Le lynx lucide mis à l'épreuve

illCe matin, après avoir avalé une livre de bacon, six oeufs, quatre rôties de gros pain de ménage et bu cinq litres de café noir, je me suis fait craquer les jointures et je suis monté à mon bureau. Là, impavide et décidé, je me suis installé devant ma machine Ubuntu, un Core 2 Duo bien nanti, un système en amorce double avec Windows 7. Je m’étais donné une mission : mettre à jour et à niveau mon installation RC (préliminaire») d’Ubuntu 10.04 (le lynx lucide) et me retrouver en situation de faire tout ce que je fais normalement avec un ordinateur. À cela une nuance digne de justifier une chronique ici même : toute configuration ou manipulation nécessitant mon intervention et me faisant « foquer le chien » plus de cinq minutes serait considérée comme étant un échec.

L’air vraiment intraitable, j’ai allumé le PC à exactement 7h12 et j’ai impitoyablement choisi le beau félidé au lieu de Win 7 quant est apparu GRUB, le gestionnaire d’amorce. Quelques secondes plus tard, un panneau fuchsia me demandait de m’identifier et m’amenait au Bureau d’Ubuntu 10.04. Je vous rappelle que mon installation était antérieure à la version finale du mois dernier. Voici donc le résumé de ma démarche, ainsi que l’évaluation sur 100 que j’en ai faite. Attention, certaines épreuves sont cotées plus que d’autres.

Première épreuve : Mise à jour et mise à niveau du système

ligne.jpg

ill

ligne.jpg

Précisément à 7h15, je tapais « sudo apt-get update ». Cette commande quand même facile à se rappeler, permet de mettre le système à jour et le rend apte à être mis à niveau. Deux ou trois minutes plus tard (j’ai honnêtement oublié de noter l’heure), cette partie était terminée et je pouvais taper « sudo apt-get upgrade », commande destinée à me faire passer d’une version beta propre propre à la finale. La seule difficulté ici, pour un habitué à Windows ou au Mac, est de devoir ouvrir la console où il faudra taper deux petits versets de code qui ne crie pas, qui ne mord pas, qui ne sent pas, qui ne fait rien sauter.

Vous qui me lisez, si vous n’avez pas d’installation récente, mais antérieure, d’Ubuntu, vous ne pouvez, bien entendu, ni mettre à jour, ni mettre à niveau, Il vous faut télécharger le système sur le site d’Ubuntu, le copier sur un CD et l’installer, ce qui est aussi simple que de le faire pour Win 7 ou Mac OS X, sauf que c’est un peu moins long.

(Note: à partir d’ici, les vignettes s’agrandissent d’un clic.)

illustration2010051103villÀ 7h27, l’opération dépaquetage se mettait en branle, suivie, à 7h51, de celle du paramétrage. Moi, je bayais aux corneilles et je digérais lentement mes oeufs-bacon; Ubuntu m’avait exclu de la partie et il s’amusait tout seul. Finalement, à 7h54, tout était terminé, ou presque. C’est que le système me proposait une liste de mises à jour publiées depuis le lancement du Lynx Lucid. Encore là, je n’eus qu’à accepter et qu’à le regarder faire. Toujours est-il qu’à 8h, tout était terminé. Je pouvais maintenant passer à la partie plus vivante de ma mission. Résultat : succès, 25 sur 25.

Deuxième épreuve : installation d’une imprimante

illillJe me suis dit que la première chose que ferait l’oncle Marcel après avoir finalisé Ubuntu, serait de brancher son imprimante. Ce que j’ai fait. Au menu « Système », j’ai choisi le sous-menu « Administration » ou j’ai repéré « Impression ». Une interface s’est déployée et, après avoir cliqué sur « Rechercher une imprimante », j’ai aperçu ma laser Brother. L’icône du périphérique est apparue et le nom de l’imprimante s’est mis à figurer aux différents menus permettant d’imprimer. Sauf que ça n’a jamais fonctionné. La Brother dont le pilote était CUPS, n’imprimait que quelques caractères et passait ad nauseam à une autre page. À chaque fois, il me fallait aller éteindre le périphérique pour éviter le gaspillage de papier. Au bout de cinq minutes, j’ai arrêté de gosser tel que je me l’étais promis. Résultat : échec, 0 sur 10

Troisième épreuve : installation et utilisation d’Opera

illOn sait qu’Ubuntu arrive avec Firefox. Mais je me suis mis dans la peau d’une personne enthousiasmée par Opera. J’ai donc téléchargé ce fureteur scandinave, je l’ai installé en cliquant à trois ou quatre endroits (aussi facile qu’avec un Mac) et j’ai ouvert une session dans Technaute. Ici, zéro difficulté; de quoi regretter mon gargantuesque petit-déjeuner. Résultat : succès, 10 sur 10

Quatrième épreuve : configuration de deux comptes de courriel

illQu’aurait fait l’oncle Marcel après l’imprimante et l’accès au Web ? Il se serait configuré son logiciel de courriel. C’est donc ce que j’ai fait en moins d’une minute avec Evolution, un très beau logiciel « client » fourni avec Ubuntu. J’ai même eu le temps d’ajouter à mon compte personnel;, celui de MobileMe que j’utilise dans le cadre de cette chronique. Un pet ! Résultat : succès, 10 sur 10

Cinquième épreuve : mise en réseau

illIci, tout s’est fait tout seul. Je n’ai eu qu’à m’identifier auprès des ordis disponibles en réseau et, selon leur configuration, j’avais accès à ce qui y avait été autorisé (l’image ci-après nous présente les dossiers partagés de mon Mac). Ce fut le cas pour tous mes ordis, sauf ma grosse machine Win 7. Dois-je répéter que j’ai beaucoup de misère avec la mise en réseau de cette machine ? Résultat : succès, 10 sur 10.

Sixième épreuve : insertion d’une caméra Web USB

Pour être honnête ici, j’ai même fait deux tentatives, une avec un produit Logitech, la QuickCam Pro 9000, l’autre avec un produit Microsoft, la LifeCam Show. Dans les deux cas, rien ne s’est produit. J’aurais inséré un morceau de saucisson à l’ail dans la borne USB que je serais arrivé à la même conclusion. Au bout de cinq minutes de gossage, je suis passé à autre chose. Résultat : échec, 0 sur 5

Septième épreuve : insertion d’un iPhone par truchement USB

ilAussitôt le câble Apple branché à une borme USB, l’icône du iPhone est apparue sur le Bureau. Puis, geding gedang, des panneaux se sont ouverts, l’un voulant afficher les photos dans F_Spot, l’autre la musique dans Rhythmbox. Impeccable ! Résultat : succès, 5 sur 5.

Huitième épreuve : insertion d’un appareil photo USB

ilExactement la même chose que pour le iPhone. Aucun zigonnage ! Résultat : succès, 5 sur 5.

