Sachant que le pire est à venir …

illustration2008112501.jpgSi je me fie aux commentaires faisant suite à ma chronique d’hier, il y a consensus sur le fait qu’Antivirus 2008 est une vraie saloperie qui nécessite quasiment un cours classique pour être enlevée d’un système. Et, comme je m’y attendais, vous êtes plusieurs à avoir fait preuve d’une solide connaissance en la matière, tant par vos conseils que par vos opinions. J’en suis vraiment honoré, merci ! Tellement, qu’il serait judicieux que nous créions tous un signet relatif à la page d’hier et que nous le distribuions à nos entourages. Quand ça sera leur tour d’être infestés, ils auront de très bonnes pistes pour se tirer d’affaire. Car Antivirus 2008 n’est pas la seule arnaque sur le Web, il y en a hélas! bien d’autres. Et le pire est à venir.

illustration2008112503.jpgLes criminels ont compris que la meilleure façon de faire avancer leur œuvre malfaisante était d’utiliser les millions de PC grand public raccordés au Net. Ils ont fait le pari que la plupart étaient mal protégés et que les utilisateurs étaient du « bon monde » naturellement ouvert et peu méfiant. Quand les gens autour de nous, ces frères, sœurs, parents, cousins, nièces, voisins, collègues, amis, qui en savent juste un peu moins que le visiteur type de Technaute, voient apparaître un message ressemblant comme deux gouttes d’eau à ceux de Windows ou de Microsoft qui les avertit que leur système est infecté, ils paniquent et cliquent où on leur dit de le faire. De cette façon, ils s’infectent de rootkits, de backdoors,de downloaders et autres keyloggers qui sont nécessaires au crime organisé dans l’accomplissement de son apostolat cybernétique.

illustration2008112504.jpgEn ce sens, la traditionnelle boutade quelque peu arrogante des informaticiens, notamment ceux des services techniques, voulant que ce genre d’incident soit un « Code 18 » (l’erreur est à 18 pouces du clavier…) ne s’applique pas ici. On parle plutôt de gens normalement articulés et tout à fait fréquentables par vous et moi, des gens qui, pour la plupart ne tomberaient pas dans un piège de courriel écrit en anglais, se font subtilement arnaquer. On dit que ces temps-ci, les organisations qui disposent des plus beaux budgets de développement logiciel sont celles du crime organisé. En ce sens, la prochaine génération de maliciel sera encore plus subtile et difficile à parer.

illustration2008112505.jpgSi, comme moi, vous êtes neutre (ou libre), bref que vous n’avez pas pris parti pour une des trois grandes plateformes informatiques, Microsoft, Apple ou Unix/Linux, que vous les appréciez toutes les trois, vous savez que depuis quelque temps, les « incidents » criminels gagnent en fréquence sur les Mac et que votre distro préférée de Linux ne semble plus claquemurées dans la plus étanche des sécurités. Ce n’est qu’une question de marché. S’il y a de l’argent à faire à infecter le giron Apple, il le sera copieusement. Idem pour Linux. Et tant que Windows sera présent dans 90 % des ordis, l’essentiel du développement criminel y sera consacré.

Il va falloir admettre que l’ère des virus, ceux qui nous ont fait suer au cours des 25 dernières années est en voie d’être révolue. La mode des bravades anarchiques et des exploits pour démontrer sa supériorité en écriture de code est sur la voie de garage. Je ne dis pas qu’il n’y en a plus. Je dis qu’on parle désormais de maliciel, c’est-à-dire d’une synergie d’outils (l’un appelant l’autre, p. ex. le backdoor permettant le downloader, etc.) que l’on dissémine partout en se fiant au comportement des humains.

illustration20081125091.jpgQuand bien même des sites comme Technaute troqueraient leur bannière publicitaire en haut de page contre un message en gros gros caractères incitant les gens à s’informer avant de cliquer, les histoires quotidiennes d’horreurs vont continuer à s’accumuler à coups de milliers. À défaut de pouvoir attaquer militairement les quartiers russes, chinois, antillais et américains où sévissent les programmeurs du crime organisé, il va falloir continuer à se prémunir.

illustration20081125071.jpgEn novembre 2008, je crois qu’il est devenu socialement irresponsable de fonctionner sans antivirus et qu’il commence à être téméraire de ne pas s’assurer également d’un bon antiespiogiciel. Je crois également qu’il est de notre devoir citoyen de passer le mot autour de soi, de répéter à qui veut l’entendre : INTERNET EST UN ENDROIT TERRIBLEMENT DANGEREUX ! PROTÉGEZ-VOUS ET, A PRIORI, MÉFIEZ-VOUS DE TOUT CE QUE VOUS Y VOYEZ ! TOUJOURS !

