Wikipedia à la merci des désaxés ?

illustration2008021901.jpgJe ne sais pas dans quoi je m’embarque, mais je le fais. Voilà ! Je plonge. L’eau est froide, noire et sale. Je déteste, mais je vais m’acclimater. Comme toujours. En fait, je vais vous parler de Wikipedia, plus particulièrement du temps qu’il a fallu pour que l’on y détruise un article me concernant, un article que les autorités de Technaute ont porté à mon attention ce matin. « La bonne nouvelle, mon Nelson ? T’as une fiche sur Wikipedia ! La mauvaise ? Tu y es dépeint comme un handicapé intellectuel formé en comptabilité. » En comptabilité ! Faut le faire ! Pour la lire, la fiche, cliquez sur la vignette ici à gauche.

Le gars qui a publié le texte mensonger l’a fait à partir d’une adresse IP appartenant à Ripe Network, le gros machin Internet situé au Bénélux (Amsterdam). Puis un administrateur de Wikipedia, un dénommé Wanderer999, l’a repris et officialisé. Comme il ne me connaissait pas, il n’a rien vérifié. C’est du moins ce qu’il dit dans une correspondance interne de sa boîte.

illustration20080219031.jpg

Et moi, aussi pire, je l’ai accusé, ne connaissant absolument pas les arcanes de cette banque de savoir. J’ai confondu le pauvre Wanderer999 avec mon diffamateur caché derrière l’adresse 81.242.93.28 (« zieutez » le document ci-haut pour comprendre ma méprise). Évidemment, après avoir compris ma confusion, je me suis excusé et j’ai retouché la présente chronique. Tout cela a néanmoins permis à un certain « QuebecPurLaine », un collègue de Wanderer999, de répéter que je n’avais « pas l’étoffe pour être sur Wikipédia ». Grand bien me fasse !

Ladite adresse provient du même souk que la 81.242.85.17 dont mon plaisantin s’est servie (sous un autre pseudo) pour aviser le serveur WordPress (logiciel gestionnaire des blogues) de la Cyberpresse qu’une surprise m’attendait sur Wikipedia. Et le respect que je vous porte, chers usagers de ce carnet, m’empêche de vous dévoiler la nature des propos pornographiques qui m’étaient destinés dans d’autres correspondances de sa part, des courriels ayant en commun la même provenance, soit Ripe Network.

illustration2008021902.jpg

C’est encore Ripe qu’on retrouve dans le cas de 81.243.211.126 où, sous le pseudo de marius1976, il déclare au journaliste Patrick Lagacé qu’il est originaire d’Alma (Lac-Saint-Jean), mais qu’il réside depuis deux ans au Luxembourg (Bénélux) « pour des raisons professionnelles » (image ci-haut). Incidemment, le ton, le style, la phraséologie, bref le profil étalé dans les commentaires dudit marius1976 me rappelle étrangement celui d’une vieille connaissance, elle aussi originaire du Lac, qui a été « barrée » de ce blogue-ci l’an dernier pour des raisons de « trollage » primaire à la sauce vieille « clope » …

Détail croustillant, l’adresse Hotmail (soit dth606@hotmail.com) utilisée le 29 juillet chez Lagacé, est la même que l’on retrouve la veille (28 juillet) sur un site de rencontre belge, Lili.be, où, sous le nom de webcam sexy, il écrit ce qui suit : « Jolie brunette, 21ans, gros seins naturelles, superbe silhouette, je fais des webcam sexy sur msn. Pour me voir ajoutez-vous à mon msn: noemie_msn@hotmail.com ».

illustration20080219041.jpgPour en revenir à Ripe Network, c’est ce méga serveur que l’on retrouve à l’origine de la pagaille du 29 janvier dernier. Pour déjouer le système du visa Cyberpresse, notre « wikipédiste » vicelard avait utilisé une vingtaine d’identités Hotmail bidons et s’était créé autant de comptes Cyberpresse; tout un travail pour me faire suer. Il avait d’ailleurs commencé à se faire la main, le 21 octobre dernier, sur le site du journaliste Richard Hétu (photo ci-contre).

