Mise à l'essai du HTC Magic sous Android

illustration2009061901.jpg(Texte mis à jour samedi le 20 juin.) Dur dur de parler en termes enthousiastes d’un téléphone Android alors que le iPhone 3G S vient à peine d’arriver sur nos tablettes de boutique. Non pas que le HTC Magic avec lequel je m’amuse (et je pèse mes mots), soit médiocre ou mauvais. Pas du tout ! Il arrive à faire presque autant que la merveille de Cupertino. Évidemment, il ne le fait pas de la même façon et, règle générale, il oblige son utilisateur à bidouiller davantage. C’est comme si l’un était un gros Mac bien douillet et l’autre une boîte Linux toute nerveuse, l’un une grosse Chevrolet Caprice équipée à profusion, l’autre une Honda Civic manuelle, RPM en sus. En fait, mon Android a tout pour plaire à la personne qui voudra lui ouvrir le capot, qui aimera suivre l’évolution de la plate-forme que Google lançait en novembre 2007 et qui saura lui pardonner ses erreurs, ses maladresses et ses insuffisances des premiers temps.

illustration2009061928.jpgReste que le bidule asiatique fait ce qu’il a à faire sans vraiment râler. Il communique de la façon qui nous convient (téléphone, courriel, messagerie, Web), se synchronise dans Outlook sans quasiment nous prévenir, bref, nous aide à gagner notre croûte et arrive à nous divertir. Et il le fait sans avoir changé l’interface inaugurée avec le modèle original, le G1 de l’an dernier.

Sauf qu’on peut maintenant promener les icônes du bout du doigt. On en sélectionne une, on la tient pour ne pas qu’elle se sauve et on la glisse là où on veut sur le Bureau, lequel peut s’étirer sur ai moins trois pages. Mais si ce taponnage agace, on n’a qu’à tirer sur une poignée (troisième prise d’écran ci-après) et toutes les icônes apparaissent en rangs serrés sur la même page.

ligne.jpg

illustration2009061911.jpg illustration2009061912.jpg illustration2009061913.jpg

ligne.jpg

Modem 3G pour blocs-notes

illustration2009061905.jpgMon premier point, celui qu’affriande le scribe relativement nomade que je suis, est la capacité de cet appareil d’agir comme modem 3G. Ça se nomme « tethering ». Or, comme c’est souvent le cas avec Android, les applications sont loin de jouir de l’abondance à laquelle Apple nous a habitués. En l’occurrence, il faut aller beletter sur le Net et se télécharger un gratuiciel appelé PdaNet, un produit que les utilisateurs de Windows Mobile ou du Palm OS connaissent bien. C’est un logiciel Mac Windows qu’on installe dans son ordi (il suffit de lire les instructions très simples) et tout se met à marcher de façon parfaitement conviviale.

illustration2009061903.jpgComme vous le voyez ci-après, mon ThinkPad est sur le Net à 2,4 Mb/s, ce qui n’est pas si mal. Pour en arriver à ce bonheur, il m’a fallu connecter les deux appareils par USB (oubliez le Bluetooth, du moins pour l’instant). Une petite icône s’est installée en bas, à droite de la barre de tâches, laquelle, une fois titillée, m’a permis de connecter mon ThinkPad sur le Net en mode 3G. Cependant, au préalable, il m’a fallu du côté HTC Magic, appuyer sur le bouton « Turn PdaNet On » (prise d’écran ci-contre). Pourquoi ai-je choisi un bloc-notes sous Win XP Home ? Parce que toutes mes tentatives de communication entre le téléphone HTC et ma machine Vista 64 ont échoué. Toutes ! Est-ce une histoire de Vista 64 ? Est-ce un bogue particulier à Android ? J’accuserais plutôt la mauvaise chimie entre les deux, mais je n’ai rien trouvé pour me renseigner à ce sujet. Donc, c’est sûrement de ma faute !

ligne.jpg

illustration2009061902.jpg

ligne.jpg

illustration2009061904.jpg

ligne.jpg

Saisie de données

illustration2009061906.jpgJ’ai choisi de vous parler du petit HTC Magic en raison de son clavier virtuel tout à fait comparable à celui du iPhone. J’aurais pu demander un Dream avec clavier qwerty escamotable, un appareil de qualité comparable, mais je voulais vraiment me rapprocher le plus possible du iPhone 3G S.

Comme vous le démontre la prise d’écran ici, à côté, la technologie de saisie utilisée est quasi identique; on « tapote et tient ». En passant, j’ignore pourquoi, c’est peut-être une bête impression, mais je fais moins d’erreurs, je suis plus précis, sur le clavier du Magic que sur celui du iPhone. Notamment, chaque caractère que je génère à l’écran est accompagné d’une agréable vibration qui me rappelle que « quelque chose vient d’être fait ».

Un mot sur la fonction « copier-couper-coller », une fonction présente dans Android depuis les premiers jours, qui a beaucoup à envier à celle récemment ajoutée au iPhone OS. Quand il s’agit d’un bloc de texte et quand on se retrouve dans une application où c’est possible, p. ex. le courriel, ça fonctionne bien, comme en témoigne la séquence ci-après. Mais quand on ne veut que copier un mot ou deux, p. ex. une adresse Web, c’est la croix et la bannière. N’étant qu’un misérable « Android Wannabe », je n’ai pu y arriver; j’ai seulement réussi à copier-coller des paragraphes complets.

ligne.jpg

illustration2009061914.jpg illustration2009061915.jpg illustration2009061916.jpg illustration2009061917.jpg illustration2009061918.jpg illustration2009061919.jpg
Vous tapez un texte. Vous « tapez tenez » ledit texte. Un menu apparaît où vous choisissez « Tout copier ». Vous « tapez tenez » l’endroit où vous souhaiter coller le texte. Un menu apparaît où vous choisissez « Coller ». L’opération s’est déroulée avec succès.

ligne.jpg

Et, tant qu’à chialer, je suis agacé par la façon dont Android saisit les coordonnées d’un destinataire quand je veux envoyer un courriel. La logique m’échappe et je perds du temps. Il va de soi qu’au bout d’une semaine, je n’aurai plus ce problème, mais en attendant, l’habitué du iPhone que je suis en arrache. Et je suis agacé par la façon dont il faut entrer les URL dans le navigateur Internet; il faut constamment retourner à Google. Encore ici, la logique m’échappe. C’est un aspect qui me semble manquer de fini et, chose certaine, ce sera corrigé dans une prochaine version. Ceci étant dit, j’aime bien, une fois mon correspondant choisi dans le cadre d’un appel téléphonique, qu’Android m’offre la possibilité de lui envoyer un message SMS.

Photo et vidéo

illustration2009061907.jpgL’appareil photo du HTC Magic n’est pas le dernier venu. Il dispose même d’une capacité de saisie légèrement supérieure à celle du nouvel iPhone; elle est de 3.2 mégapixels. Son problème, c’est qu’il n’y a aucun contrôle. Il nous faut saisir le bon moment, celui où l’éclairage et le calme sont à leur meilleur.

Si vous cliquez sur la vignette ci-contre, à gauche, vous verrez une scène croquée hier par la fenêtre ouverte de mon bureau, juste avant la pluie. La qualité est manifeste. Pour pouvoir vous la télécharger sur le serveur de Technaute, il m’a fallu la réduire de 50 %. Hélas, l’absence de contrôles pèse lourd. Aucun ajustement n’est possible.

illustration2009061909.jpgMême misère pour ce qui s’appelle ici « caméscope », c’-à-d. une caméra vidéo. Il n’y a pas de contrôles et, pire, le produit final fait peur comme en fait foi la prise d’écran ici à droite. Le HTC Magic génère des fichiers 3gp (« 3rd Generation Partnership Project ») particuliers à l’univers 3G (le iPhone d’Apple génère des MOV, c’-à-d. des QuickTime) et semble aimer les présenter sur le côté (aurais-je dû tourner l’appareil dans le sens « panoramique » au lieu de le laisser en mode « portrait » ?).

