Mise à l'essai d'OpenOffice.org 3.1

illustration2009052001.jpgComme la version 3.1 d’OpenOffice.org est disponible depuis une dizaine de jours, je l’ai mise à l’essai vendredi dernier et, je vous jure, je l’ai trouvée plus professionnelle que jamais. À tel point que cette fois, j’ai l’impression que Microsoft va vraiment considérer ce gratuiciel Open Source multiplateforme comme étant un facteur sérieux de nuisance quant aux ventes d’Office, son lourd coffret bureautique. C’est que la nouvelle version d’OOo a été saupoudrée d’améliorations dont un affichage basé sur la technique de l’anticrénelage (« antialiasing ») ce qui raffine l’allure des objets graphiques. Chaque module, Writer, Calc, Chart, Impress et Base, a reçu sa ration de nouveautés, dont certaines, très utiles (p. ex., la syntaxe de la formule s’affiche à côté de la cellule que l’on bidouille dans Calc).


illustration20090520041.jpgLa liste des nouveautés est reproduite sur le site d’OOo. Jetez-y un coup d’oeil, vous risquez d’être intéressé. Seule ombre au tableau, si je suis arrivé à télécharger et installer sans histoire les versions Windows et, surtout, Mac du produit (illustration ici à droite), j’ai dégringolé en enfer en tentant d’y arriver sous Ubuntu 9.04, une distribution récente de Linux qui arrive avec la version 3.01. Il faut donc enlever cette dernière pour pouvoir installer la 3.1 et, pour être franc, je n’y suis pas parvenu.

ligne.jpg

illustration2009052002.jpg illustration2009052003.jpg

ligne.jpg

Mon conseil, si vous êtes aussi « Linux-néophyte » que moi, ne vous y risquez pas, continuez à utiliser la version 3.0.1 fournie avec la présente distribution. Un jour, Canonical, la boîte derrière Ubuntu, l’intégrera, ce qui le rendra aussi simple à installer que les autres logiciels. Pour l’instant, c’est du bricolage en jargon vaudou.

J’exagère à peine. J’ai tenté de suivre la procédure mal documentée sur le site d’OpenOffice, mais j’ai vite renoncé. Puis, j’ai essayé ce que l’on recommandait sur iHacktintosh; poche d’ours ! Ensuite, j’ai imité, point par point, la procédure expliquée sur Softpedia; je ne suis jamais arrivé à dépasser l’étape « Partial Upgrade ».

Un peu énervé, j’ai abouti sur le blogue d’Éric Noël où j’ai découvert une méthode différente pour y arriver, un bidouillage que les affranchis appellent « manip ». Hélas, j’ai eu beau jouer au copier-coller dans les commandes du terminal, je me suis encore une fois frappé à un mur. En fait, j’ai pu installer OOo 3.1, mais il est non fonctionnel. Tout ce qu’il fait c’est une boucle absurde que je ne peux contrôler où il essaie de récupérer un document inexistant appelé « Sans Nom 1 ». Le pire, c’est que le processus m’a bousillé Synaptic. Il va me falloir réinstaller Ubuntu. Mais, tout le monde le dit, il y a des problèmes de localisation linguistique, voire de compilation de paquetage pour les distributions. Il faut attendre ! Bof !

ligne.jpg

illustration2009052005.jpg illustration2009052006.jpg

ligne.jpg

Comme je vous le laissais entendre en intro, OOo 3.1, un produit entièrement gratuit que l’on traite déjà de « comparable » (attention au surcroît d’enthousiasme …), va sûrement faire rager Steve Ballmer. Je me sers présentement de la mouture Mac pour vous produire cette chronique et je ne vois vraiment pas ce que j’aurais de plus avec le fardier de Microsoft. Bien sûr, ce dernier dispose de plus de fonctions et son potentiel graphique est de loin supérieur. Mais je ne m’en sers jamais. Déjà que dans mon cas, OOo est plein de gugusses que je n’aurai jamais le temps d’utiliser.

illustration2009052007.jpgEt, le nec plus ultra pour moi qui gagne ma vie avec mon écriture, c’est qu’Antidote RX, du moins sa récente version 8, y fonctionne aussi bien que dans Microsoft Office. Si vous observez attentivement les prises d’écran qui suivent le deuxième paragraphe ci-haut, vous remarquerez les trois icônes habituelles d’Antidote dans la pizza supérieure d’OOo. Bravo les druides !

