dite Fat (que je n’ai pas essayée) où on retrouve quelque 700 Mo de ceci et de cela, mais je me suis contenté de la mouture standard, alias la frugale, laquelle tient sur moins de 114 Mo. Elle permet néanmoins d’aller sur Internet, de regarder la télé, de s’occuper de son courrier, d’écrire un texte, de bidouiller des photos, voire de s’amuser.

ill

ligne.jpg

ill

ligne.jpg

Mieux, elle permet de se rendre indispensable dans un coffre d’outils sachant accomplir des miracles en environnement Microsoft. Comme tout bon Live CD de Linux (vous vous rappelez Knoppix ?), elle permet de démarrer une machine Windows qui ne veut plus le faire et d’aller chercher les fichiers (évidemment non archivés, c’-à d. pas de Back-Up) devant être rescapés. C’est ce que vous apercevez sur l’illustration ci-après. La scène se passe dans un ThinkPad sous Win XP Home dont Toutou a pris le contrôle. J’ai ouvert un répertoire de photos pris à l’intérieur de la hiérarchie Windows dans My Documents (fenêtre du bas, la plus grande des deux) et j’en ai copié quelques-unes sur une clé USB (petite fenêtre du haut).

ill

ligne.jpg

Dans ce cas précis, j’ai démarré le ThinkPad avec la clé USB contenant Toutou Linux, accessoire qui a pris moins de cinq minutes à se fabriquer. Je n’ai eu qu’à démarrer la fonction en ce sens dans une session régulière de Toutou Linux; ça se trouve sous le 2e onglet du Tableau de bord (Menu / Setup) comme vous le voyez sur l’illustration suivante.

ill

ligne.jpg

J’ai tenté la même expérience avec mon MacBook Pro, un bloc-notes Apple architecturé autour d’un processeur i7 d’Intel. Ici, il n’a pas été possible de faire reconnaître la clé USB. Il m’a fallu utiliser le CD amorçable (live CD). Bien beau, mais il ne m’a pas été possible de voir les fichiers du Mac à l’exception du Firmware.scap comme vous pouvez le constater sur la prise d’écran qui suit. En ce sens, Toutou n’a pu remplacer le DVD de démarrage qui accompagne le Mac.

ill

ligne.jpg

Voici d’autres prises d’écran.

ill

On voit ici SeaMonkey, un fureteur Open Source, un client de courriel, un agenda, un éditeur de pages web et un outil de clavardage.ligne.jpg

ill

J’ai pu regarder la télé de tou.tv sans difficultés.ligne.jpg

ill

Le traitement de texte est Abiword 2.8.1.ligne.jpg

ill

Il y a trois petits jeux.ligne.jpg>

ill

On voit ici le gestionnaire de paquets.ligne.jpg

ill

Comme vous pouvez le constater, il prend très peu d’espace, soit 656 Mo sur une clé USB. Cela inclut la sauvegarde de session à laquelle il procède quand on lui demander d’éteindre ou de redémarrer l’ordinateur. Ainsi, rien ne se perd.ligne.jpg

Je ne vous dis pas que tout y est limpide et agréable. Toutou n’est pas pour les machines capables de rouler les saveurs Linux à la sauce Compiz. Il y a même des coins qui m’ont semblé avoir été tournés ronds et où il faut aimer le bricolage; on s’ennuie de Synaptic. Reste que c’est un produit à connaître, un SE autonome qui peut s’avérer utile en environnement Windows et un gratuiciel (licence GNU) que l’on peut très facilement se procurer et installer.

Auquel cas, pourquoi ne pas le mettre à l’essai ? S’il n’a pas le raffinement d’Ubuntu ou d’Open SUSE, il est diablement efficace pour un logiciel aussi … frugal (2). Donnez-m’en des nouvelles !

ligne.jpg

(1) Note à l’attention de mes lecteurs européens : au Québec, le mot « toutou » signifie principalement « animal en peluche ». Son deuxième sens est celui de « chien gentil », comme en Europe.

