Le cas de CompuFinder

illustration2008031701.jpgAvant de vous parler de la firme québécoise CompuFinder, laissez-moi vous entretenir d’une entrevue que j’ai eue la semaine dernière avec un expert anti-abus chez Symantec Corp., l’Américain Doug Bowers. Cet analyste m’a expliqué pourquoi les candidats à la présidence Barack Obama et John McCain se livraient une chaude lutte dans les campagnes de pourriels, pourquoi les polluposteurs nous envoyaient des soi-disant vidéos de personnalités connues comme Hillary Clinton, Michael Jackson ou Heather Mills et pourquoi ils célébraient la Journée internationale de la femme, le Super Bowl ou la Saint Valentin, autant de questions qui étaient ressorties de l’édition de mars 2008 du « Rapport mensuel de Symantec sur le pollupostage.

illustration2008031707.jpgEn clair, M. Bower m’a soutenu que le crime ne pouvait profiter ni à Obama, ni à McCain, ni à Clinton. Dans de nombreux cas, a-t-il précisé, ces pourriels ne servaient qu’à placer la victime en situation d’émotion, qu’à lui donner le goût de répondre, d’agir et, surtout, d’émettre une opinion en se servant d’un lien suggéré. Dès lors, l’organisation criminelle derrière le pourriel se retrouvait en mesure d’entrer en cyber-communication avec la victime pour, de fil en aiguille, en arriver à lui extirper de l’information personnelle.

illustration2008031705.jpgDans d’autres cas, le pourriel était conçu de façon à ce que la victime soit incitée à aller sur un site Web où du code malicieux (genre « root-kit ») l’attendait. Dès lors, crac, son ordi se retrouvait infesté et ajouté à la liste incalculable de PC zombies servant d’essentiel relais aux spammeurs professionnels.

À la fin de février, le pourriel constituait, selon Symantec, 78,5 % de tout le courriel mondial alors que l’an dernier, il n’était que de 61 %. Ces chiffres ont beau être conservateurs (euphémisme), ils témoignent quand même d’une dangereuse croissance. À plus forte raison, comme on peut le voir sur la tarte ci-après, que 15 % de tout le pourriel mondial se classe dans les catégories « Arnaque » (9%) et « Fraude » (6%). En comparaison, la santé (ce qui inclut le Viagra et les pilules pas chères) ne fait plus que 12 % de l’ensemble.

illustration20080317021.jpg

Heureusement, tous les polluposteurs ne sont pas des criminels. La plupart ne sont que des cyber-colporteurs emmerdants dont les produits ciblent un public dont nous ne faisons à peu près jamais partie. Prenez CompuFinder, une boîte de formation établie à Morin’s Height, une entreprise apparemment crédible, mais qui, dans mon petit cas à moi, me fait perdre du temps depuis au moins un an. Sur une base parfois quotidienne, elle me propose des programmes de formation dont vous pouvez consulter la liste en allant sur son site Web, des cours dont je n’ai rien, mais vraiment rien à foutre.

illustration2008031708.jpg

Dans un premier temps, je me suis contenté de cliquer sur l’intitulé du soi-disant courriel et d’instruire Outlook de le considérer désormais comme pourriel. Mais ça n’a pas fonctionné. Je me suis donc mis à créer des règles spécifiques pour bloquer les domaines de provenance, car il y en avait plusieurs. Par exemple, je demandais à Outlook de détruire ce qui m’arrivait de « cftechnique.com » ou de « votreplan.org ». Sauf que ça continuait à entrer dans ma boîte aux lettres sous le nom de « chtechnique.net » ou de « votreplan.com ». J’ai alors refait mes règles en enlevant les extensions pour ne garder que le nom de domaine lui-même, p. ex. « cftechnique » (illustration ci-haut) ou « votreplan ». Ça n’a pas marché non plus puisqu’il m’en est arrivé de nouveaux, dont ce « coursfd.com » reçu ce matin.