Neuvième épreuve : niaisage avec le « Cube »

ilComme tous les « Ubunteros » aiment le faire, je me suis assuré que Compiz fonctionnait correctement (Système/Préférences/Gestionnaire de Configuration CompizConfig)et je me suis amusé avec le cube. Ma seule difficulté a été de me rappeler les commandes pour faire pirouetter mes quatre bureaux (on est quand même sous Linux) en mode 3D. Résultat : succès, 10 sur 10

Dixième épreuve : écriture de cette chronique

ilÀ ce stade-ci, il ne me restait plus qu’à ouvrir OpenOffice.org et à me mettre à vous écrire cette chronique. De plus, il me fallait pouvoir illustrer le texte avec des prises d’écran. Rien à redire, vous en lisez et contemplez présentement la preuve. Mais je ne suis pas vraiment honnête. Il m’aurait fallu installer un logiciel de traitement graphique et apprendre à l’utiliser, p. ex. The Gimp, ce qui aurait facilement dépassé la limite de cinq minutes que je m’étais fixée. J’ai préféré transférer les prises d’écran dans Photoshop CS4 Windows pour les rendre présentables ici même. Résultat : succès, 7 sur 10.

Bilan : 82 sur 100

Qu’ai-je eu à apprendre de si différent, de si difficile, par rapport à ce à quoi je suis habitué ? Deux commandes « sudo » à aller taper dans le terminal, c’est tout ! Évidemment, il va maintenant me falloir gratter partout sur le Web afin de trouver une solution pour mon imprimante et pour ma caméra Web. Mais il reste qu’avoir été l’oncle Marcel à qui quelqu’un aurait expliqué la passe « sudo apt-get update/upgrade », j’aurais réussi mon installation fonctionnelle à 82 %, ce qui n’est pas si mal !

ligne.jpg

Avis : j’utilise personnellement des machines sous Windows, Mac OS X et Linux et je n’ai aucune préférence; en fait j’ai une relation d’amour-haine avec chacune. Si vous croyez que je suis parti-pris envers l’une ou l’autre de ces plates-formes, je vous soumets respectueusement que vous avez tort et ne peux vous recommander que de consulter mes chroniques antérieures.
Publicités

104 réflexions sur “Le lynx lucide mis à l'épreuve

  1. @lepoete,
    Oui j’utilisais Xubuntu sur mon PC serveur précédent, c’était tout à fait acceptable. On obtient une machine Linux avec toutes les fonctionnalités sérieuses, avec en bonus une interface graphique moins gourmande. Quitte à avoir des pépins avec certaines applications programmées avec des API trop spécifiques.

  2. J’ai dû réinstaller (en forçant très fort…matante aurait pas été capable…) mon driver brscan2 de Brother pour le scanneur mfc-240c avec ceci: sudo dpkg -i –force-all mon_pilote_de_brscan2.deb et remettre l’inscription appropriée dans le fichier /lib/udev/rules.d/40-libsane.rules tel qu’expliqué dans la méthode d’installation du pilote chez Brother. Je dois dire ici que Matante aurait eu besoin de moi… Mais si la matante est jolie et gentille…on peut négocier le prix 🙂

    ….et je devais redémarrer Compiz à chaque fois que je re-démarrait l’ordinateur. Vitement et simplement résolu en mettant Compiz dans les applications au démarrage.

    Je viens de compter 52…

    52 secondes entre le temps où je clique sur re-démarrer et le temps où je suis sur mon bureau prêt à travailler ! C’est-y pas vite ça ?

    À part cela tout baigne: même Radio-canette et tou.tv.

    Cette fois-ci j’ai triché un peu sur la date de mise à jour de la version. J’ai procédé la veille du lancement pour profité de taux de transferts adéquats et après j’ai fais les mise-à-jours nécessaires.

    Concernant les thèmes. Je trouve qu’Ubuntu, tout en restant sobre, améliore son « look and feel » de plus en plus. Avec les deux dernières versions: 9.10 et 10.04 j’ai laissé les thèmes choisit par défaut. Jamais je n’aurais fait ça auparavant.

    Et bien sur pour les Ipods de mes petits chéris, eh ben rhythmbox les prend maintenant en charge. Je viens de m’éviter des pertes sur ventes de feu 🙂

    Je trouve néanmoins qu’avec Compiz activé l’ouverture des menus déroulants est un peu lente, pas assez réactive. Faut dire que je Compiz au boutte sur une petite carte intel intégrée !!!

    N.B. Après avoir mis le Lynx à votre main, n’oubliez pas de vous faire un « Remastersys » de votre système en mode distribution. Vous pourrez ainsi le passer à vos matantes Germaine sans trop de soucis de configurations pour elles. Remastersys c’est le pied en Débian !

  3. @ username123

    Pour 0$ :
    http://distrowatch.com/

    Il y a plus d’un an maintenant que je n’ai pas fait démarrer Windows sur mes ordis. Pense-tu vraiment que Win7 m’intéresse?

    @ Nelson Dumais

    J’installe toujours (et je recommande toujours d’installer) les imprimantes avec l’interface Web de CUPS (http://localhost:631), comme le propose bongolio, en ayant préalablement sous la main le fichier PPD correspondant, que l’on peut généralement trouver sur un des sites de la Linux Foundation (http://www.openprinting.org/printers).

    Ah oui, c’est vrai, l’oncle Marcel. Sait-il qu’il faut un pilote (Win, Mac, Linux) pour faire marcher une imprimante? Est-il capable d’installer ledit pilote sous Windows? Non? Alors 0 sur 10 pour l’installation d’imprimante.

    @ plusieurs

    CUPS (Common Unix Printing System) n’est pas un pilote. Il sert à gérer le serveur d’imprimante, les pilotes et les protocoles d’impression (LPD, LPRng, IPP). Il fait très bien le travail quand on lui fournit le bon pilote ou le bon fichier PPD, s’il ne le recherche pas lui-même… Si j’ai réussi à faire marcher une Xerox Workcenter 7346, une espèce de Big Bertha à tout faire, au bureau (Windows mur à mur), c’est parce que CUPS a bien fait son travail et qu’il m’a dégoté le bon pilote.

    S’cusez l’abus de parenthèses.

  4. Moi non plus Nelson, comme toogreen, je ne comprend pas ton 5 minutes=échec.

    Hier j’ai du installer XP sur un vieux HP NC8230. Après les 2:00h d’installation de base, j’ai cherché et téléchargé les pilotes sur le site de Hp pendant 45 minutes. J’ai installé les pilotes vidéo, son, wifi et quelque autres cossins nécessitant des pilotes pour un autre 20 minutes. J’ai ensuite installé les pilotes réseau pour pouvoir faire les 2 heures de mise-a-jour. Ensuite, pour avoir un pc minimalement fonctionnel, installation de office, les anti-machin de toutes sortes et les utilitaires essentiel: Acrobat, 7-zip, pdf creator. Un autre 1:30h.

