Mise à l'essai de HTML-Kit

illustration2009062601.jpgAvant de vous parler d’un éditeur HTML gratuit appelé HTML-Kit, il me faut admettre que la connaissance de cet incontournable langage de programmation n’est plus aussi nécessaire qu’elle l’était à la fin des années 90. De nos jours, l’internaute voulant s’offrir une cybervitrine trouvera chaussure à son pied en utilisant des générateurs de contenu (CMS, Wiki, etc.), des logiciels de blogue (Blogger, WordPress, etc.) ou des systèmes de réseautage social (FaceBook, MySpace, etc.). Effectivement, le dernier site Web que j’ai écrit au complet remonte à 2003. Pourtant, quand il me faut vous présenter des tableaux ou des illustrations, il m’arrive encore de taper des lignes de code, cela dans WordPress (le logiciel derrière ce que vous lisez présentement). En ce sens, mes bonnes vieilles connaissances sont un atout.

Ainsi, si j’ai à placer six petites photos une à côté de l’autre sur une même ligne de 580 pixels, ce qui est la largeur maximale de mes chroniques, je peux taper le code nécessaire comme s’il s’agissait d’une simple extension de la langue française. N’ayant pas accès aux feuilles de style particulières au site « technaute.ca », je me contente de placer au bon endroit des jeux de « table », de « tr » et de « td », sans oublier les « valign », « width », « hspace » et autres vieilles balises de mise en format « kioute ». Dans mon cas, donc, je n’ai pas besoin d’un éditeur HTML, incluant celui sur lequel j’attire votre attention ce matin.

ligne.jpg

illustration2009062602.jpg

ligne.jpg

Vraiment ? Plus un tableau est complexe (nombreuses colonnes, autant de lignes, plein d’hyperliens, des légendes en vignette, etc., plus les chances de commettre une erreur sont nombreuses (cliquez ici pour un exemple pas trop ancien). Et quand cela se produit, il faut aller lire le code, l’index sur l’écran. Or, parfois, on ne trouve pas. Nos yeux ne voient pas la virgule au lieu du point-virgule. Dans un tel cas, je ne me casse pas la tête et je colle le code dans un éditeur où, habituellement, je trouve le bogue. En prime, ce qui est médiocre me saute aux yeux et m’incite à le bonifier.

Pour ce faire, j’ai longtemps utilisé FrontPage de Microsoft, DreamWeaver d’Adobe, voire Expression Web de Microsoft, des produits de qualité fournis en service de presse aux journalistes comme moi. Avec ces logiciels pointus, plus rien de nous échappe. Sauf que FrontPage a pris sa retraite et que les deux autres sont assez onéreux s’il faut les acheter. D’où l’intérêt d’un gratuiciel qui fait tout comme HTML-Kit, un produit fabriqué aux ÉU par Chami.

ligne.jpg

illustration2009062608.jpg illustration2009062609.jpg illustration2009062610.jpg

ligne.jpg

Tout ? Oui les copains et copines, il fait tout ! Il est récent, il respecte les normes les plus actuelles, il fonctionne avec le fureteur que vous lui indiquez (incluant Firefox 3.5), il affiche votre code (HTML, XHTML, XML, CSS, JavaScript ou PHP) et l’imprime (si vous le souhaitez) en couleur et il nettoie les fichiers (cliquez sur les vignettes ci-haut, elles se déploieront en 1280 pixels). Ce n’est pas tout. Il relève les erreurs, il arrive parfois à les corriger tout seul, il prépare la validation HTML ou XHTML (intégration transparente au valideur CSS et HTML du W3C), il dépouille les documents Word enregistrés en HTML de leur litanie microsoftienne, il peut convertir un fichier HTML en XHTML ou en XML et ainsi de suite. Il dispose de 400 quelques plugiciels et encore plus sont disponibles avec la version payante du produit. Son interface n’est ni jolie (on est loin du ruban d’Office 2007 …), ni laide. On l’a organisée tout simplement pour qu’elle soit efficace. La grande qualité de HTML-Kit ? Il est gratos et fait la job selon les exigences de 2009 !

