Mise à l'essai de Picasa 3 et de Picasa Album Web

illustration2009092801.jpg(Article modifié à 9 h 52) – Mon papier d’aujourd’hui, je pourrais le commencer ainsi : « Ô joie, ô bonheur, je viens de découvrir une merveille et je ne peux m’empêcher de vous en faire part : (ici vous avez l’embarras du choix:) la crème glacée aux fraises, le Jardin botanique de Montréal, la musique de Rufus Wainwright, la race canine Husky, les clips mettant en vedette Denis Coderre ou le café équitable Santropol ». En effet, les révélations que je vais vous asséner n’ont de neuf que mon degré d’émerveillement; elles font plutôt dans le suranné. Il est donc possible que je ne vous apprenne rien d’autre ce matin sinon que vous utilisez un fichu de bon produit, soit le tandem d’utilitaires photo de Google appelé Picasa 3 et Picasa Web Album.

illustration2009092812.jpgPourquoi un tel sujet ? Parce qu’hier, il m’a fallu envoyer à quelqu’un 72 photos d’environ un mégaoctet chacune. Or, je n’avais ni le temps ni le goût de bizouner dans Photoshop ou avec un utilitaire de compression, pas plus que je n’avais envie de me taper 36 courriels contenant deux photos chacun. En outre, la personne était du type à haïr l’informatique. Fait que j’ai jeté mon dévolu sur Picasa 3 et Picasa Album Web.

Dans un premier temps, j’ai ouvert Picasa 3 lequel m’a assez rapidement présenté toutes les photos que contenait mon PC (je dis bien toutes : ça inclut les gugusses Web, les vieilles numérisations de facture, les prises d’écran de 2005, etc.) et qu’il m’a présentées par « albums ». Dans ce capharnaüm (comme me le rappelle souvent mon ami Nabil, mon pouvoir de bordélisation est immense et, comme il se doit, ça se reflète dans mon PC), j’ai ensuite repéré les 72 photos attendues, lesquelles j’ai sélectionnées en cliquant sur l’icône de leur dossier (répertoire). De là, j’ai eu accès au menu « Outils / Transférer / Transférer vers Picasa Album Web ».

Dans un deuxième temps, je me suis ouvert un compte Album Web (facile facile si on a déjà une adresse Gmail; c’est comme pour YouTube, du reste) et j’ai cliqué ici et là dans l’interface pour, très rapidement, en comprendre le fonctionnement et pour faire le tour des possibilités. Puis, conscient de la grande simplicité et l’étonnante vitesse du produit, j’ai créé un « album ». D’entrée de jeu, Google offre un espace gratuit de 1 Go. Mais, moyennant quelques deniers (entre 20 $US à 500 $US par année), il est possible d’augmenter cet espace de 10 Go à 400 Go.

ligne.jpg

illustration2009092804.jpg

ligne.jpg

illustration2009092805.jpg

ligne.jpg

illustration2009092806.jpg

ligne.jpg

De retour dans Picasa 3, j’ai sélectionné et téléversé mes 72 clichés. Pour cette étape, il m’a fallu 5 minutes 45 secondes, soit une moyenne de 4,8 secondes par photo. Je vous signale disposer d’un accès Internet à haute vitesse tout ce qu’il y a de plus standard (rien d’extrême, rien de traîne-la-patte). Au terme, je me suis retrouvé avec un fichier bien présenté, incluant un accès à Google Map pour identifier l’endroit où les photos avaient été prises.

ligne.jpg

illustration2009092811.jpg

ligne.jpg

illustration2009092802.jpg

ligne.jpg

Une fois l’album en place, j’ai cliqué, dans la bande de droite, sur le bouton « Partager » et là une fenêtre m’a permis d’entrer les coordonnées de la personne qui attendait mes 72 documents. Immédiatement, un courriel lui est parvenu indiquant l’adresse Web où elle pourrait consulter les photos, voire se les télécharger. Difficile à battre comme efficacité et simplicité ! Les deux prises d’écran ci-haut illustrent cette fonction à partir d’un fichier bidon créé pour la circonstance.