Vraiment écœuré, j’ai décidé d’appeler CompuFinder pour me plaindre. Mais, juste avant, j’ai fait une recherche sur Internet ce qui m’a permis de relever différents endroits où on semblait associer cette entreprise à des opérations de pollupostage. La page la plus explicite est cette fiche que j’ai trouvée le wiki bien connu AboutUs.org.

illustration2008031703.jpgOn y apprend que CompuFinder, une belle petite boîte de chez nous apparemment légitime et proprette, utilise une trentaine de noms de domaine différents, les uns enregistrés aux USA, d’autres aux Indes, d’autres en Australie, et qu’on lui reconnaît, à ce jour, une bonne vingtaine d’adresses IP. C’est probablement en deçà de la vérité puisque, dans mon cas, l’entreprise a utilisé des noms de domaine ne figurant pas dans la liste d’AboutUS. Quoi qu’il en soit, ce wiki la dépeint comme étant « une organisation qui ne respecte pas la vie privée » et qu’elle « envoie du spam à des milliers de gens chaque jour ».

On y laisse notamment entendre que la signataire de ces pourriels, une certaine Marise Morin, est impossible à rejoindre et qu’il est impensable de faire retirer notre adresse courriel de leur banque de données. Allumé (et pas à moitié), j’ai du coup téléphoné à l’entreprise et demandé à parler à la madame en question, me présentant comme journaliste. Or, non seulement ai-je pu lui parler sans devoir attendre, mais elle m’est apparue affable.

illustration2008031704.jpgAffable, mais peu bavarde. À trois reprises, je lui ai demandé pourquoi sa boîte utilisait autant de noms de domaine et d’adresse IP pour solliciter autant de gens sans qu’ils ne l’aient souhaité, une technique habituellement utilisée par les polluposteurs. Elle ne m’a pas répondu. Je lui ai demandé si elle connaissait l’existence de cette fiche explicite sur AboutUs et lui en ai lu des extraits, après lui en avoir épeler l’URL. Elle n’a pas répondu.

Tout ce qu’elle m’a dit a été de lui donner mon adresse de courriel afin qu’elle puisse la retirer de sa banque. Ce que j’ai fait. Me voici maintenant en situation de vérifier si Mme Morin m’a dit la vérité ou si AboutUs a raison sur toute la ligne. Je vous en reparlerai sûrement.

Le plus drôle là-dedans, c’est que dans un plan de cours intitulé « Gagner des clients grâce au e-mailing« , on définit ainsi le public visé: « Tout dirigeant, président ou propriétaire directement impliqué dans le marketing, la vente, la promotion des ventes, ou plus généralement tout VP Marketing – Commercial, Chef de produit, chef de promotion ou cadre en charge de préparer des campagnes de e-mailing, et soucieux de se mettre à jour des meilleures pratiques. »

illustration2008031706.jpgPuisque mon adresse de courriel, celle que CompuFinder a utilisée, renvoie explicitement à un média où mon nom est connu comme étant celui d’un journaliste, j’en conclus à une erreur de ciblage, à une liste « botchée », donc à du travail de e-mailing mal fait, ce qui jure par rapport aux prétentions de compétence de cette boîte. À défaut, advenant que le travail ait été bien fait, force m’est de conclure qu’on y forme des spammeurs.

Ma question est pourtant simple, quand on dit être une entreprise crédible dont la mission « est de favoriser la modernisation des méthodes de gestion des entreprises et leur développement technologique dans le cadre de la mondialisation du marché » (hum!), quand on présente une impressionnante liste de clients (on se croirait devant le répertoire des entreprises du Québec), pourquoi doit-on s’abaisser à faire siennes les techniques marketing des pires étrangleurs du Net ?

C’est ce que mon ami Jobin appelait une « question questionnante et interrogative ».

Publicités

43 réflexions sur “Le cas de CompuFinder

  1. @Nelson

    Hors sujet: si vous allez sur Mon irritant pas réglé dans IE8
    j’ai de nouveaux indices concernant les problèmes d’italiques. En espérant que cela puisse permettre de dénouer l’intrigue.

    Réponse @ Planteg

    Oui, c’est hors sujet; si vous le voulez bien, nous allons continuer l’échange au bas de la chronique en question.

    Nelson

  2. Merci à nos gouvernements de prendre notre argent pour faire des lois pleines de trous qu’ils ne pourront même pas appliquer.