Cela étant dit, intrigué par mon expérience d’hier et de ce matin sur le PC de mon copain, j’ai minutieusement vérifié les deux disques rigides de mon PC principal (je démarre avec celui de Vista 64, je vérifie (scan) l’autre sous Vista 32 et vise versa) et n’ai trouvé que trois espiogiciels commerciaux peu malicieux. Ils étaient sur le disque de Vista 32 bits où je ne vais quasiment jamais plus depuis l’été. Cela pour deux raisons. D’abord, mon antivirus, NOD32, fait au moins deux mises à jour par 24 heures et se targue d’être assez efficace contre les espiogiciels (tellement que je n’ai pas d’antiespiogiciel). Ensuite, parce que j’ai assez d’expérience pour savoir où ne pas aller, où ne pas cliquer.

Mais ça c’est moi ! On parie que d’ici janvier, quelqu’un m’amènera son PC à désinfecter ?

illustration2008112502.jpg
Publicités

49 réflexions sur “Sachant que le pire est à venir …

  1. Je roule sur Vista x64 sans anti-virus. Quand je suis pas sur d’un fichier, je l’ouvre simplement dans mon vmware. Pour ce qui est de surfer et les courriels, je suis mefiant et je pense avoir assez d’experience pour savoir ou cliquer et ou ne pas cliquer.

    Dans Firefox, j’utilise KeyScrambler (http://addons.mozilla.org/firefox/addon/3383) pour dejouer les keyloggers.

    Bonne chance!

  2. Depuis 3 ans, grâce à votre chronique qui en disait grand bien, je suis protégé par Avast version domestique gratuite. Je ne peux que m’en réjouir, n’ayant à ce jour jamais été infecté. Il est vrai que de plus en plus de pages sont bloquées par Avast. Je continue toutefois à refuser systématiquement les anti-machins qui ont «détecté» des «machins» et de plus je cherche un autre chemin vers la page que je cherchais; s’il n’y en a pas, au diable le site qui ne sait protéger ses visiteurs. De plus, j’utilise plus souvent spybot et spydoctor comme tous les autres «nettoyeurs» éprouvées.

  3. Je roule deux windows sur deux HDD different. Si jamais j’ai une merde avec un je le reformat et roule sur le deuxieme(reformate le premier).

    Je fais ca pas a cause des virus qui vont sur windows (gna gna gna,,, pas de virus sur Linux + gna gna gna) C juste un benefice que G decouvert parce que j’eclate beaucoup de HDD en montant de la video TV.

    Quand je monte un film ou combat ultime je deplace et re-encode plus de 500 gig a la fois.
    Les Hdd n’aime pas ca et ils ont tendance a eclater. A un moment G attraper une merde sur mon pc et je suis passer a l’autre hdd (windows) et me suis rendu compte que je n’avais plus a me battre contre les virus ( j’utilise quand meme une bonne protection).

    Quand ca pete Je re-format un windows sur mon vieux PC (pentium 4 3.2ghz.) Comme ca mon bon pc n’est jamais en rade.

    PS: @ Nelson Je viend d’acheter un pentium I7. Ca roule en tabarn. J’attend ton article sur le sujet.

    Ian @ Taiwan

  4. @ Nelson

    J’espere que ton ami fait des backup sur un autre HDD. Tu n’en as pas fait mention dans ton article precedent.

    Quand je monte le PC d’un ami la premiere regle est; 1 HDD pour Windows (comme ca win roule plus vite) 1HDD pour les documents (music, video et autres) + un HDD en backup.

    C la base quoi!

  5. Question:
    Si la personne navigue avec un profil Xp avec droits limités (donc pas de droits Administrateur) est-ce que ces bébitte peuvent s’installer tout de même ?

  6. N’empêche que j’ai fait switcher mes oncles, père et tante ainsi que certains amis sur OSX et du coup plus personne m’apporte leurs ordi parce qu’il est dans la mélasse ou fait des choses bizarres. Ce sont tous des gens susceptible de cliquer et de s’infecter.

    Maintenant ils ont la paix, les seules questions que j’ai droit ce sont des trucs sur comment faire tel ou tel chose.

    Je leurs installe une time capsule ou un disque dur pour l’archivage et pouf, léopard demande si on veut l’utiliser pour archiver. Les gens me demande, c’est tout ? rien d’autres à faire et mon ordi est tout archiver?

    M’enfin, si les gens aime mieux apporter leur PC aux Nelson de ce monde dont je fesai partie c’est leur choix 😉

  7. Maudit que vous vous compliquez la vie…

    J’ai un MacBook Pro connecté à mon routeur Time Capsule via Time Machine. Les backups se font à chaque heure sans que j’ait à intervenir. Mon DD saute? Pas de stress : j’en achète un autre, réinstalle OS X, sélectionne mon backup Time Machine et 45 minutes plus tard, tous mes logiciels sont réinstallés, mes mots de passe, signets, emails, etc. comme si rien n’était arrivé!

