Le chapitre 18 de La Maririou reporté d’une semaine

illustration2009010201.jpgVivre dans la vraie vie est un idéal que j’essaie d’atteindre au moins une fois par jour. Ce qui veut dire qu’il me faut m’occuper de choses nécessitant le port d’un caleçon chaud, l’ouverture d’une bouteille de Stolichnaya, l’utilisation de câbles à survoltage, l’ajout de girofle et de poivre, le déglaçage de ma réserve de bois de chauffage, la production de chroniques pour pouvoir me payer la Stolichnaya et ses petites sœurs, le confort d’une chaise pour pouvoir mieux profiter du passage de ma visite. Et je vous fais grâce du ménage après que 40 quelques convives ont rempaqueté leurs sacs de couchage et s’en sont retournés chez eux.

En temps normal, tout cela ne m’empêche pas de m’adonner à mon vice d’écriture. Le simple fait de ne pas avoir la télé me gratifie d’au moins deux heures par jour de temps, juste pour moi, où je peux pondre quelques paragraphes. Sans compter que je suis un lève-tôt. Or, c’est connu, la production littéraire du matin est de loin supérieure à celle du soir, aussi bien en qualité qu’en quantité.

Mais là, depuis une semaine, il n’y a rien à faire. Je n’arrive pas à faire avancer le chapitre en cours de la Maririou. Le seul temps dont je pourrais encore disposer est celui de ces cinq ou six heures de sommeil que je m’accorde tous les jours. Encore ici, c’est connu, la production littéraire faite dans des conditions où le sommeil réparateur est rare, pour ne pas dire absent, est généralement de qualité nécessitant une sérieuse réécriture. L’imagination n’est pas au sommet de sa forme et le style se retrouve un peu bâclé.

illustration2009010202.jpgLe pire, c’est qu’au sortir du week-end qui s’annonce (elle et une nouvelle fournée de visite), je pars pour ma semaine annuelle au Macworld, le dernier où Apple participera. Pas bon pour la Maririou, tout cela !

Depuis une semaine, comme je n’arrive pas à trouver d’assez longues plages de temps pour vraiment m’embarquer dans le nouveau chapitre (le peu que j’ai d’écrit à cette enseigne, j’ai décidé de le garder en réserve pour le chapitre suivant, celui de la fin), je gosse à la petite demi-heure dans les chapitres déjà publiés. Ainsi, j’ai beaucoup retravaillé ce foutoir qui s’appelait Chapitre 2-A et Chapitre 2-B. Il y avait notamment des anomalies, des paragraphes mal léchés, des imprécisions et des … cidores. Au terme, 2-A est devenu 2 tout court et 2-B s’appelle désormais 3. Il m’a donc fallu tout agencer jusqu’au Chapitre 17, anciennement le 16.

Bref, je n’ai pas de Chapitre 18 à vous mettre en ligne ce matin. Hier soir, j’ai décidé de ne pas m’acharner et d’aller me coucher. C’est que ce chapitre est capital. C’est là où tout se passe, où on peut enfin voir tout le tableau d’ensemble, où tout ce que j’ai mis en place depuis le début explose. Il me faut donc bien le ficeler, bien le lécher. Après, ce sera la fin où ils se marièrent et eurent de nombreux enfants. Tralalère !

Ce pourra être aussi, si vous le souhaitez, le jeu des fins alternatives. Effectivement, pendant deux ou trois vendredis, je pourrai vous publier une nouvelle version du chapitre final et vous voterez pour déterminer quelle sera la fin officielle et quelles seront les fins alternatives. À voir.

En attendant, j’invoque votre indulgence et vous demande de m’attendre une semaine de plus. Merci de votre compréhension.

