Mise à l'essai d'Opera 9.5

illustration2008061201.jpgÀ la veille du lancement final du fureteur Firefox 3, alors que Microsoft commence à avertir les webmestres au sujet de la venue imminente d’Internet Explorer 8, Opera 9.5 (nom de code « Kestrel »; petit faucon) nous arrive de sa Norvège natale plus beau, plus riche, plus agréable et plus malléable que jamais. Tellement qu’on dirait un nouveau joueur sur le marché, un joueur aussi ergonomique que rapide. Pourtant, si on se fie à Wikipedia (voir l’illustration ci-après), Opera n’était tout récemment que le numéro 4 dans cette industrie, presque ex aequo avec Netscape dont le soutien et le développement ont cessé le 1er mars dernier. En ce sens, la contribution d’Opera vers l’excellence et le respect des normes risque de passer inaperçue pour bien du monde. Ce qui est bien malheureux.

illustration2008061210.jpgC’est que la part du lion, 74,13 %, reviendrait à Internet Explorer toutes moutures confondues, un fureteur qui ne fonctionne que sous Microsoft Windows et qui échoue aux tests de conformité normative Acid2 et Acid3. En comparaison, sa concurrence est développée pour de multiples plateformes. Ainsi, Safari (6,09 %) est biculturel Mac – Windows, alors que Firefox (18,19 %) et Opera (0,7 %) sont à l’aise sous Windows, Mac OS X et Linux. Pour être honnête, si j’ai réussi à bien installer Opera 9.5 sous Windows, Mac OS X et Ubuntu, je n’ai pu y arriver sous OpenSUSE, une histoire de YaST et de paquetage mal compris.

Et, côté conformité, comme le démontrent les deux prises d’écran ci-après, Opera 9.5 réussit le test Acid2 et obtient 83 % sur le test Acid3, ce qui fait de lui le produit le plus respectueux des normes après Safari WebKit Nightly Build, un outil Web expérimental. Cela en soi constitue une excellente nouvelle. Plus il y aura de fureteurs évolués manifestant autant de respect, plus la pression sera forte sur Microsoft pour qu’elle fasse encore plus afin de rendre Internet Explorer conforme (oublions IE6 et IE7) et, en corollaire, moins il y aura de sites mal programmés qui arrive à bien paraître grâce, justement, à IE6 et IE7.

illustration2008061203.jpg illustration2008061202.jpg
Opera 9.5, test Acid2 Opera 9.5, test Acid3

Pour en revenir à Opera 9.5, disons qu’il propose énormément d’avantages. Ainsi, il agit un peu comme guichet Internet unique. D’entrée de jeu, il offre des fonctions de courriel (je me suis ouvert un compte gratuit de messagerie avec une adresse qui se termine par @operamail.com), de réseautage social (bof !), de clavardage (re-bof !), de news, de flux RSS et même de BitTorrent. Je vous jure ! En plus, ses fabricants lui ont renforcé la sécurité, l’ont nanti d’une protection accrue contre l’hameçonnage et l’ont programmé très très serré : la version 9.5 accapare moins de mémoire que jamais.

illustration2008061205.jpg
Sous Ubuntu 8.04
illustration2008061206.jpg
Sous Mac OS X 10.5
illustration2008061207.jpg
Sous Windows Vista

Quant à son interface, elle diffère de celle des autres produits du genre. Pas seulement parce qu’elle fait maintenant dans le 3D sur fond d’obsidienne, parce qu’elle offre toutes sortes de possibilités de configurations. J’ai même découvert une façon d’arriver un peu à ce qu’offre le nouveau service Findloo dont je vous parlais l’autre jour. Ainsi, si vous cliquez sur le bouton « Recherche » à l’extrême gauche (une petite loupe, comme vous pouvez la voir sur l’image ci-après), une nouvelle colonne vous apparaît vous proposant plusieurs moteurs de recherche. Si vous tapez une requête dans la case du haut, p. ex. « technaute », vous avez accès à tous les résultats.

illustration2008061211.jpgAutre différence, la barre d’onglets est en haut de la barre d’adresse. Donc, pour se créer un lien permanent (avec parfois une « flavicone ») sur sa barre personnelle, il faut glisser l’URL vers le haut. Vous riez ? J’ai mis un bon quinze minutes avant de comprendre … Quoi qu’il en soit, côté onglets, j’adore ! Je n’ai qu’à en toucher un de ma souris pour qu’une mini-fenêtre m’en présente le contenu, un peu à la manière de Vista avec les boutons de fenêtre sur la barre de tâches. De plus, si je me fais aller la roulette de souris en cliquant de la droite, une petite fenêtre me donne la liste de mes onglets ouverts, Me promener de l’un à l’autre est alors simple et rapide. Et, à l’extrême droite, si je clique sur le signe « + », Opera m’affiche une page dite de « composition rapide », une mosaïque faite des sites où j’aboutis le plus souvent.

