Pollution secondaire particulière au matériel informatique

illustration2009120101.jpgCe matin, j’aimerais poursuivre dans le sens de cet excellent reportage diffusé le 27 novembre dernier dans le cadre de l’émission Une heure sur Terre. À ma façon un peu bordélique, je vais tenter de vous décrire l’impact de la masse croissante de logiciels publiés, empaquetés, distribués et revendus dans les Best Buy et autres Home Depot de la planète. C’est, en quelque sorte, un cas de pollution secondaire, la principale ayant fait l’objet dudit reportage. Attention, si je m’y prends de façon pas trop maladroite, il se peut que vous trouviez la situation inquiétante.

Commençons mon argumentation par des chiffres de la firme de recherche Gartner, où on apprend que les fabricants d’ordinateurs auront livré 298,9 millions d’appareils entre les 1er janvier et 31 décembre 2009. C’est plus qu’en 2008 (augmentation de 2,8 %), mais moins que les prévisions de 2010 qui sont de 336,6 millions (augmentation de 12,6 %). Et si vous allez fouiner dans la banque de communiqués de cette société américaine, vous pourrez constater que, bon an mal an, on parle d’augmentation sur l’année précédente et que les totaux annuels sont dans les dizaines ou les centaines de millions.

D’où les dépotoirs infâmes que vous avez pu voir dans le reportage télédiffusé. Ajouter à cela les périphériques et les cellulaires, eux aussi fabriqués annuellement à raison de centaines de millions, et vous saisissez l’impasse à laquelle nous faisons face. Si on est collectivement incapables de recycler comme du monde, qu’on revoie nos modes de fabrication et qu’on réécrive les législations afférentes.

illustration2009120106.jpgMon point, ce matin, est complémentaire à cette réalité. Je m’interroge sur la quantité de CD, de DVD, de papier ou de carton qui accompagne chaque appareil électronique vendu. Prenez le polystyrène expansé (styromousse), un matériau non biodégradable. Les chiffres font peur. Laissez-moi vous citer l’École Polytechnique de Montréal :

« Plus de 14 millions de tonnes de polystyrène sont produites dans le monde chaque année. Aux États-Unis, sur les trois millions de tonnes de polystyrène produites annuellement, 2,3 millions terminent leur vie dans un site d’enfouissement. En 2000, toujours aux États-Unis, seulement 1% des déchets de polystyrène a été recyclé. (…) Le polystyrène expansé prend beaucoup d’espace dans les décharges à cause de sa faible densité. Finalement, (…) à cause de son volume important et de son faible poids, le transport du polystyrène vers le site d’enfouissement est peu efficace et (…) coûteux (les camions transportent de l’air en quelque sorte). »

Le polystyrène a beau être partout, l’industrie informatique fait quand même attention. Tous les fabricants ne sont pas d’horribles pollueurs. Zieutez attentivement la photo ci-après. Vous y voyez l’emballage d’un combo clavier-souris fabriqué par Logitech. Il n’y a pas de styromousse, seulement du plastique, beaucoup de plastique, et pas mal de carton. Il y a également un CD.

ligne.jpg

illustration2009120105.jpg

ligne.jpg

Effectivement, on obtient au moins un de ces disques, si ce n’est un DVD, à l’achat d’un périphérique. Et avec un ordi, on en obtient plusieurs, le nombre pouvant varier avec le modèle acheté. Sans compter que la rutilante machine devra être chargée de logiciels, de jeux, d’utilitaires, qu’il faudra créer des archives, et ainsi de suite, ce qui obligera à se procurer d’autres CD/DVD, des produits Symantec, McAfee, Microsoft, Adobe et j’en passe. Il y a, bien sûr, une tendance visant à privilégier le téléchargement de logiciels, mais la masse omniprésente en boutique des titres encartonnés me laisse perplexe. Vous avez visité une grande surface dernièrement ?

illustration2009120104.jpgOr ces supports sont essentiellement faits de plastique polycarbonate (on y trouve également un peu d’aluminium et des traces d’or). On dit que pour fabriquer une livre de ce plastique (nécessaire à la production de 30 CD/DVD), il faut 300 pieds cubes de gaz naturel, deux tasses de pétrole brut et 25 gallons d’eau. C’est beaucoup ? Paraîtrait que la fabrication d’un milliard de CD/DVD équivaudrait au chauffage annuel de 100 000 maisons. Le pire, c’est qu’on estime (mathématiquement) à un million d’années le temps de décomposition nécessaire à un CD/DVD une fois enfoui dans un dépotoir. Et si on les brûle, ils libèrent des gaz toxiques, dont du bisphénol A.