Publicités

83 réflexions sur “Le chapitre 18 de La Maririou reporté d’une semaine

  1. Vivement ce premier article sur le Macworld qu’on passe à autre chose…

    Nimzo, je l’ai toujours dit ici. On peut faire la démonstration de notre désaccord, on peut s’opposer, avoir des opinions divergentes, etc. Je respecterai toujours ceux qui le font car, bien souvent, je fais de même. Là où j’accroche, c’est dans le ton et dans la manière de produire son intervention sur le blogue (ou les blogues, en général). Certains commentaires écorchent. Juste de la façon dont ils sont écrits, ils ont un petit quelque chose d’agaçant, voire condescendants.

    Sans vouloir réveiller les morts, disons que nous avons eu le même genre d’affrontement autour de juin 2008. En vedette, dans cette épopée qui nous a valu un savoureux texte de Sieur Dumais : claude_c, gillesgilles, dennis_dubeau, le Dauphin trépide et quelques autres dont j’oublie le nom ou l’existence. Ce conflit s’est réglé, en ce qui me concerne, parce que claude_c (pour ne nommer que lui) pondère maintenant ses interventions et moi aussi, par le fait même. Je dirais même plus que nous ne sommes pas loin de la fraternité, moi et lui, tellement cet épisode fut vif. Bon, il y a bien eu une méga-intervention de la Strappe Suprême, mais s’il n’y a pas eu de ce genre de «guéguerre» depuis, c’est bien parce les intervenants de ce blogue se sont modérés les transports ou sont tout simplement disparus !

    De toute façon, avec une telle intervention, lecteur_reblochon devait bien s’attendre à se faire varloper, puisqu’il a l’expérience des autres blogues de Cyberpresse… J’ai eu l’occasion de lire ses commentaires chez Lagacée, je crois. Bref, en ce qui me concerne je n’aurais pas embarqué dans cette galère si le commentaire de lecteur_fromage_cottage n’avait pas essayé d’inclure ceux qui s’intéressent au roman-blogue de Nelson.

    Tiens, et si je votais pour la terminaison des ordinateurs Mac parce qu’ils ne m’intéressent pas ! Ça ne me tente même pas d’essayer, si tu vois ce que je veux dire…

    Dubeau écrit : « …et c’est sain, les conflits, à l’occasion! Tant que ça reste civlisé… » Je dirais même plus (comme le feraient les célèbres enquêteurs Dubot et Dubeau), que les conflits sont TOUJOURS sains s’ils demeurent civilisés !

    Le Dauphin six temps (!)

  2. Pourtant, la question est bonne : Le Bonobo est-il une créature de Dieu? Et une des réponses laisse songeur… « L’être humain est un bonobo quelques milliers d’années de monothéismes plus tard… une petite boule de frustration en expansion. »

  3. J’avoue avoir été froid au début quant à la Maririou. J’ai attendu plusieurs chapitres avant d’en commencer la lecture. D’autant plus que je suis un lecteur boulimique, quand je commence un roman, je suis incapable de le laisser de côté, j’en perd des heures de sommeil jusqu’à temps de le terminer. Alors, un roman qui s’égrène de façon interminable à raison d’un chapitre par semaine… Moi qui prend 3-4 jours pour lire un livre! Quelle torture! Mais j’ai fini par être pris au jeu, malgré que j’ai trouvé un peu ennuyantes les descriptions du début, et les acronymes à n’en plus finir. Je suis comme ça, j’aime quand ça entre dans le vif du sujet. 😉

    Je trouve quand même que Nimzo a raison. lecteuraverti a certainement heurté les sensibilités, mais apparemment pas celles de Nelson. Vous aviez le droit de réagir, mais je trouve la riposte exagérée, et surtout qu’elle s’allonge inutilement. Un coup de douze pour tuer une mouche… Et puis, je crois que Nelson n’a besoin de personne pour jouer à la police à sa place. Alors s’il vous plaît, continuez à vous asticoter à coups de calembours, c’est beaucoup plus intéressant à lire. 😉

  4. @ Genmoc

    Je dirais que la grosse différence est que, toi, tu perçois ça comme une match à finir et que moi, je perçois ça comme un échange qui porte à réfléchir…(ou qui devrait..)

