Solution géniale pour petits réseaux: Opera Unite !

illustration2009112401.jpgEn toute cohérence avec ma récente lancée sur les fureteurs, je dois ce matin vous parler d’Opera Unite, la version 10.10 du frétillant baroudeur Internet dont la part du marché mondial n’était dernièrement que de 1,88 %, si on se fie aux données colligées par Wikipedia. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’Opera innove en grand. Non pas qu’il réinvente la poudre à canon. La bande de Viking qui le fabrique a simplement eu la bonne idée d’assembler un coffret d’outils de partage très utiles à ceux qui télétravaillent en équipe, qui « aiment » la société ou qui utilisent plusieurs ordis, voire plusieurs systèmes d’exploitation. Opera est en effet devenu un serveur Web grâce auquel on peut échanger des fichiers entre PC, Mac et boîtes Linux.

illustration2009112414.jpgLe plus beau, c’est que ça marche et que c’est moins suant à bidouiller que de zigonner dans des ordis hybrides en réseau local avec Windows 7, problématique sur laquelle je vous ai entretenus le 3 novembre dernier. Il suffit de télécharger et d’installer Opera 10.10 dans ses machines.

Dans mon cas, n’ayant pas d’ « amis » avec qui jouer, je me suis multiplié mes identités en les particularisant pour chaque ordi, p. ex. « mactechnaute », « ubuntutechnaute » et « nelsontechnaute », lesquelles sont devenues, une fois validées par Opera, http://home.ubuntutechnaute.operaunite. com, http://home.nelsontechnaute.operaunite.com et http://home.mactechnaute.operaunite.com. Évidemment, il m’a fallu utiliser trois adresses de courriel différentes, dont celle d’operamail.com, un autre service d’Opera Software.

Dès lors, j’ai installé les outils que je voulais tester et je me suis amusé. Vraiment. Je vous parle de FileSharing, Fridge, Messenger, WebServer, MediaPlayer, Whiteboard. PhotoSharing et de bien d’autres. Allez les voir et mettez-les à l’essai.

ligne.jpg

illustration2009112402.jpg
À droite, une fenêtre Windows 7 dans laquelle ont voit un petit site Web résidant. À gauche, un Mac sous Mac OS X 10.6 qui s’est connecté à ce site. Tout fonctionne comme sur le vrai Net !

ligne.jpg

illustration2009112403.jpg
Ici, le PC s’est connecté au Mac et est en train de lui consulter son inventaire de photos. Je vous répète qu’on est sous Win 7 et Snow Leopard, ce qui, dans mon papier du 3 novembre dernier, était très difficile.

ligne.jpg

illustration2009112404.jpg
Ici, on s’échange des fichiers texte allègrement.

ligne.jpg

illustration2009112415.jpg
Ici, le Mac joue de la musique qui est dans la machine Win 7.

ligne.jpg

La seule chose potentiellement compliquée, c’est une adresse type qu’il faut mémoriser : « http:// » suivi de « home », suivi d’un point, suivi du nom de l’usager avec qui on veut partager des documents (p. ex. « mactechnaute »), suivi d’un point et suivi de « operaunite.com ». On tape cette URL à l’endroit habituel dans Opera, la machine ainsi sollicitée obéit et la liste des possibilités qu’elle offre apparaît. On choisit celle qui convient, on tape le mot de passe exigé et, pouf!, le tour est joué. Simple et sans histoire. N’importe qui peut y arriver.

Voici quelques prises d’écran complémentaires.

ligne.jpg

illustration2009112406.jpg
C’est le bon vieux Opera auquel on est habitué.

ligne.jpg

illustration2009112407.jpg
Mais si on clique sur l’icône du milieu dans la barre verticale de gauche, un compartiment se déploie où on retrouve tout le bazar « Unite ».

ligne.jpg

illustration2009112408.jpg
Si on clique sur « Ma page Opera Unite », nos outils apparaissent.

ligne.jpg

illustration2009112409.jpg
On tape l’URL de l’ordi avec lequel on entend communiquer et son « offre » de documents apparaît.

ligne.jpg

illustration2009112410.jpg
On choisit ce qui nous intéresse et on se fait demander un mot de passe. Dans le cas d’une vraie personne éloignée, Opera rend possible l’envoie du mot de passe par courriel.