Je vous rappelle avoir agi exactement de la même manière que mercredi avec le iPhone. J’ai filmé n’importe quoi du mieux que je le pouvais en laissant l’appareil prendre les décisions. Puis j’ai pompé le résultat sur YouTube sans rien modifier dans un éditeur. Pour en admirer le pitoyable résultat, vous pouvez cliquer sur Fleurs 3 (où il n’y a que ma cour arrière) et Fleurs 4 ci-après.

ligne.jpg

ligne.jpg

Contrôle vocal et tutti quanti

illustration2009061910.jpgAvec le Magic, il est possible de recourir aux joies du contrôle vocal. Il suffit d’appuyer et de tenir le bouton de fonction (bouton matériel – en métal – par opposition à logiciel; le HTC Magic en compte six au bas de son écran) servant à lancer un appel téléphonique. Une interface apparaît alors permettant d’articuler sa commande vocale. Mouais ! Pas les gros chars ! Encore ici, il n’y a pas d’icône spécifique sur le Bureau. C’est un truc passe-passe qu’il faut savoir, un truc de la même logique suante que le fait de devoir connaître la combinaison « Maj-Pomme-3 » pour générer une prise d’écran sur un Mac ou « Alt-Tab » pour se promener d’une fenêtre à l’autre sous Windows ; pas évident quand on ne s’en souvient pas !

Pour tout vous dire, je n’ai pas été impressionné pour la peine. En fait, j’y suis arrivé avec de nombreuses ratées, un peu à la manière du iPhone 3G S. Tellement que j’ai préféré m’en passer, reléguant cette techno « prometteuse » au bizounage générateur d’humeur. Quand une fonction nous fait perdre du temps au lieu d’en gagner, c’est qu’elle n’est pas au point. Mais puisque Google est derrière, je sais qu’un jour elle sera « nickel ».

illustration2009061927.jpgEn fait, il est possible de découvrir plein de fonctions peu expliquées, sinon pas du tout, en allant sur le Web et en tapant quelque chose comme « Android Tips and tricks » dans un moteur de recherche. Plein de développeurs ou d’enthousiastes se sont fait un devoir d’en publier. Certains trucs proviennent de la communauté, d’autres de Google même.

Par exemple, on tient appuyé le bouton « Home » et les six dernières applications utilisées sont affichées dans une fenêtre (image ci-contre). Mais je dois vous avouer que dans mon cas, plusieurs trucs n’ont pas fonctionné. Soit qu’ils étaient trop mal expliqués, soit que j’étais trop fatigué.

Quoi qu’il en soit, il faut se rappeler qu’Android est un produit très jeune qui doit prendre les bouchés doubles. Cette plate-forme est loin d’avoir la maturité du iPhone OS 3.0 (un émule du Mac OS X) ou de celle de Microsoft dont les premiers Pocket PC remontent dix ans en arrière.

Les applications

illustration2009061920.jpg(À partir d’ici, le texte a été modifié, samedi le 20 juin) Je pense que la plus grande difficulté rencontrée en testant ce téléphone Android a été le chapitre des applications. D’entrée de jeu, celles fournies directement par Google sont moins nombreuses que celles offertes par Apple sur le iPhone. Pire, m’en procurer de nouvelles m’est apparu, dans un premier temps, comme étant la quête du Saint-Graal (vous allez comprendre ma méprise quelques paragraphes plus bas). Si j’ai parfois réussi à en télécharger quelques-unes (la séquence présentée, un paragraphe plus bas, en est la preuve), j’ai raté mon coup plus souvent qu’à mon tour.

Par exemple, portez attention ci-haut à votre gauche. Sur le Android Market, l’équivalent du App Store chez Apple mais avec infiniment moins de possibilités, j’ai trouvé un petit jeu bien connu, Labyrinth. Comme vous pouvez le constater, j’ai cliqué là où il le fallait, mais je me suis ramassé au … App Store où j’aurais pu télécharger la version iPhone du produit. Si si !

ligne.jpg

illustration2009061924.jpg illustration2009061925.jpg illustration2009061926.jpg

ligne.jpg

Un autre exemple, ArkanDROID 2.8 (prises d’écran ci-après). Je trouve ce petit jeu d’arcade destiné à la plate-forme Android sur le portail Softpedia. Je le télécharge, mais au moment où je veux l’installer, un message m’informe que « le contenu n’est pas pris en charge ».

ligne.jpg

illustration2009061921.jpg illustration2009061922.jpg illustration2009061923.jpg

ligne.jpg

Mais dans un deuxième temps, merci à un habitué de ce site dont le pseudonyme est Toogreen, j’ai cliqué sur l’icône « Market ». Pourquoi ne l’avais-je pas fait avant ? Pour une bête raison de confusion. En habitué du iPhone d’Apple où toutes les applications se retrouvent au « App Store », j’ai cru que l’icône « Magasin » (traduction française de « Store »), icône qui apparaît au premier niveau du Bureau, était l’équivalent. Effectivement, en cliquant sur cette application, on peut aboutir à certains services, dont Yahoo, Facebook, Flickrs, etc. Reste qu’au lieu d’aller à l’Android Market ou à un portail plein d’applications Android, on aboutit chez Rogers où les bonnes œuvres du fournisseur torontois sont mises en exergue. Comme j’ai manqué de temps pour tout tester (j’ai quand même mis presque deux jours, ne bénéficiant au départ, d’aucune culture Android), j’ai dû m’en tenir à ce que j’avais fait mercredi avec le iPhone 3G S, pas plus. Donc, je n’ai pas jugé à propos d’ouvrir l’icône « Market » (qu’il me semble avoir bêtement confondu avec « Stock » sur le iPhone).

Effectivement, je l’aurais fait que je me serais débarrassé du problème rencontré au moment où j’ai commencé à vouloir télécharger de nouvelles applications. Car « Market » nous amène au lieu privilégié où la plupart des apps Android semblent conservées. Comme vous le voyez avec les trois prises d’écran qui suivent, ça fonctionne très bien. Sur la première, vous apercevez le Bureau (premier niveau) où du bout du doigt, j’ai glissé le petit sac blanc et vert de l’icône  » Market ». Sur la seconde, vous avec un aperçu du choix offert dans la cyberboutique. Sur la troisième, vous voyez une « app » que j’ai téléchargée et installé, Backgrounds. Donc, ça marche et ça me semble aussi facile qu’avec un iPhone.

ligne.jpg

illustration20090619332.jpg illustration2009061934.jpg illustration2009061935.jpg

ligne.jpg

Malgré cela, détail agaçant, je n’ai pu tester Mobile Defense, un équivalent Android pour le service « Where is my iPhone » offert sur Mobile Me. Dans un premier temps, on m’a demandé de me faire parvenir, à moi-même, un lien de téléchargement par courriel, ce que j’ai fait consciencieusement. Mais quand est venu le temps d’utiliser cet hyperlien, un lien que je n’ai pu bousiller ou altérer, un message m’a informé que ce n’était pas possible, cela en me rappelant aux bonnes grâces du Android Market. Tant et si bien que dans les délais m’étant impartis, je n’ai pu mettre à l’essai un service du style « Where is my Android SmartPhone ».

ligne.jpg

illustration2009061929.jpg illustration2009061930.jpg illustration2009061931.jpg
On me dit de cliquer pour m’envoyer un lien de téléchargement par Gmail. J’en reçois effectivement un. Mais il n’est pas bon. Bof !

ligne.jpg

Les coûts mensuels

illustration2009061932.jpgSelon Odette Coleman, directrice des communications régionales chez Rogers, le HTC Magic et le iPhone ont des forfaits tout à fait semblables. Ce qui peut coûter 70 $ par mois (forfait de 6 Go) avec l’un, coûtera le même prix avec l’autre. Ici, pas d’économie autre que celle relative au prix d’achat de l’appareil. Tandis que celui d’Apple varie entre 199 $ et 299 $ selon sa capacité de stockage qui est de 16 ou de 32 Go, le HTV Magic (ou le HTC Dream) coûte 150 $ et arrive nanti d’une carte mémoire de 2 Go, avec possibilité d’en acheter et installer une de 16 Go. On ne peut donc parle d’économie, car, grosso modo, il revient aussi cher qu’un iPhone G3 S de 16 Go.

Compte tenu de ce fait, compte tenu, surtout, de la confortable avance d’Apple en ce domaine, si j’avais à acheter l’un ou l’autre de ces téléphones intelligents, j’opterais probablement pour le iPhone G3 S. (Fin du texte modifié !) Ici, ne venez pas me parler du « monde fermé » de la grosse méchante multinationale Apple. Aux dernières nouvelles, Google n’était pas exempte d’odeurs de soufre ! Il faut plutôt voir Android comme un « work in progress » présentement capable de nuire à la solution portative de Microsoft, mais encore inapte à gosser quoi que ce soit sur l’avance d’Apple.