Si, arbitrairement, je peux établir qu’un système informatique générera la fabrication industrielle d’au moins trois CD/DVD (je n’ose pas estimer ici le nombre de DVD qu’un proprio d’ordi moderne brûlera annuellement dans son graveur), force m’est de penser qu’en 2009, les nouveaux ordis en auront justifié, à eux seuls, la fabrication d’au moins un milliard … pour être très conservateur. De toute façon, ça ne cesse de croître. Le CD Recycling Center parle de « milliards de CD et de DVD qui sont fabriqués chaque année ».

Pour le moins, il faut éviter de jeter ces disques aux ordures. Il faut plutôt les envoyer au recyclage. Chez nous, la plupart des grandes chaînes de boutiques (Future Shop, Best Buy, etc.) les reprennent et s’en occupent; il suffit de s’informer. Il y a également des dépôts spécialisés tel, à Montréal, celui de Concordia.

La bonne nouvelle ? On a arrêté d’empaqueter ces logiciels dans des boîtes cent fois plus grosses et on a cessé d’y inclure de gros manuels aussi épais que l’annuaire téléphonique de la ville de Québec. Les manuels sont désormais en ligne, à moins qu’ils ne soient sur le CD/DVD en PDF. Prenez les deux bons exemples que je vous illustre ci-après.

ligne.jpg

illustration2009120102.jpg

ligne.jpg

Ici, vous voyez deux des dix-huit tablettes de mon étagère à logiciels, un ramasse-poussière à peu près pas utile. Sur la première, vous avez 20 logiciels, représentant autant de CD et une bonne dizaine de disquettes 3 ½; sur la seconde, il y a 41 coffrets dans lesquels on a près de 80 DVD/CD. On parle donc de quatre fois plus de produits pour beaucoup moins d’emballage.

ligne.jpg

illustration2009120103.jpg

ligne.jpg

Ici, j’ai vidé le contenu d’un empaquetage de logiciel, en l’occurrence Photoshop 4.0. Vous apercevez une jaquette, une boîte, du rembourrage cartonné, de la paperasse promotionnelle, un petit manuel de 396 pages et trois CD. Regardez maintenant à l’extrême droite. Vous y voyez la Creative Suite 4.0, un coffret de 4 DVD où Photoshop n’est qu’un des douze logiciels inclus. Ici, donc, douze fois plus de produits pour une fraction de l’emballage.

Moins de papier ? Plus de plastique polycarbonate ? Je n’ai pas de chiffres, mais ce que je vois me semble parler assez fort, non ? Qu’en pensez-vous ?

ligne.jpg

Avis : j’utilise personnellement des machines sous Windows, Mac OS X et Linux et je n’ai aucune préférence; en fait j’ai une relation d’amour-haine avec chacune. Si vous croyez que je suis parti-pris envers l’une ou l’autre de ces plates-formes, je vous soumets respectueusement que vous avez tort et ne peux vous recommander que de consulter mes chroniques antérieures.

ligne.jpg

Publicités

31 réflexions sur “Pollution secondaire particulière au matériel informatique

  1. 14 millions de tonnes de polystyrène. Hum… J’ai peine à imaginer le volume que cela peut représenter.

    Le papier et le carton sont plus faciles à recycler que les plastiques et les matériaux servant à la fabrication des CD/DVD. Alors, ne vaudrait-il pas mieux revenir aux manuels en papier et aux emballages de carton? Bien trop cher, nous diront les fabricants d’ordi et de périphériques.

    J’essaie toujours de graver le moins de disques possible. OK pour les photos, car c’est pour conservation à long terme. Encore là, il est préférable de les graver sur un DVD que sur un CD, car il contient plus.

    J’essaie de temps à autre des différentes distributions Linux, mais plutôt que de graver le fichier ISO sur un CD, je le transfère sur une clé USB et j’installe à partir de là, ou encore je crée un serveur FTP sur un ordi et j’installe sur l’heureux élu avec la méthode réseau.