(2) Je sais, je sais, il n’est pas le seul à cette enseigne ! Mais c’est de lui dont je vous parle ce matin.

ligne.jpg

Avis : j’utilise personnellement des machines sous Windows, Mac OS X et Linux et je n’ai aucune préférence; en fait j’ai une relation d’amour-haine avec chacune. Si vous croyez que je suis parti-pris envers l’une ou l’autre de ces plates-formes, je vous soumets respectueusement que vous avez tort et ne peux vous recommander que de consulter mes chroniques antérieures.
Pourquoi commenter cet article : Pour dépasser ou préciser mon propos, pour le nuancer, l’illustrer, le compléter avec des adresses, pour débattre du sujet. Il en ressort un “produit d’information” (mon article + les commentaires) beaucoup plus intéressant et utile qu’un simple article de journaliste. D’où les demandes régulières de la part de participants pour que je sévisse quant aux trolls ou aux propos vexatoires et inutilement agressifs. On n’est pas ici pour s’enguirlander à qui mieux mieux, mais pour partager de l’information utile.
Nelson Dumais

ligne.jpg

Publicités

48 réflexions sur “Toutou Linux: il est gentil le chien-chien

  1. Cette distribution de Linux est très pratique pour faire de l’Internet gratis sur un ordi dont l’ouverture de session est protégée par mot de passe !!

    Lors de mon récent voyage en Italie, j’ai pu booter des ordis d’auberge jeunesse avec ma clé USB (normalement il faut acheter une carte avec un code d’utilisateur temporaire) sur laquelle j’avais préalablement installé Lucid Puppy (version anglaise de Toutou Linux) avant de partir de chez moi.

  2. Est-ce qu’on pourrait s’en servir pour se créer (et mettre à jour) facilement un disque USB de dépannage: antivirus, antispyware, vérification de disque, etc. ?

    Je demande ça parce que j’utilise Ultimate boot CD for Windows et je trouve ça un peu lourd à créer et mettre à jour.

  3. @ruisseauchene Ça serait étonnant que l’on puisse démarrer un ordinateur public depuis un média différent du disque dur. La séquence de démarrage est définie dans le BIOS et celui-ci est généralement inacessible lorsque la sécurité est bien configurée.

  4. En effet ce genre de distro est vraiment pratique quand on voyage, par exemple au Vietnam j’ai eu affaire à des vieilles machines sous WinXP piraté qui roulaient dans la mélasse extrême… C’était donc moins long de rebooter l’ordi avec mon mini-CD de Slax que d’attendre après Windows pour ouvrir une fenêtre de IE!! De plus, souvent ces vieux ordis ont seulement IE6 d’installé donc avec ces distros (voire un Ubuntu en Live-USB) on peut utiliser des fureteurs plus modernes pour accéder aux sites qui en ont de besoin.

  5. Bonjour, bon timing! Je suis justement en train de bidouiller avec le toutou anglophone. Suis sur un pII-400. Ça rame quand-même un peu… j’essaie de trouver la version optimale… à suivre… (pour un linux minimal j’aimais bien DSL, mais il semble que ça soit un peu abandonné… dommage!)

  6. Ca tombe bien la semaine dernier un tech est arrivé au bureau avec un vieux Dell win2000 pu capable de rien faire avec. Nous avons utiliser un live cd Ubuntu 10.04 et nous avons booter la machine avec lorsque Ubuntu nous demande installer ou esseyer tu dis esseyer et Ubuntu demarre comme parfaitement et tu montes les disques durs de l’ordi: tous les disques durs et ainsi nous avons pu faire un backup comme tu le mentionne dans ton article c’était un projet important qu’il avait dans cet ordinateur , mais j’aime bien cette petite distribution car je vais me faire une usb et un cd c’est léger et c’est la meilleure facon de reparer un ordi quand Windows est buggué car encore une fois ce n’était pas l’ordi mais Windows qui était planté sévere. Merci encore pour cet article je vais aller chercher cette distro.

