Les "pedias" de Bruji: amusants mais peu utiles

illustration2009011901.jpgAvez-vous une bibliothèque à la maison ? Amassez-vous des films sur DVD ? Peut-être les copiez-vous illégalement ? Avez-vous beaucoup de jeux ? En prêtez-vous ? Et vos CD musicaux, les avez-vous tous copiés dans iTunes ou êtes-vous encore pris pour les stocker quelque part ? Si ces questions vous interpellent, peut-être aimerez-vous lire le texte qui suit. Il concerne une panoplie logicielle de gestion ou de catalogage de collections que fabrique une petite boîte Mac appelée Bruji. Il s’agit de Bookpedia, DVDpedia, CDpedia, Gamepedia et Pocketpedia. Mais une recherche dans Google va vous permettre de découvrir d’autres produits, p. ex. Delicious Library, dont certains multiplateformes ou Windows, p. ex. Readerware, Delicious Library, Library Thing ou Collectorz.

illustration2009011902.jpgEn vous servant d’un lecteur de codes à barres, d’une caméra Web iSight (les autres ne semblent pas fonctionner) ou d’un clavier, vous saisissez un minimum d’information (p. ex. le code à barres ou le no ISBN ou le titre ou l’auteur, etc.) et le logiciel fait le reste. Il va instantanément fouiner dans les grands serveurs Amazon (en français, espagnol, hollandais, anglais, italien et allemand) ou dans des sites spécialisés et, de façon quand même assez fiable (j’ai relevé quelques erreurs), il complète la fiche du produit que vous voulez ajouter à votre base de données. Dès lors, vous pouvez vous amuser à classer les titres comme ceci ou comme cela, à déterminer lesquels vous souhaitez partager ou vendre sur Internet, à vous constituer une liste de ceux que vous aimeriez acheter, etc.

Sur la photo ci-haut à droite, vous voyez mon lecteur de codes à barres. Il s’agit vraiment de la façon la plus rapide pour saisir l’information : clic, c’est fait. Remarques, vous pouvez arriver au même résultat avec votre caméra iSight. Mais c’est beaucoup plus long; il y a des erreurs, la captation est mauvaise, l’éclairage déficient, etc.

illustration2009011903.jpgAdvenant que le produit ne soit pas connu, p. ex. un film québécois qu’Amazon n’a pas en stock comme « La femme qui boit » de Bertrand Émond, ou encore un titre dont la pochette ne correspond pas à celle de votre livre ou de votre film, vous pouvez la photographier avec votre iSight. Sur la photo, vous voyez le petit bricolage auquel je me suis livré pour y arriver. La caméra est accrochée à un petit mât (celui d’une récente caméra Web de Microsoft), lequel est collé sur une vieille boîte de commutation. Vous pouvez apercevoir le résultat sur l’écran de gauche.

Une autre fonction amusante de ce produit est le fait qu’il arrive à communiquer avec un iPhone ou un iPod grâce à son module Pocketpedia. On peut ainsi reproduire les bases de données (livres, films, CD et jeux) dans le baladeur jusqu’à concurrence de mille titres chacune. Il suffit de le synchroniser au Mac. Regardez le résultat sur les deux prises d’écran qui suivent. Ainsi, dans une librairie, vous êtes en mesure de vérifier si le livre que vous voulez acheter ne fait pas déjà partie de votre bibliothèque ou de lire ce qu’on en dit sur Internet.

illustration2009011908.jpg illustration2009011907.jpg

L’affichage offert par les logiciels Bruji est superbe. Je vous en glisse quelques exemples ci-après, incluant les modes Cover Flow et plein écran.

illustration2009011904.jpg
illustration2009011906.jpg
illustration2009011910.jpg
illustration20090119019.jpg

Utile ? Pas vraiment. C’est un ensemble de petits produits amusants, kioutes, conviviaux, des produits pas chers qui, dans mon cas, sont fort peu utiles. Je connais mes livres et mes films, je sais où ils sont rangés et à quelle logique bibliothécaire ils obéissent. En cas de doute sur un titre, je le tape dans un moteur de recherche et, pouf, j’ai mon info. Quant à ma musique, il y a belle lurette que je l’ai confiée à iTunes.

Mais, vous êtes peut-être du genre à vous amuser dans les bases de données, à aimer faire des inventaires de vos biens. Auquel cas, allez jeter un coup d’œil sur ces produits. La plupart ont des versions d’essai gratuites.

Publicités

13 réflexions sur “Les "pedias" de Bruji: amusants mais peu utiles

  1. Ouch, monsieur Dumais Delicious Library est pour le Mac, c’est même le meilleur logiciel du groupe. Que fait-il dans le paragraphe Windows…Linux. Vous allez le contaminer.

