Taux de satisfaction sans précédent ? Hum !

illustration2008021101.jpgSi je me fie aux résultats du mini sondage mis en ligne ici-même jeudi dernier, 100 % des répondants (781 personnes) estiment que je devrais continuer mon apostolat et 60 % croient que je devrais le faire en voyant mes prestations gratifiées d’une augmentation, surtout substantielle. En contrepartie, 20 % sembleraient vouloir me retirer, plus ou moins violemment, de la circulation, ce qui, vous le verrez plus bas est quand même positif. Il n’en demeure pas moins qu’une majorité « claire » (« dionisme » éculé) pense que la qualité de mon travail mériterait pérennité et gratification. Ce qui n’est pas si mal.

illustration2008021102.jpg

illustration2008021103.jpgAllons-y dans le détail. À la question « que devrait-on faire de moi », la première possibilité de réponse était de « m’acheter une scie mécanique et me mettre à la retraite ». Sauf que j’avais indiqué dans mon texte de présentation que si une majorité optait pour ce choix, je me vengerais en n’écrivant désormais que sur la plate-forme Mac OS X. Comme il se doit, plusieurs ont ainsi répondu pour me coincer à ne parler que de l’écurie à Tonton Steve. Certains l’ont même déclaré dans les commentaires au bas de la chronique. J’en déduis donc que ces personnes ne veulent pas vraiment que je sois mis à la retraite. Autrement dit, elles souhaitent que je continue, mais de façon plus spécialisée.

illustration2008021104.jpgLe choix suivant, « me payer un an de vacances en Colombie chez les FARC », équivaut à me faire disparaître pour longtemps et probablement plus d’un an. J’estime que c’est un choix de réponse flatteur et je remercie les 63 personnes qui s’en sont prévalus. Effectivement, le temps de développer des liens avec les « companeros » des FARC au point de pouvoir approcher Ingrid Betancourt question de lui tirer un best seller sur sa captivité, peut nécessiter beaucoup beaucoup de temps. J’en déduis donc que s’il est clair que ces personnes me veulent temporairement loin du présent site Web, elles m’estiment quand même capable de m’intéresser à autre chose qu’à de la techno. Autrement dit, elles souhaitent que je continue, mais ailleurs pour un bout de temps.

illustration2008021105.jpgQuant à la 3e possibilité de réponse, « me menacer de coups et blessures si je continue comme je suis parti », elle n’est pas aussi négative qu’elle paraît à première vue. Elle signifie qu’on veut me garder ici-même comme scribe, quitte à m’infliger une raclée pour que je réintègre le droit chemin du journalisme pur et dur. Or, 18 personnes ont ainsi répondus, ce qui est à peu près le nombre de patrons en lien hiérarchique que j’ai, par-dessus ma pauvre tête, à Technaute, à la PresseAffaires, à la Cyberpresse, à La Presse et chez Gesca. On pourrait en déduire que ces 18 répondants ne sont pas des lecteurs normaux et qu’il s’agit de « boss » cachés dans le cyber-anonymat. Mais évitons la tentation et disons simplement que ce sont personnes soucieuses de me bonifier. Autrement dit, elles souhaitent que je continue, mais autrement.

illustration2008021106.jpgLe 4e était « ne rien faire, c’est foutu, bof ! » et 140 personnes ont opté pour ce choix de réponse, ce qui n’est pas rien. Pour ces gens, il n’y a plus grand chose à faire avec moi. Regardez-moi la tronche sur la photo en haut de la page, ça coule de source, il est trop tard. Faut vivre avec ma prestation. La vie est ainsi faite et ça pourrait être pire, mon bon monsieur, comme ce qu’on trouve sur tel ou tel site qu’on ne nommera pas ici. Tant et si bien que ces 140 personnes continuent ainsi de me lire en se disant que ça pourrait être mieux, mais qu’à défaut, c’est déjà ça. Fait qu’elles reviennent et s’accommodent. Raisonnablement ou non. Autrement dit, elles souhaitent que je continue, mais, bof !

illustration2008021107.jpgL’élément de réponse suivant, « m’augmenter légèrement mes maigre honoraires », a rallié 13,3 % des répondants. Ce sont des gens pour qui je méritais de continuer chez Technaute, mais avec une légère augmentation. Pourquoi « légère » et non « substantielle » ? « Pour ne pas que je m’assois sur mes lauriers », ont répondu certains dans les commentaires. Intéressant ! Il est vrai qu’à trop être payé, on devient autre et on oublie parfois sa raison d’être, voire … la gloire passée de son club. 104 personnes l’ont soutenu. Autrement dit, elles souhaitent que je continue, mais avec un petit encouragement monétaire.

illustration2008021108.jpgLa dernière possibilité, « m’augmenter considérablement mes maigre honoraires », fut le choix de 366 personnes. Wow ! Est-ce là le fait de mon comptable, de mon syndic de faillite, de mon shylock, de mon gérant de banque ou des fonctionnaires de Revenu Canada et de Revenu Québec, qui ont incité plus ou moins fermement leurs employés, collègues, parent, relations et amis à venir cocher cette réponse ? Ou est-ce plutôt une expression de satisfaction (hypothèse qui sera, bien sûr, la seule que je présenterai à mes 18 patrons). Qui sait ? Quoi qu’il en soit, j’en déduis que 366 personnes (presque la majorité de répondants, soit 46,9 %) ont exprimé l’idée que mes prestations soient diantrement mieux rétribuées. Autrement dit, elles souhaitent que je continue, mais avec un gros encouragement monétaire.

illustration2008021109.jpgEnfin, il y a eu 15 personnes qui ont essayé le système de sondage pour émettre une suggestion, sauf que ça ne fonctionnait pas. Je présume qu’elles ont alors utilisé le système de commentaires eu bas de la chronique. Désolé pour ce bogue indépendant de ma volonté.

