Médiocrité canadienne et vitesse Internet

illSi on en croit les médias, l’image que l’on se fait du Canada à l’étranger serait de plus en plus déplorable. Le gentil pays de Lester Pearson serait devenu un facteur impénitent du réchauffement planétaire, une contrée désormais guerrière, un tenant du « Law and Order » pro armes à feu, une extension du Bible Belt et du créationnisme américain, une terre froide et fermée où la xénophobie se pratiquerait en haut lieu, un refuge de religieux où l’on sabre dans les projets de recherche et dans la culture.

En voulez-vous une autre ? Elle nous provient d’Akamai Technologies (1), une boîte de Cambridge, près de Boston, qui fournit à des clients comme Reuters, New York Times, Libération, Microsoft, Apple, Logitech, France 2, Allocine, et bien d’autres, des serveurs de cache, ce qui leur permet d’économiser de la bande passante. Akamai, c’est plus de 61 000 serveurs dans 70 pays différents (2). Or, voici que dans son dernier rapport The State of the Internet, Akamai présente le Canada comme étant un pays plutôt médiocre sur le plan de la connexion au réseau Internet, loin derrière la Roumanie, le Danemark, la Lettonie ou la République Tchèque. Remarques, ce n’est pas la première fois qu’elle le fait.

illEn classant les pays selon le pourcentage des incidences où la vitesse Internet moyenne est supérieure à 5 mégabits/sec (Mb/sec), le pays gagnant est la Corée du Sud avec 68 %. Elle est suivie du Japon (59 %), de la Roumanie (49 %), de Hong Kong (48 %), de la Suède (43 %), du Danemark (40 %), de la Lettonie (39 %), des Pays-Bas (38 %), de la République tchèque (36 %) et de la Belgique (34 %). Quant aux États-Unis, ils arrivent en 14e place avec 25 %.

Le Canada, lui ? Il n’en est pas mention. Mais on le retrouve dans un tableau des 100 villes de la planète ayant la connexion Internet moyenne la plus rapide, un tableau largement dominé par des agglomérations sud-coréennes, japonaises, britanniques et américaines qui se partagent les 50 premières places.

À cela, cinq exceptions : Hong Kong (Chine), Trondheim (Norvège), Enschede (Pays-Bas), Bmo (République Tchèque) et Constanta (Roumanie). La première mention du Canada apparaît en 60e place avec la bonne ville de Victoria (8,3 Mb/sec), suivie, en 72e, par Kingston (7,9 Mb/sec) et c’est tout. De ces cent villes, la plus rapide est Berkeley, Californie (18,7 Mb/sec) et la plus lente, Uppsala, Suède (7 Mb/sec).

ill

Pour votre culture personnelle, la contrée où la vitesse de connexion moyenne est la moins vite est Mayotte, une île paradisiaque dans le coin de Madagascar (sûrement mon prochain voyage…). Dans 99 % des cas, la vitesse moyenne y est inférieure à 256 Kb/sec. Quant à Cuba, destination de prédilection de tant de Québécois, le pourcentage est de 95 %, ce qui en fait le 4e pays le plus cyber-lent au monde. Mañana por la mañana !

Le seul endroit où le Canada semble ne pas trop traîner de la patte est sur le plan mobilité. Même si au 4e trimestre de 2009, on avait des pays comme la Pologne, l’Autriche, l’Italie ou la Russie dont la vitesse de connexion pouvait s’établir, en considérant leur réseau le plus rapide (il n’y en a très rarement qu’un seul), à plus de 3 Mb/sec durant le dernier trimestre de 2009, le Canada arrivait quand même à se glisser par-dessus la barre de 2 Mb/sec (dans le cas de son réseau le plus rapide) ce qui était plus intéressant que le plus vite des réseaux américains.