ligne.jpg

illustration2009112411.jpg
Tout fonctionne tel que prétendu sur le site Web d’Opera Software. Les trois dernières prises d’écran nous montrent un Mac qui s’est connecté à une machine Windows 7.

ligne.jpg

illustration2009112412.jpg
Ici, une machine Ubuntu 9.10 en train de copier un document Word 2007 pris dans un PC WIn 7.

ligne.jpg

illustration2009112413.jpg
Ici, j’ai barbouillé directement de la machine Ubuntu sur le tableau blanc (application « Whiteboard ») du PC sous Win 7.

ligne.jpg

Je ne sais pas pour vous, mais moi qui utilise plusieurs ordis sous plusieurs systèmes d’exploitation, je trouve ça assez impressionnant. J’ai même minuté le temps de transfert d’une prise d’écran entre deux ordis selon que je me sers d’une clé USB (copie dans la clé et recopie sur l’autre ordi) ou que j’aie recours à Opera (comme dans le cas d’un réseau qui fonctionne bien). Or, c’est un peu plus vite avec Opera. Et ça marche tout le temps ! Wow !

Merci monsieur Opera !

ligne.jpg

Avis : j’utilise personnellement des machines sous Windows, Mac OS X et Linux et je n’ai aucune préférence; en fait j’ai une relation d’amour-haine avec chacune. Si vous croyez que je suis parti-pris envers l’une ou l’autre de ces plates-formes, je vous soumets respectueusement que vous avez tort et ne peux vous recommander que de consulter mes chroniques antérieures.

ligne.jpg

Publicités

42 réflexions sur “Solution géniale pour petits réseaux: Opera Unite !

  1. Nelson a écrit :

    « Dans mon cas, n’ayant pas d’ “amis” avec qui jouer »

    Ben voyons Nelson, tu n’as pas chercher longtemps.

    Il y a Janine sur Facebook. Je suis certain que ça lui ferait plaisir….

    Bon je retourne jouer dehors moi….

  2. Innove en grand?
    Pas juste un peu! Et le tout via un simple navigateur.

    Maintenant, les deux seuls problèmes que je vois sont:
    1- la faible diffusion d’Opera va très certainement être un frein à son utilisation par les PME (qui, dans plusieurs cas, n’en ont probablement jamais entendu parler…)
    2- visiblement, il faut passer par les serveurs d’Opera, ce qui implique de facto d’avoir une bonne connexion. Vous me direz « que pour la majorité, on a une bonne connexion » ce à quoi je vous répondrais que c’est vrai en milieu urbain, mais qu’à partir du moment où on se retrouve en campagne, ce n’est plus nécessairement le cas et que la haute vitesse la plus rapide dans plusieurs cas est par wi-fi, donc beaucoup plus instable et lente que par câble.

    Ce qui n’empêche pas que le nouveau produit d’Opera a un potentiel pratique très élevé!

  3. Ca serait intéressant de le comparer avec d’autre solution de partage comme ORB (www.orb.com). Je l’ai essayer et il fonctionne très bien avec le fureteur du Nintendo Wii. Toutes ma « mediagrahie » dans le confort de mon salon.

  4. Drôlement intéressant pour la simplicité! Par contre, on est limité par la vitesse de la connexion internet, même si les ordinateurs pourraient communiquer par le routeur sans fil?

    P.S. Janine a manqué de courage en effaçant son message…

  5. @ ChristianPic
    «mais qu’à partir du moment où on se retrouve en campagne, ce n’est plus nécessairement le cas et que la haute vitesse la plus rapide dans plusieurs cas est par wi-fi, donc beaucoup plus instable et lente que par câble.»

    Euh, le wifi, c’est pour les réseaux locaux, il me semble qu’aucun fournisseur n’offre internet par wifi? Et puis, plus lent? Le wifi selon la norme 802.11g fait 54 mégabits à la seconde, alors que la haute vitesse «normale» de Vidéotron fait 7.5 mégabits. Le 802.11n est bon en théorie jusqu’à 600 mégabits!