    C’est sans parler de la quasi absence des virus sur OS X. De toute façon, l’OS demande une confirmation avant d’installer un logiciel qui va jouer dans certains dossiers. Si l’utilisateur est assez cave pour pas se poser de questions, ben il mérite d’être infecté!

  8. Un nouveau virus est-il né? Je viens de soumettre un « beau !) commentaire et je me retrouve devant un écran qui me dit « que j’envoie mes commentaires trop vite (?) et m’invite « à me calmer » (sic).
    Compte tenu de la neige qui tombe tranquillement en ce moment, je me sens en pleine « sérénitude » et me demande bien pourquoi on peut me demander de me calmer????

  9. C facile de dire  » OSX sa a pas de virus » C vrai.. Mais 90% de la planete a Windows. Des truc pour les resoudres ou les bypass C cool, mais une attitude paternalist, C pas cool. Ca aide pas a resoudre le probleme.

    PS: Aux smatt qui disent que MAC/Linux a pas de virus. Si on passe tous a mac ou Linux ont gages-tu qui va y en avoir des virus?

  10. Je garde toujours mon bâton de pèlerin, j’éduque, j’explique et répond avec patiente à tous. Bref, je répand la bonne parole du Saint-Avast, Saint-Ubuntu, pendant un temps aussi Saint-Opera et après Saint-Firefox ou simplement celle des bonnes pratiques. C’est le nerf de la guerre, plus il va avoir de monde qui vont être capable de se prémunir contre ces attaques moins il va avoir de méchants pirates.

    Je ne crois pas que ce soit une guerre à finir, entre les éditeurs d’anti-cochonnerie et les méchants pirates. La problématique ressemble plus au nombre d’accident automobile qui a baissé de façon spectaculaire depuis 30 ans. Auto plus fiable, meilleur éducation et loi mieux adapté.

    @Ian_lambert

    Avec un core I7 ça doit pas mal plus tiré pour tes montages vidéos, est-ce que le gain est appréciable? Pour les disques si ce n’est pas déjà fait assures-toi qu’ils sont bien ventilé, un peu de fraîcheur il a rien de mieux garder un disque en vie.

    Remi.Net

  11. @ ianlambert

    Les virus, ça arrive pas tout seul. C’est un cas de code 12 où l’utilisateur installe n’importe quoi sans se poser de questions et un OS mal fait qui permet n’importe quel logiciel de rouler en tant qu’administrateur (chose qui a été réglèe avec Vista).

  12. Question existentiel!

    C’est quoi le bon code pour indiquer que c’est la personne devant le clavier qui est l’origine du trouble?

    – 12 comme Hiken
    – 13 comme utilisé par mes confrères de travail dans mon présent mandat!
    – 18 comme Nelson et c’est celui que j’utilise aussi, habituellement sinon j’utilise celui des aborigènes.
    – Et pourquoi pas des codes en métriques? un code 45 pour 45 cm devant le clavier ça donne environ 18 pouces.
    – Pas un code mais désigne la même choses, l’interface entre le clavier et la chaise ou le paravent. Code 18 est trop connu et ça ce glisse super bien dans une conversation au téléphone devant l’usager.

    Remi.Net

  13. @Nelson

    Juste comme info , au niveau des systemes a information critique Unix à plus de cheveux blanc en plus d’être majoritaire comme utilisation serveur . Pourtant Winserver est encore proie des problême de sécurité même si il est minoriataire dans le milieux .

    La question de sécurité surtout la différence est dans le concept de l’utilisateur versus le syst^me administrateur de l’ordinateur en question .
    La NSA (National Security Agency) donne tout un tas d’information sur la sécurité informatique et en explique le processus . Windows pour être en Admin ouvert contrairement a Unix est sa principal faiblesses et non le nombre d’utilisateur .

    Les colloques sur le BlackHat indique bien que sur un système de base Unix , les tentatives son possible mais de combien plus difficiles à cause de la structure des systèmes . Bien qu’un partisan de OSX Ubuntu a a une marge sur la sécurité encore plus élever car il protège même le user sur son propre accès root . Un virus sur un système Unix devrait par un trouver le moyen de se propager et ensuite cassé les 2 volets de sécurité imposé .

    Sur unix ont parlent surtout de malware , un programmes installer avec les bonne intentions de l’utilisateur admin avec une connaissance du compte root ( le mot de passe ) pour faire un réel dégat sinon ont parvoent toujour a bien récupérer l’ordinateur . Sous OSX ont flash la PRAMM et sous Linux on revient a une bonne config sous Windows et bien ont subit .

  14. @ianlambert

    Je te parlerai pas de Unix qui est en arrière de OSX qui le rend plus sécuritaire.

    Tu dit: Si on passe tous a mac ou Linux ont gages-tu qui va y en avoir des virus?

    je répond:

    he oui qui sait, mais pour l’instant ce n’est pas le cas et probablement pour un bon bout de temps.