  7. Bonjour monsieur Dumais !

    Il fallait écrire :
    « …d’écrire un texte, de bidouiller des photos, voir[b][i]e[/i][/b] de s’amuser. »

    Amicalement.

  8. @aquarium_h2o
    Haha excellent. J’utilise le même truc pour l’impression de document à l’Université. Les sécurités installées sur Windows sont complètement inneficaces quand on se connecte avec une distribution de Linux. Bon, c’est peut-être pas très éthique, mais faut bien que ça serve d’être légèrement geek.

  9. Pour ce qui est de booter en usb sur une vieille machine, j’ai découvert l’an passé un truc génial, un bootloader (sélecteur d’amorce???) qui s’installe sur le MBR ou sur une disquette ou un cd et qui permet de démarrer (même à partir d’un contrôleur USB2 ajouté) une clé USB bootable. Utile avec un vieil ordinateur quand on ne veut pas endurer la lenteur des live cd…

  10. Bonjour a vous tous,

    je suis assez nouveau dans l’univers linux j’ai toujours rouler avec Windows et j’utilisait le cd boot de UDBC utltimate en cas de pepin avec windows.

    j’ai downloader la version anglaise de toutou ( puppy ) (le Iso) sur un cd et j’ai facilement reussi a booter avec ce disque. Maintenant la question a 100$ comment faire la meme chose avec une cle USB…si cela est possible. C’est a dire downloader un fichier ISO et le bruler dans une cle USB qui devriendra bootable avec bien sur les ordinateur qui supporte cela.

    Merci d’avance. Yanick.

  11. Ah! Aussi, faites bien attention de choisir la clé usb lors de l’installation et non votre disque dur, surtout si vous utilisez l’option « formatter » !!!

  12. @yanickb19 et @conta

    vous pouvez installer votre distro favorite sur clé USB avec unetbootin (unetbootin.sourceforge.net) à partir de l’image ISO que vous avez téléchargée – ça fonctionne avec toutes les distros Linux

  13. Une des façons les plus simple pour créer des live-usb a partir de Windows, c’est avec Live-USB creator.

    http://www.linuxliveusb.com/

    Ça permet de créer facilement des live usb sans risque de se planter, a partir d’une foule de distribution linux.

    @conta

    « J’ai aussi 65 ans »

    Ça arrive a tous le monde, s’agit d’y mettre le temps!

  14. eh ben…. ca semble merveilleux tout ca; je suis en train de telecharger.
    je ne connais rien a linux je m’organise avec win7(qui vas bien)mais j’aime bien cette idee de clef usb pour demarrer un ordi planter.et j ai toujours eu une curiosite pour voir un peu de linux
    merci pour les info et commentaires de tous

  15. Comme tout les distro de Linux il y a les bons et les mauvais côtés, j’utilise quant à moi PCLinuxOS 2010 (http://pclinuxos.com/) et comme il y a plusieurs versions il y en a pour tout les goûts. On m’avait déja paré de Toutou Linux auparavant mais comme j’ai fait l’essais d’à peu près tout ce qui se trouve de versions Linuxiennes disponibles sur le web, je n’ai pas eu la curiosité éveillé par cette version alors je me fie sur vos commentaires.

  16. C’est loin d’être évident que c’est une solution intéressante pour se dépanner avec un ordi planté.

    C’est surtout une bonne solution pour travailler/s’amuser un peu comme en 2010 , mais avec une très vieille machine

    @jarrux

    Effectivement, sauf que les ordinateurs publics sont loin d’être tout le temps bien protégés

  17. C’est bien c’que disais aussi…

    Linux pour le fun… Windows pour le sale boulozz…

    Merci pour l’article Nelson… ça va m’aider si jamais mon PC de studio me fait une crise de bluescreen (rare mais jamais impossible!) et que je tienne absolument à récupérer cette tune dont le mix est magique et irremplaçable avant de re-Ghoster ma machine…

    Comprenne qui pourra…

    C’est instructif et amusant, ton blog, Nelson!