    Mon système principal est Gentoo Linux qu’il est nettement préférable d’installer à partir d’Internet. Évidemment il faut une connexion rapide. Mais c’est un CD de moins « dans la nature »…

  2. Oui et quand Adobe fera évoluer son moteur vectoriel , il sera bien sûr incompatible avec la dernière mouture et donc la vente de nouveau produit pour remplacer l’ancien sera forcement nécessaire .

    On devra nécessairement se rendre dans un Bureau en gros ou bien un Future Shop pour acquérir le fameux nouveau produit .

    Bien sûr il y les achats en ligne, mais pour le peu de gens qui sont en mesure de se prémunir d’une ultra haute vitesse avec une limite assez large peuvent y espérer, mais pour les autres ou les 4,9go de la suite Adobe demeure simplement inaccessible . Surtout quand le service par V92 demeure encore très présent dans nos chaumières icite au QC

    (4 films en location sur iTunes store et on pète la limite de bande régulière chez Videotron ).

    Ici je parle d’Adobe, mais de nombreuses autres Cies en logiciel ont pris le même virage de la consommation à tout prix avant l’action responsable .

    Point que je donne haut la main à tout l’environnement qui constitue Linux . Logiciel souvent très léger , fonctionnant sur de très vieilles machines et la possibilité d’avoir un système complet pour 0$ a déboursé par la suite et être quand même en mesure (approximativement) de suivre la parade . Oui Linux = moins de consommation .

    En gros dans tout cela je revient exactement au même point qu’un commentaire donné plus tôt .
    C’est pas l’informatique le problème mais le modèle économique . Linux le prouve .

  3. P.-S.
    Windows 8 en 2012 et encore des milliers de DVD (un par machine) et 300$ à débourser pour une version complète .

    Probablement que mon commentaire TROLL au bœuf, mais c’est quand même une réalité ET OUI APPLE n’avait pas a faire des DVD de 10.6 de façon systématique , la mise a jour aurait peu aussi se faire en ligne .

  4. Le téléchargement?

    Fausse illusion encore une fois. Ça donne l’impression d’être écologique sans l’être vraiment. Mais en écologie « donner l’impression de » est souvent plus important que la réalité objective.

    Les serveurs où sont ces logiciels à télécharger et tout le baratin informatique (hardware) entre ceux-ci et nos PC consomment beaucoup d’électricité et la production de cette électricité produit très souvent des gaz à effet de serre surtout dans les pays qui dépendent des sources fossiles pour produire leur électricité. (charbon, gaz, mazout). J’ai déjà lu un article où on estimait la quantité de gaz carbonique produite annuellement par les serveurs de Google à travers le monde et le résultat était renversant.

    L’internet il carbure à quoi lui? À l’électricité?

    En écologie il faut toujours procéder à une analyse systémique (ie : le Macroscope de Joël de Rosnay) avant de tirer des conclusions. (fabrication – utilisation – disposition)

    D’où proviennent les matériaux de l’appareil? Quels sont-ils? Quelle énergie consomme l’appareil et en quelle quantité? D’où provient principalement cette énergie? Quelle est la durée de vie de l’appareil avant qu’il ne devienne obsolète? Quel est son ratio utilisation/contamination? Est-il recyclable? Contient-il des substances toxiques? Si oui dans quelle proportion?

    Rapporter ces vieux appareils chez Future Shop et ailleurs est fort louable à condition que des lois n’empêchent ce dernier d’aller le « domper » par la suite à l’aide d’un conteneur anonyme au Ghana, en Inde, en Chine ou ailleurs.

    Le bateau qui voyage entre ici et là-bas il carbure à quoi? Au mazout? Il pollue? Combien de bateaux par année transitent entre ici et là-bas pour transporter uniquement nos déchets?

    Je ne vois plus mon PC de la même façon ai-je écrit ce week-end. Parfois mon esprit divague et je ne le vois plus sous mon bureau mais là-bas après brûler dans un champ entouré d’enfants qui respirent les vapeurs de plomb et de mercure qui s’en dégage.

    Puis-je continuer à me fermer les yeux pour me faire accroire que je ne suis pas responsable. Que ce n’est mon PC qui brûle là-bas?

