Réflexion sur la SoCaP (Société des causes perdues)

illustration2008050201.jpgRécemment, je déclinais l’offre d’une relationniste de Bell Canada quant à ma participation à un lancement de produit. J’expliquais à cette dame, une pro qui fait son dur métier de façon agréable, que l’impact d’une chronique dans Technaute irait nécessairement à l’encontre des intérêts de Bell, cela que le produit lancé soit bon ou mauvais et que mon analyse soit positive ou négative. Pour illustrer, je lui citais l’exemple d’une chronique assez récente où j’avais dit du bien d’un nouveau service appelé “Messagerie vocale en ligne” (MVEL), chronique qui s’était malheureusement avérée désastreuse pour Bell eut égard à la nature des commentaires qu’elle avait suscités.

illustration2008050202.jpgEn fait, la géante canadienne des télécoms, une de ces « grosse patente » qu’on adore détester, est l’illustration parfaite du point que je veux soulever ce matin. Il arrive un moment où relever l’image, le nom, la crédibilité d’une marque ou d’un produit apparaisse comme étant une cause perdue.

Prenez Windows Vista. J’ai beau avoir écrit à plusieurs reprises que j’aimais bien le produit, qu’en 16 mois d’utilisation parfois impitoyable, je n’avais éprouvé aucun désagrément majeur (ni crash, ni écran bleu, ni gel « ad perpet », ni lenteurs inacceptables) et que sa feuille de route, côté sécurité, était quand même honorable, c’est peine perdu. Il me suffit d’écrire le mot VISTA pour que les commentaires défavorables, voire hostiles, se mettent à fuser.

illustration2008050203.jpgLa cause semble entendue. Vista n’a pas réussi à pénétrer en entreprise, il est pris en sandwich entre Windows XP SP3 et Windows 7, il est foutu, il est lourd, il est laid, il est aussi pire que Windows ME, c’est un inflagiciel spaghetti, Belle Maman ne pourra jamais l’utiliser sans angoisser, Leopard est mieux, XP itou, sans oublier le Héron de Canonical, et ainsi de suite, ad nauseam. Tout blogueur qui se respecte doit écrire (ou dessiner) des horreurs sur Vista, tout vétéran de la microinformatique doit affirmer « urbi et orbi » être revenu à XP ou être passé à Ubuntu ou au Mac OS X, tant et si bien que tout débutant en arrive à croire qu’il est un « nul » puisqu’il utilise un système d’exploitation que tout le monde conspue.

Microsoft a beau prétendre avoir vendu 140 millions d’exemplaires de Vista, se targuer d’avoir validé 2 700 applications spécifiques à ce système d’exploitation, affirmer que Vista dispose, sans ajout nécessaire, de 96 % des pilotes nécessaires au fonctionnement « out of the box » de tout ce qui peut se brancher présentement sur un PC, il n’y a rien à faire; les réactions négatives continuent de plus belle.

illustration2008050204.jpgParlant de Microsoft, c’est rendu qu’il faut être courageux pour se dire « fan » de l’entreprise ou de sa plateforme. Tout comme il faut l’être pour déclarer écouter avec délectation du Céline Dion ou du Joe Dassin, pour avouer manger, en famille, au moins un repas de pogo par semaine, pour s’afficher comme étant un inconditionnel de Jean Chrétien, ou pour affirmer que son véhicule de prédilection, toutes catégories confondues, est un Hummer. Quoi que fasse Microsoft, même dans le très bien, il y a toujours un chroniqueur à la con pour publier une histoire de Ballmer en train de faire le clown, il y aura toujours un prosélyte pour dire que le Mac s’est infiniment mieux, que Linux c’est plus propre, plus ouvert et plus respectueux, il y aura toujours un expert de salon pour rappeler le gros méchant complot mondial dans lequel trempe la géante de Redmond.