    Tout ça pour arriver a ce que la plupart des distributions Linux m’auraient donner en 4 clic d’installation et une heure. Et sans payer les 99$ en plus.

    @username123

    Du trouble tu dit? Il y a 6 ans, ma fille avait 13 ans, je lui ai fait installer linux et windows. J’ai du tricher a 2 reprises lors de l’installation de Windows. Malgré ça et après 2:30 d’installation, pas de pilote vidéo et pas de son. En comparaison, elle a installé Linux (MDK 10) en 39 minutes, tout pilote inclus.

  5. J’ai essayé. 2 fois. Avec 2 ordinateurs différents. 2 cartes graphiques différentes (Nvidia & ATI),
    Dans les 2 cas, dès l’installation d’Ubuntu 10.04, ça débute correctement et pouf, l’affichage disparaît. J’ai même essayé d’installer la version 9 et ensuite upgrader. Même problème dès le démarrage de l’O.S.
    Ça m’apprendra d’essayer à apprendre Linux.

  6. Maudit que les gens me font rire en parlant de leur « installation » pour conclure aussitôt que leur système soit-il Windows, OSX ou linus est bien meilleur! Je suis comme Nelson, j’utilise et je supporte les trois depuis belle lurette. On parle ici au fils des années de quelques centaine de poste Windows, OSX et Linux. Je pense donc pouvoir affirmé qu’aucun OS n’est parfait. Ca dépends de votre niveau de connaissance et surtout de votre équipement. Par exemple, je possède une vielle imprimante Samsung laser multi-fonction qui n’est pas supporté même par la dernière mouture d’Ubuntu. Vais-je courir au magasin la changer (alors qu’elle va tres bien) afin de pouvoir utiliser Linux?

    Par ailleurs, les pouetes et les mathématiciens (oui oui ceux là qui trouvent toujours la coquille ou l’erreur de calcul dans la chronique de Nelson) vous n’avez rien d’autres à faire. Pourriez pas commenter sur le fond de temps à autre???

    Pourriez pas aussi prendre le temps de lire les autres pour vous apercevoir que déjà 30 personnes ont relevées la même faute que vous?? ou le même commentaire (genre on peut faire la même chose avec Synaptic). Ca va faire là , on le sait maintenant.

    Bizarre aussi que personne n’ait cherché à en savoir plus sur le dualboot de Nelson avec Windows 7, Par exemple on installe Windows 7 avant ou après? Que faire si on a Windows 7 déjà et d’autres partitions présentes? On fait quoi si on décide d’enlever Linux afin de retrouver le boot manager de W7? Ne répondez pas, je connais les réponses mais me semble que ca aurait été intéressant de savoir pour le bénéfice des autres usagers.

    Pour les amateurs de Iphone, j’ignore si on peut tout faire dans Linux ce qu’un Mac ou PC permet (la synchronisation de la musique mais aussi des notes, contacts et calendrier) mais sachez que le Iphone n’est pas reconnu dans un environnement virtuel du moins sur PC. Aussi bien en VmWare que sous VirtualBox. Par contre ca marche avec le liveCD

  7. Merci pour ce billet, ça fait plaisir pour mon retour de voyage! 🙂
    Et comme c’est de cisconstance! – je viens précisément de faire 2 « Upgrade » de 9.10 à 10.04, une sur un PC de bureau Acer Aspire et l’autre sur un laptop de System76.
    Bilan?
    50%
    😦
    Mais c’est de ma faute un peu, j’avais laissé, sur le Acer, le disque externe (USB) connecté durant l’opération. Grub a capoté et le résultat de son cafouillement était tout noir, muet, sourd et froid comme la mort… J’ai maintenant résolu la chose, mais j’ai eu quelques émotions troublantes aussi…
    Côté du laptop de System76 tout ne fut que Joie, Bonheur et Harmonie.
    Ainsi va la vie…
    Mais, sans rire là, quand même… Il est magnifique, le Lucid Lynx!

  8. phantoman

    J’ai 2 deux disques durs clones dont un qui n’est pas branche, je branche mon clone, format le vieux disque et clone le vieux avec (EASEUS) , 2 operations et voila! (mes donnees son sur d’autres disques)

    Trouble:: Sur windows les dernieres technologies hardware et sofware sont disponibles. On ne se pose pas de questions.Un ordi sur mesure et les meilleures softwares. Linux c’est pour les serveurs web(apache) .

  9. Merci pour cette chronique Nelson, je l’ai mis dans mes favoris, car les réactions des lecteurs m’en apprennent encore. C’Est une référence pour moi.

    J’étais sous XP il y a un an. Je suis passé à Ubuntu 9.04 suite à la lecture de ta chronique de l’époque. Malgré mes peurs… Maintenant, je suis sous Linux Mint (dérivé de Ubuntu) depuis janvier dernier. Tout vas à merveille et j’en suis heureux.

    J’ai un de mes amis qui m’a apporté son portable Soni VAIO afin que je lui installe Vista… Hé bien le p’tit coquin de Vista me fait suer avec la connexion WIFI qui n’est pas là par défaut… Ça prends plus que 5 minutes de gossage dans ce cas précis… Et avec mon LIVE CD de Ubuntu, la connexion est détectée automatiquement…

    Je sais que tout n’est pas parfait avec Linux, mais je l’apprivoise de plus en plus. Comme je dis souvent, il s’agit d’avoir l’esprit ouvert. Et tes chroniques nous aident à développer cette attitude.

    Merci encore !

  10. Pour la webcam, en effet, ça fait rien… Faut aller voir avec Cheese ou un autre logiciel qui utilise le périphérique en question.
    Pour les Brother, aucun problème de mon côté, ça imprime, en mode local ou réseau. Par contre, même chtouille que trocupei avec le scanner…

  11. @ncrdrg

    je comprends réellement pas ce qui a peut ce produire . Ici , Ubuntu 10.04 a démarrer en lion avec la NVIDIA 480 GTX de PNY ( yep de last one ) et pas un mot à dire même si la carte est sur le marché depuis moins d’une semaine
    J’ai eu UNE FOIS un prob d’affichage avec la Nvidia 8800GT à cause d’un mauvais update de Canonical mais le problème a été rapidement règler …. Pour ATI aucune Idée par contre

    C’est surement autre chose qu’un problème de carte video ou encore de la lecture d’un board chipset étrange . La seule machine que je connais sur le quelle Ubuntu ne s’installe pas est un modèle ASUS bas de gamme et encore l’a , OPEN SUSE et Mandriva arrive à très bien s’installer et la ont parle d’un chipset video Intel machin …

  12. @jpbeauch

    Vous m’enlevez les mots de la bouche.

    Moi c’est le contraire j’ai une scanner Canon qui ne fonctionne pas sous Windows 7 64 bit. Canon ne fait qu’un pilote 32 bit alors au lieu de le jeter et d’en acheter un autre je l’utilise encore sous Ubuntu 10.4

    et j’ai une imprimante Canon S750 qui elle fait le contraire et ne fonctionne que sous Windows et pas sous Linux même avec CUPS.