  2. @ coachdestrade

    Vous avez raison sur un point. J’avais mal classé Delicious Library et j’ai fait la correction ci-haut.

    Par contre je suis en désaccord avec votre appréciation de ce produit. Hier, j’ai testé quatre de ces logiciels et celui-ci m’est apparu encore moins fiable (tendance à afficher de mauvais résultats) que ceux de Bruji et surtout, beaucoup plus « bizoune-bebelle » avec ses « tites tablettes kioutes ».

  3. Oui petit logiciel intéresent… Petite parenthèse je vois que vous avez le livre de Michel Folco(Dieu et nous seuls pouvons), c’est un exellent bouquin la serie est vraiment l’une des meilleurs que j’ai lu (Un loup est un loup, En avant comme avant, Même le mal se fait bien)

  4. Je suis pas mal déconnecter je crois …..!

    Une fois que j’ai vue un film j’ai que rarement le gout de le revoir
    (J’ai tendance a comprendre le film au premier visionnement :p~~~ pas baveux le gars )
    à moins qu’il passe à la TV donc à la base je suis un très mauvais auditoire pour ce genre de logiciel .

    Mais une j’ai une question . Les information comme les pochette de film DVD que c’est logiciel récupère sur internet , c’est possible de les sauvegardez ou bien il faut retournez sur internet a chaque fois que l’on réenregistre le fameux DVD ?
    ET le format de fichiers de ces pochettes est t’il éditable dans un photoshop par exemple ?

  5. J’avais lu a voix haute une couple de livres de Daniel Pennac à mon garçon, au titre de lecture avant le dodo. des Malaussène, bien sur

    depuis que je suis votre blogue, au demeurant fort intéressant,
    je me disais qu’il y avait un, genre, de lien caché.
    entre Nelson et Daniel, caché derrière un brouillard
    à faire couler un Empress.

    Et, ne me demandez pas, je ne pourrais pas vous dire, j’ai trouvé, c’est justement Daniel Pennac et la série Malaussène,

    merci

  6. Pas fou, l’idée… Je pourrais faire tatouer mon ado avec un code à barres, obliger ses amis à faire de même et hop, et quand ils entrent ici… ils passent sous un faisceau laser!! Bip!

    Je devrais en parler au directeur de son école aussi…

    Crowd control!

    merci, Nelson!

  7. J’ai déjà essayé Delicious Library. Je ne l’ai pas gardé, je n’en voyais pas vraiment l’utilité. Et je me voyais mal faire l’inventaire de tous mes livres, CD etc. Un projet de retraite, peut-être. Un de plus, comme celui de numériser tous mes vieux vinyles.

    Un truc pratique peut être la mise en ligne notre répertoire de livres, CD et DVD. Si on se fait voler ou on passe au feu… ça peut faciliter la réclamation aux assurances. Il y avait aussi la possibilité d’échanger les informations avec des contacts. Pour les clubs de lecture ou les amis qui se prêtent souvent des livres ou des CD, c’est aussi un truc intéressant.

  8. @dennis_dubeau

    C’est de l’histoire ancienne ça les code à barres.
    Maintenant c’est les puces RF sous-cutané.

    C’est plus esthétique, plus besoin d’avoir un ado qui à l’air d’avoir passé l’été a se faire bronzé le front au travers d’une porte de prison.

  9. @Nelson
    Y’a pas de mal, j’aime bien l’inconditionnel de Windows et Linux en vous qui passe au travers du « tites tablettes kioutes » comme Gates et Torval au travers de la convivialité.

    Pour ce qui est des assurances, avez-vous remarquez qu’elles se foutent complètement de vos factures avant un sinistre? Ça serait tellement logique de déclarer nos achats avant perte, feu, vol. Ça leur enlèverait toute marge de négociation à la baisse cependant.

  10. @ Nelson et les technophiles

    As-tu vu passer ça?

    http://www.techcrunch.com/2009/01/19/techcrunch-tablet-update-prototype-b/

    Un prototype déjà pas mal au point d’un genre de Web Tablet TouchScreen roulant sur Ubuntu, et démarrant avec un Webkit modifié. L’idée était d’arriver à un produit autour de 200$, mais il semble que 300$ soit plus réaliste. C’est un projet issu de la gang de TechCrunch, et le fondateur d’AltaVista travaille avec eux. Vont-ils aller en production? Ils ne le savent pas encore.

  11. Merci pour cette critique de logiciel tout à fait constructive monsieur Dumains. Je suis d’accord avec vous, quand on sait où notre matériel est rangé, nul besoin de ce genre de logiciel.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s