Mise à l'essai des Office Web Apps de Microsoft

illustration20090925011.jpgSi je commence par vous dire qu’il n’y a rien de plus nébuleux qu’un nuage, vous allez possiblement en déduire que j’ai le goût de vous amener, encore une fois, dans le « Cloud computing » où un service en devenir, un service plutôt prometteur, vient d’attirer mon attention. Et vous aurez raison. La semaine dernière, Jason Brommet, un porte-parole de Microsoft, m’a présenté la version « Community Technical Preview » (CTP) des Office Web Apps et m’a fourni un accès pour que je puisse mettre à l’essai cette beta destinée à faire saliver les journalistes. Cela m’a permis, dans un premier temps, d’apprécier la très grande simplicité de ce produit, mais, dans un deuxième, d’avoir l’impression d’être englué dans un immense pot de confiture. Heureusement, on m’a vite remis sur la nappe.

Pour comprendre où s’en va Microsoft avec Office Live, Windows Live, ShareFolder, Skydrive et tout le bordel dans les nuages (ce qui depuis mes tests, inclut … nelsondumais live), il faut partir de SkyDrive (disque du ciel), appelé, il n’y a pas si longtemps, Windows Live Folders. C’est un espace de stockage gratuit de 25 Go où on peut téléverser des fichiers Office, des photos, des MP3 et tutti quanti. Ainsi, dans le cas des documents Word, Excel et PowerPoint (OneNote sera ajouté au printemps), le mega-système se sert des Office Web Apps. Cependant, dans le cas des photos, il utilise Windows Live Photos, un service en bonification constante (un peu à la Flickr) basé sur Silverlight.

ligne.jpg

ill ill
L’interface principale. Le contenu de la pochette « Mes documents ».

ligne.jpg

ill ill
On a choisi un fichier PowerPoint … … et on l’ouvre.

Cliquez sur les vignettes, elles vont se déployer en 1024 pixels de large.ligne.jpg

On y place ses documents, on les partage (en ce sens, ces logiciels ennuagés ont des velléités de collecticiel), on les consulte, on les modifie d’où qu’on s’adonne à être. Il suffit d’avoir accès à un Mac ou à un PC et d’utiliser Internet Explorer, Firefox ou Safari. J’ai essayé sans succès avec Opera et Camino.

ligne.jpg

ill ill
Un document Excel sous Windows Vista Sous Mac OS X 10.6

Cliquez sur les vignettes, elles vont se déployer en 1024 pixels de large.ligne.jpg

Dans le cas des Office Web Apps, il faut préalablement que l’ordinateur utilisé soit muni d’une version récente (2003, 2007 ou, bientôt, 2010) de Microsoft Office. Auquel cas, les documents Word, Excel et PowerPoint s’ouvrent directement dans un fureteur et peuvent être traités. C’est ce qui explique que sous Linux, on doit télécharger le document, le traiter dans OpenOffice.org et le « repomper dans le nuage » en format Microsoft (je n’ai pas essayé avec CrossOver, un utilitaire permettant de faire tourner certains logiciels Windows sous Linux). Dans le iPhone, c’est encore plus simple. On « tape-appuie » sur le document et il s’ouvre en format texte. Une bénédiction ! On me jure que c’est aussi simple, sinon plus, dans les dispositifs Windows Mobile.

ligne.jpg

illustration2009092504.jpg illustration2009092517.jpg
Le même document Excel sous Ubuntu 9.04. Un texte « Word Live » vu d’un iPhone

Cliquez sur les vignettes, elles vont se déployer en 1024 pixels de large.ligne.jpg

Tout cela pour dire que je suis en train de vous entretenir d’un système gratuit de partage de documents qui ne n’oblige personne à vendre son âme à Microsoft. Les usagers peuvent se servir d’un produit Apple ou peuvent être des tenants du logiciel libre; ça marche quand même. Vraiment gratuit, ce service ? Pour vous et moi, oui; il nous suffira de nous ouvrir un compte ou de nous prévaloir de notre adresse Hotmail. Par contre, les entreprises seront tributaires de contrats annuels; elles devront verser des sous au père Ballmer.

ligne.jpg

illustration2009092510.jpg illustration2009092514.jpg
Sous WIndows Vista Vu d’un iPhone

ligne.jpg

illustration2009092511.jpg illustration2009092513.jpg
Mon Husky, c’est le plus petit des deux. Vu d’un iPhone.

