La fin d'un rêve ?

illustration2009052701.jpgHier, on apprenait que Psystar, une fabricante de Mac clonés établie à Miami, s’était placée sous la protection des tribunaux contre ses créanciers, ce qui aux É.U. s’appelle le Chapitre 11 de la loi sur les faillites. Cela a notamment pour effet d’arrêter le procès se déroulant présentement à San Francisco où Apple poursuit la petite fabricante pour violation de copyright. Sur la planète Mac, l’installation du système d’exploitation sur un ordi étranger (entendre « non fabriqué par Apple ») requiert une manipulation qui viole l’esprit de la licence qui lui est spécifique, le « EULA » (End-user Licensing Agreement). On accepte cette prétention, ou on la conteste. Auquel cas, il faut s’attendre à livrer une longue et coûteuse bataille contre une cohorte de redoutables avocats.

illustration2009052702.jpgLes raisons évoquées par Psystar pour se mettre à l’abri ? L’économie générale qui est mauvaise, les fournisseurs qui imposent des conditions de paiement de plus en plus difficiles, les investisseurs qui tendent à disparaître et le procès californien qui s’avère une hémorragie financière. On ne parle pas de dettes ou de déficits de la même farine que ceux auxquels on a été habitué depuis quelques mois. On parle de 88 000 $US en frais d’avocat, de quelque 22 000 $ en frais de livraison, de 12 000 $ dus à l’impôt, etc., bref, de montants généralement modestes qui ont fini par étouffer la PME floridienne.

Psystar a beau continuer à vendre sur son site Web ses clones (des ordis généralement moins coûteux que ceux arborant le « vrai » logo), on peut dire que ça sent la fin. Qui voudra payer entre 500 et 1 500 $ pour une machine dont le fabricant n’est plus en mesure de défrayer les coûts de son loyer ? Cette ultime tentative sonne donc le glas pour le vieux rêve d’un écosystème multifabricants articulé autour du Mac OS. Avec la disparition attendue de Psystar, on revient à la case de départ, celle de l’intraitable Steve Jobs avec sa plateforme 100 % Apple, exception faite des périphériques.

illustration2009052703.jpgPour comprendre ce point de vue, il faut retourner plus de 25 ans en arrière. Échaudé par tous ces fabricants qui avaient cloné le Apple II au début des années 80 (mon Dieu, quels souvenirs !), le jeune PDG d’Apple (Jobs) avait décidé de prémunir le Macintosh contre cette possibilité. Comme une partie du code nécessaire au fonctionnement de cet ordi résidait en mémoire morte (ROM), il fallait que les cloneurs s’adonnent aux joies de la copie et de la contrefaçon pour arriver à leurs fins, ce qui était une activité criminelle.

illustration20090527041.jpgPour Jobs, le Mac devait être une boîte fermée, une boîte très compliquée à ouvrir, où tout était Apple et où tout était protégé par des copyrights. À l’époque, j’avais un tournevis torx à grand manche pour ouvrir le boîtier et à chaque fois que j’ajoutais soit de la mémoire, soit une mise à niveau de composante dans un Mac, je mettais fin à la garantie et désobéissais probablement à diverses obligations imposées par Apple. Je me souviens d’un reportage où j’avais expliqué comment transformer un Mac 68000 en 68030, reportage qui avait laissé Apple … de glace (cliquez sur la vignette de droite, une photo de moi en 1024 pixels, photo réalisée par le photographe Gilbert Duclos et publiée en février 1989 dans le magazine Informatique & Bureautique, vous fera sourire).

John Sculley, le remplaçant de Steve Jobs dès l’automne 1985, poursuivit dans la même veine. Ce n’est qu’après son départ que les Spindler et Amelio changèrent leur fusil d’épaule. Jusque-là, toutes les tentatives se résumaient en émulateurs permettant à un Atari ou un Amiga de faire tourner des logiciels Mac ou encore à des machines trop chères qu’il fallait fabriquer après avoir acheté un Mac et en avoir enlevé le ROM, ce qui était idiot.

illustration2009052705.jpgOn se souvient que vers 1994-95, l’architecture de Mac n’allait nulle part, que la communauté était perdue dans une offre de produits mal ciblés, que le Mac OS 7.0 décevait, alors que Microsoft Windows faisait un malheur. Le spectre du chapitre 11 commençait à hanter Cupertino. C’est à cette époque que, personnellement, je quittai cette plateforme presque pour de bon, solidement écœuré par un misérable Mac II vx (photo ci-contre) que j’avais payé plus de 3 000 $, une vache détestable qui me fit breveter dix-sept nouveaux jurons dont la violence n’avait d’égale que la grossièreté.

