Mise à l'essai de Rainlender 2.4

illustration20081110011.jpgCertains matins, je me lève d’humeur gugusse. Et quand cela se produit, je vais fouiner ici et là sur le Net dans l’espoir de dégoter le mirifique gratuiciel qui changera ma vie. C’est ce qui explique que tout à l’heure, j’ai visité mes sites de prédilections, Download.com, Versiontracker.com et Telecharger.com. Si ma récolte a été décevante, p. ex. Gooo de Novell, j’ai néanmoins découvert un produit sympathique avec lequel je me suis amusé quelque peu. Il s’agit de la version 2.4 de Rainlendar Lite, un utilitaire d’emploi du temps qui fonctionne sous Windows (2000, XP et Vista), Mac OS X (10.4 ou mieux) et Linux (Ubuntu 7.10 ou mieux).

illustration2008111002.jpgSi vous disposez déjà de gros logiciels commerciaux comme Microsoft Outlook, oubliez ça. Je vous parle ici d’un gratuiciel conçu pour ceux qui, typiquement, voudront s’en tenir au stricte minimum en termes de dépenses informatiques. Rainlendar utilise la norme iCalendar que l’on retrouve dans Lotus Notes et iCal d’Apple. De plus, étant unicode, il se localise d’un clic. Côté ressource, il est assez gourmand : près de 20 Mo dans mon cas (sous Vista 64).

Ce produit s’installe sans histoire et vient prendre place sur le Bureau. L’espace d’affichage requis dépendra évidemment de l’habillage choisi. Dans le cas de celui pour lequel j’ai opté (prise d’écran ci-contre), il est un peu plus large que la bande de gadgets particulière à Vista et est à moitié moins long. Incidemment, la nature du codage de Rainlendar fait qu’il ne peut y figurer comme gadget.

illustration20081110041.jpgVous avez compris que Rainlender était facile à configurer, à bidouiller (il existe différents habillages) et à localiser. Il suffit de télécharger les modules qui nous intéressent. En cliquant de la droite, on obtient un menu contextuel qui nous permet de modifier l’affichage, d’ajouter de l’info, de consulter, etc.

Il existe une version Pro (9 euros 95) qui permet d’utiliser Rainlender en mode partage et qui, par surcroit communique (aller-retour) avec Outlook et Google Calendar. Vous changez un événement dans Rainlender et, automatiquement Outlook ou Google Cal. font la modification. Ou vice versa.

Pas pire !

illustration2008111005.jpg illustration2008111006.jpg
Publicités

14 réflexions sur “Mise à l'essai de Rainlender 2.4

  1. Bonjour M. Dumais

    Intéressant logiciel, qui n’offre cependant pas de manière de franciser sur ma plateforme Mac, Seuls Linux et Windows supportant le Poedit nécessaire .

    Moi aussi humeur gigusse

  2. La vrai utilité de ce programme est …?
    @Nelson
    Pourriez vous me donner des exemples de son utilités , des exemple concrètes que iCal ne répond pas ?

    Comme gestionnaire d’emplois du temps , iCal en ce qui me concerne pour avoir une routine assez bien établis . me semble suffisant mais je suis curieux de savoir comment iCal pourrais être mieux , ou faire mieux ?

  3. @ stvcc

    iCal est un bon logiciel qui est fourni avec le Mac OS X. Autrement dit, la plupart des utilisateurs d’ordi n’y ont pas accès. Rainlender fait essentiellement la même chose, mais il se configure mieux et se bidouille. En ce sens, il est peut-être moins essentiel si vous êtes un utilisateur de Mac, mais pourra être apprécié des utilisateurs de Windows ou d’Ubuntu.

  4. «Si ma récolte a été décevante, p. ex. Gooo de Novell»

    Si je puis me permettre, en quoi avez-vous trouvé Go-oo décevant, M. Dumais?

    Je comptais essayer cette version d’OpenOffice, qui selon Novell serait plus rapide…

  5. @ gemnoc

    Je pensais essayer un produit dérivé, sauce Novell, de OpenOffice.org. Le logo de Gooo est effectivement joli et ce qu’on en dit laisse croire à quelque chose de vraiment différent. En réalité, je me suis ramassé avec la version 2.4 légèrement allégée d’Ooo avec exactement la même interface, sans qu’on ne mentionne nulle part qu’on utilisait en fait Gooo. Et comme je trouve la version 3 d’Ooo supérieure à la 2.4, comme je n’ai pas trouvé que Gooo était tellement plus vite que ladite version 3, j’ai estimé avoir perdu mon temps à essayer ce produit. Voilà la raison de ma petite périphrase assassine.

  6. @Nelson

    Aaaa donc c’est comme retrouver iCal sou mon Ubuntu enfin de compte ? bien merci beaucoup de l’information .

    Une application qui risque peut être de devenir populaire .

  7. Bonjour,

    Sous Ubuntu il y a iCal mais il y a aussi Evolution qui gère aussi l’emploi du temps. Bon! reste à voir comment comment ce dernier se classe comparativement à Rainlender.

    Qu’en pensez vous?

    Vase-est-molle-Oh!

  8. C’est vrai qu’evolution sous Ubuntu est déja très bien intégré au système (accès via clic sur la date/heure, etc) avec sa fonction calendrier. Donc un peu similaire à ce qu’on trouve sur le mac… Une comparaison des fonctionnalités d’Evolution et Rainlender serait intéressante!

  9. Bonjour,

    Il y a aussi dans «Thunderbird» le «modules complémentaires» «Lightning» qui fait la même chose. Quoique je n’ai pas trouvé le moyen de le franciser.

  10. @ Vas-y à fond la caisse

    J’ai Thunderbird et Lightning ! In french, please !

    En naviguant sur le site des modules complémentaires de «Thundy», tu trouvera sûrement ton bonheur. Si ton Thunderbird est anglophone, il est possible que les modules offerts le soient aussi. Vérifie.

    Sinon, fonce, mânem, fonce ! Et francise-moi ça, c’te bébelle !

    Le Dauphin ternational… de course !

  11. J’utilise ce petit logiciel depuis quelques mois maintenant et j’aime bien. En conjonction avec Lightning (en français!), je trouve plus utile d’avoir mon calendrier sur mon bureau, comme il est beaucoup léger que Thunderbird (chez moi, environ 10Mo sur XP)

  12. Sous Mac Rainlendar2-Lite.app est pratiquement impossible à franciser. J’ai rien trouvé en ce sens. Et vous ?
    Le module .r2lang est pour ainsi dire inopérant.

  13. Lightning en français: J’ai trouvé!
    Misère! J’en rougis tellement c’était simple. «St’ ivident » comme dirait une certaine « Ex-Blonde-D’ex-Ministre »

    Synaptic est mon ami: Le paquet linguistique: lightning-extension-locale-fr était là… Bien en vue… Clic et voilà!

    Vazi « None Pokus Niaisarae »!!!… Ne niaisons pas aêke la Puck (en latin)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s