Exit l'EXIF !

illustration2010022401(Article terminé cet après-midi avec le retour de l’électricité…) C’est la faute à dennis_dubeau, ce collaborateur émérite à Technaute. Hier, il m’a demandé des nouvelles de Kim, une adorable bête aussi ratoureuse que malfaisante qui vient de fêter ses huit mois, ce qui lui confère une certaine prestance, du moins chez les corbeaux et les écureuils qu’elle chasse. Comme je subissais les affres d’une panne d’électricité (tout comme c’est le cas présentement depuis les aurores), j’ai eu l’idée d’utiliser mon nouvel iPhone pour photographier mon fléau canin. Cela fait, j’ai branché le petit 3G à mon MacBook Pro en mode « tethering » (1), ce qui m’a facilité la tâche pour placer les deux plus beaux clichés sur le serveur de la Cyberpresse. Hélas, j’avais oublié un détail important, détail qu’a vivement relevé l’oeil de lynx de Suzkinne, une autre habituée de Technaute.

illustration2010022402Il vous faut savoir que depuis hier, j’étrenne un nouvel iPhone, mon autre ayant été rappelé par Apple pour cause de « AH1N1 à gratelle ». Or, surfant sur les courts espaces entre les pannes de courant, j’ai réussi à bien transvaser mes applications et mes données du vieux téléphone vers le nouveau. Incidemment, pour transférer ma liste de contacts, j’ai téléchargé une application gratuite du AppsStore appelée iDrive Lite. Dans le vieux iPhone, je me suis servi d’une adresse Gmail, dans l’autre, d’une Me.com. Avec le vieux, j’ai téléversé mon fichier de contacts sur le serveur de iDrive, dans l’autre, j’ai téléchargé ledit fichier, d’où la nécessité d’avoir deux adresses différentes. Le tout, incluant l’ajout de l’application dans les deux appareils, n’a pas pris plus de deux minutes.

Pour en revenir à la faute de dennis_dubeau, j’ai réalisé trop tard que le nouvel iPhone était un dangereux cafard. Imaginez-vous que ce salopard ajoutait systématiquement, à mon insu, mes coordonnées de géopositionnement sous forme de métadonnées (Geocoding – techno EXIF – « Exchangeable image file format ») aux photos que je prenais.

Or Suzkinne qui dispose du plugiciel FxIF permettant de reconnaître les données EXIF d’une photo et d’en disposer, a été en mesure d’aboutir en plein coeur du village le plus près de chez moi, à quelque dix kilomètres de mon coin de paradis mieux connu sous le nom de « forêt du grand méchant loup ». Elle m’a même envoyé une carte OpenStreet Map (concurrent Open Source à Google Map) question de bien me prouver l’attitude indéfendable de mon nouvel iPhone. Seigneur !

L’illustration suivante nous montre le travail de FxIF. En cliquant de la droite sur une photo bavarde et en choisissant le menu « Propriétés », on peut lire toutes les métadonnées. S’il y en a !

Je viens de me taper une demi-heure de vérification, dont la moitié du temps dans Flickr, et je n’en ai pas trouvé pouvant me donner une position précisée par GPS.

illustration2010022605

ligne.jpg

Dans mon cas, ce n’est pas si tant grave que cela. Sauf qu’ayant horreur de divulguer des renseignements personnels (ce qui me handicape grandement vis-à-vis les réseaux sociaux), j’ai engueulé mon iPhone comme il le méritait. Mais avec l’imagination trottante que l’on me prête, j’ai tout de suite vu quelques situations embarrassantes que cela pourrait causer. J’ai notamment pensé à un topo que j’avais fait pour TQS, il y a neuf ans. Je prétendais parler en direct du Costa Rica alors que j’étais bêtement au Biodôme de Montréal dans la section tropicale. Ce n’est qu’à la fin du topo que la caméra, en reculant, trahissait ma petite astuce. « On a ben vu que t’étais pas au Costa Rica, mon snoreau ! »