En 1995, Apple décida d’autoriser la fabrication de clones. Comme ce fut le cas dès 1983 avec la plateforme PC, il en résulterait un écosystème mondial qui ne pourrait que profiter à Apple en élargissant la base des utilisateurs. Les intéressés n’avaient qu’à payer les royautés nécessaires et à fabriquer leurs machines. Ce geste administratif rapporta des revenus inespérés à Apple et lui permit de tenir le fort jusqu’au retour de Steve Jobs, congédié dix ans auparavant.

illustration2009052706.jpgJe me souviens en 1996 du Comdex (énorme salon informatique) de Las Vegas (voyage payé par Microsoft alors que je travaillais à l’émission Branché de Radio-Canada), où Power Computing, la principale fabricante de clone Mac, disposait d’une mégatente à l’extérieur des grands pavillons. C’était la gloire ! Je me souviens de m’être amusé avec un clone arborant ce logo, ainsi qu’avec un Umax, quelques mois plus tard, bibitte je n’avais vraiment pas aimée. À l’échelle mondiale, moins d’une dizaine d’entreprises s’escrimaient alors sur ce marché miné.

Miné ? Dès son retour aux affaires, Job mit fin au programme. En juillet 1997, quelques semaines après son couronnement, il lança le Mac OS 8.0, un système d’exploitation mal luné dont une des caractéristiques était d’être interdits de séjour chez les fabricants de clones. Limités à la version 7.X, ceux-ci commencèrent leur agonie comme autant de truites gigotant sur de l’asphalte brûlant de soleil. Même que Jobs eut le beau geste d’acheter Power Computing, tout en jurant qu’on ne le reprendrait plus jamais.

On connaît la suite ! Les Mac devinrent puissants et rapides. Ils cessèrent d’être de poussifs Motorola 680X0 pour devenir des G3, G4 et G5, puis des machines Intel aussi rapides que les plus effroyables PC Windows. En version 9.X, le système d’exploitation passa à l’histoire comme étant le dernier « macausaure » et céda tout le terrain au Mac OS X, un puissant émule de UNIX sont la version 10.6 sera bientôt lancée.

illustration2009052707.jpgDepuis, seul Psystar (à ma connaissance) a tenté de braver le contentieux d’Apple. Il ne reste plus que le fameux OSX86 pour contrarier les milliardaires de Cupertino. Je vous parle d’un projet logiciel où on a adapté le Mac OS X 10.4 et 10.5 pour tourner sur un PC Intel ou AMD. J’en ai parlé il y a deux ans et je m’apprête à tenter l’expérience dès que j’en aurai le temps d’ici quelques mois. Pour ce faire, je vais m’inspirer des instructions qui apparaissent ici même. Il va de soi que l’article qui en découlera laissera Apple, encore une fois, … de glace.

Voilà pour cette page d’histoire !

Publicités

41 réflexions sur “La fin d'un rêve ?

  1.  » une vache détestable qui me fit breveter dix-sept nouveaux jurons dont la violence n’avait d’égale que la grossièreté. »

    Voilà la source du juron « Poche d’ours » !!!

  2. C’est loin d’etre la fin mon cher Nelson! En fait, Psystar n’etait que le debut! Depuis, y’a les allemands qui se sont mis de la partie (PearPC.de), puis les russes (russianmac.ru) et cette semaine y’a les anglais qui ont joint le bateau (freedompc.co.uk)…

    Donc Psystar n’etait que l’initiateur d’une tendance qui ne semble que prendre de l’ampleur.. La question est maintenant de savoir si le bateau dans lequel s’embarquent ces fabricants va couler, ou bien si le nombre de contrevenants deviendra si grand qu’Apple ne pourra plus faire grand chose pour les empecher… Je vois deja Apple modifier leurs cartes-meres…

    En attendant pour ceux que ca interesse y parait que OSX s’installe sur un Dell mini sans avoir besoin de faire aucune pirouettes… Juste d’avoir un lecteur DVD USB! Quelqu’un en a fait l’essai?

  3. Je me demande ce qui leur est passé par la tête, à ces gens de Psystar. Croyaient-ils vraiment pouvoir tenir tête à Jobs et son armée d’avocats?!?

