Pour TeamViewer 5.0, le mot "dépanniciel" mérite d'être inventé

illustration2010011801.jpgTel que promis à ceux qui m’en ont fait la demande, je vous présente ce matin un produit particulièrement utile et convivial duquel vous tomberez assurément amoureux si vous le mettez à l’essai. Je vous parle de TeamViewer 5.0, un gratuiciel germanique (TeamViewer GmbH, Göppingen) permettant à un Mac ou à un PC sous Win 2000/XP/Vista/Sept de prendre le contrôle d’un ordi à distance, soit-il Mac ou PC. Et non, ça ne fonctionne pas avec Linux, du moins dans la version gratuite, une version où toute utilisation commerciale est prohibée. Un ami est dans la misère noire, vous lui demandez d’installer le produit et, 30 secondes plus tard, vous prenez le contrôle de son ordi. D’où mon néologisme maison, dépanniciel.

Une fois lancé, TeamViewer affiche une fenêtre (prise d’écran ci-après) avec, du côté gauche, les infos (ID et mot de passe) particulières à la machine et, à droite, la possibilité d’inscrire celles de l’autre machine, ce qui permet d’en prendre le contrôle. L’ami que vous dépannez n’a qu’à vous donner lesdits infos pour que vous les tapiez et la connexion s’établit. Dès lors, vous pouvez naviguer dans son ordi par le truchement d’une fenêtre à grandeur ajustable et à qualité variable. C’est vous qui le décidez, pas le logiciel.

ligne.jpg

illustration2010011807.jpg

ligne.jpg

Pour ce faire, la version gratuite du produit permet de franchir sans encombre les pare-feu, les ports verrouillés et les dispositifs NAT. Intéressant, bien que la fabricante allemande est quand même un peu évasive sur son aspect « sécurité ». Voici d’ailleurs la notice que l’on peut lire sur le site Web : « TeamViewer vous garantit une sécurité optimale pour la maintenance de vos ordinateurs à distance. Toutes les versions commerciales disposent de canaux de données entièrement sécurisés avec échange de clés et codage de session AES (256 bits), dispositif de sécurité aussi utilisé par https/SSL. »

illustration2010011804v.jpgEn fait, TeamViewer n’invente rien; il existe de nombreux logiciels capables de nous rendre un tel service. Sauf que lui, il est facile facile, il fonctionne Mac PC, il permet le clavardage (« tchatte ») et le bavardage IP (que je n’ai pas essayé), il semble à l’aise en mode VPN (ça non plus je ne l’ai pas testé), il est gratuit et, prime inestimable, il permet d’un clic, d’enlever l’horrible fond d’écran qui afflige l’ordi éloigné (ceux qui ont déjà fait du dépannage à distance apprécieront cette fonction). Sans compter qu’en tout temps, il dispose d’une fonction efficace de transfert de fichiers d’une machine à l’autre, qu’il permet d’inverser la prise de contrôle et qu’il rend possible plusieurs sessions en simultané, du moins à partir d’un PC sous Windows. Si vous cliquez sur la vignette, ci-haut à droite, vous verrez une session Win 7 où dans une fenêtre on a le Bureau de mon ThinkPad sous Win XP et et, dans une autre, celui de mon MacPro sous Mac OS X 10.6.

illustration2010011806.jpgPar contre, il présente encore quelques bogues. Par exemple, le menu « Show all monitors » (ici à gauche) dans le cas d’un ordi à plusieurs moniteurs (View/Active Monitor), ne semble pas fonctionner. Idem pour la fonction d’arrêt de l’enregistrement (Extra/Record/Stop) quand on tente d’enregistrer une séquence. Et, résultat spectaculaire, il fait comme plusieurs produits de ce genre, il se fait prendre dans la représentation du Bureau d’un ordi à distance qui, lui-même, est en train d’afficher le Bureau de votre ordi, ce qui crée une image où, mathématiquement, l’infini est représenté. Sur la prise d’écran qui suit, on voit le PC sous Win 7 qui affiche le Bureau du Mac, lequel est déjà en train de reproduire celui du PC, qui, on l’a dit, représente le Mac affichant le PC, lequel, etc., etc., etc. ! Amusant !