    Que ce n’est pas moi mais le système qui le veut ainsi.

    Mais le système c’est qui?

  5. @ stvcc

    Au moins, Adobe ne sort pas une nouvelle version de sa Creative Suite à chaque année!

    Dans le milieu de la CFAO, les AutoCAD, SolidWorks et compagnie sortent une nouvelle version à chaque année… Les mises à jour et rustines n’étant disponibles qu’avec un (coûteux) contrat de maintenance annuel, avec nouvelle version comprise, donc hop on fait la mise à niveau à la version 2010, puis la 2011… Au bout de trois ans, on comprendra que la compagnie devra changer les ordinateurs qui ne sont plus assez puissants pour faire rouler la dernière version! Et la roue continue de tourner…

  6. Amusons-nous!

    J’avais l’habitude de commencer mes cours de physique par des notions de mesure de grandeur, longueur, poids, temps. Et très rapidement on perd les pédales devant certains nombres….

    Certains africains comptent… j’ai une vache, jeux deux vaches, j’ai ben des vaches… On a peu de façon de se représenter les grands comme les petits nombres: un million, un millionième, un milliard, un milliardième…

    Combien pèse l’encre sur le papier sous un point à la fin de la phrase…
    Combien de brins d’herbe dans la tonte d’un terrain de soccer…
    Un milliard de piastre de papier (il en avait dans mon temps) occupe quel volume.Combien de secondes se sont écoulées depuis de début de l’univers. etc etc etc..

    Revenons à nos DVD. 1 milliard par année: deux boîtes de 100 au pied, mis un sur l’autre, 5,000,000 de pi, 1000 mi de haut !
    Mis un à coté de l’autre, avec la pochette, 5 po, 200,000,000 de po, 17,000,000 de pi, 3000 mi… etc, etc,etc….

    et pour aider @jmv1… 14 millions de tonnes de polystyrène…
    J’ai pesé un pied carré de 2 po de styrofoame bleu (le plus dense) et ça fait 100 gr. Donc on aura 140,000,000,000 de pieds carré…

    Je vous laisse le soin de calculer le volume, la surface etc….

    A la prochaine

  7. Lorsque l’on télécharge des programmes on utilise tout le hardware (communication et réseau) qu’il y a entre les serveurs qui détiennent le programme et son PC. Ils ne font pas qu’utiliser de l’électricité ces appareils, ils ont une existence physique. Notre propre PC dans toute cette chaîne n’est souvent qu’une goutte dans l’océan. Tout juger à partir de lui est une erreur.

    Ils finissent où ces appareils que l’on a utilisé mais que l’on a jamais vu? Ils brûlent dans quel pays à la fin de leur vie utile? Dans le reportage cité j’en ai vu des tas de serveurs à la casse, des concentrateurs et des répartiteurs, pas juste des PC.

    On pense ne pas causer de tort à l’environnement parce que l’on télécharge?

    Pas sûr moi qu’un DVD d’installation inclut dans la boîte du PC neuf soit une solution moins écologique.

    Rien de simple en écologie je le concède.

  8. @Piano_ivre
    la démago c’est agréable tant qu’elle tient la route . À l’heure ou ont se parle un serveur consomme des centaines de fois moins moins qu’une imprimante offset en énergie pour imprimer de façon industrielle en plus , plusieurs d’entre elles on besoin de lubrifiant spécialiser pour fonctionner . Deuzio , les livres se rendent de quelle façon a la librairie? Et la librairie elle , de quelle façon elle offre son service ?

    Dans la chaine « je veux manuel de dessin classique » , le téléchargement est de beaucoup moins polluant que
    -les papiers, et cartons ( leurs fabrications)
    -L’imprimante commerciale ( Énorme en énergie grotesque même )
    -les encres ( elles viennent de ou et comment ? )
    -les emballages (Nelson a un plaidoyer sur cela)
    -le transport ( le pire de toute )
    -l’espace commercial nécessaire a entretenir , chauffer , éclairer, etc., etc.
    et j’en passe pis pas juste 2-3 détails

    Le serveur et le service en ligne est pas « clean » de pollution de toute façon c’est impossible pollution 0 , mais comparer cela a la fabrication d’un média il est de loin le moins polluant pour la seule et bonne raison qu’il répète la même action des millions de fois sans reprendre autre chose de l’énergie .