Après, je me suis amusé quasiment une heure avec d’autres fonctions de Picasa 3; il y en a plein que je vous encourage à découvrir si ce n’est déjà fait (par exemple, la techno de reconnaissance des visages, une finesse dont iPhoto (Apple) se réclamme depuis un an ou deux. Celle qui m’a diverti le plus a été la possibilité de faire de petits films avec les photos d’un album. Si vous observez la première prise d’écran ci-haut, vous apercevez sous la pochette jaune intitulée « Tests pour Technaute » quelques petits boutons, dont le troisième offre cette fonction.

ligne.jpg

illustration2009092803.jpg

ligne.jpg

illustration2009092807.jpg

ligne.jpg

On est évidemment assez loin de iMovies, de Premiere Elements ou de Windows Movie Maker. Mais on arrive quand même à se bidouiller un petit clip avec effets de transition, titre et trame musicale. On peut même, si on le souhaite, téléverser le résultat directement dans YouTube. Si vous faites démarrer le clip ci-après, vous aurez une illustration de ce que je viens de dire. J’ai simplement placé des photos, ajouté une piste musicale et enlevé les photos qui dépassaient le temps de la musique. Clic clic, bingo ! Même pas cinq minutes de taponnage (ce qui n’inclut pas le temps qu’a pris YouTube pour traiter le document).

Ça, c’est pour Windows. Côté Linux, une version beta de Picasa 3 et d’Album Web est disponible. Comme le démontrent les deux premières illustrations ci-après, je les ai mises à l’essai et n’ai rien trouvé à redire. Ces deux produits me sont apparus stables. Côté Mac, il fallait jusqu’à récemment utiliser le plugiciel, Picasa Web Album Uploader, permettant de déposer dans Picasa Album Web, des documents iPhoto. Je l’ai testé (3e prise d’écran ci-après) et j’ai pu constater que ça fonctionnait tel que présenté sur le site de Google. Mais, depuis quelque temps, la version complète de Picassa 3 est disponible, ce qui en fait vraiment un produit multiplate-forme.

ligne.jpg

illustration2009092809.jpg
illustration2009092810.jpg

ligne.jpg

illustration2009092808.jpg

ligne.jpg

Voilà pour mon petit coup de cœur de ce matin. Si vous ne connaissez ce tandem de produits que de nom (ou si vous ne le connaissez pas du tout), faites-vous plaisir et testez-le. C’est gratuit, amusant et, possiblement, utile. Vous m’en donnerez des nouvelles.

Publicités

40 réflexions sur “Mise à l'essai de Picasa 3 et de Picasa Album Web

  1. Nelson, Picassa 3.5 pour Mac existe. http://picasa.google.com/mac/

    Le vidéo que tu as posté sur Youtube est privé.

    Sinon, sur Mac, j’ai hésité un moment à payer pour MoibileMe, environ 100$ pour un an. Je l’ai d’abord pris pour l’hébergement du site web. Avec iWeb, ça me comble. Pas de nom de domaine à payer (même si je pourrais.) J’ai pas besoin du courriel me.com, mais bon. Les 20 gigs de stockage sur le iDisk sont bienvenue. Le service d’albums photos en ligne est super, et tout le reste.

    Bien sûr, il existe toutes sortes de services gratuits, à gauche à droite. (Hébergement, photos, courriels, synchronisation, etc.) Et pour qui a des besoins élémentaires, ça suffit amplement.

    Les services gratuits ont pour la plupart une limite. Au-delà, il faut payer. C’est pourquoi, en calculant, il m’est apparu que ça me reviendrait moins cher de payer pour MobileMe. Tout est centraliser, et ça me satisfait. Le 100$ me fatigue un peu, puisque je suis cheap… mais bon, une fois payé, je l’oublie et je profite de plus de fonctionnalités, sans pub, facilement. Mais si on n’a pas de Mac, sur PC l’offre de MobileMe me paraît moins alléchante et rentable.

  2. Difficile de ne pas avoir Google en très haute estime devant des produits comme Google Search, Google Maps, Google Earth, GMail et surtout Picasa. J’utilise Picasa depuis ses débuts. C’est une pure merveille pour traiter ses photos de vacances, de sport ou de famille. Autant au niveau de l’efficacité que de la convivialité.

  3. @Nelson
    Question cette fois -ci

    Une fois passé par Google , est-il possible de les éradiquer totalement de leurs serveurs ?
    Et aussi d’éviter que la terre entière ne voie nos photos ?

  4. @ gillesgilles

    Je viens de faire la correction. Merci.

    Mais il serait souhaitable que Google mette son site Web à jour et qu’il cesse d’offrir ici une parente temporaire alors qu’il offre là une solution définitive. Non ?