ligne.jpg

illustration2010011805.jpg

ligne.jpg

L’utilitaire « Transfert de fichier » est particulièrement bien fait. On se croirait dans une session FTP. On choisit son fichier, on s’assure de la destination, on clique sur une flèche et, pfffouff !, c’est transféré. Voilà un scénario salutaire si, comme bien du monde, vous n’arrivez pas à faire fonctionner la mise en réseau sous Win 7 et/ou que vous ne trouvez pas votre clé USB, alors que vous avez des fichiers à transférer d’une machine à l’autre. La prise d’écran ci-après nous montre une session TeamViewer sous Mac OS X où, derrière la fenêtre du transfert de fichiers, on voit le Bureau de mon PC sous Win 7.

ligne.jpg

illustration2010011803.jpg

ligne.jpg

Essayez-le. Je serais étonné que vous vous en montriez insatisfaits.

Avis : j’utilise personnellement des machines sous Windows, Mac OS X et Linux et je n’ai aucune préférence; en fait j’ai une relation d’amour-haine avec chacune. Si vous croyez que je suis parti-pris envers l’une ou l’autre de ces plates-formes, je vous soumets respectueusement que vous avez tort et ne peux vous recommander que de consulter mes chroniques antérieures.

ligne.jpg

Publicités

50 réflexions sur “Pour TeamViewer 5.0, le mot "dépanniciel" mérite d'être inventé

  1. Pour avoir essayé ce logiciel, je le trouve super pour toutes les raisons que vous avez mentionné.

    Toutefois, lorsqu’il faut prendre contrôle de l’autre ordinateur, ça ralenti considérablement la navigation, même avec le strict minimum de fenêtres ouvertes et que la fenêtre de l’ordinateur contrôlé est à sa taille normale. Est-ce une question de bande passante, de puissance de la machine?

    Essayé avec deux Macs avec connexion haute vitesse, domiciles différents.

  2. Je l’utilise depuis la version 3.0, une vraie merveille ce petit logiciel. Le problème que je rencontrais avec Remote Desktop Connection sur Windows est que la session de l’autre utilisateur se barrait. Avec TeamViewer, la personne que j’aide voit tout ce que je fais sur son ordi et peut donc apprendre par elle-même. Seul avantage de Remote Desktop Connection est que Windows ajuste la résolution d’écran par lui-même, mais ce n’est pas possible lorsque l’utilisateur de l’autre côté partage l’écran avec TeamViewer alors ce n’est pas vraiment un problème.

  3. Ça semble effectivement super simple,

    J’ai une soeur qui vient justement de changer d’ordi pour lequel je fais du support, je vais de ce pas lui installé TeamViewer et ça simplifiera grandement mes séances de support 🙂

  4. Pratique, tant et aussi longtemps que ce que l’on essaie de régler n’est pas un problème de réseau, d’internet ou de système qui ne démare tout simplement pas (ce qui est trop souvent le cas)

    Je persiste à dire que de se déplacer reste la meilleure solution.

    G!

  5. Personnellement, j’espère que le mot « dépanniciel » ne sera PAS inventé.
    Je ne suis plus capable de ces gens qui décident d’inventer des mots en onomatopées plutôt qu’avec des racines de la lange d’origine.

    dépanniciel serait une autre mot français construit sur un anglicisme.
    Si ‘ware’ est une suffixe valide en anglais, ‘ciel’ ne l’est pas en français. Alors, j’ai vraiment hâte de voir tous ces soi-dissant expert en langue commencer à créer des mots en utilisant la langue cible et non en utilisant les règles de la traduction.

    Par contre, pour en revenir au logiciel, cela semble être une bonne alternative pour les utilisateurs des versions familiales de Windows qui ne fournit pas de service Bureau à Distance intégré au SE (seulement à partir de la version professionnel). Et cela semble fournir plus de service que Ultra VNC et open VNC.

  6. Vous avez osé inventer un terme technologique qui sonne français! L’Académie Française va vous faire arrêter… et contre-proposera probablement un truc comme « helpware » (prononcez « èèlp-ouayre »).

  7. Je seconde « dragoniade » pour les néologismes. Pour ma part, ce sont tous les néologismes. Que fait-on des anciens mots qui proviennent de d’autres langues café, alcool, bifteck, ..? Devrait-on les considérer à même titre que les email, DNS, plugins donc les traduire…

    Concernant le logiciel, est-ce que l’on peut regrouper tous les ordis sous un même compte comme logmein?