    Mon dernier Mac était un clone Starmax de Motorola. Les fabricants de clones (à part Power Computing) ne furent pas dédommagés. Motorola a dû perdre des millions dans l’aventure. Comme par hasard, peu de temps après, elle s’est retirée du consortium qui développait la puce PowerPC.

    Je n’ai jamais compris pourquoi Motorola et Umax n’ont pas poursuivi Apple en justice. Je suppose que cette dernière avait prévu des clauses alambiquées dans le contrat de licence. Cette décision de Jobs était peut-être nécessaire à la survie d’Apple, mais elle démontrait un odieux mépris envers les entreprises qui s’était lancées dans l’aventure. C’est une des choses qui m’ont dégoûté de la plateforme, ça et son état pathétique à l’époque.

  4. @Toogreen

    Je suis témoins … j’ai vue devant mes yeux OSX 10,5.6 s’installer sur un Dell Mini sans aucune intervention (hackintosh) via Dvd

    En gros maintenant ou Apple est rendu dans sa battaille pour SE+Machine interpelle toutes les industries du grande monde de l’électronique .

    SI vous cherchez a gaughe et a droite Nelson vous verrez que le droit qui lie OSX a sa machine est le même que celui que possède Nintendo pour sa Wii et le SE a l’interne et de la PS3 et de son SE etc etc cela va jusqu’au lecteur blueray et du Blackberry et de son SE .

    Nombre d’investisseur on lâché Psystar voyant que ces toute l’industrie qui est en cause ….
     » kesse qui empêche kekun de mettre une version Linux dans un blackberry ?  » ou bien d’utiliser le SE d’une XBOX pour la faire tourné sur un PC ???

    C’est très gros le jugement qui découlera de la décision face a Apple car avec ce genre de jugement …. rien n’empêchera de mettre le SE (PS3) de Sony dans mon PC et de jouer des jeux PS3 dans mon PC ….

    La ont parlent de tout l’univers électronique gérer par un système d’exploitation .

    Dans son brevet Apple indique bien que OSX est pas un SE libre mais une partie d’un ensemble électronique … OSX + machine = un Mac un dell avec un osx n’est pas un Mac de façon légal de l’identifier . Donc installé une partie d’une machine sur une autre est une violation des droits .

    A quand les cartes PS3 pour PC ?

  5. Cela me rappelle, en partie, une autre histoire d’ « aventure industrielle » : celles des tracteurs de ferme. Dans la première moitié du 20e siècle, avec la mécanisation accélérée des pratiques agricoles, il y a eu en Amérique du Nord seulement jusqu’à 180 fabricants de tracteurs de ferme, les uns les autres développant ou copiant allègrement moteurs, systèmes mécaniques et hydrauliques et design. Résultats : fermetures, faillites et poursuites dont la plus célèbre fut Ferguson vs Ford au sujet le l’attache à trois points dans les années 1950 (300M$). Aujourd’hui, l’industrie ayant atteint sa maturité, les manufacturiers de tracteurs de ferme se comptent sur les doigts de la main… ou presque : John Deere, Case-International, New Holland… et desservent la planète. Faut donc croire que tout nouveau produit ou innovation, en mécaniques agricoles comme en informatique, amène ou génère sont lot d’entrepreneurs téméraires… et de potentats économiques.

  6. Ouh la la! Non mais quel homme! 🙂

    Voici donc, sous nos yeux, la détermination hors du commun de M. Dumais puisant son inspiration pour ses savoureux jurons. C’est quand même quelque chose cette photo. En effet, elle fait très années 80. Et en extrapolant (si peu), ça aurait pu aussi faire une belle pub pour DeWalt ou Makita.

    Deux éléments me font sourire. Un, ce sont les flamèches genre gâteau d’anniversaire. Va falloir que je me lève de bonne heure pour arriver à faire ça avec une perceuse… Deux, les lunettes de protection. Idéalement, il ne faudrait pas les porter sur la tête… Évidemment, s’il fallait que tout soit réglo, la photo perdrait beaucoup de son charme.

    Merci de partager vos souvenirs, M. Dumais. Ce fut mon moment ensoleillé en cette journée plutôt drabe.

  7. @ toogreen

    As-tu vu les prix de freedompc.co.uk? Le modèle de base avec OS X est 430£, soit environ 770 dollars! Faut dire qu’ils utilisent des boîtiers Shuttle. C’est pas donné ces trucs-là.

