Y aura-t-il un prochain Macworld ?

illustrations2009010709.jpg(San Francisco) Si on se fie aux représentants d’IDG, la firme organisatrice du salon Macworld, il y aura un Macworld l’an prochain et il se tiendra du 4 au 8 janvier 2010. Et comme Apple n’y sera pas, il se pourra que l’événement prenne une tournure encore plus spectaculaire qu’à son habitude. Plusieurs scénarios sont même sur la table, dont celui de confier le célèbre «keynote» du mardi matin à une vedette connue internationalement, une star utilisant la plate-forme Apple. Cette note d’optimisme serait attribuable à différents facteurs, dont l’augmentation constante du nombre des visiteurs et des exposants depuis 2004.

illustrations2009010710.jpgEffectivement, alors que le nombre des visiteurs était de 32 409 en 2004, il était de 47 908 l’an dernier, passant par 35 989, 38 441 et 45 572 de 2005 à 2007. Quant à leur nombre pour cette année, il est trop tôt pour le publier, mais les responsables de l’accueil s’attendent à un chiffre semblable à 2008. «C’est du moins ce que les préinscriptions semblent indiquer, m’assure Charlotte McCormack, la responsable des relations publiques chez IDG. On pense que c’est à cause de notre situation économique qu’il n’y aura pas d’augmentation cette année.»

illustrations2009010711.jpgPour ce qui en est du nombre d’exposants, il est passé de 400 en 2008, à 500 en 2009, «une progression spectaculaire», soutient Mme McCormack. Reste que de nombreux gros noms, des entreprises qui, en temps normal, s’étalaient dans des stands importants, ont fait faux bond. Pensons à Adobe, Belkin, Seagate et Creative Lab qui n’y sont plus.

Si les gens d’IDG ont été déboussolés par le retrait d’Apple, ils semblent s’être repris en main et travaillent déjà à l’organisation de janvier 2010, jurent-ils. Mais on sait que ce sont les inscriptions d’exposants qui décideront du sort de l’événement. L’institution qu’est le Macworld a beau être très importante pour la communauté Mac, la question est de savoir si elle est viable sans l’entreprise qui en est au cœur. On se souvient que le Macworld de Boston n’avait survécu que deux ans au retrait d’Apple.

On verra !

Publicités

16 réflexions sur “Y aura-t-il un prochain Macworld ?

  1. Creative Labs au Mac World ??? que fesait t’il la eux ?

    Je crois aussi que MacWorld de SF ne fera pas mieux que Boston . Seul le WWDC d’Apple demeurera le seul salon d’intérêt de la marques .

  2. Please, la WWDC n’est pas un « salon », c’est cinq jours de formation et d’exploration… J’y suis allé à trois reprises alors j’en sais quelque chose…

    Je crois qu’il y a aura un MacWorld 2010, mais ça sera la dernier, comme le Apple Expo 2008 a été le dernier.

    Ah le MacWorld de Boston et de New-York, que de souvenirs… Dire qu’il y a déjà eu des MacWorld à… Toronto!

  3. Hum, je sais que ça ne se compare pas, mais… est-ce que le salon de l’auto de Montréal n’attire pas plus de 200 000 visiteurs? 45 000 personnes pour le MacWorld, il me semble que ça n’est pas trop impressionnant…

  4. Serait-ce que la « religion Mac » est suffisamment mature, à l’instar de la « religion PC », pour évoluer outre les diktats de la hiérarchie pontificale?

  5. @PascalRobert

    DSL je me suis mal exprimé … ce que je voulais dire par le WWDC est que c’est probablement le seul endroit ou Apple fera des annonces et délaissera les salons populaire .