Cliquez sur les vignettes, elles vont se déployer en 1024 pixels de large.ligne.jpg

Microsoft qui a commencé à débordéliser ses écuries Live en janvier dernier, ne semble pas vouloir s’arrêter. La géante est en train de bien fignoler son gros nuage pour y placer l’essentiel de ce que les gens ont besoin chez eux et au bureau : bureautique, communication, partage, etc. J’y ai même bidouillé un petit blogue perso en deux minutes (ci-après à gauche).

ligne.jpg

illustration2009092512.jpg illustration2009092516.jpg
Un blogue parmi tant d’autres … Pas moyen de transférer, pour l’instant, mes documents stockés dans Office Live.

Cliquez sur les vignettes, elles vont se déployer en 1024 pixels de large.ligne.jpg

Reste que pour l’instant, tout n’est pas parfait. Le produit est un « beta quasiment alpha » auquel les programmeurs de Redmond apportent de très fréquentes améliorations. Jason Brommet parle d’un lancement « urbi et orbi » possiblement au printemps 2010, probablement en même temps que le gros fardier bureautique Office 2010. D’ici là, les bogues, les irritants, les redondances et les coquecigrues seront éliminés … pour la plupart.

Des exemples ? On ne peut transférer dans Skydrive des fichiers stockés dans Office Live. Ou encore, on a un peu l’impression d’être perdu entre Hotmail, MSN, Word, PowerPoint et Live Photos. Ça semble tout marcher ensemble et on ne sait plus trop où on est. Mais ça va s’arranger. Microsoft ne peut se s’offrir le luxe de ne pas y arriver. Vous voulez que je vous parle de la concurrence de Google, d’Adobe ou d’Apple ?

Publicités

34 réflexions sur “Mise à l'essai des Office Web Apps de Microsoft

  1. « Collecticiel » … Wow, les néologismes pullulent dans le monde des technos! Chaque levée du jour en voit un nouveau naître!
    J’utilise déjà « OnLinePhotoshop » pour le stockage et la diffusion de photos sur le web vers parents et amis. Rien de bien névralgique. On peut modifier, éditer et partager les photos et sauvegarder les résultats. Les photos sont téléchargées sur les serveurs d’Adobe. Adobe nous prévient que nos documents pourront être vus par tout le monde… Et qu’elle a une sonde plantée bien creux dans mon ordi.
    Quant sera-t-il de la sécurité de ce nuage Microsoft? Le cas échéant, peut-être serait-il avisé de ne pas publier des documents importants pour une entreprise par exemple…
    Et oui, parlez nous de la concurrence des autres géants qui, tous, veulent notre bien!
    Cordialement.

  2. Nelson, j’ai une question. Une question concernant SnowLeopard. Depuis que j’ai installé cette MÀJ d’Apple (10.6), dans les Préférences système, QuickTime a disparu! Il y a bien sûr le nouveau Player X, l’application QuickTime 7.6.xx a été déplacé dans le dossier des Utilitaires. J’ai perdu la capacité de voir les archives de Radio-Canada.
    Avez-vous installé 10.6 sur une de vos machines? Et pouvez-vous voir les archives de Radio-Canada avec le système 10.6 ? Je crois avoir tous les plugiciels nécessaires qui existent en ce bas monde et tout fonctionnait avec 10.5.xx … Du reste, tout fonctionne très bien avec le nouveau SE d’Apple sauf les archives de Radio Canada où je passe des heures et des heures (quand je ne suis pas ici sur Cyberpresse bien entendu!)
    Cordialement.

  3. Juste une petite mise en garde, m’sieur Dumais: on voit votre adresse GMail dans le coin inférieur droit de vos quatre premières captures d’écran. Je dis ça comme ça… 😀

  4. «Tout cela pour dire que je suis en train de vous entretenir d’un système gratuit de partage de documents qui ne n’oblige personne à vendre son âme à Microsoft.»

    Vous savez trop bien ce que les tenants du libre les plus zélés d’entre nous vont vous répondre: utiliser les formats de fichiers .doc/.xls/.ppt, ce n’est pas déjà vendre son âme à Microsoft? 😛

    D’autre part, peut-on déposer n’importe quel type de fichier sur le SkyDrive, par exemple des .odt ou .ods? 😉 Ou même des dwg, .step (format d’échange de modèle 3D)… J’ai accès au SkyDrive puisque j’ai une adresse Hotmail, mais je n’ai jamais essayé le service. C’est plus ou moins utile dans la mesure où les gens à qui on veut partager des fichiers doivent avoir eux aussi une adresse Hotmail/Windows Live…

  5. Microsoft est en train de faire une grande percée technologique avec tous ses services Live.

    Dans quelques jours à peine, nous verrons apparaitre Microsoft Security Essentials qui est le pendant sur le web de Onecare. Ce service sera gratuit et viendra concurrencé tous les autres services du même genre. Un vrai service professionnel qui remplacera tous les Avast de la planète.

