On m’a assassiné

illustration2010010601.jpgHier, j’ai reçu un courriel intitulé, en majuscules, NELSON, VOUS ÊTES MORT. Intrigué, je l’ai ouvert et j’ai pu lire qu’une certaine Monika Wù m’invitait à voir la vidéo de mon assassinat. Après les vérifications antimalveillantes d’usage, j’ai cliqué sur le lien où j’ai pu admirer la jeune femme, blonde eurasienne toute de cuir vêtue, m’éclater méthodiquement le crâne avec un fusil d’assaut muni d’un télescope. Si vous croyez que je délire, cliquez sur ce lien et vous me verrez rendre l’âme.

Rassurez-vous, je suis encore vivant, à tout le moins « provisoirement vivant » comme on dit dans les polars. Ce dont je vous parle est un « jeu » un peu particulier sous forme de vidéo en Flash, un service Web gratuit qui sévit en France depuis octobre dernier. Il s’agit de « jetueunami.com »» dont le fabricant, 13e rue, est la filiale d’une importante agence de pub, BETC Euro RSCG. On envoie la photo de quelqu’un, on se choisit un tueur, on dit pourquoi on veut le faire refroidir et le système de 13e rue fait le reste. Un moteur de rendu 3D modèle le visage du personnage jouant le rôle de la victime et l’action commence.

ill

À la fin du petit film, le logiciel suggère de faire enquête pour savoir qui a bien pu mettre notre tête sous contrat. J’ai cliqué sur les liens appropriés et, en très peu de temps, grâce à une procédure qui m’est apparue comme étant l’aspect le plus bâclé de ce divertissement réservé aux 16 ans et plus, je suis rapidement remonté jusqu’à Dalmore, un visiteur régulier de Technaute. Pourquoi ce triste sire a-t-il voulu me faire zigouiller ? En raison de nos échanges de la semaine dernière, ai-je pu comprendre. Quand on suggère l’interlope, il arrive qu’on s’y colle, parfois ad patres.

Du coup, j’ai voulu me venger et lui rendre la monnaie de sa pièce, à ce Dalmore. Le problème, c’est que je n’avais pas sa photo, article essentiel pour que le jeu puisse fonctionner. C’est à ce moment que ma blonde est arrivée. « Viens voir ça, c’est marrant », lui ai-je dit. Ouh-là-là ! Mal m’en prit. Résumons en disant que l’idée de pouvoir assassiner quelqu’un en ligne lui a déplu profondément, creux creux creux dans ses entrailles de fille on ne peut plus féminine. Elle m’a même soutenu que, tranquillement, le Net était en train d’éliminer toutes nos barrières morales, celles-là mêmes qui nous différencient des bêtes.

illustration2010010603.jpg

Dans le but d’essayer « jetueunami.com » pour pouvoir vous en parler, je me suis mis à rechercher la photo d’un copain. Ce que voyant, ma Dulcinée, toute en émotion, s’est vivement opposée à ma démarche. « Qu’est-ce qu’il va penser, le copain que tu vas choisir ? Si t’es obligé de prendre quelqu’un, choisis plutôt un malfaiteur ! » Hum ! Je me suis dès lors mis en quête d’une photo de Harper ou de Charest, mais, encore une fois, ma Belle m’a arrêté. « Il doit bien y avoir une loi quelque part qui interdit que l’on représente la mise à mort d’un dirigeant politique. » Soucieux de ne pas voir la GRC atterrir chez moi pour me réduire au silence à grandes décharges de Taser, j’ai opté pour le Père Noël, si si, et vous ai fait préparer le film qui se cache derrière ce lien.

Aurais-je été mieux avisé d’écrire une lettre de bêtises à Dalmore, lui soulignant qu’il ne faut pas en rajouter quant à la banalisation immorale du Triple W ? Ai-je eu tort, dans un premier temps, d’avoir trouvé ce « petit jeu » amusant ? Le fait que ma blonde, puis, dans un deuxième temps, votre serviteur, aient pu trouver « jetueunami.com » nocif, fait-il de nous des personnes qui ne comprennent pas les jeunes générations (ce sont elles qui utiliseraient le plus ce jeu) ? Je ne sais trop quoi répondre.

illustration2010010604.jpg

Ainsi, je ne prends pas de chance et je vous en parle, hyperliens et illustrations à l’appui. Si vous êtes contre, vous saurez de quoi il en retourne et vous pourrez faire le nécessaire pour que vos enfants ne s’en servent pas. Si vous êtes pour, vous saurez où aller pour prendre votre pied.