  6. @eberthiaume

    Précisons. Ici, dans notre bled agro-forestier, Mike, le geek local auto-proclamé ne jure que par le PC. Mégot à la commissure droite et écume à la gauche, flanqué de ses larrons préférés, une cannette de Bud et une tasse à café encroûtée, Mike navigue dans l’univers PC, matériel autant que logiciel, avec une aisance déconcertante en plus d’être d’une disponibilité de tout moment. Alors, nous, pauvres loustiks du cyberespace à la compétence et à la patience limitées, dépendons de l’« option confessionnelle » du gars de l’informatique du village. Seul le webmestre du village d’à côté se complait dans l’univers Mac… pour cause de graphisme. Sans verser dans le prosélytisme Mac, je reconnais la qualité, la stabilité, la durabilité et l’esthétisme de ces formidables machines. Continuons à célébrer!

  7. @ jpmononk
    Intéressante illustration ! Ici dans notre bled foresto-faunique je me suis retrouvé dépanneur par obligation. J’ai une bonne demi-douzaine de iMac retapés de fourgués et quelques achats de reconditionnés. Quand les gens voient mon ordi la question est ; pourquoi on nous vend pas ça au lieu de la boîte beige ? Les dépannages que je fais sur pc sont : antivirus qui jamme tout, virus qui a foutu le bordel et problème mécanique (DD généralement). Même sur les vieux G3 ; rien de cela et ils roulent sur OS X. Quand quelqu’un veut s’équiper en neuf, je lui suggère du Mac, ça en fait un de moins à dépanner…

    Plouc peut-être, mais pas bête 😉

    Alex the hillbilly.

  8. @ alexanticosti
    Tu m’as fait bien rire. Ma soeur (50ans) avait reçu gratuitement d’un de mes frères un PC qui ne fonctionnait pas très bien. Elle ne voulait que surfer sur le net et écrire quelques lettres. Elle n’est pas très riche et un soir elle me téléphone pour que je l’aide à faire fonctionner son PC, ce en quoi je ne suis pas très qualifié. Elle m’explique que depuis deux mois qu’elle a le bidule, qu’elle s’est abonnée à Sympatico, elle n’a pu surfer que quelques minutes… Je lui demande de téléphoner à mon fils qui lui, connait autant l’environnement Windows que celui du Mac. Rien n’y fait et elle me demande si je peux lui trouver un Mac usagé. Bien sûr, sur eBay il y en a des tonnes. Alors, comme ça, au téléphone tout en parlant avec elle, je vois un eMac G4 de 17 pouces,1.25GHz avec 1 Gig de ram et un DD de 80 Gigs et un graveur DVD DL. Le vendeur voulait 225. $ US (220. $ CAN l’an dernier). Il y avait aussi l’option de faire un « Best Offer ». Il y avait une petite craque entre le haut-parleur de droite et l’écran. J’envoie une question au vendeur à ce sujet et il me répond en moins de 5 minutes. L’écran est parfait tout comme le speaker. Le vendeur de Chicago a 99% de feed-back positif. Je propose à ma soeur de lui offrir 150. $ CAN . Elle est d’accord et je presse le bouton. L’offre est acceptée, marché conclu. Depuis, elle ne rage plus contre Micro$oft et surfe autant qu’elle veut dans les archives de Radio-Can. LOL
    Cordialement.

  9. À oui, j’oubliais les 50.$ de frais de livraison. Pour 200.$, elle a eu un excellent Mac qui roule Leopard comme sur des roulettes. Surtout, elle ne pense plus à la machine, elle fait ce qu’elle veut!

  10. @ alexanticosti

    Personnellement je dois dire qu’en proportion, j’ai eu plus de problèmes hardwares avec des Mac qu’avec des PC dans ma vie. Peut-être que je suis juste du genre à m’attirer la poisse avec la pomme.

    Et pourtant ça ne m’empêche pas d’être devenu un gros fan d’Apple. Malgré les défaillances matériels plus fréquents, c’est peut-être l’idée d’appuyer l’underdog qui est sexy. Et même si OSX ne m’apporte rien de plus que ce que j’ai sous Windows, c’est étrangement amusant de faire ses petites taches quotidienne sous Cocoa.