  8. Bonjour
    Je me sers de Tight VNC pour voir un MAC depuis mon PC et tout va bien, mais prochainement je vais avoir un MAC moi aussi et je ne trouvais pas l’équivalent. Je vais donc télécharger celui-ci, j’espère juste qu’il n’est pas trop gros parce que je suis sur un « budget » pour le téléchargement…

  9. @ Gros Pierre

    MAC (Media Access Control address) est un identifiant physique stocké dans une carte réseau qui attribue une adresse unique à un ordinateur. Si tu parles du Macintosh, tu peux écrire Mac.

  10. @gropierre

    De mac à mac c’est déjà intégré au système avec iChat. Tu ouvre un compte iChat sur les deux ordinateurs et hop tu peux partager et contrôler l’écran de l’autre tout en se parlant en audio simultanément. Sans compter la vidéoconférence jusqu’à 4 macs en même temps

  11. Au bûché Dumais, dépanniciel !

    Ciel le pleutre…
    Au moins demande à l’Office avant de proférer de telles énormités. Ou fait comme tout le monde pis parle en anglais torrieu !

    OK, j’me fous de la tronche de Dragoniade. Avec tous les efforts (réussis) que tu fais pour écrire un français vivant et coloré dans un domaine truffé de termes anglos, faut qu’il se soit levé du mauvais bord et ait mis du sel dans son café ce matin pour prendre la mouche ainsi.

    Merci pour cet inconnu au bataillon. Ça semble trop facile pour être vrai, mais quel bel outil, surtout pour démarrer des néophytes dans un système ou un logiciel, comme le souligne Artwerks. Je m’imagine montrer des trucs sur Éléments ou comment monter sur iMovie ou faire une carte avec ArcExplorer…

    Merci tonton Nelson.

    Alex

  12. Je vous avais envoyé un commentaire pour que vous parliez de ce logiciel. J’avais adoré votre réponse me racontant votre bref passage des les Forces canadiennes et votre temps à Borden. J’utilise ce logiciel régulièrement, mon « nickname » en faisant foi ! Une chose que j’adore, comparé à l’assistance à distance de WLM, est la possibilité de faire un copier (sor mon ordi) à un coller sur l’ordi à distance. Aussi, comme je fais de l’assistance en Europe, rien de pire que de faire face à un clavier AZERTY au lieu de QUERTY. Aussi le fait de pouvoir lamcer le logiciel au démarrage du système d’exploitation, ceci me permet de corriger des erreurs, ou bien de faire des mises à jour qui demandent un redémarrage. Avec TeamViewer je peux reprendre le contrôle de l’ordi à distance sans aucune interaction humaine. Si ce genre de logiciel n’existait pas, peut-être que j’arriverais à regarder une partie de hockey ou un film au complet. Merci pour votre article. Moi j’aime bien dépanniciel 😉

  13. Content que vous en parliez Monsieur Dumais…Je suis actuellement à Amqui et de mon portable, je viens de me connecter à mon PC à la maison à Québec, pour prendre votre message. Je devais passer presqu’à toutes les fins de semaines chez ma belle-mère (83 ans) pour nettoyer tous ses fichiers PPS qui encombraient sa boite de courriel. Maintenant je fais ce travail de la maison en pantoufles et robe de chambre. Merci d’en parler, si çà peut servir, comme moi, à d’autres utilisateurs qui adorent leur belle-mère.
    Gaétan D.

  14. @Dragoniade

    Je ne suis pas un expert de la langue française et encore moins de l’étymologie. Mais ce qui fait qu’une langue est vivante, qu’elle se modernise, qu’elle suit le cours de temps sans prendre de retard est justement l’ajout de mot comme «dépanniciel». À moins que je ne me trompe, le suffixe -ciel (utilisé avec logiciel dans votre commentaire) est de plus en plus utilisé. Plugiciel n’étant pas encore accepté (ça ne saurait tarder, à mon avis), il existe tout de même progiciel et ludiciel qui, eux, le sont.

    J’ai cru déceler une petite pointe de bouffonnerie de la part de Nelson avec cette invention. Rien de sérieux, je pense.

    Bref, excellent article, comme à l’habitude. Qui fait réagir, comme à l’habitude!

    Le Dauphin trouvable

    Es-tu de retour sur ton île, vieux cerf grillé?

