Un produit prometteur venu de chez les Vikings, Subsonic

La semaine dernière, un habitué de ce site Web, M. David Gagnon, m’invitait à mettre à l’essai un logiciel serveur Java appelé Subsonic, une sorte de « Media Center » polyglotte (incluant le français) permettant de faire jouer de la musique dans presque tous les formats, dont l’AAC, le WMA et l’OGG, quel que soit le système d’exploitation des ordis raccordés à un petit réseau. Le produit est gratuit pour le premier mois, mais par la suite, il faut envoyer un « don » au développeur norvégien, M. Sindre Mehus. J’ai testé Subsonic sous Windows 7, Mac OS X 10.6, Ubuntu 9.10, ainsi que dans mon iPhone. En voici les grandes lignes.

Dans un premier temps, il faut déterminer dans quelle machine installera le petit serveur de médias. Dans mon cas, j’ai commencé par mon PC sous Win 7, un ordi contenant quelques Go de MP3. Je n’ai eu qu’à télécharger l’installateur Windows et le tour à été joué. Un vrai petit charme. Par la suite, la plus grande difficulté a été de lui indiquer où se trouvait la collection de pièces musicales. Dans mon cas, puisque c’était dans iTunes, il m’a fallu taper (sans les guillemets): C :\Users\nelson\Music\iTunes\iTunes Music. Méchante difficulté ! Après, je me suis amusé à donner à l’interface du logiciel le thème qui me convenait, ainsi qu’à créer autant d’utilisateurs que j’avais d’ordis impliqués dans mon projet.

Pour l’utiliser, il suffit alors de taper http://nelson.subsonic.org (… bien sûr, vous remplacez « nelson » par votre propre prénom…), que l’on soit sous Linux, Mac ou Windows. Ça marche; chaque machine du réseau dispose désormais d’un Media Player lui permettant de produire l’intégralité de la grosse base musicale stockée sur le « serveur ». Génial !

C’est à ce moment qu’est survenue la première difficulté. On aurait dit que sous Windows 7 (pas ailleurs) Firefox avait été enduit d’une épaisse couche de mélasse figée à moins 50 Celcius. Or, comme les innombrables messages d’erreur pointaient vers AdBlock Plus, j’ai désactivé ce plugiciel (essentiel à mon humeur thyroïdé) et j’ai redémarré Firefox. Au retour, tout allait normalement comme le démontrent les deux prises d’écran qui suivent; il vous suffit de cliquer sur les vignettes qui encadrent le paragraphe suivant; à gauche sous Ubuntu et à droite, sous Mac OS X).

illustration2010022207illustration2010022209Comme deuxième test, j’ai décidé d’utiliser mon gros Mac comme serveur, un ordi assez musclé où repose une collection de MP3 et de AAC de plus de 48 Go. Cette fois, autant le processus avait été simple sous Windows, autant il m’est apparu complexe. Comme sous Ubuntu, le logiciel du sieur Mehus (… « mais où s’que t’as laissé la convivialité ? » …) ne s’installe qu’en mode console. Soit ! J’ai plongé en suivant les instructions que j’ai trouvées sur un des forums relatifs au produit.

1- En mode terminal, on crée un répertoire Subsonic) (sudo mkdir /var/subsonic)
2- On y place le fichier téléchargé, soit subsonic-3.9-standalone.tar.gz (sudo mv subsonic-3.9-standalone.tar.gz /var/subsonic/) Soit dit en passant, la commande pour changer de répertoire dans ce cas précis est cd : /var/subsonic/
3- Dans ce nouveau répertoire, on décompresse le fichier tar.gz (sudo tar zxvf subsonic-3.9-standalone.tar.gz)
4- On rend le résultat exécutable (sudo chmod -R 755 /var/subsonic)
5- Et on installe le logiciel (sudo /var/subsonic/subsonic.sh)
6- Pour vérifier si on n’a pas merdé, on tape http://localhost:8080. Si ça marche, l’affaire est dans le sac.

ligne.jpg

J’ai donc pu configurer Subsonic et j’ai pu y accéder de partout. Sauf que, paf!, tout a subitement foiré et mon installation s’est avérée crevée morte. Ni le Mac ni ma machine Linux ne m’ont donné la raison. Ce n’est qu’en m’assoyant devant mon PC Windows que j’ai vu un message d’erreur relatif à Java (prise d’écran ci-après), une sorte de misère locale impliquant le Mac OS X 10.6 et Java.

