Entretien avec un des artisans de la tablette tactile ExoPC Slate

illustration2010020801.jpg

Depuis quelque temps, on entend parler de la tablette tactile ExoPC Slate, un éventuel concurrent au iPad récemment lancé pas Apple, qui lui, ronronnera dans la ouate de Windows 7 Pro et sera présenté par Microsoft au prochain CeBIT de Hanovre. D’abord apparue sur de gros sites technos comme Engadget, la rumeur s’est propagée un peu partout. Ce qui m’a allumé le plus, c’est que la fabricante, ExoPC, s’affichait comme étant une entreprise de Rimouski, la métropole du Bas-Saint-Laurent. La région n’en étant pas à sa première innovation technologique, je n’ai pas été étonné outre mesure et je suis entré en communication avec le responsable techno (CTO) du projet, monsieur Jean-Baptiste Martinoli. Voici l’entrevue qu’il m’a accordée.

Technaute : Qui est derrière ExoPC ? Je ne parle pas seulement des artisans rimouskois, mais aussi des actionnaires ou bailleurs de fonds. Le projet que vous menez nécessite de gros sous en R&D et il va falloir lui consentir une petite fortune en marketing et en relations médias. Et il y a des joueurs « épouvantables » dans la nature. Sur votre site Web, vous mentionnez le iPad et l’Archos 9, mais il y a aussi l’éventuel dispositif sur lequel Microsoft travaille et que Steve Ballmer n’a pu lancer au dernier CES. Sans parler des Chinois …

illustration2010020802.jpgJean-Baptiste Martinoli : Pour commencer, notre positionnement est d’offrir la meilleure tablette du marché tournant sous Windows. ExoPC est une nouvelle entreprise, mais elle bénéficie d’un important patrimoine technologique dont celui de la structure Mioplanet, une autre boîte de Rimouski, une boîte bien discrète qui livre des solutions innovantes dans le monde entier pour des clients comme HP ou Microsoft depuis près de 10 ans.

Nous nous sommes entourés de gens d’affaires, des Rimouskois capables de gérer les aspects financiers et légaux, capables de voir au réseau de distribution, à la gestion des inventaires, à la production en Chine, etc. Les gros sous sont une affaire de grosses entreprises. Nous avons des plans ambitieux, mais rien d’irréaliste; nous nous appuyons sur un réseau mondial de partenaires qui se constitue au fur et à mesure.

La stratégie marketing et de communication pour le lancement fonctionne actuellement à plein et est planifiée sur deux mois. Nous faisons très attention à la communication et utilisons Internet aussi bien pour informer que pour recueillir l’opinion de nos futurs clients. Nous sommes à l’époque du web et nous nous en servons comme beaucoup le font. Nous distillons l’information vers des sites-chefs d’opinion et nous assurons qu’ils comprennent le produit, techniquement, par la base. Normalement, et c’est se qui se passe actuellement, cela fini par créer un bruit de fond qui nous permet de recueillir les demandes de distribution, de constituer une base de données de clients intéressés, etc. Il y a beaucoup à dire!

Technaute : Quand avez-vous commencé ce projet et pourquoi Rimouski ?

JBM : Le projet a commencé au niveau R&D il y a 10 ans, lorsque je me suis installé à Rimouski pour des raisons personnelles. Rimouski est un endroit qui favorise la R&D. Je venais d’une technopole dans le sud de la France, Sophia Antipolis, qui est aussi dans la nature, au calme. Ici a Rimouski, la neige est blanche, l’air est pur et nous profitons d’une grande qualité de vie. Rimouski, avec le web, nous apporte le recul nécessaire a notre métier. La grosse majorité de nos partenaires sont de toute façon en dehors du Québec.

Technaute : Vous réussissez à mettre dans un dispositif de 795 grammes une caméra Web, des entrées/sorties incluant trois prises USB et une Ethernet, un lecteur de cartes SD et deux Go de DDR2; Apple n’y arrivera que dans une phase 2. Or, vous êtes au même prix de vente, plus ou moins 600 $US. Évidemment votre écran est un peu plus petit. Comment allez-vous procéder pour faire des sous et rentabiliser votre investissement ? Quantités monstres ? Balayage international ? Qualité de matériaux un peu moins haut de gamme que ceux soi-disant utilisés par Apple ? Ou, bêtement, parce qu’Apple et Archos vendent trop cher ?

illustration2010020804.jpgJBM : Nous avons fait une longue sélection avant d’en arriver au produit actuel et avons de très bons fournisseurs. Au niveau des prix il n’y a pas de problème. Nous sommes une entreprise connectée, jeune et souple, avec une stratégie réfléchie, pragmatique mais enthousiaste. Nous ne sommes pas cotés en bourse, nous pouvons faire moins de marge que les grands joueurs, tout en étant très profitables.