Comme disait c’te gars, « demain sera plus tard et ceux qui y seront verront bien ».

Publicités

47 réflexions sur “Mise à l'essai du HTC Magic sous Android

  1. A lire votre billet, ca semble etre un produit tres BETA encore, mais vendu comme en étant un de production par l’opérateur cellulaire. J’imagine que plusieurs qui l’acheterons seront décus…

  2. Odeur de souffre… bah, y a qu’à choisir le bon camp. Et profiter pleinement de son écosystème. Mais j’admet que c’est facile à dire pour moi qui ai choisi Mac-iTunes-iPod Touch-Airport Extreme.

    Celui qui choisit l’interopérabilité Linux-Windows-baladeur cheap-Nokia a droit d’être adepte du sadomasochisme s’il le désire… Je suis triste pour lui cependant.

  3. Nelson: Belle « review »! Pour 50$ de différence, le Iphone semble etre pas mal plus intéressant. Domage, car le jour ou le Iphone aura un vrai concurrent, les consommateurs pourront probablement profiter de baissed de prix.

    Canola: On ne s’en sort pas.. toujours des petites pointes à l’endroit des autres OS. Ce blogue est très intéressant, mais maleureusement certains lecteurs manque de respect/d’ouverture d’esprit, et ne comprennent pas que tout le monde n’est pas pareil, et n’ont pas les même besoins.

  4. « Je suis triste pour lui cependant. »

    Et pourquoi?
    Le marché « BDSM » est très florissant à ce que je sache et ces gens en sont très content. Tout les gouts sont dans la nature, les cochoneries de l’un peuvent être les trésors de l’autre, et yada yada yada…
    Je comprend par contre que quelqu’un ne peut se complaire dans ce genre d’activité.

    Personellement, j’aime bien bidouiller mon ordi, tant au niveau logiciel qu’au niveau matériel, mais mon cellulaire…?
    J’ai pas vraiment le gout de « gosser » avec, je veux juste que ça marche et m’adapte à ses limites.
    Et en ce sens, le iPhone est le maitre dans ce domaine, cette chronique de Nelson le prouve encore.
    Fort probablement que dans un avenir assez rapproché la plateforme Android rivalisera à égalité avec le iPhone mais pour l’instant c’est pas encore ça.

    Merci grandement Nelson pour ces 2 chroniques au sujet des ces nouveaux joujoux. (hiboux, choux, genoux… ouais, c’est un x que ça prend, me semble)
    Il semblerait bien qu’il y a un iPhone 3G S dans mon avenir automnal.

  5. Cela confirme les dire de certains développeurs qui voient un potentiel dans la plateforme Android mais on ne peut pas dire que cela se matérialise aujourd’hui. Il reste beaucoup de travail à l’horizon.

    Le risque dans des plateformes ouvertes comme Android est le manque de rigueur et de fini dans les solutions proposées. Il est vrai qu’Apple a le monopole sur la solution bout-en-bout mais c’est comme une automobile: il vaut mieux avoir un produit fini intégré que d’avoir le choix de choisir ses composantes et risquer que certaines fonctions soient inopérantes. Je ne connais pas grand monde qui aiment être constemment au garage pour entretenir sa voiture.

    Si Android offre une solution à un coût vraiement plus bas, la solution fera du sens dans un an ou deux. Autrement, pourquoi payer le même prix qu’un iPhone et vivre constamment dans la frustration ou l’incapacité à utiliser des fonctions évoluées.

    Il est clair qu’une majorité d’entreprise ne suivront pas le mouvement Android avant plusieurs années. Et tant qu’à utiliser un Blackberry et se limiter au niveau des applications (pas beaucoup de développeurs, pas beaucoup d’applications, un App Store plus ou moins intégré), il y aura une forte migration des entreprises vers le iPhone dans les 12-18 prochains mois.

    Comme dirait un blogueur Mac bien connu au sujet des fabricants de téléphones intelligents qui sont tous en mode panique, « Bloodbath » ou bain de sang.

  6. @Canola

    Il y a un kid qui serait encore en vie, dans le métro de New York, s’il avait eu un baladeur cheap au lieu d’un Ipod… Le sado-masochisme est encore d’installer du bloatware sur son équpement et de ne pas avoir le loisir de copier SA musique sur l’appareil de notre choix sans re-payer et re-payer…

  7. Comme le dit une expression anglaise:

    « If you want to do it, do it right the first time »

    Android, risque de trainer une image de produit complexe, non fini comme Linux traine encore aujourd’hui, malgré ces avancés technologiques. Les fournisseurs se lancent sur Android, car ils sauvent au niveau des coûts de développement des OS et s’occupe que tu hardware, mais Windows et OSX pour mobile semblent avoir encore une longeur d’avance. Les stratégies marketing sembles êtres semblables aux univers d’ordinateur. MAC = simplicité, fiabilité et intituvité, Windows = répandus avec plusieurs grands manufacturiers de hardware et Linux = on gosse et on grandit au fil du temps …Ok ok je fais de la généralisation multi-plateforme, mais vous comprennez l’image … j’espère.

    Et comme le disait Toogreen hier. Pour un cell, on veux pas gosser dedans, on veux juste que ça marche bien et simplement quand on veut l’utiliser.

  8. hum… Article intéressant… Qui met quand même un bémol sur mes intentions d’acquérir ledit bidule… Mais bon, je vais sans doute y aller quand même! 🙂

    @ Canola

    Si on me donne le choix entre la compagnie d’un sado-maso ou d’un narcissique, je prend le sado-maso n’importe quand!!! 😉

  9. @ aux grands experts d’interopérabilité…

    Pour le commentaire sur les masochistes de Nokia, je vois que vous êtes très connaisseur. Surtout de la merde vendue au Canada. Si vous utilisez un système qui s’appelle INTERNET (oui! oui!), vous pourrez vous rendre compte que la téléphonie cellulaire au Canada tient de l’âge de bronze.

    Pour ce qui est de mon Nokia, je peux faire davantage de choses que sur un iPhone, pour moitié moins de processeur et de RAM. Mais bien sûr, ici… on voit un téléphone MP3 et c’est la frénésie! Pathétique!

    Le reste du monde rie bien en voyant le prix des téléphones, et surtout en voyant que les fins de série sont vendus ici comme des nouveautés.

    Thetering? ahahaha! genre service déjà disponible sur mon Nokia 6630 en 2005? wow… de la vidéo? wow! des applications téléchargeables? heu? Le système Symbian en a des milliers et des milliers. C’est quoi le système Symbian? Ah! je pensais que vous étiez des experts de la téléphonie. Depuis 2005, mon cellulaire Nokia est mon contrôle à distance IR et Bluetooth, mon dictionnaire de poche, mon lecteur PDF ou Excel, mon gameboy et mon atlas de poche, et il est WiFi… pas 2009… 2005.

    Nokia a ses défauts, mais si on a des smartphones aujourd’hui, c’est beaucoup grâce à Nokia.

    Davantage « phony » que experts selon moi. Vous trouverez de l’info sur d’autres sites que Apple. De toute façon, les seuls qui s’y connaissent ici, sont ceux qui ont voyagé à l’étranger… J’utilisais les SMS en 2005 et les Canadiens me demandaient… quoi? envoyer un message texte avec un cellulaire? pourquoi?

    Enfin, merci Nelson pour ces chroniques sur les smartphones. Mes commentaires visaient ceux qui croient qu’en dehors de Mac, rien n’est possible. Les omega-3 de certaines huiles devraient améliorer le cerveau, pas le rendre plus insipide!

  10. Vraiment merci pour toutes ces informations comparatives. Mais, à comparer les commentaires provoqués par le IPhone versus HTV, il m’apparaît évident que HTV à de l’avenir, mais dans l’avenir seulement.