  15. Ma sœur et une de mes amies demeurent respectivement à 750 km et 4300 km de ma maison. Donc assez difficile de donner un coup de main en personne. Depuis que j’ai découvert Teamviewer, c’est devenu beaucoup plus facile de les aider. Facile à installer et à utiliser, il m’a évité quelques mots de tête.

  16. Et des logiciels qu’on adore que c’en est dément: des démenciels… 😉
    Dépanniciels? Et pourquoi pas? Et que ceux qui ne sont pas d’accord proposent un terme plus mieux…

  17. Pour ceux qui ont besoin d’un logiciel semblable mais qui fonctionne sous les trois plateformes (Windows, Linux, Mac), je recommande sans hésitation « Yuuguu », disponible par là:

    http://www.yuuguu.com/home

    Et si vous dépannez quelqu’un qui est sous Linux à partir de votre poste Linux, j’ai récemment découvert qu’avec la version 9.10 d’Ubuntu le « telepathy framework » est maintenant pré-installé ainsi que le logiciel « Empathy » qui en tire profit. Donc à l’aide d’un compte Google Talk, vous pouvez clavarder, communiquer avec le micro et la caméra, comme sur Skype, ainsi que prendre contrôle du bureau, chatter, etc. Bref pour faire une histoire courte, dans le passé j’utilisait la combinaison Skype/Yuuguu pour dépanner ma mère qui est elle aussi sous Ubuntu, mais là depuis qu’elle est sous la version 9.10 je n’ai plus besoin d’utiliser ni Skype ni Yuuguu puisque je peux maintenant tout faire à partir d’un seul et même logiciel (Empathy) déjà installé! Je dirais qu’Empathy est en quelque sorte un genre de « iChat » pour Linux. Empathy supporte aussi les autres réseaux pour clavarder (MSN, Yahoo, AIM, QQ, ICQ, etc), mais pour l’instant les utilisateurs qui veulent les fonctions avancés (voix, caméra) de MSN préféreront probablement les aMSN, Emesen ou Pidgin, car ces derniers offrent plus de compatibilité avec les ces dernières. Mais si par contre vous avez plusieurs contacts qui sont sur Google Talk, Empathy est définitivement un meilleur choix puisqu’il supporte autant la voix que la caméra via le réseau Google Talk. Et ce, avant même que Google nous sorte une version de Google Talk pour Linux!

    Maintenant il ne me reste plus qu’à espérer que la Chine ne bloque pas Google… 😦

  18. @ daniel69
    Dépannagiciel ? Mais bon un néologisme ou un autre….
    L’important c’est de se faire comprendre. J’achète ton terme cher Nelson !

  19. Je trouvais que ça sentait le cuir de strappe brulée et le bacon trop cuit, par ici… C’est encore Costi qui joue avec des allumettes?

    Flipper, va falloir faire quelque chose à propos de l’insulaire incendiaire… On va pas le laisser nous niaiser encore en 2010, non?

    Supputons…

  20. Heu… Ben sparceque ont peu faire cela avec Live Messenger depuis des lunes!!!

    J’ai meme dépanné mon beau pere avec Live Messenger pas plus tard qu’hier soir!!!

    Ca foncrionne tres bien… Je vois pas trop l’inovation ici la!

  21. @u futur souverain… Je suis de retour au pays des twits.

    Sur certaines facettes, pas très en avance les gringos du nord ! Le nombre d’hôtels « backpacker » qui offrent gratuitement internet inalámbrico à leur clientèle est surprenant au pays de la tequila. Je parle d’endroits à 10-20$ la nuit.

    À aéroport de MTL ils ont ajouté des stations permettant de brancher son portable sur le 110 ; Wow , mais pas de sans fil ouvert. À Toronto ; la croix et la bannière pour trouver un des jumeaux Laprise, internet on n’en parle même pas. Pitoyable ! Les seuls aéroports que je connaisse qui offrent une couverture gratuite sont Québec et Mont-Joli.

    On en est où dans ce domaine cher Nelson ? Le fossé se creuse avec l’Europe et l’Asie, même l’Amérique latine va se foutre de notre gueule ou quoi ? Mexico avait un projet (en collaboration avec une entreprise… chinoise oeuf corse !) d’offrir le wifi sur toute la ville !

    Y a des projets de ce type ici aussi, un état des lieux cher chroniqueur !

    Alex.

  22. Super, je vais essayer ça bientôt. J’utilise actuellement Logmein. TeamViewer a l’avantage si je comprends de permettre le transfert de fichier dans la version gratuite alors que logmein ne le permet qu’avec un abonnement payant.

