Mise à l'essai de la EOS 5D de Canon

illustration2008050401.jpgVous connaissez sûrement la EOS 5D Digital SLR de Canon, un appareil photo lancé à l’automne 2006 et qu’on retrouve, depuis, chez les professionnels et les amateurs « passablement avertis ». Petite révolution, ce produit haut de gamme arrivait alors à présenter des caractéristiques optiques exceptionnelles, soit 12,8 megapixels, senseur CMOS plein cadre de 35 mm (soit 35.8 x 23.9 mm, même surface qu’un film de 35mm), écran LCD de 2,5 pouces et versatilité JPEG – RAW, cela dans un boîtier (en magnésium) réduit de type DSLR. illustration2008050633.jpgC’était la tromperie parfaite : le nouveau « Kodak » permettait de jouer les modestes tout en étant une « Rolls » de précision. Mieux, la petite 5D se vendait 3 000 $, ce qui était, grosso modo, deux fois moins cher que la concurrence, incluant celle de Canon.

Avez-vous complété le Vox Pop visant à mesurer votre taux de satisfaction quant à votre fournisseur d’accès Internet ? Si oui, merci ! Si non, cliquez sur la vignette ici à droite. Il vous faudra moins de deux minutes pour répondre aux 25 questions.

illustration2008050402.jpgN’étant absolument pas un photographe professionnel, je ne m’étais jamais aventuré avec un tel appareil en main; je sais me contenter de ma gentille Fujifilm de 8.3 megapixels. D’où mon vif étonnement, la semaine dernière, quand je vis la bête que l’on m’avait fait parvenir et, notamment, quand j’aperçus la lentille EF-24 (105 mm f4L IS USM) qui l’accompagnait, un module spécifique aux appareils de classe EOS que Canon a nanti d’un stabilisateur permettant la prise de vue sans trépied. Vous en voyez le résultat, ci-contre, sur cette table à pique-nique dont je vous ai entretenu tout l’hiver.

Une fois l’un bien enclenché dans l’autre, une fois le manuel parcouru, j’eus la certitude d’être aussi perdu qu’un opérateur de métro aux commandes d’un sous-marin nucléaire. Alors, manuel en poche, je sortis mettre le monstre à l’essai, même si, dimanche dernier, il pleuvait. Je commençai à photographier ceci, en testant cela, tout en tentant de comprendre le jargon photographique du petit manuel, ce qui m’amena à commettre toutes les fautes imaginables. Vous dire que j’étais frustré serait vous parler en euphémisme.

illustration2008050431.jpgObservez, par exemple, les deux dernières vignettes de la collection au bas de cette chronique, celles où vous pouvez admirer mon petit Niagara personnel. La forêt dans laquelle j’habite est, ces temps-ci de l’année, gorgée d’eau. La première des deux est en couleur, l’autre en noir et blanc. La première a été faite en mode automatique, l’autre à très grande vitesse question de voir le mouvement de l’eau avec précision. Or, allez savoir pourquoi, la couleur est disparue. Idem pour toutes les autres fonctions évoluées du 5D : je les voulais, elles ne m’étaient accessibles qu’en mode monochrome. Sur Internet, j’appris que c’était un bogue et qu’il me fallait mettre le firmware de la 5D à niveau à la version 1.1.1 (l’appareil n’avait que la 1.0.1), ce que je fis (photo ci-contre), sans que ça ne change quoi que ce soit. Ne trouvant rien d’autre à ce sujet sur Internet, je me résignai à me contenter du mode automatique et, dès lors, j’entrepris de tout photographier. Comme un vrai malade !

Autrement dit, en me servant un appareil photo laissé à lui-même, je me suis amusé, à photographier du loin, du très proche, du qui bouge, du qui dort, du mal éclairé, du « full blast », et beaucoup plus que je ne vous présente pas, bande de coquins. Le truc à savoir ? Le bouton déclencheur a deux positions. En arrêtant à la moitié de son parcours, on laisse les senseurs faire la mise au point et, en appuyant un peu plus fort, on fait le cliché. Je vous parle de plus de 95 % de réussite. Je ne vous dis pas que toutes les photos méritaient d’être encadrées sur un mur, mais aucune n’était floue, « sur/sous-ex » ou mal éclairée.