    Idem pour les fax. Aucune léglislation. Dernièrement, on m’a envoyé un fax-spam sur la ligne principale de mon entreprise. J’ai pu être assez rapide pour rediriger l’appel vers mon fax, et c’était un fax de Global Training Services. Ca parle d’une conférence les 27 et 28 mars au 4400 boul Lasalle a Verdun. Le numéro de téléphone redirige vers un numéro style 900 ($/minute), leur site web redirige vers un numéro de Toronto (qui donne sur un répondeur), alors que si on cherche un peu plus, c’est une entreprise de Montreal. J’ai appelé BeuBell Canada pour me plaindre, mais ils peuvent rien faire, sauf me demander de payer pour bloquer ce numéro. Ils m’ont aussi offert de changer de numéro de téléphone (ah ben oui!!).

    Pour les spam, j’en recois environ 150 par jour, de toutes sortes. Mais quand j’en recois un en francais, c’est là que j’essaie de prendre action.
    Normalement, si je m’enlève de leur liste, je continue de recevoir le courriel par la suite (merci InFax).

    Notre gouv paye présentement quelques millions pour monter un système (lire, site web) auquel on va pouvoir s’abonner pour s’enlever des listes de fax et courriels. Ca devrait démarrer cette année. Mais encore là, je suis vraiment convaincu que jamais l’utilisation de ce site sera obligatoire pour nos entreprises abuseurs.

    Donc on va continuer de se faire déranger en plein souper, un 18 déccembre, par une compagnie qui essaie de nous vendre du fertilisant à pelouse.

  3. @Nelson

    Une autre bande d’escrocs à cravate (ou à tailleur Channel pour ces dames)! J’ai un traitement de choix pour eux, que je décrivais avec moults détails à la chronique précédente… Tous ces Pierre Lacroix, Conrad Black, Bell et Compufinder de ce monde…

    Il faut toujours comprendre que… quand un cravaté vous approche, il veut quelque chose de vous… la plupart du temps, votre argent….

    Pas tous, mais trop.

  4. @dodgeviper

    « Normalement, si je m’enlève de leur liste, je continue de recevoir le courriel par la suite (merci InFax). »

    c’est pas une astuce réçente disons, quand tu click sur leur lien « désabonnez-moi », ça confirme que tu existes (puisque tu as clické), tu t’abonnes à vie en faisant ça.

  5. Je reçois tous les jours des courriels provenant de « Directeur financier », « Ressources humaines » ou autres entités d’entreprise bidon, qui me proposent de la formation. Impossible de m’en débarrasser complètement, car mon filtre anti-pourriel a une efficacité d’environ 50% sur ce type d’envoi. J’ai hâte que ça cesse, car un de ces jours je vais peut-être effacer par mégarde un courriel important (bien réel) provenant d’un directeur ou d’une division d’entreprise. C’est l’un des dangers du spam.

    ps: Avez-vous reçu un appel enregistré, en anglais, vous annonçant que vous avez gagné une croisière dans les Caraïbes? Ça fait 4 fois que nous le recevons et malgré 2 appels à Industrie Canada pour les informer de ce hameçonnage, ça semble vouloir continuer.

  6. @ hdufort

    Les courriels provenant de “Directeur financier”, “Ressources humaines” etc, sont tous l’œuvre de CompuFinder. Documentez ces pourriels, vous le constaterez.

    Donc, nous sommes maintenant deux.

    Y en a-t-il d’autres ?

  7. Personnellement je ne reçoit pratiquement que des pilules viagra. Étrange. J’ai parfois envie de leurs envoyer une photo pour qu’ils voient que j’en ai pas besoin…

    J’utilise Outlook qui fait un très bon travail pour ramasser ce que le filtre de mon hébergeur (j’ai un courriel à mon nom de domaine) laisse passer. Je ne me souviens pas de la dernière fois que j’ai eu un spam dans mon inbox…

  8. Peut-être à cause de Thunderbird et Camino, je ne reçois à peu près rien de ces cochonneries-là.
    Il y a des filtres intégrés efficaces, que je n’ai même pas paramétrés. C’est sur un Mac coute plus cher, mais, équipé correctement, on ne perd pas beaucoup de temps et, en peu de temps, ça rembourse la différence, Avez/-vous évalué votre propre temps à l’heure et le nombre d’heures perdues avec ces ennuyanteries là ?

  9. Je suis sur ce cas depuis plusieurs mois.

    Ça ne sert à rien de les appeler ou de leur envoyer des fax. Je me demande si on ne pourrait pas se plaindre à l’Office de la protection du consommateur?