Publicités

38 réflexions sur “Mise à l'essai d'OpenOffice.org 3.1

  1. un petit truc pour ré-installer Ubuntu en passant, si jamais certains ont à le faire, histoire de diffuser l’information :
    faire une partition / pour le OS, et une partition /home pour l’utilisateur, ainsi quand on réinstaller Ubuntu, on rechoisis les mêmes partitions (avec le même nom d’utilisateur) sans formatter /home, et bref, on conserve les données de musique, video, documents, le bureau et surtout, les diverses configurations.

    c-h, qui attend une version 64 bit d’Antidote, un merveilleux produit soit dit en passant.

  2. @ Nelson,

    Je ne l’ai pas essayé, mais voici 2 liens qui expliquent comment installer OpenOffice 3.1 et les possibles problèmes rencontrés.

    http://forum.ubuntu-fr.org/viewtopic.php?pid=2635869

    http://www.webdevonlinux.fr/2009/05/09/ubuntu-openoffice-31-en-francais/

    Et tu peux aussi installer Antidote sur Linux.

    Je vais essayer la dernière version de OpenOffice, sur Mac. Mais je dois avouer que je suis très satisfait de Word et Pages, entre les deux mon coeur balance. Parce que OpenOffice, ça marche, mais c’est laite. 😉

  3. J’avais cessé d’utiliser OOo par insatisfaction de son rendu des PPS. Est-ce moi qui m’en servait mal ou était-ce un réel problême? Et qu’en est-il dans cette nouvelle mouture?
    André

  4. Pour Ubuntu, il est toujours préférable d’attendre un peu l’installation par mise à jour officiel des dépots. Ainsi l’intégration à la distribution n’en sera que meilleure.
    De toute façon on en est pas à une semaine près. Comme Nelson le dit si bien les fonctions présentes actuellement remplisse amplement la plupart de nos besoins.
    Là où ça change c’est dans l’espoir de voir OOo séduire de plus en plus les utilisateurs avancés en faisant tranquillement tomber une à une leurs objections « professionnelles » par des améliorations constantes du produit.

    Gratuit ! Dommage que ça sonne aucune cloche dans nos institutions publiques… :-(((((

  5. Bonjour
    Avec Microsoft Office j’avais l’habitude de classer mes documents Excel dans le répertoire XLS et mes documents Word dans le répertoire DOC, avec les préférences de chacun c’est facile. Mais depuis que je me sers de OOffice, pas moyen, les préférences de Calc sont les mêmes que celles de Writer, alors tous mes documents sont ensemble. Est-ce moi qui erre oubedon y-a pas moyen de faire autrement? Si ce n’était de ça, j’aimerais bien Open Office surtout pour le prix..

  6. Effectivement je ne comprend pas cette intégration trop complexe de la part de Canonical en ce qui concerne OOo . Sur d’autres distributions Linux comme RH (Fedora) et Mandriva j’ai rien a redire mais sur Ubuntu ça rame pour l’installation et pas juste un peut .

    En ce qui concerne OOo … il est comme MSOffice … c’est a dire trop compliqué pour moi .. approche professionnel énormément d’outils plus que le client en demande tout comme MSOffice .

    De plus je sais que la division Office de Microsoft fait beaucoup jasé les juristes a savoir l’étendu de son monopole . Art Technica évoquait mais a mots léger l’imposition de Microsoft Office comme entité indépendante de Microsoft Windows ce quelle est pratiquement dans les faits … Cette suite bureautique en mène large elle qui est encore plus imposante que Windows en part de marché . Même Paul Allen (co-fondateur de Microsoft) trouvai l’idée de MS Office indépendant intéressante .

    Que diriez vous d’un MSOffice capable de s’installé par lui même sans avoir un Windows au préalable ? un Office indépendant de tout SE mais étant lui même une sorte de SE particulier en mode terminal et autonome . La venu de MSOffice en mode natif n’est pas non plus impossible et d’offrir un service en ligne comme Google Docs et un aveu répété depuis longtemps par Microsoft .
    Quand on fouille a gauche et adroite sur MS Office ont vois que cela peut mener loin très loin plus loin que OOo .

    OOo a un sacré bout de chemin a parcourir avant de réeelement menacé Microsoft sur ce terrain .

  7. Je viens d’installer 3.1

    J’ai plusieurs versions antérieures de OpenOffice de sauvegardées sur mon disque dur: 2.2, 2.3, 2.4 et 3.0. Est-ce que je peux les supprimer sans problème?