Drabe drabe le Canada ! Manquerait plus que le CH se fasse battre à Washington et que cette grisaille de frette tout mouillé continue un jour de plus. Une chance qu’on a Julie et Véro !

ligne.jpg
(1) C’est un visiteur de ce site, Viorel Anghel, qui a attiré mon attention sur ce rapport.
(2) Le cofondateur d’Akamai, Daniel Lewin, a péri tragiquement le 11 septembre 2001 quand le Boeing où il était passager s’est écrasé à New York sur une des deux tours du World Trade Center; il était âgé de 31 ans.

ligne.jpg

Avis : j’utilise personnellement des machines sous Windows, Mac OS X et Linux et je n’ai aucune préférence; en fait j’ai une relation d’amour-haine avec chacune. Si vous croyez que je suis parti-pris envers l’une ou l’autre de ces plates-formes, je vous soumets respectueusement que vous avez tort et ne peux vous recommander que de consulter mes chroniques antérieures.
Publicités

79 réflexions sur “Médiocrité canadienne et vitesse Internet

  1. CRTC : une autre patente inutile qui permet à de vieux ronds de cuir de vivre très grassement à nos dépends

    Bell : Quand je travaillais sur la route comme technicien, 99/100 des appels de problèmes Internet venaient de clients de Bell. Sont rendu à combien de modèles de modems ?

    Videotron : si on veut de la vitesse et FIABILITÉ, pas le choix…
    vrai qu’on a pas besoin de faire du P2P pour défoncer… moi et mes 2 ados, on défonce ma limite de 100G un peu trop souvent… ( Youtube, R-C.tou.tv, O.N.F., radio, jeux en ligne, … )

    Autes fournisseurs : ils passent aussi par la ligne téléphone = mêmes probs qu’avec Bell

    Micro-ondes, téléphonie cellulaire, satellite : trop slow, trop cher

    j’commence à avoir hâte à ma retraite, j’vais jeter tout ça aux vidanges et déménager à la campagne où je ferai du vélo au lieu de passer mes journées enfermé, les yeux rivés devant des écrans…

    p.s. victoire des Canadiens 2 à 1 !

  2. @ wako901

    Je n’avais pas d’argument pour défendre ou attaquer nos fournisseurs Internet. Je disais seulement que pour que cette étude soit plus complète, il faudrait au moins lui adjoindre les données que j’ai mentionnées. À ce moment, on commencerait à avoir un meilleur portrait. Et encore là, il ne serait que sommaire. Pour en tirer des conclusions plus précises, voire développées, ça prendrait encore plus de données.

    Sinon, c’est comme dire que le voisin vient de s’acheter une nouvelle voiture et qu’elle est bien meilleure que celle de l’autre voisin. Ça dit pas grand-chose…

  3. Une petite visite sur speedtest.net nous permet d’apprendre que l’endroit où l’internet est le plus rapide en Amérique du Nord, c’est Saint-Pierre et Miquelon. Le Canada vient en troisième place, pas très loin derrière les USA.

    Chez Bell, à Montréal, on vous vend 7 Mo/s, on vous accorde un rabais de 5 $ par mois car on a dû limiter la vitesse de votre ligne, un peu loin du central et instable si on essayait d’en tirer le maximum.

    Que reste-t-il ? Le jour, en semaine, ça navigue autour de 5,80 Mo/s, avec une pause à l’heure du dîner. Le soir, quand les boulimiques du téléchargement s’installent à leur ordi pour faire provision de MP3 et de DVD pour être certain de ne pas en manquer pendant trois siècles, c’est la catastrophe. La vitesse dégringole systématiquement entre 1 et 2 Mo/s. Même un simple clip Youtube ne passe pas toujours sans interruption.

    Il est facile de tirer à bout portant sur les fournisseurs internet, mais ça n’aide pas à comprendre pourquoi le Canada semble traîner de la patte en matière de vitesse.

    On pourrait peut-être comparer internet au train. Ainsi, le TGV relie Paris à Marseille, plus de 800 kilomètres en 3 heures 15 minutes. Via Rail relie Québec et Montréal, 250 kilomètres, en 3 heures 25 minutes avant retard, pour à peu près le même prix. Cherchez l’erreur… L’erreur, c’est que si on avait visé à relier Montréal à Toronto, nous aurions peut-être des trains rapides. Mais chaque village éloigné voulait son train rapide, à rabais, sans comprendre le coût réel de l’éloignement et de l’étalement de la population. Idem pour l’internet. On veut s’installer loin de tout, pas de voisin en avant, en arrière ou à côté, et on veut se faire relier au reste du monde par des infrastructures qui coûtent très cher et qu’on voudrait avoir pour 10 $ par mois.

