Un bouquin bien fait: Mac OS X Leopard on Demand

illustration20080211111.jpgQuand on a toujours utilisé un Mac, prendre les commandes d’une session Leopard n’apparaît pas comme étant le défi du siècle. Encore que ! Mais il peut en être autrement si on est un transfuge excédé par les « windozeries » « windoziennes » de Windows, ou encore si on est un débutant en informatique. Auquel cas, quoi de mieux que d’avoir sous la main le numéro de téléphone du beau-frère, puit de connaissances qui, depuis toujours, sait tout du Mac. Quoi de mieux ? Bien des choses, au premier chef un livre. Or, justement, les éditions QUE viennent de me faire parvenir Mac OS X Leopard On Demand (Steve Johnson), un bouquin très bien fait, bien qu’écrit dans la langue de Shakespeare, qui se vend 36 $US.

Profitant du fait que la reliure est de type « mains libres », on a divisé ce manuel (554 pages 7 1/2 x 9) en 21 sections identifiées par un onglet de couleur sur la tranche et chacune est faite de fiches bien illustrées. La beauté, c’est qu’elles arrivent toutes à tenir sur deux pages côte-à-côte. S’y retrouver est donc très simple. Il suffit d’investir deux minutes pour en comprendre la structure. Au pire, on peut toujours consulter la table des matières.

illustration2008021110.jpgCe livre est une sorte de Pour les Nuls sans l’humour et les répétitions, mais avec les encadrés et les astuces, qui se serait inspiré de ces ouvrages que fabrique Maran Illustrated en y rajoutant des explications concises. En ce sens, c’est un guide visuel où le mac-néophyte trouvera probablement ce qu’il cherche. Pour le moins, il sera mis sur une piste.

Quant au vieux routier du Mac, il n’en aura probablement rien à foutre, hormis qu’il soit lui-même un beau-frère et qu’il en ait marre de se faire déranger à tout bout de champs. C’est Mao qui l’a dit : « mieux vaut apprendre à son beau-frère à pêcher que de lui donner un poisson ». Auquel cas, cet ouvrage pourra constituer un cadeau fort judicieux.

Publicités

59 réflexions sur “Un bouquin bien fait: Mac OS X Leopard on Demand

  1. Et oui, on devrait arrêter d’en parler. Comparer des pommes(oh!) avec des bananes juste pour le principe de dire que j’ai fait un meilleur choix que toi, c’est comme le jack avec sa Volvo qui va voir l’autre dans sa Honda (deux véhicules qui ammènent du point A à B) pour lui dire qu’il devrait s’acheter une Volvo. Le gars d’Honda lui répond: J’ai juste besoin d’une voiture pas chère, qui va me transporter ou j’en ai envie, et le luxe m’importe peu, j’en ai pas besoin. Si le gars dans sa Volvo lui répondait : « hey le zouf, ya ben plus de Honda sur le marché, faudrait équilibrer ca! », il y a des chances que tu veuilles lui en maudire une.

  2. @ jeanlabrouette

    Des actions d’Apple… Non mais je me rappel le jour où ils valaient 13$. J’aurais donc dû câline! 🙂

    «c’est hypothétique et on ne saura jamais»
    Mmmm… Mon premier Mac était beige, j’ai eu un Clone Mac « PowerCenter » plus laid que laid et bruyant, un Amiga (super machine à l’époque) et mon premier ordinateur fût un Pinapple (clone apple II). Mon intérêt ne s’arrête pas du tout à l’esthétique, mais j’y apporte quand même beaucoup d’intérêt (déformation professionnel). Un iMac dans un salon s’est mieux qu’un Mac Pro à mon avis.

    L’analogie de la voiture n’a rien à voir avec la carrosserie mais plutôt le moteur. Ce pourquoi, en ce moment, les pétrolières nous tiennent par les…. On n’aurait pas ce problème si on avait d’autres choix.

    À mon avis Linux, Windows et Mac OS on beaucoup à gagner si leurs parts venaient à se rapprocher les uns des autres. C’est toujours bon la compétition, c’est une source de grande motivation pour se dépasser.

    Et dire que je parlait de condescendance plus tôt… 😦

  3. Il ne faut pas oublier qu’à cette époque, l’informatique en était à ses premier balbutiements. C’est plutôt récent de la part d’Apple de traiter leurs produits comme des accessoires de mode.

