La douche d’eau froide de la semaine

Le mois dernier au Mobile World Congress (MWC) de Barcelone, Steve Ballmer, le PDG de Microsoft, présentait sa nouvelle écurie de téléphones intelligents basés sur le système d’exploitation (SE) Windows Phone 7, une gamme de produits très attendus, dont la mise en marché mondiale se fera juste avant le marché des fêtes 2010. Ce que les participants purent alors vérifier, c’est que la nouvelle fournée de bidules ressemblait infiniment plus aux « Googlephones » et au iPhone, qu’à ce que l’Empire de Redmond avait pu fabriquer jusqu’ici, incluant la famille Windows Phone 6.5.

En fait, tout le monde prit bonne note du fait que le nouveau SE semblait très différent de l’actuel Windows Phone 6.X, non seulement dans son interface utilisateur inspirée du Zune HD et du Windows Media Center, mais aussi dans ses entrailles (noyau de Win CE 6 au lieu de Win CE 5). Le Phone 7 arborait notamment les finesses tactiles les plus récentes, offrait quelques ponts vers le réseautage social et présentait des composantes spécifiques au Zune et à la Xbox. Dieu du ciel ! Et Ballmer faisait un Steve Jobs de lui en avertissant son écosystème industriel que les exigences par rapport aux applications et aux gadgets afférents seraient très élevées. Il y aurait des règles non négociables à respecter; l’expérience devrait être consistante d’une application à l’autre. Comme pour l’iPhone !

Ce qui fut dit au MWC, notamment, c’est que ce produit ne cadrait pas du tout avec les habitudes de Microsoft. Par exemple Office 2010 est basé sur Office 2007, Windows 7 a beaucoup d’éléments introduits dans Vista, Server 2008 a des grands pans pris dans Server 2003 et ainsi de suite. Ici, rien de cela. Windows Phone 7 semble être sorti de la cuisse de Jupiter; on ne parle pas de son lignage; on ne le situe pas en termes de continuité. C’est un gros gros pavé, un pavé étonnant, qu’on vient jeter dans la grande mare contrôlée par l’iPhone d’Apple. On dit que son code a été écrit à partir de zéro, qu’on a fait table rase de la plate-forme mobile, que Phone 7 est aussi différent de Phone 6.X que du Web OS, d’Androïd et du iPhone OS.

Il était évident que Microsoft n’avait pas le choix. Si elle ne voulait pas concéder la partie et se mettre à acheter comme jamais des actions d’Apple, il lui fallait se présentait au MWC avec un champion digne de ce nom. Ce qui fut fait !

ligne.jpg

ligne.jpg

Mais le prix à payer a été énorme. En fait, le chat est sorti du sac hier. Pour arriver à concevoir un produit capable de rivaliser avec les autres, il a fallu sacrifier la rétrocompatibilité. Vous avez bien lu : Phone 7 n’est pas compatible avec Phone 6.X et moins. Autrement dit, les applications Windows Phone 6.5, par exemple, ne pourront tourner sur Windows Phone 7. C’est Charlie Kindel, responsable de cette plate-forme, qui le confirme au 5e avant-dernier paragraphe d’un article sur son blogue.

Vous imaginez le mécontentement. En voici un exemple pris dans les commentaires qui font suite au texte de M. Kindel : « La continuité dans la plate-forme était la caractéristique la plus importante de Windows Mobile; pouvoir faire tourner du code de 2003 sur un téléphone d’aujourd’hui est plus important pour nos clients qu’une belle interface utilisateur. De plus, la possibilité d’accéder à des API spécifiques au matériel par « P/Invoke » a été essentielle dans plusieurs de nos projets. Or voilà que ces avantages n’existent plus. Vous venez de rendre inutiles des années de travail de développement et plusieurs milliers de lignes de code. » Et la conclusion de ce commentateur : « Il est temps de passer à un autre SE mobile ! »

C’était la douche d’eau froide de la semaine !