À preuve, cliquez sur les vignettes qui suivent. Elles témoignent de la vie qui revient chez moi et proviennent tous de fichiers RAW que j’ai transformés en JPEG et ramenés en 1024 pixels dans Photoshop, sans aucun recadrage, ni bidouillage. Les huit premières ont été prises dimanche et les autres, ce matin, le printemps me ravageant. Il est vrai qu’hier, j’avais passé du temps sur une terrace de la rue Saint-Denis à regarder déambuler … la faune montréalaise. Seigneur !

illustration2008050403.jpg illustration2008050404.jpg illustration2008050405.jpg illustration2008050406.jpg
illustration2008050407.jpg illustration2008050408.jpg illustration2008050409.jpg illustration2008050410.jpg
illustration2008050411.jpg illustration2008050412.jpg illustration2008050413.jpg illustration2008050414.jpg
illustration2008050415.jpg illustration2008050416.jpg illustration2008050417.jpg illustration2008050418.jpg
illustration2008050419.jpg illustration2008050420.jpg illustration2008050421.jpg illustration2008050422.jpg
illustration2008050429.jpg illustration20080504301.jpg illustration2008050428.jpg illustration2008050427.jpg
illustration2008050423.jpg illustration2008050424.jpg illustration2008050425.jpg illustration2008050426.jpg

PS – Les belles petites fleurs jaunes, c’est une saloperie qui se nomme tussilage (merci à Mme Alexanticosti). Pire, c’est une infestation de type rhizome dont personne ne semble pouvoir se débarrasser. Rendu à l’automne, ça couvre tout le sol, on ne voit plus rien d’autre (cliquez ici même pour en voir l’effet). Si vous avez un truc pour combattre cet agresseur qui semble ne réagir qu’au dévastateur Roundup, une sorte de « Terminator » sans les talents politiques, faites-moi signe; j’en ai comme ça ne se peut pas !

Heureusement, c’est une plante qui n’est pas cannibale…

Publicités

44 réflexions sur “Mise à l'essai de la EOS 5D de Canon

  1. Nul besoin d’une Canon 5D pour connaitre les joies du  »single lens reflex ». D’ailleurs, ce boitier est vieillissant et à mon avis surestimé par les amateurs.

    Les photographes amateurs auront beaucoup plus de bénéfices à parfaire leur techniques de base avec un  »petit » boitier comme la série Rebel (XTi) ou du  »semi-pro » comme l’excellent 40D, qu’en croyant acheter l’assurance de faire des photos parfaites avec des milliers de $$ en équipement.

    J’ai vu trop souvent des photos moches se faire avec de l’équipement dispendieux et un talentueux photographe faire des miracles avec presque rien. L’équipement doit être au service du photographe et non le contraire.

    Ceci dit, il n’y a rien comme utiliser une caméra en mode  »full manuel » avec possibilité de changer de lentille, comme le permet une single lens reflex. Toutes ces petites caméra compactes ou pseudo-SLR ne donnent pas la même liberté artistique.

  2. Mon domaine c’est plutôt la faune, dès que ma douce est revenue de ses cours de pompier (si, si…) je demande à cette pro de botanique ce qu’elle en sait. Mais à prime abord les plantes qui se reproduisent par rhizomes (les chardons et les épilobes par ex.) sont des dures de dures. À moins de t’envoyer quelques milliers de chevreuils…

    Mais encore, il vaut combien le Canon ? Et très bizarre ce bogue, il roule sous windows 98 ou quoi… Fais nous savoir si c’est réglé. Auto est probablement le seul mode que je n’utilise pas sur mon appareil !

    Alex

  3. Bonjour! Nelson, moi j’ai un Canon Power Shot S5 IS et je suis très satisfait, ma question est la suivante avec quel logiciel je peut faire comme tu as fait sois tes 28 petites photos de prendre mes images et faires des miniatures. Merci! tu peut aussi me répondre à ce courriel vanesse@vanesse.ca

  4. Si le prix diminue de moitié chaque deux ans, j’achète dans 4 ans, ça me rappellera ma minolta de 1982, tout en métal. Vraiment c’est là ou l’on devrait être aujourd’hui. Une qualité 35 mm avec des lentilles de qualité, numérique, pour le prix d’antan. Ok j’attendrai… 🙂

  5. Le prix de ce 5D semble un peu sous les 3000$.

    Mais dernièrement, le prix des réflex numérique d’entrée de gamme a baissé incroyablement. Il est possible d’avoir un kit appareil + lentille pour moins de 700$ avant taxes.

  6. L’achat d’un appareil photo haut de gamme est devenue un mauvais investissement. Quand l’électronique va lâcher dans 6-7 ans (suite à un choc par exemple) et que vous aurez besoin de pièces ou de réparation vous ne trouverez rien et votre appareil sera bon pour la poubelle.