Sauf que je suis quand même inquiet. Quelle sera l’étape suivante : la torture, avec choix d’outils raffinés, d’une personne qui nous enquiquine ? Le viol plus ou moins dément, heavy metal ou rituel de notre voisine de palier ? L’élimination thermonucléaire ou au napalm ou par bactéries mangeuses de chair de la racaille talibane ou orangiste ou environnementaliste ou, pour poursuivre l’élan, résidante du 1234 de la 5e rue ? Laissons notre imagination trotter et attendons que dans six mois nos pires appréhensions ou souhaits se retrouvent, à coup sûr, réalisés quelque part sur un site Web près de chez nous.

P.S.- Ceci vient d’arriver dans ma boîte de courriel. C’est la suite logique; on m’inculpe de complicité dans l’assassinat du Père Noël. Mais comme je n’avais pas fourni ma photo, le logiciel en a imaginé une et ça donne le résultat que vous pouvez voir… S’il faut maintenant que les méchants soient punis, il y a quand même une morale chez « 13e rue », non ?

ligne.jpg

Avis : j’utilise personnellement des machines sous Windows, Mac OS X et Linux et je n’ai aucune préférence; en fait j’ai une relation d’amour-haine avec chacune. Si vous croyez que je suis parti-pris envers l’une ou l’autre de ces plates-formes, je vous soumets respectueusement que vous avez tort et ne peux vous recommander que de consulter mes chroniques antérieures.

ligne.jpg

Publicités

76 réflexions sur “On m’a assassiné

  1. @ viva_zapata
    Le Mercredi 6 Janvier 2010

    J’ai peur de vous contredire ;-/ … La peur est irrationnelle; sa motivation bien réelle. La peur d’avoir peur peut-être? Disons, la peur atavique, celle de Cro-Magnon qui a provoqué la naissance de technicité qui a engendré l’humain, mettons. Vous savez, le Moi exagéré serait justement une réponse au Sur-Moi dégénéré et oppressant de notre monde contemporain et technologique. Même si ce ne sont que des pixels, nous savons que les morts que l’on voit sur tous nos écrans sont bien réels et hélas, nous revoient à la nôtre. Ce qui peut être épeurant.

    @ alexanticosti
    Le Mercredi 6 Janvier 2010

    Si les enfants faisaient tout ce qu’ils ont vu et n’ont pas ce qu’ils ont entendu (ou appris à l’école), il n’y aurait plus personne « à descendre » en ville !!! Heureusement les jeux demeurent ce qu’ils sont et nos enfants savent faire la différence. Des désaxés, il y en a eu, il y en a et il y en aura toujours, playstation ou pas.

    Cordialement.

  2. Aberrant…en prétendant que ça n’est que virtuel ou alors que c’est bien fait, on banalise le geste de donner la mort sous n’importe que prétexte !

    Si c’est ça un jeu, alors je ne suis plus dans le coup et contente de ne plus en être !

  3. Mais bon sang d’bon’ieu… (pour rester poli et publiable)

    Kosséssa?

    À lire une bonne partie des participants de ce billet ce site de « tuerie virtuelle » n’a pas vraiment sa raison d’être, il faudrait leurs offrir un site de « suicide virtuel ».

    Ça pas d’bon sang tout ce pessimisme là!
    J’suis quasiment prêt à aller me cacher sous mon lit avec ma doudou jusqu’à désintégration complète de mes gènes. (quelques milliers d’années?)

    Voyons donc, faire le procès d’une société juste à cause d’un site internet qui peut, peut-être, avoir un certain gout douteux. Ou encore un con de boss qui veut forcer ses employés à faire sa promo gratuitement.

    Allons… C’est pas sérieux tout ça!

    Vous voulez faire un procès de société?
    Allez jaser avec ces femmes afghanes qui préfèrent le suicide à la violence quotidienne qu’elles subissent.
    Allez jaser avec ces policiers mexicains qui tentent de faire leur boulot et qui se font massacrer par les narcotrafiquants.
    Et j’en passe et des meilleures.

    Il y a pleins de raisons à travers ce monde de fous pour être outragés, offusqués, sidérés et autrement affligés mais un site internet à prétention ludique et un p’tit con de boss de bar?

    R’venez-en, bordel!

  4. @ttc1
    Si on suit ton raisonnement (?) tu ne devrais pas t’offusquer de notre offuscation parce qu’il y a bien pire (femmes afghanes, policiers mexicains …). Applique ta recette à toi-même avant de vouloir l’appliquer aux autres s.t.p.
    Et si tu veux savoir, je lis les nouvelles et je m’offusque des problèmes au Mexique, en Afghanistan. Parfois, je donne mon opinion dans les blogs sur ces sujets aussi. C’est pas parce qu’il y a pire qu’on ne doit pas parler de moins pire. Sinon, on ne ferait que parler des Canadiens 😉
    Bonne journée pareil.

  5. @ ttc1

    Bien sûr qu’il y a des horreurs dans le monde bien pires que le « p’tit con de boss de bar ». Mais parce qu’il y a pire ailleurs, il faut fermer les yeux sur ce qui se passe ici? M’élever contre les agissements que je crois abusifs d’un employeur devient maintenant faire le procès de la société? En tout cas, pas pour moi.