    Pour la vieille méthode elle en plus de prendre la même énergie sinon plus , elle consomme la matière première a chaque fois . ET la chose la plus polluante au MONDE est bien la transformation de matière première .
    Pétrole,bois,minéraux, etc., etc. extraire tout ça et ré extraire pour reproduire encore une fois et pour un utilisateur unique , c’est totalement ridicule .

    @Gemnoc
    Dans ce domaine c’est carrément une honte .

  9. @u piano_ivre

    Toute cette infrastructure de téléchargement dont vous parlez existe déjà et est là, que vous vous en serviez ou non. Les CD et DVD viennent donc polluer en sus de cette potentielle pollution.

    Combien d’ordis avez-vous envoyés à la casse depuis l’achat de votre tout premier? Un, deux, quatre, dix? J’essaie de faire durer les miens le plus longtemps possible. Mon vieux 486 roule encore, mais bien sûr, il consomme plus d’électricité à lui seul que 4 Pentium 4, et bien sûr, sa vie utile aura une fin. Il me semble qu’il y a au moins un certain mérite à ne pas l’avoir laissé sur le bord de la rue ou l’avoir jeté à la poubelle en 1999, alors que personne ne parlait encore de sa toxicité.

  10. @Le_piano_ivre

    C’est vrai ce que tu dis, sauf que je persiste à croire (sans pouvoir le prouver) que c’est moins pire de télécharger, parce qu’il y a tout de même un certain niveau de réutilisation.

    Peu importe que l’on parle de papier, plastique, CD-DVD, téléchargement ou autre, l’important dans tous les cas c’est de RÉDUIRE sa consommation.

    Et contrairement à ceux qui nous font croire et à tout ceux qui croient que ça va mettre le système à terre, on va pas arrêter de bouffer, de manger, de s’habiller, de s’aimer, de se divertir pis de communiquer parce qu’on consomme intelligemment.

    Ceux qui profitent le plus de la surconsommation sont en haut de la pyramide et eux ils n’ont pas intérêt à ce que ça change. En fait, ils ont intérêt à ce que ça augmente encore. Gourmandise quand tu nous tiens!

    Vive les vieilles affaires… qui marchent

  11. Et si on commençait par moins consommer ?

    Et si on envoyait un courriel à nos députésleur demandant de passer des lois contre le suremballage ?

    Et si on se rendait au service de la clientèle de notre future shop et on déballait notre produit devant elle ? On lui remettrait tout l’emballage de trop avant de quitter les lieu… Et ainsi on envoie un message clair aux grandes chaînes.

    Et si on demandait au même préposé de nous ouvrir les fameuses
    double coquilles de plastique sur-dimensionné par rapport au produit (les clés USB par exemple) ? En effet, ce genre d’emballage s’ouvre uniquement avec une torche acétylène…

    Chaque geste compte.

  12. De dire en plus qu’en contribuant à ce blogue l’on contribue à l’entropie de l’univers par dégradation de l’énergie, il n’y a qu’un pas.

    Mais sans utilisation d’énergie, pas de vie! On est coincés et le suicide n’est pas une option.

    Je peux toujours recycler mon papier lettre, mais pour ce message, on fait comment? Un URL?

  13. Le_piano_ivre: « Pas sûr moi qu’un DVD d’installation inclut dans la boîte du PC neuf soit une solution moins écologique.  » Justement, on le sait pas et personne le sait. Anyway, peut importe L’alternative que l’humain choisi, il laissera sa trace par un réchauffement de la planète.

    Arrêtons de s’en faire et vivons comme on peux jusqu’à c’que la terre explose. L’explosion créera des météors qui finieront leur course sur d’autres planètes, et y amènront la vie. Pourquoi s’en faire pour du polystyrène ?

  14. @ plante_ca

    Tu trahis ton âge, à utiliser le ?%@&*! de système impérial comme ça. 😛

    C’est difficile d’estimer le volume, car selon Wikipedia, le polystyrène expansé a une densité variant entre 25 et 200kg/m³. Le PS extrudé (semi-rigide), lui, a une densité de 1,05g/cm³. En prenant le PS extrudé, et en prenant pour acquis que les 14 millions sont des tonnes métriques, on arrive (si je n’ai pas fait d’erreur) à 13,33 millions de mètres cube (1 tonne fait 0,952m³).