Bref,si je me fie à la teneur de ses propos, si j’évalue le temps qu’il perd à m’enquiquiner, à nous enquiquiner, j’estime avoir affaire à quelqu’un qui a besoin de soins psychiatriques, possiblement un malheureux barricadé dans son cybermonde, un incompris sûrement frustré et jaloux. Mon problème, c’est qu’il sait comment bourlinguer sur le Net; on jurerait qu’il a déjà joué à cache-cache avec les modérateurs de mon ancien forum de dépannage. Et comme il ne me menace ni de mort ni de coups et blessures, comme il ne s’amuse qu’à me diffamer, il joue sur le fait que pour lui faire attacher une camisole de force, il me faudra me démerder au civil. Pas de la tarte, ce boulot. Pas de la tarte, mais amusant.

illustration2008021905.jpgToujours est-il qu’à 15 heures précises, cette après-midi, j’expédiais un courriel aux gens de Wikipedia les avisant de retirer l’article diffamatoire me concernant (il y a un menu dans la colonne d’extrême gauche intitulé « Contacter Wikipedia »). Savez-vous combien il leur a fallu de temps pour bouger ? Moins de 90 minutes. À 16 h 30, tout était rentré dans l’ordre. Ma fiche avait été nettoyée et verrouillée. Elle est maintenant sous observation.

Autrement dit, Wikipedia est peut-être ouverte aux fauteurs de trouble et autres cloches qui n’ont rien d’autre à faire que de glander sur le Net, mais des cerbères responsables veillent et en garantissent l’intégrité. Bravo, je suis vraiment impressionné. J’insiste.

Pas pire mon histoire, non ?

PS – Eh chose, t’as pas gagné. Tu ne m’as pas fait perdre mon temps, ni mon calme. Tu m’as même permis de comprendre comment fonctionnait Wikipedia. Merci. J’adore faire de la recherche et en tirer des articles. C’est pour ça que Monsieur Technaute me paie. Article, pour article, aussi bien étaler la souffrance toxique qui semble t’habiter. Profites-en, c’est aujourd’hui ton « quinze minutes » de gloire.

Publicités

58 réflexions sur “Wikipedia à la merci des désaxés ?

  1. @Nelson

    Je me doutais que vous lisiez du Frédéric Dard… de regrettée mémoire! Ai-je raison?

    Ah et puis, vous savez… Ça ne me regarde pas, cette Idylle entre vous et votre fan club, Nelson… 😀

  2. @ dennis_dubeau

    « Oh la belle bleue », s’écria Sa Majesté l’Enflure en apercevant la fille du Lac. Mais le pinard ayant fait son oeuvre, le Gravos se fouina le pif dans l’assiette et s’endormit. « C’est vré mon Antoine qua fait simple, ta grosse police », susurra alors la fille dans l’oreille du commissaire. (Tiré de Béru chez les Belwets)

  3. Quand j’ai lu ça, j’en ai ri un coup. Ce fut tordant… Je t’aurais cru à l’abris de ça…

    Mais à lire les premiers commentaires, j’ai compris que c’était pas gentil gentil…

    Tu pourrais faire une plainte à la police. Une fois l’ado trouvé, poursuit les parents et tu pourrais t’entendre hors-cour pour quelques milliers de dollars (ou ramasser ses PC) et te payer une thérapie (joke mal placée, s’cuse)…

    Tu as de l’argent à faire… C’est un filon facile…

  4. @ rodhot

    La police en a plein les bras avec des causes criminelles comme celle qui a fait la manchette hier. Des trucs bénins comme celui qui m’arrive, de la diffamation et du harcellement où il n’y a ni menaces de mort, ni intimidation criminelle, elle ne s’en occupe pas. Il n’y a pas de cause. Il faut se défendre au civil avec des avocats, ce qui est long et coûteux, à plus forte raison quand l’enfoiré est caché, apparemment, dans la région de Namur en Belgique.

  5. @Nelson

    Ben ma vache… Sauf que l’artiste aurait plutôt écrit le gros rouge qui tache au lieu de pinard… mais, lui… vous le connaissez hein?

    Votre culture m’étonne, cher Nelson! Je vous suppute intelligent!

    😀

  6. Le traité de déficient ne fera que le stimulé à aggravé votre problème.
    Reste que l’on ressent un peu votre paranoïa …?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s