    Alors pourquoi pas prendre la solution ou il y a pas de problèmes de ce genre ?

  15. Es-ce que ces pharases sont sarcastiques ?

     »Je crois également qu’il est de notre devoir citoyen de passer le mot autour de soi, de répéter à qui veut l’entendre : INTERNET EST UN ENDROIT TERRIBLEMENT DANGEREUX ! PROTÉGEZ-VOUS ET, A PRIORI, MÉFIEZ-VOUS DE TOUT CE QUE VOUS Y VOYEZ ! TOUJOURS !  »

    Parceque, franchement, vous représentez bien ce qui ne va pas au Québec dans les TI… Franchement… Aussi bien dire qu’il y a des terroristes partout dans les rues, NE SORTEZ surtout pas de la maison et barrez à double tour !!!!

    Je comprend bien qu’il y ait un paquets de ligiciels mal veillants sur le net… Mais faudrait pas non plus alarmer le monde et partir en peur…

    Je crois que le reste de votre article est bien correct… Mais SVP, ne mettez pas les gens en peur simplement pour donner du piquant à cette cronique… SVP….

  16. @ Nelson Dumais

    Vous dites : « Ce n’est qu’une question de marché. S’il y a de l’argent à faire à infecter le giron Apple, il le sera copieusement. Idem pour Linux. »

    Je ne suis pas d’accord avec cet énoncé. Je ne connais pas assez OSX pour en parler, mais je sais que sous Linux, il faut généralement les droits d’administrateur pour installer des programmes (à moins que l’utilisateur le fasse dans son propre répertoire, et encore faut-il qu’il sache comment le faire — file user system anyone? — et dans ce cas, seul son répertoire utilisateur pourra être endommagé). Je ne dis pas que Linux est invulnérable, mais je pense qu’il est beaucoup mieux protégé que Windows, toute mouture confondue.

    Mais la vrai question de sécurité revient toujours à l’utilisateur. Il y a eu chez moi un ordinateur Win98 pendant 8 ans. Pas un seul virus ni espiogiciel. Seulement une bonne protection et une utilisation prudente.

  17. @crobi222
    Pour plus de précision MacOsX EST un système unix , tout les outils Unix standard s’installent et fonctionne OSX est approuver (UNIX3) BSD/Darwin

    Linux est née d’une variante fonctionnant sous la même logique il possède néanmoins quelques différences par rapport a UNIX . A ce que j’ai lus , Linux a été réécrits a partir de Minix un dérivé de Unix (le kernel) mais cette petite variantes du fameux Linus n’a rien a envier a un UNIX proprio .

  18. @stvcc

    C’est ça que je disais, Unix est en arrière de OSX ou plutôt en d’autre termes, Unis est sous osx , non ça porte a confusion. Unix est la base de OSX, c’étais dans ce sens là que je voulais.

  19. @ reminet

    Je viens de sortir le ruban à mesurer pour en avoir le coeur net. Dans mon cas on parlerait d’un code 22 quand je travaille, et d’un code 30 en mode ludique comme en ce moment, avec mon dossier de chaise bien incliné. 😉

    12 pouces de l’écran, c’est à mon avis vraiment trop rapproché. Faut dire que j’ai un écran 26 pouces.

  20. @ crobi222

    Si tu peux me garantir que je peux faire fonctionner Autocad, Solid Edge et Solidworks nativement sur OS X, bien sûr que je vais dépenser 2000$ pour «augmenter ma sécurité». (en passant, se convertir à Linux ça ne nécessite pas de changer son matériel existant, tsé…)

    Traduction: le Mac (et Linux) c’est bien beau, mais CE N’EST PAS UNE OPTION pour bien des gens, tant bien même qu’ils le voudraient.

    [Ajouter l’icône de la binette qui roule des yeux]

  21. @gemnoc effectivement en ce qui concerne solidedge et solidwork mais kelkun que je connais qui fait du design de piscine et d,aménagement de structure pour les parcs oui oui a flusher Autocad pour Turbocad et Archicad qui fonctionne en natif sur son gros mac pro …
    Tout depend de l’outil parfois il faut chercher mais un logiciel important comme Catia n’existe pas sous Windows sans passer par un emu . IL est natif sous Unix . Chaque système a ses outils Xsan c’est une petite merveille dans la gestions des unité sous réseau .

  22. @genmoc

    Autocad, Solid Edge et Solidworks fonctionne sur un mac. arrête d’avoir des oeillères. Et un mac ça commence pas à 2000$ (yeux qui roule vers le haut)

  23. Ouais… C’est pas toujours entre la chaise et le clavier que ça se passe… C’est comme la grippe, ça là – le Sénateur ou l’ouvrier peuvent l’attraper! Pis anyways, ce n’est pas si important de savoir à qui la faute – parce que c’est celle de ces sale types nous balancent ces emmerdes par la gueule!