  11. Pour ceux qui voyagent et qui peuvent lire l’anglais, voici quelques manchettes sur Nokia ces dernières années:

    D7: Nokia CEO says Apple iPhone a ‘wakeup call’
    Thursday, May 28, 2009 – 09:56 AM EDT

    Nokia Ovi Store launch a complete disaster
    Tuesday, May 26, 2009 – 01:59 PM EDT

    Nokia’s ‘Comes With Music’ a ‘big disappointment’
    Wednesday, April 22, 2009 – 03:30 PM EDT

    Nokia ships 19% fewer phones in Q1, bleeds more share
    Thursday, April 16, 2009 – 10:02 AM EDT

    Nokia axes 1700 jobs worldwide
    Tuesday, March 17, 2009 – 09:13 PM EDT

    Nokia halts sale of iPhone killer; 5800 handset plagued with major problems
    Monday, March 02, 2009 – 04:56 PM EDT

    Nokia profit collapses 69% in fourth quarter 2008
    Thursday, January 22, 2009 – 09:41 AM EDT

    Nokia’s profits plummet 30 percent
    Thursday, October 16, 2008 – 11:20 AM EDT

    Gizmodo tests Nokia 5800: Don’t lose that stylus; single-touch screen far less accurate than iPhone
    Thursday, October 02, 2008 – 02:13 PM EDT

    Nokia CEO wowed by Apple iPhone, sets sights on BlackBerry-maker RIM
    Thursday, October 02, 2008 – 08:59 AM EDT

    RIM plans iPhone lookalike-not-workalikes; Nokia sputters that iPhone ‘not worthy of discussion’
    Wednesday, August 13, 2008 – 06:52 PM EDT

    Nokia shares slammed in wake of miss; Nokia CEO calls Apple iPhone ‘niche product’
    Thursday, April 17, 2008 – 09:55 AM EDT

    Analysts warn Nokia’s ‘Tube’ Apple iPhone lookalike could fail due to disappointing operating system
    Friday, April 11, 2008 – 01:12 PM EDT

    C’est ce qui arrive quand on arrête d’innover et que l’on nie la réalité (dissonance cognitive et syndrome de Stockholm). Parlez-en à Microsoft, Dell, Palm, Motorola, Ford, GM, …

  12. C’est quoi tous ces problèmes pour installer des logiciels!??

    Hmm.. Nelson, es-tu sûr que tu as vraiment accès au Android Market directement sur le téléphone?? Parce que sur le téléphone c’est pas un site (comme dans ton lien) mais bien une vraie application qui permet l’installation facile de logiciels! Car là j’ai vraiment beaucoup, beaucoup de mal à comprendre tous ces problèmes que tu as pu avoir avec l’installation de logiciels… C’est pas supposé être comme ça du tout!

    Moi par exemple, sur mon HTC G1, je n’ai JAMAIS eu à faire de telles pirouettes, ni d’aller sur le site d’un logiciel pour le télécharger!!! Jamais! Je comprends pas!! Le labyrinth, par exemple, quand je l’ai téléchargé, tout ce que j’ai eu à faire c’est démarrer l’application « Market », le séléctionner dans la liste des logiciels (liste simple sur fond noir), choisir « installer » et BING BANG PAF! En un rien de temps et sans aucun effort supplémentaire, c’est téléchargé, installé, prêt à être utilisé! Même chose pour toutes les autres applications que j’utilise!

    Je comprends vraiment pas! Est-ce que Rogers aurait bloqué l’accès au Android Market pour te restreindre à leurs propres applications maison? Essaies-t’ils de contrôler ce que tu installes sur leur téléphone? Peux-tu faire quelques captures d’écran de ce que tu vois quand tu es sur le Android Market? J’ai l’impression que tu passes par le site plutôt que l’application en tant que telle…

  13. Moi honnêtement je vous cache pas que je suis vivement déçu de ce billet. Je ne comprends toujours pas c’est quoi l’histoire des applications difficiles à installer! Soit que Rogers a enlevé l’application Android Market, ou bien que Nelson ne l’a pas trouvé?? Mais ça j’en doute fort quand même…

    Mais bref ce billet ne rends vraiment pas justice à Android. Oubliez Rogers, et essayez un G1 de T-Mobile, et c’est une toute autre histoire. J’en sais quelque chose, je l’ai, le bidule! Le Android Market (et he l’application qui est supposé être installée sur le téléphone pour installer d’autres applications, pas le site!!) rends l’installation de logiciels sur Android un vrai jeu d’enfant. Donc tout ce que Nelson écris ci-haut par rapport à ses difficultés d’installer des applications, est ARCHI-FAUX si l’on utilise une version d’Android d’un autre fournisseur que Rogers. Et le « Market » contient déjà plus de 4000 applications installables d’un seul clic, alors c’est quand même pas si mal que ça considérant le jeune âge d’Android. Je crois que la conclusion de ce billet est donc franchement erronnée: Nelson tu devrais blâmer le produit offert par Rogers pour ces difficultés, et non le système Android en tant que tel! Android est beaucoup plus mature que ça, c’est juste que Rogers a littéralement « saboté » la version qu’ils ont installé sur LEUR modèles…

    Je persiste et signe: Android en soi n’est PAS si loin derrière le iPhone que ça… Un peu peut-être, certes, mais ce billet ne rends vraiment pas justice aux efforts de Google et au VRAI produit qu’est Android. Ce qui est décris dans cet article n’est PAS Android selon moi, du moins pas celui que moi j’utilise à tous les jours!

  14. @Tous et Nelson:

    Après une bonne nuit de sommeil je n’ai toujours pas éclairci le mystère à savoir pourquoi Nelson a eu autant de difficultés à installer des applications sur l’appareil qu’il teste. Je suis même encore plus confus qu’hier puisqu’après maintes recherches sur Google tout semble indiquer que Rogers offre effectivement l’accès à toutes les applications gratuites qui sont sur le Android Market! DE PLUS, ici-même sur cette page je distingue l’application « Market » sur la capture écran de Nelson (5ième photo de ce billet) qui se trouve à être l’endroit à partir duquel on installe les applications. Nelson, peux-tu nous montrer ce que tu vois quand tu accèdes à l’application « Market »?? Installer une application Android est normalement une affaire qu’un enfant de 5 ans est capable de faire! La preuve, j’ai ré-installé l’application « Labyrinth » sur mon téléphone Android et j’ai fait des captures d’écran pour vous montrer toute la procédure de A à Z. C’est par là:

    http://toogreen.blogue.ca/52214/Installer+des+applications+sous+Android.html

    Voilà! Nelson, pourrais-tu s.v.p. refaire le test en suivant mes instructions et voir qu’est-ce que ça dit sur ton bidule?? Te connaissant, je ne t’accuserai certainement pas d’être de mauvaise foi, loin de là mon intention, mais considérant à quel point la procédure est simple, j’ai vraiment du mal à comprendre pourquoi tu t’es donné autant de mal et a dû en venir à aller sur les sites web des applications ou softpedia pour télécharger ces dernières! C’est pas comme ça que c’est supposé se faire! Android est comme Ubuntu: Toujours aller voir dans « Applications – Ajouter/Supprimer »‘ avant d’aller chercher sur le web…

  15. @ Canola et tous les autre fanboys d’Apple.

    J’suis plus capable de voir des post de ce genre. Tu es content de jeter ton argent par les fenêtres? Tant mieux pour toi. Parfois j’ai l’impression que Dieu, Steve de son prénom, pourrait vendre des poches d’ours et les « fanboys » se précipiteraient pour les acheter.

    Apple fait d’excelllent produit mais de là à en faire une religion, et préché sur tous les blogs, y’a une marge. Je vais gardé mon opinion sur les Windows, OsX et Linux pour rester dans le sujet et vous donner mes impressions sur les smartphones testés par Nelson.

    Je crois que les tests de Nelson le prouve, le IPhone a une sacré longueur d’avance sur le Android. Il me semble être un excellent produit.

    Par contre, les annonce du 3G S, c’est n’importe quoi… Je m’explique. La grande nouvauté, je crois, c’est la vitesse. En fait, ils ont simplement changer le processeur ARM11 pour le nouveau Cortex A-8 (C’est un ARM aussi). C’est d’ailleur le même micro que le palm pre… Changer de micro n’est pas quelque chose qui prend des mois à faire. Il y a eu un petit re-design du board et probablement quelque ajustement au niveau du bas niveau de l’OS. C’est tout.