Avis : j’utilise personnellement des machines sous Windows, Mac OS X et Linux et je n’ai aucune préférence; en fait j’ai une relation d’amour-haine avec chacune. Si vous croyez que je suis parti-pris envers l’une ou l’autre de ces plates-formes, je vous soumets respectueusement que vous avez tort et ne peux vous recommander que de consulter mes chroniques antérieures.

ligne.jpg

Publicités

89 réflexions sur “La douche d’eau froide de la semaine

  1. Et comme le souligne si bien Bibelot, sociologue animalière semi-pro, si : « Incapables de contrôler leur taux d’hormones phalliques qui monte en flèche sous les doux rayons du soleil, ce flux est aussitôt transmis à leur SE directement sans passer par leur cerveau et atteint son paroxysme à un point tel qu’ils se croient permis d’insulter l’hôte de ces lieux. »

    c’est profond ça non ? En tout cas à part la mention phallique… le reste je suis parfaitement d’accord !!! Ben quoi la dimension phallique… c’est quoi le rapport ? 🙂

  2. wyztix
    Expérience client
    Le rendering engine fait son boulot, ce qui compte c’ est le resultat. Le test ACIDs, les clients en on rien à foutre.

    Temps
    Passe pas ta vie a chercher le « ; » manquant dans des scripts « php/spaguetti » ou Java. On est en 2010 !
    Windows = One-Shot Deal
    Linux = Des minutes a tous les jours.

    Pour ceux qui n’ont pas le temps de perdre du temps.

  3. Hahahahahaha!

    Windows=One-Shot Deal!

    Hahahahahahaha!

    Ça faisait longtemps que je n’avait par ri comme ça!!!

    Merci Codex!

    PS: Vous êtes sûr que vous n’avez pas pris un i pour un o, des fois?

    Hahahahahahahaha!

  4. Pour ceux qui sont curieux face au développement Silverlight sur le Windows Phone, Jesse Liberty de Microsoft Boston est à Montréal le lundi 22 mars pour donner une conférence à la Communauté .NET de Montréal. Il va démontrer l’expérience développment (avec émulateur).

  5. Hahaha!

    L’OS qui m’a fait perdre le moins de temps en installation et en configuration est… Ubuntu!!

    Aucun drivers à aller chercher nulle part!!

    Et gratuit!! C’est le prix préféré d’un client, ça!!

    hahahahah! Je rigole encore… merci infiniment, Codex!! :-))))

  6. Il y a un prix à payer quand on utilise un système d’exploitation mal conçu. Ils sont coincés : soient ils continuent avec un OS déficient, soit ils repartent à zéro.

    Mais puisque MS risque de se planter encore une fois avec cet OS, ils sont peut-être mieux de se contenter de la médiocrité actuelle!!!

  7. L’OS qui m’a fait perdre le moins de temps …

    Perte de temp::

    « Pick and try »sur des centaines de logiciels inconnus qui ne font jamais l’affaire ….

    Chercher la cartes videos du siecle dernier qui fonctionne avec linux.

    et la meilleur …

    Installer un emulateur pour faire fonctionner des logiciels windows !

    une autre …

    Une Certification pour installer Ubuntu !

    Saviez-vous que l’Open Source profite a Microsoft en tuant tout ses concurents potentiels pcqu’il ne peuvent pas vendre leurs produits? Que serait la medecine sans brevet ???

  8. L’OS qui m’a fait perdre le moins de temps …

    Wow, on est dans un film de David Lynch là ! Manque juste un nain en complet veston dans un salon drapé de lourds rideaux rouges… Arghhh

    Alex

  9. Oh, surprise, une guerre d’OS.

    Who let the dogs out?

    Des chefs de meute agitent la queue et lèvent la patte.

    Tandis que d’autres mordent la main qui les nourrie.

    Va falloir appeler la SPCA. La Société Protectrice des Chroniqueurs Alphanumériques… 😉

    Cela dit, tant mieux si Microsoft repart de zéro. Mais au vu de la vidéo provenant du lien de imoi, ça m’a pas l’air génial comme ergonomie. Je reposte le lien, pour ceux qui l’auraient manqué, entre deux mâchouillages d’OS.

    http://gizmodo.com/5472222/windows-phone-7-series-hands+on-pics-and-video?skyline=true&s=i

  10. @ Codex

    On voit que tu n’as jamais installé une version récente de Ubuntu. 😀

    Si ça te prends une certification pour mettre un CD dans le lecteur et choisir le mot Canada… tout s’explique.

    Ben oui… Figure-toi donc que la gestion de la mémoire est accélérée quand on tourne Windows en émulation!! En d’autres termes, Windows fonctionne plus rapidement en mode virtuel car il ne peut alors pas gober toutes les ressources de ton PC!

    La médecine n’a rien à voir avec les brevets… c’est la pharmacologie qui a à voir avec les brevets!

    Ceci dit, ce système est en train de s’écrouler aussi… As-tu acheté un médicament dernièrement?

    hahaha!