Profitons-en, justement. Si nous avions la puissance d’Apple nous aurions dû sortir une tablette plus limitée et faire plus de marge le temps que la concurrence s’organise, puis sortir une seconde version et compter pousser un renouvellement de parc avec des fonctionnalités qui auraient dû être intégrées tout de suite, p. ex. la caméra Web. Lorsqu’Apple présentera sa nouvelle version, nous comptons alors avoir atteint les volumes suffisants pour faire baisser les prix et ajouter des fonctionnalités et du stockage. Tel est notre objectif. Mais le défi est loin de se limiter au matériel, bien entendu.

Technaute : Comment arrivez-vous à mettre Win 7 Professionnel dans votre dispositif ? C’est un très gros SE.

illustration2010020805.jpgJBM : L’ExoPC Slate est puissant. Son processeur tourne 1,6 fois plus vite que celui du iPad. Et Windows 7 nous aide; c’est une version efficace. Avec Vista nous n’y aurions même pas pensé ! Notre tablette possède une mémoire de 2 Go, ce qui permet le plein multitâche (non limitée à 5 applications) et un disque SSD. De plus la configuration de Windows est très optimisée et aucun logiciel inutile ne vient ralentir le tout.

Branchez un écran et un clavier, vous avez un vrai PC ! Mais attendez surtout de voir l’interface qui surplombe Windows pour une vraie utilisation tactile. Avez-vous essayé de double-cliquer sur un écran tactile ? Nous avons comme associé un designer installé au pied des Alpes, en France, qui a trouvé dans l’ExoPC Slate une véritable muse.

L’interface sait aussi profiter de la puissance disponible pour proposer, dans un environnement tactile et multitâche, un accès direct à une multitude de technos disponibles pour PC, incluant, bien entendu, Flash d’Adobe.

Technaute : Êtes-vous en partenariat avec Microsoft ?

JBM : Nous avons un intérêt mutuel évident. Le mois prochain, Microsoft présentera notre produit au CeBIT, en Allemagne, un des plus gros salons hi-tech d’Europe. Et elle en fera autant lors d’une allocution importante (keynote) le mois prochain à Tokyo. De plus, elle nous sollicite actuellement pour présenter notre plateforme aux développeurs, des professionnels très attirés par les occasions d’affaires qu’offrent ces nouvelles machines. Microsoft « pousse » sur tous les projets de tablettes Windows, mais le nôtre est aujourd’hui le « plus présentable », cela en vertu de notre positionnement et du fait de notre accessibilité nord-américaine.

Technaute : Êtes-vous tenu de n’offrir que la gestuelle tactile plutôt limitée particulière aux écrans multitouches sous Win 7 ou pourrez-vous aller plus loin, par exemple en intégrant des technos comme celle de Bumptop ?

illustration2010020803.jpgJBM : Oui, tout a fait. L’un de nos atouts est l’existence d’un kit de développement (SDK) qui s’adresse à tous ceux qui font des pages web et du flash. Notre SDK ajoute quelques fonctions et événements à Flash, au HTML et au JavaScript pour permettre la création de véritables applications multitouches plein écran.

Concernant Bumptop, il tourne de façon fluide sur l’ExoPC Slate. Il est donc possible de l’installer. Bien que l’analogie au monde réel ne nous semble pas pertinente pour un usage réel, ce logiciel est à essayer à titre de curiosité.

Technaute : Vous parlez de USB et Bluetooth, avez-vous des partenaires fabricants de bidules complémentaires (p. ex. téléphone, dispositif de dessin, etc.) avec lesquels vous pourriez former une sorte d’écosystème ExoPC Slate ?

JBM : L’ExoPC Slate est compatible avec des millions de périphériques disponibles partout, c’est l’une de ses forces. Nous avons bien sûr quelques périphériques « maison » en préparation mais nous ne pouvons en parler pour l’instant.