    La lenteur des trains et la lenteur internet ont ceci en commun : le coût excessif des infrastructures pour desservir un territoire à faible densité.

  4. @patricio

    aei.ca

    J’ai jamais eu de problème, aucune limite en upload et download. Je vais changer pour Bell, je déménage et c’est la connexion qu’ils ont… Mais au moindre problème je retourne chez aei!

  5. En passant Bell offre 50 à 60 Go de capacité mais sont pas les seules, il y a cogeco cable aussi qui offre 60 Go pour moins moins chers et aussi vite que Vidéotron mais faut avoir la chance de demeurer dans la région ou le service est disponible comme Saint-hyacinthe. Moi malheureusement je ne suis qu’à quelques kilomètres de là snif snif

    Et le service de cogeco cable??? ça ressemble à quoi? on en entends jamais parler

  6. @ jacassage01

    Bullshit.

    En Suède, c’est le gouvernement qui s’occupes des fils et qui loue aux fournisseurs.

    Ici, ce sont de grosses compagnies privées qui «s’occupent» de tout, pas pour nous offrir du service, mais pour donner le plus de des dividendes aux actionnaires.

    En Suède, une marge de profit de 7% c’est considéré comme suffisant.

    Faudrait dire ça à PKP…

  7. 30 Gig par mois c’est rien de nos jours, ce qui garde le Québec loin en arrière au niveau technologique.

    Mais voyant la poule aux œufs d’or, Vidéotron vient d’augmenter la surcharge de tarif de 30$ à 50$ si on dépasse cette ridicule limite de transfert. Raison: « Nous combinons dans nos calculs l’aval et l’amont pour votre limite… » hum, pas fort! Un maximum de surcharge demeure un maximum. Et 50$ de plus c’est presque le double de 30$ (que j’acceptais malgré tout de payer tous les mois)!
    Ça, c’est de l’arnaque à la Péladeau. Où est la concurrence?…Bell? Faites-moi rire…
    N’y a-t-il pas une loi anti-concurrence?

  8. @ cedric_c
    idem pour moi avec colbanet
    le style de fournisseur que j’aime , j’en entend jamais parler , pcq pas de problemes , pas de cap pas de throttle , service impecable et competent : leur support est capable de parler IOS de cisco et frame ATM pas comme les liseux de scripts de bell .
    mais c’est vrais qu’on fait dur au canada , j’ai un apart a hong-kong et j’ai une fibre 10Mb qui arrive direct chez moi , si je veux de la vrais haute vitesse je vnc (remote desktop linux) sur ma machine la-bas et je fait ce que j’ai a faire depuis la bas et ensuite on dit que la chine est un pay en emergeance mon HTC hero est bien plus rapide avec une simcard de china telecom que une simcard rogers (bell est persona non grata chez moi )

  9. @tous

    Ok! Ok! Je m’incline!

    Précision 1 : ce n’était pas une attaque, j’étais seulement curieux et je suis bien content, au fond, d’avoir obtenu toutes ces réponses.

    Précision 2 : je suis au courant qu’il y a du P2P légal, je connais Steam, etc. Je n’avais juste pas réalisé à quel point ça pouvait monter vite, surtout avec des enfants (n’en n’ayant pas moi-même) et même si je regarde des vidéos sur YouTube, télé, etc, n’ayant pas une connexion extraordinaire, je me tanne du lag alors j’en écoute moins. Et pour cette raison, je ne regarde pas les vidéos en HD alors je ne me rends pas bien compte de la différence de téléchargement.

    Ah! Biais, quand vous nous tenez! C’est ce qui arrive quand on pense pas plus de 2 secondes avant de poster un message! Mea culpa.

    @remington

    L’internet a changé? Merci de m’en avertir, je m’en vais de ce pas y découvrir de nouvelles merveilles! Moi qui pensais qu’on était encore à l’époque des pages contenant 4 frames avec écriture verte sur fond rouge sang et plein de petits anges dansants!
    http://www.angelfire.com/super/badwebs/main.htm

    Mais parlant de Steam, ça me fait penser : est-ce que les jeux en ligne style WoW bouffe pas mal de bande ?