    Alors je scanne sous Linux et imprime sous Windows…

    Pour le dual boot j’évite autant que possible d’installer Grub sur le MBR du premier disque. J’ai 3 DD sur mon PC, le premier est pour Win 7, le deuxième pour Ubuntu et le troisième pour mes partitions de sauvegardes ou d’échange.

    Grub est installé sur le MBR du 2e DD. Je choisis le disque dur sur lequel je veux booter à partir du BIOS au boot.

    Concernant la partition d’échange je considère qu’elle est un must. J’ai appris par ma propre expérience qu’il est préférable de ne jamais échanger directement de fichiers d’Ubuntu à ma partition C:\ de Windows

    Pourquoi? un exemple : Digikam (qui est excellent soit dit en passant) renomme si on lui demande les fichiers avec la date et l’heure du champ EXIF sauf qu’il le fait de la façon suivante :

    yyyy:MM:dd hh:mm:ss

    Sous Linux c’est OK mais sous Windows le « : » est un caractère non permis et là les problèmes commencent.

    Alors on copie sur la partition d’échange et on ouvre les fichiers de là en premier avec Windows pour vérifier que tout est OK. S’il y a un problème on n’a qu’a reformatter cette petite partition et voilà !!

  13. @ jpbeauch

    Quand votre chroniqueur favori prend la peine d’inscrire « Disponibilité pour modération: Le (insérer la date) : Plus ou moins aux deux heures. » dans chaque chronique publiée, ben ça veut dire que des gens écrivent des commentaires qui ne sont pas vus par les autres pendant plus ou moins deux heures. Donc, des propositions de correction qui arrivent pendant plus ou moins deux heures. Et votre chroniqueur favori prend la peine de les publier, sinon il aurait droit à d’autre sorte de chialage, public et privé. Lui signaler une erreur peut également lui rendre service en lui permettant de perfectionner son texte. Me semble en tout cas.

  14. Cette article tombe bien, un de mes clients s’est fait convaincre d’acheter un portable Linux; j’en ai trouvé un chez Dell, un Vostro avec Ubuntu 8.10. Je le donne au client. Il n’a pas arrêté de m’appeler (c’était un habitué de Windows 7) . Je ne sais trop comment, il a UPGRADE à 9.04 à partir de ce moment la carte sans fil ne fonctionnait plus, le son non plus. Après quelques manipulations en mode terminal (SUDO) j’ai réussi à refaire fonctionné son WIFI. Deux jours plus tard nouvel appel, ( c’est comme les gens de Windows ils adorent les UPGRADE) Ubuntu 10 quelque chose, là tout fonctionnait mais le WIFI déconnectait sans préavis. Résultat, fatigué de l’entendre, j’ai formaté et j’ai installé Windows 7, plus d’appel et il utilise son ordianateur pour faire ce qu’il fait de mieux c’est-à-dire travailler. Je ne sais qui est responsable Dell ou Ubuntu, mais là sans un support technique efficace et patient, Ubuntu ne peut être mis dans toutes les mains. Dans toutes les réponses à votre article, un chemin de croix pour la plupart des gens apparaît pour utiliser Ubuntu (ou autres distributions). Evidemment c’est différent pour les serveurs, la clientèle a le temps, les capacités et surtout les connaissances pour faire fonctionner un réseau Linux. Ceci est mon humble expérience avec les USERS moyen sous Linux.

  15. @mantiss

    Vraiment cool ton site. Merci

    @username123

    J’ai beau relire votre message dans tous les sens, je ne comprend absolument pas le sens de votre argumentaire. A moins que vous ne suggériez a Marcel de son créer un clone de son hd pour le restaurer plutôt que de faire une m-a-j?

    « On ne se pose pas de questions.Un ordi sur mesure et les meilleures softwares ». Si vous avez un ordi sur mesure, c’est que vous vous êtes posé des questions.

    @jpbeauch

    J’ai aussi quelques centaines d’installations a mon actif et j’ affirme que l’on peut objectivement déterminer le meilleur os. Du moins dans un contexte domestique. Il est évident qu’en entreprise, le choix est souvent déterminer par ou ou deux logiciels en particulier.

    Il s’agit de comparer l’installation sur un même ordinateur et où le sujet utilisera les options par défaut sans se poser de questions comme Marcel le ferais. Au redémarrage, l’ordinateur devra être fonctionnel. Le test est on ne peut plus objectif.

  16. @ claude_c, une manière, après l’épouvantable épisode olympique silverlightien, de remettre en service Radio-cannette fut de désinstaller mono. Que veux-tu ça a réglé mon problème.
    Flash prend beaucoup de ressources et Silverlight (mono) fout le bordel. C’est quoi qu’on fait ???

  17. @ vernonk, Dell me déçoit énormément. Ils ont laissez tombé la rigueur de compatibilité et improvisent de plus en plus.
    Quand j’ai acheté mon Dell Inspiron 1525, les composantes étaient parfaitement compatibles Linux. Et depuis 7.10, jamais je n’ai eu de problèmes. Si Dell est pas foutue de fournir un matériel compatible avec ses Portables équipé de Linux, on doit avouer que c’est pas fort, fort.
    En passant Dell recommande Windows 7… tout le temps. Je suis certain que l’argent en est la raison.
    C’est pas dramatique car system76 sera mon prochain choix de matériel informatique. Ils semble un peu plus sérieux dans la démarche …

  18. @vernonk

    C’est cool que Dell supporte Linux, mais faudrait vraiment qu’ils essaient de mieux s’adapter au rythme de dévelopement rapide de Linux… On dirait que parce qu’ils sont habitués avec Windows d’avoir une nouvelle version seulement à tous les 4-5 ans, qu’ils pensent pouvoir installer une version et rester sur cette dernière pour toujours! Heille sont toujours sur 8.10? On est rendu à 10.04!! L’autre problème c’est le hardware… Ils utilisent du hardware cheap fait pour Windows et mal supporté sur Linux et s’organisent pour créer les pilotes par eux-même… Évidemment le résultat est que si tu « upgrade », ton hardware n’est plus supporté par Dell…

    La solution selon moi serait d’utiliser du hardware entièrement supporté par des pilotes open-source, et ainsi pouvoir offrir une version « à jour » d’Ubuntu aux clients.

    Bref le problème ici selon moi c’est plus Dell qui a mal pensé à son affaire avant de se lançer dans l’aventure Linux, que Linux/Ubuntu en soi… Si tu installes Ubuntu pour quelqu’un qui si connaît plus ou moins, en s’assurant que tout fonctionne, et tu désactives les futures mises-à-niveau (ça se fait facilement via Système/Admin), après ça il ne devrait plus avoir ce type de problèmes. Normalement, bien sûr, à moins qu’une simple mise-à-jour brise quelque chose mais si on active juste les mises-à-jour normales et de sécurité (pas les « recommendés » ou « backports »), ça devrait pas arriver.