Technaute : Allez-vous qualifier votre produit de tablette PC sous Win7 ou, comme Apple, de chaînon manquant entre le téléphone intelligent et l’ordinateur personnel ?

illustration2010020807.jpgJBM : Notre logiciel est notre véritable avantage concurrentiel. Nous considérons que nous offrons une solution comparable à celle d’Apple du côté contenu, mais avec une fonctionnalité qu’Apple ne pourra jamais offrir : un bouton pour basculer instantanément sous Windows 7 Pro. Peut-être qu’Apple présentera une tablette avec à la fois iPhone OS et Mac OS, mais il ne s’agira pas de Windows.

L’enjeu est principalement au niveau du contenu, tout le reste n’est, d’une certaine façon, que du détail. Par exemple, demain, vous lirez le web et vos magazines numériques sur votre tablette, vous achèterez vos films et les visionnerez dans votre téléviseur par le truchement de la tablette, etc. C’est une mine d’or !

Cela signifie qu’il est urgent de proposer des alternatives à celle d’Apple, un système plus ouvert qui favorise l’émergence d’initiatives et de modèles économiques indépendants. Nous comptons mettre pour cela des outils en place (incluant un système de micropayements que nous ne comptons pas réguler). Apple souhaite s’assurer un revenu récurrent sur la consommation de tout contenu. Ce que nous souhaitons, c’est contribuer à garder l’accès au contenu libre et ouvert, pour que l’auteur puisse en tirer les fruits.

Nous souhaitons travailler avec les éditeurs de contenu québécois pour proposer aux utilisateurs, via le web, un contenu gratuit et riche, mais aussi un contenu de qualité « magazine » en échange d’un abonnement. L’industrie de la musique est aussi impliquée dans ce potentiel.

Technaute : Allez-vous vous spécialiser dans les tablettes ? Avez-vous d’autres produits en tête ?

illustration2010020806.jpgJBM : La tablette est la première étape car selon nous elle est centrale. Nous avons en préparation un ordinateur qui se branche sur votre télé et votre chaîne stéréo
et qui se contrôle depuis votre tablette via le WIFI. Pour le reste nous en gardons la surprise!

Technaute : Quel marché allez-vous privilégier : grand public, corpo, santé, écoles, etc. ?

JBM : Nous souhaitons avoir une croissance soutenue mais contrôlée, et en harmonie avec notre vision à long terme. Le grand public est notre cible première et c’est un grand chantier ! Nous avons toutefois aussi une stratégie de diversification pour consolider notre croissance. Parmi les demandes que nous recevons, il semble y avoir un besoin récurrent, bien identifié dans plusieurs pays, dans le secteur de la santé. L’ExoPC Slate répondra très bien à ce besoin avec un peu d’adaptation côté logiciel.

Technaute : Merci.

Avis : j’utilise personnellement des machines sous Windows, Mac OS X et Linux et je n’ai aucune préférence; en fait j’ai une relation d’amour-haine avec chacune. Si vous croyez que je suis parti-pris envers l’une ou l’autre de ces plates-formes, je vous soumets respectueusement que vous avez tort et ne peux vous recommander que de consulter mes chroniques antérieures.

ligne.jpg

Publicités

31 réflexions sur “Entretien avec un des artisans de la tablette tactile ExoPC Slate

  1. La photo nous montrant l’ExoPC en mode portrait avec du texte comme sur un reader, nous le montre avec des proportions tout à fait différentes que sur les autres photos. Y-a-t’il deux types de ExoPC?

  2. Bravo pour ce magnifique reportage soulignant les talents de chez-nous.
    J’accroche sur l’avant dernière ligne de l’entrevue : « Secteur de la santé » y voyant, dans un futur pas si lointain, NOS médecins avec un ExoPC en bandoulière.

  3. Je le répète un OS complet dont le principe de développement à la base étais pour être utilisé avec un clavier et une souris n’est pas convivial sur une tablette tactile. Donc Win 7 sur la tablette, bof et rebof. Je ne voit pas ceci comme un net avantage.

    Apple ne sortira pas MacOSX desktop sur sa tablette parce que c’est tout simplement pas fait pour ça. C’est comme mettre des pneus de hummer sur une Honda Fit.

    Cependant bien hâte de voir leurs surcouche en développement chez ExoPC car il est là le nerf de la guerre.

    «  » » » »Bien que l’analogie au monde réel ne nous semble pas pertinente pour un usage réel, ce logiciel est à essayer à titre de curiosité. » » » » » »

    Pourtant c’est bien ce qui est expliqué dans le SDK de Apple, il faut que les logiciels soit développés avec en tête le monde réel, comme si on manipulait de vrai objet puisque c’est l’essence même du touché, et je suis plutôt d’accord avec ça.