    Mais ce que je remarque autour de moi, c’est que ça semble être un peu plus sous contrôle que dans le temps où j’utilisais Windows (1992-2004). Par exemple, je remarque que les gens sous Vista ont beaucoup moins de problèmes de ce genre. Alors, de ce côté, ça semble s’améliorer.

    Ce qui me fout vraiment la frousse, par contre, c’est que ces saloperies pourraient, potentiellement, faire beaucoup plus de dommages… Je ne serais pas surpris de voir, un jour, un « vrai de vrai » virus, le genre qui paralyse une ou plusieurs villes (ou pire!) – la totale, quoi…

    Pis bon… bien entendu, si jamais Linux « pogne » un jour, on verra sans doute à ce moment-là l’infection suivre – idem pour les Macs. Ça peut prendre un certain temps -sont un petit peu plus durs à « craquer » – mais bon, ça se craque pareil, là…

  24. […] vous savez que depuis quelque temps, les “incidents” criminels gagnent en fréquence sur les Mac […]

    Affirmer cela sans citer aucune source ni référence me semble bien… léger.
     

  25. @crobi222
    Autocad en natif n’est pas encore disponible mais il y a d’autres alternative .. mais bon c’est pas le sujet .

    Ici il n’est pas question de la réputation de Mac en tent que t’elle mais de UNIX au niveau de sa sécurité arrivé a casser Mac c’est aussi casser AIX de IBM et les OS de SGI et SUN , sans compter que le crack pourrais aussi je dis bien pourrais aussi , sur LInux mais ce dernier possède quelques variantes différentes pas grosse mais existante .

    Les prob de sécurité sous Windows sont généralement asser simple , un gonzo avec VisualBasic peut arriver a buster la moitier des PC sous WIndows car la structure même de windows est de tout faire fonctionner .

    Vous voyez certain vois cela comme un point faible mais ceux qui aime Windows c’est pour justement cette raison . Tout ou presque marche sous Windows . Un petit utilitaire comme MIRC ici que tlm connais bâtie de façon si simple pour avoir un accès client a un internet relay Chat UNIX et sa marche , je peut vous dire par contre que pour UNIX avoir un utilitaire sur un autre système c’est autrement plus corsé a programmer et plus long . Les processus de programmation sous Windows sont beaucoup moins complexe et touche donc beaucoup plus gens .

    Ce petit plus que Windows possède et bien c’est en même temps son point faible et je ne vois pas comment Microsoft pourra en venir a bout .
    Moi en ce qui me concerne j’ai touché au MSDOS, VBASIC et de très loin au C mais j’ose même pas en faire état . Sous linux je me contante de faire mes commandes sous sudo/ et modifier les scripts mais dans le MAC ayoye rien de facile n’est proposé . Les outils pour Dashboard sont pas mal tout ce que je touches et je suis loin d’être un artiste (moi ma branche c’est le hardware) .

    Ce niveau + élever en connaissance en ce qui concerne Unix/Linux explique en gros pourquoi les virus ou autres cochonnerie se font si rare . Windows est beaucoup plus accessible .

  26. @ crobi222

    Je me demande qui a les oeillères. J’ai parlé de NATIVEMENT. Je l’ai même mis en gras, bordel !!! Pour faire fonctionner ces applications sur Mac, on doit le faire dans Windows au moyen de BootCamp! Et je ne repartirai pas la controverse sur les prix, mais je peux te dire que c’est probablement ce je devrais payer pour l’équivalent de ma machine montée sur mesure. Considérant le markup exagéré sur les pièces par Apple…

    @ stvcc
    «un logiciel important comme Catia n’existe pas sous Windows sans passer par un emu . IL est natif sous Unix .»

    Tu dois parler de Catia V4. Ça fait longtemps que V5 est natif sous Windows. D’ailleurs, il n’y a plus beaucoup d’applications MCAD/CAM qui ne sont pas sous WIndows.

  27. @ stvcc

    Comme il a été dit, le maillon faible de la sécurité sera toujours l’utilisateur. Dans le cas d’Antivirus 2008, ce dernier s’installe après que l’usager ait donné son approbation à une boîte de dialogue. Qu’est-ce qui empêcherait la même chose sur Linux/MacOS? À moins que des fenêtres «pop-up» soient impossibles à réaliser sous ces systèmes?

  28. Si ça peut aider quelqu’un j’ai aidé un ami à se débarasser de antivirus 2009 avec Malwarebytes’ Anti-Malware 1.30 qu’on peut télécharger gratuitement ici:http://www.download.com/Malwarebytes-Anti-Malware/3000-8022_4-10804572.html?tag=mncol&cdlPid=10896905

    On télécharge.
    On installe.
    On démarre les scan.
    C’est très facile.

    Pour prévenir les problêmes:

    AVG antivirus free edition
    Zonelabs firewall free edition.
    Key Scrambler free edition.