    Et pour ce qui est de la condescendance, « you had it coming », comme ils disent. Me recracher ce que je dois déjà endurer de la part de l’équipe marketing d’Apple ou même de Microsoft et faire passer ca pour des faits, c’est tout simplement ridicule…

  4. À cette époque il y avait de superbe machine tel que l’indigo de Silicon Graphic et le Cube de Next… pas laid du tout et pas beige non plus. Faut tout de même pas niveler par le bas.

    Les seules faits que je tiens compte se trouvent à 24 pouces devant moi. En 16 ans, pas un seul virus, pas un seul krach irrécupérable. C’est certain que ça ne veux pas dire que ça ne m’arrivera pas, mais pour l’instant c’est le bonheur et j’ai pas besoin de pub pour me convaincre.

    Par contre sur PC, j’ai eu le Virus «I love you» qui a paralysé le bureau pour une journée et qui a effacé deux jours de travail. Et que dire du merveilleux bogue de l’an 2000… que de doux souvenirs. Pourtant ce genre de publicité n’a jamais refroidi le marché de Microsoft, mais moi oui…

    Si tu n’aimes pas les Mac c’est ton affaire, t’as le droit. Si tu veux en parler vas-y, exprimes-toi, ça peux être franchement intéressant. Mais laisses le Marketing de côté. Ça n’apporte rien à la discussion.

  5. J’ai jamais dit ne pas les aimer, au contraire. Je vois pas pourquoi tu te sens attaqué. Pour ce qui est des virus, ils sont tellement faciles à éviter avec un peu de common sense, surtout récemment, c’est de mieux en mieux. Toutefois, si les parts de marchés augmentent, c’est inévitable que les virus vont commencer à apparaitre.

    Et oui, le marketing est l’aspect le plus important des produits apple. Peut-être pas pour toi, mais le principe même est de convaincre le monde, parfois de façon inconsciente.

  6. @ chefboyardi

    Vous dites:

    « À mon avis Linux, Windows et Mac OS on beaucoup à gagner si leurs parts venaient à se rapprocher les uns des autres. C’est toujours bon la compétition, c’est une source de grande motivation pour se dépasser. »

    Je suis Ô combien d’accord avec votre point de vue de la compétition. Par contre je ne pense pas qu’il faut absolument des parts équivalents aux trois OS pour que ça se sentent. Car en ce moment même, tout le monde profite de la compétition.

    Apple se démènent comme pas possible pour nous offrir un OS et des ordinateurs vraiment bonbon. S’ils étaient seul sur le marché, on aurait sans doute encore l’horrible OS Classic des vieux jours au lieu de cet bijou d’OSX.

    Microsoft se font chauffer le derrière depuis plusieurs années, au point de pousser toujours plus leurs systèmes et leur offre. Si Microsoft était vraiment seul (avec un vrai monopole) on serait encore soit au vieux kernel désuet des Windows 95 ou 98. Ou pire, sous DOS (gasp!). Et on devrait acheter Internet Explorer à 50$.

    Linux se démarque sur les serveurs, le domaine où il a le plus d’avenir. S’il était seul, on en serait encore aux vieux principes UNIX en command line seulement.

    Non vraiment, je trouve que la compétition est incroyablement féroce. Ça joue du coude pas possible. Et c’est nous tous, consommateurs Geeks du monde qui en profitons 🙂

  7. @ stevevallee

    C’est certain que les parts n’ont pas besoin d’être égaux. Ça ne serait pas naturel. Mais j’espère, en voyant ceux qui on «switché» dans mon entourage, que les autres systèmes se partageront autre chose que le 10% du marché.

    Plus la part est grande plus la communauté grandi et plus il y a de développeurs qui vont produire sur chacune des plateformes.

  8. @ chefboyardi

    Ah! Vous m’avez démasqué! 🙂 Une des raisons demon achat d’un MacBook est justement de pouvoir y développer des application et jeux. Je suis un peu las de n’êtres qu’une goutte d’eau dans l’océan Windowsien. Les chances que mes logiciels soient remarqués, même dans un marché beaucoup plus petit, est quelque chose de sexy à mes yeux 🙂

  9. Je suis bien content d’entendre ça! Bravo! 🙂

    Les jeux sur Mac, c’est une denrée rare. Steve Jobs a toujours sous estimé l’attrait que peut engendrer ce genre de divertissement. C’est navrant de voir une compagnie ne pas épauler d’avantage les développeurs qui s’intéressent à sa plateforme.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s