    Rien à voir avec la police.

    Quand à la longueur, ça démontre que la sensibilité de PLUSIEURS personnes à été atteinte, contrairement à ce tu semble crois…

    Et comme j’ai tenté (sic) de le faire comprendre, si on se met à bûcher sur la sensibilité de quelqu’un et qu’on est surpris de la réaction, et bien, c’est peut-être que le « on » en manque lui-même, de sensibilité…

  5. @ J’ai m’notte

    Il est normal que chacun tire la couverture de son côté. À ce moment, il est paradoxal de dire que ça nous laisse froid… ( Faut que je la retienne, celle-là ! [grosse face qui rit ] )

    C’est tellement facile de dire qu’on est allé trop loin dans nos propos ! Or, dans le cas qui nous intéresse, il en est tout autrement. La riposte est exagérée car le commentaire de départ l’est, en quelque sorte.

    Ça n’enlève pas le fait que je respecte l’opinion de lecteur_crotte_de_fromage et des autres qui le défendent. Je le répète, si un sujet ne m’intéresse pas, je passe mon tour.

    Le Dauphin vestigateur

  6. « Je trouve quand même que Nimzo a raison. lecteuraverti a certainement heurté les sensibilités, mais apparemment pas celles de Nelson. » gemnoc

    ===

    Et pour Nelson. c’est tout à son honneur car c’est beaucoup plus facile de garder la tête froide et d’arbitrer une guéguerre dans laquelle on est pas impliquées directement que jouer le même rôle quand on est au centre de la question

    En passant je n’ai jamais mis en doute la qualité de l’oeuvre de Nelson mais seulement sa pertinence sur un site techno.

  7. C’est la fôte à Nelson !

    Cossé qu’il attend pour mettre autre chose en ligne ?

    Alors on se défoule entre nous. Merci lecteur_gruyère et nimzo d’entretenir la conversation. Sans vous on n’aurait vraisemblablement que quelques vieux calembours de dauphin à grignoter ou des musiques bizarres de Dubot et Dubod…

    J’espère que personne ne s’est senti blasté ! C’est tout sauf ça. J’aime l’écriture de Dard, Cavanna, Allen, Desproges, Dumais même, etc et leur déconnades intelligentes. Je suis loin de penser que je représente la majorité.

    Faque, pas besoin de vous excuser de votre manque de goût.

    – Efface ça !
    – Non.
    – EFFACE ça, s’tie de baveux !
    – Non bon.

    Alex (même pas capable de se mettre au pas lui-même. Sa partie raisonnable offre ses plus plates excuses aux sus-nommés.)

    p.s. Déguedine Nelson, sort de ta tente de prospecteur au plus sacrant, sinon la chicane pogne pis ton nombre de lecteurs va encore grimper en flêche mon salaud.

  8. Dennis, pour moi qui vois les choses de l’extérieur (les commentaires de lecteuraverti ne m’ont pas du tout affectés, même si je suis en désaccord), la véhémence de tes propos n’a rien de la recherche du dialogue.

    Un exemple: tu dis dans ton dernier commentaire «si on se met à bûcher sur la sensibilité de quelqu’un». C’est là une exagération du propos de lecteuraverti, une interprétation qui conduit volontairement dans une logique de confrontation, pas de dialogue. Les écrits ne se transmettent pas de la même façon que le face-à-face autour d’une bière. M’enfin, je dis ça comme ça.

  9. @ Dubot-d
    Torturer des poissons pour les faire chanter du Queen ne peut que donner de la musique bizarre. De la part d’un musicien weird, c’était couru ! Mais j’aime la musique bizarre, marginale mettons ; Zappa, Stravinsky, Carla Bley… font partie de ma discothèque. Alors j’irai écouter tes poisonneries !

    Alex

  10. @ Genmoc

    Exactement ce que je dis… je crois que ma passion pour l’art (littérature, musique, peinture…) est interprétée, par toi, comme de la véhémence parce qu’il y a déjà eu une mésentente entre nos façons de voir les choses…

    Et non, aucune exagération de ma part, le lecteur_averti réclamait la fin du roman, rien de moins. Pas d’accord du tout, ici!