  8. J’attendais le Mac Mini et lorsque j’ai vu le prix, je me suis fait monter un PC avec 4 gig de mémoire, une carte graphique de 512Meg, un processeur Quatre coeur 2.33Ghz et 1 Tb de disque dur à 7200 RPM pour le même prix qu’un nouveau Mini. J’ai installé OSX 10.5.6 et je n’ai aucun pépin. Il faut vraiment qu’Apple baisse les prix avec ses ordi Intel, l’équivalent PC est le tiers du prix.

  9. @ Nelson

    OSx86 marche très bien dans mon ACER Aspire, sauf pour le Wifi (l’architecture intel 2xxx-3xxx) n’étant pas supporté par MAC. Par contre ma clé USB Wifi est reconnue.

    Les nouveaux Aspire One, Asus et les Dell semblent les plus prometteurs pour le moment.

    Quant aux systèmes de bureau, rien de plus simple que de s’en monter un. Les listes des composants reconnus sont disponibles un peu partout sur le web.

    Evidemment, ce n’est pas un MAC, mais c’est la solution des mal nantis ou de ceux qui veulent un mini macbook. Mais ça marche, installation: 15 min!

    Acer Aspire sous Ubunu 9.0.4 , Windows 7 RC et Mac Osx86 10.5.6… en passant j’ai utilisé la distro x86 iAtkos… mais la x86 iNeb semble très populaire et la plus simple. http://insanelymac.com

  10. En fait, il se murmure que Psystar serait l’oeuvre cachée d’un grand concurrent. C’est ce que les avocats de Apple soupçonnent et les événements leur donnent raison jusqu’à maintenant, car en cours, Apple demandait d’avoir tous les livres comptables de Psystar depuis ses débuts.

    Psystar a fourni tous leurs documents sauf pour les premiers mois. Lorsqu’Apple s’est plain que Psystar n’avait pas tout fourni et cachait certaines parties de leurs livres comptables, Psystar a répondu avoir donné tout ce qu’ils avaient, les mois manquants étant perdu suite a un déménagement. Louche

    La cour a donné raison à Apple et voilà que Psystar déclare faillite, car certains investisseurs ont pris la fuite.

    On sait que trois fabricants de PC voilà 4 ou 5 ans, ont demandé les droits à Apple de commercialiser OSX sur leurs machines dont Dell et HP, ce qu’Apple a refusé évidemment.

    Depuis, surtout Dell, essaie Linux avec un succès plutôt modeste, une fuite a aussi révélé que Dell envisage androïde pour ses netbook. Ils ont aussi déclaré dernièrement que Windows 7 était beaucoup trop cher pour eux et que Microsoft exagérait dans sa grille tarifaire.

    Je ne dit pas que Dell est derrière Psystar mais avouer que tout ceci regarde « drôle ».

    Et quoi de mieux qu’une bonne bataille juridique pour faire pression sur Apple afin qu’ils acceptent de vendre des liscences de MacOSX.

  11. Encore un excellent article, merci M. Dumais.

    Je ne sais pas si je suis complètement à côté de la track, mais j’espère que OS X demeurera un système fermé seulement vendu par Apple.

    Permettre à n’importe quel fabricant d’ordinateurs d’installer OS X sur leurs machines peut paraître intéressant si on pense aux avantages évidents de la chose (baisse de prix… ), mais ce serait à mon avis ouvrir la boîte de Pandore… les problèmes de compatibilité et autres ne seraient sûrement pas loin derrière.

    On ne veut pas d’un autre Windows. Et soit dit en passant, je ne déteste pas l’OS de Redmond, même que j’espère que Windows 7 vivra à la hauteur des attentes de tous, question de garder la part de marché d’OS X en son état actuel.

    De toute façon, la position de Psystar était plutôt indélicate : juchée sur la clôture avec d’un côté Apple et de l’autre les artisans d’OSX86, qui accusaient la PME floridienne d’utiliser leur labeur sans consentement.

    Reste à savoir qui étaient les mystérieux investisseurs de Psystar. Certains murmurent Steve Ballmer ou Steve Wozniak… Nous verrons au début de juin si tout cela relève du scénario hollywoodien.

  12. …et dire que certains pensent que c’est la compagnie de Redmond l’Empire monopolistique du Mal.

    Vivement que Mac demeure marginal dans les parts de marché. Vous imaginez si c’était eux qui avaient 90% ?

    Pas bravo pour cette nouvelle mais excellente rétrospective !