En fait, c’est dans le détail que l’on apprécie la finesse de ce fureteur. Par exemple, si je copie-colle l’URL de Technaute, soit http://technaute,com, dans Firefox, je dois ensuite taper sur la touche « Enter » pour avoir accès au site en question. Mais si je fais la même chose dans Opera 9.5, comme le démontre l’illustration ci-après, j’ai accès à une adresse « vivante » (« Paste-and-Go »), laquelle je n’ai qu’à titiller de la souris pour qu’elle me donne l’accès au site.

illustration2008061212.jpg

Autre exemple, si, en cliquant de la droite, je choisis le menu « personnaliser » et, dans la fenêtre qui apparaît, je clique sur l’onglet « Barre d’outils », je peux demander à Opera d’afficher une « barre de progrès » dans la barre d’adresse. Résultat, au lieu d’avoir un URL (p. ex. http://technaute.ca) pendant le chargement de la page, j’obtiens une progression d’information sur tout ce qu’Opera doit faire pour que ce charge ladite page. Intéressant !

illustration2008061213.jpgJ’écrivais plus haut que la sécurité et la protection avaient été renforcées. Pour en être bien certain, je suis allé chez Phishtank me cueillir quelques adresses à odeur de souffre et je les ai testées. À chaque fois, j’ai obtenu le message affiché ici à droite. Par contre, avec mes autres fureteurs, j’ai obtenu des résultats un peu décevants. Les sites malicieux de Phistank ont pu, trop souvent, être ouverts dans Safari 3, IE8 et Firefox 3. Je vous conseille d’ailleurs de vous amuser, si vous en avez le temps, à en faire autant. C’est simple et assez révélateur.

Bien sûr, tout n’est pas parfait ! Ainsi, je n’ai pas trop compris le système de gestion des mots de passe, un truc appelé « Baguette ». De plus, je n’ai pas trouvé la façon de revenir en arrière quand on change certaines préférences. Par exemple, si j’enlève le petit casier de recherche à l’extrême droite de la barre d’adresse, le seul moyen que j’ai trouvé pour le faire réapparaître, est de remettre la configuration à « défaut », ce qui fait disparaître toutes les autres modifications effectuées. Autre problème, la masse de plugiciels disponible pour Firefox n’a pas son pendant ici, vraiment pas ! Autrement dit, il faut oublier bon nombre de ces petits gugusses que l’on a appris à aimer dans Firefox si on veut adopter Opera 9.5.

Reste que les points d’intérêt sont nombreux et que je pourrais continuer à vous en parler pendant plusieurs paragraphes. Le mieux, c’est de ne pas vous fier à moi (qui ne suis qu’un misérable journaliste), de vous télécharger le produit et de le mettre à l’essai. Vous m’en donnerez des nouvelles.

Publicités

72 réflexions sur “Mise à l'essai d'Opera 9.5

  1. « Si je peux trouver un plugin “validateur de code”, comme j’ai avec Firefox, je vais peut-être faire d’Opera mon fureteur par défaut! »

    @ marcofsky :

    Ils y a des outils pour le développement dans la section Opera Labs (http://dev.opera.com/tools/) et il y a aussi Dragonfly, qui est encore en développement et qui remplacera éventuellement ces outils. Pour Dragonfly, c’est inclus avec Opera : Outils (Tools) > Avancé (Advanced) > Web Developper Tools. Si ce n’est pas ce que tu recherches, il y a aussi quelques Widgets qui font probablement le genre de truc que tu recherches, suffit de fouiller un peu dans la catégorie Web Developper.

  2. @ viva_zapata

    C’est, en effet, assez frustrant cette situation où on a l’impression de ne pas être « propriétaire » de son PC… Lorsque j’ai acheté le Acer, je savais qu’aussitôt que j’allais y installer Ubuntu, la garantie s’annulerait. J’ai décidé d’aller de l’avant quand même…

    Par contre, lorsque j’ai acheté les Pangolins de System76, lesquels venaient pré-installés avec Ubuntu, je savais que, même si je repartitionnais le disque pour y installer XP ou Vista, il n’y aurait pas de problème avec la validité de la garantie! Je n’e lai pas fait, parce que, de toute façon, XP je le virtualise sous VirtualBox, mais je peux le faire si je veux!