illustration2008050205.jpgPrenez Symantec. J’ai eu beau écrire, l’an dernier, un article positif sur Norton 360, une panoplie de sécurité XP et Vista destinée au marché grand public. Je n’ai pas impressionné grand monde tant les idées étaient faites. Symantec et Norton « sont » deux marques associées aux lourdeurs, aux inflagiciels, aux inutilités et à une certaine médiocrité de produits. On a tôt fait de les comparer aux Kaspersky, Nod32 et autres Avast pour démontrer à quel point tout ce que signe Symantec est à déconseiller.

illustration2008050206.jpgPrenez Lexmark. Que je vous en dise du bien ou du mal, je n’arriverai pas à ébranler votre opinion. Il a été « établi » une fois pour toutes sur les blogues et dans les forums, que cette entreprise de la Côté Est américaine fabriquait de fort mauvais produits, que ses cartouches d’encre coûtaient cher et, qu’en tout temps, on se devait de considérer d’autres marques, dont Brother et Epson. Voilà ! Rien ne semble pouvoir renverser la vapeur.

Je ne vous parle pas nécessairement de marques étant passé à l’histoire comme ayant été vraiment et tout le temps associées à des citrons, à de la misère noire et à des bides, p. ex. Microsoft Bob, Internet Explorer, les PC de Packard-Bell, le service AOL, les batteries de Sony, les Zip Drives de Iomega, etc. Non, je vous parle de marques accrochées à des produits parfois intéressants. Vous ne me ferez pas croire que tout est pourri chez Bell, chez Microsoft, chez Symantec ou chez Lexmark, pour ne prendre que ces exemples.

illustration2008050208.jpgBien sûr, tout cela n’est pas exclusif aux TI. Imaginez que je raconte une anecdote déplorable impliquant Desjardins. Dès lors, tout le monde va embarquer et surenchérir, un peu comme c’est le cas si je vous parle de Bell, de la SAAQ, de Revenu Québec ou du service à la clientèle d’Hydro Québec. Qui n’a pas son histoire d’horreur. On fait la pause pour dégobiller une petite heure sur les urgences d’hôpital ?

Ma question est la suivante. Quant un nom d’entreprise a atteint un niveau d’appréciation publique aussi bas que celui de Bell, quand un nom de produit est associé aussi universellement à médiocrité que celui de Vista, quand une marque de commerce qui a éprouvé pendant quelques années des problèmes de qualité comme ce fut le cas pour Lexmark et que ça lui est resté collé, y a-t-il une façon de leur faire briller à nouveau le logo, sachant que ces perceptions ne sont pas toujours justes ?

illustration2008050207.jpgPlus spécifiquement, vous seriez des experts en redressement d’image, vous feriez quoi pour que Bell se dote d’une aura positive, pour que Vista soit mieux considéré, pour que Lexmark devienne une vraie alternative à Epson et ainsi de suite ? Feriez-vous voter une loi rendant passible de peine de mort la fréquentation de blogues, demanderiez-vous aux dirigeants de Bell de se faire seppuku sur la place publique en requérant humblement le pardon des gens, recommanderiez-vous à Steve Ballmer d’acheter Bell comme je le suggère dans le trucage ci-haut (je l’ai fait dans Photoshop Elements 6… hé-hé), suggéreriez-vous à Microsoft de lancer le code de Windows dans le domaine public, ou, plus sérieusement, conseilleriez-vous à ces entreprises plus de transparence, un plus grand respect de leur clientèle, de meilleures campagnes publicitaires, un ménage radical dans leurs gammes de produits, etc. ?

Où sont-ce là vraiment des causes perdues et qu’il nous faille vraiment créer la SoCaP (« Société des causes perdues ») ? Auquel cas, comment expliquez-vous que ces entreprises font pour rester en affaires et produire des bilans qui semblent quand même plaire à leurs actionnaires ?