    Je dirais la même chose devant la Pape avec une caisse de bière et un 10 onces de Jack Daniel…!!!

    Si confrontation il y a, elle est initiée par le lecteur_averti… Si j’étais le seul a avoir mal interprété son message, je dirais que je suis dans le champ. Ça ne semble pas vraiment le cas!

  11. @ Alex paire en art…

    Ben là… il veut pas chanter!!

    Vrai que ça aurait été expérimental mais, c’est aussi ça, l’Art : Repousser des limites!

  12. Wow! Autant de réaction pour un tout petit commentaire de 5 lignes. Si on reprend ça ligne par ligne, ça donne :

    Sincèrement, je n’ai jamais eu d’intérêt pour la Maririou.

    R : Moi non plus. J’ai sauté quelque épisode et donc, le fil. C’est peut-être intéressant, mais ça ne me tente pas de recommencer du début.

    Je trouve que cela ne cadre vraiment pas avec le mandat de votre blogue.

    R : Bof. C’est à la direction de lapresse de décider. Foglia a commencé ses divagations dans les sports alors…

    Les reportages sur le Macworld va être, sans aucun doute, pas mal plus intéressant pour l’ensemble de vos lecteurs.

    R : J’en doute. Il n’y a moins d’utilisateur de mac que de lecteurs de roman. Et je n’ai jamais compris comment les gens, dans ce genre d’événement, applaudissent quand la compagnie annonce des profits record. A moins d’avoir des actions, c’est signes que l’on paie trop cher.

    Nous venons lire vos articles pour vos connaissances techniques et votre expérience et non pas pour vous lire votre passe-temps.

    R : ReBof. Des articles sur un lecteur CD ou un clavier me laisse froid. Par contre le NOUS d’après moi n’est pas exagérer. Beaucoup ne lise pas Marilou. En ce sens, le NOUS représente une part significative du lectorat.

    Je vote pour la terminaison de la Maririlou !

    R : On peut voter?

    Pas de quoi fouetter le chat

  13. « Dossier clos quant à moi, si d’autres veulent intervenir, allez-y…. – dennis_dubeau

    Suivi de 4 autres messages sur le même sujet.

    Si c’est ça un dossier clos pour toi, tu dois pas bien barrer tes portes à la maison. LOL

  14. Tu te trompe, Dennis, j’aurais cet avis même si on avais toujours été les meilleurs «chums» du monde, ou si ça venait de n’importe qui d’autre. Je vois ça comme un autre exemple qui démontre que tu es prompt à tout voir comme confrontation.

    L’usage de «bulldozer», «bûcher», si ce n’est pas de l’inflation écrite, ben coudonc…

  15. Wow

    Je viens de prendre le temps de vous lire tous! Beau début d’année!

    Tous les goûts sont dans la nature » me disait mon grand-père lorsque je ne fiinissais plus de tempêter contre quelqu’un ou quelque chose.

    Pour ma part, je suis venue sur technaute pour lire le roman blogue de Nelson. C’est ce qui m’a mené à prendre connaissance de ses autres chroniques techniques et technologiques plus régulièrement (je connais son blogue mais je le consultais occasionnellement). Et j’imagine que les boss de Nelson lui ont dit de tenter le coup.

    Quand les chroniques sont très techniques, je m’y perds et alors je décroche. Je ne fais donc pas de commentaires. Je ne connais absolument rien de « Linus » (rires) ou de Mac. Je m’en fous. Je prends les informations qu’il me faut en rapport avec XP. C’est mon environnement. Je n’en changerai pas, j’y suis confortable. Je n’ai pas besoin de plus que ça. J’y trouve aussi les mises en garde contre çi ou ça. Ça m’éclaire quant aux nombreux produits sur le marché que tu peux connecter sur l’ordi , etc. C’est très bien pour moi. J’ai apprécié particulièrement le répertoire des sites les plus intéressants de 2008. Ben beau gros boulot! Chapeau!.