  19. Toogreen écrivait:

    « (…)j’ai quand même un peu de mal à comprendre le critère “5 minutes de gossage pas plus” qui autrement mène à un “échec”..!! Un échec si on gosse plus que 5 minutes sur un OS? Pourtant mon cher Nelson je t’ai vu toi-même zigoner pas mal plus que 5 minutes pour configurer certains périphériques Windows 😉 Come on, avoue que t’es un peu “rough” avec notre distro préférée ;-P

    Je suis d’accord. À tout le moins, il faudrait choisir des périfériques reconnus compatibles Linux sans bizounage. C’est sûr que Microsoft ne se fendra pas en quatre pour que ses webcams fonctionnent avec Linux! Quant aux imprimantes, HP en offre une à moins de $100 pour l’impression de photos couleur. Serait-ce hors de portée de Gesca pour faire tous les tests sous Linux?

    Comme moi, Toogreen l’écrivait aussi:

    « Pour revenir aux imprimantes, à la maison j’ai une “HP” tout-en-un, et là aussi aucun problème, même que quand j’ai pluggé le fil USB dans l’ordi, elle s’est installée toute seule! »

    C’est aussi mon expérience avec une HP Laserjet. Si on fait des tests avec du matériel de fabricants qui jouent le jeu de Microsoft, c’est certain qu’on court au devant de déconvenues qui peuvent durer 6 minutes… ou même plus dans le cas de la carte wifi Ralink 🙂

    Cf.: http://www.ctbarker.info/2010/05/ubuntu-1004-wireless-chipsets-and-wpa.html

    Il ne s’agit que de faire des copier/coller… mais il y a 12 étapes!

    À stevec72, qui se plaint des interfaces et des polices. Perso, je n’ai jamais eu de polices en escalier. Je suppose qu’elles sont lissées. Je m’y retrouve très bien dans les interfaces.

    Je me suis amusé au petit test d’introduire une photo dans un texte. À ma grande surprise, c’est KWord qui est le plus facile à utiliser. Tu mets la photo là, au millimètre prés. Elle reste dans le bon ratio. Tu écris le texte autour, pas besoin de créer un tableau! Tu sauvegardes en format odt. Tu peux imprimer dans un fichier pdf, imprimer le odt ou le pdf: c’est du pareil au même. Impeccable!

    Mais ça ne sauvegardera pas en doc ou en rtf ou en… ou en… Il paraît que Microsoft, dans un grand esprit d’ouverture offre maintenant le odt 🙂 Gageons que, avec Linux, ça doit fontionner aussi bien que le Windows media.

    Oh, parlant vidéo! Vaudrait mieux ne pas faire de tests à Radio-Canada/CBC: ils manquent de budget pour offrir leurs services au monde Linux! Radio-Québec? PBS? Point du tout! C’est connu, ces gens-là sont riches à craquer. Le même Flash qu’offre Radio-Canada/CBC ne cause aucun problème chez eux!

    En fait, même Microsoft offre du Flash no problemo sur MSNBC… enfin, pour ce qui est disponible pour le Canada: n’essayer pas d’aller voir les séries non-diffusées ici de Gray’s anatomy!

    C’est juste que le gouvernement Harper est un gouvernement de colonisés, qui dit toujours « Oui, missié! » Faut pas faire de tests Linux dans les pays de colonisés!

  20. @vernonk,
    Qu’est-ce que votre client faisait avec un compte Admin?!?!?! Il est évident qu’il ne devrait pas avoir accès à ce qui se passe sous le capot; il devrait être un utilisateur.

  21. @ zapata_ivre

    D’après une petite recherche que j’ai faite, ton imprimante Canon pourrait peut-être fonctionner (de base) avec le pilote BJC-8200. Voir http://www.generation-nt.com/reponses/canon-s750-entraide-161152.html#r.
    Si je peux te donner un conseil, installe-le avec CUPS et télécharge au préalable le fichier PPD correspondant, que tu trouveras ici. Choisis le protocole LPD, et à la page suivante, plutôt que de sélectionner la marque d’imprimante et le pilote, donne-lui le fichier PPD (dernière option en bas). Ça vaut peut-être la peine d’essayer.

  22. @vernonk

    De plus, tu disais:

    « Résultat, fatigué de l’entendre, j’ai formaté et j’ai installé Windows 7, plus d’appel et il utilise son ordianateur pour faire ce qu’il fait de mieux c’est-à-dire travailler. »

    Bien beau tout ça, mais Windows 7 a pas le même prix qu’Ubuntu… J’imagine, bien sûr, que ta version de Windows 7 est légale…? 😛

  23. @ jpbeauch
    Merci de l’expliquer jmv1. J’ai lu TOUS les commentaires avant d’en laisser un. Sauf ceux qui n’étaient toujours pas affichés*. Ce qui me semble la tendance générale chez les fatigants qui fréquentent ce blogue.

    Nelson vit sous la loupe impitoyable d’un paquet de ouatcheux pis de tchèqueux. J’imagine que si ça le stressait trop de se faire continuellement corriger ses informations factuelles, ses maths et son orthographe il se lancerait dans la culture à grande échelle du Tussilage et la production de sirop anti-toux.

    Mais non, il persiste. Signe chez luid’une grande humilitéé. Ou d’un méchant penchant masochiste.

    Connaissant son goût immodéré de la strappe, je pencherais pour un combo S&M…

    Alex

    * CQFD

  24. @stevec72
    J’ai une Nvidia 9600GT et un SAPPHIRE 100293L Radeon HD 5570 1GB.
    Un Asus M3N-HT Deluxe & GIGABYTE GA-MA78LM.
    Mais ça fonctionne #1 avec Ubuntu 9.
    Ça fait aucun sens car j’ai essayé avec mon moniteur BenQ de 21.5″ et ma TV HD de 37″. Même résultat.
    J’ai absolument aucune idée quoi faire, ce sont 2 marques différentes de carte vidéo et de carte mère.

  25. hum , moi j’ai l’impression d’avoir des prob de stabilite , comme des reboot intempestif , a eclaircir , mais sinon « sudo apt-get dist-upgrade » comme tjr , un charme a utiliser

  26. @toogreen, typiquement Québécois de vouloir toujours jouer ou insinuer à la police, coup donc travailles-tu pour le département droits d’auteur de la Grc, en passant mon client travaille pour une grande firme d’avocats, j’ai un principe en informatique la quincaillerie coûte toujours moins cher que la main d’oeuvre, j’ai un problème de DRIVER, je cherche 5 minutes sinon je change la carte, mes clients n’aiment pas me voir chercher longtemps sur le net pour un driver, c’est préférable à tout autre solution. Le prix de windows 7 est d’environ $100, combien coûte un client qui dépense des heures de frustration et qu’en fin de compte tu risquerais de le perdre pour une histoire de OS. S’il est admin c’est parce que le tech de la boîte a décidé de le reconfigurer comme cela en lui laissant le mot de passe, peut-être était-il fatigué lui aussi de l’entendre.