  13. Ah oui l’émission Branché! je m’en souviens, avec Jean-Hugues Roy qui est maintenant à RDI et l’animatrice, Sophie je pense qu’elle s’appelait, qui était assez jolie. Que devient-elle?

    Je me demande qu’elle est la validité d’une telle clause (exclusivité d’utilisation sur les machines Apple) quand Apple vend le logiciel en boîte. J’imagine qu’un jour un juge va nous l’expliquer…

  14. « mais j’espère que OS X demeurera un système fermé seulement vendu par Apple.  »
    « mais ce serait à mon avis ouvrir la boîte de Pandore… les problèmes de compatibilité et autres ne seraient sûrement pas loin derrière. »

    C’est justement cela qui fait que OS X est tellement loin derriere windows.À place de trouvé des solutions, Apple va lui meme mettre des contraintes qu’ils peuvent controlé. C’est vraiment pas brillant.

    Donc avec cette affirmation, on peux dire que OSx à plus de bug que windows car OSX ne peuvent pas trouvé les bug car ils ne surviennent jamais dans un environnement controlé. Alors que windows, les bug sortent du placard et microsoft sont capable de les corrigé

    windows > OSX ? 🙂

    Lancé moi vos pierres adepte de la secte d’Apple

  15. Ce n’est pas un obscucre ou un puissant émule de Unix c’est FreeBsd, un des système d’exploitation le mieux optimisé. Une des raisons de pourquoi TCP/IP est maintenant la référence comme protocole réseaux est que le code de son implantation provenant de la branche BSD fut copié dans tous les SE (OS). Pour les OS provenant 4.4BSD (FreeBsd, NetBSD et Open BSD) ceux-ci n’est pas régi par une license de type GPL mais BSD http://fr.wikipedia.org/wiki/Licence_BSD, qui permet de réutiliser le code dans un logiciel propriétaire. D’où le pillage fait par Jobs sur FreeBsd et le semblant de retour à la communauté fait avec Darwin.

    J’aimerais bien savoir si FreeBsd fontionne correctement avec FireFox sur le site de Radio-Canada, http://www.freebsd.org.

    Remi.Net

  16. @ shwin

    « Lancé moi vos pierres adepte de la secte d’Apple »

    J’ai plus envie de te lancer des pierres pour ton orthographe. Trois fautes juste dans cette phrase…

    Utilise Windows si tu veux, moi j’en ai rien à foutre que ta machine dépense des cycles de CPU pour l’anti-virus, l’anti-spyware, l’uac, etc. En passant, tu sais que c’est UNIX/BSD qui roule en dessous d’OS X?

    Pis pour revenir sur le sujet, pourquoi on demande pas… non EXIGER de Ferrari qu’elle dévoile sa technologie pour que Honda puisse mettre leurs superbes moteurs dans leurs voitures? Moi j’ai pas assez d’argent pour m’en payer une mais si je mets un V12 Ferrari dans un frame de Civic, est-ce que ça va tenir le coup?

    C’est le même principe pour l’OS. Oui c’est un environnement contrôlé jusqu’à un certain point mais c’est quand même plus facile à gérer.

  17. @shwin

    Je suis conscient que ta réponse n’est probablement qu’une tentative de «trollage» mais je veux clarifier un point ou deux de ce que j’ai posté précédemment.

    Les gens qui achètent un ordinateur Apple savent (ou devraient savoir) qu’ils achètent un écosystème fermé, avec les bons et les mauvais côtés que cela procure. S’ils veulent autre chose, il y a d’autres options chez les autres fabricants.

    La majorité des gens qui accepte de payer plus cher pour un Mac s’attend à une expérience sans troubles. C’est aussi parfaitement raisonnable de penser que payer cet extra n’en vaut pas la peine.

    Tout le monde sait que les bogues vont affluer si OS X commence à être installé partout. C’est pour cela que je disais qu’on ne veut pas d’un autre Windows. Si cela arrive un jour ou bien que je dois m’installer un antivirus ou autre anti-spyware alors je vais simplement quitter le navire.

    Pour moi un ordinateur n’est qu’un outil, pas une fin en-soi. Que Windows soit meilleur ou pire qu’OS X je n’en ai vraiment rien à cirer. Ce sont juste des produits de compagnies qui essaient de faire le plus d’argent possible.

    « Lancé moi vos pierres adepte de la secte d’Apple »

    Je crois plutôt que ce sont les adeptes d’un bon français qui vont t’en lancer.