    Quant à l’instabilité, bien sûr la fiabilité et la vitesse diminuent avec la distance. Mais à l’intérieur d’une maison, je ne crois pas que ça ait de l’effet. Je partage ma connexion HV de Vidéotron entre un portable et un ordi de bureau avec un routeur sans fil, et j’obtiens toujours la vitesse maximale de ma connexion (900Kio/s) sur le portable. Sur le desktop j’ai plus de problèmes, mais c’est à cause de sa merdique carte D-Link…

  6. @gemnoc

    Le maximum qu’on peut espérer avoir via le wi-fi est 58mbits/sec, tandis qu’avec le câble on va chercher jusque dans les 100mbts/sec.
    Ensuite… un exemple simple, mais je suis sur wi-fi et quand je pars le four micro-onde, ma connexion est perturbé.

    Ensuite, pour ce qui est du wi-fi, j’ai probablement utilisé le mauvais terme, mais c’est une réalité.
    Je vous donnes comme exemple Xittel (parce que c’est lui qui est implanté dans le village d’où je viens), il a bien vue que les Bell, Vidéotron et Télécâble Régional de ce monde n’implantent pas la haute vitesse partout en région parce que la réfection ou l’implantation de réseaux physiques est trop coûteuse pour le bassin à desservir.
    La solution a été des tours sans-fil implantées dans les municipalités pour desservir les citoyens. En soi, la différence est réellement notable comparé à l’internet par modem téléphonique et permet de réellement brancher les communautés rurales sur la haute vitesse, mais on est soumis aux aléas des forêts (excellentes pour couper un signal), des orages électriques de Dame Nature, des tempêtes de neige (si votre soucoupe pour la télé ne reçoit plus rien à cause de la neige, ce n’est même pas la peine de tenter de se connecter à internet), etc.
    C’est pour ça que je dis qu’Opera Unite est plus adaptés au câble, question de vitesse et de stabilité, remarquez bien que pour le commun des mortels, ça ne change finalement pas grand chose, mais que pour des entreprises, ça peut être une toute autre histoire.

    En prime, ça me fait penser à un autre point: comme on utilise le réseau internet… ceux qui n’ont pas un forfait illimité vont devoir faire attention à ne pas dépasser leur limite (je dis ça parce que la publicité d’Opera sur la page dédié à Unite parle justement de transférer 10go en 10 sec…).

  7. Ouin, je pense que je vais conserver mon réseau local, qui fonctionne très bien. Mais c’est vrai qu’il n’est pas très hétérogène (un ordi Windows XP et le reste en Linux) et que je n’ai pas Win 7 pour compliquer la tâche!

    @ gemnoc

    Rogers n’offre-t-elle pas une espèce de clé USB permettant une connexion wi-fi à peu près n’importe où (et pas seulement en local)?

  8. J’ai oublié d’ajouter que pour ceux qui ne veulent pas se casser la tête et qui font confiance aux serveurs des autres, ça me semble très bien.

    Je dois être un peu parano…

  9. @ ChristanPic

    Je ne savais pas que les régions étaient desservies par des services sans fil. Le site de Xettel parle de micro-ondes. Je peux comprendre les problèmes de fiabilité que ça implique.

    Quand vous dites que le câble va chercher jusqu’à 100MBits, ce n’est certainement pas ici au Canada! Vidéotron offre depuis peu un service 50MBits, mais pas dans toutes les régions. On est en retard par rapport à d’autres régions du monde (Europe, Corée du sud).

    @ jmv1

    Rogers et Bell aussi. On parle d’internet mobile, je crois que c’est un peu plus lent que le câble ou le DSL, et c’est surtout beaucoup plus cher… Et probablement limité aux zones urbaines.

  10. Wow! Réseautique à go-go! Ils sont fortiches ces Vikings!!!

    J’aime ça. Toute l’histoire du Net se résume à ça – aplanir les incompatibilités (matérielles ou logicielles) pour communiquer. They got it right! Kudos Opera!!!

    C’est trippant cette génération de mini-serveurs (http, smb, ftp, ssh, mail, etc.) qu’on peut installer – même sur un téléphone! Et l’idée de faire passer tout ça via le « cloud » en utilisant le protocole http est géniale!