    Tout ça est gratuit et ça marche très bien.

  29. @gemnoc

    ben sous Mac je crois que passer d,un système a l’autre c’est compliquer dans le genre ( furteur internet a une application logiciel ) Si mon Safari me crée des gourdes je le jette et j’en réinstalle un autre et les prob sont pour ainsi dire fini a moins que ce soi un script alors je le trouve et je le jette il n’y pas dans UNIX une base de registres comme dans WIN ou les prog s’échange les info chaque aplis est plus ou moins indépendantes .
    Juste la désinstallation d’un prog sous OSX est ridicule c’est pratiquement comme jetter un document word sous Windows .

    Un programme sous Unix est fait en sort qu’il ne peut que lire les donnés nécessaire sans les modifier pour le reste il les possède tous dans son propre paquetage il est pour ainsi dire indépendant de tout autre programme .Pour modifier les donner critique il faut ouvrir un autre compte comme celui Admin ou Root et donner le mot de passe et seulement la on peut modifier une donnée critique .

    Comme exemple pour désinstaller Firefox je prends son paquet dans le dossier Application et je le glisse simplement a la poubelle et c’est pour ainsi dire fini .. Les résidus peuvent facilement être trouver et effacer de la même façon mais il sont quand même rare les prog sous OSX qui laisse des résidus .
    Chaque paquet à ses propre extension et sous programmes car il ne les partage pas dans une base de registre .

    C’est la raison pq faire une applications qui a des instances multiple est si chiante a fabriquer sous UNIX .

    Je ne dis pas que pirater UNIX est impossible mais seulement beaucoup plus compliquer et demande plus de ressource . De plus un malware de quelques KO sous WIn deviendrait de quelques MO sous UNIX .

    CHose par contre que je j’imagine . Ce n’est pas arrivé encore mais le jour ou un crack brisera UNIX ca va donner un grand coup , vous imaginer . Des serveur comme Visa , les site boursiers et de transactions financière majeur qui roule sous UNIX depuis des lustres ouachhh . La Panique a Pékin comme ont dis .

  30. Nelson,
    Le combat de coqs entre systèmes d’exploitation est-il bientôt terminé? Cela allonge bien inutilement la lecture d’un blogue autrement fort intéressant.

  31. Que pensez vous de cette solution

    Un Linux (au choix) sur clé usb (avec ou sans cd d’amorçage) + AVG antivirus free edition (disponible aussi pour linux) pour dé-véroler un ordi infecté par antivirus 2008?

    Tant qu’à y être… prendre un distribution légère pour laisser 99.999% de la puissance pour les scans (bon pour le 99.999% c’est une approximation… genre … sté-veux-dzire!)

    J’ai justement un 4 gig qui traîne… hum!
    Des heures de plaisir!

    Vazz

  32. À moins que seul « Malwarebytes’ Anti-Malware 1.30 » soit assez décapant avec enzymes blanchissants pour nettoyer cette oeuvre du « 666 »

  33. Maître Nelson,

    Quelle grande leçon d’humilité, à savoir qu’on apprend à tout âge même quand on est blogueur (Ouashhh! Quel mot affreux!) professionnel.
    Sauf que cet apprentissage n’est pas terminé. Vous avez eu la chance de tomber sur des malicites [c’est mieux que malware] pas trop futés. Et récupérer facilement les données de l’utilisateur. Chanceux !

    Cet automne, un monsieur est venu me voir pour décongestionner son ordi. Il était juste trop congestionné, qu’il me dit. Je cherche l’antibibitte: rien dans la barre de notification. «- Où est l’antibibitte?» «- Il est installé. Pas de problème là.» Et l’argument tue-mouche: «- Y faut arrêter de paranoïer avec les virus et ces trucs. J’ai freedom installé. Pas de problème.»
    Bon! Je sors mes gants de boxe? S’il le dit, pas de problème. Alors je repars le Freedom. Un peu de décrottage, et planifie les scans pour la nuit.
    Lendemain matin, le Win est à terre, les fichiers utilisateurs introuvables. Monsieur me revient. J’installe son DD en serf sur le mien pour ressusciter son win et ses fichiers. Ben en ressussitant un exécutable, j’ai contaminé le mien. J’ai tout perdu, sauf mes photos.
    Bref, en réinstallant un Windows même apparemment débibitté de ses rootkits, si les exécutables ne sont pas écrasés par la nouvelle installation, ils sont toujours là.
    1.La mise à zéro du DD s’impose malgré les apparences. Question de sécurité.
    2.On débranche l’ordi, on enlève la pile, on laisse mourir l’ordi d’une mort mortellement mortelle.
    Après quoi, on réinstalle, on partitionne, etc.
    Le monsieur ne comprend toujours pas qu’on a beau avoir une chaufferette dans son char, si à 40 sous zéro on ne la part pas, il fera frette dans le char… Trop compliqué. Trop technique, qu’il m’a dit. Son ordi allait bien pis quand je lui ai touché, j’ai tout fokkaté. Ben oui… C’est ma faute. Évident…