  18. J’était un pro pc il y a pas plus que deux semaines, et j’ai décider de faire le switch dans le monde mac, et le concept est simple, apple à raison dans un sens de vouloir assurer à ses clients un poste qui est homogène, donc moins de risque de geler avec des pilotes ou du matériel qui est incompatible.

    Je ne crois pas au version hackintosh pour la simple et unique raison qu’elle ne proviennent pas directement de apple, c’est la même chose avec des versions torrent des systèmes d’exploitation de microsoft, rien ne vous garanti qu’il n’y à pas de backdoor ou des rootkits.

    Donc ca ne me fait pas de peine.

  19. Cela me fait penser à la FTQ qui propose (plutot impose) le logiciel comtable Maestro aux entreprises syndiquées sous leur dictature et quand tu veux mettre plus de mémoire dans une imprimante ca nous répond que si on fait cela ca brisse la license à cause qu’ils n’ont pas tester avec plus de mémoire.

    Si vous avez trop d’argent, investissé dans la bourse ou encore dans une oeuvre de charrité au lieu d’acheté des produit Apple pour le triple du prix (pourtant qui mettent les mêmes composante que le vendeur du coin vend pour 3x moins cher).

    Même si c’est unix\bsb qui roule sous osx, ca veux pas dire que les couches sur le dessus ne sont sans failles et bien fait.

    Mon français est loin d’être le meilleur et je lassume pleinement.

  20. Un hackintosh peut utiliser le dvd d’install de Apple et chercher les updates chez apple… il suffit de lire la doc et selectionner le materiel en consequence. La plupart des drivers (kext) sont disponibles en opensource.

  21. À part par curiosité et par esprit d’expérimentation, je ne vois pas vraiment le but d’installer Mac OS X sur un PC. OS X est un système d’exploitation aussi fermé (sinon plus) que Windows.

    Je suis allé lire les instructions d’installation et pour moi qui est relativement débrouillard, ça n’a rien de simple.

    Une fois OS X fonctionnel, peu d’applications sont installées (à ma connaissance) et il faut soit les acheter, soit les pirater (d’accord, il y a aussi des version OpenSource)… Alors que quand j’installe Ubuntu, tout est fonctionnel. Enfin, y a des gens qui aiment se donner du trouble j’imagine. Mais bon, je crois que c’est la définition du « geek ». 😛

  22. @Hilken

    Pour votre information, plusieurs virus, malware et spyware existe pour Mac. Il est de plus en plus recommandé d’y installer un anti-virus et un anti-spyware. Donc, pour l’utilisation de CPU, on en reparlera!

    Quelques sources :
    http://www.sophos.com/pressoffice/news/articles/2006/02/macosxleap.html
    http://antivirus.about.com/od/macintoshresource/Macintosh_Viruses_and_Mac_Virus_Resources.htm
    http://voices.washingtonpost.com/securityfix/2007/10/antivirus_on_a_mac.html

  23. @ shwin

    Dude, tu connais rien à rien. Tu fais probablement juste répéter ce que tu entends sur le sujet. Tous ceux qui font du Apple bashing on JAMAIS eu un Mac pendant quelques mois ou années. Moi j’ai eu des PC qui roulaient avec Windows et je peux t’assurer que la quincaillerie AUTANT que l’OS fait la différence. J’ai fait le switch et je ne reviendrais pas en arrière, à moins qu’Apple perde son « edge » et qu’un autre fabricant prenne sa place.

    Exemple perso : PowerBook G4 -> gardé 4 ans et revendu $500. Dell Inspiron 6000 -> gardé 1 an et demie et a explosé peu après la fin de la garantie. Renvendu $50 pour les pièces.

    Les Mac ne sont pas parfaits mais j’estime que c’est le meilleur choix présentement. Et pour ce qui est de « la taxe Apple », si tu compares des pommes avec des pommes un Mac et un PC équivalent y a pas une grosse différence de prix.

    Tu iras brailler au Future Shop quand ton HP ou ton Acer va péter pis qu’ils vont te renvoyer chez vous parce qu’après 14 jours tu dois te démerder toi-même avec le fabricant. Pendant ce temps-là, moi je vais prendre un rendez-vous avec un Apple Genius direct au Apple Store et au moins moi je vais avoir du service.

    Anyway je devrais pas nourrir un troll mais ça m’énerve les gens qui savent pas de quoi ils parlent.