    J’ose l’avouer, l’attrait vers Apple, tout du moins dans mon cas en est une un peu de l’amour d’une marque (genre je ne vais acheter que du Honda). J’étais comme ça dans les ’90s envers Psion, un des premier à se lancer dans les ordinateurs de poche.

    Ma mère veux améliorer son PC. Faudrait que je lui trouve un Mac Mini pas cher … 😀

  11. Les grandes foires commerciales sont en perte de vitesse depuis 2001. Il y a eu une grosse vague d’annulations après le 11 septembre. Certains événements n’y ont pas survécu, alors que pour d’autre, l’intérêt des participants n’est jamais revenu au niveau précédent. Il faut dire que le modèle même de la « grosse foire attirant la moitié du continent » n’est peut-être plus aussi pertinent. Pourquoi y aller? Pour établir des contacts commerciaux (mais les canaux se sont multipliés). Pour voir les nouveautés en primeur (mais avec le Web et les cellulaires, tout se sait dans la minute qui suit un dévoilement). Pour voir des faces connues sur scène (mais ça coûte moins cher de réserver des billets pour un bon show). Pour tripper en claquant l’argent de son employeur (ouain bon ok). Pour avoir l’air cool et dire « j’y étais » (mais on peut être vraiment cool en portant un T-shirt de Snorg à 16.95$).

  12. @ jpmononk

    Faudrait faire la mise à jour de vos clichés…Le Mac c’est la machine par excelence des geeks. On peut y installer plusieurs versions de Windows en même temps avec Parallels, on peut bidouiller dans Unix (FreeBSD), on peut profiter du meilleur OS sur le marché, OS X. Le seul avantage du PC pour l’instant c’est qu’il est mieux distribué.

  13. @ Steve
    Je suis un spécialiste des citrons. Une remorque de vélo pour enfant ; problème de roues, une cuisinière ; problème de minuterie, jumelles ; problème avec la molette de mise au point. Pourtant ce sont tous des bidules de compagnies fiables et sérieuses, achetés chez de bons marchands. Ce qui m’a d’ailleurs valu du bons service après vente.

    Je ne dirai cependant pas que Norco, Amana ou Bushnell font de la scrap. Côté Mac j’en suis rendu à une quinzaine d’achetés, surtout usagés, 3 reconditionnés et deux neufs. G3, G4, G5, Intel, iBook et MacBook Pro. À date 2 problèmes nécessitant réparations ; la carte mère d’un G5, remplacée en une journée par Micro Logic, et un superdrive qui a lâché.

    Je taponne sur des PC bénévolement au rythme de 1 ou 2 par mois. Ça va du plus simple au plus décourageant. Ils sont tellement dans un état pitoyable (OS) que le plus simple est souvent de formater et tout réinstaller.

    Sans que ce soit très statistiquement valable je dirais que le matériel dans les Mac est de qualité supérieure à ce qu’on trouve dans la moyenne des PC domestiques. Et je parle des iMac, pas des pro. Du côté du systême, aucune comparaison. Installer et entretenir OS X n’a rien à avoir avec XP ou Vista.

    Des 3 systèmes, OS X est le plus convivial pour l’utilisateur poche, et de loin. Bien d’accord avec macosx.

    Tu es badlucké avec le matos Apple, si le pape n’avait pas aboli les indulgences, tu en aurais un gros paquet, regarde du côté de air milles ;). Et de toute façon aucune compagnie ne vend du matériel parfait, loin de là. Mais il y en a du un peu meilleur, c’est celui que j’essaie de trouver. Et j’adore l’aphorisme de la maman de Claude Sey ; « On n’est pas assez riche pour acheter du cheap ».

    Alex

  14. Je ne vois pas l’intérêt d »aller a un Slaon Mac sans Apple, Aplle est la compagnie qui controle tout, qui centralise tout contrairement au monde Pc ou Microsoft ne controle que le Soft ( et encore) des milliers de Fabriquants se battent pour le Hardware. Si Apple n’est plus là pour donner les grandes orientation, J’ai peur que la grande messe apple soit remplacer par Les vendeux de cossin pour iPod.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s