Regardant l’heure, j’ai paniqué. Il approchait midi et je n’avais rien d’écrit. C’est ainsi que, faute de temps (j’avais pourtant commencé avant 7 h), j’ai décidé de ne pas reprendre l’installation sous Mac OS X et de ne pas installer le produit sous Ubuntu. Dans son courriel, David Gagnon m’avait écrit ceci : « il m’a suffi de décompresser le fichier .tar.gz dans le dossier /var/, puis d’y exécuter le fichier subsonic.sh comme ceci sudo ./subsonic.sh« .

Connaissant la nature fiable des conseils de notre ami linuxien, je lui ai accordé le bénéfice du doute. Il m’est même apparu que c’était plus simple sous Ubuntu que sous Mac OS X. Et comme M. Gagnon ne m’avait pas parlé de « plantage » Java, j’ai estimé que l’installation pouvait être plus robuste que sous le SE d’Apple.

Ajout de 17 h, le iPhone: Par manque de temps, je m’étais fié à ce que je voyais sur l’écran du iPhone où tout semblait fonctionner comme il le fallait. Puis, il y a quelques minutes, j’ai trouvé du temps pour reprendre le test. J’ai mis les écouteurs et j’ai constaté qu’il n’y avait aucun son. L’image semblait normale, mais le son ne passait pas. Tout en bas de l’écran, j’ai même retrouvé un message étrange: « Get Flash Player ». Hum ! Du Fash dans une application Java ? Ne voilà-t-il pas des technos mal, peu ou pas supportées dans l’univers Apple ? Bref, ça ne marche pas du tout. Et comme je n’ai pas d’appareil Android sous la main, je n’ai pu tester sur cette plate-forme. Mais, encore ici, David Gagnon soutient que ça fonctionne très bien.

Conclusion, Subsonic m’apparaît comme étant un produit en développement qui ne pourra que s’améliorer en cours de route. Essayez-le, surtout si, dans votre environnement informatique hybride, vous avez un PC sous Windows. Pour être plus précis, disons que le Mac m’apparaît comme étant votre dernier choix si vous êtes pressés, ou votre premier choix, si vous êtes bidouilleurs.

Paradoxal, n’est-ce pas ?

Avis : j’utilise personnellement des machines sous Windows, Mac OS X et Linux et je n’ai aucune préférence; en fait j’ai une relation d’amour-haine avec chacune. Si vous croyez que je suis parti-pris envers l’une ou l’autre de ces plates-formes, je vous soumets respectueusement que vous avez tort et ne peux vous recommander que de consulter mes chroniques antérieures.

ligne.jpg

Publicités

23 réflexions sur “Un produit prometteur venu de chez les Vikings, Subsonic

  1. J’ai survolé le site de Subsonic, et je n’ai pas vu de mention du iPhone… mais du Android, oui. Nelson, tu dis l’avoir essayé dans ton iPhone, mais tu n’en parles pas vraiment dans ton test. Un petit mot à ce sujet, svp?

    Je cherchais justement un moyen de « streamer » la musique de mon iMac du salon à mon iPod branché dans la cuisine. Je pensais à la fonction de iTunes qui permet de partager sa musique avec tous les ordis de la maison ayant iTunes. Mais je n’ai pas vu pareille fonction de partage avec le iPod Touch. Alors, voilà pourquoi ce Subsonic m’intéresse. Bien sûr, je pourrais acheter un bidule Apple, le AirPort Express, mais bon.