    Mais Logmein a l’avantage de pouvoir être utiliser dans n’importe quel browser qui supporte Java. Ce qui permet de contrôler d’autres ordinateurs à partir de Linux (mais pas de contrôler un Linux).

  23. @ daniel_soixante-neuf et l’ami Zère

    Excellent! Je propose ces deux mots à mes collègues enseignants de français. On va bien rigoler!

    @ l’ami cerf

    Brancher son portable sans connexion sans-fil à P.E.T.? J’aurais opté pour l’inverse, mais bon… Avec les dirigeants que l’on a, il ne faut pas se surprendre; tout est à l’envers, ici!

    @ Dubeau cale

    Je suppute, je suppute…

    Le Dauphin d’étape

  24. J’aime beaucoup ces prises de courant installées partout de plus en plus pour les portables. Il suffit d’utiliser son iPhone comme modem et c’est excellent. Donc je comprends que c’est utile même sans réseau sans-fil gratuit.

  25. Je craque pour les néologismes de M. Dumais! Tous plus originaux les uns que les autres. Qu’est-ce qu’un « Common Object Ultimate Input Crash »? Et que dire de sa célèbre cidore!

    À mon humble avis, une langue doit se doter de nouveaux mots afin de définir les nouvelles réalités qui l’entourent. Et pour la langue française, particulièrement, en évitant bêtement l’utilisation de mots anglais.

    Certains mots que l’on utilise depuis toujours sans sourciller ont déjà été des néologismes : autobus, alunir, informatique, etc. Bref, les néologismes constituent pour moi une sorte de progrès de la communication.

  26. @ Dragoniade

    Par simple curiosité, j’aurais bien aimé que vous citiez vos sources lorsque vous dites : « Si ‘ware’ est une suffixe valide en anglais, ‘ciel’ ne l’est pas en français. »

    L’Office de la langue française recommande tout le contraire. Bien sûr, ce ne sont que des « soi-dissant expert en langue » … 😉

  27. @ Dauphin termittent

    Tu sais comment j’haïs m’astiner (rires), mais concernant le plug-in, voici ce que dit l’OLF :

    « Le terme plugiciel a été proposé par l’Office québécois de la langue française (juin 1996) pour désigner cette notion. C’est un mot-valise formé à partir des mots PLUs et loGICIEL. Le plugiciel constitue un « plus » en augmentant les performances du logiciel principal. »

    Voilà ce qui arrive quand on délaisse La chronique de Nelson pour aller nager dans on ne sait quelles eaux troubles : on en perd des bouts. 😉

    Pour ton plaisir, et celui de ceux que ça intéresse, j’ai recensé quelques « ciels » recommandés par l’Office. Certains sont bien connus, mais disons que d’autres sont pour le moins… farfelus! 🙂

    freeware = gratuiciel

    shareware = partagiciel, contribuciel

    bloatware = inflagiciel, obésiciel, usine à gaz. Ce dernier ne finit pas par « ciel » mais j’adore.

    spyware = espiogiciel

    abandonware = abandogiciel

    groupware = collecticiel, synergiciel, groupiciel

    vaporware = fumiciel

    nagware, annoyware = harceliciel, agaciel

    Et pour finir (attache ta tuque avec de la broche ) :

    adware : pubiciel

  28. @bibelot
    C’est exactement le problème.
    Tous ces « mots » sont des portes-valises. Une lange ne peut pas s’épanouir et évoluer qu’avec des portes-valises.

    Les Français ont démontrés une paresses coté linguistique, et ça se voit très bien au niveau du doublage et du populaire. Il faut pratiquement un dictionnaire pour les comprendre (chomedu -> chomage).

    Mais le problème, c’est que l’Office des pousseux de crayons de la langue française paresseuse du Québec emboitent le pas.

    C’est trop compliqué de dire Courrier Électronique. Utilisons le terme d’un enfant de 3 ans, qui élide ses mots et formons une valise courriel. Plus ça va, la langue ne fait que « s’enrichir » qu’avec des valises pour rapetisser les phrases.

    La langue a ses fondations et il faut s’en souvenir. Malheureusement, nos écoles sont en train d’encourager la langue « par le son » plutôt que par l’écrit. Ce qui donne toutes ces valises. C’est rendu que c’est un concours du gars qui va trouver le prochaine valice ‘ciel’.