PS- Évidemment, ces questions n’ont rien à voir avec le fait que j’essaie de vous faire décrocher d’Ubuntu, en ces pages, pour la fin de semaine …

Publicités

229 réflexions sur “Réflexion sur la SoCaP (Société des causes perdues)

  1. A mon humble avis,

    ça vient surtout du fait que lorsque l’on se fait « fourrer » par une grosse compagnie qui ensuite te traite comme un idiot et que tu te rends contre que tu ne peux rien faire contre eux, tu te jure de ne plus jamais faire affaire avec eux et de faire tout en ton pouvoir pour que les autres aient la même vision que toi.

    Maintenant, prener cette façon sauvage de faire et multiplier la par le nombre d’abonner au service de bell moins un % non établie de chanceux, d’endormie ou de masochiste et vous vous retrouver avec une image impossible à redorrer.

    Dans un monde capitaliste, la seule loi est l’argent, et la seule façon de faire mal à un géant et de liguer les lilipuciens ensemble. Mais honnêtement, dans le cas de Bell, on en viendrait à croire que c »est délibéré.

    Pour Microsoft, ça vient de son extrême voracité passé, ou il a mit à terre tout ce qu’il a pu, et maintenant avec Vista c’est le retour du balancier. Microsoft et les USA, c’est la même chose, c’est les plus forts, ils se mêlent de plein de chose qui ne les regardes pas et tente d’influencer des choses qui en principe ne les concernent pas. Après faut pas être surpris si personne ne semble vouloir allonger une perche lorsque la noyade arrive. On tourne la tête en sifflant comme des épais 😛

  2. gemnoc:

    Mis-à-part les pubs pour le iPod… Si le iPod fonctionne avec autre chose qu’iTunes aujourd’hui, c’est grâce aux talents de certains hackers… Sinon, on aurait pas le choix d’utiliser iTunes, et Apple fait tout pour pas qu’on triche là-dessus. Moi désolé mais quand j’ai commencé à utiliser des lecteurs MP3, c’est pas compliqué on n’avait qu’à copier les fichiers mp3 dessus (drag n’drop) tout comme on le fait avec un disque dur USB, et c’était réglé. Pas d’insignifiant de logiciel interférant dans le processus, mais bien un simple protocole qui fonctionne sur n’importe quelle plateforme.

    Moi entk pour ce qui est de lecteurs mp3 je refuse obstinément d’acheter quoi que ce soit qui essaie de me forcer à passer par un logiciel quelconque. J’ai connu mieux que ca, et je refuse d’utiliser autre chose. Ceci étant dit, j’utilise mon PSP pour ma musique, car j’ai pas besoin de 30+ gig de musique avec moi en tout temps. Oui je sais Sony est pas un meilleur modèle en termes de technologies propriétaires, mais au moins pour ce qui est des MP3 ca fonctionne encore comme dans le bon vieux temps, sti! 🙂

  3. Et viva_zapata avait raison en disant qu’Apple n’est pas vraiment plus «propre» que Microsoft; cette dernière est villipendée, tandis qu’Apple bénéficie d’un inexplicable facteur de sympathie.

    Apple a vécu une véritable crise dans le milieu des années 90. Son système d’exploitation était devenu complètement désuet, et Apple a été incapable de le mettre à jour: l’OS promis de nouvelle génération, Copland, a finalement été avorté après de nombreuses années de développement, et Apple s’est rabattue sur le MacOS 9 qui n’était qu’une maigre évolution du MacOS 8. En 97 Steve Jobs est revenu à Apple, et sa première décision fut de révoquer la licence des fabricants de «clones» Mac: Umax, Power Computing, Motorola, cette dernière qui faisait partie avec IBM du consortium développant la puce PowerPC. Cette décision fit perdre des centaines de millions de dollars à ces compagnies. Est-ce comme ça qu’on traite des partenaires d’affaires?

    Sans compter l’abandon par Apple en 2005 de la puce PowerPC, supposément supérieure aux puces Intel des PC à même fréquence d’horloge, pour des puces… Intel. La raison? «performance limitations of the chip for future personal computer hardware specifically related to heat generation and energy usage in future products, as well as the inability of IBM to move the 970 (PowerPC G5) processor to the 3 GHz range.» Ah bon, il me semble que Photoshop était supposé rouler 100x plus vite sur un G5 que sur un PC?