    Bien hâte de lire aussi les explications de David sur les ratages de ton test et les possibles façons d’y remédier.

  2. Que de prise de tête entre Mac et Java, 90% des bobos que je rencontre sur Mac sont dû soit à Java, soit à Flash.

    La situation des JRE, par développeur :

    Sun (Oracle) : Windows toutes versions, Linux et Solaris
    IBM : System Z (OS/390 ou Mainframe), iSeries (AS/400), AIX, Windows et Linux.
    HP : HP-UX, Non-Stop et OpenVMS
    Apple : MAC OS X
    La communauté « open source » : FreeBSD, OpenBSD, NetBSD, Linux et autres systems.
    Cette listes n’est pas exhaustives.

    Sun et IBM font d’excellente JRE qui fonctionne à merveille. Ce n’est pas le cas d’HP ou d’Apple, qui ont toujours un (plusieurs) trains de retard dans le développement de leur JRE.

    Plusieurs très grandes compagnies ont clairement signifié à HP qu’il serait mieux de continuer de supporter leurs environnements. C’est le cas de la solution Non-Stop provenant du rachat de Tandem par Compaq et Open VMS provenant du rachat de Digital par Compaq. Pour ces deux plateformes c’est clair HP supporte mais au minimum on pourrait dire que les produits sont en « faceout » mais chacun représente 100 000 clients dont des très gros comme des banques ou des grands commerces au détails. Mais dans tous les cas, dont HP-UX, ça c’est gaté au changement à l’Itanium.

    Pour Apple, avant d’avoir Flash dans le colimateur il avait Java. Citation de M. Jobs : « Nobody uses Java anymore ». Troll du développeur Java sur Mac : Apple n’a jamais réussis à coder en Objective-C une JRE digne de ce nom. Oublier Java sur iPhone, pas trouvé d’info pour le futur iPad. M. Ellison et m. Jobs sont de bon amis, ça va peut-être aider à améliorer la situation.

    Remi.Net

  3. Si je comprend bien, vous avez installé 2 « serveurs », un sur Win7 et un sur Mac OsX et ce dernier n’a pas « servi » parce que java, yaddiyaddiyadda…
    Et Ununtu a été peinard (tout comme Win 7 d’ailleurs).
    Ça ne m’étonne pas, on parle ici d’un protocole standard (http), d’un petit serveur http (Jetty) et d’une application Java (multiplateforme) qui roule sur un fureteur (multiplateforme aussi); bref, le genre de truc qui, justement, ne donne pas de misère à Ubuntu.
    Nice, I like it! 🙂

  4. @ claude_c

    Par manque de temps, j’ai publié plus tôt ce que javais sous la main. Je viens de compléter mes tests avec un iPhone et ça ne marche pas. L’image Web est parfaite, rien à redire, tout semble baigner. Sauf … qu’il n’y a pas de son.

    J’ai d’ailleurs fait une mise à jour dans mon article.

  5. @ markofsky

    C’est ça. Dans un premier temps, le serveur a été mon PC Windows. Là Mac, Ubuntu et Windows ont bien fonctionné (exception faite de l’épisode AdBlock dans Firefox).

    Dans un deuxième temps, j’ai désactivé le serveur Windows et ai configuré le Mac en lieu et place. Là, tout a fonctionné normalement jusqu’à ce que ça plante raide mort.

  6. M. Dumais,

    Ceci est un peu hors sujet – je constate aux captures d’écran que vous utilisez le thème New Wave sous Ubuntu. Firefox s’accomode mal de ce thème, comme on peut le voir par le texte de menu noir sur fond gris foncé.

    La solution est d’installer le thème Firefox approprié, disponible sur le site de Mozilla:
    https://addons.mozilla.org/fr/firefox/addon/11239

    Firefox devrait alors mieux s’intégrer au thème du bureau, quoique j’aime plus ou moins le traitement des onglets.

  7. Media Center ?

    Le Media Center de Windows 7 est sans égal… tout le reste n’est que gossage interminable.