    Autrement, Nelson, cette « machine Ubuntu 9.10 » dont vous nous montrez les charmes dans les 2 dernières prises d’écran, vous pensez nous en parler un peu, éventuellement…? 😉

  11. @ChristianPic

    Les données passent par les serveurs d’Opéra seulement s’il y a un problème avec la configuration de celui qui sert les données. Ceci permet aux usagers d’échanger sans avoir à aller fouiller dans la configuration de leur routeur. Si ceci n’était pas fait automatiquement, ils perdraient une bonne opportunité avec les gens qui veulent partager les dernières photos de leurs petits et qui veulent une solution simple.

    Pour ce qui est des 10 GO en 10 secondes, la pub d’Opera ne parle pas de transférer 10 GO en 10 secondes. Elle parle seulement de rendre disponible 10 GO de photos en 10 secondes. Pour rendre la même quantité de photos disponibles par Flickr, ça me prendrait beaucoup plus de temps (encore plus de temps par Facebook qui est nul pour ça et les photos seraient toutes petites).

    Ça me désole de voir qu’encore une première d’Opera passera innaperçue chez la plupart des gens. Nombre d’utilisateurs de Firefox pensent encore que Firefox ont introduit les tabs et il y a eu beaucoup plus de couverture médiatique sur Weave que sur Opera Link. Même que, dernièrement, je rencontre beaucoup de gens qui pensent que le Speed Dial a été copié d’Apple.

    Cette fois, même si les deux projets ont été annoncés presqu’en même temps (Unite un peu avant, mais je suis sûr que Google travaillait déjà dessus) et que leur fonctionnement est différent (un dit redonner le contrôle des données à l’utilisateur et l’autre est dans le nuage), Wave et Unite peuvent servir d’outil de colaboration (Fridge en est un exemple simple), mais Wave a déjà eu plus d’impact médiatique.

  12. Perso j’utilise Hamachi https://secure.logmein.com/CA-FR/products/hamachi2/ pour partager entre mes différends ordinateurs qui ont différentes configuration et ça fonctionne très bien. (Au lieu de la clé USB, les consirve du panneau de configuration ou celles des fichiers de config de Samba). Gratuit pour une utilisation perso jusqu’à 16 ordinateurs. À tester…

    Étant un grand fan d’Opera (depuis 1999) il est certain que je vais tester cette mouture unite. Plus besoin d’uploader les photos pour partager avec matante Janine qui s’ennuie en ce mardi d’automne. Échanger la dernière émissions enregistré pas compliqué… Bref ça semble l’outil que j’attendais depuis un certain temps. Prochain logiciel que je test dès que j’ai fini de configurer « TRAC » un ensemble qui comprend Subversion, Wiki et un système de ticket sous Ubuntu ou si je me tanne une autre sauce Linux.

    Remi.Net

  13. Bonjour !!!

    Je pense que pour quelqu’in qui veut partager des fichiers facilement sans se casser la tête et sans utiliser torrent ou autres outils webs, c’est une bonne idée.

    Il ne manque qu’une sécurité mieux « songée » à tout cela.

    Désolé de péter la bulle d’extase que certains pourraient éprouver 😉 , mais je vous conseille cette lecture avant d’utiliser :
    http://securethoughts.com/2009/08/pwning-opera-unite-with-infernos-eleven/

    Sécuritairement vôtre, comme toujours 😉

    Sergio

  14. En tout cas Nelson, vous serez soulagé d’apprendre que cette fois-ci, je ne pourfendrai pas votre choix de thème dans Ubuntu 9.10, puisque c’est le même que le mien. 😛

  15. @ reminet
    J’utilise également Hamachi et avec VNC, tout ce qu’Opera offre, je le fais déjà.
    Par contre, faut avouer que ça ouvre la porte à pas mal tout le monde pour faire du partage d’application. Pour les travaux d’équipes, ça peut faciliter les choses. C’est de plus en plus facile être étudiant!

    Par contre, si j’ai bien compris, ça semble être un genre de google document, mais plus versatile et avec plus d’applications. Il manque selon moi quelques application de base du genre traitement de texte ou chiffrier électronique, le tout compatible avec les logiciels existants sans pour autant tout scraper la mise en page… Ça prendrait un truc de conférence électronique éprouvé également.

