Mise à l'essai de Photoshop Elements 6

illustration2008042901.jpgParce que vous êtes gentils, j’ai un petit bonheur à vous prodiguer, un logiciel Adobe assez abordable (environ 90 $CAN) qu’en moins d’une heure, on extirpe de sa boîte, on installe, on parcourt, on apprivoise et on utilise. On utilise en « trippant », croyez-moi ! Il s’agit de Photoshop Elements 6, un produit Mac – PC lancé le mois dernier qui, comme bien d’autres, permet d’organiser ses photos, des les optimiser et de les partager. Mais il va beaucoup plus loin. Imaginez Photoshop CS3 avec une bonne partie de sa force professionnelle, le vrai gros Photoshop intelligemment simplifié, dont une bonne partie de l’essentiel a été mis à la portée de M. Mme Tout le Monde.

Il y a évidemment une contrepartie; car qui dit « essentiel », dit « connaissance de l’essentiel ». Si on ne comprend pas le principe des « calques », de l’ »histogramme », ou de « Bridge », si on ignore à quoi peut servir le « tampon de duplication », l’ »outil de sélection rapide » ou le « correcteur de tons directs », le temps d’apprentissage risque d’être plus long. Mais si on prend le temps de passer à travers (le menu d’aide est assez bien fait…), on risque de trouver que 90 $ est fort peu payé pour bénéficier d’un produit aussi utile qu’amusant.

À elle seule, l’interface d’Elements 6 justifie l’utilisation d’un moniteur ACL de vingt-quelques pouces. En plus d’être très élégante, très Adobe « New Look » et différente de celles des versions précédentes, elle témoigne du grand souci ergonomique dont ont fait preuve ses concepteurs. Ainsi, la plupart des outils sont directement accessibles sans que l’on ait à fouiner dans les menus.

illustration2008042911.jpgillustration2008042912.jpgJe vais vous faire grâce de la façon conviviale et bien pensée dont ce produit permet de gérer des photos et des collections. C’est un aspect qui m’importe peu puisque, pour cela, j’utilise iPhoto’08, un logiciel spécialisé qui me satisfait grandement. Je vais plutôt vous illustrer, étape par étape, comment il est possible de partir de la photo d’une personne pour en produire une représentation différente, possiblement amusante.

Primo, j’ai ouvert une photo qui m’intéressait, en l’occurrence un cliché de ma blonde tiré en novembre dernier dans la Forêt du Grand Méchant Loup. Puis, en me servant d’outils situés à l’extrême gauche de l’interface:

– j’ai doucement encerclé le visage (« outil de sélection rapide ») pour l’isoler du reste de la photo;
– je l’ai copié-collé dans un nouveau fichier;
– j’ai refait le contour des cheveux avec le tampon de duplication, .
– j’ai refait les épaules en bleu marine – noir (parce que j’avais merdé…) avec la « pipette », le « pinceau » et le « tampon de duplication ».

Total: 5 minutes !

illustration2008042902.jpg
illustration2008042903.jpg
illustration2008042904.jpg

Ensuite, en me servant d’outils situés dans la partie droite de l’interface, tout en haut :

– j’ai cliqué sur le premier icône de gauche (trois petits cercles), juste en dessous de « Effets » et j’ai choisi « Artistique » dans le menu déroulant;
– en double-cliquant sur une des icônes juste au dessous, j’ai eu accès à la fonction « Contour postérisé » que j’ai appliqué sur ma photo, question de donner à la photo l’allure d’un dessin;
– j’ai cliqué sur le bouton OK;
– de retour au menu déroulant, j’ai choisi « Flou », ce qui m’a donné accès à la fonction « Flou Optimisé » (4e pomme de la première rangée);
– dans la fenêtre qui s’est ouverte, j’ai adouci les traits et j’ai cliqué sur le bouton OK.
– à mi-chemin entre les trois petits cercles et le menu déroulant, j’ai remarqué une icône permettant de jouer dans les couleurs et j’ai choisi « monochrome ».