    Pour ce qui est de bumptop c’est intéressant c’est le genre de chose qui pourrait être racheté par Apple (comme coverflow) et ainsi ils pourraient l’améliorer graphiquement et le mettre sur ses produits.
    Bumptop est très intéressant mais manque un peu de cohérence graphiquement.

  4. Je vois un avantage et un désavantage à utiliser un SE comme Windows 7. L’avantage est que mon PC est déjà sous Windows 7 pro et que je pourrais utiliser tous mes logiciels sans problèmes, mettre mon PC et ma tablette en réseau, etc.

    Ce que j’aime des tablettes à la Ipad, c’est le temps qu’elles prennent pour démarrer. C’est presque automatique. Avec Windows 7 sur cette tablette, devrais-je attendre 45 secondes (ou plus?) à toutes les fois que je vais la démarrer? Le temps de démarrage compte beaucoup pour moi car la tablette sera la plupart du temps dans mon sac à dos (je suis en perpétuel déplacement) et je devrais la sortir souvent de mon sac pour avoir accès à de l’information rapidement. S’il faut que j’attende à chaque fois, ou que mes batteries s’épuisent car je l’ai laissée ouverte, ce type de tablette ne me conviendra assurément pas…

    Vous avez des informations sur le temps de démarrage?

  5. Excellent entretient.

    Je suis sceptique face au produit. Le site de la compagnie indique 4 heures d’autonomie, c’est court pour ce genre de produit.

    Il exagère aussi en disant que son produit est 1.6 fois plus rapide que celui d’Apple, il parle uniquement en terme de Mhz.

    C’est une plateforme Atom classique N270 1.6 Ghz pour 2.1 Watt avec un 945GSE pour 11.3 Watt. Le chipset graphique 945GSE a 2 lacunes, pas de prise HDMI possible seulement VGA et peu demander un système actif de refroidissement. (Ventilateur)

    Le reste très bien seulement 2.1 cm d’épaisseur, 3 port USB, WiFi, BlueTooth, port Ethernet, emplacement SIM, Web Cam, lecteur de carte mémoire, prise casque et micro.

    Pour finir, le prix de détail suggéré est est un peu loin du plus ou moins 600$ mais bien 649$.

    Remi.Net

  6. Est-ce qu’on va pouvoir installer un autre système que Windows? (Linux par exemple)

    Je suis un fan de macs mais le iPad, tout comme le iPhone, iPod, etc. etc. est trop « fermé » et ne m’intéresse pas. J’ai pas essayé Windows 7 mais j’aimerais mieux m’en passer s’il y a une alternative gratuite (si on peut réduire le prix sans license par exemple).

  7. Félicitations pour votre nouveau décor! Caractère différent, style épuré, et votre nom argenté qui fait un peu vieux computer en mode texte, j’adore!

    Et ça fait du bien de vous voir la binette sans avoir l’impression que l’on a oublié de mettre ses lunettes. 😉

    Y a même les petites faces jaunes qui sont de retour!

  8. Pas encore un foutu Atom N270. C’est pas un téléphone… C’est un PC avec Windows 7 qui veut rouler Flash. Ça va être lent comme un maudit Netbook.

  9. ==============
    Est-ce qu’on va pouvoir installer un autre système que Windows? (Linux par exemple) Je suis un fan de macs mais le iPad, tout comme le iPhone, iPod, etc. etc. est trop “fermé” et ne m’intéresse pas. J’ai pas essayé Windows 7 mais j’aimerais mieux m’en passer s’il y a une alternative gratuite (si on peut réduire le prix sans license par exemple).
    ==============

    …gossage

  10. @gillesgilles

    Attendre de voir cette tablette avant d’émettre un jugement, je crois que ce serait plus sage…

    Perso, elle m’a l’air très bien. Ils semble avoir adapté Win7 à leur tablette. En théorie. Faudra voir à la pratique. Quoi qu’il en soit, je salue l’innovation. Et avec un smiley en plus. 🙂

  11. Cette tablette me semble pas mal mieux que la pommette de la semaine dernière… Et c’est joli! Et Win7, ben c’est pas mal non plus! Bien entendu… Mais bon, rendons à César et tout et tout… Du beau travail de cette entreprise de Rimouski!

  12. @ mattgilles

    « Je suis un fan de macs. » Qui n’aime pas les iBébelles et qui cherche une solution gratuite genre Linux?

    J’sais pas pourquoi, mais ça me rappelle « Parler pour parler » de Mme Bertrand.