Je sais que l’EXIF qui ne date pas d’aujourd’hui (bien des appareils photo l’utilisent pour dater les clichés), permet de s’amuser follement dans certains réseaux sociaux. On peut en effet suivre ses amis dans leur pérégrination photographique. Je revois encore Steve Jobs nous en faire une démo, lors d’un des derniers Macworld. À ses dires, cela permettait de constituer des albums de photos intelligents. On clique sur une photo ou sur un groupe de photos, et, poof! Google Map nous indique où on était, quel jour et quelle heure, quand on les a prises. Génial si on a envie de faire suer le beau-frère ! Ouin !

illustration2010022606Dans mon cas, il m’aurait simplement fallu refuser d’inclure les données de localisation, ce que dans ma précipitation, je n’ai pas fait. Si jamais cela vous arrivait, vous n’avez qu’à éteindre complètement votre appareil et le redémarrer. Au retour, si vous tentez de prendre une photo, le message ci-contre réapparaîtra.

Heureusement, les gens comme moi peuvent nettoyer leurs photos compromises. Il existe des produits comme EXIF Tag Remover ou EXIF Cleaner pour Mac. Et il y en a plusieurs autres; suffit de se faire aller les doigts dans Google.

Et vous, qu’en pensez-vous ? Tendez-vous à caser cette techno au rayon des malédictions de l’heure, ou croyez-vous en son utilité sociale ou personnelle ? Est-ce un truc générationnel, les plus jeunes y allant à fond, les plus âgés s’en méfiant, sans que cela ne soit absolu ?

P.S.- Il est grand temps que j’arrête, il ne me reste plus que 8 % d’énergie dans mon MacBook …

ligne.jpg

(1) Le iPhone devient en quelque sorte un modem à vitesse 3G, ce qui permet à l’ordi sur lequel il est connecté, de bourlinguer sur le Net.

Avis : j’utilise personnellement des machines sous Windows, Mac OS X et Linux et je n’ai aucune préférence; en fait j’ai une relation d’amour-haine avec chacune. Si vous croyez que je suis parti-pris envers l’une ou l’autre de ces plates-formes, je vous soumets respectueusement que vous avez tort et ne peux vous recommander que de consulter mes chroniques antérieures.

ligne.jpg

Publicités

25 réflexions sur “Exit l'EXIF !

  1. Ça commence sérieusement à me faire peur , moi, la chasses aux méta-donnés personelles.
    C’est un peu le prix a payer pour les applications/services gratuit; tu paieras jamais rien pour avoir tes 900 amis facebook, mais ta face peut se retrouver n’importe où, grand !

    C’est de plus en plus surnois, j’trouve, le petit coté givré , t’en veux? en v’là!
    mais WATCH OUT tes infos sont à nous asteur, t’as accepter les conditions d’utilisations. XD

    Bonne chan’ avec les pannes de courant, mon Nelson.

  2. eille Nelson, j’ai une primeur pour toi : ils ont inventé, il y a quelques années, un appareil qui prend de superbes photos et ça s’appelle : un appareil photo numérique ! ( petit rire sarcastique ) 😉

    Je me suis toujours méfié des appareils qui font « tout » ou/et qui nous « donne » plein de fonctions « gratuites »

    Pour finir, j’ai aussi un réseau d’amis, mais des VRAIS
    Les virtuels, je les ai flushés depuis belle lurette !

    ps. parait que les pannes vont toutes être réglés ce pm. tu pourra recharger ton macbook

    🙂

  3. Malheureusement dans mon voyage au Népal, mon appareil n’avait pas les fonctions GPS. Ça limite à un positionnement approximatif. Mais l’heure et la date d’enregistrement restent un atout. Pour les infos techniques, c’est du bidule.

    Ce qui est malheureux, c’est qu’en changeant de format dans Photoshop et autres Gimp, on perd ces données (en tout cas dans mes essais!). Pas utile quand on veut utiliser le metadata comme outil de recherche entre les photos basse et haute résolution. Mais peut-être la solution pour la protection de la vie privée!

  4. Iphone est l’équivalent technologique de Judas… Ou d’Alex… C’est selon…

    Ben content d’avoir foutu un peu de bordel dans votre vie sans électricité, mon cher Dumais…

    Kin toé! 😀

  5. …pis on est pas plus avancé, avec tout ça! Kossé qu’elle a fait de si terrible, Kim? J’espère au moins moins qu’elle t’a lichée le nez avec full salive!!! 😀

  6. @ Dopasfin

    …Le chroniqueur et son croc niqueur nous tiennent au courant sans électricité… Vive la technologie!