    J’ai rédigé une partie de l’information que vous avez lue sur ce site aboutus.org que vous mentionnez. Je fais systématiquement des whois sur tous les noms de domaine desquels je reçois du spam, et je me plains systématiquement. J’envoie toujours une copie à abuse@videotron.ca et rapport-polluriel@videotron.ca (car cette m* engorge leurs serveurs)..

    C’est toujours un dénommé Jean Charbonneau qui a enregistré les noms de domaine. Il avait une adresse de courriel à globetroter.net et une chez quebecemail.com. Je fais des plaintes systématiquement à tous les FSI. Compufinder a des noms de domaine chez australianstyle.com.au, chez Network Solutions, chez GoDaddy en en Inde chez publicdomainregistry.com et directi.com.

    Je me suis fait un courriel «form letter» où j’avertis systématiquement tous les FSI que cette entreprise fait du spam à grande échelle., Une entreprise britannique m’a répondu — c’est la seule.

    Comme je connais l’adresse postale du courriel, il me reste à lui envoyer une vraie mise en demeure et à le traîner aux Petites créances.

  10. Je crois reconnaître par son habituelle réplique questionnante celui que vous qualifiez de votre «ami Jobin». S’il s’agit du même personnage énigmatique, il a aussi une autre repartie tout aussi interrogative : «Chu pas sûr que…». À votre chronique de ce jour, il rétorquerait : «Chu pas sûr que… les spammers ont saisi ton massage?»; pas plus qu’ils ne saisiront la portée d’une nouvelle de la journée sur Technaute : Le roi du pourriel plaide coupable. Faute de législations ou de tactiques antipourrielles avec du mordant, la cupidité et la fraude règnent en maître sur le WEB. L’exercice du jugement y prend, une autre fois, tout son sens.

  11. J’ai déjà reçu, sur mon compte Gmail, plusieurs courriels de ce type, sans que je me sois donné la peine de regarder de qui ça venait, et de quel nom de domaine ça provenait.

    La seule chose, c’est que dans plusieurs cas, en très petit caractère, on indiquait à la fin du message comment se désinscrire de la liste d’envoi. Après l’avoir fait pour une dizaine de messages reçus dans mon dossier Spam, voilà que je n’en reçois plus du tout.

    Quoi qu’il en soit, c’est fatiguant et oui, ça fait perdre pas mal de temps

  12. Je reçoit du spam pour de la formation, mais je croyait que ça provenait des abonnements d’ancien employées (dont je reçoit maintenant le courriel). Je vérifie demain. J’aurai sûrement du nouveau demain.

    @Dennis_dubeau
    Avec tous ces crosseurs, il va y avoir trop de monde dans notre jeux en flash. Ça va prendre un engin plus costaud pour fair rouler l’animation.

  13. À mon ancien mandat, pour contrer le Spam nous utilisions les services de ZeroSpam, une petite boite Montréal. C’est dommage que leur service s’adresse au entreprise car c’est de loin le meilleur service que j’ai vu, en plus ils sont courtois et très professionnel quand tu appelles à leur service d’aide.

  14. Dave Rhodes n’est pas encore enterré. Pour ceux qui ont goûté à la médecine de ce pionnier du spam à grand échelle. On lui érigera un monument aux Bermudes ou au fond du lac Titicaca.

  15. Je suis à peu près certain de recevoir du spam de Compufinder parce que j’en recois une quantité pénoménale (env. 50 par jour!!!). Tout y passe: le Viagra (bien entendu!) mais aussi toutes les pharmacopées possibles et impossibles de la Planète, les offres de diplômes, les offres d’amitié – incluant photos suggestives – de jeunes femmes russes esseulées, de la porno, des recettes ou machins pour grossir mon « machin », des ex-princes (ou ex-princesses) Nigériens qui veulent un compte de banque « accueillants », etc…

    C’est que j’ai commis l’atroce erreur de mettre mon adresse de courriel sur mon site web – c’est donc de ma faute, en fait, si cette adresse se retrouve maintenant aux quatre coins de la Planète dans les bases de données de »spammeurs » de tout acabit…

    Bien entendu, je veux changer d’adresse, mais ca ne se fait pas en criant « lapin », surtout lorsqu’on est accroc au email (comme moi!) et qu’on a la même adresse depuis des années. 😦

    Autrement, j’ai abandonné il y a longtemps l’idée de « filtrer », c’est inutile, comme il est mentionné plus haut – ces petits malins ont tous les tours pour déjouer ce genre de protection. Alors, je « delete », coudon! 😦

  16. Je suis assez chanceux, je ne reçois pas une tonne de pourriels. Toutefois j’en reçois des agacants, tel que comment faire fortune en investissant dans certains titres boursiers ou encore pour aider une jeune africaine à récupérer un quelconque héritage en envoyant des $$$ dans une banque d’un quelconque pays!