    Un grand coup de chapeau!!

  18. @yanickb19

    « Maintenant la question a 100$ comment faire la meme chose avec une cle USB…si cela est possible. C’est a dire downloader un fichier ISO et le bruler dans une cle USB qui devriendra bootable avec bien sur les ordinateur qui supporte cela. »

    Bonjour,

    La clé usb se prépare très très très facilement à partir d’une session sous toutou linux.
    On à juste à choisir l’option d’installation sur clé usb… clic..clic…clic et voilà.

    Ensuite on sort de la dite session, on repart l’ordi, on spécifie USB dans le « Boot sequence » dans le bios et voilà!

  19. @charluth

    « Suis sur un pII-400. Ça rame quand-même un peu… j’essaie de trouver la version optimale… à suivre… (pour un linux minimal j’aimais bien DSL, mais il semble que ça soit un peu abandonné… dommage!) »

    Dans la page téléchargement il y a …

    « Toutou Linux 4.1.2 Retro.
    Une autre version de Toutou Linux, avec le noyau 2.6.21.7, pour les PC moins récents. 98,58 Mo seulement. »

    C’est ce que j’ai d’installé dans mon IBM Thinkpad 390E avec 333 mhz et 256 meg de ram.
    et ça marche!

    Voir ici: http://toutoulinux.free.fr/download.php

  20. @jarrux

    Pour booter sur une clé USB, pas besoin nécessairement d’aller dans le BIOS. La plupart du temps, il suffit d’appuyer sur F8 lorsque l’ordi démarre (à moins bien sûr que cette option soit désactiver dans le BIOS) pour pouvoir afficher un menu de boot. Sur des ordis publics, normalement les techs pensent à protéger le BIOS par mot de passe mais pas à désactiver le menu de boot (après tout, c’est quand même très geek booter Linux sur une clé USB !!).

  21. @ruisseauchene

    L’anti-virus est XF-Prot : est-il bon? Aucune idée!
    Gparted: utilitaire de partitionnement
    Gadmin-Rsync: sauvegarde à distance… Par exemple pour copier un/des dossiers sur un disque dur externe.

    C’est déjà ça!

  22. @ Nelson,

    Toutou Linux
    Je trouvais que c’était un bon thème estival… léger, convivial comme une table champêtre en bonne compagnie.

    Quelle ne fut pas ma surprise de voir : « Toutou Linux: il est gentil le chien-chien » en entête de ton article d’aujourd’hui.

    Je parie même que tu t’es amusé comme un tofu…Heu!… non … un ti-fou.

    Qui sait? Ça pourrait être le médium adéquat pour initier Kim à l’informatique.

    L’article est super! Comme d’hab!
    (Quoi encore un excellent article? Bin oui! j’en deviens blasé (bonhomme sourire))

    N’empêche quelle à un look qui à du chien cette distro!

    Merci

    Vazy-à-l’eau!

  23. @ Phantoman
    lol !!

    s’lut tout le monde ! enfin je vais pouvoir me débarrasser de mon bon vieux Knoppix !
    il m’a rendu bien des services mais bon, faut bien se mettre au diapason des fois !

    suis pas fort en Linux et il m’a passé quelques frissons d’effrois à mesure que je lisais sur ce toutou ( toujours l’air facile pour vous, mais des fois tellement de maux de têtes pour nous )

    Alors, merci pour les explications et j’ai pris note du site Toutou Linux

    merci !

  24. Les live CD et Live USB ne sont que des curiosités…. Meme une cie broche a foin a un image de leurs ordinateurs et des sauvegardes de leurs projets .

  25. @ Babylon

    Les trolls aussi, sont une curiosité…

    Le but du live CD est triple:

    1) ça permet de vérifier si le matériel est compatible avec l’OS SANS DEVOIR TOUT INSTALLER et bousiller l’OS existant ou sa configuration.