    Le Dauphin submersible…

    _______________________________________________________________________-

    Bof… il n’est pas à un paradoxe près, notre chroniqueur du terroir!!

  7. @qccomment: Attention quand même, il existe des appareils photos numériques avec géotagging, sans compter les modules accessoires qu’on peut y mettre justement pour ca, mais comme la mode est a donner plus pour moins, il n’est pas étonnant que des petits appareils contiennent maintenant un mini gps pour ca.

    Et c’est la même chose avec les voitures qui ont OnStar, ou Boomerang, etc. etc.

    c’est pervasif, insidieux et franchement c’est vrai que ca fait peur, mais ca fait déjà un bout de temps. Le pire c;est que les millénaires (par opposition aux générations précédentes) adorent justement ce genre de truc. Même pas besoin de Big Brother, ils embrassent le principe a bras ouverts 😉

  8. Essaye pas Nelson, nous le savons tous que tu vis sur le bord de la plage au Mexique et que tes photos sont d’un décor de cinéma que tu as volé au tournage de la Belle histoire des pays d’en haut…

  9. Le mieux, c’est de régler le problème à la source… et configurer le iPhone pour qu’il n’inscrive pas les coordonnées dans l’EXIF:

    The best, fail-proof option is to not record the GPS information when the photo was taken. But then you loose that information for your personal record. The iPhone asks the first time a GPS enabled application is launched if you want to allow it access to the GPS. Press “Don’t Allow” and you’re set.

    But once you have enabled the camera to know the location you can’t disable it until the phone is turned completely off and restarted, less than convenient and oh so easy to forget about. You can go to the General Settings area of the phone and turn Location Service on and off without restarting the phone, however.

  10. Techno utile, plein d’info pour le classement des photos qui est intégré automatiquement, c’est toujours un travail fastidieux le classement des photos. Question est-ce que l’iPhone vient avec un guide d’utilisation et est-ce mentionné?

    Vu l’automne dernier, la pile combustible pour produire du courant. Maintenant accessible au commun des mortels malgré que le produit reste dispensieux mais il a plusieurs avantages :
    – Très silencieuse
    – Compact
    _ Contrairement à une génératrice aucun démarage nécessaire. Un vrai plug and play.
    – Peu polluante à l’utilisation
    – Fonctionne dans des environnements difficiles, chaleur, humidité, poussière…
    – Risque de bris limité, peu de pièce mobile.
    Si on cherche une source de courant alternative pour un Mac Book ou autre bidulle techno, voici le site du produit : http://www.efoy.com/fr/piles-a-combustible-produits.html

    Rémi.Net

  11. Je suis d’accord avec Zaphod. Il est très facile d’éviter ce problème en désactivant la fonction en question. C’est d’ailleurs la première chose que j’ai fait avec mon iPhone. 😉

  12. Pour les photographes et posteurs du dimanche, qui n’ont que rarement besoin de retirer ces informations, beaucoup de logiciels de visionnement et de retouches incluent déjà une fonction permettant d’enlever l’EXIF : Photoshop (« save for web »), IrfanView (dans « JPG Lossless Operations »), XnView (d’au moins deux façons), etc. Évidemment, un peu long et fastidieux pour un grand ensemble !

    Mais comme l’écrit zaphod, le mieux serait de le faire à la source. Malheureusement, ayant cherché à le faire sur mes deux appareils, aucun ne semble le permettre. Dommage que les fabricants ne l’incluent pas dans les options.

    Et pour répondre à la question « Tendez-vous à caser cette techno au rayon des malédictions de l’heure, ou croyez-vous en son utilité sociale ou personnelle ? « , je ne sais pas, mais pour les gens qui s’intéressent de façon plus pointue à la photographie, obtenir des informations concernant le type d’appareil, de lentilles, obturation, etc. peut-être fort intéressant et il y aurait probablement peu de gens qui le feraient manuellement.