    Vers le mois de janvier 2010, Office Web Apps remplacera le très populaire Microsoft Works et viendra jouer dans les plates bandes de Google Documents. De plus, il n’y a aucun service équivalent à l’extraordinaire Skydrive. Inutile de vous dire que je l’utilise régulièrement pour mettre en sécurité tous mes documents, photos et favoris.

    Qu’on le veuille ou non, dès janvier 2010, Microsoft aura les meilleurs services web de la planète. Et durant ce temps, Bing gruge des parts de marché à Google et les téléphones cellulaires de Microsoft seront, bientôt, les plus beaux cadeaux de Noel .

  6. @ macosx

    Tiens, tiens… OS X et Linux, même combat? 😛

    Je lisais récemment que le président de Radio-Canada dit manquer d’argent pour le passage de la société à la diffusion ATSC (haute définition par voies hertziennes) en 2011. Ce qui me fait croire que ce n’est pas de sitôt qu’on va voir le contenu vidéo de Radio-Canada transféré dans un format plus ouvert… Budget oblige.

    @ Nelson

    De rien. Au fait, vous auriez pu supprimer mon commentaire… Je n’aurais peut-être pas dû mentionner le fournisseur du service de courriel, ce qui peut mettre la puce à l’oreille…

  7. @ webcurieux

    Je suis crampé en deux, tu mérites de faire les circuits de Lauzon.
    C’est hilarant ahahahahhaa hihihihi,, pouuuuuaaaaaaahhhhhh. Je dois l’avouer t’es meilleur que Deschamps ! Bravo mec, t’as maintenant mon vote pour l’humoriste de l’année.

    Parlant d’Yvon, une fois je roulais sur l’autoroute 10 et il y avait cette BM décapotable qui était devant moi. Elle roulait à 140-145 pas mal de fois sur la droite et sur la gauche. C’était notre ami Yvon.

    Une « bonne » auto roule à 155 comme une autre roulerait à 80, je peux vous le dire ! Mais faut se limiter quand même, surtout avec les photos radars ! Oupps !

    En tout cas WebC t’est l’humoriste de l’année ! Lâches pas !

  8. Hmm.. Je ne suis pas certain de comprendre… Vous dites que pour éditer les fichiers Office qui sont en ligne, il faut avoir une suite Office déjà installée sur l’ordinateur? Et qu’on édite nos fichiers qui sont en ligne en les téléchargeant puis en les éditant sur le logiciel client sur l’ordinateur?? Quel est alors le but de la partie « Office Live »? Je croyais que le but d’une suite bureautique en ligne c’était de pouvoir faire l’édition directement dans le fureteur, non? C’est d’ailleurs ce que fait Google Docs… Sinon tout ce que Microsoft fait avec ce service c’est offire le SkyDrive pour le stockage en ligne.. Est-ce que quelque chose m’échappe?

  9. une petite question comme ca, j’avais aussi cru comprendre que la version web d’office serait gratuite, mais dans votre texte:
    Dans le cas des Office Web Apps, il faut préalablement que l’ordinateur utilisé soit muni d’une version récente (2003, 2007 ou, bientôt, 2010) de Microsoft Office

    donc dois-je comprendre que Office Live n’est pas gratuit?
    merci pour la clarification

  10. @ spoone

    C’est comme si Microsoft vous donnait « gratos sans attaches » un avion, ce qui serait la bonne nouvelle. Mais la mauvaise, il vous faudrait être propriétaire d’un porte-avions assez récent pour pouvoir vous servir de votre cadeau.

  11. Gratuit à condition d’avoir une suite Office d’installé… Donc obligation d’acheter une version d’office….
    C’est pas gratuit alors et ça sert à quoi si j’ai déjà Office sur mon ordi ??
    Pour ce qui est de SkyDrive, c’est déjà offert, et on peut y mettre les fichiers que l’on veut. Les options disponible à l’heure actuel sont : « Télécharger, Supprimer, Déplacer, Copier, Renommer »
    Si je comprend bien, la seul chose que Office Live va apporter, c’est de pouvoir éditer le texte directement dans le navigateur sans avoir à le télécharger. Est-ce que j’ai bien compris ?
    Si c’est cela, je ne vois pas l’intérêt de cette nouveauté. À part une tentative de Microsoft de fidéliser ses clients pour ne pas qu’il ait envie d’utiliser OpenOffice ou encore de passer à Linux.