    2) ça permet de booter et de sauvegarder des données d’un ordi qui ne boot plus et qui n’est pas corporatif, i.e. ta belle-mère (ou un autre amateur!)… qui elle, IGNORE ce qu’un backup ou un ghost peut bien être…

    3) ça permet de faire un scan (virus et malware) en mode non opérationnel, i.e. que le virus ou le malware ne peut pas se cacher dans les arcanes de l’OS lors du scan actif… (similaire à la technique qui suggère de mettre un HDD en mode slave dans un autre ordi pour faire un scan antivirus ou anti-malware)

    Bref, ça permet de sauver du temps… mais pour ça, ça prend de l’expérience et un peu de réflexion… exactement comme quand on post un commentaire sur un blog technique… sinon, on risque de passer pour le beau-frère de service! Mais bah, comme c’est anonyme… han?

  26. Addendum:

    Quand je parlais de live CD, ça inclut la technique de la clé USB. Il est évident qu’on ne peut rien sauvegarder sur un CD classique… hormis ceux réinscriptibles… c’est plus simple, plus compact et robuste d’y aller avec la clé USB aussi… sans parler qu’il y a plus de place pour les données…

  27. Merci a tous pour vos conseil et suggestion…j’ai de quoi m’occuper pour la prochaine semaine 🙂 sa me donne envie d’essayer tousa plein de version de os linux genre Unbutu et etc…je l’ai connais seulement de nom (quelque un) mais sans jamais eu le courage ou la patience ou prendre simplement le temps de l’essayer.

    Mais j’aime l’idee seduisante de l’absence de virus (ou presque) et autre cochonerie fait pour Mac et sourtout Windows…je n’etais pas rendu au point d’utiliser unbutu officiellement sur ma machine familliale mais avec une cle USB bootable…rien n’est maintenant impossible 🙂

    encore merci a tous et continu ton bon travail Nelson, c’est toujours interessant et apprecier.

    Bonne journee.

  28. avec la taille de cle usb disponible maintenant , plus besoins de versions hyper spartiates de linux , ca fait un certains temps que je me suis monte une cle bootant debian full avec un beau petit serverur dhcp+Pxe , ce qui me permet de deployer un subnet sous debain et/ou ubuntu ,tres tres pratique dans des environements securise n’ayant pas accesss a internet pour DL une distro , cette cle me sert egalement a booter une machine sur laquelle je ne veux laisser aucune trace de navigation ou autres activitees , pour creer mes cles j’utilise UNetBootin (http://sourceforge.net/projects/unetbootin/files/)

  29. « Le but du live CD est triple: »

    On pourrait en ajouter d’autres :

    -Comme d’autres l’ont mentionné : contourner des mesures de sécurité boboches sur des ordinateurs publics

    -Utiliser l’ordinateur d’autrui (public ou en visite) sans laisser de traces de ses mots de passe, activités, etc.

    -Tout en utilisant un OS avec lequel on est familier pour pas avoir à bidouiller à chaque fois

    -Tout en pouvant sauvegarder fichiers, favoris, historique, dans une structure « régulière ».

    -Etc.

    C’est drôle comment certains sont déconnectés de la réalité. Au nombre de fois où j’ai reçu des appels à l’aide pour des ordinateurs infectés à l’os, qui refusaient de booter, qui s’éteignaient seuls au bout de 5 minutes, qui gelaient aussitôt qu’on ouvrait un programme, qui refusait obstinément de reconnaître et de lire le deuxième disque dur ou la deuxième partition, etc. Sans LiveCD, que ce soit Linux ou Ultimate ou autre, prétendre que c’est un gadget inutile est assurément mal informé.

  30. Bonjour!

    Premièrement je vais aller sur Plop car j’ai un vieux PC (486?) Win 3.1 décoratif que j’aimerais bien revitaliser!

    Deuxièmement, les USB en boot, c’est vraiment très bien car le live est plus rapide que le CD.

    Pour le toutou, moi je le trouve plutôt moche mais pratique si je compare à une distribution comme  »Slax » par exemple.