    Pour ce qui est des DELL qui viennent avec Ubuntu pré-installés, je ne suis pas au courant des clauses de la garantie… Est-ce que celle-ci s’annule si on décide d’y installer Wondows en « dual-boot »? Ça serait intéressant de vérifier ça…

    Je ne comprendrai jamais pourquoi une garantie qui couvre le matériel impose aussi des contraintes logicielles pour que sa validité soit conservée – ça me dépasse!

    Surtout que dans ton cas, s’il y quelque chose qui est clair dans ton histoire, c’est que ce n’est pas un logiciel qui est en cause!

    Anyways… Tiens-nous au courant, c’est une histoire intéressante! (souhaitons qu’elle se termine bien!)

  3. Je suis passé à la version 9.5 d’Opera depuis sa sortie et je n’ai jamais eu de problème d’affichage sur le blog de Nelson. Opera est un fureteur qu’il faut apprendre à connaître pour apprécier. « Sites Preferences » est une des fonctions les plus utiles d’Opera. Elle offre à peu près la même protection que NoScript, mais il faut configurer Opera comme il faut pour que ce soit efficace (pas de JavaScript et de plug-ins par défaut). Il y’a aussi plusieurs autres fonctions qui sont cachées dans la documentation et qui ne sont débloquables que par « opera:config », l’édition de fichiers textes, ou une combinaison de touches. Je pense surtout à « ctrl+shift+L » qui offre un remplacement correct à Download Them All.

    gemnoc, d’après mes tests, la version release du 9.5 d’Opera (pas un beta) utilise moins de mémoire que la 9.27 avec les mêmes onglets. il faudrait prendre les données de milliers de personnes.

  4. Salut Nelson, excellente chronique sur un excellent navigateur. Il manque une information banale, mais utile selon moi. Depuis que j’utilise Opera (il y 9 mois environ), les « mouse gestures » sont mes amis. Plus besoin d’appuyer sur precedent ou suivant. Seulement besoin de cliquer gauche droite pour aller a la page suivante, meme lors d’une recherche sur google; et droite gauche pour aller a la page precedente. C’est simple, mais c’est agreable, c’est d’ailleurs pourquoi Opera est mon premier navigateur; Firefox, mon second lors des problemes de compatibilite avec Opera.

  5. @ lolcat : «et je n’ai jamais eu de problème d’affichage sur le blog de Nelson. »

    Avant, je ne sais pas; mais vendredi, tous ceux qui ont essayé Opera, oui. Mais depuis, Nelson a réglé le problème. Internet Explorer est aussi frileux au blogue de Nelson, paraît-il.

    Un détail qui est agaçant avec Opera, mais peut-être que je ne connais tout simplemnt pas le truc. Sur Mac, lorsque je sélectionne un site dans mes Favoris, elle ne s’ouvre pas dans l’onglet actuel. Il faut que j’ouvre un nouvel onglet pour la voir s’afficher.

    De plus, si je vais dans les Préférences, et que je lui demande de démarrer toujours avec une page blanche, lorsque j’ouvre un groupe de favoris… il m’affiche que des pages blanches!

    Des comportements un peu bizarres… ou je suis malchanceux!

  6. J’utilise Opera depuis des lustres (présentement, la version 9.26).

    Jamais de problèmes… Oui, quelque fois je dois me rabattre sur Explorer parce que des crétins ne savent pas respecter les règles. On ne va tout de même pas blâmer Opera de les respecter!!

    Jamais je ne voudrai me passer du zoom et de la baguette. Saviez-vous que vous pouvez inscrirer une tonne de notes personnelles, disponibles avec la bouton droit de la souris, pour remplir des formulaires et autres (en plus des données de la baguette) ?

    Prenez le temps de vous y habituer, sa rapidité en vaut la peine. De ce côté, Opera bat Explorer de façon magistrale.

  7. @ viva_zapata

    « Windows n’est pas à moi car je n’ai qu’une licence d’utilisation, le PC n’est pas vraiment à moi tant qu’il est sous garantie…

    Il y a tu quelque chose qui m’appartient ici? »

    C’est un modèle d’affaire qui me répugne au plus haut point, je dois te dire. Moi j’aime bien les choses qui sont à moi.

    Déjà que mon passeport appartient au gouvernement du Canada ! C’est la seule chose que je puisse accepter, puisque je ne peux la changer !