Total: 8 minutes (j’ai perdu un peu de temps… )

illustration2008042905.jpg
illustration2008042906.jpg
illustration2008042907.jpg
illustration2008042908.jpg

Cela étant fait, je suis allé jouer dans les calques pour créer un fond lumineux. Ce qui m’a permis de l' »éclairer » comme je l’entendais avec la fonction prévue à cet effet sous le menu « Rendu ». Après, en guise de « cerise sur le sunday », je me suis procuré un nez de clown sur le Web et j’en ai fait un calque, lequel j’ai collé sur l’appendice fripon de ma Belle. Que j’en sois pardonné, un jour …

illustration2008042909.jpg
illustration2008042910.jpg

Total: 15 minutes (le pire ayant été de trouver le nez)

Grand total: moins de 30 minutes pour produire une illustration à partir d’un logiciel que je venais tout juste d’installer et que je ne connaissais presque pas, à l’exception de ses fonctions empruntées à Photoshop CS3. Je ne vous dis pas que le résultat est spectaculaire. Servez-vous en plutôt pour essayer d’imaginer le potentiel de créativité qu’Elements 6 peut débrider chez les gens pour qui, payer quelque 90 $ n’est pas un obstacle, contrairement à en payer 550 $ pour Photoshop CS3.

En un mot, ce produit est amusant, bien pensé et respectueux des « artistes » qui veulent tout avoir, constamment, à la vue et à portée de main. Si vous souhaitez l’essayer, il est possible de se télécharger une version d’essai sur le site Web d’Adobe.

illustration2008042913.jpg
Publicités

66 réflexions sur “Mise à l'essai de Photoshop Elements 6

  1. @ viva_zapata
    Bien amusante, la comparaison iTunes et électroménagers. :mrgreen:

    C’est vrai que ça semble bien, ce KDE 4. Mais j’ai lu plus d’une fois que Kubuntu n’est peut-être pas la meilleure distro pour KDE. Peut-être qu’ailleurs, c’est moins instable?

    En passant, le bleu bonbon n’est pas resté longtemps sur mon XP. J’ai choisi le thème gris argent. Mais le ?%&* de bouton « démarrer » est resté vert, lui…

    @ claude_c
    Merci du site, je n’avais jamais trouvé celui-ci malgré quelques recherches il y a quelques temps. Je vais garder ça en réserve pour quand j’aurai réinstallé XP.

  2. Moi je suis désolé mais la comparaison Gnome-Win95, je la trouve vraiment tirée par les cheveux, parce que franchement là je vois pas du tout! Si on parlait de IceVM, peut-être oui, mais Gnome?? Avez-vous déjà vu la version 1.0 de KDE? Allez-voir:

    http://www.kde.org/screenshots/kde1shots.php

    Ironique non? Ok je ne dis pas que Gnome a un look très « flasheux » quant à lui, car en effet c’est très sobre (et moi perso je préfère ca de même), mais c’est pas parce qu’à la base il utilise un système de « taskbars » que ca fait nécessairement « Win95 »! D’ailleurs quand je regarde le bureau de mon laptop sous Gnome avec Avant-Window-Navigator, je vois pas mal plus « Leopard » que Windows95:

    Screenshot_gnome_may1_2008

    Entk!

  3. En fait Gnome est tellement modifiable à souhait qu’on peut le comparer pratiquement à n’importe quoi, ca dépends juste de comment on l’a personalisé! Par exemple le mien ressemble à un Mac (je me suis souvent fait demandé d’ailleurs si je roulais OS X sur mon laptop et comment j’avais fait) mais pour d’autres ils ont modifié leur

  4. (oops j’ai accroché « Enter » par erreur)… mais bon je disait d’autres ont modifié leur bureau pour que ca ressemble à Vista, par exemple… en changeant le « moteur » GTK, les bordures de fenêtres et les icones, tout est possible en fait! C’est pas les captures d’écrans qui manquent sur le web de gens qui ont transformé leur Gnome pour ressembler à d’autres systèmes:

  5. @Claude C

    Ton problème de détection de wifi n’as rien avoir avec KDE. Mon live cd préférer pour récupérer de systèmes est Knoppix avec KDE 3.5 parce que c’est le live cd qui couvrent le plus large éventail de carte réseau filaire et sans-fil. Ton problème viens de Kubuntu lui-même. La version stable de Kubuntu est bâtie avec KDE 3 et la version instable avec 4. Kubuntu elle-même est construit sur la sid de Debian.