  10. Il faudrait nationaliser les fils. De toute façon, à coups de subventions nous finirons par avoir payé la nouvelle infrastructure de nos poches de contribuables. Le problème, c’est que Québec voudra en retirer des bénéfices comme pour la SAQ, HQ, Loto-Québec et les autres. Question de «traiter» la cyberdépendance potentielle.

    Peu importe le bord où on se retourne, il y a toujours quelqu’un derrière pour …

  11. @crobi222

    Le service de Cogeco est parfait.Et lorsque tu les contacte tu parle à une personne immédiatement,et tu n’a pas l’impression de faire un appel outre mer…

    Cogeco 60 gig par mois pour environ 40$

  12. Pour la petite histoire :

    J’ai eu une connexion Internet haute vitesse avec Videotron au tournant du millénaire. À l’époque, il n’y avait pas grand monde sur le « tuyau » et c’était ultra rapide, « avec pas de limite », pour un peu moins de 30$/mois.

    Puis, le club informatique dont je fais partie a perdu son nom de domaine et l’hébergeur n’était plus intéressé à s’occuper de nous. J’ai offert de prendre la relève, mais il n’était pas question que j’héberge un serveur chez moi avec Videotron. C’est (c’était?) écrit en toutes lettres dans le contrat. Alors, en 2002, après avoir déménagé dans un quartier neuf, je suis passé à Internet haute vitesse par ligne téléphonique. Après quelques recherches, j’ai trouvé un fournisseur « indépendant » pas trop cher, sans limite de téléchargement, avec adresse statique et permission d’héberger des serveurs chez soi en autant que ce ne soit pas Windows (sinon c’était 10$ de plus par mois, pour cause de maux de têtes, selon leurs propres mots). Ce fournisseur s’appelait IStop. En 2006, j’ai su qu’il avait des problèmes avec Bell qui apparemment, lui surfacturait ses services et la location de ses lignes. J’ai alors commencé à avoir des problèmes de déconnexion intempestive. Bell coupait les vivres. En juillet 2007, IStop, au bout du rouleau, décide avec une autre compagnie locale (IGS) de se vendre à Cybersurf, une entreprise de Calgary, à la condition que cette dernière offre les mêmes services au même prix à ses clients pendant au moins un an. Le transfert s’est plutôt bien déroulé, sauf pour un petit problème technique qui s’est réglé au téléphone (oui, j’ai eu du service). Fin des problèmes de déconnexion intempestive.

    À l’automne 2008, j’apprends que Cybersurf a depuis le début de l’année des problèmes avec Bell qui apparemment, lui surfacture ses services et la location de ses lignes. Ben oui, encore. Les deux se retrouvent devant le CRTC, où Cybersurf obtient une injonction empêchant Bell de procéder à des déconnexions, tant que le litige n’est pas réglé. Bell s’en fout, car les épisodes de déconnexion reprennent quand même, surtout la nuit.

    J’ai appris dernièrement qu’en juin 2009, Cybersurf, qui s’appelle aussi cia.com et 3web, a vendu ses actifs Internet à Distributel. Combien de temps avant que cette dernière parte en guerre contre Bell pour surfacturation, sans doute avec l’aval du CRTC? Six mois, un an, deux? C’est peut-être déjà commencé? En attendant, j’ai toujours mon serveur, une adresse statique et « avec pas de limite » pour le même prix qu’en 2002, soit un peu plus de 30 dollars par mois, adresse statique et taxes comprises. D’accord, c’est moins rapide que Videotron et je suis aussi victime du throttling de Bell, mais je ne télécharge pas tellement aux heures de grand achalandage. J’essaie de faire ça en dehors des heures de pointe.

  13. Au lieu de gaspiller des fréquences précieuses pour diffuser Virginie en analogique sur le territoire, le Canada devrait forcer tout le signal possible en TCP/IP et vendre la bande passante aux compagnies de cellulaire, radio, télévision, fournisseurs d’accès internet. Du tout IP. On pourrait payer au Mégaoctet peut importe le media/medium… C’est juste des paquets après-tout!