  13. Qu’on te localise avec les EXIF d’une pic ? Et alors ? De toute façon, il n’y a plus de vie privée, quoi que tu fasses ! Un satellite de la NSA te regarde 24/7 dans une résolution de 2 pouces : ça veut dire qu’il peut viser, au choix, ton œil droit ou ton œil gauche ! Suffit de rester calme, de pas faire de bêtise…
    Tient, un truc à faire pour la semaine prochaine : dresser sommairement la liste la plus exhaustive possible des sources de fuites possible (sans paranoïa) de nos données personnelles. Si ça se fait déjà, je serais content d’en avoir l’adresse. Sinon, pourquoi pas ?
    T’as vu, y a du soleil dehors !

  14. @Nelson

    Il faut songer à installer, panneaux solaire, éoliennes et micro-barrage pour assurer ton alimentation en électricité ou discute avec tes boss d’un nouveau salaire qui te permettrait de payer tes comptes d’électricité

    Sans rancune

  15. @ Nelson

    J’ai un plan  »vert » pour résoudre tes futures crises énergétiques:

    Au lieu de laisser Kim courir librement dehors… tu pourrais construire une grosse cage à hamsters géante avec une génératrice couplée au bout de l’axe de rotation et une série de batteries de char recyclées… ça transformerait les écureuils et les corbeaux bouffés par Kim en
    énergie en quantité suffisante pour alimenter ton Ipod et tes ordis…

    C’est fou comme ça aime ça courir… ces chiens-là!!

    Pis si Kim part à la chasse… et bien, tu grimpes toi-même dans la cage!! Excellent pour ton cardio et plus besoin de chauffage: Tu vas avoir super chaud!!

    Sans compter Kim qui va se bidonner!! Si jamais tu adoptes mon plan  »vert »… fais-en un vidéo et vend-le sur internet: Je suis prêt à payer pour voir ça, moi…

    …Fait plaisir!

  16. Pour ceux qui aurais peur des des données dans le Exif, un moyen simple a faire dans un ordinateur avec un logiciel comme The Gimp, Photoshop ou autre, est de copier la totalité de l’image et la coller dans une nouvelle et la sauvegarder. Il resteras juste l’info du logiciel utilisé et tout le reste auras disparu.

  17. Moi je suis déçu quand ses données de géo GPS ne sont pas dans mes photos car avec iPhoto, j’aime bien voir sur la map tout les endroits que j’ai prit des photos. Même que je regardais pour une caméra contenant un GPS mais le choix est assez limité alors je ne photographie qu’avec mon iPhone pour l’instant.

    De plus quand tu envoie la dite photo avec mail dans le Mac, il te demande si tu veux inclure les coordonnées géographique ou pas avant de cliquer ENVOYER.

    J’aime bien ça.

    Sur la map ça me permet de voir en un coup d’oeil les endroits dans le monde qu’il me reste a explorer 😉

  18. Lu sur internet à propos du GPS de l’iPhone.

    « * Utilisation du GPS : plus précisément, l’iPhone utilise un système A-GPS (Assisted GPS). Concrètement, cela signifie que le calcul initial de la position du récepteur GPS est déléguée à un serveur externe, qui va se servir des information de localisation moins précises provenant du téléphone (exemple, via la méthode des émetteurs GSM), et éventuellement transférer un éphéméride de la position des satellites GPS au récepteur, ceci dans le but d’accélérer le calcul de cette position initiale. Une fois ceci fait, le récepteur GPS fonctionne de manière tout à fait standard. Côté iPhone, la précision GPS va d’environ 2 mètres à une vingtaine de mètres en fonction de l’environnement. L’application Plans place un cercle bleuté qui indique la marge d’erreur de la localisation, qui est environ d’un diamètre de 10 à 20 mètres.»

    Je trouve cela incroyablement précis.
    Mon imagination est encore plus débridée que celle de monsieur Dumais. Ce n’est pas grave que l’on passe pour un menteur, si les métadonnées révèlent que nous n’étions pas à l’endroit que nous disions être lors de la prise de la photo. Aussi, ça ne porte pas à conséquence que la photo soit prise au Chalet du mont Royal ou encore de la Terrasse du Château Frontenac et que l’on présente ces photos sur internet avec les coordonnées GPS.
    Cependant, ce qui m’inquiète, ce sont les gens qui prennent des photos de leur maison privée ou de leur terrain, avec leurs enfants, animaux, etc.
    Je n’ai pas de GPS dans la voiture et pas de système de navigation portable tel Garmin ou TomTom, mais je pense qu’en entrant les coordonnées fournies par l’EXIF, il n’y a qu’à se laisser conduire chez ces personnes.
    Internet foisonne en prédateurs de tous genres… alors, pourquoi leur faciliter la tâche?