    J’aime bien Gnome pour le « day-to-day », mais il y a 2 choses dans Kde qui n’ont pas d’équivalent sous Gnome : un dossier autostart qui permet de mettre des scripts bash pour chaque utilisateur et Konqueror qui permet de faire des transferts FTP a FTp

  6. @toogreen

    Gnome configurable?

    Oui tu as raison. Mais pas par Belle-Maman. Moi je suis comme Marcofsky je ne bizouille plus à configurer mon OS. Je l’installe tel quel ou presque. Je me suis amusé à installer des thèmes au début mais il n’y en a aucun qui fonctionne parfaitement. Avec tel thème le Bureau est très beau mais sous Firefox on n’est plus capable de lire les menus (lettres noirs sur fonds noir) etc, etc. et à un certain moment j’étais tout mélangé enter les thèmes Cairo, Compiz et les autres que j’en perdais mon latin.

    Pour ce qui est de la comparaiosn avec Win95 je parle surtout de la forme des fenêtres complètement carrées, boutons carrées… tout est carré, pas de relief ni ombrage.

    Change les couleurs sur cette photo pour celle d’Ubuntu et ne viens pas me dire que ça ne ressemble pas à Ubuntu quand même.

  7. @ claude_c

    Merci pour le lien vers Paint.NET, c’est exactement ce que je cherchais : simple, efficace et gratuit (comme tout devrait être dans la vie…) 😉

  8. @ phantoman

    Je me suis peut-être mal exprimé, mais je ne crois pas avoir voulu dire que KDE était le problème pour la non reconnaissance de mon réseau wifi en Live CD. Il me semble avoir dit que c’était cette distribution Kubuntu n’a de Ubuntu que le nom, puisque le Ubuntu, sans K, fonctionne mieux.

    KDE est peut-être très bien sous d’autres distributions, seulement je n’aime pas tellement son interface, et Gnome Ubuntu est plus simple « pour moi », et bien d’autres j’imagine, vu la popularité de cette distribution. Mais bon, c’est peut-être aussi juste la saveur du mois. 😉

  9. @toogreen

    Tous les OS sont « customizables ». Mais c’est pas tout le monde qui aime mettre les mains dans le cambouis. D’ailleurs, je ne recommande pas trop les « relookages » de Windows et OS X. Il arrive que ces logiciels vont jouer profondément dans les fichiers systèmes et au moment de sérieuses mises à jour, ça risque de bugger. Et certains se désinstallent plus proprement que d’autres.

  10. @ tous ceux qui trouvent Gnome trop simple, pas beau, vieillot (mettez ce que vous voulez…)

    L’interface de Gnome est simple et dépouillée à dessein.

    Voir ceci : http://library.gnome.org/devel/hig-book/2.22/ (en anglais seulement, mais voyez la rubrique « Usability Principles »). Mark Shuttleworth, le « père » d’Ubuntu a choisi Gnome plutôt que KDE ou toute autre interface graphique parce qu’il est basé sur GTK (open source GPL) et que KDE était basé sur QT (qui était plus ou moins open source, mais pas du tout GPL dans le temps) et il est resté avec ça pour que son OS soit totalement libre (free as in freedom, comme ils disent).

    Si on n’aime pas Gnome, on peut toujours installer Ubuntu et ensuite KDE. Vous aurez le choix des deux interfaces. Rien ne vous empêchera par la suite d’installer Xfce, GNUStep, Rat Poison, etc., etc.

    Laissez au moins à Linux ce qu’il fait le mieux : être modulable et modifiable à souhait. On n’aime pas l’apparence de l’interface, ça se change. On n’aime pas les icones, ça se change. Bien sûr il faut travailler pour ça. Aux dernières nouvelles, ça ne se faisait pas en claquant des doigts dans Windows ou Mac OSX non plus.