    Pour ceux qui ont un petit peu de $ WMC c’est simplement fantastique : au niveau du son et de l’image aussi. Mais attention. ça prend des sous (je me répète), oubliez SoundBlaster et autre patentes… WMC contrôle le tout, votre DAC convertit le signal digital (TosLink, FireWire ou USB) en analogue vers votre préamp et la grosse plasma (HDMI) met tout ça en image. Rajoutez deux ou trois cossins de http://www.hack7mc.com/ et http://www.mediabrowser.tv/ et tous vos voisins sont jaloux… (testé sur 7 voisins vivants)

    Une manette Harmony est c’est le paradis.

    Intéressant le truc de vikings, mais comme disait l’autre dans la campagne présidentielle américaine : « Thanks, but no thanks »

    😉

  8. Perso j’utilises XBMC et ca fonctionne a merveille, bien sur je n’ai d’apple que les iPod touch et 5.5G, le reste c’est Ubuntu et Win Vista64. Tout fonctionne a merveille pour streamer sur ma TVHD, videos dans la plupart des formats imaginables, ibid la musique, je ne prévois donc pas changer 😉

  9. Salut à tous,

    Merci Nelson d’avoir mis à l’essai ma suggestion 🙂 Perso je n’ai eu aucun problème, mais j’ai seulement essayé l’installation du serveur sur Linux (Ubuntu). Par contre j’ai procédé un peu différemment un peu partout. En fait je crois que ma version est différente, puisque celle que j’ai installé venait sur le DVD inclut avec un magazine (Linux Format). J’ai donc la 3.8 et la dernière semble être la 3.9. Je ne crois pas que ça change grand chose, mais bon dans mon cas pour l’installation je n’ai eu à faire ce que Nelson mentionne, en gros ç’est quelque chose comme ça:

    cd /var/
    tar -zxvf /media/cdrom/subsonic.tar.gz (le mien était sur le CD/DVD, changez le chemin pour l’emplacement de votre fichier tar.gz)
    sudo ./subsonic.sh (ceci exécute le serveur)

    Et voilà celà démarre le serveur sur la machine en question. Pour ce qui est d’accéder à votre collection musicale à distance à partir de d’autres machines, j’ignorais que subsonic offrait un service pour avoir notre propre nom d’usager.subsonic.org!! Dans mon cas j’ai utilisé les services gratuits de Dyndns.org pour me créer un petit nom de domaine virtuel (je l’avais déjà). Détail important si vous procédez ainsi: puisque mon « serveur » est derrière un routeur, il m’a fallu configurer le « port forwarding » sur le routeur et ouvrir le port 8080. Sinon vous ne serez pas capable d’accéder à votre serveur de l’extérieur de la maison (au bureau, par exemple, d’ailleurs c’est là que ce logiciel devient intéressant!) Mais bon on dirait que je me suis compliqué la vie pour rien puisque toogreen.subsonic.org aurait simplifié grandement les choses on dirait! Lol.

    Pour ce qui est de l’utilisation de Flash dans l’interface client, si on vas dans les « Settings » en bas à côté à droite du « player », on peut changer çelà et demander à Subsonic d’utiliser plutôt le logiciel inclut par défaut dans notre SE (Media Player, VLC, Winamp, whatever). Donc bref peut-être que c’est la solution pour pouvoir jouer notre musique à partir du iPhone? Mais comme quelqu’un disait, je ne sais pas si le iPhone est supporté de toute façon. Il ne semble qu’exister une version Android du client pour téléphones mobiles.

    En passant, parlant d’Android, aucun rapport mais je viens de découvrir une autre application qui s’appelle « Fring » et qui permet de faire de la téléphone VOIP via le WIFI en passant par le réseau Skype ou Gtalk. Génial! J’utilisais déjà Skype et Empathy sur Ubuntu, mais là ça devient vraiment intéressant de pouvoir parler directement sur mon téléphone au lieu d’être fixé devant l’ordi!!