    On est loin de l’époque des Leicas des années 60 qui duraient 30 ans et qu’on pouvait encore faire réparer après ce temps.

    Des caméras numériques à 3000$ c’est une très mauvaise affaire, à moins d’en faire un usage professionnel qui permette de la rentabiliser en quelques années.

    Pour un amateur c’est payer très cher pour un appareil qui va déprécier très vite.

  7. @ vanesse

    Je n’utilise aucune application en particulier. Je publie mes photos sur le serveur, j’en fais des vignettes en me servant de cette possibilité qu’offre WordPress (le logiciel de blogue utilisé par Technaute), je place les vignettes quatre de large en utilisant du vieux code HTML qui remonte à la nuit des temps (div, table, tr et td) et ça donne ce que vous voyez.

    @ Jon8 et Nimzo

    Je sais tout cela. Ce que j’ai voulu démontrer, c’est que moi qui ne connaît rien en photo, à part quelques notions élémentaires de cadrage, j’ai réussi quelques clichés intéressants sans avoir dû me taper des heures d’apprentissage sur une grosse bébelle qui se vendait 3 000 $ il y a un an et demie (sans parler de la lentille…). J’ai mis ça en « automatique » et ça m’a donné ce que vous voyez. Je n’aurais jamais pu réussir certaines de ces photos avec ma Fujifilm qui est un appareil photo numérique de très bonne qualité.

  8. Il est vrai que pour l’amateur c’est un peu du haut de gamme et ça fait cher payé. Mais pour ceux qui peuvent se le permettre tant mieux.

    Ceci dit, selon moi, ce qui fait vraiment la différence ce sont les lentilles utilisées, beaucoup plus que le boitier. Et pour cet article, Nelson n’était pas en mauvaise posture. La série de lentilles «L», c’est plus cher, mais c’est vraiment plus que du bonbon.

    Il est presque triste d’avoir utilisé tout cet équipement en mode automatique seulement. En tant qu’amateur, je rêve d’un tel équipement, mais je suis encore bien loin de pouvoir me l’offrir! 🙂

  9. Je cite M. Prévost ici:

    rejeanp

    Le Mardi 6 Mai 2008

    18h30

    1 725 personnes ont pris connaissance du sondage de Nelson.

    Je ne savais jamais qu’il avait autant de parenté. C’est tout probable qu’il s’agisse de sa progéniture !!!

    Réjean Prévost

    Bon ben… Pôpa Nelson… Je PRENDS le char, ce soir… ah et.. pourrais-tu me prêter $20.00 aussi?

    Merci!

    -Un de tes fils… Dennis!

  10. @alexanticosti

    Prix à montreal…boitier 2300$ kit avec lentille EF 24-105mm f4 L IS USM
    3200$ et salut à la pompière Danièle

  11. Au sujet du sondage…
    Moi qui y ai répondu hier que j’étais TRÈS SATISFAIT de Bell (ben oui !), les très rares fois où j’ai dû faire appel au tech, voilà que je me retrouve sans connection au serveur (comme tant d’autres montréalais ) presque tout l’après-midi. Quelle malchance pour Monsieur Bell que ce sondage !

  12. Cher botaniste amateur, et c’est faible comme terme, je ne sais pas où tu as pêché le nom de Abutilon qui, selon mon experte en résidence, est celui d’un groupe de plantes tropicales dont fait partie le coton et l’hibiscus !?! Je lui cède la parole, m’enfin, le clavier :

    À regarder vos photos, je crois qu’il s’agit d’une erreur d’identification. Vous avez de belles colonies de Tussilage (Tussilago farfara), plantes plus abondantes dans l’est du Québec que dans votre coin de pays. Cette espèce aurait été apportée par les premiers colons européens et les autochtones l’utilisaient comme amadou, succédané au sel et pour ses vertus médicinales contre la toux, d’où son nom.

    Elle fréquente habituellement les milieux perturbés dits incultes avec des sols plutôt alcalins ou argileux et humides. Je ne sais comment vous en débarrasser, mais pourquoi ? N’est-elle pas jolie et drôlement bien adaptée au milieu? Ce n’est pas sans raison qu’elle y a élu domicile. Y a-t-il un chemin à proximité ? Eu un changement dans le drainage ? Pour la voir disparaître, il faudrait que les conditions du milieu changent.

    Danièle

    Ben voilà, faudrait peut-être choisir des espèces agressives de ton coin (que tu apprécies) dont tu pourrais favoriser l’implantation.