  12. Nul besoin d’avoir une version récente d’Office pour pouvoir bénéficier des services d’Office Live. Il suffit d’avoir un compte Live (Hotmail). Le courriel et Skydrive sont déjà gratuits.

    De plus, Microsoft offre un service « plus » pour $25.00 par année, ce qui permet, entre autres, d’avoir sa page personnalisée sans aucune publicité.

    Malheureusement, Microsoft n’est pas encore à égalité avec Google pour l’harmonisation des services. Hotmail traine la patte derrière Gmail. En attendant le Idrive annoncée depuis longtemps, mais qui ne sort jamais, Microsoft profite de l’essoufflement de Google…

  13. @ M. Dumais

    Je remarque qu’on ignore le nom de votre compagnon canin. Grâce à l’imagination débridée de votre fidèle lectorat, je me plais à m’imaginer qu’un vox pop à cet effet aurait été des plus amusants.

    Mais je me doute bien que cette sale brave bête est déjà baptisée. Serait-ce faire preuve d’indiscrétion de savoir comment elle s’appelle?

  14. Tant qu’à n’être qu’un service de stockage en ligne, je préfère Dropbox qui synchronise mes fichiers automatiquement qui offre un espace de stockage de base de 2 Go gratuit et qui est disponible pour Linux, Mac et Windows.
    Bon, je sais pas ce qui va se passer avec le service Ubuntu one qui devrait être intégré à Karmic 9.10 mais pour l’instant Dropbox c’est génial et j’en suis satisfait !

    Il y a plein de bons aspects avec ce service. Et c’est d’une simplicité déconcertante.

    https://www.getdropbox.com/

  15. Oups! J’ai essayé un truc html qui n’a pas fonctionné… Dans mon message précédent, le mot sale aurait dû se voir raturé (avec un trait dessus). Mes plus plates excuses pour cette petite blague décidémment ratée.

  16. @ bibelot

    Le mois dernier, j’étais en train de préparer mon petit chien (plat d’eau sur le plancher de la voiture, etc.) pour pouvoir aller avaler mon repas du midi avec ma blonde dans un resto de Limoilou, quand une serveuse nous a aperçus. « Un petit Husky ! » s’est-elle écriée tout attendrie. Et là, nous avons eu droit au récit incroyable de cette chienne très spéciale, une Husky de 11 ans appartenant à son chum paraplégique, qu’elle devait faire euthanasier l’après-midi même (« tout d’suite après mon chiffe… ») pour cause de cancer. Elle s’appelait Kim et adorait servir de tracteur pour le fauteuil roulant de son maître. La brave bête aurait même fait l’objet de quelques reportages télé.

    Comme l’inconsolable serveuse ne cessait de cajoler, embrasser et serrer contre elle mon bébé chien, comme elle lui trouvait quelque chose de « très spécial » (les Huskies sont généralement « très spéciaux… »), comme ledit bébé chien n’avait de nom que celui trouvé à la diable par les gens de traîneau qui me l’avaient vendu en le débranchant de la tétine maternelle, comme son appareil sexuel était de type « zoune » par opposition à « bizoune », ma blonde et moi décidâmes, dès lors, de rebaptiser le chiot « Kim ». Vous auriez dû voir le visage reconnaissant (au sens millénaire du terme) de la serveuse ! À plus forte raison que nous nous sommes engagés à lui faire parvenir, exactement un an plus tard, une photo de notre bête.

    Aujourd’hui, il me suffit de crier « Kim » pour que, séance-tenante, la sale bête cesse de gruger une godasse, de ronger une repousse de rosier, de dévaster ma talle de mûres ou de déféquer à deux mètres (elle n’est pas conne) de mon paillasson de porte. C’est une chienne de type « têtes de nœud », très indépendante, absolument pas soumise qui pourra survivre ici au pays des éperviers, des ratons laveurs, des pékans, des coyotes, des renards, des chevreuils et des ours. En plus, elle va me servir de tracteur pour haler des billes de bois.

    Voilà, madame Bibelot ! Longue vie à Kim !