    Merci,

  8. Poche d’ours !?!

    Tu la sors d’où celle-la ? Version québéco-bas-du-fleuvienne de « que dalle » ? M’enfin.

    La version Mac fonctionne-t-elle avec X11, laite que l’yâble ou bedon elle est enfin native ? Sinon j’cré ben que je vais m’en tenir à NeoOffice la version OS Xienne.

    Alex.

  9. @alex

    OOo pour Mac est native depuis un bon petit bout de temps déjà. Elle a conséquemment dépassé NeoOffice qui traine maintenant de la patte. Tu peux installer sans crainte, ça vaut la peine!

  10. Bonjour,
    Je suis à l’origine d’un des 2 liens sur l’install d’openoffice 3.1 sur ubuntu jaunty 9.04. Si j’ai mis cette doc en ligne, c’est parce que j’ai rencontré des problèmes lors de la tentative d’upgrade. Alors si vous aussi vous rencontrez des difficultés pour réaliser cette opération, laissez un commentaire sur ce post. J’y répondrai….
    http://www.webdevonlinux.fr/2009/05/09/ubuntu-openoffice-31-en-francais/
    Cdt
    BoB

  11. Le seul problème que j’ai avec OOo et qui m’a fait acheter Office basic 2007 c’est l’intercompatibilité OOo / Office. Certes, le problème s’améliore à chaque mouture, mais devoir refaire la mise en page d’un document .doc sous OOo pour pouvoir le relire ou encore dire adieu aux macros créées sous Office lorsque j’ouvre le fichier sous OOo sont des handicaps majeurs.
    Comme je l’ai dit, ça s’améliore constamment, mais tant que ça va être là, OOo sera loin de pouvoir détrôner Office.

  12. Je dois avouer qu’Ubuntu ne la rend pas facile celle-là!

    J’ai maintenant 2 versions d’OO sur mon desktop, la 2.4 et la 3.0. Encore aujourd’hui, c’est la 2.4 qui démarre par défaut si je double-clique sur un fichier de traitement de texte (odt, doc, etc.). J’ai du faire un « launcher » à la mitaine pour OO 3.0 aussi.

    Bref, des petites emmerdes qui peuvent, tel que décrit plus haut, déstabiliser le système de paquetage. Je comprend pas pourquoi Canonical n’est pas plus « rapide » en ce qui concerne l’intégration des mises à jour d’OO – c’est quand même un des logiciels phares de cette distribution!

    En passant, certains ont émis des réserves sur l’avenir d’OO suite à l’acquisition de Sun par Oracle – il semblerait que ces craintes n’étaient pas fondées et que le développement de la suite bureautique se poursuit allègrement. Tant mieux, c’est vraiment un logiciel utile et bien fait!!! 🙂

  13. Ce « poche d’ours » m’intrigue au plus haut point. Aurions-nous affaire à un Nelsonisme? J’ai beau éplucher mes ouvrages de référence, aucune trace de l’homme qui a vu l’homme qui a vu l’ours…

    Quand au Net, je n’y trouve que des renvois à d’anciens articles de M. Dumais, comme celui du 7 mars 2007 :

    « Rien n’y fit ! Poche d’ours, panse de phoque et dents de loutre ! »

    Ou encore celui du 31 juillet 2008 :

    « Que nenni ! Poche d’ours et queue de castor ! »

    Va pour une panse de phoque, une dent de loutre et une queue de castor, mais si on reste dans le même registre, la poche d’ours me fait plutôt sourire!

    J’espère que M. Dumais daignera volontiers parfaire ma culture… 🙂

  14. @ bibelot

    Ça m’apparaît une évidence… Nelson étant aussi un artiste, il n’hésitera pas à user d’analogies et de néologies pour illuminer l’arbre de notre connaissance… un peu à l’image du Christ!

    Qu’une référence culturelle telle que vous, chère bibelot ou que même, un ignare tel qu’alex ne sachent pas de quoi il retourne est, ma foi, un solide indice…

  15. Bon, moi aussi, histoire de parfaire la culture générale, j’ai procédé à une recherche exhaustive et scientifique. Voici mes conclusions, que je publirai dans la revue The Lancet, plus tard, pour l’avancement de la communauté scientifique…

    D’abord, regardons le côté éthymiologique:

    OURS:

    « Mammifère carnivore (ursidé), à denture peu spécialisée, queue courte et marche plantigrade. »

    La queue courte est un indice. Si l’expression ‘poche d’ours’ représente une grande déception, on a un lien logique et une corrélation quasi-parfaite… N’est-ce pas, Alex?