    Alex

  13. Ciel d’Afrique et Pattes de Gazelle!!!

    Mais que d’érudition sur ce blogue!!! On y passe de la gastronomie à la botanique et de la politique à l’astronomie et j’en passe – tout ceci à la sauce techno, cyber, binaire et compagnie… Wow! « fascinating » comme disait Spock…

    …maginfiques photos, en passant! 😉

  14. Je seconde Claude-Henri

    Excellent reportage hier à la SRC sur les années 1968. C’est avec dégoût que j’ai revu ces images d’avions américains aspergeant le Viet-Nam de bombes au napalm et de défoliant (agent orange). Il n’y manquait que la musique de Wagner comme dans le film Apocalypse Now.

    Mon cher Nelson vous n’avez qu’à founir vos références GPS et je suis sûr que l’armée de l’air Américaine saura résoudre votre problème illico presto et que notre Premier Ministre n’y verra aucune objection car entre amis il faut s’aider n’est-ce pas.

    Oups… après avoir écrit ça vais-je me retrouver à Guantanamo?

  15. Pour l’élite mon cher Marcofsky, ce blogue est pour l’élite…

    @ matisadan

    Merci de l’info. 3 200$, Ichhh, pas donné. Il commence à y avoir des boîtiers à moins de 1 000 tomates, que je n’ai pas essayé mais je ne suis pas certain de retourner au réflex. Les « bridges » tel celui dont nous entretenait Nelson http://blogues.cyberpresse.ca/technaute/dumais/?p=1001063 offrent des capacités étonnantes côté objectif et une qualité d’image très grande. En fait meilleure que ce que peut sortir la majorité des imprimantes.

    Ça l’air que le formateur est ben plate, du genre qui lit le texte inscrit sur ses diapos… Pour rester éveillée elle compte les fôtes… L’apprentie pompière volontaire.

    Alex

  16. Une pompière de ma connaissance qui est allée au Viet-Nam il y a quelques années me soulignait que les traces et effets des défoliants sont encore bien visibles…

    Bravo les mecs !

  17. @ Nelson
    @ alexanticosti

    Pour ce qui est des abitulons http://fr.wikipedia.org/wiki/Abutilon , j’ai faite des recherches rapides puisque cette bien jolie fleur je la connais sous le nom de Huflattich (allemande) http://de.wikipedia.org/wiki/Huflattich , depuis mon enfance. En anglais il se nomme Coltsfoot http://en.wikipedia.org/wiki/Coltsfoot . En français il se nomme bien Tussillage http://fr.wikipedia.org/wiki/Tussilage .

    C’est bien la première fleur au printemps. Envahissante ? Je ne sais pas, par contre la prèle dans un jardin ou dans la pelouse, affreux. Pourquoi ces plantes ne sont pas éradiquable chimiquement ? Ce sont des plantes médicinales.

    À Sept-Îles je connais qu’un seule endroit et c’est quasiment un pèlerinage à chaque année pour la voir en nature.

    Depuis plus de 30 ans j’ai un reflex Pentax ME et j’en suis très satisfait. Dernièrement j’ai acheté un Pentax numérique K 10 D avec comme seule objectif un Tamron 18-250 mm pour éliminer trop de bazar et surtout il ne faut pas ouvrir le boitier inutilement, très sensible à la saleté. C’est comme tout dans la vie, il faut s’y entraîner.

    C’est un délice de lire les sujets de ce blogue est leurs intervenants, la pertinence et la langue soignée.

    Longue vie.

  18. @ dennis_dubeau

    Pfffttt! Essayez donc pour le char juste pour voir!

    Si je me fie à la gent féminine qui commente ici et que j’extrapole à la progéniture au nombre de 1725, j’ai pas mal plus de chances que vous d’être reconnue comme étant UNE des filles au lieu d’être noyée dans toute cette mer de «Un de tes fils…» (rires)

    Désolée de vous décevoir mais JE pars avec la bagnole et probablement 40 $ aussi! 😉

    Eh marcofsky, comment on dit ça : «Ce que femme veut, Dieu le veut»? 🙂

  19. @alexanticosti

    En effet, les bridges peuvent accomplir du bon travail. Aussi, ils peuvent produire des films avec audio, ce que je trouve pratique. Ceux qui sont plus portés sur «la» photo et veulent retoucher les clichés ont besoin du format RAW, donc les reflex sont tout indiqués. Et la barre sous les 1000$ a été franchie allègrement, comme je le soulignais plus haut: il y a un spécial à 500$ pour un réflex Sony avec lentille 18-70mm chez un gros détaillant d’électronique en ce moment.