  27. Je crois que le test du «5 minutes» est un bon angle, soit celui de quelqu’un qui veut essayer Ubuntu, pour voir…

    Comme avec n’importe quel truc gratuit proposé sur le Net, on est plus impitoyable. Si ça marche pas tout de suite, on gosse pas longtemps, et on jette.

    Mais si on a payé pour le logiciel… là on aura plus tendance à vouloir que ça marche. On fera des recherches, on appellera le soutien technique, etc.

    Ainsi va la vie…

    Concernant Ubuntu, Nelson s’est mis dans la peau de la majorité des gens, soit quelqu’un qui a évidemment déjà un système d’exploitation sur son ordinateur, et le plus souvent Windows. Un OS pour lequel il a payé, généralement, car il venait avec la machine.

    Donc, le monsieur a envie d’essayer Linux, pour voir. C’est gratuit, pourquoi pas! Et quel sera son réflexe s’il rencontre un problème? Chercher pendant des heures, consulter les forums? Peut-être… mais j’en doute. Il fera comme avec les autres cossins gratuits qu’il a déjà téléchargés, pour le fun : poubelle.

    Peut-être que cette façon de voir choque les power users de Linux, mais je crois que cette démonstration est plus près de la réalité des usagers ordinaires. Le monsieur a déjà un ordinateur avec un OS qui fonctionne, pourquoi le remplacer par quelque chose qui ne lui paraît pas marcher? (J’insiste sur le « paraît ».) Je dirais même qu’il faudrait que ce nouvel OS devrait lui apparaître meilleur que celui pour lequel il a payé!

    De dire que parce que c’est gratuit, on devrait être moins exigeant, et que le test de 5 minutes est pas gentil… n’est pas un argument assez puissant pour la personne qui essaie un truc, juste pour le fun.

    C’est aussi fou que ça… 😉

  28. @claude_c – Sais-tu ta théorie est pas si folle… C’est clair que si quelqu’un avait payé, mettons 75$ pour acheter un OS comme Ubuntu, il ferait probablement, effectivement un petit effort supplémentaire avant d’aller retourner la boîte au magasin (ou le jeter à la poubelle)… Mais bon qui voudrait payer pour ça sachant que c’est gratuit??

    Je persiste à croire qu’il y a quand même d’autres facteurs psychologiques en cause… L’influence de « la masse » en étant une… Parce que même si, comme tu dis, plusieurs ont « payé » pour Windows, une bonne partie d’entre eux n’ont pas nécessairement cette impression puisque: soit leur ordi était livré avec Windows déjà dedans (d’ou l’impression de ne pas avoir payé), ou bien ils se l’ont fait installé « sans frais » par le beau-frère… Donc bref puisque tout leur entourage est sous Windows, et que Linux leur semble toujours bien « marginal » (malgré son évidente – mais lente – incursion), ils perçoivent mal l’intérêt d’utiliser quelque chose que « personne n’utilise ».

    J’vous le dit moi, ça va prendre soit une annonce dans le journal, ou une publicité pendant le superbowl, pour convaincre « la masse » (bèèè!!) que Linux est socialement acceptable. C’est ça que ça pris pour Firefox d’ailleurs, je me rappelle très bien les débuts de ce dernier, y’avait juste les « geeks » qui l’utilisaient pendant plusieurs années, jusqu’à ce que Mozilla lançe une campagne de publicité aggressive avec entre autres une pub pleine page dans le New York Times. Et PAF! Ça décollé manêm! C’est triste mais c’est comme ça… Les gens ne prennent rien au sérieux tant que y’a pas « l’annonce à Tivi »… *soupir*

  29. Faut dire que la stratégie de Microsoft et d’Apple de faire semblant que Linux n’existe pas, semble porter fruit aussi. Vous avez jamais remarqué comment Ils ne font JAMAIS (à part Ballmer, seulement une couple de fois) mention de Linux? Comme si ça n’existait pas, et qu’ils n’avaient pas du tout à s’inquiéter de ce dernier… Combien on gage que si Ballmer et Jobs admettaient publiquement (plus souvent, du moins) que Linux était un compétiteur, qu’on verrais la popularité de Linux grandir exponentiellement du jour au lendemain?

  30. Petite mise à jour : j’ai depuis hier une Brother MFC-7840W, similaire à celle qui a donné des maux de têtes à Nelson. L’imprimante a été reconnue et installée sans problème. Pour que le scan fonctionne avec Xsane, je suis passé par la console… pour deux lignes de commandes bien décrites ici – http://solutions.brother.com/linux/sol/printer/linux/sane_install-net.html

    Je sais, ça ne passe pas le test des cinq minutes 100% interface graphique. Et il faut oser fouiller, ce qui n’est pas la tasse de thé de l’utilisateur moyen.

  31. @Vernonk

    Dit donc, quand tu ne trouve pas de driver après 5 minutes, tu peut m’envoyer tes cartes? Moi ça me dérange pas de chercher un peu plus longtemps.

    Et je ne vois pas le rapport avec les avocats. J’ai ré-installé des pc dans un cabinet de médecins. Ils voulaient que j’installe une version piratée de Office, ce que j’ai refuser.

    C’est là que j’ai pris conscience que les info personnelle laissé par le patients n’étaient absolument pas protégé.

  32. claude_c écrivait

    «Donc, le monsieur a envie d’essayer Linux, pour voir.»

    Ouais, il pense que Windows s’est appris en criant «lapin». Comme Windows est arrivé avec son premier ordinateur, il a pensé que son apprentissage portait sur le fonctionnement de l’ordinateur. Maintenant qu’il sait «comment fonctionne un ordi», il s’attend à ne plus rien avoir à apprendre.

    C’est l’avantage indu que donne la vente liée, c’est-à-dire le fait qu’on soit obligé d’acheter Windows avec un ordinateur dans les grandes surfaces. Et c’est éviter cela que la France interdit aujourd’hui la vente liée. Les gens qui prennent la peine d’aller faire un tour au « tribunal de proximité » retirent même en général beaucoup plus que ce que le manufacturier a payé, pour la bonne raison que le produit vaut beaucoup plus que ça. La différence entre le prix payé et ce que ça vaut vraiment, c’est un placement de la part de Microsoft pour des considération$ futures: ça va rapporter GROS!

    Ajoute à ça, que « le monsieur » a peut-être appris Windows sur les bancs d’école, à la bibliothèque ou chez le beau-frère et tu comprendras quel incroyable avantage il y a pour Microsoft à maintenir un écosystème Windows. C’est pour ça que, de la même façon le gouvernement utilisait autrefois le format doc de Word, la télévision d’État fournit maintenant une vidéo « qui va mieux avec » Windows… même quand c’est du Flash! C’est pour ça que, la Communauté européenne, on favorise l’emploi de formats ouverts par les gouvernements.