    Alex? Portez attention, je vous prie!

    Continuons…

    selon le Larousse:

    « Ours mal léché, personne rustre, grossière, voire vulgaire. »

    Ben voilà!!! On est ici dans le domaine de la vulgarité et de la grossièreté… Je ne commenterai pas sur la fonction de mal-léchage… je laisse ceci aux Insulaires du St-Laurent qui s’y connaissent mieux que moi…

    CQFD.

    – Le professeur Dubeau

  16. @Nelson

    Bonjour, vous aviez correctement installé openoffice. Comme il est mentionné à la fin de mon billet: » Si vous obtenez un plantage systématique à l’ouverture dOpenOffice, effacez le répertoire .openoffice.org dans votre dossier personnel. »

    Donc, il suffisait d’effacer de répertoire afin de profiter de 3.1 en français.

    Par contre, je recommande l’utilisation des dépôts.

    Salutations

  17. @ Alexanticosti

    Il est possible de telecharger une version X11 ou une version cacaotiquement native.

    Y a pas d accent sur ce clavier, bof !

  18. Moi aussi, j’en suis resté à OpenOffice 1.1.5 pour Windows parce que les versions subséquentes ne me permettent pas d’ouvrir une présentation de diapositives Microsoft Power Point en mode dessin, une à la fois, sans voir les suivantes ni voir unr version réduite de l’ensemble des diapositives.

    Pour ceux qui ne le savent pas, les farces qui circulent sur internet sont au format MS PowerPoint et sont constituées de diapositives qu’il faut regarder une à la fois, la solution étant sur la dernière diapositive. Pour ne pas gâcher son plaisir, il faut suivre le développement de l’histoire, une diapositive à la fois.

    Est-ce que le module Impress d’ OpenOffice a été modifié pour lire les diapositives PowerPoint une à la fois, comme elles ont été créées?

  19. Une autre limite d’OpenOffice pour Windows, c’est l’impossibilité de lire un document complexe comme une thèse de doctorat avec notes en bas de pages, index et table des matières, surtout si le document d’origine a été rédigé avec MS Word 5.1 en version Macintosh.

    Évidemment, c’est une ancienne version de MS Word et la version Macintosh, mais ce serait bien qu’ OpenOffice puisse vraiment lire ou traduire les documents MS Word, tous les documents MS Word, même ceux rédigés sur un Mac.

    Grâce à MS Word 2007 pour Windows, j’ai pu relire ma thèse sans problème, même si elle avait été composée sur un Mac. Vive Microsoft et ses prix maintenant plus raisonnables pour la version destinée aux étudiants et aux familles.

    J’aimerais bien que la compatibilité d’ OpenOffice soit complète, mais ce n’est pas encore le cas.

  20. Coudonc, j’étais où moi là. Je l’ai pas vu passer cette version. Merci à Vert Aussi, je l’essaie de ce pas.

    Je connaissais le célèbre ‘noir comme dans le cul d’un ours », mais la nouvelle de Nelson : Énigue dirait Flybin. Je suis, comme l’ineffable Bibelot, en attente de l’explication du maître…

    Aux commentaires disgracieux de Dubonbon je répondrai que l’ours, mammifère indigène de notre grande île, est aujourd’hui disparu. Un des très rares cas documentés où un herbivore a causé la disparition d’un prédateur… C’est ce qui va t’arriver si tu mets les pieds sur la dite île… Je t’enduis de tarte au sucre et lâche les chevreuils !

    Alex.

  21. claude_c écrivait:
    «Mais je dois avouer que je suis très satisfait de Word et Pages, entre les deux mon coeur balance. Parce que OpenOffice, ça marche, mais c’est laite. ;-)»

    Bah, le dicton dit bien: «Beauty is in the eye of the beholder», ou quelque chose du genre. ;-P

    Je l’ai souvent dit, mais à part ceux qui achètent des portables ou PC de marque avec MS Office pré-installé, je ne vois pas l’idée de payer pour la suite de Redmond quand OOo fait le boulot. Et ça fait des années que je réponds par la négative à ceux qui me demandent d’installer une version piratée.

    Je comprends que plusieurs disent qu’en milieu de travail, OOo n’est pas comparable, mais pour les gens à la maison?

    En passant, en 13 ans chez mon dernier employeur, je n’ai jamais vu personne utiliser de macros!