    En terme de volume… on pourrait remplir le stade olympique sept fois!!! (davantage encore si on parle de polystyrène expansé)

    sources:
    Polystyrène sur Wilipedia anglais: http://en.wikipedia.org/wiki/Polystyrene#Expanded_polystyrene
    Volume de l´enceinte du Stade incluant les gradins (site de la RIO)
    http://www.rio.gouv.qc.ca/pub/parc/statistiques.jsp

  15. Bonjour,très intéressant le reportage sur la pollution secondaire du matériel informatique.
    jJ’ai vu l’émission “Un jour sur la terre” sur les cimetières numériques .
    Moi j’en ai contre les fabriquants d’imprimantes à jets d’encre,pour quoi de si petites cartouches et à prix d’or,pour quoi des têtes d’impressions si fragiles et à prix si exorbitant pour les remplacer puis maintenant pour nous compliquer la vie ,ils ont mis des puces sur leurs cartouches de rechange.

    Puis après ça ,ils lancent fièrement des programmes vert!

    Concrètement si il étaient sérieux ou contraints par une loi ,ils fabriqueraient de plus grosses cartouches,des têtes d’impression durables et à prix honnête pour le remplacement et ils arrêteraient aussi de mettre des puces sur les cartouches.

    Malheureusement,je devrai me résoudre à jeter mes magnifique imprimantes i860 et i560 de Canon ,il n’y que la tête d,impression qui fait défaut sur ces machines,quel gaspillage, bravo Canon pour la pollution !

    Dans le reportage on voit monsieur Lépine donner une imprimante Canon
    i560 comme la mienne au recycleur.

    J’aurais tellement aimé pouvoir les utiliser encore de nombreuses années.

    Personnellement ,je crois que une grande majorité de gens utilisent encore Windows XP et c’est tant mieux car moins de changement de
    systèmes=moins changements de matériels= moins de pollution.

  16. @ luckybeaulac
    Les météores ne pourront pas y amener la vie s’ils sont saturés de molécules lourdes non-biodégradables comme le polystyrène ou autres plastiques… 😉

    Et à votre fatalisme, j’oppose un désir de léguer aux générations futures autre chose qu’un immense dépotoir planétaire comme dans le film Wall-E!

    P.S. Un autre résultat de notre consommation effrénée sur l’environnement: le Great pacific Garbage Patch http://en.wikipedia.org/wiki/Great_Pacific_Garbage_Patch

  17. Ça m’a pris prêts de 15 minutes à retrouver le lien : http://www.infoworld.com/t/hardware/un-study-think-upgrade-buying-new-pc-601

    C’est une étude qui date de 5 ans mais bon pour faire un PC de 3 Kilos il faut 1.8 tonne de matière première. Le nombre m’avait marqué. Cette info avait été relayé par plusieurs site en 2004, mais ce lien donne l’information la plus complête.

    Quand je vois les ressources nécessaires pour faire 30 CDs l’existance même d’AOL fut un désastre écologique sans bon sens! Je retouve encore dans mes veilleries à l’occasion des CDs pour avoir 90 jours de « Free Internet Acces with AOL ». Une connaissance avait fait le dessus de son comptoir avec des CDs AOL et de l’époxies! http://en.wikipedia.org/wiki/AOL_disk_collecting

    Remi.Net

  18. @ jojo9

    Ce qui est choquant aussi, c’est la vente de ces imprimantes à jet d’encre bon marché, moins chères que leurs cartouches de remplacement – ce qui en incite certains à acheter une nouvelle imprimante plutôt que de nouvelles cartouches! Et à mettre l’ancienne sur le bord du chemin. J’en connais un qui l’a déjà fait, misère.

  19. Parlons du polystyrène Expensé (EPS):
    C’est vrai qu’il n’est pas bio-dégradable, mais par ce fait, n’émets pas de produits toxiques dans le sol lorsqu’il est malheureusement enfoui dans un dépotoir. Contrairement au carton.
    Il est effectivement très couteux de faire le recyclage du EPS via les canaux usuels.
    Mais sachez que les entreprises qui fabriquent les produits moulés en EPS, acceptent avec plaisir vos recyclage de produits en EPS. Vous n’avez qu’à les apporter et ils les prendront. Ils seront déchiquetés et réutilisés dans de nouveaux produits, en le mélangeant avec de la matière première neuve.