     »Slax » est léger mais peut-être pas aussi flexible pour les  »hardwares ».Le petit plus de Slax, à part sa belle présentation, est le système de paquets pré-configurés pour l’installation car il permet aussi la sauvegarde de ses logiciels installés en live! Rien de moins!

    Mais le toutou est ma seule possibilité avec mon (486?) antique!
    Sinon, je continue de jouer à  »Black Stone » en DOS!

  31. « avec la taille de cle usb disponible maintenant , plus besoins de versions hyper spartiates de linux »

    C’est vrai, seulement, l’avantage des petites versions comme Puppy est de pouvoir tourner sur de plus vieux ordinateurs sans problème puisqu’il utilise beaucoup moins de RAM. Par exemple, mon vieux ThinkPad roule avec Pentium III et 256 megs. Il réussit à faire rouler Mint avec quelques hoquets, Kubuntu très très lentement et refuse OpenSuse (tous en live).

  32. Comme c’est les vacances et qu’il fait bon rire, voici un rappel d’un monologue de Raymond Devos qui nous parle de son chien-chien Baiser…..

    Stuzez-la…

    Mon Baiser

    Pour donner un nom hors du commun à mon chien, je l’ai nommé Baiser.
    Ce fut une erreur, mais je ne l’ai remarqué que plus tard,

    Lorsque après mon déménagement, je me suis rendue à la municipalité pour le faire enregistrer.
    Je dis au percepteur, que je venais payer la taxe pour Baiser.
    Il me répondit qu’il n’y avait pas encore de taxe à payer pour ça !!
    Mais il s’agit d’un chien lui répondis-je, il me répliqua que les
    relations sexuelles avec les animaux sont interdites par la loi, mais
    que malgré ça il n’y avait pas de taxe à payer.
    Vous ne comprenez pas lui dis-je, j’ai Baiser depuis que j’ai 9 ans……
    Il me jeta dehors……

    Pendant notre voyage de noce, le chien nous avait accompagnés.
    Comme je ne voulais pas qu’il nous dérange, j’ai demandé à la réception de l’hôtel
    une chambre supplémentaire pour Baiser.
    La dame de service me répondit que toutes les chambres de l’hôtel étaient équipées à cet effet.
    Vous ne me comprenez pas, lui dis-je. Baiser m’empêche de dormir la nuit.
    Mais elle me répondit qu’elle aussi ça l’empêchait de dormir ……..

    Une fois je me rendis à un concours de beauté pour chiens, je voulais présenter Baiser.
    Un gars à l’entrée me demanda la raison de ma présence au concours.
    Je lui répondis que j’étais ici pour Baiser.
    Il me suggéra de me faire imprimer des cartes d’entrées et de les vendre.
    Lorsque je lui demandai si le concours était télévisé, il me traita de pervers…..

    Un jour Baiser tomba malade, je dus l’emmener chez le vétérinaire.
    Le lendemain, j’allais le reprendre. Lequel est-ce? me demanda la demoiselle en feuilletant
    dans ses cartes d’admission.
    Milou, Médor ou Paf ?
    Que diriez vous de Baiser lui répondis-je………j’ai reçu une gifle …….

    Le même jour Baiser s’échappa et je le cherchais partout.
    Je me rendis au refuge d’animaux animaux pour le chercher.
    Que voulez-vous me demanda le gardien ?
    Baiser, lui répondis-je.
    Il me dit que ce n’était pas le bon endroit pour baiser.
    J’ai cherché toute la nuit et vers 4 heures du matin un agent de police
    me demanda ce que je faisais en pleine nuit dans ce quartier chic.
    Lorsque je lui dis que je voulais Baiser……il m’embarqua …….

    Lors du divorce, ma femme et moi devions nous présenter devant le juge pour le partage des biens.
    Naturellement je voulais à tout prix garder mon chien.
    Je ne voulais pas le lui laisser.
    Votre Honneur, j’avais déjà Baiser avant le mariage……
    Il répondit simplement : Et alors ? Moi aussi……..