  22. Un des problèmes majeurs de Linux en général, faut l’admettre, c’est l’inconsistence des versions de librairies entre distributions et entre chaque version de chaque distribution. Le système de gestion de paquets à la yum et aptitude est à la fois un atout majeur pour Linux (façilité d’installation de logiciels, centralisation de tous les programmes disponibles – un peu comme un iPhone store ou le Android market sur les téléphones) mais c’est en même temps un des plus grands défauts de Linux aussi. Dans le sens que la multitude de versions de libraires variant d’une version à l’autre font en sorte qu’il est quasi-impossible de compiler une seule version d’un logiciel et de le distribuer sur une page web pour qu’il roule sur toutes les versions de Linux sans problème, à moins de passer par des technos comme Java ou Adobe Air. Et encore là!

    Une solution serait peut-être d’inclure toutes les librairies et dépendances nécessaires à l’intérieur même d’un programme donné (un peu comme les DLL sous Windows – et je crois que sous Mac et BeOS ça se passe un peu comme ça aussi), mais honnêtement mes connaissances en programmation sont trop limités pour vous dire si ça se fait ou comment ça pourrait se faire exactement. Peut-être quelqu’un ici peut-il éclairer ma lanterne à ce sujet. Ce que je sais par contre c’est que l’inconvénient serait sans doute la taille des fichiers et la redondance d’avoir 15,000 versions différentes d’une même librairie sur nos ordis. Mais avec la taille des disques dur…

    Une autre solution à la racine du problème serait évidemment si tout le monde se ralliait derrière une seule et unique distribution, dès lors les développeurs n’auraient qu’à compiler une seule version de tous leurs programmes, mais encore là avec le modèle d’Ubuntu ça veut quand même dire recompilation à tous les 6 mois pour chaque nouvelle version… Et je ne suis pas sûr que coté innovation ce soit une bonne idée non plus d’avoir un seul joueur; la compétition entre chaque « distros » est souvent ce qui pousse les développeurs à se surpasser (pour dépasser l’autre).

    Bref c’est tout un problème auquel on fait façe dans le monde Linux, et je crois que c’est en partie ce qui explique son adoption à vitesse de pas de tortue… Si les logiciels comme Skype étaient disponibles sur Internet en une seule et unique version « Linux » (au lieu de 15 binaires différents), un peu comme un .exe pour Windows, et que c’était sûr et certain que ça allait fonctionner sur n’importe quelle version de n’importe quel version de Linux, je pense que la vitesse de son adoption quadruplerait…

  23. Bonjour!

    Bien malgré moi, je suis un « power user » de Microsoft Word, étant donné que je travaille dans le monde de l’édition. Nous travaillons parfois à 5 ou 6 sur diverses version d’un même manuscrit (réviseur, correcteur, chargé de projet, éditeur, graphiste).

    Ayant fait le saut en mac depuis un an, je me suis procuré Office:mac 2008. Malgré que la compatibilité avec les utilisateurs de Word sous Windows ne soit pas propblématique, la version mac de Office plante souvent et est parfois lente. Malgré les mises à jour et les recherches de solutions chez Microsoft et partout sur le Web, je vis beaucoup de frustration à utiliser ce programme que je détestais déjà avant de travailler en mac. Au point de sortir mon vieux pc dans les moments critiques pour travailler avec une version plus stable du logiciel.

    J’ai tenté de travailler avec la version précédente d’Open Office, mais sans succès. Les problèmes de compatibilité avec Word ne me permettent pas de travailler efficacement avec mes collègues. Quelqu’un a-t-il tenté d’en faire autant avec la nouvelle version d’Open Office? D’autres solutions à me proposer? Une ancienne version de Word pour mac peut-être? (Mon Macbook est équipé d’un processeur Intel.)

  24. @GrosPierre

    Pour chacune des applications open-office les répertoires de sauvegardes sont accessible par les menu outils+options+openoffice+chemins .

    —–

    Le site framabook.org offre gratuitement quelques livres en format PDF – dont un entre autre intitulé « Changer pour OpenOffice ». Ce livre est axé sur les différences entre ms-office et Open office.
    ———
    @Nelson,

    Est-ce parce que les prises d’écrans sont directement dans le document OO
    que l’on ne peut les agrandir ? Je vieillis sans doute mais là, je n’ai pu examiner à loisir l’intégration d’antidote au traitement de texte. J’aurais bien aimé… Antidote sera le premier programme que j’achèterai pour mon pc Linux (ubuntu 9.04).