    D’ailleur, en passant, le Cortex A8 peu aller jusqu’à 1 GHz. Par contre, ça va finir par manger la batterie. Je me demande d’ailleur comment se comporte la batterie du 3GS? Et je vais passer par dessus les autre features non-exploités du A8 dans le firmware.

    Pour les autres cossins du 3GS, un clavier sur le coté, une boussole, le copié-coller, le thettering, etc. Il n’y a rien qui demande beaucoup de développement là dedans. Oui, il y a des trucs bien là dedans mais je parle strictement au niveau du temps de développement. Le pire c’est le bluetooth. Je n’arrive pas à croire que les anciens IPhone avait le bluetooth mais qu’il n’état pas activé. On ne me fera pas croire que le driver n’était pas conçu.

    Mon opinion sur tout cela finalement? Apple se permet de faire du millage avec peu d’effort de développement. Cela me donne donc l’impression que soit il se sont assis sur leurs lauriers et qu’ils engrangent l’argent des fanboys qui vont se mettre à jour; soit ils préparent un autre projet qui va révolutionner encore le domaine. Peut-être aussi qu’ils subisse la crise comme tous le monde et qu’ils ont réduit les couts de développement au minimum?

    Du coté de Android, je crois que cette plateforme va dominer le marché bientôt. Elle n’est pas encore mature et il reste beaucoup de travail à faire mais un jour elle va dépasser Apple c’est certain. Apple, puisqu’il font du haut de gamme, ne pourra pas avoir la majorité du marché. Il va toujours y a avoir plus de Toyota sur les routes que de BMW. Par contre, pour quelqu’un qui veut un smartphone aujourd’hui, je crois que le 3GS est un incontournable.

    Finalement, il ne faut pas non plus oublié les autres joueurs comme, justement, Nokia. Au dernière nouvelles, je n’ai pas regardé les chiffres récemment, mais Nokia est de loin la compagnies qui domine sur le marché de la téléphonie cellulaire au niveau mondial. Et de très très loin.

    Bonne journée à tous!

    PS Je viens de me rappeller une phrase du film Fight club que j’ai bien envie d’adapter ici pour les fanboys: « Je ne suis pas mon téléphone cellulaire ».

  16. @ toogreen

    Selon la compréhension que j’ai de l’article de Nelson, le « Market » ou « Magasin », comme écrit Nelson, ne l’amène pas au même endroit que toi. C’est soit ça, ou tonton Nelson vient de s’en prendre une dans les dents avec tes superbes et simples explications. 😉

    « Sur le Bureau du HTC Magic, il y a bien une icône “Magasin”. Mais au lieu de m’amener à l’Android Market ou à un portail plein d’applications Android, elle m’entraîne chez Rogers où les bonnes œuvres du fournisseur torontois sont mises en exergue. »

  17. j’ai un htc 3g moi aussi (masi sous win) que j’aime bcp , i lfait ce quu’il a a faire (fone , wifi/web putty, rdp, mob. office, etc.. ) je suis curieux a savoir si il est android – isable …….

  18. @ Toogreen

    Dans mon article d’hier, j’ai commis une erreur et, en fonction de nouvelles vérifications, je viens d’aller apporter la correction dans mon texte.

    J’explique mon erreur dans le texte.

    Merci d’avoir pris le temps de me sonner intelligemment les cloches.

  19. @ Nelson

    Tsk tsk tsk… Pas fort ça là mon Nelson ;-P Avoir demandé de l’aide à ce sujet précis dans ton billet précédent, j’aurais pu t’expliquer tout ça AVANT même que tu publies ce rapport, qui, avouons-le, massacrait un peu trop inutilement Android et sa façon d’y installer des applications… Pourtant comme tu l’admet maintenant dans ta correction, il est aussi façile d’installer des applications sur Android que sur un iPhone!

    Pour ce qui est de Mobile Defense, je ne suis pas encore sûr de comprendre le truc du lien dans un courriel? J’ai fait le test (c’est sur mon blogue, même lien que ci-haut, que j’ai mis-à-jour) et l’application s’installe bien dans le Market, le seul problème est que cette application ne fonctionne qu’aux États-Unis, pour l’instant. Donc pour moi c’est idem, peux pas non plus l’utiliser.

    Une application que je te conseille fortement d’essayer c’est « Wikitude », si tu as encore un peu de temps pour jouer avec cette machine. À l’aide du GPS, cette petite application te permet de voir ou sont les lieux touristiques populaires, soit sur une carte, ou via la caméra!! Oui oui, il suffit de regarder dans la caméra dans n’importe quelle direction, et par exemple si tu es devant un musée, tu verras au-dessus du musée, dans l’écran de la caméra, son nom apparaitre sur l’écran, et c’est cliquable pour en savoir plus, via Wikipedia. Une application vraiment géniale qui nous aide à en apprendre plus sur notre ville, qu’on soit touriste ou non!

  20. J’aimerais savoir, du côté logiciels en français la comparaison sur la disponibilité des logiciels de l’APP Strore de Apple et l’Android Market??
    Ainsi que des coûts moyen pour des applications dans les deux cas??
    Merci!
    Sébastien75

  21. @ cybermath

    Il faut faire attention avec des affirmations du type:

    « Du coté de Android, je crois que cette plateforme va dominer le marché bientôt. Elle n’est pas encore mature et il reste beaucoup de travail à faire mais un jour elle va dépasser Apple c’est certain. »

    D’une part, comment un OS comme Android qui a quelques pourcentages de part de marché au niveau mondial pourrait bientôt dominer le marché avec tant de travail à faire. C’est complètement irrationnel comme raisonnement.

    Comment des compagnies comme Kraft, Oracle et bien d’autres vont décider « BIENTÔT’ de migrer leurs milliers d’iPhone pour je ne sais quoi qui roule Android?

    Comment des dizaines d’universités vont décider de ne pas fournir des iPhone à leurs étudiants sous prétexte que Android est LA plate-forme mobile? On n’est pas dans un film de science fiction où tout peut arriver par magie.

    Tu compares Apple à BMW. Et si Apple serait Toyota avec Lexus pour certains produits?

    Présentement, Apple a 66% du trafic Web mondial pour les smartphones. Il y a seulement 40 M d’unités vendues (iPhone et iPod touch) et ils ont les deux tiers de la navigation web. Comment cela changera drastiquement (puisque Android DOMINERA) BIENTÔT?

    Il y a 1 M de SDK qui ont été téléchargés, 250 000 développeurs enregistrés, 1.X milliard d’applications téléchargées, des universités forment des étudiants sur le SDK, les étudiants migrent en masse vers les Macs, iPod touch et iPhone, les entreprises commencent à migrer en masse vers Mac OS X (incluant les serveurs, qui l’eut crût!).

    Voici ma prédiction: Les milliers de baby-boomers ne vont pas faire la file pour le tout nouveau smartphone Android. Ils vont acheter des iPhones, des iPod touch et des i-je-ne-sais-quoi parce que ça marche. Ils ne veulent pas avoir besoin de leurs beaux-frères ou de leurs neveux pour trouver une application.

  22. Y a pas a dire… Je crois que Nelson mérite un retour de karma… Le strappeur strappé…

    Vas-y fort, TooGreen… Moi, Alex et le Dauphin, on va le tenir!!!

  23. Le seul reproche a ce téléphone est son côté ‘Fisher Price »… Tout les HTC ressemble comme 2 gouttes d’eau au démos en plastique cheap sur les comptoirs des vendeurs de cellulaires! Pas cher oui… mais échappe le pas au sol….

  24. @ opportun qui disait:

    « Ils ne veulent pas avoir besoin de leurs beaux-frères ou de leurs neveux pour trouver une application »

    T’as pas lu la mise-a-jour du texte de Nelson ci-haut ni mes explications sur la procedure d’installation sous Android? Ecoutes, c’est meme pas moi qui le dit, mais Nelson lui-meme dans son billet ci-haut:

    « Donc, ça marche et ça me semble aussi facile qu’avec un iPhone »

    Alors s.v.p. laches-nous les baskets avec le beau-frere… Apple va peut-etre continuer de dominer, c’est bien possible, mais ca sera certainement pas a cause de la maniere d’installer des applications sur Android. Assez, le FUD, please!