    Par ailleurs, j’ai beau croire que iPhoto fait tout ça, mais la plupart du monde n’a par iPhoto.

    @ claude_c

    J’ai apporté les corrections. Merci.

    @ stvcc

    Je ne sais pas si on se fait éradiquer des serveurs de Google, mais, à ce qu’on dit ici et là, leur service Web semble sécuritaire.

    @ iMoi

    J’ai précisé dans mon texte que la personne en question n’aimait pas l’informatique. Il me fallait une solution simple et rapide.

  5. Bonjour Nelson,
    Merci pour l’article, mais on voit encore votre email dans les trois premiers screens shot! 🙂
    PS : Vous pouvez supprimer mon message!

    Bonne journée!

  6. @ Nelson

    Torrieu, si tu avais écrit ça la semaine dernière; j’ai eu plus de 300 Mo de photos à envoyer dernièrement, sur un branchement internet au propane ça pratique la patience menèm !

    Faudra que je l’essaie, utile en voyage pour mettre en forme et partager des images.

    @ iMoi

    Je fais ça comment par protocole FTP ?

    @ GillesX2

    iPhoto, franchement ! Tant qu’à pas avoir rapport, c’est de même que j’aime ça.

    Alex.

  7. J’installe Picasa depuis la version 1 sur tout les ordinateurs sur lesquels j’installe Linux. C’est un excellent logiciel qui comble la lacune « Windows movie maker » en plus d’être léger pour un usage limité comparativement à Gimp. KIno, cinerela, etc.
    Google produit quoi au juste ? Des logiciels gratuits, multi-plate-formes avec un plan de développement constant. Le modèle à suivre d’après moi, pas besoin d’acheter des attrapes nigauds à gros prix, désuet en 1 an.Parions que les fonctionnalités iront en grandissant dans le futur pour cet excellent produit Google.

  8. Je ne peux pas croire que vous buvez du café équitable…

    Picasa n’est pas le seul dans le domaine de l’échange des fichiers photographique. Flickr de Yahoo et SkyDrive de Microsoft font également du bon travail. Mais j’ai beaucoup aimé l’aspect « retouche de photos » de Picasa. Le bouton « j’ai de la chance » est particulièrement pratique pour l’utilisateur moyen.

    Et je suis bien d’accord avec vous, je ne pensais jamais que j’avais autant de photos sur mon ordi. C’est incroyable.

    Pendant que j’y pense, je projette de faire l’acquisition du nouveau Digital Studio 2010 de Corel. Le connaissez-vous? Que pensez-vous des produits Corel en général?

  9. Malheureusement, pour moi, Picasa ne fait pas l’affaire car il ne prend pas en charge les disques réseau. J’ai 3 PC dans la maison et un seul sert de serveur d’imagerie. Picasa 3 (c’est un vieux problème décrié) ne change pas pour je ne sais quelle raison. Les forums Google mentionnent des questions de « propriété intellectuelle ou droits d’auteur » pour ne pas offrir de fouiner sur les « drives » réseaux.

    Dommage…. je dois continuer d’utiliser iMatch comme outils de classement.

    Je vais cependant essayer leur service d’album Web

  10. Très beau diaporama en passant, très jolies fleurs que votre environnement produit. Dire que nous, avec l’été qu’on a eu, nos fleurs annuelles avaient l’air pas mal folles exception faite des vivaces qui elles n’ont pas su déprimer !
    Et belle musique également. Bref du bien beau travail.
    Si Picasa fait un film de diapositives de cette qualité sans trop de zigouilles pas besoin de chercher ailleurs. Quelle était l’extension de ce fichier donc ? FLV ?

    Un seul reproche cependant, je vois qu’il est en français en windows et en anglais en Linux. Je suppose que c’est « because » le beta de la version Linux.
    Parce qu’il me semble de mémoire que picasa 2 était dispo en français, non ?

  11. Moi ca que j’ai aimé le plus de Picasa est le name tags. Le logiciel a identifié des centaines de visages de ma librairies et maintenant, c’est beaucoup plus facile pour moi de sortir les meilleures photos de mes enfants.

  12. J’ai découvert Picasa cet été seulement. Lors d’un voyage a Victoria, je transférais mes photo a chaque jour a partir de ma Eeepc. J’ai particulièrement apprécier de mettre un test dans mes phot tout en gardant l’original.