    Ça prendrait quelques applications de management également. Un truc semblable à MsProject, pour le suivit des travaux ou autres.

    Mais je doute un peu de la sécurité: est-ce aussi fiable que hamachi? Parce que hamachi, ça fait la job solide. Une fois que ton réseau local est configurer, c’est vraiment une petite merveille cette application là!

    Mais bon, j’utilise Opera depuis l’époque qu’il fallait un crack pour se débarrasser de la fenêtre publicitaire dans le top de l’application, donc, je vais mettre mon navigateur à jour prochainement. Surtout l’application tankwar!

    Pour en rajouter sur les le wifi et autres connections: perso, quand j’ai besoin de vitesse, je travail en local, surtout pas en réseau et encore moins via le net. Et là je parle de grosses application de cartographie genre. Mais sinon, j’en ai pas grand chose à faire qu’un video prenne 2 minute au lieu de 1 à télécharger. Mon but étant que tout soit accessible. À partir de celà, il est possible d’avoir un réseau sans-fil illimité. Suffit d’avoir les antennes pour! Et pour ça, il y a une petite shop à chicout qui vend des antennes pour communiquer jusqu’à Québec. Mais ça prend de grand grand poteau!

  16. @Nelson:

    Avant que tu nous pondes un billet sur le Koala, quelques suggestions à ce propos:

    1. Si tu essaies OpenShot, assures-toi d’installer la toute dernière version, la « bleeding-edge », l’expérimentale. Elle est quand même plutôt stable (du moins sous 64bit), offre pleins d’effets intéressants mais plus important: elle utilise la version de FFMPEG (encodage/décodage audio-vidéo) qui est déjà installé dans Ubuntu. Le problème avec la version précédente dont tu nous avais parlé c’est qu’elle installait sa propre version de FFMPEG, ce qui « brisait » en quelque sorte des applications comme VLC ou Totem (qui utilisent aussi FFMPEG). Voici comment l’installer sous le Koala (cette nouvelle commande fait tout! Elle ajoute les dépots, installe la clé, etc, d’un seul coup, sans effort.):

    sudo add-apt-repository ppa:jonoomph/openshot-edge && sudo aptitude install openshot

    Un autre éditeur vidéo que je te conseille vivement d’essayer aussi, c’est KDEnlive. (sudo aptitude install kdenlive). Un peu moins stable à mon goût que OpenShot (ça « crash » souvent) mais c’est très complet, beaucoup, beaucoup d’effets, et une interface un peu à la Adobe Première. Bref ça donne un feeling un peu plus pro – dommage que ça plante – donc je crois que ce logiciel a aussi un bel avenir assuré.

    Autre petite découverte intéressante que j’ai fait cette semaine (eh oui je cherchais des trucs d’édition vidéo pour enseigner à mes flos du primaire) c’est le logiciel « stop-motion ». À l’aide d’une webcam, c’est on ne peut plus simple de faire des petites animations image-par-image avec des transformers ou des bonhommes en pâte à modeler. Ce qui est intéressant c’est que le logiciel te montre toujours ta dernière image à opacité réduite, ce qui permet d’ajuster aisément la prochaine image avec grande précision. En un rien de temps on peut arriver à des résultats ma foi très intéressants!

    Finalement, quelques remarques par rapport à cette version d’Ubuntu: Empathy (qui remplace Pidgin) permet enfin d’utiliser la voix et l’image avec nos correspondants qui sont sous Google Talk. On perds cependant quelques options qu’on avait auparavant sous Pidgin pour MSN/Windows Live, mais celà dépends de nos besoins. Perso j’utilise plus souvent Gtalk alors pour moi Empathy vient régler un problème et je n’ai presque plus besoin de Skype. Mais si vous êtes plutôt du type MSN vous pouvez aussi ré-installer Pidgin, ou Amsn. Si vous jouez à des jeux comme OpenArena ou Nexuiz, et que vous êtes en 64 bits, assurez-vous d’installer le paquet « libsdl1.2debian-pulseaudio » pour que ça fonctionne avec pulseaudio. Pulseaudio offre des nouveautées intéressantes, surtout quand vous avez plusieurs sources audio simultanées, mais comme toute nouveauté elle apporte son lot de bogues. Dans la plupart des cas c’est facilement réglable, mais faut le savoir! Ah et si vous êtes amateurs de « Desktop Gadgets », assurez-vous de faire l’essai de Google Gadgets. Y’a aussi Screenlets qui est bien. Le tout facilement installable depuis Applications/Ubuntu Software Center, une autre nouveautée intéressante.