  20. Heille!! P’pa? Y’a la soeur qui veux pas me laisser le char!!

    C’est tout le temps elle qui l’a!!! C’pas juste!!!

    WHaaaaaAAAaAAaaa!!!!

  21. ah et pis. demande donc une augmentation de salaire à Gesca aussi…

    Parce que $20.00 multiplié par 1275… ça donne encore $25,500.00 par soir… ça, c’est à part les chips au BBQ et la bière!! Ça pourrait être pire parce que si t’avais rien que des filles, faudrait calculer le double!!!

    Lâches pas, P’pa… On t’aime!

    -Un de tes fils et non le moindre…

  22. Je viens de faire l’ acquisition cette semaine d’ un boitier 40D (1250$ chez future shop), je le decouvre avec plaisir. Un des avantages du 5D est d’ avoir un capteur  » full frame » tandis que celui du rebel et du 40D sont je crois a 95%. Perso, le 40D me suffit largement, son avantage sur le 400D (autre nom du xti, vous suivez toujours…) est la solidite de sa construction et sa plus grande taille pour mes gros doigts… Pourquoi un boitier seul ? Il me pemet de reutiliser les objectifs que j ‘avais sur mon ancien reflex (un elan II ou eos 50e)

  23. Aux autorités botaniques et non moins pompières de l’île d’Anticosti, i.e. @ Mme Alexanticosti

    J’ai tapé le mot « tussilage » dans Google et je suis tombé sur LA fiche d’entre les fiches, celle du ministère de l’Agriculture de l’Ontario ( http://www.omafra.gov.on.ca/french/crops/facts/coltsfoot.htm ). Et là, révélation, tadam !, j’y ai découvert MA plante, MON sol sablonneux, MA situation et MES misères. Je suis ému !

    Je galope de ce pas informer mes Jos-Connaissants de la MRC qui m’ont affirmé l’automne dernier, qu’il s’agissait d’une variante est-américaine de l’abutilon et je me dépêche de commencer à réfléchir sur le fait que je pourrais peut-être bien que oui ça se peut probablement que je deviendrais un utilisateur heavy heavy de Roundup, cure (à la sauce Agent Orange … ???) que le bon ministère ontarien me conseille. Gulp !

    J’ai apporté la correction dans mon texte. Merci infiniment !

    PS – Un jour, pour vous remercier, chère Mme Alexanticosti, je vous narrerai l’histoire émouvante de mes grands-parents, des jeunots de la région de Grande-Rivière (Gaspésie) qui se seraient rencontrés au Château Menier. Elle y travaillait (aux cuisines, m’a-t-on dit), il bourlinguait et « dépannait » avec son petit bateau. Y a un film à faire !

  24. Bonjour!
    Pour ceux qui sont intéressés par l’Histoire de l’électronique et l’informatique, voici une photo de ce que plusieurs considèrent comme le PREMIER appareil de photo numérique. Ça date de 1975. Ça prenait 26 secondes prendre une photo. C’était du 0.01 megapixel. L’appareil pesait 8 livres et était de dimensions comparable à un grille-pain.
    Finalement, le 5D… il est pas pire! 😉
    Voici le lien: http://www.kodak.com/US/images/en/corp/1000nerds/steveSasson/1_Camera.jpg

  25. @nelson

    « je vous narrerai l’histoire émouvante de mes grands-parents… »

    C’est toujours avec plaisir que nous lisons les histroires sur tante Laurette et bientôt celle à venir des grands-parent s mais je tiens cependant à rappeler à notre distingué blogueur que nous attendons toujours l’histoire promise du ravage des mulots dans la remise…

    Après le film « The Birds » nous attendons impatiamment « The Mulots ».

    Pour changer de sujet et rester en lgne un opeu avec les fournisseurs internet Bell, vient de dévoiler ses chiffres du premier quart. Si nous excluons les dépenses extraordinaires en « réorganisation » Bell a haussé ses revenus par rapport au même quant l’an passé.

    Après les commentaires lu ici à propos de la compagnie aux castors je me serai attendu à voir plutôt Bell coulé en flammes au milieu du lac Léman mais non…

    J’aime beaucoup la photographie mais je crois que je vais rester avec mon vieux (très vieux même) mais inséparable Canon AE1 millésime 1980. J’ai un numérique également mais c’est pour les « snapshots » familiaux et autres. Genre d’appareil qu’il faut jeter à tous les 3 ans parce que brisé.

    Le problème avec les numériques c’est justement ça. Ils sont très fragiles aux chocs. Il faut les utiliser dé-li-ca-te-me-nt. Nous sommes loin de l’époque des Canon A1 ou Nikon F1. C’était du solide.