Sur la première des deux prises d’écran qui suivent, vous voyez ce que donne une page de texte écrite avec Microsoft Word 2007, celle que l’on remarque sur les trois vignettes, un paragraphe plus haut. Nettoyée et préparée pour le XHTML, ladite page ne conserve que 83 erreurs, la plupart étant situées dans l’entête du document. Sur la seconde prise, vous remarquez la logique de menu permettant d’y arriver.

ligne.jpg

illustration2009062606.jpg

ligne.jpg

illustration2009062603.jpg

ligne.jpg

Si vous aimez le HTML ou si vous souhaitez l’apprendre, s’il vous arrive, occasionnellement, de devoir coder, si vous n’êtes pas un pro utilisant les grands outils Microsoft ou Adobe, allez vous télécharger ce logiciel. Vous m’en donnerez des nouvelles.

Publicités

32 réflexions sur “Mise à l'essai de HTML-Kit

  1. Super ! C’est bien un des logiciels gratuits les plus complets.

    J’utilise Notepad++ pour faire des site web, mais je pense bien que je vais (tenter) de migrer vers ce logiciel.

    Il y a UltraEdit qui le ressemble beaucoup, mais qui est payant.

  2. Malheureusement, il n’y a pas de version Linux. De plus, il serait préférable de mentionner dès le début si c’est un logiciel gratuit. Histoire de ne pas trop s’emballer dès le départ.
    Mario

  3. Intéressant!

    Par contre, en regardant de plus près les vignettes (celles qui se déploient en 1300 et quelques pixels) la frousse m’a pris… (surtout celle du milieu)

    Si j’avais affaire à du code comme celui-là, je bousillerais tout et je recommencerais à zéro! Les « span », les « in-line styles », les « font », etc. toutes ces choses devraient, en fait, se retrouver dans les CSS… Quelle horreur!!! 😉

    Mais, en regardant l’ensemble, je ne doute pas que le logiciel en question doit faire du bon boulot. Malheureusement, il n’est offert que sous giron Windows. Je devrai donc l’installer dans une machine virtuelle s’il me prend le goût de l’essayer un de ces quatre… On verra…

    Personellement, j’utilise, sous Ubuntu, le logiciel BlueFish, lequel, malheureusement, n’est disponible que dans le giron Unix/Linux (avec un Mac, si on installe « X Window », ça fonctionne à merveille!).

    Puis-je ajouter tout le bien qu’on m’a dit au sujet de JEdit et TextMate sous giron Mac/Apple, le second n’étant pas gratuit, par contre… (JEdit est offert avec un installeur Java, donc de facto il est multiplateforme)

    Et puis-je conclure en disant tout le bonheur que m’a causé la nouvelle de la « retraite » de FrontPage, l’abomination logicielle la plus cruelle jamais inventée, probablement responsable de multiples tentatives de suicide – réussies ou non – dans le merveilleux monde des développeurs Web!

  4. @ L’amiral Nelson

    ça semble plutôt cool, ce petit logiciel… En tout cas, le rapport qualité-prix est excellent! 🙂 Merci pour la trouvaille… vous méritâtes une bonne frette!!

  5. @ franc_jeu

    Ce produit est tellement pertinent, que je laisse en place votre commentaire « hors sujet » sans vous menacer d’avoir recours à ma strappe.

  6. Tien c’est drôle, j’avais complètement oublier ce soft. J’lai utiliser en 2004 si je me rappel bien. Et je me rappel que je trouvais chiant l’auto-complètation.

    Je vais le réessayer.

  7. Je ne suis pas un spécialiste de la page Web, mais j’avais fait quelques tentatives l’été dernier (2008) avec Mozilla KompoZer sur Ubuntu. J’avais trouvé cela assez facile (HTML de base), mais je comme je l’ai dit plus tôt, je ne connais pas les règles de l’art en ce qui concerne le mélange CSS, HTML, JAVA, PHP.

    @Nelson
    Que diriez-vous à comparer les deux produts (qui sont tous les deux gratuits) ?

