Patrice-Guy Martin quitte Direction Informatique

illustration2009102701.jpgJe viens de prendre un coup de nostalgie. Un coup de vieux. Comme si je me retrouvais avec de moins en moins de monde à ma table, la taverne étant en train de se vider. Où sont passés les piailleurs du temps des vraies soifs, des serveurs à moustache et des fraternités définitives ? « Que sont mes amis devenus, que j’avais de si près tenus et tant aimés ? » De toute évidence, « ils ont été trop clairsemés; je crois le vent les a ôtés » (1). Le départ de Patrice-Guy Martin de Direction Informatique pourrait m’inspirer une telle intro s’il y avait eu vie de taverne et sessions régulières d’encanaillement comme dans les films d’époque. Mais ce n’est pas le cas. Loin de là !

illustration2009102705.jpgLorsque j’ai commencé dans ce métier, les tavernes achevaient de fermer. Quant à ma confrérie glapissante et clabaudante, elle n’était le fait que de pigistes faméliques la plupart trop cassés pour payer la traite. Aucun journaliste permanent ne s’occupait de techno. Les « permanents » que l’on côtoyait étaient des donneurs d’ouvrage, des truchements essentiels aux rouages du métier de pigiste. C’est tout. À bien y penser, Patrice-Guy Martin sera un des premiers à devenir salarié sans être patron.

Ce gars est apparu dans la machine à saucisse de Transcontinental (Les Affaires, Informatique & Bureautique et Action Informatique) vers la fin des années 80. Tout jeune, tout respectueux des vieux poteaux que nous étions, mais avec l’oeil bien allumé des tripeux de techno. Faute d’avoir soif, lui, il salivait à la pensé de se programmer une base de données dans dBase III. Je me suis dit que ça pouvait faire pareil et on est devenu copains.

illustration2009102702.jpgDe cette époque, je ne reconnais plus grand monde dans le métier (2). Il y peut-être Yan Barcelo, dans son Nord, qui ferait encore des piges, Louis-Pierre Côté qui, aux dernières nouvelles, ferait dans la finance au Canal Argent, Gérard Blanc qui publie ses trucs sur la Grande Informatique dans DI, Jacques Latulippe qui fabrique la revue Magazin’Art et François Picard qui continue Atout Micro mais qui le fait maintenant sur le Web. (3)

Yves Leclerc ? Émigré dans les Caraîbes. Gérald Gauthier ? Dans le business à Toronto. Gil Tocco ? Rédacteur de choses fort sérieuses à partir de sa campagne, pas trop loin de chez Charles Meunier qui lui, serait à sa retraite. Yves Roberge ? PR à Montréal. Idem pour Marc Sévigny. Alain Thibault ? Homme d’affaires à Montréal. Sans compter tous ceux dont je n’ai plus de nouvelles !

illustration2009102703.jpgIdem pour la fournée des années 90; les survivants sont rares. Sortis de la taverne (qui accueillait alors les dames) les MacGregor, Mondoux, Caron, D’Amours, De Luca, Salwyn, Fortin, Lapierre, Blanchard et autres Beaulieu. Sorti pour de bon de Gaétan Martel, le maudit bon gars qui faisait Québec Micro. À part Jean-François Ferland qui continue son apostolat chez DI, Hugues Roy qui est passé à la salle de nouvelles de la SRC, Benoît Bisson qui fait dans le « culturel », Denis Talbot qui est devenu une référence dans le jeu vidéo, les chaises semblent vides. On s’entend radoter tout seul et le waiter n’allume même plus le téléviseur.

Quant à l’écurie techno des années 2000, je la connais moins. Il y a bien sûr les Alain McKenna, Michel Dumais, Pascal Forget et autres Bruno Guglielminetti (un gars qui n’arrête jamais de travailler), mais elle fluctue énormément en fonction du Web et la plupart des nouveaux pigistes n’ont peut-être jamais fréquenté les tavernes.

illustration2009102704.jpgD’où mon coup de vieux. Patrice-Guy Martin, homme de tous les mérites, vient d’accrocher ses patins en tant que journaliste. Il s’en va diriger le Réseau ACTION TI, un regroupement industriel spécialisé dans les TI. Mais il devra, au préalable, passer s’acheter quelques costars et une bonne dizaine de cravates (en plus de la panoplie qu’il arbore sur sa photo officielle, ci-haut). Félicitations, mon Guy ! Paraît qu’il y a une vie après le journalisme. Laisse-le-moi savoir si c’est vrai. Par exemple, tu pourrais faire bouger ma table de taverne trois fois à minuit demain soir. Vois-tu, il n’y a plus personne autour, à part moi et deux ou trois revenants épisodiques. Or, le waiter vient de couper le chauffage et sa bière goûte le vieux tuyau de pompe à « draught » ! Quelle misère ! Va-t-y falloir que j’aille me réchauffer dans une viennoiserie Internet ?

ligne.jpg

(1) Rutebeuf (1230-1285)
(2) Je parle spécifiquement de celui de journaliste techno.
(3) Le propre d’une énumération faite tout seul sans aide, c’est d’être incomplète. Je m’excuse auprès de ceux dont les noms m’auront échappé. Sûrement mon grand âge !

Publicités

7 réflexions sur “Patrice-Guy Martin quitte Direction Informatique

  1. Que dire

    Le temps passe … Je remarque aussi du côté anglophone que la retraite a sonné pour plusieurs . L’équipe de PCMAG a drôlement changé même si certaines têtes sont encore là .
    Qui prend la relève chez « Direction Informatique  » ?

    Et
    Nelson j’espère que vous n’y songer pas … à la retraite ?

  2. @Stvcc

    Ben non, Nelson est pas prêt de prendre sa retraite.
    C’est notre capitaine Ahab qui chasse le Moby Dick de la TI dans tous les recoins de cette mer houleuse et agitée qu’est le Net et le monde des TI.

    Mais contrairement à Ahab qui cherche maladivement le monstre blanc pour l’anéantir, Nelson lui court après pour le comprendre et l’apprivoiser.
    Et ainsi nous retransmettre le savoir acquis, tel un Indiana Jones qui, après avoir braver tous les dangers dans de lointaines contrées, revient dans sa classe, enrichir le savoir de ses élèves.

    Tout un Buck Rogers ce Nelson!

  3. Comme le temps passe, même le grand Talbot m’était sorti des méninges. Parmi la fournée des années 200, j’apprécie toujours Pascal Forget, question de style j’imagine.

  4. Voyons, monsieur Dumais, resaisissez-vous!
    Il faut regarder en avant et non en arrière. Bravo quand même pour cet article. Il n’y a pas d’avenir rivé sur une chaise de taverne, mais la photo noir et blanc est comique.
    Félicitations pour votre article vraiment intéressant:>

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s