    P.-S. – Jamais je n’aurais cru devenir gaga à ce point. Ça fait ça les petits chiens.

  17. C’est pas les chiens qui nous font devenir gaga c’est juste un signe que nous vieillissons. 😉

    Les web apps et le Cloud Computing sont peut-être d’une certaine utilité mais je pense que cela n’est utile que pour les corporations et seulement À L’INTÉRIEUR d’un INTRANET bien sécurisé avec excryptage béton, et encore j’ai de sérieuses réserves.

    Sur le web, je pense que c’est beaucoup trop risqué et il faut se demander pourquoi tout-à-coup il y a tant d’offres gratuites de la part de compagnies qui sont en affaires pour faire de l’argent. Comment vont-elles financer ces services ?

    Le nerf de la guerre dans notre monde moderne c’est l’information, si nous confions celle-ci aux autres, nous allons en subir les conséquences rapidement. En fait, avec ces nouveaux services, l’espionnage industriel devient un jeu d’enfant pour ceux qui ont le matériel et les connaissances.

    Au niveau légal, certaines lois dans certains pays donnent un droit de regard sur les données confiées. Par exemple, j’ai le droit de regarder toutes les données que vous me confieriez sur mes serveurs et cela sous le prétexte que je dois m’assurer qu’elles ne servent pas à des fins illégales. La même règle s’applique pour les serveurs qui servent au transit des données alors vous vous imiginez le nombre de personnes qui ont une raison d’accéder à vos données.

    Et c’est maintenant un jeu d’enfants de faire du « data mining » avec les ordis super puissants, une vraie mine d’or pour ceux qui savent utiliser le savoir des autres.

    Et pour ceux qui croient qu’une clef 128 bits est sécuritaire, je vous souligne qu’elle a été « cassée » pour la première fois en 95-96 à Aachen en Allemagne par un groupe de jeunes avec la collaboration de certains spécialistes avec un équipement bien lent comparé à ceux d’aujourd »hui.

    Pour les ceptiques voici un exemple récent dans le wifi:
    http://www.shawnhogan.com/2006/08/how-to-crack-128-bit-wireless-networks.html

    En conclusion, nous avons le choix entre confier nos données comme notre argent aux banques ou autres institutions financières et ensuite pleurer sur notre pauvre sort de victime qui s’est fait flouée ou encore mettre ces mêmes infos sur nos ordis personnels ou corporatifs sécurisés comme si on mettait notre argent dans un coffre-fort au fond des bois loin de la civilisation et gardé par des ours grizzly ou des chiens husky. 😉

    D’une manière comme d’une autre, il y a un coût et franchement je préfère en garder le contrôle parce que comme disait mon gramd-père: »Méfies-toi de ceux qui veulent ton bien car un jour ils vont l’avoir. » 😉

    Bonne journée à tous !!!

  18. Vous direz ce que vous voulez sur webcurieux mais moi je l’apprécie. Non pas parce que j’approuve ses propos mais bien parce qu’il fait contre poids aux autres fous sur ce blogues. En général j’aime bien les chroniques de M. Dumais et j’aime aussi certain commentaires de certain lecteurs mais il faut toujours passer au travers des prêcheurs… et donc je trouve que ses propos font du bien, il contre balance les autres.
    Pour en revenir à cette chronique, le fait de tout avoir en ligne me fait un peu peur puisque tout système va à un moment donné cesser de fonctionner. La preuve : gmail! Et qu’allons nous faire nous étudiant (ou autre) quand nous n’aurons plus accès à nos donné ou aux logiciels.

  19. Décidément, je ne comprends toujours pas grand chose au service Office Live… J’ai l’impression qu’on parle de deux choses différentes ici. Le service essayé par Nelson, semble-t’il dire, n’est accessible qu’aux journalistes ou certains testeurs beta? Pourtant je peux accéder moi aussi à une sorte de service « Office Live » à l’aide d’un compte Hotmail.. Mais je ne me rends pas bien loin car dès que l’on détecte que je suis sous Linux, on me dit que ça fonctionne seulement sous Firefox, mais à condition que ce dernier soit sous Windows. Mais dans celui que Nelson a essayé on voit bien qu’il peut y accéder à partir d’Ubuntu! Donc c’est vraiment mêlant cette histoire d’Office Live. Et puis le service que moi j’ai testé, oui sous Windows j’ai pu me connecter et y accéder mais pour éditer un document on me demandait d’avoir la suite MS Office d’installée… Et ca semble être le même cas dans le service décris par Nelson. Et là y’a Webcurieux qui nous dit le contraire!? De kossé???