    Exemples de photos avec dans EXIF les coordonnées GPS:

    Cette dernière photo, c’est la meilleure. La personne présente son bébé, mais pour garder son anonymat, elle lui cache les yeux.

    Elle croit avoir été prudente, mais elle ne se doute pas qu’elle peut être facilement repérée par les coordonnées de géopositionnement fournies dans l’EXIF de sa photo. http://img519.imageshack.us/img519/8963/donnesexif.jpg Il n’y a qu’à cliquer sur « Lien vers carte », pour la situer sur la carte.

    Je pense qu’il y a de l’information et de l’éducation à faire sur la sécurité et la protection de la vie privée avec les iPhone ou autres appareils photo qui possèdent la détection GPS.

  19. Hors sujet

    Tous les vidéos des jeux Olympiques fonctionnent avec Silverlight (Canal V, RDS, CTV et même NBC)

    Est-ce que ça fonctionne bien, avez-vous des problèmes comme avec Radio Canada

    Pour moi c’est un problème j’ai un e-mac qui est un power pc, il n’y a pas de mise à jour du plugin de Silverlight pour le power pc

    Faut croire qu’il est temps que je m’achète nouvel ordi

  20. Il faudrait dire aussi que presque toute les nouvelles caméras digital qui ont été annoncé en janvier et février on un GPS integré

    Ton cas va ce multiplier dans les prochains mois, j’en suis certain 😦

  21. Trouvée sur le Net, cette petite recette linuxienne pour supprimer les données EXIF qui contiennent tous les détails sur la photo (date de prise de vue, modèle de l’appareil photo, temps de pose, etc.), voilà comment faire sous Debian/Ubuntu :

    $ sudo apt-get install exiv2
    $ exiv2 -d a photo.jpgExplication du man exiv2 : « -d a » = delete all metadata (exif tags, exif thumbnail, iptc comments…).

  22. À la vitesse à laquelle Nelson a débité ses images de Kim devant son domicile, la première chose qui m’est venue à l’esprit est justement de me demander si la localisation fournie par le iPhone y était et, le cas échéant, si j’avais le temps de le prévenir de son étourderie. Et ce, bien que tout le monde sache comment se rendre dans la forêt du grand méchant loup; suffit de suivre le petit chaperon rouge n’est-ce pas? Bref, pas eu le temps…

    Si je reviens, c’est pour complément d’information. Comprenez qu’il n’y a pas que l’EXIF pour divulguer des informations que vous voudriez cacher ou au contraire faire valoir. Il y a l’ancien IIM (Information Interchange Model) de années 1990 maintenant supplanté par et inclus dans l’IPTC Core des années 2000. Et puis maintenant il y a aussi le XMP (Extensible Metadata Platform) que l’utilise entre autres pour mes données de localisation et droits d’auteur. Et tout ça peut cohabiter dans le même fichier contenant l’image.

    Et même qu’il y a PLUS! pour ceux qui voudraient aussi inclure toute la gestion des droits sur l’utilisation de leur image.

    Alors EXIF ou pas EXIF? Dans le cas de Nelson j’aurais plutôt supprimé uniquement l’information de localisation mais j’aurais laissé le fait que je suis l’auteur de la photo ainsi que l’info sur les autorisation de reproduction qui contacter etc. plutôt que de tout enlever laissant ainsi le champ libre aux copieurs.

    Ceci nous ramène à l’image du Chat de la précédente rubrique et pour laquelle les métadonnées sont vides, du moins dans sa version sur ce blogue. Peut-on alors l’utiliser à qui mieux mieux? Encore là ce n’est pas certain. Les américains voulaient passer une loi récemment pour les ouvrages orphelins (sans métadonnées explicites) afin qu’ils deviennent automatiquement libres de droits. Pas besoin de dire que ce fut le tollé général chez les photographes et le combat n’est pas terminé.

    En conclusion, les métadonnées oubliées peuvent nous jouer des tours comme contenir notre adresse courriel mais bien souvent elles sont fort utiles comme dans le cas des mots-clefs.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s