    C’est vrai que le « p’tit con de boss de bar » tout seul dans son coin n’est qu’un « p’tit con de boss de bar ». Mais il vient de créer un phénomène inédit et que je trouve inquiétant. Etre obligé de s’inscrire sur Facebook = aucun respect du droit à la vie privée.

    Pour l’instant, aucune loi ne peut l’empêcher de faire faire sa promo par ses employés en dehors de leurs heures de travail et de concevoir leurs horaires en fonction de cette promo.

    Moi je trouve que c’est quand même quelque chose! Et si le « p’tit con de boss de bar » se multipliait par 5, 10 ou 100? Et si c’était TON boss?

    Tant pis si je suis la seule à m’indigner et à passer pour moralisatrice sous prétexte qu’il y a pire ailleurs. J’assume. Je vais quand même garder ma doudou pas loin, au cas où… 😉

  6. Selon moi l’humour noir c’est comme le sushi, il y a ceux qui adore et ceux qui détesse. les uns vont dire que c’est immorale, les autres vont dire que c’est pas sérieux…

    moi personellement ca me fait rire tant que ca reste du faux (Et je ne suis pas un désaxé pour autant), et je connais assez l’humour de mes amis pour savoir qui aime et qui n’aime pas Si quelqun utilise ceci dans d’autre fin, ou décide de l’appliqué dans la vrai vie… et bien il aurais fait des conneri même sans l’aide de ces vidéos, les film sont bien pire que ca et la réalité l’est encore plus

  7. Ce genre de site est complètement ridicule et contribue à polluer innutilement la toile. De plus, il nous est impossible d’envoyer nos réprimandes au webmestre du site, les deux liens sous « réclamations » ne fonctionnant pas. Ils ont vraiment pensé à tout.

  8. @Yves-G
    Va voir l’hyperlien que j’ai affiché dans mon message plus haut.
    Ce site appartient à NBC Global. Je leur ai écrit. J’attends la réponse.

  9. En y réfléchissant bien, ce site n’est pas si pire. Ça dépend comment on l’utilise. Si, comme le propose un commentateur plus haut, on l’utilise en mettant Bugs Bunny (snif!) comme victime, il n’y a pas de problème. Ce site est un outil et tout dépend de la façon qu’on l’utilise. C’est comme un marteau.
    Au début des années 80, un programme appelé Custer’s Revenge, je crois, avait été créé pour le TRS-80. Plus le joueur arrivait à violer des Amérindiennes avant de se faire tuer par les «méchants sauvages», plus il avait de points. Je crois que ce type de jeu est beaucoup plus dégueulasse car il vise spécifiquement un groupe ethnique.

  10. @ M Dumais

    pour répondre a votre interrogation aux sujet de ma copine,
    et bien, elle ne la pas trouver drôle du tout,
    mais a très biens compris que c’etais une blague…

    moi je continue a trouver ce jeux amusant et biens fais, n’en déplaise aux grand penseur 🙂

    @ shotokandm

    je préfère de loin m’amuser avec un jeux (qu’ils soit de mauvais gout ou non) que d’insulter des gens qui ne nous ont riens fais 🙂
    tu devrais l’essayer ca te décoincerais peut-être…

  11. En tout cas cela a fait coulé beaucoup d’encre et cogité les cerveaux du lectorat. C’était mon objectif.

    Ça sort de l’ordinaire et nous amène face à nos tabous. C’est sûr que ça décape une couche de morale une affaire contentieuse de même.

    J’ai été victime d’un parricide par décapitation. Le coupable est sain d’esprit, majeur, vacciné et m’a bien fait rire. Mon ex elle, l’a pas pris pan toute. Que voulez-vous… faut surtout pas faire ça aux filles.

  12. @myrayk
    Vois-tu, je ne mettrais même pas ta face dans ce jeu, car je trouve ça tous simplement idiot comme jeu. Si tu crois que je suis coincé libre à toi d’y penser. À voir les réactions des femmes de @dalmore et @Mya, on ne peut que constater qu’elles sont moins néandertal que leurs hommes.

  13. @shotokandm

    merci de m’avoir permis de me rendre compte, que je perdais mon temps a essayer d’échanger mon point de vue de manière civiliser, je suis un lecteur assidue de cette chronique depuis déjà un bon moment, mais c’etais la première fois que je m’exprimais, et je vous assure que c’est la dernière…

    ci pour vous attaquer de manière personnel quelqu’un qui a un point de vue différant, ces échanger…et biens je m’en tiendrais a la lecture des articles intéressant de m.dumais, et je vais vous laisser vous (bitcher) entre vous 🙂

    merci tout de même pour l’expérience.