    Vous pouvez vous renseigner auprès de Industrie Canada pour le nom et location de ces entreprises qui oeuvrent dans ce domaine.
    voir le lien:
    http://www.ic.gc.ca/eic/site/plastics-plastiques.nsf/fra/h_pl01405.html

  20. En ces temps d’opulence inimaginable pour l’humanité, et à la vitesse à laquelle nous y sommes parvenus, peu de gens sur la planète sont conscient de ce qui nous pend au bout du nez dans 30-40 années… TOUT est basé sur le pétrole, ressource naturelle qui a une finitude dans le temps. Sans cette énergie bon marché nous n’en seriont pas là où nous en sommes dans l’évolution de l’humain sur la terre. Tant accompli en si peu de temps lorsque l’on jette un regard derrière nous et que l’on compare la vie il y a aussi peu que 200 ans. Et on prend tout pour acquis !

    Tout le monde aurait avantage à lire « La fin du pétrole » (VOA: The Long Emergency) de James Howard Kunstler, et « Peak Everything: Waking up to the century of declines » de Richard Heinberg et « The Party’s Over: Oil, War and the Fate of Industrial Societies » églaement du même auteur; entre autres, nous mettant en garde que le mode de vie basée sur la consomamtion effrénée que l’on connait actuellement, la surpopulation, et la « croissance sans fin » imaginée par les supercapitalistes de ce monde, ne peut plus continuer et aura des conséquences inimaginables pour la civilisation et la société.. D’ailleurs, la débandade est déjà commencée, avec la crise économique des USA.

    En aussi peu que 200 ans, on aura à peu près tout consommé, ne laissant que des miettes pour les prochains habitants.

    Une chance qu’il y a de plus en plus de reportages nous conscientisant à nos habitudes et notre ignorance !

    Jean

  21. À frette comme ça…
    Mr. Dumais, en terminant votre article par un  » Qu’en pensez-vous ?  ». vous me faites bien rire à 25 jours de la  » Fête des Magasins  » où à crédit nous sommes invités à dépenser sans limite !
    Présentement mon épouse et moi salivons (pas pour les mêmes raisons) en regardant le  » Victoria Secret Special » sur notre  » giant screen plama TV  » télédiffusé comme par hasard à ce temps-ci de l’année… Je roule en Dodge Ram 2500, ma  » femme  » en Mazda 6 flambant neuve, trois  » laptops  » fonctionnels (le petit dernier avec Windows 7) et bien sur un  » desktop  » avec écran de 24 pouces…
    Notre  » cabane au Canada  » avec deux portes de garage, sur un terrain de plus de 35 milles pieds carré tout paysagé (au goût de la madame)… Le tout en banlieue de la  » grande ville  » pour ne pas vous voir et vous sentir… Ici, je ne parlerai pas de ma collection d’armes pour ne pas torturer plus qu’il ne faut notre hôte…
    Tout ça on appelle ça faire  » rouler  » l’économie et tant que vous et moi nous ferons  » rouler  » l’ Économie à outrance il y aura de l’électricité dans le poteau, un système routier sur le bord de s’écrouler, un système d’éducation… quel système d’éducation ?!? Et un système public de  » santé  » pour le p’tit peuple…
    Donc, ce que j’en pense : Ce n’est pas quelques millions de kilos de déchets quasi indestructibles de plus ou de moins qui va changer quelque chose au Nord Amérique… Vous êtes sérieux et sincère !?! Faites une recherche à savoir quel réel pourcentage du  » recyclage  » se retrouve au dépotoir en fin de compte… Vous l’écrire vous ne me croirez pas de toute façon…
    MERRY XMAS à VISA & MASTERCARD !
    faque…