    Apple a privilégié ses actionnaires au détriment des usagers en cessant le programme de licence du MacOS; ses produits sont plus chers que la concurrence, et les pièces de remplacement sont excessivement chères; son système en est un fermé, avec une offre d’applications plus réduite que sur Windows ou même GNU/Linux; la preuve étant BootCamp, qui permet à un usager Mac d’installer Windows. Pourquoi, si on peux prétendument tout faire sur un Mac, dites-moi?!? Sans compter les problèmes causés par la transition d’un processeur à un autre… Seconde fois en une décennie, après le passage du Motorola 68000 au PowerPC. Non, Apple ne s’est jamais gênée pour rire de sa clientèle… qui en redemande.

  4. @ claude_c
    Moi aussi j’avais évalué le Creative Zen Vision M. J’ai finalement opté pour l’iPod vidéo à l’époque, comme je le disais, parce que je pouvais trouver plusieurs produits permettant de brancher mon iPod à mon radio d’auto au moyen d’une interface, pas de ces émetteurs FM qui donnent une qualité sonore insuffisante à mon avis. Mais à chaque fois que j’ouvre iTunes, je rage. Pour ça que j’ai été très enthousiasmé de constater que je pouvais gérer le contenu de mon iPod dans Ubuntu.

    Ce qui est ironique, c’est qu’après 2 ans, je n’ai toujours pas branché mon iPod dans mon auto… Doh!

  5. @claude_C

    Je demande aux autres d’être objectif alors je vais essayer de l’être avec moi.

    Peut-être que quand quelqu’un post ici favorablement en faveur des Mac j’ai immédiatement l’impression que c’est le petit gars cool de l’annonce ou quelqu’un comme lui qui vient me faire la morale sur un ton condescendant (moi aussi j’ai mes tiroirs ou catégories dans ma tête) à propos des Mac. Je fais l’association suivante : Le gars est pro mac = gars cool de l’annonce.

    Le gars dans l’annonce je ne peux pas lui répondre et lui dire ce que je pense mais avec le gars qui post ici je suis capable alors premier réflexe je sors le bat et je frappe. Style kin toé…. et je ne pense que je ne suis pas le seul dans cette situation.

    Je vais essayer d’y penser la prochaine fois avant de frapper … 🙂

  6. gemnoc:

    Moi avant que ma blonde me donne mon PSP en cadeau j’essayais partout de trouver le lecteur mp3 suivant: Le Rio Karma 20go:

    http://www.digitalnetworksna.com/shop/_templates/item_main_Rio.asp?model=261

    Ce dernier me semblait le choix idéal puisque pour moi 20gig c’est assez, et de plus il était le seul à supporter le format OGG (et FLAC). Malheureusement (et tout aussi ironique) je n’ai pas été capable de le trouver nulle part ici en Chine 😦 Y’en a d’autres maintenant qui supportent le format OGG?

  7. viva_zapata
    « Je vais essayer d’y penser la prochaine fois avant de frapper … »

    Sers-toi d’un bâton en caoutchouc mousse orange fluo. Ça fera moins mal, et ce sera plus rigolo. 😉

  8. Bon… Je suis un ‘geek’ ‘linuxien’ (sic(k) et re-sic(k)) qui a transité de Mac ce qui fait donc un ex-frais chié (re-re-sic(k)).

    Je vais mettre mon grain de sel dans cette mer de commentaires en parlant de Vista.

    Voyez-vous, qu’il fonctionne bien (ou pas) avec 38 ZetaBit et un n-core a 6 TeraHz, ce qui m’énerve, c’est qu’il demande beaucoup de ressources et qu’un ordinateur au poubelles = polution.

    Voyez-vous, un système qui me demande 3 confirmations (si!) quand je veux installer quelque chose d’aussi banal que Flash Player, ça m’énerve.

    Voyez-vous, un système qui m’est ‘loué’ et pas vendu, sur lequel je ne peux rien faire sans violer tel ou tel paragraphe de la licence, ça me contraint.