  10. Autre petit détail que j’oubliais par rapport à Subsonic… Pour certains format de fichiers, Subsonic doit les « transcoder » d’un format à l’autre, par exemple pour jouer un .ogg, le transformer en .mp3 d’abord. Tout celà se fait automatiquement, « on the fly », de manière invisible, mais à condition d’avoir d’abord copié un logiciel comme LAME dans le dossier de Subsonic. Dans mon cas j’avais déjà LAME d’installé (sudo aptitude install lame) donc je n’ai eu qu’à le copier dans le dossier de subsonic comme ceci:

    sudo /usr/bin/lame /var/subsonic/

    Mais dans le fond j’aurais tout aussi bien pu créer un lien symbolique, ce qui sauverait de l’espace au lieu de dupliquer le fichier exécutable:

    sudo ln -s /usr/bin/lame /var/subsonic/lame

    Voilà une fois que vous avez fait çelà Subsonic peut jouer a peu près n’importe quel format de fichier audio, WAV, FLAC, etc…

  11. En passant il semble y’avoir une certaine confusion par rapport au fait que ce logiciel est en Java… C’est bien le logiciel *serveur* qui est en Java, mais l’interface web/client, elle, je crois bien que ce n’est que du HTML standard… Donc bref le fait d’utiliser Flash n’est pas si louche que ça, c’est plutôt une bonne idée je crois question de simplifier la lecture sur n’importe quelle plateforme/fureteur. Heureusement comme je disait précedemment pour ceux qui ne veulent pas de Flash ou ne veulent pas garder la page web ouverte en tout temps il y a une option pour utiliser un lecteur multimédia externe qui va jouer nos playlist en streaming.

  12. Correction d’un de mes commentaire précédent: Pour copier l’exécutable de « LAME » dans le dossier de Subsonic, dans mes instructions j’avais omis de taper la commande « cp », commande essentielle pour « copier » un fichier. Donc on aurait dû lire la commande ainsi:

    sudo cp /usr/bin/lame /var/subsonic/

  13. On peut appeler un chat, un chat ? Ce logiciel est un adware avec une version sans pub pour 20 euro. Le look « Open source » et « communaute » me tombe sur les nerfs …. Met un prix sur la boite et sois honnête … Merci .

  14. @codex

    Euh… J’ai un peu de mal à comprendre ta frustration? Tu peux utiliser le logiciel gratuitement, si tu es capable de tolérer la pub dans l’interface. Et qui a parlé d’Open Source et de communauté? Je ne comprends pas quel est le problème si le développeur veut tirer profit du fruit de son travail. Moi perso ça ne me dérange pas du tout la pub dans le logiciel. Tu utilises les Gmail, Hotmail, et y’a aussi de la pub, mais c’est gratuit. Enfin, tu peux élaborer sur ce qui te tape sur les nerfs au juste??

  15. @codex

    Bon je viens d’aller voir le site à nouveau… Oui c’est bien Open Source effectivement, mais depuis quand un logiciel Open Source n’a-t’il pas le droit d’avoir une version payante ou de profiter de la pub? Moi au contraire je trouve que c’est une bonne chose, et ça prouve que le modèle Open Source est viable. Si tous les logiciels Open Source ou gratuits étaient sans pubs ou bien les développeurs n’avaient aucun moyen d’en profiter financièrement, pas sûr que le modèle ferait long feu. Moi je dit plutôt tant mieux pour eux s’ils peuvent être un peu cash avec ça!!

  16. Je trouve que l’utilisation du mot donation est mensonge, point (Le formulaire de donation de paypal est a 20 euros minimum).

    le modèle Open Source est viable

    Viable, Ca c’est le bon mot ! = +- survit = +- Je paye les frais de serveur …
    Comme la majorite, le gars a probablement travaille des annees sur un projet qui va lui rapporter gloire et pauvreté, et cela pcq les gens ne veulent pas debourser une cent pour un produit de qualite .