  11. Lire du Microsoft-bashing avec des arguments faciles ou sans valeur

    Microsoft devrait recommencer a zero …
    mémoire est accélérée …

    S’enfarger dans les fleurs du tapis
    La médecine n’a rien à voir avec les brevets …
    (Tu aurais du soulever les fautes d’orthographes )

    Mettre des rires jaunes.

    zzz

    Un peu de contenu ou des liens pour appuyer vos … affirmations.

    Merci

  12. @codex

    [Windows est] « Pour ceux qui n’ont pas le temps de perdre du temps. »

    Pourant, on remarque de façon non scientifique plus de gens portés vers OSX et Linux venir dépensés de précieuses minutes sur ce blogue que d’utilisateurs windows qui doivent reformater, redémarrer, défragmenter, éliminer un virus, optimiser leurs ressources serveurs. Ceux de Linux, regardent la machine fonctionner rondement.

    By the way, à ma job un machine virtuelle windows ne fonctionne pas depuis 4 semaines et 1 analyste travaille sur mon cas depuis ce temps. Pas facile déboguer quand tout est propriétaire et que les systèmes ont décidés de ne plus parler la même langue.

    Il faut faire attention aux généralisations. Il n’y a pas d’OS meilleur qu’un autre. Juste des besoins et des consommateurs différents. Je passe 95% de mon temps sous windows, mais je sais reconnaître la simplicité, l’efficacité et la stabilité de Linux. Le user-friendly de OSX …

    Windows a une grande force qui lui permet de rester dominant sur le marché, c’est son outil de développement que la majorité des compagnies utilisent, soit Visual Studio. Si les développeurs utilisent cet excellent outil, il y a fort à parier que plusieurs applications ne rouleront que sur Windows, ce qui renforcie le besoin de conserver son ancien système. Pensons à DirectX SDK, qui force la main des studio de jeu à utiliser ce moteur graphique pour leurs jeux. Cependant, de plus en plus de jeux commencent à être disponibles pour Mac.

    Un bravo tout spécial à Druide pour sa souplesse face aux plate-formes. Mon Antidote s’installe partout.

  13. Ça prenait un article comme celui-ci pour voir se pointer les inconditionnels de Microsoft et s’insurger contre le supposé négativisme dudit article, alors qu’il ne s’agit que d’un constat. Je croyais les apôtres de MS moins religieux que ceux de Linux ou de Mac, mais il n’en est rien, je me suis trompé.

    À tous les eric007 et codex de ce monde, bonne journée!

  14. codex . J’ai une question. A tu déjà fait l’essai d’une distribution linux en live cd? J’aimerais savoir.
    Moi dans mon patelin nous avons accès à internet haute vitesse que depuis deux ans seulement,donc avec internet par modem téléphonique la configuration d’une connexion étais difficile. Maintenant je te dit que l’installation à partir de zéro prend environ 30 minutes . Et tout fonctionne. Avec windows es tu capable d’en faire autant? Sérieusement!

    Alors je te repose la question. A tu déjà fait l’expérience d’une distribution en live cd sans installé? Sinon fait le et reviens nous faire part de ton expérience.

    Un petit lien.

    http://www.ubuntu-fr.org/telechargement

  15. @ Codex

    Quand on est rendu à devoir mettre des liens pour expliquer des évidences de base connues et reconnues par l’extrême majorité des techniciens du domaine électronique et informatique, c’est que vous devriez ne plus vous mêler d’informatique et commencer à vérifier pour les blogs moins sérieux !

  16. @ Eric.b

    Excellents arguments mais, hélas… je crois qu’ils ne serviront à rien! 🙂 Enfin, rien d’autre que de démontrer que certains ne savent pas de quoi ils parlent…

    …probablement un autre revendeur de PC piratés… 😛

  17. Je termine la lecture de vos commentaires. Je suis éberlué de ce que j’ai lu. Encore une chicane de celui qui pense pisser le plus loin!!! « Bibelot » a résumé de façon judicieuse la « game » qui se déroule. (… »phallique » je trouve que ça résume assez bien!!!)
    Batinçe! c’est quoi le problème? Laissez Nelson tranquille. Pour une fois qu’il y en a un qui fait son travail correctement… Envoyez-lui des fleurs. Il les mérite.

  18. @ papynut

    Phallait bien que Bibelot nous la sorte!