  14. @ qccomment

    Vous oubliez Cogeco , J’ais été connecté avec eux durant plus de 12 ans
    un service extraordinaire AUCUN PROBLÈME
    connection jusqu’a 9mg/s avec 60g de downloade pour 37.00$/m
    une télé sans faille et un service Téléphonie sans problème

    Alors oui cela se fait donner du bon service COGECO

  15. Minables !
    On a l’air d’une vraie gang de twits les nord-américains, parce qu’au sud ce n’est guère mieux. Ce qui contredit d’ailleurs les tenants du libre marché comme garants du plus mieux, du plus vite et du plus moins cher.

    Pantoute, c’est les maudits communiss de Scandinaves pis anciens ou actuels communiss Asiatiques qui mènent le bal. Ou les européens (tous des socialiss) et autres français qui, il n’y a pas si longtemps, étaient sur leur bébelle de Minitel et maintenant nous font la barbe…

    Vous vous doutez bien que la seule haute vitesse qu’on a ici c’est celle du chevreuil qui s’enlève de devant mon pick up ! Ou le service Xplornet par satellite que l’école, la municipalité et quelques fortunés (comme moi) utilisent.

    C’est grandement mieux que le modem ! Mais oubliez la télé en streaming ou les jeux en ligne. Je télécharge plutôt avec downloadHelper sur FF. En planifiant ses gros (plus de 100 Mo) téléchargements de nuit (Transmission permet cela pour les torrents) ça va très bien.

    Contrairement à ce que plusieurs colportent, la qualité du signal est très peu sensible aux conditions climatiques, pluie, nuages ou neige. Le satellite utilisé est le même que Bell Express Vu, vers le sud, 20 degrés au dessus de l’horizon.

    C’est la même chose ou pire dans bien des coins reculés, mais plus compréhensible qu’un minable service en plein centre du Québec…

    Minable !

    Alex.

  16. @alexanticosti

    Contrairement à ce que plusieurs colportent, la qualité du signal est très peu sensible aux conditions climatiques, pluie, nuages ou neige. Le satellite utilisé est le même que Bell Express Vu, vers le sud, 20 degrés au dessus de l’horizon.

    mouahhaahhaahahelle est bonne celle-la une vrai farce..j’espère que vous n’êtes pas sérieux ,
    Je suis abonnez a Bell(scrap) Express Vue et c’est le pire réseau qui existe sur la planète aussitôt qu’il y as un petit nuage , je perds le signal rien, niet on regarde un écran gris ahahahahaahah
    Faut être obliger de s’abonner a cette cie de ………

  17. @franbot

    Excellent votre lien ! Personnellement, j’adore les sites ouèbes avec des petits anges dansants.

    P.S.: Mon vieux Apple ][ bat à plat de couture votre vieux Vic-20.

    @les autres

    Pour contourner la limite de téléchargement avec Vidéotron, il faut obtenir un compte Internet Affaires. Oui, évidemment, pour ça il faut avoir une compagnie ! Mais pas besoin qu’elle soit incorporée; une compagnie enregistrée suffit.

  18. @ ilovelinux
    je suis a 20 min du mont tremblant a coté de l’auberge du petit bonheur
    J’utillise wimax rurale de bell 3 mgb je recois du 1.5 mgb
    il y a aussi le wimax fixe plusus performant
    a montréal j’ai adsl 10 fibre de bell c’est bien mais ca tombe a 3 Mgb des que j’ouvre Bitlord

  19. Pour ceux que cela pourrait intéresser, je suis avec AEI depuis plus de 3 ans, illimité, environ $34/mois (taxes comprises) rarement eu des problèmes (réglés en dedans de quelques heures, bon service technique), avec une vitesse variant le plus souvent entre 3 et 4 M bits/sec, bien qu’il y a du throtting venant de Bell, particulièrement lorsque j’utilise des programmes P2P tels qu’Emule. Dans l’ensemble, je suis assez satisfait (tout est relatif). Aussi, Acanac (.com) offre des prix très intéressants, surtout la première année.

  20. Cher beefeater,
    contrairement à vous, je n’ai rien à redire sur mon service satellite. Pensez 2 secondes que pendant le téléchargement de données s’il y a une perte ou une baisse de signal, ça ne fait pas grand chose pour mon courriel qui entre, le fichier que je télécharge ou la page qui ouvre, ça ne fait que ralentir. Peut-être que ce n’est pas la même chose pour un signal télé.