    Des télévisions d’État qui offrent de la vidéo dans un format plus favorable à Windows, tu ne verras pas ça en France et, même aux États-Unis, les télévisions publiques comme PBS, offrent un Flash très compatible Linux. Le gouvernement du Québec ne marche pas là-dedans non plus, mais le gouvernement fédéral, lui, apprécie les chaînes au cou, en échange de quelques considérations, peut-on supposer. Même nos bons indépendantistes bidons ne disent pas un mot!

    Pourtant, si je devais retourner à Windows, pour moi, ce serait l’enfer. Je ne suis plus habitué, je ne sais pas comment ça fonctionne les détecteurs de virus et tout, je ne sais plus quelle application fait mieux telle tâche donnée. Il faudrait que je réapprenne et, souvent, il y a des choses qui ne se feraient plus: quant à moi, par exemple, quand je double-clique sur la barre de titre, il n’y a que la barre de titre qui reste. Ceux qui pestent contre The GIMP ont sans doute le nouveau comportement par défaut de GNOME qui fait comme dans Windows, c’est-à-dire minimiser l’application, si je em souviens bien.

    Puis, quand on doit installer Linux, il y a le problème de la compatibilité de l’équipement. Prenons un exemple. Au début, tous les netbooks étaient compatibles Linux pour la bonne raison que Microsoft ne voulait pas baisser le prix de Windows pour le rendre intéressant pour des ordis de $400. Maintenant, patthebrat écrit: « Ubuntu 10 a des problèmes avec les cartes sans fil ralink (qui sont sur 90% des netbooks). »

    Bon, 90%, c’est peut-être une petite exagération, mais ça ne fonctionne plus à 100% comme avant. Microsoft est passé par là. Alors, avant d’installer Linux, même si ça arrive de moins en moins souvent, il se peut qu’on doive étudier la compatibilité du matériel.

    Tout ça pour dire que même si Linux ne coûte rien. même s’il fonctionne très bien, on ne l’essaie pas «juste pour voir», comme un jouet trouvé dans une boîte de céréales. Si on essaie Linux, c’est parce qu’on y croit, c’est parce qu’on en a assez de passer pour un imbécile qui fait vivre une industrie dont les magouilles coûtent des milliards aux utilisateurs et donnent à ceux qui en bénéficient un poids politique dangereux.

    Cf.: http://finance.yahoo.com/q/it?s=MSFT+Insider+Transactions

    Si on emploie Linux, c’est parce qu’on a développé un goût de liberté.

  33. toogreen écrivait:

    «La solution selon moi serait d’utiliser du hardware entièrement supporté par des pilotes open-source, et ainsi pouvoir offrir une version “à jour” d’Ubuntu aux clients. »

    Et c’est très facile! Il y a toujours de petits assembleurs d’ordinateurs, le plus souvent pas trop loin dans le quartier, qui font des prix très intéressants. Il y a Microbytes et, si on veut assembler son ordi, il y a NewEgg.

    Dans tous ces cas, à matériel égal, ça ne coûte pas plus cher et on ne risque pas de se retrouver, après l’expiration de la garantie, à payer $250 pour un bloc d’alimentation avec des fiches propriétaires, qui en vaut en réalité environ $35.

    Pourquoi courir après les problèmes?

  34. @ncrdrg

    Vue d’ici , je ne peut voir qu’un prob de complémentarité avec le chipset de la carte mère …
    Avez vous essayez autre chose que Ubuntu comme solution Linux ? comme OpenSuse par exemple ?
    J’ai eu sur quelques portable ASUS des problèmes avec Ubuntu mais pas les autres version Linux non « Debian familly »

    @Toogreen
    Apple vs Linux …
    Faudrait avant tout que tu t’intéresse un tout tantinet à Apple pour affirmer ça …
    Depuis 2005 que Apple entretient des infos à propos de Linux et depuis 2005 Apple considère Linux tout aussi redoutable que Windows comme concurrent .
    Sans parler de Apple Developper qui suit pas à pas toutes les évolutions sous Linux qui sont potentiellement portable sous BSD et par le bande Darwin (OSX micro kernel) Apple et Linux est au même dilème que UNiX versu Linux . Ya des centaines de pages sur le site de Apple en lien avec les développements sous Linux .

  35. @stevec72

    OUI je m’intéresse à ce que fait Apple, et j’essaie de me tenir au courant! Je sais très bien qu’Apple considère Linux comme un adversaire redoutable, d’ailleurs c’est exactement ça que j’insinuait! Ce que je dis c’est qu’Apple a une claire stratégie marketing « d’ignorer » Linux face au public général… Pour pas « éveiller » monsieur et madame tout le monde. C’est clair qu’à l’interne ils sont au courant et regardent ce qui se passe chez Linux!!!

    Mais côté PR je le vois pas, si tu le vois donne-moi des liens car moi honnêtement je n’ai JAMAIS vu, ni lu, le mot « Linux » sortir de la bouche de Steve Jobs… Et je pense que c’est VOULU.

  36. @phantoman

    Je voulais rester humble et c’est pourquoi j’ai parlé de centaines d’installation. J’aurais du parler de millier…ca fait presque 25 que je fais ca. J’ai dirigé de gros projet ici et ailleurs autant sous mainframe que sur PC, MAC et Unix :-). J’ai oeuvré dans le privé mai aussi pour le gouvernement ici et ailleurs….bref j’ai pas mal roulé ma bosse.

    Par ailleurs ton explications prouve exactement mes dires. Il existe des millions de d’usagers dans le monde. Il est certain que chaque individu peut déterminer lui-même quel OS est meilleur pour lui en essayant les 3 OS avec les périphériques qu’ils possèdent. Sauf que son expérience sera teintée par le niveau de connaissance qu’il a du OS en question. Il est évident qu’un usager moyen ne peut maitriser parfaitement les principaux OS (y compris les sous-versions) sur le marché! Aussi, son expérience sera très personnel car seul lui aura SON expérience et sa combinaison de périphériques. Dès lors, on ne peut généraliser et prétendre qu’un OS est meilleur qu’un autre mais seulement que dans tels ou tels circonstances et tenants compte des facteur élaborés ci-haut, un OS est plus adapté à un usager en particulier.

  37. ah oui et à tout ceux qui ont écris que les commentaires n’étaient publiés que 2h plus tard et bla bla bla en guise d’excuse au fait qu’ils sont toujours 30 a trouver le même bug ou la même coquille au lieu de discuter du sujet……je leurs dis que puisqu’ils connaissent aussi bien le fonctionnement, pourquoi ne pas patienter 2-3h avant de publier leur super commentaire? Pourquoi aussi ne pas laisser faire ou ne pas en profiter pour parler sur le fond du sujet, bref apporter de l’eau au moulin.