    $3,300 pour un boîtier + 1 lentille pour un appareil fragile? Non merci, pas pour moi.

  26. viva_zapata: les eos 40d et 5d ont un boitier en alliage de magnesium et sont largement plus solide que les rebels xti et autres . C’est justement la difference que tu peux trouver entre les boitiers a moins de 1000 et plus de 1000. Cote solidité, tout dépend des modèles… mon vieux Minolta X300 s’est promené pendant 15 ans avant de lacher et dieu sait si il en a vu (chocs, facteur de charge), le Canon Elan que j’ai eu ensuite a laché au bout de 3 ans du meme traitement… La je donne un 4 ans d’esperance de vie à mon 40D. On verra 🙂

    Nelson: Cela me surprend que tu as eu le 5D plutot que le 40D. le processeur du 5D etant d’une generation inferieure à celui du 40D (Digic II sur le 5D). Si tu as l’occasion d’essayer le 40D, pour la moitié du prix, il est incroyable !

  27. denis_bisson: dans les années 80 sont apparus les premières caméras CCD pour les amateurs de photos astronomique. Un des enjeux était alors de refroidir la caméra à très basse température pour limiter le bruit ..la procédure était de prendre une photo de fond pour soustraire le bruit de la caméra au résultat final..

  28. En attendant le prochain post de Nelson. Voici le dernier commentaire de Microsoft à propos de la saga Yahoo!

    « Windows Live General Manager Brian Hall told investors Tuesday that, while Yahoo would have helped his business, Microsoft has moved on. Now the company will focus its efforts on growing as fast as possible organically. Hall talked about the importance of Windows Live to Microsoft’s overall business, and said one of its main purposes is to try to keep the operating system relevant in an increasingly browser-centric world. »

    Retenons surtout la dernière phrase « to try to keep the operating system relevant in an increasingly browser-centric world. » voila qui énonce la startégie de Microsoft. Permettez-moi de conclure qu’elle fait sans doute opposition à celle de Google qui serait celle du « increasingly browser-centric world ».

    Si vous aimez vos OS je ne vous dit pas d’aimer Microsoft mais Google n’est pas nécessairement « votre ami ».

    Entre temps M. Jerry Yang risque de sa faire virer à la prochaine réunion des actionaires de Yahoo! selon ce que je peux lire dans les pages financières.

    C’est un monde dur, dur, dur…

  29. @Nelson

    N’as-tu pas des enfants que tu pourrais exploiter pour qu’il arrache toutes les fleurs jaunes?

    Une belle « tite » chèvre pourrait aussi faire le travail en plus d’occuper les enfants!

  30. @nbourre

    « Une belle “tite” chèvre pourrait aussi faire le travail en plus d’occuper les enfants! »

    et Monsieur Séguin 🙂

  31. @ chefexpert

    Le problème avec les noms de plantes ! La fleur de Nelson est une Tussilago farfara, elle est la seule au monde à porter ce nom. Pour les amateurs de plantes en pot, Abutilon réfère généralement à l’ Érable de maison (ça n’a rien à voir avec nos érable mais ses feuilles en ont le look). Ce qui n’empêche pas que des gens puissent appeler le Tussilage un Abutilon.

    C’est d’ailleurs la première fleur qui a été vue ce printemps par vous-savez-qui. Si tu les retrouves surtout dans un secteur qui a été brassé ces dernières années, c’est normal Nelson. Enrichis ce sol, change les conditions environnementales et d’autres vont prendre la place. J’espère que les jokes sur les herbicides ne sont que des jokes 😉

    Je vais demander à Madame Thérèse si elle se rappelle d’un fille de Grande-Rivière qui travaillait au chateau…

    Alex

  32. Bonjour Nelson,

    Ça fait un bail!Déjà 6 ou 7 années que tu m’as conseillé pour mon premier PC.Tu aimes cet appareil? Profites-en pour t’éclater.Télécharges la version démo d’Adobe Lightroom 2 et ‘travaille’ les photos en RAW.
    Ta blonde va m’en vouloir de te soustraire ainsi à ses attentions.Les soirées passent sans qu’on s’en rende compte avec ça…
    Tchao,

  33. @ Alexanticosti , @ Mme Alexanticosti et @ Chefexpert

    Digression non techno, très botanique et sûrement haineuse :