  24. @ lucasabu

    Est-ce que j’ai dit qu’il n’y avait pas de virus sur les Mac? Mais merci pour les liens qui datent de 2-3 ans alors que l’OS en était à Jaguar ou Tiger. T’as rien trouvé de plus récent?

  25. @ lucasabu

    Met z’en ! Le « first ever » virus trouvé … en 2006 ! Tout le monde sait qu’il y a de la cochonnerie sur Mac et Linux. Mais tout ceux qui les utilisent n’en n’ont JAMAIS. On se trompe probablement tous, mais le fait est que, en pratique, il n’y en a pas.

    Délaisser Windows et ses malwares innombrables, c’est comme cesser de recevoir des claques su’a gueule ; c’est tellement bon quand ça arrête…

    Et non, le CPU n’a jamais besoin de faire rouler 2-3 logiciels de garde. Sur la légende urbaine du coût des Mac*, continuons de citer cette mère-sagesse ; On n’est pas assez riche pour acheter du cheap !

    @ Nelson

    Coudonc, j’savais même pas qu’il y avait encore des clones de Mac.

    Alex

    Faut penser à enlever le coût annuel de l’antivirus et le temps, @ 15$/heure, passé à faire le ménage ou soigner la tite bête.

  26. @ gemnoc

    L’installation du OSx86 m’a pris 15 min et était à 95% fonctionnel avec 3 ou 4 options à cocher/décocher au départ. Et pour ce qui est de jouer au geek… hmm, l’optimisation de Ubuntu m’a pris… hmm… 3 semaines (et pas encore régler les problèmes de gestion de la batterie et de l’écran.)

    Mais comme vous dites, pour changer le OS de son PC, il faut être un peu geek. Dans mon cas? Mon nokia, mon iPod et mon PC sont « modifiés ».

    C’est ma machine, elle est une prolongation de moi.

    C’est comme pour les vêtements ou les maisons. Des gens achètent ce qui vient sur le mannequin ou laisse la maison en blanc, d’autres aménagent à leur goût.

    Et le plus « cool »… c’est le hacking et le tweaking, savoir que tu comprends la machine, le code… et que tu l’as adapté toi-même. Enfin… comme Linux?

  27. @hilken meme prix ? tu vie dans un autre monde.

    Je viens de m’acheter un intel i7 2.66, modo evga, evga graphic gts 250, 12gb de ram ocz 1600, une écran 23″ acer et un psu 600W pour 1200$ taxe incluses. Ta meme pas un mac moins performant pour ce prix. 60% le prix d’un mac est la marque de commerce. T’aime vraiment payé pour rien toi ca lair.

    Tu devrais peut-être enlevé tes oeillere et regarder un peux plus autour de toi.

  28. @ shwin

    Le seul tout petit hic, c’est que pour ce prix (qui comprend un bon kit de sécurité ?) tu n’as QUE Vista ou XP. Tu n’as probablement pas idée de ce que vaut au jour le jour l’utilisation d’un système comme OS X.

    À peu près 100% des gens utilisant Mac ont utilisé ou utilisent encore Windows, ce qui leur fait apprécier à chaque jour la différence.

    Ce ne sont pas des oeillères, c’est un regard ouvert sur le monde informatique.

    Alex

  29. @ shwin

    Tu veux gagner le point? Tiens je te le donne parce que je trouve que tu fais pitié. J’ai pas de temps à perdre avec des gens « buckés » comme toi. Haïs Apple tant que tu veux, c’est toi qui perds ton temps à dire des niaiseries. Pendant ce temps-là, moi je run ma business.

  30. @hilken, c’est aucunement une haine envers Apple. C’est seulement que vous sorté tjrs l’argument que ca 5 ans votre mac va valloir encore 500$. Vous êtes incapable d’affirmée que les produits Apple sont cher seulement à cause de la marque du produit et non pas parce que c’est des meilleur piece.

    Mon PC ma couté 1200$. Pour le meme produit sous mac, vous allez payé environ 2400$. Dans 5 ans vous allez le revendre 500$ donc au total ca va vour avoir couté 1900$. Moi dans 5 ans je vais le renvendre 0$ mais ca va m’avoir couté au total 1200$

    Je suis aller sur le site d’apple pour voir par exemple la mémoire suivante:
    Apple Memory Module 2GB 1066MHz DDR3 ECC 1x2GB : coût $120.00
    Ensuite Crucial
    Crucial 1x2GB, 240-pin DIMM, DDR3 PC3-10600 memory module : coût $50

    J’ai de la meilleur mémoire et à une meilleur fréquence 1333 au lieu de 1066 pour un peu plus de 2x moins cher. Donc arreter de dire que vous ne payé pas plus cher pour rien votre mac

  31. @schwin

    Je me demande comment Apple peut charger 60% du prix du mac sur la marque de commerce alors qu’ils font 25 à 30% de profit sur une machine.