    Voyez-vous, un système qui me gave avec le DRM parce qu’il présuppose que je vais faire quelque chose d’illégal, ça m’insulte.

    Voyez-vous, un système qui décide si je peux utiliser tel ou tel autre programme à ma place parce qu’il croit que c’est un spyware et ce, nonobstant la piètre feuille de route de cette compagnie au sujet des faux positifs, ça me fait peur.

    Fnalement, un système dont je ne suis pas maître, ça m’ÉNARVE.

    Voilà… Qu’il fonctionne bien ou pas, y’a en masse de matériel pour chialer contre Vista. Maintenant, si vous l’aimez et que vous avez du plaisir à l’utiliser, tant mieux pour vous. Ces commentaires n’engagent que moi.

  9. Le marketing des produits de consommation dans le but de nous les faire apparaître comme essentiel à notre bonheur et à notre survie est une forme de manipulation. Ce n’est pas sans rappeler les techniques de propagandes utilisées pour soumettre les peuples.

    « The market is a radical experiment which violated fundamental human needs and capacities. You can see this in the violent struggles that were required to impose market conditions on people. In the United States, for example, about one sixth of the gross national product, over a trillion dollars per year, is devoted to marketing.

    Marketing is manipulation and deceit. It tries to turn people into something they aren’t — individuals focused solely on themselves, maximising their consumption of goods that they don’t need. » [Noam Chomsky]

    « One reason over a trillion dollars a year is spent on marketing in the USA is to try to undermine our natural tendency to want free, liberated time.  » [Noam Chomsky]]

  10. @ toogreen

    As-tu ententu parler de Rockbox? http://www.rockbox.org/

    Un projet de firmware OpenSource pour une variété de lecteurs mp3, mais pas le PSP. J’hésite à faire le move, parce que je perdrais sûrement la possibilité de relier mon iPod à la chaîne stéréo de ma voiture…

  11. Vous pognez en tabarouette ! Voyons zapata, c’est pas parce que t’es un p’tit gros à cravate qu’il faut prendre ça personnel !

    @ gemnoc : Sages paroles. Mais je pensais que c’était clair pour tout le monde que l’objectif premier de TOUTE entreprise commerciale est de faire des profits. Ou bedon vous habitez tous la Corée du Nord !?!

    De dire qu’un produit est bon ne cautionne en aucun cas l’ensemble des pratiques commerciales de la compagnie fabricante. Théoriquement on a une certaine liberté lors de l’achat, non ?

    Suggestion de film : Voir ou revoir « Corporation », http://www.thecorporation.com/ un documentaire canadien (2003) plein de renseignements (et d’humour en plus), il est même disponible (en chapitres) sur youtube. Il scrute entre autre les Compagnies comme un psy observe un patient, diagnostic : Dangereux psychopathe !

    Alex.

    p.s. L’as-tu pris personnel zapata, c’est un test pour voir si tu utilises un bâton orange fluo ou un « bat » de baseball…

  12. @alexanticosti

    Je ne le prends plus personnel.

    Je viens de finir ma thérapie 🙂 Vive Clouseau !! oups pardon Vive Apple !!

    Non mais sérieusement je ne l’aime pas du tout cette annonce tout comme les annonces « de Serge » et de poupounes que je ne peux pas sentir non plus.

    On va passer à travers et je pense que j »ai serré mon bat de baseball anti-maqueux 🙂

  13. @toogreen

    « Content de voir que tu as ENFIN retrouvé ton miroir et que tu t’es bien regardé dedans!!!  »

    Je viens de lire ton post !!!

    Nous avons tous un tiroir dans notre tête mon cher et je crois connaître le tiens.

    Regarde répète après moi :

    J’aime Steve Ballmer !!

    Essaie de poster ça ici sans rire :-)!