    Ceux là s’en vont directement à la GRC!

    Toutefois, les fax offrant de la formation sont plus problématiques. Au bureau ce problème est réglé. En changant le photocopieur pour un plus récent, nos fax sont dirigés dans une boîte de courriel. Donc, nous choisissons ce que nous voulons imprimer. C’est plus vert!

  17. La madame existe réellement. C’est juste à Morin Heights (pas en Australie!). Alors je propose d’aller la saluer amicalement. Peut-être que 30, 40 ou 50 visiteurs la feront réfléchir. L’effet sera certainement plus fort que celui des législations pleines de trous et de l’ineffort des autorités.

    JE

  18. Moi aussi j’ai gagné une croisière au carrab… euh… carabbines…. euh…. anyway, là-bas, là !!! Et quand je répond, je mets ca sur le main libres, le micro coupé, et on peut rire de l’imbécile au bout pendant un bon 20 secondes. Mais en effet, c’était évident que c’était un piège-à-cons, mais je ne me suis jamais questionné sur la légalité du piège.

    Faudrait une chronique sur l’attitude à avoir lorsqu’on recoit un appel de telemarketing. Personellement, mes réponses varient entre 1-Simplement raccrocher sans mot dire, 2- les niaiser (Nettoyer mes planchers ? J’ai pas de plancher chez moi. Le jounal de mourial ? Madame, je suis aveugle…)… ou 3- Ce qui m’est arrivé une seule fois (Dieu Merci), me pogner avec jusqu’au point où je lui demande s’il est fier de parler de son travail à ses enfants le soir venu.

    Claude-Henri : Quand je recois de la merde de INFAX, je me plains aussi au client de InFax qui a payé ces T-D-C pour leur faire de la publicité, et généralement, ils se rendent compte qu’ils pas choisi la bonne méthode pour se faire connaitre et pour garder un nom propre, et il y en a 2 qui m’ont aidé.

  19. @ alexpert

    Le système d’exploitation n’as pas grand chose à voir avec les ennuis de spams, tout dépends des logiciels/filtre qu’on utilise. Tu mentionne Thunderbirds, mais c’est un logiciel qui existe pour tous les OS (Windows, Linux, Mac, etc).

    Dans mon cas, mes emails sont filtrés par les serveurs de ma compagnie, donc peu importe où je reçois mes emails par POP3, je ne reçoit pas de spam. Que ce soit sous Windows ou OS X, ça ne fait aucune différence.

  20. J’ai connu une expérience aussi frustrante il y a quelques années et voici la solution qui m’a fait retrouvé la paix. C’était une cie américaine, j’ai envoyé un courriel à support@???.com et leur disant de cesser de m’envoyer de la publicité avec laquelle était dissimulé de la propagande néo-nazi parce qu’au prochaine envoi je la forwardait au FBI ( on peut varié avec terrorisme ou pédophilie ). Ça été fini. Satisfaction garantie à 100 %

  21. bon de mon coté pas de problemes de spams sur mes addresses privées , du cote de mes adrss publics (celles faites justement pour ca) ben je fait un select all delete aux deux jours , réglé.
    mais bon d’un autre coté je pourrais également :
    1\ recolter les adrresses
    2\ m’ouvrir un hebergement bidon dans un pays ou il y a vraiment pas de controle et ou je peut tout simplement payer cash sans plus de formalitées
    3\ bombarder ces connards avec des smtp bots a travers les quelques relais annonymes qui reste (quoi que je pourrais tjr dumper ca direct sur le premier router que je frappe , pas comme si smtp se souciais d’authentification ou d’autorisation
    ….. je me demande ce quils diraient si asshole@theendoftheworld.net leurs envoyais des messages intitulés « i’m sick of junk mail » avec une belle photo d’un etron en plein 100m brasse de quelques megs en piece jointe quelque millions de fois par jours , bon ok ils on surement des anti spam mais si on s’y met a une dizaine , ca pourrais les faire reflechir en attendant que leur liens se desengorge