    Et que ça sonne mal, celle-là! J’espère que la censure va la laisser passer pareil! 😀

  19. loup2
    Je n’ai rien jamais parle d’installation, qui est une operation aussi compliqué que de mettre mes toasts dans le dans le grille-pain, tout OS confondus. Je suis un anti-open Source. L’Open source cree par sa gratuite des monopoles de l’information. Des cies serieusement trop puissante qui on de plus a voir avec le type Rockefeller/Carnegie que de leur soi-disante vocation sociale.

  20. @codex

    Je te demande si tu a déjà fait une session de liveCD. Répond simplement par un oui ou un non. Je suis curieux.

    Il est important de savoir de quoi on parle avant de porter jugement. Je ne porterai de jugement sur les Mac, j’ai jamais utilisé.

  21. freebsd en 2000, je ne pense pas qu’Unbutu soit bien different , dans le monde de linux, rien ne change, meme apache doit etre presqu’identique a la version de 2000. L’argent des donations doit surement passer dans les partys de bureau puisque tout fonctione bien depuis 10,15 ans.

  22. @ codex
    En 2000?!?!
    Je pense sérieusement… Ouff .Découragent
    Laisse faire.
    Je tente de me souvenir de la chanson de Cassonade.

    Avant de faire « envoyer » j’ai fait une petite recherche.

    Stephen Faulkner .

    Tu peux mener ton cheval jusqu’à l’abreuvoir,mais tu peux pas le forcer à boire.

  23. Ayant côtoyé les gens du milieu journalistique (électronique et presse écrite) à une époque juste avant la Révolution “Québecoise” des années 60, je peux dire que certains journalistes aimaient la «payola» de M. Duplessis. Même ceux qui ne dépendaient pas du Montréal-Matin..ça vous rappelle des souvenirs.
    Aujourd’hui, les journalistes-commentateurs Techno du Web seraient-ils semblables à leurs aïeux ?
    Si tu ne m’envoies pas ton bidule “gratos”, je ne paierai pas un sou pour l’acheter (ou si mon employeur ne me fait pas un bon de «petite caisse» pour me le procurer), je me priverai de faire un article sur le sujet !

  24. @ codex merci de faire rire de toi comme ça.

    Ça fait seulement depuis juin 2006 que je fais du Linux Ubuntu et depuis j’ai vu une telle évolution (on est en 2010) que c’est comparable au chemin parcouru entre le
    MSDOS 3.5 et win7 en terme Winchose, le seul langage que tu semble connaître.

    En fait Ubuntu est ben capable d’accoter Mac OSX et Win7 sans problème !

    On voit bien ton retard. Pourquoi tu parles pas juste des choses que tu connais ? Attends donc le prochain article sur ceci ou cela sur le super parfait Win7 que Nelson pondra prochainement au lieu de faire rire de toi en parlant contre les gens et contre Linux de chose qui t’échappent complètement ? Matière à réflexion….

  25. @ l.e.bedeau

    Si vous avez côtoyé des scribes qui couvraient Duplessis, vous avez un âge certain en raison duquel, par déférence, je publie quand même votre commentaire fielleux et mal informé. Si les gens qui m’emploient , si moi-même, devions payer pour les produits dont on parle, il y a belle lurette que nous aurions fait affaires avec la Loi Lacombe, pour utiliser un terme de votre époque. Si je devais payer plus cher un produit que ce que l’article me rapporte, je n’aurais plus qu’à m’en aller faire la manche dans le métro ! Si j’avais à garder tous les produits qu’on m’envoie, ma maison deviendrait rapidement un entrepôt.

    Réfléchissez, monsieur !

  26. @ codex:
    Je déteste Window. Vous comprendrez sûrement: J’ai essayé avec win 3.0, et ça marchait pas vite sur mon 286 ( était-ce même un 286???, bougre, je vieillis) Alors, je suis resté au Mac. Quand on me parle de window, je me rappelle… Depuis cette expérience, vous qui avez essayé linux en 2000, vous comprendrez sûrement que je n’ai pas besoin d’essayé window 7 pour en parler. Imaginez si j’avais fait mon initiation au OS de Microsoft avec Vista. Je suppose que j’aurais des boutons à la simple vue d’un PC. Puisque vous exposez votre jugement de Linux via cette terrible expérience de l’an 2000, je me sens tout aussi compétent à parler des Iphone et des blackberrys que j’ai vu dans les mains de collègues… Je peux aussi vous parler des vidéoconférences puisque j’ai fait une fois du Skype avec une connexion intermédiaire il y a 8 ans. Bon rien la vidéoconférence, selon ma grande expérience…
    Avoir jugé les Mac à partir de mon performa 1994, je n’aurais plus de mac non plus.