    Quand au ‘-ware’, c’est un suffixe pour identifier un regroupement de plusieur.
    Wikipedia: « Used to form nouns denoting various  » Various -> ware

  29. à eric0007
    bien sur que Windows Live Messenger peut faire cela depuis des lunes, mais il est très limité. Essaie de redémarrer l’ordi à distance et d’en reprendre contrôle sans interaction humaine. Aussi, avec Vista, dans l’exécution de logiciel à distance, encore une fois l’interaction humaine est nécessaire. Pour avoir utiliser les deux je peux vous garantir que TeamViewer est supérieur et de beaucoup.

  30. Merci de la qualité de vos interventions, une véritable Bibeloticiel. Ciel ! C’est quoi déjà un software poilu, un pubiciel !

    À part de vagues lieux communs ; « des pousseux de crayons de la langue française paresseuse du Québec » dénotant une faible connaissance des choses de la vie, pas grands apports cher Dragoniade. Utiliser courrier électronique plutôt que courriel. Wow ! Ça c’est du progrès. Pourquoi pas « email » tant qu’à y être…

    Une pétition circulera bientôt pour interdire l’accès à tous les prétendus Beau, DuBeau, duBeau, de le Beau, etc. Quin toi bien mon Dennis.

    Alex.

  31. @ Dragoniade

    Pour ma part, même si je ne suis pas toujours d’accord avec L’OLF dont certaines recommandations me semblent tirées par les cheveux, j’ai un énorme respect pour ces gens dont le travail dépasse largement la création de néologismes.

    Mission et rôle de l’OLF :

    http://www.oqlf.gouv.qc.ca/office/mission.html

    L’utilisation de mots-valises. et non portes-valises comme vous le dites, n’est qu’UNE façon de créer des néologismes. Je vous laisse le soin de faire la recherche vous-même concernant les autres.

    Et si vous pensez pouvoir faire mieux pour créer des mots nouveaux propres au français que nous parlons au Québec, ne vous gênez pas pour nous soumettre vos suggestions.

    Finalement, des jugements de valeur ou des généralisations telles que « l’Office des pousseux de crayons de la langue française paresseuse » ne m’incitent que très peu à une (possible) discussion, qui par ailleurs aurait pu être intéressante. Ceci dit sans rancune bien évidemment.

  32. Dragoniade ne doit pas être du genre à manger de la pizza, mais «une tarte italienne nappée à la sauce tomate avec salami (encore un mot étranger!!!)… avec saucisson de bœuf et porc accompagnée de légumes variés et le tout gratinée»

    Si le mot «homonyme» existe, c’est bien parce qu’on peut dire courrier électronique et courriel et qu’on sache que l’on parle de la même chose!

    Quant aux pousseux (c’est un néologisme, ce mot?) de crayons paresseux, c’est votre opinion… Et je ne la partage pas!

    Le Dauphin subordination

  33. Je trouve bien dommage que la discussion soit plus orientée vers le terme et la langue française que le logiciel lui-même, car peu importe le préfixe qu’on veut bien ajouter, ça n’en demeure pas moins que ce sont tous des logiciels, non ?

  34. @bibelot

    Ma référence (peut-être pas la meilleure) était le Larousse. Bien content de voir que L’OLF tente de suivre un courant de plus en plus rapide.

    @ Nelson

    Ch’tu fru, moé-là?

    Le Dauphin flagiciel

  35. On peut voir avec les commentaires de certains le respect que ceux-ci ont pour la langue française. Dès que quelqu’un la défend, on le tourne au ridicule. C’est vrai que c’est moins forçant d’utiliser des mots-valises que les vrais mots.

    @bibelot
    J’ai utilisé porte-valise pour faire ce que certains font avec les nouveaux mots, c’est à dire mélanger deux langues, puis essayer de les défendre. Comme Plugiciel, qui, on ne se le cachera pas, vient de Plug-in et le fameux -ciel, et non pas du PLUS et giciel que certains essaie de faire passser. Ici, nous avions mot-valise et porte-manteau, le terme anglais pour mot-valise.