  25. @ Nelson

    J’ai un HTC Dream depuis 15 jours et je suis ravi. Aucun problème pour installer des programmes à partir de l’Android Market. Et pour copier du texte, voici une méthode simple:  »Menu » +  »c » ou  »Menu » +  »x » et  »Menu » +  »v » pour coller. C’est dans le livre d’instruction…

    Pour faire l’évaluation valable d’un produit, je pense qu’il faut plus que quelques jours d’utilisation, surtout si le match comparatif se fait contre un appareil familier, comme l’iPhone semble l’être pour vous.

    À reprendre après la lecture du manuel d’instruction et de quelques semaines d’utilisation?

  26. @Louis-philip

    D’apparence et au toucher j’admet que les HTC font un peu « cheap » (surtout si l’on compare au iPhone) et au debut apres l’achat de mon G1 j’avais tout le temps peur de le briser, je faisait super attention…

    Mais l’echapper au sol? Ca fait plusieurs fois que ca m’arrive, par accident, et celui de ma douce ll tombe encore plus souvent que le mien! Pourtant, nos 2 G1 sont encore en parfait etat! Donc bref faut pas trop juger par l’apparence, je ne saurais parler pour le Dream et le Magic, mais pour ce qui est du G1 malgre leur apparence cheap, sont « tough », les G1!!

  27. Si le meme engouement se produit au niveau des devellopeurs que pour le iphone, ce n’est qu’une question de temps avant qu’android ne declasse le Iphone pour la simple et bonne raison que tout le monde peut develloper facilement des apps.

    La question c’est combien de temps? Le SDK de android peut prendre plusieurs version avant de devenir competitif et apple va continuer a publier des application pendant ce temps. Le look and feel du iphone est supperieur aux HTC et continuera de l’etre. Mais ultimement ce sont toujours les applications qui decident du gagnant…

  28. @Nelson:

    J’abonde un peu dans le même sens que « xunil ». Je trouve dommage que cette évaluation d’un téléphone Android s’est faite de façon aussi précipitée et ce qui en résulte. Je comprends le manque de temps et la pression de produire un billet dans les plus brefs délais, mais incidemment l’évaluation du produit en souffre un peu et je trouve le résultat un peu « injuste » pour la plateforme Android.

    Comme dit Xunil, pour le copier-coller c’est peut-être pas aussi convivial que sur le iPhone mais ce n’est pas la croix ni la bannière non plus!! Par exemple à partir d’une page web, si l’on veut sélectionner seulement quelques mots, c’est peut-être pas ce qui nous saute au visage j’en convient, mais c’est possible avec juste un tantinet de recherche: suffit de cliquer sur Menu – Puis « MORE » (pour voir plus d’options), pour finalement voir et taper sur « Select Text ». Ensuite il suffit tout simplement de sélectionner la partie de texte précise que l’on veut copier, on relache (enleve notre doigt) et c’est copié! Je suis d’accord qu’il y a matière à amélioration là-dessus (le « select text » est bien caché), mais c’est pas du tout impossible ni sorcier de sélectionner et de copier une partie de texte précise sous Android. De plus, dû au manque de temps, vous avez manqué de belles choses qui sont possibles sur Android mais pas sur le iPhone (eh oui y’en a!): par exemple les widgets directement sur le bureau à coté des icones, ainsi que les dossiers pour classer nos applications préférées. Je ne mentionnerai même pas le fait qu’Android n’encrypte pas notre musique et nos vidéos, nous laissant ainsi controle et liberté totale sur nos fichiers, car clairement (et tristement, à mon avis) y’a pas grand monde pour qui ça l’air d’avoir la moindre ‘importance ici…

    Finalement je suis tout autant en désaccord avec la conclusion: Android peut-être un compétiteur à Microsoft mais pas Apple, même pas un tout petit peu? C’est assez « harsh », je trouve… Un peu derrière le iPhone d’accord (surtout à cause du nombre d’applications disponibles), mais si on cherche de vrais compétiteurs au iPhone, tant qu’à moi c’est clairement les Android et Blackberry qui sont directement derrière. Mais bon, tout ca c’est juste mon opinion personelle et vous êtes pas obligé de la partager!! 😛

  29. Merci pour cette chronique!

    J’ai fait aujourd’hui l’acquisition du HTC Magic, avec Android et tout et tout, et ma foi, grâce aux bons conseils ci-haut, j’ai passé les dernières heures dans un état de bonheur béat…

    Mais je ne suis pas expert en la matière – loin de là! – puisque, de ma vie, c’est la première fois que je possède un cellulaire!!! Je ne peux donc pas comparer avec le iPhone, le Nokia, ou quoi que ce soit d’autre…

    Ce que je sais, c’est que j’ai attendu. Premièrement après Android, puis HTC, puis Rogers. Ç’a pris du temps…

    Tant qu’à avoir un téléphone intelligent, je voulais être bien certain qu’il puisse « parler » avec ses petits amis, à la maison (PC, laptops sous Ubuntu) et sur le réseau (Wifi).

    C’est chose faite, ça baigne, ils s’entendent comme larrons en foire! Je me suis même connecté en console sur mon PC avec le wifi en SSH! Tout fonctionne parfaitement, c’est rapide et fort joli.

    Chui content, quoi! 🙂

    p.s.: je dis pas que c’est meilleur que le iPhone! Je dis que pour moi, ça fait la job!!!

  30. @ toogreen

    En parlant de vos G1: «Mais l’echapper au sol? Ca fait plusieurs fois que ca m’arrive, par accident, et celui de ma douce ll tombe encore plus souvent que le mien! »

    Une proche parente de la matante Germaine qui cochonne son ordinateur? 😛

  31. @tous ceux qui prétendent que le iPhone est « à des années-lumières » d’Android…

    http://lifehacker.com/5173441/android-versus-iphone-30-the-showdown

    Suivez le lien ci-haut pour un petit tableau comparatif intéressant des « specs » de chacun, qui démontre bien que oui le iPhone est bien « en avance » du côté de certaines options, mais que juste avant la sortie du iPhone OS 3.0, c’était un tout autre son de cloche… 😛

    Il sera donc maintenant intéressant de voir lequel se développera le plus rapidement… Considérant que le iPhone a plus d’un an d’avance sur le premier téléphone Android, je trouve que Google et sa communauté Android se débrouillent assez bien merci moi! Jésu..err, je veux dire Steve aura besoin de pousser ses développeurs à faire de l’overtime en masse s’ils veulent garder leur pole position encore longtemps… 😛

  32. C’est drôle, je suis ambivalent face à ces technologies. Expliquez moi, ceux qui l’ont essayé, ce qu’ils apprécie le plus

    D’une part, pour moi un cellulaire c’est un besoin qu’occasionnel. Je ne suis pas à l’utilisé en tout temps. Faut dire que mon travail ne nécessite pas réellement un tel appareil, car je suis sur un lieux relativement fixe. Mes besoins couvrent, un accident de la route, être rejoingnable par la gardienne en cas de problèmes à la maison et autres appels importants tel que « combien de % le lait que tu m’as demandé ». (D’ailleur l’article et autres analyses vues ici et ailleurs ne parle pas beaucoup de l’aspect téléphone du cellulaire.

    D’autre part, au delà de mon cellulaire normal avec option téléphone, j’aurais réellement un intérêt pour un appareil compact qui fait plusieurs tâches tel que le iphone, HTC, RIM Bolt … Cependant, un portable (IEEE me semble) avec un écran 9 pouces n’est pas aussi portable et un cellulaire semble c’est trop petit pour des tâches importantes tel que tableur, texte, mails, internet, sauf pour des besoins light et rapide. Mis à part l’option téléphone, Téléphonie IP (via wifi), lecture de sms ou partage de la connexion internet cellulaire avec un portable, je trouve pas que c’est très attirant.

    On dirait que je me met en attente d’une offre plus complète, genre un iphone avec 5 à 6 pouces d’écran. Me semble que là ce serait plus facile d’intéragir avec l’appareil. Est-ce si difficile que je le crois lire/écrire/naviguer/joeur dessus ces gadgets?

  33. @ opportun

    En effet, « Bientôt » est plutôt imprécis et tu as peut-être cru que je voulais dire dans 72 heures. J’aurais du dire dans quelques années. Aussi, j’ai écris « je crois » dans cette phrase car il s’agit simplement de mon opinion et non d’un fait. C’est pourquoi je ne vois pas pourquoi je devrais « faire attention avec des affirmations du type ».