  8. @franc_jeu

    Merci pour le lien! Malheureusement, même si je dispose des droits voulus pour l’installer, je n’ai pas la permission! On nous l’a rappelé, justement, cette semaine 😦

  9. @ben-ouze (C’est quoi ce pseudo? 😉 )

    Nvu n’est-il pas devenu Kompozer? C’est ce dernier que j’utilise et il me semble avoir vu beaucoup de référence à Nvu dans les différents sites d’aide.

    Le Dauphin vraisemblable

  10. Nelson,
    il existe certainement un outil aussi performant pour le Mac et les amateurs constructeurs de page web pour les nuls. J’ai fait une page d’histoire en 2000 avec l’ancêtre Netscape !!!! et j’essaie difficilement de la moderniser avec KompoZer. Quid dans ton sac à malices?
    http://membres.lycos.fr/papineauqcca/

  11. Après avoir écrit mes premières lignes de code HTML manuellement en 1996-97, j’ai commencé à utiliser le module « Composer » de la suite gratuite Netscape Navigator. Aujourd’hui, quelque 12 ans plus tard, j’utilise encore ce même module toujours gratuit, maintenant inclus dans la suite Mozilla SeaMonkey, version 1.1.17 pour Mac, et « en français! ». Il n’offre certainement pas toutes les finesses des autres logiciels mentionnés ici, mais c’est un outil archi-simple, répondant parfaitement à des besoins de base.

  12. @franc_jeu

    Génial! Merci… et que je voie Dumais sortir sa trappe, ouère… ‘ma y lancer une dauphin de combat au derche!!

  13. Pour ma part, j’utilise HAPEdit. Il fonctionne aussi avec ASP, PHP, CSS, Javascript. En plus, il y a des feuilles mémoires si on ne se souvient pas quelles balises et fonctions utiliser. Et c’est gratuit!

  14. @Nelson pour le @lemelinm
    >8e mot du premier paragraphe de mon article …

    Bonjour Super Nelson!

    Si je peux me permettre, quand « lemelinl » a écrit « …il serait préférable de mentionner dès le début si c’est un logiciel gratuit » je crois que vous n’avez pas compris le sens de ce qu’il voulait dire. Je crois humblement qu’il voulait dire « Vu que c’est un logiciel gratuit MAIS QUE il n’y a pas de version Linux, ça serait bien de le dire au début ». Dans la tête de plusieurs « gratuit=Linux » or donc s’il n’y pas de version Linux, même si moi j’adore ce logiciel, lemelinl lui est déçu d’avoir saliver à lire tout l’article pour réaliser à la fin qu’avec son Pingouin il ne pourra pas s’en servir… C’est dans ce sens-là je pense qu’il voulait dire de le dire au début…

    En passant, merci de faire que vos liens depuis plus d’un an s’ouvre dans une nouvelle page plutôt que dans la page de votre blogue. C’est très bien comme ça.

    🙂

  15. « FrontPage de Microsoft, DreamWeaver d’Adobe, voire Expression Web de Microsoft, des produits de qualité…… »
    Désolé Nelson mais je dois dire ici que les WYSIWYG pour faire de l’édition sont à éviter le plus possible.
    Marcosky m’a présenté Bluefish et je dois dire que depuis ce jour je suis enchanté.
    Pour le WYSIWYG il suffit de regarder le résultat avec les navigateurs web.
    D’ailleurs Marcofsky a très raison quand il dit de plutôt bien baliser et paramétrer ses DIV et autres balises dans un CSS. Le travail est pas mal plus propre et surtout plus facilement éditable.

    Et détail… mais bluefish est en français. (En ce sur-lendemain de veille…)

  16. HTML-kit… dernière fois que je l’ai utilisé, voilà plusieurs années déjà, il semblait se diriger vers une version payante.

    (Après quelques minutes à visiter leur site Web…)

    En effet, HTML Kit build 292 est un « vieux » logiciel… On parle de fin 2002, début 2003… Depuis ce temps, HTML Kit Tool est le seul logiciel développé. La dernière version date du 4 juin 2009.

    Depuis ce temps (que HTML Kit est devenu payant), j’utilise beaucoup Notepad++ sous Windows. Sous Linux, je tends à utiliser KDevelop (projet) ou Kate (fichier unique).