    Bref, on n’a plus les gilles qu’on avait… 😉

  13. En fait les binettes sont de retour et Bibelot va être contente (erreur volontaire ????)
    Mais les derniers commentaires sont un peu « squizzés »
    J’aime bien la poilice cependant.

  14. « Notre logiciel est notre véritable avantage concurrentiel. Nous considérons que nous offrons une solution comparable à celle d’Apple du côté contenu, mais avec une fonctionnalité qu’Apple ne pourra jamais offrir : un bouton pour basculer instantanément sous Windows 7 Pro. Peut-être qu’Apple présentera une tablette avec à la fois iPhone OS et Mac OS, mais il ne s’agira pas de Windows. »

    Il est drôle lui ! Comme si c’était un « must » nec plus ultra ! 🙂

  15. @ Nelson

    Ta chronique devient de moins en moins visible sur le site. La moitié de la page est utilisée pour du « garbage stuff » qui laisse si peu de place pour le véritable contenu de la chronique.

    Une raison de plus pour « Flusher » le site de cyberpresse

  16. Il y a quelques applications sur Windows 7 qui sont conçus expressément pour le contrôle tactile ou la télécommande… on peut toujours se servir du clavier-souris mais c’est laisser de côté la moitié du plaisir.

    Le Media Center dans Windows 7 est de loin mon préféré.

    J’imagine que ce produit va probablement suivre plus ou moins la même logique… c’est déjà TRÈS performant sur un PC ordinaire avec TOUS les services et cossins à ON. J’imagine qu’avec une version « tweaké » et optimisée juste pour ça, ça doit péter le feu. Donc, oui, c’est une excellente idée de prendre un « full » OS avec un jeu d’applications spécialisées qui peut devenir un vrai PC à la demande.

    Ça va leur donner accès « à un bassin de 140,000 applications disponibles sur leur logiciel »… euh s’cusez, 140,000,000 d’applications disponibles via n’importe où. 😉

    …et en plus, c’est Québécois. Go-Riki go !!!

  17. @claude_c

    «  » » »Attendre de voir cette tablette avant d’émettre un jugement, je crois que ce serait plus sage…
    «  » » »

    Sivous m’aviez mieux lu j’émet un jugement sur des choses connu comme un OS fait pour une souris mais utilisé pour du tactile.

    Et je disais par la suite que le gars d’exo PC parle d’une surcouche tactile afin de pouvoir profiter du tactile plus aisément et si vous m’aviez bien lu vous auriez vu que je dit que j’ai hâte de voir le résultat de ça, mais pour l’instant on a rien vu encore.

    C’est plus vous qui émettez un jugement sans l’avoir vu, vous dites quelle a l’air très bien.

    Moi je trouve intéressant c’est la venue de contenue Québécois que le gars semble vouloir promouvoir mais reste à voir de quelle manière. Car une bonne partie de ce contenue Québécois est contrôler par Québécor et ils gardent tous ça pour eux en général. À part leurs artistes qui sont sur iTunes mais comme Pierre Karl a dit, si on ne peut les battre faut les joindres

  18. @M. Dumais
    Si l’on se donne la peine d’aller sur le site de l’ExoPC, on retrouve exactement les même photos. Si l’on se donne la peine de mesurer (à l’écran) la longueur et la largeur des côtés de l’appareil, les ratios ne sont pas du tout pareils pour cette photo en particulier. Sur les photos où l’on voit l’ExoPC en position horizontale, la largeur est 1,4 fois plus grand que la longueur. Sur la photo où on le voit en position verticale ce ratio passe à 1.6, ce qui n’est pas rien. Par exemple, le ratio 4:3 des écran standard est de 1,33 et celui de 16:9 des écrans larges est de 1.67.

  19. Que met-il dans sa pizza ?

    Moi je vérifierais si l’affichage de ton moniteur est à la résolution recommandée. Parce que j’ai copié toutes les illustrations de la tablette, les ai mise dans le même sens et elles ont toutes le même format, un rapport 1,67 pour la surface d’affichage. Pour me rassurer j’ai refait l’exercice avec les images du site d’expoPC ; même résultat.

    Moralité ; tes pizzas sont ovales menèm !

    Alex

  20. Nelson, demandez leur si ils ont des applications qui fonctionnent « dual-screen » avec une prise HDMI sans-fil… le contrôle de ton application touch-screen sur tes genoux dans le sofa mais le « spectacle » sur ta grosse Plasma-de-la-mort-qui-tue.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s