    LMAO

  22. sur une note plus serieuse , c’est vrais que ca deviens les plaies d’gypte moderne , un article que j’ai lu dernierement disais que 95% du traffic smtp d’un des 3 gros isp etasuniens ne transitait pas par leurs serveurs smtp , des hsitoire pour saturer n’importe quel liens , dans pas long il vas faloir obliger le monde a se procurer un certificat de chiffrement assymétrique pour envoyer des mails

  23. Dans mon cas c’est moins de 1% des courriels qui sont valides. Le reste c’est du polluriel. De l’ordre de 1000 par jour. Souvent pire les fins de semaines. C’est facile de deviner que ce sont des PC zombies qui font cette merde, car le volume augmente durant les weekends. Des types avec des PC non-protégés qui se sont fait avoir. Et pas moyen de retracer la source car ils trouvent le moyen de changer les noms de l’origine du courriel. Pire, je recois même des retours de logiciels anti-spam qui me renvoient des pourriels que ces zombies ont envoyé en indiquant mon addresse comme source…

  24. Je comprends à cette histoire que Nelson a dénoncé un spammer du Québec. Et il y a des lois ici qui interdise cette activité . Qu’est ce qui fait qu’on porte pas plainte ? Pourquoi on le laisse continuer? Ah je comprend, c’es ttrop de trouble. Aussi bien se protéger chacun chez soi.

  25. Il faut que j’aille jeter un coup d’oeil dans mon webmail Yahoo pour voir si c’est mon cas aussi… non, rien en français, tout est en anglais, Viagra, Cialis (**rock hard… never fails**), et des offres d’actions bidons à la tonne.

    Personnellement j’ai résolu en très grande partie mon problème de pourriel en ayant mon adresse chez Yahoo.ca. Ils ont un excellent filtre, et en téléchargeant mes courriels directement dans Thunderbird (ou Outlook ce qui revient au même) par pop3, je n’ai même pas connaissance des pourriels qui atterrissent dans le « bulk mail ».

    Mon adresse est loin d’être épargnée, elle est littéralement vérolée de pourriels, j’en reçois une cinquantaine par semaine, mais je n’en entend même pas parler de cette façon.

    Il arrive encore qu’un pourriel traverse la barrière, je dirais… une fois par deux mois à peu près. Je le « dénonce » à chaque fois en cliquant sur le bouton « spam » directement dans le webmail Yahoo, et ça se termine là.

  26. gilas
    Tout le monde s’en lave les mains. Vidéotron utilise Brightmail, qui est excellent. S’ils se grouillaient le popotin un peu, Compufinder perdrait une grande partie de son auditoire. Mais le fait qu’il passe encore de cette schnoutte me donne à penser qu’ils ne font rien.

    C’est ça qui me choque : tout le monde s’en lave les mains, notamment chez les FSI. Est-ce qu’il va falloir que j’écrive au ministre pour que ça bouge?

  27. Quand on met son adresse email sur son site Web il faut la mettre sous forme d’image et non de texte sinon les bots la ramassent. En tout cas c’est ce qu’on m’a dit. L’autre façon est je suppose d’utiliser un formulaire et non la commande mailto.

  28. Mmmm, je me demande si les victimes sont client(e)s de la même banque ou caisse. J’avais plein de spams pendant une certaine période puis plus rien… Vidéotron semble avoir un bon filtre contre les spams… quand il est en action… 1- Ouvrez-vous un courriel public pour vos demandes sur internet. 2- N’envoyez jamais un courriel pour vous désabonner, ceci confirme effectivement que votre adresse existe. 3- Ne laissez aucune trace sur des sites pornos ou douteux.

  29. J’utilise MailWasher version gratuite en plus. Je lui indique les pourriels et il m’en débarrasse les autres fois. Sur mon site Internet, mon adresse de courriel est du genre mailto. Et malgré cela, le pourriel n’est pas un problème pour moi. Pas du tout. Quelque chose m’a échappé ?

  30. De grâce! Facilitez-vous la vie!

    Utilisez comme notre ami (amie?) ppvr le logiciel Mailwasher.

    Non seulement vous pouvez facilement créer une liste d’amis et une liste noire, (liste d’adresses individuelles et listes de serveurs) mais en plus, vous pouvez faire retourner les pourriels chez leur expéditeur.