    @Webcurieux
    Tiens, je pensais que Corel avais disparu. Si je me fis a mon expérience de mon ancienne vie d’infographe, Corel étais championne du nom respect du language postscript. Pour la création, ça allais, mais quand venais le temps d’imprimer en haute résolution, quelle merde!

  13. Il faut dire aux nouveaux usagers de Picasa Album Web que les photos téléchargées sont de poids réduit. Une photo qui localement pèse 1Meg. peut avoir seulement 100k sur le WEB donc pour quelqu’un qui doit tranférer ses photos pour traitement plus poussé, ce n’est pas l’idéal. Donc pas un back-up réel. Mais, pour « faire voir » sus écran ses chef-d’oeuvre aux amis, parfait.

  14. @alexanticosti

    heu pouurquoi j’ai pas rapport? j’ai dit que iPhoto fait tout ça depuis longtemps et même plus.

    montage de calendrier, carte de voeux et commende de tirage en plus que Picasa n’a pas.

    Le calendrier permet de mettre les anniversaire de son carnet d’adresse automatiquement. Donc à chaque année vous changer l’année du calendrier et les anniversaires suivent. Pas besoin de les déplacer un par un.

    Sans compter son intégration a Facebook et FlickR

  15. Je me sers de Picasa depuis maintenant plus d’un an, et je n’y ai trouvé que deux irritants:

    1. Au niveau des albums Web, il est impossible de créer des sous-albums. Donc, pour nos photos de voyage par exemple, il est impossible de créer des sous-répertoires par lieu visité.

    2. Si votre caméra numérique a tendance à réutiliser les noms de fichiers lorsque vous videz votre carte mémoire, Picasa a tendance à confondre les légendes que vous pouvez rédiger pour chacune de vos photos. Donc, si la photo des tours Petronas porte le même nom que la photo de Matante Gertrude (souvent aussi significatif que DSCF24518), il se peut que Matante Gertrude reçoive des compliments pour sa belle architecture…

  16. Bravo pour votre papier, monsieur Dumais;
    votre enthousiasme communicatif a vite fait de me convaincre, Picasa s’améliore, se bonifie avec le temps, je l’ai toujours préféré à Windows Live parce que compatible à Linux, une belle joie en ce début d’automne.

  17. Salut Nelson
    J’utilise Picasa et Picasa Web depuis le début, et j’en suis devenu un apôtre tellement je les trouve utiles et faciles. Présentement 62 albums dont 33 publiques (1873 photos) http://picasaweb.google.ca/Westfalia.CICCW pour notre club de 800 membres. J’ai modifié 80% des photos pour les améliorer.
    Je découvre pratiquement chaque jour de nouveaux trucs d’utilisation.

  18. @ gilles-au-carré

    Parce que la très grande majorité des lecteurs n’ont pas iPhoto. Même moi, je le vire systématiquement de mes machines, mon classement archaïque est trop important pour que je recommence le tout. Mais je le suggère à ceux qui débutent leur collection.

    On parle ici d’un logiciel multi-plateforme. De iLife, seul iTunes est accessible au commun des mortels, qui ne connaissent donc pas le bonheur d’utiliser iMovie HD, iDVD…

    Bon, me v’la qui fait du gillesgilles 😉

    Alex.

  19. @alexchevreuil des iles

    et? c’est pour ca j’ai pas rapport?

    la très grande majorité n’ont pas Linux non plus et Nelson en parle.

    Je parle de iPhoto car Picasa st le concurrent de Picasa, c’est pas hors sujet.

    Ton classement archaique t’as pas besoin de le recommencer ca se fait tout seul , quelle argument bizarre

  20. Picasa 3.1, je le connais, je l’apprécie et l’utilise, cependant; dans le cas qui nous est soumis …

    De Pierre @ Jean en passant par Rome ! Un « Ben » grand détour sauf … si c’est le boss qui paye le temps et le millage.

    Pourquoi faire si compliqué alors que (dans Windows) la fonction « Réduire le poids d’une où de plusieurs photos au moment de l’envoie » est d’une simplicité déconcertante.

    Du répertoire Mes Images (ou autre), il suffit de sélectionner une où plusieurs photos en utilisant le truc du Shift-Ctrl au besoin et d’un clic DROIT; du menu déroulant opter pour « Envoyer vers » et du sous-menu présenté, activer « Destinataire ».