    Je crois, en effet, que Android a beaucoup de chance de prendre une bonne part de marché. Android est une solution pour toutes les compagnies qui veulent faire un smartphone mais sans développer l’OS. Il n’y a pas beaucoup d’offre présentement mais lorsqu’il va y avoir des dizaine de smartphone Android, de plusieurs compagnie et fournisseur, ce sera peut-être différent. Pour les développeurs d’application, il va être très avantageux de faire une application qui peut se retrouver sur des dizaines de téléphones différents.

    Pour le coté science fiction, ce que tu affirmne sur le IPhone est pas pire aussi. En passant, le leader mondial dans les smartphone ce n’est pas Apple. C’est Nokia. Avec l’OS symbian et leur 47.1% de part de marché. Apple n’arrive que 4iéme avec 10.7% . Derrière Microsoft d’ailleur (J’ai jamais entendu parler de smartphone sur CE! 🙂 ).

    Et je passe par dessus tes autres affirmations qui ne sont qu’en partie vrai. C’est au mieux très optimiste!

    Je n’ai rien contre le IPhone en passant. C’est un excellent produit. Mais le 3GS n’apporte rien de significativement innovateur. Ils n’ont que fournit un système équivalant au Palm pre coté hardware avec des gadgets interressants. Comme Apple a récemment acheté une compagnie pour fabriquer les chips de leurs téléphones et vu le peu d’innovations techniques du 3GS, je m’attend à une nouvelle bébelle bientôt!

  34. @cybermath

    Le truc c’est que bien que le iPhone n’a pas encore une immense « part de marché » au niveau des ventes (quoi qu’on compare avec des produits qui sont sur le marché depuis bien plus longtemps que le iPhone…), ils occupent une proportion bien plus importante de la navigation internet à partir d’un Smartphone.

    Ce que ce genre de statistique dit c’est que les fonctions du iPhone sont beaucoup plus utilisé en pratique que les téléphones des concurrents.

    On peut faire un catalogue de fonction disponibles ou pas sur différents appareils, mais en bout de ligne ce qui compte c’est si c’est utile, efficace, et facile à utiliser sur les appareils. Apple ont été les premier à rendre l’utilisation d’un smartphone facile et efficace. L’interface du iPhone est efficace. Il y avait peut-être moins de fonction à l’origine, mais elles étaient utilisés.

    Ca fait longtemps qu’on peut aller sur internet à partir d’un téléphone, mais c’est depuis le iPhone que les gens l’utilisent vraiment. C’est la grande différence.

    Ce n’est pas marketing comme succès, c’est vraiment un succès ergonomique et pratique.

    C’est toute l’histoire des iPod. Ils avaient moins de fonction que les concurrent mais étaient vraiment en avance par rapport à l’ergonomie. Utiliser et gérer un iPod était beaucoup plus facile qu’avec les autres appareil.

    Apple font des outils qui contrairement a beaucoup trop de concurrent, réussissent à ne pas être une nouvelle source de complications.

  35. Cette nouvelle compétition entre Android et Apple n’est-elle pas savamment orchestrée? Je me dis ça tout bonnement, sachant que Eric Schmidt, le CEO de Google siège au CA d’Apple…

    Ne vous inquiétez, je ne suis pas adepte de la théorie du complot, je ne fais que m’interroger tout haut.

  36. Je prédis qu’à terme Androïd va dominer le marché de masse des téléphones intelligents reléguant Apple au marché haut de gamme (Toyota versus BMW).

    Pourquoi? Sa plateforme ouverte (Open Source) et le développement en Java qui demeure le langage de choix pour le développement d’applications complexes.

  37. @toogreen
    Coudonc es-tu vendeur chez Google? 😉

    Bizarre que presque personne ne parle de Palm Pre qui a gagné des prix mais surtout, a charmé les chroniqueurs technos. Ils disent même que ce serait le seul vrai compétiteur au iPhone…

    Je n’ai ni iPhone ni HTC Android pour le moment. Pas que ça ne m’intéresse pas, car on m’appelle M. Gadget au bureau, mais je trouve que les forfaits sont encore trop cher chez Fido/Rogers pour ce type de produit. En plus de me faire attacher pour 3 ans. Malheureusement, mon employeur ne paiera pas mon forfait peu importe le téléphone intelligent que je prendrais.

    Le Appstore n’est pas seulement pour le iPhone mais aussi pour le iPod touch. Alors pour les autres millions d’utilisateurs du touch, feront, à mon avis, que les développeurs ont encore un plus grand potentiel dans l’avenir avec le Appstore (en plus de porter certains autres de leurs produits sur la plate-forme OSX). iTunes est encore le plus gros magasin en ligne de téléchargements. C’est une vitrine incontournable.

    À moins que Google veuille aller du côté des lecteurs MP3…

    Autre point, la grosse bête tentaculaire que devient Google commence à sérieusement déranger. Vont-ils revendre les informations sur leurs clients sur leurs habitudes d’utilisation? Ça commence à devenir un gros big brother.

  38. Tout ce que je peux dire, c’est que le bidule (HTC Magic) comble mes attentes et même au-delà! Je ne croyais pas pouvoir ainsi « browser » les « shares » de mon réseau maison (SMB), ou même activer un serveur FTP à partir d’un aussi petit appareil, mais c’est le cas et c’est vraiment « mindblowing »!!! Android supporte des protocoles normalisés, comme FTP, SMB et SSH et ça, c’est vraiment bien!!

    J’ai installé pour cela 3 petites applications : SwiFTP Server (FTP), EStrongs File Explorer (SMB) et ConnectBot (SSH). Bien entendu, pour que ça fonctionne, il faut utiliser le wifi d’Android et se connecter à son réseau maison (SSID, WEP, etc.)

    Longtemps le Blackberry m’a fatigué et je pensais en acheter un, mais ça me foutait les jetons de ne pas savoir comment ça allait jouer avec mon ecosystème info (que des machines Ubuntu!). Alors j’ai attendu et ça en a valu la peine!

    « Smart Phone » le HTC Magic? You Damn right!!!

    Il est magnifique ce téléphone! Même qu’un des Apple fanboys ici, au bureau, m’a dit trouver le « display » du HTC plus « crisp » que celui du iPhone. Et, ma foi, après comparaison, je dois avouer…

  39. @remington  »Apple font des outils qui contrairement à beaucoup trop de concurrents, réussissent à ne pas être une nouvelle source de complications. »

    Parles-en aux utilisateurs de logiciels libres (Linux…) qui tentent de synchroniser la musique de leurs filles sur leurs iPod…parfois la galère. J’aime pas l’esprit de fermeture d’Apple.

    @CYBERnard

    J’ai pensé opter pour le PalmPre au lieu du HTC Dream, mais deux raisons majeures m’ont fait changer d’idée. Le Palm sera fourni par Bell, compagnie qui n’a été qu’une source de frustration pour moi et deuzio je crains que l’OS du PalmPre soit condamné à l’isolement face à Android.

  40. Maintenant que la majorité des commentaires du type « Android DOMINERA le marché » et ‘java est le langage de choix pour le développement d’applications complexes » ont été dit et redit, voici le tout dernier benchmark des G1 sous Android, Palm Pre et de trois moutures du iPhone.

    Ici on ne parle pas de « je crois que » mais bien de faits réels en terme de vitesse.

    iPhone 3GS Tops T-Mobile G1 and Palm Pre in JavaScript Benchmarks

    http://www.macrumors.com/2009/06/24/iphone-3gs-tops-t-mobile-g1-and-palm-pre-in-javascript-benchmarks/

    Attendons les prochaines versions des téléphones Android et Pre pour voir s’ils seront capable d’innover suffisamment pour accélérer significativement leurs appareils. Et même s’ils le font, Apple mettra sûrement en marché un iPhone multi-coeur qui rehaussera une fois de plus la barre en terme de vitesse et de complexité des fonctions possibles. À moins que le Smartphone ne soit qu’un tremplin vers un appareil plus intégré, de type iTablet 4G?

    Pendant ce temps, les ingénieurs de Microsoft doivent se demander si la sortie d’un Zune mobile brun sous Windows Mobile sera un gros vendeur et un iPhone Killer.