    Il y a un problème de calcul ou bien tu dit n’importe quoi.

  32. @ schwin

    Non, ce n’est pas un Mac de 2 500$ qui vaut 500$ après 5 ans. Pour 500$ sur eBay tu n’as même pas un G5 20 po qui date de 4 ans. Et c’est la loi du marché qui fixe les prix, pas Apple. Juste l’offre, la demande et la fiabilité.

    Ceci dit, je ne sais pas ce que vaut un équivalent sous Win après 4-5 ans.

    C’est certain que la fiabilité, la confiance, une bonne réputation sont des choses difficiles à quantifier. Mais dans la vie de tous les jours c’est souvent ce qui compte le plus.

    Alex.

  33. @alexanticosti

    Tu as raison mon G5 avec écran 20 pouces vaut encore aujourd’hui 1000$

    oui oui 1000$ et il a été acheté en 2003 soit presque 6 ans. Je ne pense pas qu’un pc de 6 ans d’âge valent encore autant.

    Il faut savor calculer dans la vie ;-P

  34. @ux Pro-Mac et @ Schwin

    Au risque de déplaire aux uns et aux autres et veuillez m’en excuser si c’est le cas! J’ai été un Macfan pendant plus de 15 ans, du Classic au PB G4.

    J’en ai débuggé, réparé et vendu en masse! Mais le marché étant le marché, j’ai aussi eu et bidouillé pas mal de PC. Pourquoi je suis sur PC aujourd’hui? Plus les moyens de payer 1500$ pour un macbook au look affreux avec un lecteur combo? Voyons donc! Ma m$$$e Acer avait tout en plus… mais à 500$. Bien sûr avec Windows (sic!).

    Enfin, j’ai préféré mettre l’argent sur autre chose, vivant au Mexique. Là-bas, le Mac est dans les mains de ceux qui conduisent BMW et cie… Bien des amis en rêvent, mais comment peut-on justifier un Dell à 1000$ avec presque les mêmes composantes qu’un Mac à 1500$ et plus?

    Apple a pris le chemin de Sony et IBM… des marques solides qui facturent pour avoir le droit d’avoir le logo chez soi, les deux derniers étant une honte de fiabilité. Vous êtes chanceux, moi, je suis réaliste. Je roulerai avec Mac OS dans mon Acer de c$l et j’irai en vacances avec mes enfants. Maintenant, trucidez-moi si ça vous chante.

  35. @gillesgilles « Tu as raison mon G5 avec écran 20 pouces vaut encore aujourd’hui 1000$ »

    Tu vois, pour le meme prix jai une bombe coté PC. Ton g5 ne vaut pas 1000$ c’est juste que VOUS êtes pret a payé pour ca à cause que c’est un MAC. Les pièces dans cette ordinateur en valent pas plus que 250$ (Chiffre approximatif).

    Bref, vous aimé payé seulement pour la marque. Après 6 ans, aucun ordinateur de bureau ne vaut encore 1000$ et essaye pas de me faire accroire que les pièces sont meilleures dans un MAC que dans un PC. Donc pourquoi le MAC vaut encore 1000$ ? Seulement pour le brandname.

    Donc on peux en conclure qu’un MAC n’est pas meilleur que un PC coté pièces. J’aime mieux payé 1000$ de moins pour un PC et le revendre 0$ au lieux de payé 1000$ de plus et ravoir mon 1000$ à la revente.

  36. Parru ce matin, http://www.presence-pc.com/actualite/Quo-35089/. Une annonce d’un nouveau clonneur de Mac.

    Mes premières expériences d’administrations (job d’étudiant) sur Mac furent un labs de 30 postes de Mac Quattro au lieu de faire l’inventaire de la réserve, c’était plutôt l’inventaire des églises du voisinage le tout installé avec café à la main l’autre les Quattro a débuggué… Mais l’année suivantes les Mac Quattro sont remplacés par des clones de Power Computing, cette années là j’eu tout le temps de faire l’inventaire de la réserve. En plus les boitiers étaient magnifique, tout en noir.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s