    Mailwasher simule une mauvaise adresse… Ainsi les serveurs de pourriel pensent que, par exemple, le destinataire Nelson@cyberpresse.com n’est pas une adresse valide. Après quelques essais, l’adresse sera retirée de leur liste.

    Résultat: diminution du pourriel!

    Je vous le recommande chaudement!

    Francis

    P.S. Évidemment, il existe d’autres stratégies contre le pourriel. Par exemple, lorsque je dois donner une adresse à un site pour, disons, télécharger un logiciel en essai, je donne toujours une adresse dont je me fous complètement (mon adresse yahoo.ca). Ma bonne adresse, je ne la donne pas au premier venu.

  31. @fb4344
    Yep, même stratégie pour ma part.
    Deux adresses courriels, une institutionnelle pour le boulot et mes amis, une autre ailleurs dont je me fout éperduement… et MailWasher pour filtrer tout ca. Dans la plupart des cas, la première adresse est toujours « verte », avec uniquement des couriels valides, la seconde est toujours « rouge » avec pratiquement que des pourriels, qui sont effacés sans même un regard. Je ne les regarde que lorsque je sais que j’attends un message, comme une confirmation d’inscription pour télécharger un logiciel en essai ou sur un forum dont je veux lire/participer occasionnellement.
    En plus, grâce à la fonction « Bounce » de Mailwasher (simuler une adresse non-valide) le spam recu a diminué depuis un an pour ma part, passant d’une cinquantaine à une dizaine de pourriels par jour, trés appréciable donc.

  32. La fonction « bounce » est techniquement inutile, parce que les adresses de retour ne sont jamais valides.

    Y a pas assez de spammers en prison pour que ça réussisse à décourager les autres. Et les lois canadiennes sont pleines de trous et complètement inutiles.

    Un jour peut-être…. en attendant, faut se proteger comme on peut, et essayer d’attirer l’attention du gouvernement…

  33. Pour les addresses junk qu’on utilise un peu partout, l’idée est bonne, mais à la longue ça ne donne rien. Combien avez vous de connaissances (matantes et mononcles) qui vous envois de beaux powerpoint songés sur la sagesse des petits oiseaux ou sur une grave alerte de sécurité dont Bill Gates lui-même a dit que c’étaut grâââve…

    Ben d’habitude, tous les emails, dont le votre (le bon) sont à la vue de tout le monde. Si un seul de ces destinataires est infecté par une cochonerie, ben vous voilà sur une liste de spammers. C’est comme ça que mon adresse perso reçoit plein de cochonerie maintenant.

    Le filtre de Gmail fonctionne très bien par contre.

  34. @ Nelson

    J’en ai une nouvelle de forme de pourriels.
    Je recrute fréquemment pour une petite agence de sécurité située dans la ville de Québec. Pour se faire, j’utilise le site d’emploi Québec et je donne une adresse de courriel pour les cvs : nous sommes hautement informatisé donc je peux filtrer ceux qui ne savent pas utiliser un ordinateur dès le départ.
    Anyway, depuis plusieurs mois, je reçois très souvent des courriels d’immigrants, principalement anglophone et provenant de la région de Montréal. Ceux-ci offrent leurs services, lire cherche un emploi, en administration, comptabilité, informatique etc. Ce qui m’a rendu très suspicieux, c’est que le format et souvent le contenu de la lettre de présentation ne varient à peu près pas. Les trois ou quatre premiers ont reçu une réponse négative de ma part, les dizaines d’autre se sont fait flushés…
    Je me demande si cela n’est pas une arnaque envers des travailleurs immigrants à qui on vendrait des listes de courriels inutiles…

  35. Gmail laisse passer très peu de spam et vous pouvez le configurer pour vérifier vos autres comptes. Cela ajoute le filtrage de Gmail sur vos autres comptes.

    Si vous voulez une application sur votre bureau, j’ai eu une très bonne expérience avec PocoMail et je l’utilise depuis plusieurs années. Après une certainne période d’apprentissage, il laisse passer très peu de spam. J’en reçois près d’une centainne par jour sur un de mes comptes.

    @yomane

    En effet, c’est un problème difficile. J’ai « éduqué » les gens proches de moi et ils ne le font plus. Par contre, il reste encore les autres. Je me vois mal dicter une façon de faire à des gens que je ne connais pas aussi bien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s