    PS: HTML Kit 292 ne supporte pas le UTF-8 directement! Misère…
    PSS: Source pour la date du build 292 (changelog, les dates les plus récentes tournent autour d’octobre 2002…): http://www.htmlkit.com/changelog/pages/hk_build292.html

  17. @trocupeii
    En fait Dreamweaver est plus qu’un WYSIWYG. À mon avis c’est le meilleur des deux mondes. Surtout depuis le jour où Macromedia y a incorporé HomeSite. Je dois avouer que j’aurais de la misère à m’en passer et que je ne serais sûrement pas capable de « cané »mes projets aussi rapidement sans ce logiciel.

  18. Je me souviens de l’époque très ancienne où je ne savais pas programmer de HTML. Ma première tentative de page web a été « gossée » à l’aide de HotDog, puis je suis passé à HoTMetaL (avec des résultats tout aussi médiocres). C’était en 1997 et le web « commercial » était encore jeune. Je me souviens aussi avec effroi des premières moutures de FrontPage (avec PWS/IIS3 et ses gouffres de sécurité)… gestion pourrie des caractères en français, insertion d’une myriade de « nbsp » et boutons animés à l’aide d’applets Java, qui mettaient n’importe quel PC à genoux. Sans compter le fait que parfois, sans avertir, le projet FrontPage devenait corrompu et on perdait tous les styles et/ou les entêtes et bas de page. M’enfin!

  19. Je déteste coder mais ceux qui le font avec aisance, m’impressionnent, je l’avoue!

    L’énergie nécessaire qu’il faut dépenser pour maîtriser cette discipline est considérable et c’est pourquoi, souvent, selon moi, il n’en reste plus assez pour le design ou l’ergonomie et on se retrouve avec un genre de sapin de Noël qui  »flash » dans tout les sens et fini par ne plus en avoir. En passant, c’est souvent beau un sapin de Noël quand c’est réalisé de façon volontaire!

    On n’exprime son indignation devant des  »br », des  »tab » ou des virgules au mauvais endroit et
    on n’oublie que la page d’ouverture est saturée d’informations sans hiérarchie de progression ou avec des pubs  »garochées » qui massacrent le visuel! Sans être généralisé, ce problème est quand même assez fréquent pour que j’en glisse un mot.

    Impossible de tout connaître et c’est pour cette raison que je me demandais si il y avait un avenir pour la méthode  »WYSIWYG » car elle a l’avantage de libérer une partie des dédales cabalistiques du codage pour l’équilibrer avec une meilleure réflexion sur le design.

    Je sais que pour faire un site web  »WYSIWYG » il faut être un tricheur de haut niveau car la différence entre ce que l’on fait et ce qui est rendue par le fureteur est énorme! J’ai juste hâte qu’ils en finissent avec leur querelle de moteur de rendu Qu’il y en ait un qui plante tout les autres et qu’ils orientent cette compétition sur un seul terrain.

    HTML-Kit peut faire l’affaire des codeurs mais dans ce contexte, est-ce qu’il y a un avenir pour la méthode  »WYSIWYG »?

  20. BOf, il y aura toujours deux solitudes: ceux qui utilisent des WYSIWYG, Dreamweaver étant la cadilac de tous, et les programmeurs primitifs qui utilisent notepad machin.

    Pour tous les autres qui ne savent pas, il y aura toujours les solutions intermédiaires comme HTML kit.

  21. J’ai toujours utilisé HomeSite, bien avant les Adobe et Allaire. Je commence graduellement à muter vers WEBexpert, qui me semble le meilleurs éditeur de code source.

    Par contre vous avez piqué ma curiosité et je vais télécharger HTML Kit.