    Quant à mon opinion sur l’office, et bien, si celle-ci défendrait la langue d’une façon qui ne me semblerait moins paresseuse, peut-être serait-elle meilleur. Mais quand je vois des mots qui ressemblent beaucoup trop au dialecte de rue parisien avec des mots-valises mélangés avec des onomatopées (chomedue, slingue, etc), c’est difficile d’avoir une belle opinion sur les résultats de leur ‘travail’

    @flipper_21
    Je ne savais pas que les dauphins avaient des bretelles. Pizza n’est pas un mot-valise inventé pour diminuer la phrase « pis, arrives-tu ma tarte à la viande? » Ses origines sont discutables, allant du latin pinsa (pain plat) ou bien d’origine germanique avec pizzo/bizzo qui veut dire petite bouchée (vous savez, ces petites bouchées qui ressemblent à des mini-pizza). Alors, pour l’humour, on repassera. Mais vous semblez avoir été touché par mon opinion. Seriez-vous fonctionnaire pour la dite office par hasard?

  36. Cher Nelson, ça me surprend de ne pas voir mentionné le nom du logiciel le plus brillant que je connaisse: Crossloop….

    http://www.crossloop.com Une fois ouvert, 2 onglets seulement. Un code (aléatoire, question de sécurité) à 12 chiffres à donner à celui qui vous donnera de l’aide. Il permet également le partage de fichiers. On peut également changer de main ou juste visualiser, pour des formations à distance.

    Plus simple que ça ça n’existe pas, en tout cas si vous en connaissez un laissez-le moi savoir svp au sergelemire@sergelemire.com

    Au Réseau d’Information des Aînés du Québec on l’utilise depuis près d’un an…alors si un « petit vieux » y arrive en quelques minutes…imaginez pour des geeks comme ici.

  37. @Dragoniade

    Peut-être ne comprenez-vous pas mon humour? Ou l’humour, point! Ce qui expliquerait bien des choses. Je ne vous expliquerai pas mon intervention, elle n’en serait que plus «plate» encore…

    Vous pouvez bien étaler vos connaissances sur la table… Ça ne m’impressionne guère!

    Pour ce qui est de mon travail, ça ne vous regarde pas. Mais je peux vous dire que je ne travaille pas à cet endroit.

    J’ai simplement dit que je ne partageais pas votre opinion. Mais vous, vous semblez bien connaître, cette boîte, puisque vous savez comment ces gens travaillent! Non?

    Vous ne m’avez pas reparlé de «pousseux»…

    Le Dauphin vectivé

  38. Ouin ! En tapant « *ciel » dans Antidote (Druide informatique), j’ai retrouvé ces mots :

    Rédacticiel
    Progiciel
    Plugiciel
    Partagiciel
    Obésiciel
    Micrologiciel
    Ludiciel
    Intergiciel
    Inflagiciel
    Harceliciel
    Gratuiciel
    Graticiel
    Espiogiciel
    Didacticiel
    Correcticiel
    Contribuciel
    Collecticiel
    Cicatriciel
    Carneticiel
    Antiespiogiciel
    Agaciel
    Abandogiciel.

    Dieu du ciel, me v’là pou-du-ciel semi-officiel nageant dans le superficiel, le glaciel et le caliciel. Barnak de sozus !

  39. @Dragoniade,

    Pour l’OLF, je n’y travaille pas et je ne les connais pas trop, mais je ne vois pas pourquoi il faudrait les mépriser. Cela n’apporte rien au débat.

    En passant, lorsque vous écrivez: « Quant à mon opinion sur l’office, et bien, si celle-ci DÉFENDRAIT la langue… », comme le dit l’expression: « Les si n’aiment pas les rait ». Pour défendre une langue, il vaut mieux commencer par la base que de se perdre au « ciel ».

  40. Hé hé! Bel effort!

    Mais rien pour battre l’originalité de mon pubiciel qui, malgré son air artificiel, est maintenant officiel, et peut-être bientôt tendanciel. 😉

  41. @ Dragoniade

    Quelles maladresses !

    Je viens de lire les dernières interventions. Vous vous croyez sur un quelconque blogue de boutonneux s’exprimant à coup de « t’sé lâ » et de « ouin  » ma parole !

    Doux Jésus que vous manquâtes de jugement. Le salon du sieur Dumais n’est fréquenté que par la crème des amants de la langue. Nous accuser de vous ridiculiser par non respect de la langue ! Ah. Que je retrouve ma mitaine, laissé dans la figure d’un chevreuil malpoli, et je vous soufflette, goujat !

    Que Dame bibelot me pardonne ce langage outrancier mais je bous. Bon.

    Alex-iciel

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s