  17. @bolac
    Tant qu’à prendre VNC aussi bien prendre LogMeIn de la même compagnie qu’Hamachi.
    Pour la sécurité, le niveau d’Hamachi est bon d’ailleurs le but est de créer un réseaux sécurisé a l’intérieur de l’INternet dans le cas d’Opera Unite le but est de partager avec nos amis. Dès lors la cible de sécurité n’est pas la même.

    Perso j’ai jamais utilisé le crack pour enlever la publicité d’Opera des première version. Le seul à ce moment qui avait du multi onglet.

    Pour le Ms Project, si c’est du dévellopement d’application Visual Studio Team System le remplace avantageusement mais bon les licences ne sont pas gratuites, c’est un Project, Source Safe et un mini SharePoint pour le développement. C’est pour ça que je me casse la nénette installer un équivalent sous GPL TRAC http://en.wikipedia.org/wiki/Trac.

    Remi.Net

  18. @ChristianPic

    En effet, passer par le serveur d’opéra pour tous les transferts de fichier peux bouffer sérieusement la quantité de bytes que mon forfait internet me permet. Par exemple, j’utilise Dropbox pour synchroniser mes fichiers. Je suis au bureau présentement et je voudrais me transférer a la maison 500 meg de fichier. Comme ils seront synchroniser sur mes 4 pc, mes 500 meg se transformeront en 2 gig de transfert via internet.

    @reminet

    Si tu ne veux pas te casser la tête, un package existe pour Trac sur Sme Serveur. Pour ce qui est de subversion, je l’ai installé sur ma sme pour partager des agendas avec Sunbird et ça fonctionne très bien. Je cherche d’autre application open source à utiliser avec subversion. (Bloc Notes, versionning de fichiers etc…)

    Quand a Hamachi, ce qui me dérangeait, c’étais d’avoir a enregistrer mon serveur avec eux. Comme je suis parano, j’y voyais un potentiel d’intrusion

  19. Je l’ai écrit très souvent ici… Et je récidive! Un si grand produit fabriqué par une si petite boîte. Voilà une antithèse à Maxisoft.

    Je n’ai que de bons mots pour Opéra que j’utilise depuis au moins 6 mois. Avec ces rajouts, il n’en devient que plus intéressant encore de l’utiliser et d’en faire son fureteur par défaut. Tout simplement génial! Tellement hâte d’expérimenter tous ces nouveaux petits bidules.

    Le Dauphin scandinage

  20. Question existencielle : si les échanges de fichiers passent obligatoirement par les serveurs d’Opera, cela signifie que mon transfert va me gruger sur ma limite de download/upload, right !? :-/

    Transférer un fichier de 2 meg va m’en coûter 4 ?! (2 en up et 2 en dl)

  21. Avec Adblock, goodbye le journalisme de qualite sur internet. Des plans pour que nytimes.com et cie reviennent en mode souscription . Mozilla devrait interdire ces Javascript enabler. La mentalite free-lunch, c’est comme un monde sans brevet, c’est un retour au communisme et aux ladas.

  22. @code T’as bien raison mais pour certains de mes clients encore sur le « dial-up » en campagne, les annonces en petit film flash c’est l’enfer.
    Mais t’as raison sur le fond, à n’utiliser qu’en cas de nécessité pour permettre le financement adéquat des sites qu’on apprécie.
    De là à dire d’interdire ce genre de codage, non !

  23. @phantoman
    Merci avec SME Server, j’ai commencé à avoir un semblant de serveur! C’est plein de menu affreux (style Turbo Pascal 4.0) cette distribution. Mais pour une distribution orienté serveur c’est d’une simplicité d’utilisation que j’avais pas encore vue.

    @code
    +1

    @Ubo76
    De ce que j’ai compris de la documentation du site d’Opera la réponse est non. Le site sert juste à s’échanger l’adresse des machines. Je vois mal Opera faire transiter toutes les données échanger sur son serveur.