  22. Mes tribulations dans le vaste univers des distos Linux m’ont forcées à graver une quantité impressionnante de CD et de DVD. C’est que le téléchargement, suivi de la gravure de l’image ISO, ne génère pas toujours un CD ou un DVD fonctionnel. Allez savoir pourquoi.
    À l’opposé, toutes ces gravures de logiciels libres m’ont permis de redonner vie à un grand nombre d’ordis vieillissant qui par la suite font la joie de familles qui n’ont pas les moyens d’en acheter des neufs et sont fort heureuses de cette gratuité.
    Mais je me dis que “comme divertissement” je salope pas mal moins que mon voisin qui se divertis au même rythme mais en utilisant un Quad ou une Motoneige !!!
    Et lorsque vient le temps de prendre l’air, sortir de mon antre (lab.), j’utilise mon vélo ou mes deux pattes antérieures.
    Bref les Geeks ne sont pas les individus les plus salopeurs de planète que l’on puisse trouver. Par contre il est très intelligent de prendre conscience de l’impact de l’industrie de l’informatique sur l’environnement, d’en prendre bonne note, et d’agir en conséquence pour tenter de réduire au maximum cet impact.

  23. Notre petit microcosme de société propre à nous nous fait perdre trop souvent le sens de la perspective et des grandeurs du réel .

    Juste pour vous, rappelez que nous sommes présentement plus de 6 milliards d’individus sur la planète . Que voila pas si longtemps de cela le QC ne comptait que 1,2 million d’habitants et maintenant nous en somme rendu a 7,5 millions .

    Pour vous aider à reprendre le sens, de la perspective voila un joli petit vidéo .

    ce sont les stats de la fin qui sont plus approprier aux questionnements de Nelson . Elle date de 2008 et imaginez donc que les chiffres ont encore gonflés depuis .

    Le site
    http://didyouknow.org/

    Nous sommes entrés en 1901 dans l’ère de l’information avec la télécommunication sans fil a grande échelle , en 1954 le transistor a tout accélérer . Le retour à une solution d’avant est tout simplement à proscrire, car le problème que nous avons est un problème « nouveau » et demande une solution avant-garde .

    À chaque fois que l’ont parle d’écologie , je remarque que notre société se regarde le nombril . Les solutions que les gens apportent frôlent parfois la méconnaissance totale . Pour rappel , l’internet ne nous appartient pas et nous sommes sur la même boule que les Chinois , l’Inde et les Africains qui eux aussi demandent à accéder au même service d’information que nous possédons .

    Le méga dominance de l’occident sur le reste du monde à titre indicatif c’est fini de puis belle lurette cette période la .

  24. J’ai comme principe qu’entre 2 maux, je choisis le moindre. Ainsi, j’abonde dans le sens du téléchargement. Lorsque j’ai lu qu’il fallait près de 1 million d’années pour qu’un CD se décompose, je suis tombé à la renverse. Il y a une prise de conscience collective à faire. Et l’article de Nelson ainsi que les échanges (très intéressants) entre les lecteurs nous y aident. L’idée du logiciel libre m’a plu dès le départ pour ça.

    Mais je suis aussi conscient que cette façon de faire n’est pas l’idéal ! Alors, entre 2 maux je choisis quoi ? L’ordinateur et le téléchargement ou la tablette de pierre et le stylet ?..

  25. @ leflipside

    Si vous pensez vraiment ce que vous dites (et si ce que vous dites est vrai), vous avez l’excuse toute faite pour ne rien faire, même pas lever le petit doigt.

    Donc, avec armes et votre (sur)consommation, vous êtes probablement l’un des citoyens les plus dangereux de la planète, pour ceux qui y vivent et pour la la planète elle-même.

  26. @ omni-tag

    Avez-vous pensé à utiliser des CDs-RW er DVDs-RW , moi maintenant j’utilise
    ces sortes de disques pour les sauvegardes de mon ordinateur car si la sauvegarde plante ,je peux réutiliser le même disque et ainsi je ne gaspille plus mes CDs et DVDs non réinscriptibles.

  27. Dit donc leflipside, si ça ne te dérange pas quelques millions de tonnes de déchets de plus ou de moins, on pourrait te les envoyer chez toi? Ça te ferait une belle entrée de garage.

  28. @ jojo9

    Vous allez me trouver nul mais NON je n’y avais pas pensé. Toutefois, comme je « ressucite » de vieilles bécanne, plusieurs d’entre elles ont des lecteurs optiques en fin de course et auraient sans doute bien souvent de la difficulté à « lire » les « re-rightables ».

    Merci du tuyau.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s