    Pour l’informatique, mon choix est clair: La liberté !

    Viva la libertad !

  8. @Marcofsky

    Ma théorie, là-dessus, Marc… c’est que le fabriquant garantie la fonctionnalité du PC et non pas que le hardware. Ainsi, il doivent commencer par, justement, déterminer si le problême est d’origine hardware OU software. C’est la première technique standard de dépannage.

    Ainsi, à titre d’exemple, si on ne peut pas déterminer si le problême est software au départ… et que les symptômes font qu’on décide de changer le motherboard: Ça ne réparera PAS le PC et ça va engendrer des coûts inutiles (nouveau motherboard et temps de diagnostic perdu) au fabriquant! Ça doit être ça, l’affaire…

    Je suis pas mal certain que c’est ça. Sans parler du deal qu’ils ont avec Microsoft car ils préinstallent leux foutu Vista et, compte sur Microsoft pour arriver avec une clause d’exclusivité… hein? Le matériel n’est pas aussi indépendant du logiciel qu’on l’aimerait! Un truc que Window$ et que Mac ont compri$ depui$ lontemp$…

  9. @trocupei

    Oui notre famille ça c’est à nous. C’est sacré, c’est ce qu’il y a de plus important dans nos vies.

    Aujourd’hui en cette fête des pères ma fille de seize ans, l’heureuse propriétaire du Gateway grillé, a écrit hier un poême pour mon père :

    ————————
    Nous sommes un trois novembre
    Nous sommes une soirée
    Nous sommes de notre famille des membres
    Nous sommes attérés

    Tu ne fais plus partie de nous
    Tu es couché inerte sur la couchette
    Tu ne m’appelle plus ta petite chouette

    Ils se vident de leur corps
    Elle refoule ses larmes
    Je ne sens plus mon âme

    Pourquoi es-tu parti Grand-Papa?
    J’avais tant de choses encore à te demander
    Pourquoi es-tu parti Grand-Papa?
    J’aurais tant aimé te dire encore, je t’aime
    ——————-

    Alors si vous avez la chance d’avoir encore votre père allez lui dire que vous l’aimez et lâchez vos ordis câline !!!

    Bonne fête des pères à tous !!!

  10. @claude_c
    « Or donc, respecter les normes est une chose. Savoir s’adapter en est une autre, semble-t-il. »

    Long temps de reponse mais bon: le principe de base d’un standard est de justement s’assurer que tout le monde parle le meme language. Si je parle en francais et decide d’inserer 2-3 mot en chinois, vous ne comprendrez pas et cela n’as rien a voir avec l’adaptation. JAMAIS mon compilateur ne me permet d’oublier un ; a la fin de ma ligne, ni ne me permet d’utiliser une variable que j’ecrit tout croche. C’est le principe de parler « le meme language ».

    Maintenant, la question etant pourquoi la table s’est fermee? Et si vous vouliez VRAIMENT laisser la balise ouverte? Firefox sait-il lire dans votre esprit? Peut-il deviner ce que vous voulez vraiment faire? Doit-on laisser a un programmeur le choix de comment ma page va s’afficher ou de decider quand il detecte une erreur? Qu’est-ce qui a creer la fermeture de la table? La balise non fermee ou la decouverte d’une autre balise?

    Non. C’est au programmeur de taper ses donner comme il se doit. Que diriez-vous si votre lecteur de musique decidait par lui-meme d’arreter votre musique, parce qu’il croit qu’elle est terminee? La pluspart des probleme d’affichage de page sont creer justement parce que certains browsers sont « tolerants ». On fait nos test, ca s’affiche bien mais on ne se rends pas compte qu’il manque quelque chose. On passe au QA (s’il existe), qui eux nous renvoit le projet parce qu’il ne passe pas les tests: 1 journee de perdue.

    Je sais qu’au niveau de l’utilisateur, on prefere ne pas se poser de questions. Mais la tolerance aux fautes n’encourage pas le programmeur a bien faire sa job, il l’encourage a tourner les coins ronds « parce que firefox s’en occupe ».

  11. @ wyztix

    Je suis tout à fait d’accord avec vous.

    Mais ça, c’est si nous vivions dans un monde idéal.