    Coudonc, c’est QUOI cette histoire d’Office Live, et c’est oû?? J’aimerais bien le tester moi aussi pour en avoir le coeur net, car là tout le monde semble dire quelque chose de différent et essayer des versions différentes. C’est à n’y rien comprendre.

    Pourquoi ça peut pas être tout simple comme celui de Google? Pour utiliser Google Docs, tu te loggues, tu édites tes fichiers, directement dans le fureteur, pas plus compliqué que ça. Pas besoin de plugin Flash ou de Silverlight, ni de suite pré-installée, ni de fureteur ou de SE particulier. Tu te loggues, ça marche, c’est gratuit, point final. Si Microsoft veut conquérir le plus d’utilisateurs possible avec leur Office Web ou Office Live (ou whatever its called!!), ils ont besoin de simplifier leur offre et de beaucoup…

  20. J’abonde dans le sens de scrispo, C’est l’âge. Et c’est irrémédiable.

    Tu vas te mettre à l’appeler mon bébé, à te plaindre des restos qui lui refusent l’entrée, pis à trouver que ça braille bien moins fort que les bébés des autres. Hé oui ! Le gâtisme t’es tombé dessus Nelson. Mais Kim j’aime bien.

    @ ahhcesblogues

    Je ne vois pas en quoi un autre prêcheur vient améliorer le niveau des échanges. Un faticant de plus est un faticant de trop.

    @ Office Web Apps

    Coudonc, se pourrait-il que W$ ait encore manqué le train ? Comme avec le zoune, genre. Seraient arrivés avec ça il y a 2 ans, j’dis pas, mais là ; complètement largués.

    Sauf que !

    Sauf que la majorité des gens utilisant MS Office, vers quel nuage vont-ils naturellement se tourner ? T’as tout saisi Rémi !

    Alex

  21. @ Nelson

    J’en ai vu beaucoup de chiens esquimaux, au cours de ma vie… et je n’en ai pas encore vu UN… Juste UN seul qui n’avait pas une tête dure et qui ne soit pas indépendant… En fait, ce sont ces même qualités qui en font un chien résistant et fort! Mais, oui, ils sont adorables et ils aiment jouer comme c’est pas possible. Ils ne se tannent JAMAIS!!! Le vôtre, selon ce que j’en sais, va être très beau et va un peu ressembler à un loup… Les bestioles qui vont tenter de traîner autour sont foutues… Car ce sont aussi des chiens très rapides! Même les ours (polaire !!) craignent ces chiens!! En meute de 4 ou 5, ils viennent à bout d’un ours en travaillant en coopération… c’est plutôt impressionnant!

  22. À propos des problèmes de vidéo en ligne sur le site de Radio-Can (et aussi sur plusieurs autres sites) : comment se fait-il que le contenu principal est souvent problématique, long à charger, pas de son, image saccadée, etc. tandis que pendant ce temps, la pub d’à côté roule de façon fluide. avec le son et tout, sans avoir besoin de 40,000 nouveaux plug-ins…

  23. @pygma_lion

    Parce que dans nos société, la pub est importante que l’information.

    A propos d’office live. Chouette, Microsoft va enfin savoir qui a une copie pirater d’office!

  24. Bonjour!!!
    Décidément, je suis gaga en mauzusse, viens de relire mon message et j’ai eu soudain un doute….. Suis allé regarder mes notes et constaté que j,ai fait une bourde monumentale que personne n’a relevé, heureusement.

    La clef de cryptage qui a été cassée en 95-96 était de 40 bits, ce qui était la norme sur le web à l’époque.

    La clef de 128 a été cassée aussi mais plus tard en 98 ou 99, je n’arrive pas à me rappeler et comme je n’ai pas envie de passer au travers des centaines de références que Google va me donner, je vous laisse le soin de la trouver. 😉

    Allez en paix !!!
    et Bonne journée…. mes biens chers frères… 😉

    P.S. Pour sécuriser vos données je vous recommande TrueCrypt si vous voulez réellement garder vos informations confidentielles. C’est un logiciel libre utilisé par certaines agences et ministères, entre autres.

    Tutoriel en français:
    http://anthony.desvernois.fr/tutorial/tutoriel-truecrypt/

    Téléchargement:
    http://www.truecrypt.org/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s