  14. @viva_zapata:

    Ok. J’aime Steve Ballm….!# »?%&… Segmentation Fault… Can’t compute… System restarting..BZZZZrrrrrrrzzzzzzzzzzzzzz

  15. @Bibelot

    Pour citer Séphane Richer (manieur de gouret Montréalais et philosophe à temps partiel):

    « Ya pas juste Microsoft, dans la vie » !!

    ……………. Quelle profondeur! Ça m’émeut! J’en aurais le motton!

    Pour vous distraire, si vous avez manqué ça, les Geeks et Geekettes… Allez voir ceci: http://www.buglabs.net/products

  16. @ phantoman

    Je corrigerais M. Graham. Pour une « charity » il ne faut pas faire ce que les gens veulent mais ont besoin (NEED).

    Que la recherche de profit ne soit pas dans les start-up AU DÉBUT ne les classe pas dans les « non-profit ». Parce que leur but est tout de même que leur action explose en valeur et que les initiateurs empochent.

    Ce n’est pas un défaut de rechercher le profit, c’est obligatoire pour une entreprise qui veut demeurer sur la map. C’est un outil pour continuer d’évoluer. Si c’est le seul but, là ça chie sérieusement. Et ça se peut qu’on les haïsse, parce qu’on le sent, comme consommateur.

    Mais tu touches là un point, les entreprises ont énormément de difficulté à « garder leur âme » au delà d’une certaine taille. Les actionnaires, la recherche du profit, la concurrence, etc. prennent le pas sur le plaisir de faire quelque chose. De bien et d’utile.

    L’image qu’elle tente de projeter est celle d’une chouette bande de copains ou de pros prêt à aider tante Germaine quasi gratuitement. Ça c’est le marketing.

    Les orientations imposées par les actionnaires semblent surtout envers la recherche de profits. Il ne faudrait pas oublier que NOUS sommes souvent ces actionnaires, par le biais des fonds dans nos RÉER par exemple. Si NOTRE but premier est le rendement, il ne faut pas jouer à la vierge offensée.

    Alex

  17. Je suis avec cable VDN, une sub-division de BELL. Un service hors pair, j’ai eu un seul problème et le lendemain matin tout était réparé et tout va très bien depuis ce temps. Cette compagnie est l’antithèse de Bell que j’ai dû quitter pour son service a la clientèle pourrie.

  18. J’ai rempli le questionnaire mais il n’y avait pas d’endroit pour signifier le problème avec le courrier. En effet, Videotron ne garantit pas la livraison des courriels lorsque l’expéditeur a une adresse Yahoo. La plupart du temps ,ces courriels ne sont pas acheminés. Donc, pas assez fiable pour la réception des courriels.

  19. @ jferrat
    Vous revenez avec ce problème que vous avez mentionné sur le forum d’aide de Technaute.

    On parle d’adresse de courriel gratuite (Yahoo), qui sont très souvent des sources massives de spam. Vidéotron a supposément fait le choix de bloquer les adresses Yahoo (selon les dires du technicien auquel vous avez parlé) pour tenter d’endiguer ce problème pour ses usagers. À ce que je sache, le nom de domaine de Yahoo est le seul bloqué par Vidéotron, parmi les autres services existants tel Hotmail ou GMail. Je n’ai jamais eu de problème à recevoir des courriels de ces 2 noms de domaine.

    Alors accuser Vidéotron de manque de fiabilité dans la réception des courriels est au mieux une démonstration de votre méconnaissance du fonctionnement d’internet, au pire de la malhonnêteté.

  20. « @ jferrat
    Vidéotron a supposément fait le choix de bloquer les adresses Yahoo (selon les dires du technicien auquel vous avez parlé) pour tenter d’endiguer ce problème pour ses usagers. À ce que je sache, le nom de domaine de Yahoo est le seul bloqué par Vidéotron, parmi les autres services existants tel Hotmail ou GMail.  » – gemnoc

    ====

    Videotron bloque yahoo ? C’est quoi ça ?

    Je communique régulièrement de mon adresse de courriel yahoo avec plusieurs destinataires chez videotron sans problème.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s