    Par erxemple, si je fais cette faute de frappe, vous arrivez à comprendre tout de même ce que j’ai voulu dire. Ce serait dommage que non. Plein de gens font des fautes de frappe. J’imagine qu’il en va de même avec les programmeurs de site web. Certains fureteurs savent mieux s’adapter ou ont l’esprit plus ouvert et acceptent ou tolèrent les erreurs de la nature humaine plus que d’autres. 🙂

    Cela dit, j’espère que vous n’êtes pas un de ces regrettables «fanboy» de tel ou tel produit informatique, en l’occurrence Opera. Parce que sinon cette discussion qui aurait pu être amusante, voire stimulante et enrichissante, tournera nécessairement en insultes gratuites. 😉

  12. @dennis_dubeau:

    Adobe n’a pas d’avenir. C’est assez incroyable qu’une compagnie aussi grosse s’acharne à refuser les outils et API modernes pour privilégier son propre code inflagiciel et privilégier les accès directs au processeur. Ils vivent dans le passé et feront bientôt partie uniquement du passé.

    Sous Vista, Adobe Reader est d’une lenteur impraticable malgré son allure rudimentaire. Foxit Reader bien plus étoffé est ultra rapide sur Vista.

    Adobe à continuer à vivre au 20e siècle va finir par disparaître.

  13. Vraiment excellent, convivial, d’une rare beauté ce opera 9.5. Explorer est de la merde a coté de ce superbe navigateur.

  14. @nimzo:

    Des spéculateurs ont affirmé il y a quelques semaines qu’Apple voulait acheter Adobe. Tes REER sont gérés par ces caves là. Jamais Apple va faire ça.

    80% des gestionnaires de fonds ne battent pas les principaux indices. On comprend pourquoi.

  15. « Des spéculateurs ont affirmé il y a quelques semaines qu’Apple voulait acheter Adobe. Tes REER sont gérés par ces caves là. Jamais Apple va faire ça.

    80% des gestionnaires de fonds ne battent pas les principaux indices. On comprend pourquoi. » – rodhot

    ===

    Qu’est-ce que tu sais des intentions d’Apple pour l’avenir

    Je préfère que mes REER soient géré pas des gens qui s’y connaissent que par des ti-jos connaissants anonymes du web. :mrgreen:

  16. @nimzo:

    Le gars du dépanneur dirait:

    -Microsoft achète des compagnies (même redondantes) pour prendre leurs parts de marché.
    -Apple achète des compagnies (uniquement complémentaires) pour créer de meilleurs produits. Les parts de marché suivront.

    NeXT, PA Semi, CUPS, etc… On est loin d’Adobe.

    Google et Apple ont des intérêts communs, des ennemis communs et sont parfaitement complémentaires. Je les aime toutes les deux, mais séparées. Je serais très déçu par leur fusion et je trouverais ça dangereux pour elles-mêmes plus que pour Microsoft.

    Conseil de ti-joe: achète des fonds indiciels si tu as peur des actions. Tes connaisseurs ne prélèveront pas indûment toutes sortes de frais de transaction… Elle se trouve là la vraie baisse… au jour le jour.

  17. @phantoman:

    Merci pour le lien vers le Easy Mode Editor! Fort apprécié! Ca me dérangeait pas trop de taper « gimp » et « openarena » en console, mais j’avoue qu’avoir une icone pour chaque c’est bien utile! De plus, j’ai ré-organisé mes applications a mon gout alors c’est génial… Sais-tu maintenant ou je peux trouver des icones déja concus pour « fitter » avec les autres, pour Gimp ou Opera par exemple? Je sais que je peux assez facilement les créer mais je suis paresseux et je suis sur qu’un autre l’a déja fait! 😛

    Pour ce qui est d’Opera, voici un lien avec quelques petits trucs pour optimiser encore plus l’espace utilisé (comme cacher le menu pour faire plus d’espace vertical):

    http://wiki.eeeuser.com/opera

  18. @toogreen

    Par rapport à Firefox 3 et Ubuntu 7.10, la question que je te posais, j’ai réfléchi plus tard, et je crois comme “bouchecl” l’a dit dans la chronique « Fin de XP », la distro va demeurer avec la version 2 jusqu’à son expiration en avril 2009. Tout simplement pour ne pas déranger ceux qui veulent une stabilité souvent pour ne pas être pris avec des lacunes.

    Jusqu’à ce soir jeudi 20h, plusieurs mises-à-jours ont été affichée, mais pas de Firefox 3 pour Gutsy. Mon autre PC, avec Heron, lui m’a offert la mises-a-jour de FF3 officielle.

    J’ai installé FF3 mardi soir comme tu me l’avais suggéré, en le téléchargeant manuellement et en dézippant le tgz dans un répertoire, et ça fonctionne bien.

    @bibelot
    FF3 ne plante pas lorsque je vais sur la fameuse page web.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s