    Que le satellite soit le même ne signifie cependant pas que l’émetteur et le récepteur soient semblables. En 2 ans et demi nous n’avons pas eu plus de 3-4 fois où le signal passait mal pour des raisons météo. Pour de courtes périodes.

    Et oui je suis sérieux et oui je sais de quoi je parle. Je parle du signal satellite pour le service internet Xplornet. Point.

    Et comme j’ai environ 5 heures d’écoute télé depuis mai 2009, ça ne me fait ni chaud ni frette que votre signal soit mauvais quand il pleut.

    Alex

  21. Maxime Bernier a voulu faire le ménage avec le CRTC, ouvrir les marché aux étrangers, etc… pour qu’on paie enfin moins cher. Les protectionnistes de tous les partis lui ont rentré dedans. Comme Bernard Landry avait « sauvé » le Québec en empêchant Rogers d’acheter Vidéotron.

    Vivement une VRAIE dérèglementation!

  22. Je travaille pour Cogeco et je crois, humblement, que cette compagnie offre le meilleur service au Québec. Vitesse plus qu’intéressante, limite décente (on ferait sans mais m’enfin), bon service, pas de throttling, etc.

  23. @ derteilzeit-berliner

    Si par marché étranger et déréglementation vous regardez vers le sud, désolé pour vous, mais les amaricains sont à peu près aussi mal foutus que nous côté services et prix. Ce qui signifie peut-être que ce n’est pas tellement la structure du marché qui est en cause mais plutôt la réelle volonté d’un état à demeurer à l’avant-garde… Ou sa compréhension de ce qui se passe !

    Alex.

  24. @Alex

    Mon grand rêve serait de voir les Deutsche Telekom, O2, Orange, Free.fr, TDC, TeliaSonera arriver au Canada ou, mieux encore, des compagnies asiatiques.

  25. @ pseudo-teuton-imprononçable-et encore-moins-écrivable…

    Ah ben là t’es pas fin, ce serait la mort de nos compagnies habituées à leur protectionnisme. Ça s’applique à l’ensemble de l’Amérique du nord. À force d’être les plus riches, les plus forts et les plus meilleurs, les nord-américains sont devenus de (plus en plus) gros pantouflards.

    Il n’y a plus beaucoup de domaines où nous dominons réellement, sûrement pas celui des idées, bien que nous aimons penser qu’on est encore les tops. Comme donneurs de leçons on se pose un peu là.

    Alex.

  26. @rochea
    Moi j’ai TGV 50 et j’obtiens SANS-FIL sur mon reseau sans fil Apple 52 mbps. Ils ont également augmenté la limite mensuelle à 125 gigaoctecs.
    Pour ceux que çà peut intéresser vous pouvez achez Videotron, acheter 3 bloc de 30 gigs par mois à 12.50 chacun.
    Je ne dis pas çà pour vanter Videotron mais pour montrer qu’il y a des options de disponibles si vous craignez de dépasser votre limite mensuelle.
    Cependant j’abonde dans votre sens à savoir que ces vitesses sont ridicules.

    Un truc pour ceux qui ont un MAC récent. Quand on utilise Chrome pour Mac j’obtiens mon 50 mbps comparativement à 30 mbps avec Safari ou Firefox.

    La raison étant que Google se prépare à offrir un service très haute vitesse aux USA e qui fait que leur fureteur (encore Beta pour Mac) est déjà prêt pour les très hautes vitesses.

    Merci de votre attention
    J Bell-Codere

  27. Avec la saloper*e de la décision du CRTC, la vitesse sera secondaire puisque nous n’aurons plus que 60Go par mois. Quel retour en arrière pour le Canada quio était déjà a trainer la patte. Je ne comprend pas comment cette décision a pu être entérinée.

  28. @ Alex

    Ce cher Perron dirait: Que ne regardes-tu le fils de poutre qui est dans ton oreille au lieu du Rapaille qui est à Québec?

    Comme donneur de leçons, tu te poses là aussi… ‘spèce d’anti-Britanniques!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s