    Tous ces commentaires ont noyé le poisson  » je parle pas de toi Dauphin ».

    Moi, je trouve intéressante l’idée de Nelson de faire deux (ou trois) finales. Ça ne se voit pas souvent. C’est nouveau. C’est un jeu, ça s’appelle  » jouer à l’écrivain » ( avec l’aide de Nelson bien entendu!). Alors, j’ai essayé de me mettre dans la peau de l’auteur et j’ai essayé de penser à ce que pourrait être la fin de ce roman. J’ai bien de la difficulté! À vous d’essayer! C’est à votre goût!

    Je vote donc pour plusieurs finales.

    Bonne Année à tous!
    PAIX ET RESPECT AUX HUMAINS DE BONNE VOLONTÉ! (Ya trop de monde qui se tire dessus.)

  16. J’oubliais encore, je sais que Nelson adore écrire. Ce roman ça lui fait du bien à lui et à moi (je veux pas parler pour les autres). Ça sort de la technique. Ça fait du bien.

  17. « Ah j’oubliais, je croyais que les technautes aimaient l’aventure, le défi de faire ce qu’on ne fait pas d’habitude! » – laouise

    Bien sûr et le web est plein d’endroit pour faire toute sorte de choses qu' »on ne fait pas d’habitude ».

    Mais ici j’ai toujours cru que c’était pour la techno.

  18. @ nimzo
    Nelson devrait être poursuivi pour fausse représentation, d’accord avec toi. On pense lire de la techno, il nous fourgue des vieux qui pusent pis des puceaux quarantenaires…

    Je pense que c’est comme Dion ou Foglia et le sport, on se fait avoir. Ces hurluberlus devraient être forcés à courir un marathon en bottes de rubber, un dauphin à cheval leur titillant le postérieur d’un long fouet.

    C’est comme les gens qui fréquentent le ouaibe pour le sexe : Wake up, allez dans les bars de danseuses, on est dans la technologie là là. Hé qu’j’haguis ça le monde pas capab’ de rester dans leurs plate-bandes. Est-ce qu’on se permet des divagations nous ?

    Oui !?! Ah ouin.

    Bon ben, tout’ la gang à genoux dans la neige (les filles peuvent rester debout), et chantez-moi le « Petit Bonheur » d’une voix de poisson imitant Freddy. Arrangements de Dubeau-Dubon-Dubonnet.

    Pis Nelson, le monde des souteneurs, tu nous en parles ? On commence à avoir de la misère à entretenir la discussion là. Malgré que je fasse de très gros efforts, mais c’est connu, les pêcheurs à la mouches font de très mauvais trolleux…

    Alex

    p.s Ceux sur la 40, arrêtez de ralentir pour regarder les chevreuils !

  19. « Le dossier est bel et bien clos. Pour quelqu’un qui défendait le tirage de tomates, tu y vas allègrement toi-même, non? » dennis_dubeau

    Non. De ton coté si tu veux le rouvrir tu fais comme tu veux. Mais tu es tellement ostineux que tu devrais jamais dire que tu fermes un dossier. 😉

  20. Nemzo

    Je comprens bien ton idée. Une question? Est-ce que ce roman blogue t’a enlevé quelque chose? C’est juste un « SPÉCIAL », un à-côté, un aparté.
    et tout autre synonyme…

    FIN FIN FIN FIN FIN

  21. Effectivement, le taux d’obstineux est extraordinairement élevé ici. 😉

    Mais pas autant que sur le blogue de Richard Hétu, particulièrement quand il parle d’Israël/Palestine. Ouch, près de 700 commentaires sur un billet seulement.

  22. C’est rendu à 943 commentaires sur le billet dont je parlais, ayoye! Dites-vous que si WordPress vous dit de vous calmer, ben c’est de la faute aux excités à Hétu. 😛

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s