    Y a pas plus respectueux que moi par rapport aux plantes, aux insectes, aux bêtes. Même les humains arrivent parfois à m’émouvoir. Mais les colonies de tussilages, c’est une autre histoire. Ici, c’est fou, c’est un débarquement, une invasion, Mars attaque ! Si je ne fais rien, la partie non boisée de ma propriété s’en retrouve entièrement couverte dès le mois d’août; regardez la photo publiée mardi au bas de ma chronique, imaginez une épaisseur d’au moins 10 pouces (je ne vais certainement pas commencer à tondre, à devenir un « homo tondensis es suburbis », ce n’est pas la banlieue ici, bordel !). On ne voit plus rien d’autre. Et ce n’est plus cette belle petite fleur jaune, c’est devenu une énorme feuille fort peu esthétique et qui cache tout le reste, qui bouffe l’espace de mes fraises, en juin, qui nuit aux framboises, en juillet, et aux mures en août.

    J’ai beau savoir qu’elle est médicinale, la foutue plante, qu’elle guérit du rhume, j’en n’ai rien à cirer. Comme on se bourre d’ail, ici, on n’attrape jamais le rhume ou la grippe. On n’a jamais la guédille au nez. Mais on pue de la gueule, ça oui. Et l’ail, c’est beau quand ça pousse, tandis que le tussilage, c’est laid. Les enfants veulent pas marcher dans les éclaircis, ils craignent d’éventuelles bibittes rampantes qui pourraient grouiller entre les feuilles et le sol. Pour tout vous dire, je haïs (avec le tréma, c’est pire) le tussilage. C’est dommage car le nom est plus beau que « abutilon ». J’avais appris à haïr « abutilon », faut maintenant que je le désapprenne pour transférer mes énergies négatives sur « tussilage ». Désolé « abutilon », je bats ma coulpe !

    Donc, si quelqu’un a des goûts ou des aptitudes pharmaco-entrepreneuriaux, qu’il me le laisse savoir. Je lui garantis une source d’approvisionnement qui saura le sécuriser. Mais qu’il m’en débarrasse du tussilage et qu’il aille le planter ailleurs – c’est tellement résistant – mais pas chez moi. Qu’il le fasse, j’sais pas moi, dans le Parc Lafontaine ou sur les Plaines d’Abraham, tiens !

  34. Je possède un boitier 5D et j’en suis entièrement satisfait, rien à voir avec mon Nikon D80 que je possèdais. Bien des gens parle en mal du 5D tout simplement parce qu’il ne sont pas capable de se le payer !!!!! le Québecois jaloux quoi !!! Je suis totalement d’accord que plusieurs modèle d’entré de gamme sont extremement puissant et complet et vont répondre aux besoins de la majorité des amateurs et même certains pro. Mais ce n’est pas une raison pour dire que le 5D ne devrait pas exister.

    Gang de jaloux

  35. Oh boy. Même discours paranoïaque que les proprios de SUV qui ne supportent pas la critique sur le choix de leur véhicule. «Vous êtes jaloux parce que vous n’avez pas les moyens de vous en acheter un», quel argument d’une pauvreté intellectuelle…

    Vous vous définissez donc par le contenu de votre portefeuille, martmtl? Je trouve ça un peu triste.

  36. @martmtl

    Je vous cite: « Bien des gens parle en mal du 5D tout simplement parce qu’il ne sont pas capable de se le payer !!!!!  »

    Dois-je comprendre que vous parler en bien de la 5D simplement parce que vous avez les moyens de la payer?

    Au fait, avez-vous une adresse email? Sinon je vous conseille celle-ci :

    http://www.millionaires24.com/

  37. C’est drôle cher martmtl, moi ce qui m’épate c’est le nombre de personnes qui se paye, payent (merde, je l’accorde avec monde ou personnes ?) de tels appareils. Sans avoir une grosse formation photo je veux dire.

    Je suis bien d’accord que la qualité est supérieure, mais une fois qu’on a regardé les pixels grossis à la loupe, ça ne change pas grand chose. Et bien peu possèdent une imprimante qui fera la différence entre la 10 Mo sortie d’un réflex de celle sortie d’un bridge.

    Ça me fait penser au copain qui m’avait prêté son Leica, héritage de sa tante globe trotter, putain le bel appareil, agréable à utiliser et tout, et tout. Mais je ne faisais pas de meilleures photos qu’avec mon K1000.

    Alex.

  38. Le 5d, annoncé en août 2005, est sortie en octobre 2005 et non pas 2006. Ce qui m’impressionne le plus c’est comment les historiens vont se retrouver avec toutes les erreurs d’informations que font les journalistes/blogueurs de nos jours.