    J’utilise la version 3.0 et il semble que la lenteur d’ouverture des applications OO soit définitivement réglé. Enfin. 🙂

  25. Eurêka!

    Dents de Loutre, Panse de Phoque et Queue de Castor sont probablement des Anciens chez les Innus de la Côte-Nord. C’est en pensant à la tente de M. Dumais et à ses pérégrinations en territoire innu que l’idée m’est venue. Quant à ce pauvre Poche d’Ours, j’espère pour lui qu’il appartient à une de ces légendes dont les Innus sont passés maîtres…

    Bon, voyez ce qui arrive en l’absence d’explication officielle, on dit n’importe quoi! 😉

  26. @ Bibelot

    Te serais-tu mise à fréquenter des dauphins toi ?
    Ou si tu participes à la destruction de tussilages avec ton narguilé…!

    M’enfin, espérons que ce ne sont pas les noms de scouts de Nelson et ses amis !

    Alex

  27. pierre14 écrivait:
    «Moi aussi, j’en suis resté à OpenOffice 1.1.5 pour Windows parce que les versions subséquentes ne me permettent pas d’ouvrir une présentation de diapositives Microsoft Power Point en mode dessin, une à la fois, sans voir les suivantes ni voir unr version réduite de l’ensemble des diapositives.»
    (…)
    «Est-ce que le module Impress d’ OpenOffice a été modifié pour lire les diapositives PowerPoint une à la fois, comme elles ont été créées?»

    Toutes les versions d’OpenOffice l’ont toujours permis! Ce qu’il faut savoir, c’est que le module Impress ouvre toujours un document Powerpoint en mode d’édition. Pour le visionner, il suffit simplement de cliquer sur le bouton « Diaporama », qui se trouve tout à droite dans la barre d’outils.

    J’ai cependant lu à quelques endroits qu’Impress ne peut pas toujours lire la bande sonore qui accompagne un fichier .pps. Si c’est important pour vous, vous pouvez toujours télécharger la visionneuse PowerPoint de Microsoft, qui est gratuite. Et ça vous permettrait de mettre à niveau votre OpenOffice à la version 3.1. Il y a un monde de différence avec la version 1.1.5!

    J’ignore s’il y a eu une amélioration de la lecture de documents Word avec notes de bas de page etc., mais ça vaut peut-être la peine d’essayer.

  28. @ pierre14

    À l’ouverture fais F5, ça lance le diaporama et évite de voir la chute trop vite 😉

    Côté compatibilité, ah ben là, c’est pas gagné. Mais je me souviens d’une top présentation du doc Potvin, préparée avec Power point mais présentée avec une autre version ; parties toutes les zolies animations :o(
    Tout ça sous Win XP…

    Faut pas s’attendre à des miracles. À moins d’utiliser la même version que pour le montage. Ou si un des éminents visiteurs de ce salon littéraire connaît un outil pour exporter en format PPT. Ou encore, en format PDF, est-il possible de monter des présentations multi-médias ?

    @ toogreen (Hulk ?!?) j’ai suivi ton conseil et roule su OOo, à suivre…

    Alex

  29. @gemnoc et @alexanticosti

    Merci de vos conseils. Je vais les essayer avec la version 3.1.

    OpenOffice aurait gagné à expliquer la solution et à le faire aussi simplement que vous l’avez fait. Merci bien!

  30. @M. Dumais,
    j’ai un Mac OS X 10.5.7, PowerPc. Je ne semble pas pouvoir installer OpenOffice 3.1: la +récente qu’on offre est la 3.0.1. Y a-t-il une autre façon pour pouvoir installer la version 3.1?

  31. Je travaille pour un groupe papetier avec plus de 7.800 travailleurs dans le monde. La société nous a désinstallé Microsoft office pour le remplacer par OpenOffice 3. Un vrai succès. J’ai fait la même chose à maison. Microsoft Office licence de 500 €, OpenOffice gratuit.

  32. @ Ron Taylor

    Si seulement le quart de vos collègues utilisaient MS Office, vous venez de leur faire perdre 1 million d’€. Si ce n’est fait, je vous suggère de proposer à la direction de verser ne serait-ce que quelques euros par poste de travail à OOo. Ce serait apprécié et très mérité.

    J’ai commencé à utiliser 3.1 sur OS X et j’aime bien.

    Alex.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s