  11. @viva_zapata:

    « Change les couleurs sur cette photo pour celle d’Ubuntu et ne viens pas me dire que ça ne ressemble pas à Ubuntu quand même. »

    Euh… Non, désolé mais je vois pas, vraiment! Je comprends cependant pourquoi tu fais cette allusion, c’est un fait que Gnome a, lui aussi, de simples « barres de tâches », sans plus, sans gros boutons verts, de dégradés, d’effets 3D ou de logos en cercle qui dépasse de la barre, mais de là à dire que ca ressemble à cette capture écran?? Bon je ne m’acharnerai pas là-dessus car je m’en fiche éperdument, mais par contre si j’étais un développeur graphique pour Gnome et qu’on me disait ca je crois que je serais insulté pas à peu près! 😛

    Car je ne comprends pas pourquoi tu dis que tout est si carré etc. Je croyais que sous Hardy Heron après l’installation les fenêtres on des coins ronds non? Et les boutons etc. c’est pas si laid me semble? Entk. Mais bon si ca peut te donner espoir en un certain « progrès » à venir j’ai lu quelque part que la prochaine version de Gnome offrira des ombrages intégrés, sans avoir besoin de compiz…

    Mais bon question de goûts tout ca mais Gnome je l’aime justement pour sa simplicité et sobriété… Moi tu sais les néons fluos, les effets « emboss » et les gros boutons qui me font penser à des jujubes, non merci!! 😛

  12. @toogreen

    Tu sais après avoir « gosser » avec Kubuntu 8.04 Remix j’étais bien content de revoir la simplicité de gnome. J’ai même écrit ici hier je crois pour dire qu’il était en fin de compte « reposant ». N.oublie pas que ma culture informatique est avant tout « Windosienne ». Tout mon expérience vient de là même si je continue à utiliser autant faire ce peu Ubuntu. Je livre ici des commentaires sui te à mes expériences avec l’un ou l’autre. C’est tout.

    J’ai même désactivé tous les effets de bureaux Compiz sous Ubuntu. Ça ne m’intéresse pas. Je cherche un environnement dépouillé mais beau et reposant.

    Toujours beau à Shanghai? Ici on gèle depuis 4 jours. 😦

  13. @viva_zapata:

    Je veux pas faire des jaloux mais ici à Shanghai ca fait presqu’une semaine qu’à tous les jours c’est le T-shirt, pantalons courts et sandales! Bref, c’est l’été, il fait aux alentours de 25 tous les jours, et ca refroidit un peu le soir.. Pour Shanghai c’est encore un peu « frais » mais bon pour moi c’est tout simplement comme l’été à Québec… 😛

    Et j’ai de belles petites tomates qui commencent déjà à se former!!

  14. @toogreen

    « Et j’ai de belles petites tomates qui commencent déjà à se former!! »

    Bon 😦

    Moi ça fait deux jours qu’il faut que je rentre dans le porticle mes bégonias tubéreux et mes hibiscus en pot pour la nuit.

    La chatte a même trouvé que ça lui faisait une bonne litière pendant que l’on dort l’hypocrite…

  15. Il y a eu beaucoup de déception dans les forums Ubuntu quand il a été annoncé que le thème Human par défaut serait reconduit sans changement dans Hardy Heron. On parle de changement pour la 8.10. J’avoue que le brun, ça commence à faire. 😉

  16. @ jmv1

    J’ai lu en diagonale le document sur les principes de Gnome. Un élément que je considère très important, c’est l’intégration de l’application avec l’interface du système d’exploitation. De plus en plus de développeurs commerciaux semblent s’éloigner de ce principe fondamental, comme Adobe avec Photoshop Elements 6 ici, ainsi qu’Apple avec iTunes pour WIndows. Ce dernier pousse en plus l’affront de ne pas respecter les raccourcis clavier standards pour la sélection. Personnellement, ça m’irrite au point de ne pas vouloir utiliser ces logiciels…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s