    Nelson, vous avez raison au sujet des rootkits, mais peureusement raison. Ils sont trop complexes pour s’avérer le produit de petits maffiaboys. Le crime organisé est là dedans avec des ingénieurs et programmeurs. Oui. Mais pas juste le crime organisé:
    Également les États pratiquant le cyberespionnage, voire le cyberterrorisme, et on peut nommer des noms. J’espère que vos boss ne vous limitent pas dans les dénonciations parce que les bigboss font des affaires dans ces pays…
    Également le cyberterrorisme ethnoreligieux. J’espère qu’il ne vous est pas interdit d’en causer parce que cela peut produire une merde à l’état planétaire.

    Mais le premier rootkitteur planétaire s’appelle Microsoft soi-même. Vos lecteurs qui me semblent plutôt dénaisés en matière informatique savent que le Win est troué de portes de garages par où pénètrent les pirates et rootkitteurs professionnels.
    Exemple, parce qu’il faut toujours s’accoter pour ne pas divaguer.
    La navigation interne suivante: C:\WINDOWS\Help\Tours\WindowsMediaPlayer\Audio\Wav.
    C’est un fichier Wav. Cela s’ouvre avec WMPlayer normalement. Comme nous sommes anormaux, nous ouvrons avec notepad [clic droit; ouvrir avec; notepad]. On descend complètement au bas de la page. Que trouve-t-on? La note suivante: «LISTB INFOICRD». C’est quoi ça? Réponse et commentaires à l’adresse suivante:
    http://www.gamerz.be/actualite/t-microsoft-utilise-un-logiciel-cracke-page3-104559.html
    Un site journalistique US spécialisé dans les affaires informatiques dont j’ai perdu l’adresse avec le reste [voir ci-haut] dénonçait déjà l’affaire il y a des années.
    Maintenant, reculez d’un pas à l’adresse interne que voici: C:\WINDOWS\Help\Tours\WindowsMediaPlayer\Audio;
    cliquez sur htm. Il ouvre votre navigateur internet. Pour faire quoi? Je paranoïe sûrement.

    Le plus merveilleux rootkit de Microsoft: le prétentieux «Windows Genuine Advantage Notifications». Comme rootkit, trouvez mieux. D’abord, où est il? Si vous avez un win, essayez de le trouver à l’aide de l’Assistant. Toutou va se branler la queue ou Minou se pourlicher longtemps avant de dire: rien trouvé. Je copie l’adresse du registre:
    HKCU\Software\Microsoft\Search Assistant\ACMru\5503.
    Si j’étais un cyberespion à la solde d’un pays ou d’une religion que je ne peux nommer de peur que Cyberpresse se fasse poursuivre, c’est la plus belle crisse de porte de garage ouverte sur un port invisible.
    Microsoft s’est fait poursuivre aux US il y a quelques années pour cette pratique, celle-là même. Finalement, MS a reculé, un utilitaire est apparu sur le net pour en débarrasser nos ordis, appelé: «removewga_removewga_1.2_anglais_21437.exe». La tempête calmée, MS est revenu à la charge. N’essayez même pas l’utilitaire: inefficace en ces temps qui sont les nôtres… À moins que vous ne l’ayez modifié! Petit[e]s coquin[e]s… (C’est quoi votre adresse courriel?)
    Bref, un vrai beau rootkit…

    Parlant de rootkit pour terminer, comment rendre le mot en français. Nos bollé[e]s de l’Office de la langue française ont traduit:
    trousse administrateur pirate. J’achète le mot drette-là…
    Sauf que la définition est juste. Que dit-elle? Un ordinateur est subjugué par un envahisseur extérieur. Subjugué = sous le contrôle d’un joug. Un rootkit n’est rien d’autre qu’un joug asservissant un ordi à un occupant qui le contrôle en maître. D’où les termes suivants de mon cru:
    Jouguier: [suffixe ier = objet, récipient]: rootkit;
    Jougaire: [suffixe aire = personne, fonction] comme dans corsaire – cyberespion ou cyberterroriste professionnel;
    Jougage: [suffixe age = action, résultat de l’action, état, produit] activité des trous d’cul qui nous envahissent…
    Jougaille [suffixe aille = collectif, péjoratif, mépris] communique notre affection débordante pour ces dits trous d’cul…

    Comme il est hors de question que je passe au Vista, et même que j’en installe pour d’autres, j’ai commencé l’étude du Ubuntu.
    Si quelqu’un a un truc pour faire fonctionner mon WordPerfect sur Ubuntu, je serai comme Nelson Dumais: assez humble pour me laisser enseigner.