    D’un autre côté, je suis d’accord avec martmtl. Le 5D peut faire des choses que les appareils d’entrées de gamme ne peuvent pas faire… Mais il faut en plus de pouvoir se le permettre, surtout, savoir l’utiliser.

    Je suis d’accord aussi avec benoitdm, le 40d est très bien, mais avec un facteur de multiplication de 1.6 il est impossible de faire les même photos avec la même profondeur de champs. Mais si on parle de processeur et de capacité, le nouveau 450d est mieux que le 40d… et le 50d sera meilleur que le 450d et le 500d qui sortira sans doute 6 moins plus tard sera meilleur que le 50d….. L’important c’est pas la quincaillerie, mais ce que tu fait avec.

    Hier, dans la circulation, ma Rio5 allait plus vite que la Ferrari sur la voie d’à côté et c’est sans doute à cause du pilote plutôt que du moteur 🙂

  39. Hé bien, il semble que mes commentaires ont choqué certains jaloux, mon point est simplement que lorsque l’on parle d’un produit un peu plus haut de gamme, on sent une nécessité de le détruire pour justifié que l’on peut pas se le permette, la comparaison est aussi vrai pour les voitures !!! Qui critique une Toyota Yaris mais plein de gens trouvent les raisons pour détruire les voitures de 50 000$ et plus … pas fiable, pas ci pas ça !!!

    Je ne pense pas que je suis un pauvre intellectuel, j’apprécie cet appareil en autre parce qu’il me permet de contrôler la profondeur de champs de façon beaucoup efficace qu’un boitier avec un capteur plus petit.

    Les gens qui disent qu’un bridge fait d’aussi belle photo aurait intérêt à changer de lunette, déja entre un Rebel XTi et un bridge la différence est énorme, soyez assez honnête pour l’avouer. Laisse faire l’imprimante à 200$ chez Future Shop, même à l’écran la différence est perceptible entre un SLR et un bridge comme il y a une différence entre slr petit capteur et un full frame

    Un autre raison pour acheter un full frame est qu’il n’y a pas de facteur de multiplication. Moi qui adore travailler avec du grand angle … ça me fait ben plaisir …

  40. @ mrtmtl

    Tu diras ce que tu veux à propos des imprimantes, mais elles sont comme les haut-parleurs, s’ils sont cheap tu as beau avoir le meilleur ampli, ça sonne cacanne. C’est le maillon faible.

    Une exposition de photos (prises au dslr bien sûr) m’a allumé. Je fais du développement N&B depuis « 82, j’ai l’habitude de regarder de près les 16X20 pour évaluer le grain et le piqué. Les photos exposées me semblaient un peu… faibles côté définition. C’était à cause de l’impression, pas des fichiers originaux.

    À part pour travailler l’image, quand donc regardes-tu une image à la taille réelle des pixels ? Lorsque tu es à un autre grossissement, c’est la résolution de ton écran le maillon faible…

    D’où mon commentaire sur le sujet. JE n’ai pas besoin de cette qualité, bien que je sois capable de la reconnaître. C’est un choix réfléchi.

    En argentique j’ai utilisé surtout le K1000 et suite à une baignade forcée (le Pentax, pas moi) un Nikon FM2. Au passage au numérique, j’ai attendu l’arrivée des super télé. Ils satisfont amplement mes besoins, yes, me manquent parfois un peu plus de macro et un super grand angle. Mais je peux vivre avec.

    Si tu ne veux pas te faire traiter de bébé-lala, laisse tomber les « jaloux »; pas besoin de nous dire que ton père est le plus fort (ou le plus riche) et que ta pelouse est la plus verte. Anyway, je préfère les jardins de pierres. Ce blogue aborde une multitude de sujets importants, d’autres plus légers et bien des memérages. Il est intéressant d’y discuter et confronter les connaissances et perceptions de tous.

    Alex.

  41. Bonjour alexanticosti

    J’apprécie ton intervention, tu prends le temps d’expliquer pourquoi le 5D n’est pas nécessaire pour toi, un raisonnement que certain n’ont pas

    Je suis très d’accord sur tes propos concernant les imprimantes, mes propos ont surtout été motivé par les gens qui voient en le 5D seulement un boitier cher. Et pour justifier qu’il ne l’achète pas vont le blaster … sans considérer les points fort tel que le contrôle de profondeur de champs et surtout le bruit quasi inexsistant. Bien certainement que ces caractéristiques ne conviennent pas à tous et je respecte bien cela !!! Mais c’est toujours la même chose dans notre société … il y en a qui chialeront toujours !!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s