  33. « Bis repetita placent… »disait Bernard Landry…

    Comme je le disais, ce blog est ET amusant… ET instructif!

    Merci m’sieur Plante_ca… J’ai bien rigolé!

  34. @franbot
    tout a fait vrais , mon commentaire venais plutot de mon monde 9 a 5 on vas dire , mais bon c’est vrais que j’ai encore quelques pentium « slot A » qui trainent et qui ne rouleraient pas la derniere version de debian ou ubuntu , mais ces machines n’ont pas de port USB non plus 😉 LOL

  35. @vazimollo Merci, je vais essayer. J’y allais en descendant: Lucide, Macpup (j’aime bien, mais ça en demande un peu trop…), 4.31, 4.21, 4.21retro… il me reste 4.12rétro!

  36. J’ajouterais a la liste d’utilisation possible du live-cd:

    – Mon firewall pfsense est un live-cd. (PIII avec 256 meg de ram) Mes paramètres sont sauvegarder sur une veille clé usb de 128 meg

    – Comme le live-cd détecte sans problème toutes sorte de matériel, il est facile de diagnostiquer si les problèmes de Windows sont hardware ou software

  37. Rebonjour un grand merci pour les conseils ..maois comme je l’avais deja dit j’ai 65 ans et je suis en plus vraiment con (depuis mon plus jeune age)

    Voici une information qui m’as bien aide car je suis un newbie. Je ne savais pas comment « burner un fichier iso sur Cd…et oui…J’ai utiliser l’application windows « to burn iso files…

    Si cette information peut aider quelqu’un qui es aussi con que moi j’en serais bien content.

    Maintenant j’ai installe toutou sur mon ordi et ca marche.
    Yves

    WARNING FOR NEWBIES:
    If you don’t know anything about burning an ISO file to CD, read the documentation that comes with your CD-burner software. The biggest single mistake is that people treat the « puppy-2.xx-xxxx.iso » file as just a file, and write it to CD. Any decent CD-burner software will have a special menu selection for writing an ISO file to CD. You will know that you have succeeded if, after burning it, you use a file manager such as Windows Explorer to look at the CD and you see the files « image.gz », « vmlinuz », etc. If you see the file « puppy-2.xx-xxxx.iso » then you did it wrong!
    The thing to understand about an ISO file is that it is a snapshot of the entire contents of a CD, so has lots of files inside it.

    UPDATE: Active contributor on the Puppy Forum, GuestToo, has discovered a Windows application called BurnCDCC, that just burns ISO files to CD, nothing else, so you can’t go wrong. The URL is: http://www.terabyteunlimited.com/utilities.html.

  38. Je ne vois pas de raison d’utiliser des CD, à part un ordinateur trop vieux pour démarrer à partir d’une clef USB.

    Le CD est une technologie obsolète peu importe l’usage.

  39. Bonjour,
    Tous nos remerciements pour cet article de présentation très intéressant, original et complet (comme on en voit peu!) sur Toutou LINUX 4.31! Gentil chien chien? C’est bien vrai, et extrêmement souple et fidèle aussi! A quand un petit commentaire (complémentaire) aussi documenté et enlevé sur la version FAT, qui mérite peut-être que vous la testiez? Il y a en effet des petits aménagements et améliorations significatifs qui pourraient intéresser vos lecteurs!

    Cordialement!
    (… un des membres de l’équipe de Toutou)

  40. Cher plante_ca
    Hilarant. Ça fait aussi une éternité que je n’ai pas entendu son monologue sur le bout de bois*, qui a deux bouts en fait. Ou la mer démontée…
    Comme quoi on peut être gros ET drôle. Ce qui n’est pas le cas d’Obélix. Qui n’est PAS gros, non Mossieu !

    Scheiße, je ne peux pas l’installer sous OS X. Je veux l’essayer ce toutou, mais j’me sens un peu paresseux pour démarrer Virtual Box… Misère.

    Alex

    * c’est le lien avec le toutou. Bout de bois, chien chien. Non ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s