  22. Pour tout ceux qui, par le pasé, ont apprécié HomeSite, essayez BlueFish! L’interface et les fonctionalités sont semblables; vous vous retrouverez en terain connu!
    Par contre, comme je disais plus haut, à ma connaissance, il n’est offert que sous Linux/Unix…

  23. Vous me permettrez une question probablement idiote… mais enfin : je me cache derrière le confort de l’anonymat et je plonge.
    Il y a quelques mois j’ai contribué à la création d’un site web : au royaume des aveugles le borgne (ou le plus culotté) est roi. Étant 100% néophyte en la matière, nous avons utilisé pour créer ce site « Open Office » qui permet de « sauver » textes et images en html, xhtml, etc…
    Ce fut simple et pas trop compliqué mais je me demande si HTML Kit aurait pu (ou encore pourrait à l’avenir) simplifier notre vie? Merci pour tout commentaire sarcastique ou non.

  24. Pour ce qui est du logiciel HTML je préfère vire en 2009 avec des logiciels plus évolué et facile d’utilisation comme Artisteer 2 ou WYSIWYG Web builder, Adobe etc. Coder en HTML…wow..cela fait 1995. Pour quelques dollars tu as quelques chose qui te sauve tu temps…et argent en développement.

    En lisant vos commentaires c’est bien beau les logiciels gratuits…Linux etc. 80%+ du monde fonctionnent sur windows.

    OK Windows est loin d’être parfais mais juste en terme de choix de logiciel et fonctionalité Linux n’a jamais pu le dépasé en 15 ans. Donc pas de panique ici avec moins que 5% d’utilisateurs dans le monde. Bien des essaie au cours des années et peu de résultats.

    Si tout les logiciels étaient gratuits, les programmeurs n’auraient plus de quoi à nourrir sa famille comme moi qui viens de perdre mon emploi. Pas d’argent pas de nourriture right!

    Les séraphins Québecois qui ont peur de sortir quelques dollar pour du travail bien fait avec du support aient vivre en Inde…c’est par chère la-bas.

    Je vous prédit que dans 10-15 ans les quelques géants manufacturiers d’ordinateurs qui nous resterons vous vendrons uniquement un dump terminal avec leur logiciels ($$$) sur leur propre Cloud. Combien de vrai manufacturiers d’ordinateurs reste-t-il dans le monde….Il en aura 5 au plus dans 10-15 ans.

  25. @ visiotech

    La combinaison Linux, Apache, PHP et MySQL te dit quelque chose? Un nombre considérable de sites Web sont sous cette plateforme. Or, tous ces logiciels sont OpenSource, donc gratuits, ce qui n’empêchent personne (justement!) de les utiliser dans leur travail. L’équation « OpenSource = pas de jobs pour les programmeurs » ne tient vraiment pas la route!

    Pour ce qui est du HTML, si tu veux faire un site pour le chenil de ton voisin, ça va, les éditeurs WYSIWIG vont faire l’affaire. Mais si tu dois publier un manuel de 250 pages, dans les 2 langues officielles, avec table des matières, notes et références avec support et respect des toutes les normes d’accessibilité du W3C, je te souhaite bonne chance avec ton WYSIWYG!!!

    Et pour ce qui est de cette affirmation: « juste en terme de choix de logiciel et fonctionalité Linux n’a jamais pu le dépasé en 15 ans » je ne répondrai rien… Si un jour on se rencontre, je te montrerai!

    Et, en passant, tu parles de « Cloud ». Renseigne-toi : tu vas constater que la technologie du « Cloud », plus souvent qu’autrement, est implanté sur des serveurs Linux. Et que ceux qui les programment ne sont pas des nerds à boutons dans leur cave, mais bien des ingénieurs, éduqués, respectés et fort bien payés! Et que parmi eux, les Indiens, justement, sont redoutables!!!

    Alors voilà. Je te souhaite bonne chance avec ta recherche d’emploi, mais peut-être aurais-tu intérêt à réviser les lieux communs et préjugés que tu entretiens; certains employeurs ne s’y laisseront pas prendre… Ou n’aimeront carrément pas ça!

  26. Merci Nelson pour le beau topo!

    Je connait rien au langage html, j’ai donc essayé HTML-Kit, mais rien à faire, j’ai rien sorti de bon, par contre avec Kompozer en quelques minutes j’ai réussi à faire un titre, placé une photo et faire un tableau de liens…
    Puisque j’ai aucune ambition professionnelle, Kompozer est en ce qui me concerne l’outil le plus accessible pour faire des sites web sans prétention.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s