    BINGO ! Une fenêtre vous saute au visage vous offrant la possibilité de RÉDUIRE oubedon de conserver la taille originale de vos images. (Réduire est la sélection par défaut)

    Votre gestionnaire de courrier (Outlook et / ou Outlook Express ici utilisé en grande majorité selon un récent sondage sur ce site) s’ouvre automatiquement, les images y dont déjà insérés tout en vous indiquant la nouvelle taille, laquelle avoisine autour de 640 X 480. Il ne vous reste plus qu’à supprimer le bla bla bla automatiquement inclus et le remplacer par un gentil mot à l’intention de votre ou de vos destinataires.

    À titre d’exemple une image passe de 2000 Ko à 76 Ko et une de 1000 Ko à 40 Ko. (72 X 40 = 😉 )Pour les plus hasardeux, il y aura toujours le moyen de « Bizounner » le registre afin de modifier le format par défaut.

    Pour les autres désirant un plus vaste choix de formats; reste un autre utilitaire, un mal connu et mal aimé même si gratis; son nom ! Microsoft Office Picture Manager; excellent « Viewer » inclus dans la suite Office (version 2003 et 2007 mais PAS 2002). Super simple à découvrir et utiliser, d’un clic, il offre i.e. 3 choix de visualisation, 4 choix de COMPRESSION d’images et bien sur, une ribambelle d’options tels que : rognage, recadrage, redressage etc, etc.

  21. @Alextrémité du Fleuve

    Mmm je suis un peut du coté de Gilles2x lol le classement sur iPhoto est de ce qu’il ya de plus banal pour par dire simplet . Pour ma part j’utilise Aperture et Adobe, mais c’est hors sujet .

    Je ne sais pas pourquoi mais j’ai une forme de réticence à partagé des documents privé avec un service Google . J’ai probablement tord mais bon .

    iPhoto permet de faire des évènements simples sans bizounage .
    Une question que je me pose à propos de Picasa sont les droits que Google peut prendre sur nos photos partagées.

  22. @webcurieux:

    Tu vas être déçu, mais Corel a déjà tenté de s’attaquer à Microsoft et Windows en lançant son superbe Corel Linux. C’était au début des années 2000 si je me souviens bien, et Microsoft avait, évidemment, tout fait pour tuer le projet. Corel a donc abandonné mais reste que si tu achètes leur produit c’est comme si tu couchais avec ton ennemi 🙂

  23. @Nelson

    Suggestion pour envoyer facilement des photos (ou n’importe quoi) : Drop.io ( http://www.drop.io )

    Sur ce site, vous avez 100 mb gratuit, sans besoin de vous inscrire. Vous pouvez mettre un mot de passe ou pas. Quand quelqu’un consulte votre « drop », il voit directement vos photos (ou autres) et vous pouvez même la configurer pour ajouter un bouton « download ZIP archive » pour downloader d’un coup la totalité de la « drop ».

    Très très bon service (une tonne de fonctionnalité).

    Ça pourrait faire un très bel article pour une future « mise à l’essai »…

  24. @alexanticosti

    À moi aussi de faire du GillesGilles…

    Microsoft offre aussi un bon petit outil gratos qui se retrouve dans la famille Live: Windows Live Photo Gallery (Ben oui G2, juste pour Windoze, M$ et gros Ballmer). Comme il utilise SkyDrive, on se retrouve avec 25GB d’espace gratos.
    http://download.live.com/photogallery

  25. @ stvcc

    Farpaitement ! iPhoto est bien simple et zoli. Ce n’est pas ce dont j’ai besoin pour mes photos. Pour qu’il me classe en 2007 les photos, scannées cette année-la, de mes diapos de 1988 ou mes négatifs N&B de « 79 ! Merci, je préfère le faire moi-même.

    Le pas rap à g2, c’est à chaque estie de fois nous lâcher un »Mac fait ça aussi, pis ben mieux ! ». Heille on s’en cr***e que tu couches avec ton Mac mon g2, je préfère les fesses de ma blonde ! (Suis-je obligé de rajouter un « lot of laugh » ?)

    Alex

  26. alexanticosti, bonjour. vous faites un serveur ftp de votre côté, il existe plusieurs logiciels gratuits pour le faire, pour lequel vous déterminez le mode d’accès (écriture, lecture, etc.) pour le dossier de votre choix. si vous avez OS X, il vient avec un serveur ftp (montable via terminal). à l’autre bout, la personne installe un client ftp (plusieurs gratuits, encore là) et se connecte à votre serveur.