  34. @ Nelson

    Je ne suis pas très connaissante en ordi, mais en juin 2008 j’ai eu affaire avec Antivirus 2008 que j’ai acheté. Ben oui, je me suis fait avoir.

    Je ne sais plus trop comment j’ai su que c’était pas correct, mais ça disait que pour enlever tout ça, il fallait aller sur « PCTHREAT.COM ». Il y a pleins d’informations sur toutes sortes de « bibittes » dans ce site.

    Rendu là-dedans, j’ai suivi la recette et je me suis débarassée de la « nuisance ». Pis, en plus, je me suis fait rembourser totalement.

    Plus de problèmes. Pas pire pour une apprentie. hein.

  35. @ Nelson

    Le lien que tu donnes dit bien que :

    The Trojan [is] posing as a codec needed to play video files, a technique used to trick the user into downloading and installing it.
    […]
    However, the company dismissed the tool as a serious threat because a potential hacker has to have physical access to a system to install the backdoor.
     
    Tu ne vas pas affirmer qu’un Trojan que l’utilisateur doit installer lui-même ou une attaque qui requiert l’accès à l’ordinateur sont équivalent à ce qui affecte les PC ? Je sais lire les commentaires que les lecteurs laissent ici, et je constate qu’il y a une différence « ontologique » entre Mac OS X et Windows, la part de marché n’a rien à y voir, et d’ailleurs si c’était le cas, Mac OS X serait affecté à hauteur de 15% des virus en circulation (si on établit la part de marché de Macintosh à 15%), ce qui n’est manifestement pas le cas.
     
    Encore une fois, si un virus ou un malware ou autre nuisance a besoin de la collaboration de l’utilisateur, c’est que le système est invulnérable.
     

  36. @ gillesdrh

    Les gens qui ont eu Antivirus 2008 et autres chevaux de Troie ***ont cliqué sur quelque chose qui a fait qu’ils se sont installés***. Ils ont donc été incités à le faire. C’est juste un clic de moins qu’avec le Mac.

    Ça commence à être de la mauvaise foi…

  37. Je voudrais juste lever mon chapeau à lendgien pour son entrée fracassante sur ce blogue. 😀

    Commentaire très verbeux mais aussi très intéressant!

    «Si quelqu’un a un truc pour faire fonctionner mon WordPerfect sur Ubuntu, je serai comme Nelson Dumais: assez humble pour me laisser enseigner.»

    D’après la AppDB de wineHQ, il me paraît hasardeux de tenter de faire fonctionner la suite WordPerfect sur GNU/Linux… Ça pourait fonctionner, mais non sans beaucoup de bidouillage…
    http://appdb.winehq.org/objectManager.php?sClass=application&iId=222

  38. @ jmv1
     
    La mauvaise foi consiste à confondre les attaques qui nécessitent la collaboration de l’utilisateur, qui existent sur Mac et sur PC, et celles qui se produisent à l’insu de celui-ci, inexistantes sur Mac.
     

  39. @ gillesdrh

    Dans le cas qui nous occupe, soit l’ami de M. Dumais, on lui a demandé de cliquer sur OK (non sans l’avoir averti que son ordi était infecté). Il n’a à ma connaissance pas cliqué à son insu. Il pourrait se produire la même chose avec un utilisateur Mac de même niveau, avec un clic de plus. Idem pour Linux quand quelqu’un aura trouvé le moyen qu’il faut.

    En anglais, ils appellent ça « social engineering », je crois.

  40. @ lendgien
    J’ajouterais au commentaire de gemnoc qu’en plus d’être abondant, ton commentaire est bien écrit, intéressant à lire et, bien que tu sembles avoir de bonnes connaissances dans le domaine, pas pédant. Fort utile quoi !

    Ton exercice sémantique est digne de mention itou. « Jougaille = communique notre affection débordante pour ces dits trous d’cul… »

    Chu sûr que les dauphins et les Dennis de ce monde apprécieront…

    Alex.

  41. Citation:

    « Jim777

    Le Jeudi 27 Novembre 2008

    @ vazimollo

    Malwarebytes’ Anti-Malware 1.30 est tout ce dont j’ai eu besoin pour aider mon ami à se débarasser de ”antivirus 2009”. » Fin de citation

    Oui merci!

    j’ai envoyé cette recette à mes contacts Windowsiens.

    @ tous les Linuxiens pratiquant ( lol )

    Je suis sous Linux à 100% et recherche ici des solutions Linuxiennes, par curiosité finalement, j’aimerais savoir si selon vous la configuration suivante aurait des chances d’éradiquer l’œuvre de « Celui-dont-on-ne-doit-pas-dire-le-nom » soit… Antivirus 2008-2009 par Lord Voldem…oups!

    « Un Linux (au choix) sur clé usb (avec ou sans cd d’amorçage) + AVG antivirus pour dé-véroler un ordi infecté par antivirus 2008? »

    Au plaisir de vous lire

    Vazi-té-kapab

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s