  38. @jpbeauch

    Pour éviter justement que l’évaluation de l’OS soit influencer par les expérience de l’usager, ce que je propose, c’est que l’usager installe l’OS en mode non-brain, simplement en cliquant sur les options par default. Au premier démarrage, on peut juger chaque OS selon qu’il a détecter le son, le réseau, le wifi etc… Oui il est possible de juger objectivement des mérites de chaque OS.

    Après, on tombe dans le cas particulier quand on se met a comparer en installant du hardware externe. J’ai ici des imprimantes matricielle qui ne peuvent fonctionner sur un win2008 server 64 bits. On ne peut tirer aucune conclusion a partir de ce fait. Ça tombe dans l’anecdote.

    C’est pour ces raisons que je pense que le test 5m = échec n’est pas un indicateur valide.

    Quand au nombre d’installation que l’on a derrière la cravate, bof…

  39. Pourquoi avez-vous utilisez la ligne de commande, ce n’était pas nécessaire? Vous auriez pu faire la migration en utilisant le bouton du dialogue de mise à jour. Sur Ubuntu 9.04 vous n’avez qu’à cliquer les menus suivants; système > Administration > Gestionnaire de mise à jour.

    Je ne trouve pas juste votre note de 0 pour l’imprimante. J’ai une Brother et elle fonctionne très bien. On la branche par le port USB et Ubuntu la reconnaît et est prêt à imprimer immédiatement. Aucune installation de pilote n’est nécessaire. Cependant sous Windows, il faut suivre une procédure, ne pas accepter le pilote par défaut, insérer le CD etc. C’est beaucoup moins de trouble en utilisant Ubuntu alors moi je mettre 15/10 (à cause de la facilité) pour votre étape d’imprimante.

    En fait la plus part du temps avec Linux, on n’a aucune installation de logiciel ou de pilote à faire une fois qu’il est installé. C’est loin d’être le cas pour d’autre Système d’exploitation. Vous devriez ajouter d’autres points pour cette facilité d’utilisation.

    Le problème c’est si on essaie de faire fonctionner un périphérique (souvent les vieux) et qu’il n’y a pas de pilote disponible. Vous ne pouvez pas dire qu’Ubuntu n’est pas bon s’il n’a pas de pilote pour votre périphérique. Ubuntu prend en charge des centaines de périphériques sans à avoir à installer de pilote manuellement. En fait, le même problème existe sur d’autres systèmes d’exploitation. Beaucoup de périphériques achetés il y a quelques années n’ont pas de pilote pour Vista et Win7. Au moins avec les logiciels libres comme Ubuntu vous courez la chance que quelqu’un écrive un pilote.

    Il faudrait plutôt demander aux fabricants qui ne donnent pas accès à leur documentation pourquoi ils privent les gens d’utiliser leur périphérique sous Linux. Ça serait plus juste que de donner une mauvaise note à Linux. Si la documentation est disponible, vous avez de très bonnes chances d’avoir un pilote.

  40. @qccomment

    Honnêtement, si y’avait des « virus/spyware/cochonneries » sous Linux, j’utiliserais probablement un autre OS! L’absence de ces cochonneries est justement une des raisons principales qui m’ont fait me tourner vers Linux… Oui, un virus sous Linux serait aussi possible (aucun OS n’est entièrement à l’abri) mais c’est extrêmmement rare, et contrairement à la pensée populaire c’est pas juste à cause du nombre limité d’utilisateurs Linux, mais surtout parce que l’architecture même du système (à moins que l’utilisateur roule en mode « root ») fait en sorte qu’il est très difficile pour les cochonneries d’y accéder et/ou de faire des dommages importants.

    Mais bon pour répondre à ta question, oui il existe des anti-cochonneries sous Linux aussi. Par exemple Kaspersky et Symantec (je crois?) en font. Tu peux aussi installer ClamAV qui est gratuit. Mais perso j’aime mieux m’en passer, car à mon avis si un ordi a besoin de 2-3 anti-chose, peut-être que ça veut dire que le OS est mal conçu à la base au niveau sécurité, non? Tant qu’à moi je me sens assez en sécurité sous Linux pour ne pas ressentir le besoin d’en avoir un.

    Il s’agit aussi d’utiliser son gros bon sens. Un firewall par exemple peut aider à bloquer les intrus sans pour autant ralentir la machine… Et le fait de ne pas installer n’importe quoi qui vient de n’importe ou… La plupart des gens trouveront tout ce qu’ils ont besoin directement dans la logithèque ou « Software Center » d’Ubuntu. C’est très sécuritaire. Les paquets sont sur des serveurs sécures et nécessitent une clé d’encryption pour s’installer sur notre machine. Bref les risques d’attraper un virus là sont quasi-nulles!

  41. @Nelson
    Changement de sujet. Dans un article du mois dernier vous disiez qu<on ne peut pas updater Ubuntu et qu'on doit forcément recréer le dvd etc… dont l'image ISO.

    Or ce matin je décide d'installer mon dvd ubuntu de l'an dernier. Or après les mises à jour il m'offre de downloader Lucid Linx (600 quelques megs) ce que j'ai fais.

    Est-ce nouveau ou bien aie-je eu droit à un passe-droit?

    Concernant votre papier sur la iPad je vous félicite de ce que vous nous avez appris, et ainsi on peut mieux comprendre les plus et les moins.

    En ce qui me concerne j'ai plutôt acheter un deuxième MacBook 13.3 pouces et je possède donc un portable léger et complet.

    Mais j'avoue que je résiste chaque jour à la tentation.

    Certains disent qu'Apple ne présente plus ses Macbooks et autres ordinateurs lors de la Keynote Presentation.

    Or je rappelle qu'il y a dans la game des iMac de nouveaux processeurs de beaucoup supérieurs àà ce qu'il y avait avant.

    Bon, je ne voulais que dire quelques mots alors je vous laisse!

    Pour mon installation UBUNTU upgradée à Lynx lucid directement par le Update Manager, tout fonctionne très bien.
    J'initierai donc mon petit-fils à Linux après XP, Vista, Windows 7 et Mac OSX.
    Il sera donc bien outillé pour le départ dans la vie.

    Si quelqu'un peut me dire si Zoo Tycoon peut jouer avec Lynx Lucid, j'apprécierais l'information.

    À la prochaine
    Jean Bell-C.

  42. @Nelson
    Vous aviez raison, çà n’a pas fonctionné en mise à jour dans mon Ubuntu de l’an dernier. Il a fallu que je télécharge l’image ISO de Lucid Linux et l’installer dans Windows et ensuite tout s’est bien passé.
    À part qu’il n’y a pas de version Skype fonctionne pour ce dernier-né Linux, tout fonctionne sur ma vielle tour de 3 ans, et tout le matériel est reconnu.

    J’ai déjà convaincu de la famille de sauver leur ordinateur devenu hyper lent avec Windows XP;
    dans leur cas ils se servent surtout de Facebook et joue à Farmville et donc tout baigne, comme on peut dire.
    Merci encore!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s