  27. @ franc_jeu

    Vous passez à côté de la question… Nelson avait 72 photos à envoyer. Même à compression élevée, il n’est pas certain que sa destinataire aurait pu recevoir ces photos par courriel. Les FAI imposent des limites sur la taille maximale des fichiers joints à un message. C’est souvent moins de 5Mio.

    De plus, avec une grosse compression et une réduction de taille, on ne peut plus que visionner les photos à l’écran. Et si le but était que sa destinataire puisse faire imprimer ces photos par un labo? Une taille raisonnable pour imprimer en 4″x6″ est 2 mégapixels, pour environ 300Kio par photo. Donc, pour 72 photos, on parle de 21Mio! Seul GMail accepte des fichiers joints aussi imposants.

    @ plante_ca

    Mon frère s’est servi de Picasa Albums Web pour partager des photos de famille. Il est possible de conserver la taille originale des fichiers.

  28. Pour ceux qui sont sous Linux:

    D’abord je tiens à dire que j’aime beaucoup Picasa moi aussi, surtout pour le classement des photos et les retouches photos simples, mais je trouve que ça peut être aussi un peu « overkill » pour ceux qui ont de plus vieilles machines, par exemple, ou moins d’espace disque disponible… Ou encore quand on est pressé et que Picasa n’est pas déjà installé, et qu’on doit rapidement « rapetisser » une série de photos avant de l’envoyer, ce que j’utilise d’habitude c’est une toute petite application Linux qui s’appelle « gThumb ». Ça s’installe en un rien de temps avec aptitude (sudo aptitude install gthumb) et il suffit ensuite, à partir de l’interface du logiciel, de naviguer dans le dossier en question, sélectionner les photos qu’on veut rapetisser, puis on clique sur « Tools » en haut, et « Scale Images ». On peut faire la même chose pour faire une rotation, ou encore changer le format (JPG –> PNG, ou autre), la date, etc. Il peut aussi créer un « Web Album » automatiquement, comme le font Photoshop et Picasa. De petites retouches sont aussi possible. Bref une belle petite application toute simple et pratique que je vous invite à découvrir si Picasa est un peu trop lourd pour vos besoins.

  29. @ alex l’ancêtre

    LOL ne veut pas dire «lots of laughs», mais bien «laughing out loud». 😉

    Un usager Mac qui fait du «gossage de fichiers»… Comment ça t’es pas rendu sur Ubuntu encore? 😛

    @ aquarium_h2o

    Merci pour la suggestion! Ça pourrait m’être très utile pour mon travail…

  30. Tout comme l’a mentionné wako901 plus haut, ce que j’attendais le plus de la dernière vers 3.5 pour PC est la reconnaissance faciale qui est effectivement très intéressante!!

    Pour le reste, j’utilise PICASA depuis longtemps et c’est mon seul et unique outil de gestion de photo pour les modifications de bases (yeux rouge, cropping, etc..)

  31. @ gemnoc

    Comme d’habitude j’avais retenu la minoritaire ;  » It’s original definition was « Laughing out loud » (also written occasionally as « Lots of Laughs »)  » des définitions. L’utilisateur Mac a débuté ses photos sur papier Ilford et continué en numérique avec Win 98, avant Mac. Hé !

    @ iMoi

    Merci des infos. Une autre activité à faire quand je serai vieux, riche et désoeuvré. Je vais me contenter d’essayer Picasa pour le moment.

    Alex.

  32. Si je ne fais pas erreur, la «version Linux beta 3.0.0» est en réalité une version Windows portée sous Wine et non une version native Linux.

    C’est visible par la moin bonne qualité des polices utilisées (ou le rendu de Wine)

    De plus dans la version Linux, la section « Movie » n’est pas disponible et se contente de faire surgir un message : « This feature is not supported for Windows 2000 » … Vous voyer Windows 2000 sous Linux !!

  33. Perso, la reconnaissance facial est un plus dont je vais me passer, c’est pousser un peux trop à mon gout…
    C’est moi ou il est impossible de downloader et de visionner des .MOV dans mon album web?

  34. pe que qqun ici pourrais m’aider, mais je cherche un logiciel capable de renommer mes fichier photo en utlisant les données IPTC, XMP ou autre truc dans l’image.

    C’est principalement pour renommer les fichier avec la date du IPTC car la date de création de la photo est erronée. Aussi cela me permet de mélanger des photos de plusieurs source et les avoir en ordre chronologique.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s