    Je pense qu’il faut admettre que la technologie évolue (très) rapidement. Une expérience de plus de 2-3 ans peut être un indice vs un logiciel, un OS, un hardware… Mais il faut se permettre de revérifier avec d’appuyer ses jugements sur de telles bases.

  27. @ Nelson. Mon commentaire précédent était mon premier depuis les 2 dernières années que je lis votre blogue. Je n’ai rien d’un spécialiste. J’utilise mac pour mes besoins personnels; un PC trop vieux au travail, et le pc de ma blonde que j’entretiens du mieux que je peux.
    Je trouve votre blogue intéressant. Je trouve vos contributeurs généreux de leurs avis, commentaires et conseils. J’adore la qualité de votre prose, le ton de plusieurs de vos articles et, me semble-t-il, votre infidélité aux OS bien connus ( l’un d’eux peut-il s’enorgueiller de votre soumission???). Que vous eussiez parfois des préférences ne me répugne pas: malgré notre goût de la découverte et de l’aventure, qui n’a pas quelques mets préférés…?

    Et la lecture de votre blogue me donne le goût de l’aventure du «libre». Je travaille dans un CSSS. Les compressions des 15 dernières années font que le parc informatique y est terriblement vétuste. Au moins 9 OS différents; plusieurs versions de chaque logiciel pour chacun de ses OS; quand un ordinosaure lâche ( le mien était un IBM 98) nos nouveaux ordinateurs sont des machines qu’un organisme gouvernemental se délaisse parce que trop vieux; les connexions avec les serveurs centraux sont très lentes, les licenses pour Lotus Notes sont égrainées à travers nos équipes; idem pour Word, et autre de la suite Office, etc, etc.
    Une partie des budgets d’informatique vont annuellement aux licences payées pour Lotus ou Office.
    À voir la place du «libre» dans des pays en développement, je les envie pour l’informatique. Votre blogue a piqué ma curiosité pour le monde du « libre». Je me dis que nos machines suffiraient probablement à la tâche. J’ose croire que le coût faramineux des licences payés serait amplement suffisant pour payer les techniciens nécessaires pour supporter notre OS et les logiciels libres, et que l’on ne pourrait pas être plus démunis que nous le sommes déjà.
    M. Dumais, vous et ces utilisateurs de Linux qui contribuent à votre blogue, me donnez l’envie d’aller tester le monde libre. J’ai vraiment l’impression que le déplacement des dollars de licences permettrait des machines moins dépassées, et une main-d’oeuvre qualifiée pour soutenir notre parc informatique.
    gardez vos coups de coeur, ainsi que votre envie régulière de tester différentes configurations.

    Et pour la guerre des OS, ma foi, il est temps de nous calmer. Mon père est plus fort que le tien; ma soeur est plus belle que la tienne; c’était notre enfance. En théorie, ce blogue devait réunir des gens majeurs et vaccinés… Déjà que chacun puisse dire simplement une opinion à partir de «je préfère», ou «tel élément me dérange» ou «ce qui ne me plaît pas, c’est que…», changerait le ton et l’argumentaire. Je me méfie beaucoup des gens qui prétendent avoir la vérité. ( pire, souvent ils croient posséder LA vérité).
    Allez, vivement le retour à moins de nombrilisme.

    Merci à vous Nelson.

  28. Selon codex, « dans le monde de linux, rien ne change, meme apache doit etre presqu’identique a la version de 2000 ».

    Et malgré tous les changements apportés à IIS depuis cette époque, Apache est toujours le serveur le plus utilisé sur la grande toile. C’est vrai qu’on ne peut pas configurer grand chose sur un serveur en cliquant next, next, next.

    En passant, mon cher codex, ma dernière expérience de Windows à la maison remonte à la version 98 SE. Est-ce que ça a changé beaucoup depuis? Vous êtes rendus à Windows 7 je crois?

  29. Je ne sais pas qui a écrit ce qui suit, alors:
    Il m’est arrivé en outre de parler du HTC sous Androïd puisque Rogers m’en avait fait parvenir un; idem pour le Palm Pre que Telus m’avait prêté. Mais je n’ai jamais traité du Blackberry, n’en ayant jamais reçu un, ni du prototype de Microsoft, ne l’ayant jamais vu.
     Si j’ai parlé l’autre jour du iPad, un produit non disponible sur le marché, c’est que Apple me l’a fait essayer à San Francisco. Si Microsoft en avait fait autant avec son prototype de téléphone intelligent, il est évident que j’en aurais traité.