  17. Bonjour

    Surprenant… j’ai installé Subsonic mardi matin et je viens de voir l’article de M. Dumais écrit la veille. En fait, je cherchais une solution pour écouter sur mon téléphone Android tous mes CDs passés à mp3s il y a quelques années. Aucun problème pour installer le serveur sur un vieux Pentium 4 d’il y a cinquante ans et écouter la musique à partir d’un ordinateur Windows hors LAN en me connectant, comme toogreen, avec Dyndns.org.

    Je peux écouter ma musique sur mon téléphone hdc magic (android), mais avec quelques hics:

    Quand ma connexion 3G (Vodafone en Catalogne) peine à fournir les données, Subsonic pause, saute, reviens en arrière, et dans de rares cas va chercher la chanson qui suit ou s’enraye carrément jusqu’à réinitialisation de l’appareil.

    Plus délicat… Quand j’utilise les boutons de pause, plage précédente ou suivante de mon casque d’écoute Bluetooth, c’est le reproducteur par défaut du magic qui prend la commande! Un exemple: j’écoute un truc bruyant avec Subsonic et j’arrive dans une patisserie pour m’acheter un croissant. J’appuies sur le bouton Pause de l’écouteur pour passer ma commande mais plutôt qu’un arrêt sonore, c’est le dernier truc bruyant que j’écoutais sur le reproducteur qui vient avec Android qui démarre.

    Ce que j’aime: pas de pause entre les plages d’un disque puisqu’elles sont toutes téléchargées pendant l’écoute, plutôt qu’une pièce à la fois.

    Ce que j’aimerais une connexion 3G plus fiable dans le train!

    Enfin, je pense continuer à utiliser Subsonic… je pense qu’il ne peut que s’améliorer!

    toogreen: Skype sans Skype sur Android? Hmm… très intéressant et attendu… mais Vodafone Espagne me fera payer le (trop) gros prix s’ils savent que j’utilise la VOiP sur leur réseau, ceci étant interdit avec leur tarif de 12 € par mois. Au moins je pourrai l’utiliser en mode WiFi. Est-ce qu’il y a de telles réstrictions chez les opérateurs canadiens?

  18. @ ilovelinux

    Le media:connect pour iPod Touch et iPhone sert, selon ce que j’ai lu, à « streamer » du contenu provenant du iPod à un autre appareil sur le réseau maison, pas l’inverse. Il ne semble pas être possible de « streamer » de la musique, par exemple, d’un ordinateur vers un iPod. Je ne sais pas si la chose est de toute façon possible avec un autre lecteur MP3.

  19. Juste une MAJ par rapport à mon installation de Subsonic… Je me suis finalement mis-à-niveau à la dernière version (3.9). Aucun problème, voici comment j’ai procédé, en suivant tout simplement les instructions sur le site:

    D’abord, téléchargez le fichier .deb dans le dossier de notre choix. Dans mon cas c’était dans mon /home/toogreen/Downloads/ donc:

    cd /home/toogreen/Downloads/

    wget http://prdownloads.sourceforge.net/subsonic/subsonic-3.9.deb

    Avant d’installer, on installe d’abord Java, si c’est pas déjà fait:

    sudo apt-get install sun-java6-bin

    Puis on peut installer:

    sudo dpkg -i subsonic-3.9.deb

    Finalement j’ai aussi installé les transcodeurs pour jouer les flac, .ogg, etc:

    sudo apt-get install lame flac faad vorbis-tools ffmpeg

    Puis on peut accéder à notre serveur ainsi pour tester sur la machine-même:

    http://localhost:4040

    Le nom d’usager et mot de passe par défaut est: admin/admin. Il va s’en dire qu’il est recommendé de le changer au plus vite. Voilà c’est tout dans mon cas ça très bien fonctionné! Même que je n’ai pas eu besoin de re-configurer le mot de passe et les noms d’usagers car il a gardé toutes les préférences de mon installation précédente, incluant thèmes, etc…

    Bref, sous Linux, ça marche bien et sans problème, même la dernière version!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s