    Service Mail d’Opera: C’est pathétique il a juste 5 meg d’espace bref on remonte à plus de 10 ans.

  24. @ code et trocupei

    Je ne suis pas d’accord avec ce que vous avancez. La pub sur Internet se mesure au nombre de clics, pas au fait de les voir. Comme je ne clique jamais sur des liens publicitaires, et je ne suis pas la seule, que je voie les pubs ou non n’a aucune espèce d’incidence sur les sites que je visite.

    Alors je ne vois pas pourquoi je me laisserais gruger ma connexion Internet pour des cochonneries qui ne m’intéressent pas.

    @ trocupei

    Pour tes clients à la campagne, l’extension Flashblock de Firefox fait des miracles.

  25. Au sujet des publicités sur le net.Tout dépend sur quel site je navigue.Exemple, sur Rue Frontenac à chaque visite je me fais un devoir de les rétribuer en cliquant sur un ou deux liens publicitaire.

  26. @bibelot

    Les publicitaires n’espèrent pas seulement des clics. Ils espèrent aussi que, insidueusement, tu reconnaitras la marque dans un magasinage ultérieur et que tu acheteras… Malheureusement, ça fonctionne assez bien

  27. @phantoman

    Dans Turbo Pascal il avait un Framework pour faire ce genre d’interface texte : http://en.wikipedia.org/wiki/File:Tp40_1987_01.jpg

    Ayant déjà apprécié Trac dans un autre mandat, c’est une preuve de concept que je veux faire à mes coéquippier sur l’utilité d’un outil intégré de gestion. Bon je ne l’avais jamais installé ni configuré, mon exprérience Unix/Linux est surtout sur Sun/Solaris, j’étais perdu dans la version Serveur d’Ubuntu et pour couronner le tout n’ayant pas de machine pour tester le tout est sur Virtual Box. SME m’a donné un peu de retard au niveau de la configuration réseaux, c’est surtout à cause de la carte réseaux virtuel mais bon c’est arrangé. Trac fontionne dans le moment, il me reste quelques ajustements mais pour un investissement de 3h sur SME, le résultat est probant! C’est beaucoup moins que l’effort mis sur Ubuntu sans véritable avancé.

    Pour répondre à ta question, j’ai surtout utilisé E-Link.

    Mais bon on est un peu hors sujet:)

    Remi.Net

  28. @Remi

    https://adresseduserveur/server-manager Ça fait un peu moins norton Midnight commander. 🙂

    J’ai installer SMe serveur chez deux OSBL et après 30 minute de formation, ils peuvent gérer eux-mêmes le serveur. Je fais l’installation en 30 minutes, usager compris.

    Pour ce qui est d’être hors-sujet, le chroniqueur lui-même l’est souvent, alors…

  29. Merci encore une fois M. Dumais.

    Apres avoir fait le saut grace a votre excellent article sur Ubuntu 8.04, j’ai téléchargé Opera et wow que ca va bien et la synchro je l’ai esseyé ayant plusieurs ordinateurs et c’est super pratique tout est a jour automatiquement. Pour ce qui est du fonctionnement de Opéra en tout cas sous Linux Mint Helena, pas de bugs a venir jusqu’a présent les vidéos comme sur Youtube fonctionne sans bisouiller en fait dans mon palmares que j’avais fait dans un autre article, Opéra est maintenant nez a nez avec Firefox devancant ainsi Chromium et Safari.

  30. @ bibelot
    Excellent point de vue en effet !
    Mais pour cliquer dessus……………… faut les voir !……
    C’est pas grave ! LOL
    Flash block est un autre outil pour les tiers-modistes du Québec profond.
    Non mais franchement, je pourrais comprendre en Afrique sub-saharienne mais à 10 kilomètres de la ville au Québec ????
    Mes clients en peuvent plus ! Hou hou Charest ????

  31. Petite mise a jour. J’utilise maintenant Opera pour partage de fichier et webserver et ca fonctionne tres bien , en effet je partage mes documents avec le bureau ou je travaille et a la maison avec plusieurs personnes je leur ai fourni un mot de passe et vraiment je suis épaté par cela, Opera jusqu’ou irez-vous?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s