  30. @ l.e.bedeau

    Comment voulez-vous que je parle d’un produit sans que je l’aie sous la main, le produit ? Il faut que quelqu’un me le fasse parvenir ou m’amène le voir là où il est. À défaut, je deviens un énième blogueur qui parle de produits en citant les autres et en croyant ce qui est écrit dans les communiqués de presse.

  31. @ l.e.bedeau

    J’ai de la difficulté à comprendre ce que vous reprochez à M. Dumais. C’est de cette façon que ça fonctionne dans le domaine de la technologie. Dans ma région, je lis un petit magazine distribué gratuitement dans les boutiques d’informatique. Les auteurs des articles qui y sont publiés se font prêter un produit, ils le mettent à l’essai et ils le commentent, en bien ou en mal, puis renvoient le produit à la compagnie. Souvent même, ils demandent à la compagnie de leur prêter le produit. Au moins, comme ils l’ont eu en main, ils savent de quoi ils parlent lorsqu’ils écrivent leurs articles. Il est où le mal là-dedans?

    M. Dumais fonctionne de la même manière et c’est tant mieux. Je préfère lire et apprécier sa prose et ses critiques (positives ou négatives) que de lire de lui un copier-coller de la propagande de telle ou telle compagnie.

    Vous avez peut-être côtoyé des journalistes, mais vous ne l’avez pas été, si je ne m’abuse. Et c’était à une toute autre époque. Y avait-il beaucoup de pigistes en ce temps-là?

  32. Je seconde le Bedeau, enfin un qui réfléchit sur ce blogue d’ignares… Pourquoi tu ne te contentes pas de copier-coller les communiqués de presse que les compagnie t’envoient, Dumais-du-siècle-dernier !?! Y a toujours ben pas besoin d’essayer un produit pour en parler, non ? Me semble que c’est ce que font la majorité des grattes-papiers* ; ils ont des opinions sur tout, mais la connaissance sur pas grand chose.

    M’enfin, comme disait Mafalda ; Vaut mieux être bon à rien que mauvais dans tout !

    Alex.

    * ça prend-ti des S partout ?

  33. @ alex onéré

    gratte-papier ne se met pas au pluriel* puisque gratte est un verbe et que papier est… (je ne me souviens plus comment on appelle un nom commun qui ne se compte pas) entéka on dit DU papier, donc singulier

    * remark, avèc la nouvel ortograf, je ne sè pa

  34. @jmv1
    Vous écrivez:
    Les auteurs des articles qui y sont publiés se font prêter un produit, ils le mettent à l’essai et ils le commentent, en bien ou en mal, puis renvoient le produit à la compagnie.
    Nelson mentionne:
    Si j’avais à garder tous les produits qu’on m’envoie, ma maison deviendrait rapidement un entrepôt.
    Suggestion: les ventes de garage du printemps vont bientôt reprendre.
    M. Dumais, affichez la date et l’endroit où vous ferez votre vente, j’irai et on se serrera la « patte. »

  35. @nelson_dumais

    Que puis-je dire? Je vous trouve courageux! Et vous avez, ma fois, une retenue exemplaire. Je vous lis mais je lis rarement les commentaires, ayant conclu par le passé que c’était généralement futile. On y voit trop souvent des esprits fermés tenter d’y étaler leur arrogance. Par contre, je dois louer, d’abord votre professionnalisme, votre tact et intégrité, mais aussi la qualité de vos articles. On sent bien clairement qu’il y a un humain derrière tout ça et c’est bien ainsi!

    @ptath

    Vous l’avez si bien dit!

    @babelfish

    À moins que je ne m’abuse, c’est la police des Apple IIe, non? Oh… lointains souvenirs…

    @bibelot, @dennis_dubeau et cie

    Merci pour votre humour!

    @lesautresvousallervousreconnaitre

    – C’est comme ça que ça fonctionne, les articles journalistiques sur produits techno: la cie distribue le produit aux journalistes afin qu’ils puissent faire leur article! Simple comme bonjour…

    – Personne n’est impartial, même pas les juges (ou peut-être tout spéciallement pas? bon, n’entrons pas dans le sujet…)

    – Là où l’analyse de produit devient clairement pas impartialle c’est quand la compagnie paie quelqu’un pour qu’il parle du dit produit. Par exemple, ici: http://www.youtube.com/watch?v=pImm2yOvzrg

    Ça, c’est autre chose…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s