  14. À première vue c’est un jeu de mauvais goût.J’ai dis Bof,je ne suis pas intéressée à tuer un ami ou me faire tuée par un ami,c’est pas drôle du tout .
    Encore un jeu de gars inventé par et pour des gars.

    Mais utilisé contre une personne qu’on déteste pour le mal qu’elle nous à fait subir,là cela peut devenir intéressant et même thérapeutique sur tout si on est 2 ds le même panier.Exemple ,un conseiller financier véreux vous à voler et ruiné financièrement vous et votre ami,votre ami sera informé via”tuerunami.com” que le voleur à été liquider par leur service(parce que vous aurez fourni la photo du voleur).Vous pourrez rire ensemble de la mort du voleur et faire des plans de comment le retuer, ça ne rendra pas l’argent,mais ça vous fera du bien mentalement à tous les 2 et vous n’irez pas en prison.

    Pour le patron de bar qui oblige ses employés à être sur Facebook,lui et son bar devrait être bannis de Facebook.

  15. @ jojo9

    Comme votre commentaire n’apparaît pas dans le bon sujet, je vous cite : « Pour le patron de bar qui oblige ses employés à être sur Facebook,lui et son bar devrait être bannis de Facebook. »

    Depuis hier, la page Facebook du bar en question est introuvable. On a droit qu’à la page d’accueil de Facebook. Même en cliquant sur le lien « Suivez-nous sur Facebook » qu’offre la page Web du site du Living Room.

    Bannissement? Retrait « volontaire »? Une bonne chose quant à moi. Faut dire que la nouvelle a commencé à poindre ici et là.

    Des employés forcés de s’inscrire sur Facebook (TVA) :
    http://fr.canoe.ca/techno/nouvelles/archives/2010/01/20100107-092221.html

    Socialiser sur Facebook pour avoir de meilleures heures (LCN) :
    http://lcn.canoe.ca/lcn/infos/regional/archives/2010/01/20100105-194732.html

  16. @ myrayk

    Ichhh, ça dure pas longtemps une discussion avec toi ! Quand tout le monde est d’accord toi il n’y a pas de discussion, y a rien qu’un gros consensus mou. De loin ça l’air beau, mais ça ne fait pas avancer beaucoup les opinions de chacun. Mettre ses idées, croyances et opinions en opposition à celles des autres est excellent pour garder l’égo à la bonne hauteur et développer ses arguments.

    Petit commentaire ; prend le temps de te relire et corrige au moins les plus grosses fôtes.

    @ ttc1

    Heureux de savoir que tu montes à chaque soir sur ton divan avec ta pancarte pour protester !
    Hasta la victoria siempre hermano !

    @macosx

    Quand je dis « ce qu’ils ont vu » je fais référence au célèbre « fait ce que je dis, fais pas ce que je fais » des parents. L’attitude qu’ils ont envers la violence aura été en bonne partie modelée dans leur enfance. Comme sur bien d’autres points.

    Alex

  17. Ce que je vois, moi, c’est l’utilisation d’une photo à des fins malveillantes sans le consentement du propiétaire de la photo ni de l’individu représenté par la photo.

    J’y vois l’utilisation d’une personne (Nelson) dans un contexte dégradant sans son consentement. Tout ça inclut les perceptions, et les associations possibles, genre: je ne considère plus Nelson de la même façon, et il n’y est pour rien.

    J’y vois une tentative d’intimidation par quelqu’un de frustré (?!). J’y vois une certaine violence, du terrorisme par un lâche qui se cache derrière un pseudo.

    Personnellement, ça m’a fait réfléchir sur l’utilisation que d’autres peuvent faire de mes photos en ligne sans mon consentement.

    Si quelqu’un veut ma photo, maintenant il devra travailler fort pour l’obtenir.

  18. Dommage que l’âge des blogueurs ne soit pas inscrit… Je suis certaine que la majorité de personne qui ont aimé ce jeu, n’est pas bien bien vieille.

    Ceci dit, je l’envoie à mon petit ami dès maintenant ! J’adore !

  19. @alyla,
    Je suis d’accord avec vous en ajoutant le sexe, la région de provenance et l’heure du commentaire (hein, M. Dumais… 😉 ).
    Je m’excuse M. Dumais mais je ne pouvais pas résister. Je suis maintenant à la retraite ce qui m’amène à me masturber le cerveau et il en sort une créativité pas toujours utile pour tous mais ludique pour moi.

  20. C’est donc ben rendu mongol Internet, avec toute la violence soit-disant « virtuelle » qu’on peut y retrouver. Oui, ce n’est que virtuel mais tout de même, celui qui a l’idée de publier cela sur Internet a eu le germe d’une idée… Et on ne sait jamais où cette idée peut-elle le mener.

    http://www.jetueunami.com/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s