  41. @opportun:

    Personne ici ne conteste le fait que le iPhone a une avance au niveau performance. Un bon OS comme le iPhone OS 3.0, bien optimisé, combiné à une machine plus rapide (3GS)… Comment pourrait-il en être autrement?

    Moi perso tout ce que je disait c’est que la réalité est qu’Android est plutôt LOIN devant MS et son Zune brun, et pas très loin derrière le iPhone, contrairement à ce que certains (incluant Nelson) semblent insinuer. D’ailleurs selon ton même tableau comparatif, aux dernières nouvelles juste avant la sortie du iPhone OS 3.0, c’est clairement Android qui dominait le iPhone côté vitesse!! Donc tu prouves mon point du même coup. 😛

    Ceci étant dit la vitesse n’est pas tout non plus, c’est pas parce que quelqu’un roule Vista sur un céleron et un autre sur un quadcore qu’ils n’ont pas le même OS au bout du compte! Il serait donc intéressant de hacker un Android sur un iPhone 3GS puis refaire le test, juste pour voir…

    J’suis capable d’admettre que le iPhone est plus rapide, a plus d’applications disponibles, etc. Mais de là à mettre Android dans la même catégorie que Windows Mobile, c’est tout simplement absurde. Android a beau être bâti sur une base Linux, il n’y a bien que son noyau et ça c’est complètement invisible. Côté finition et facilité d’utilisation est rendu LOIN, très loin de Slackware, même d’Ubuntu!

  42. Je crois que personne ne pourra réussir à faire changer d’opinion un fan de Apple, ni non plus un fan de Android ou de tout autre OS. Pour ma part je possède un iPod Touch pour tous les petits gadgets amusants, un HTC Dream Rogers car j’ai le goût du défi et disons que je voulais voir ce que çà donnais et pourrais donner dans un avenir pas très lointain, car avec les moyens financiers et techniques dont dispose Google et en plus sur une plateforme ouverte je n’ai aucune inquiétude pour l’avenir d’Android, mais il est vrai que pour le moment c’est un peu  »primaire » , même si on trouve le ‘’Market’’ ce qui facilite grandement les choses disons qu’il reste encore beaucoup de chemin à faire, mais attention tout est en place pour une avancée très rapide et agressive.

    Toutefois même s’il avait une machine parfaite il est vrai que les Apple Fans continueraient de préférer le iPhone, donc je me fou un peu de leurs avis. Malheureusement pour l’instant le fait est que la machine idéale n’existe pas. Le iPhone est, je l’avoue, très bien, mais encore beaucoup trop renfermé sur lui-même, je déteste me faire dicté ce que je peu ou ne peu pas faire et ‘’jailbraker’’ une machine de ce prix me laisse un peu perplexe, et en plus si on ajoute, le fait, que les fournisseurs de services ne sont pas très coopératifs au Canada le portrait ne s’améliore pas.

    Donc, la meilleure solution réside dans le choix de l’utilisation que l’on veut pouvoir faire de son  »Smartphone », pour moi la seule manière de m’approcher de se que je veux vraiment, c’est une combinaison Blackberry, iPod Touch et un vieux HTC Touch Cruise  »unlocked » pour sa simplicité et son adaptabilité, et mon nouveau HTC Dream pour suivre l’évolution. Mais je crois que dans un avenir pas si lointain je pourrai me contenter de seulement un ou deux appareils pour répondre à presque toutes, mais demandes. Surtout lorsque je regarde le HTC Touch Pro 2 ou le Touch HD ou encore le Nokia N97, alors oui je me dis que le iPhone a déclenché ou du moins accéléré le mouvement et Google avec Android force Apple à bouger plus qu’il ne le voudrait sans doute, et tout cela fait que 2009 et 2010 seront certainement des années phares en ce qui concerne la mobilité et c’est très bien ainsi.

    En conclusion oui messieurs les Apple Fans vos iPhones on encore une longueur d’avance en dépit de leurs limitations et la bonne nouvelle pour vous c’est que Android forcera Apple à vous en donner un peu plus, et pour ceux qui crois que Nokia restera derrière je crois que vous serez déçus. J’ajouterais même que Microsoft pourrait surprendre, car la majorité des analystes (sauf ceux pour qui il est inconcevable que celui qui équipe encore plus de 80% des PC puisse faire quelques choses de valables) semble s’accorder pour dire que Windows 7 est plutôt bien (j’en suis) et que la version 6.5 de WinMobile est une amélioration très marquée, alors si on sait compter on peu facilement réaliser que 6.5 ce n’est pas très loin de 7, alors …une petite intégration ‘’fusionnelle’’ (car pour ce qui est des applications, ou Apps pour vous savez qui) elles ne manquent vraiment pas alors…????

    Pour terminer, même si ceci n’est pas une analyse détaillée du HTC Android (Magic ou Dream ou G1), je crois que cela peu permettre à certain de comprendre ce que ces ‘’Smartphones’’ apportent à un marché en pleine ébullition, afin de pouvoir avoir une meilleure idée du portrait globale, ce qui peu aider certain à décider s’ils doivent considérer son acquisition ou non. Mais, chose certaine je ne le recommanderais certes pas aux néophytes.

    Merci de me publier, si vous le faite, sinon tant pis, je continuerai à vous lire de toute façon.

  43. Je vais faire un aveu, amateurs de la Sainte-Pomme circulez, y a rien à voir: je commence à détester viscéralement le iPhone pour la simple raison que ce dernier a fait adopter dans le language courant l’horrible, l’abject, le monstrueux, l’abominable anglicisme «jailbreak». Et pour ajouter l’insulte à l’injure, on se plait à l’utiliser comme un verbe et le conjuguer!!! Ça et se vautrer indolemment dans la boue, que dis-je, dans le purin, pour moi ça ne fait pas de différence! Non mais, avez-vous déjà vu usage plus bâtard et plus immonde de la langue française??? Je ne suis pas sans tache, moi aussi j’utilise des anglicismes à l’occasion, mais «jailbreaker», franchement, c’est le comble! Honte à vous, ceux qui utilisent ce terme, ayez un peu de respect pour la langue française, que diable!

    D’accord j’exagère un tantinet, mais pourquoi utiliser ce terme si laid?!? Il me semble que «déverrouiller» serait tout aussi explicite!!!

    Désolé, chu pu capab’ de le lire ce mot-là! X-0

  44. @ gemnoc

    Je suis vraiment désolé que le terme « Jailbreaker » vous horripile à ce point, et je suis moi aussi pour une certaine rigueur linguistique, et ce, même dans les forums et autres médias, car je crois qu’il est trop facile de sombrer dans une solution de facilité qui me semble parfois relevée plus de la paresse intellectuelle que du manque de vocabulaire. Toutefois, j’ai toujours considéré que la chose la plus importante, que cela soit au niveau de la langue écrite tout aussi bien qu’au niveau de l’oral, demeure de bien se faire comprendre et encore plus particulièrement par ceux que l’on veut rejoindre.
    Or, pour le sujet qui nous occupe, la seule façon de bien faire comprendre ce qu’il faut faire à un iPhone pour qu’il soit un tant soit peu plus attrayant à mes yeux aurait probablement été de dire le faire sortir de la prison dans laquelle Apple l’a enfermé ceci au risque de vous y retrouver à votre tour.

    Désolé de vous forcez à le lire une fois de plus! 🙂

  45. @cebwizz disait:

    « ce qu’il faut faire à un Phone pour qu’il soit un tant soit peu plus attrayant à mes yeux aurait probablement été de dire le faire sortir de la prison dans laquelle Apple l’a enfermé »

    Voila qui decrit bien une autre des raisons pour laquelle je preche Android plutot que le iPhone. Si vous n’aimez pas la manière qu’Apple essaie de limiter vos options alors pourquoi les encouragez-vous en achetant leur cossin hyper fermé?? Vous direz ce que vous voudrez contre Google, au moins j’ai pas cette impression qu’on essaie de limiter ce que je fait avec mon téléphone Android! Ces peut-etre pas ca qui rendra ce dernier plus perfomant mais au moins j’ai un agréable sentiment de liberté et j’ai pas besoin de faire de pirouettes pour faire ce que je veux. Tant qu’a moi ca vaut bien plus qu’un petit gain de performance et un peu plus d’applications du genre « flashlight »… ;-P

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s