Conclusion ? 100 % des gens veulent que je continue, mais selon des modalités parfois divergentes, ce qui constituerait un taux de satisfaction sans précédent. Voilà du moins ce qui ressort de l’interprétation et qui explique cette charge fulgurante à mon égo (la tête ne me passe plus dans les cadre de portes…). Mais, surtout, voilà qui démontre, hors de tout doute, que l’on peut faire dire ce que l’on veut à des chiffres. À plus forte raison quand les questions portent à confusion et que leur auteur est de mauvaise foi. Hé-hé !

L’exercice a néanmoins été très amusant et il en ressort, malgré les notes d’humour, que l’on est généralement satisfait de mon travail. Je remercie les 781 personnes qui ont bien voulu y participer.

Au plaisir de vous questionner à nouveau à l’occasion de ma … 1000e prestation !

Publicités

13 réflexions sur “Taux de satisfaction sans précédent ? Hum !

  1. Je crois que les tenants de la scie souhaitent quand même votre disparition, car vous enfermer dans 10% du marché finirait par ne plus être justifiable pour vos patrons.

  2. J’aurais voulus que le choix suivant apparaisse dans la liste.

    « Lui acheter une télévision ».

    Juste une blague!!!! Je trouve vos chroniques super bonnes !

  3. @nelson

    Curieusement Nelson je suis tombé sur toi 2 fois cette fin de semaine. Je cherchais certaines images sur internet à l’aide Google et je tombe sur une image ou l’on voit un « gros » obèse assis en face d’un ordi. Je clique sur le lien et surprise me voilà sur un article de Technaute de 2006 !!!

    Ah… Nelson faisait déjà des siennes à cette époque que je me suis dit.

    Puis je tombe sur un article ou Nelson est interviewé par une journaliste et où il déclare qu’il rêve d’une maison sans ordi et où l’argent servirait l’art plutôt que la technologie.

    Ah… Il devait être dans une période « sans » comme on dit en cyclisme.

    Et maintenant après son 500e article de Technaute on le retrouve qui nous pond toujours des articles remplis d’allusions à l’art, à la vie et à la technologie.

    Et les blogueurs lui répondent en citant soit Corneille soit Linus Orvald. On y parle tout autant de Vermeer et de Frida que des deux Tontons Steve. Parfois en haussant le ton mais bon, ne sommes-nous pas les descendants des Gaulois également?

    – Il n’est pas frais le poisson !!!
    – Qui a dit que le poisson n’est pas frais ???

    et la bagarre est repartie et la blogueuse doit à nouveau sortir son rouleau à pâte pour venir calmer cette bande de joyeux pestiférés !!! (n’ayez crainte je m’inclus dans le tas).

    Au point ou Nelson doit sûrement se demander ce qu’il fout encore ici alors qu’il y a tant de bons livres à lire….

    Mais peut-être a-t-il trouvé la solution? Soit en premier s’amuser et en deuxième s’amuser avec la technologie.

    En ce sens certains t’accusent de ne pas être assez sérieux et techno. Moi je considère plutôt que c’est ton pont fort que d’aborder la technologie comme tu le fais.

    J’ai maintenant deux incontournables sur la Cyberpresse, Foglia et toi !!!

    Alors merci Nelson et au 1 000e maintenant !!!

  4. @ Nelson

    Statistiques ou pas, tes chroniques sont excellentes!

    Il y a plein de raisons, mais disons que l’intégrité est est une bonne! Si on se fiait aux statistiques, tu passerais 95% de ton temps à nous causer de Windows, 4,1% des Mac et 0,9% de linux et cie… Mais non, tu nous parles de tartes, de poubelles, de forêt, de bandes dessinées, de Tante Germaine et j’en passe. Y’a aussi l’air du temps, les tendances, les querelles de clochers, les David et les Goliath du monde des TI, les bidules « techno-tripatifs » et tuttiquanti. Le résultat: ca divertit, ca renseigne et c’est toujours bien écrit et ponctué d’un humour « glacé et sophistiqué » (dixit Gotlib). Bref, j’aime ca parce que, justement, tu exerces le droit « sacré » du chroniqueur: la liberté!

    Keep up the good work! (comme on dit par ici…)

  5. Tant qu’à faire parler les chiffres, M. Dumais aurait même pu ajouter à sa conclusion : «La marge d’erreur de ce sondage est de 0% 20 fois sur 20», question d’éblouir ses patrons qui n’auraient vu que du feu à propos des résultats hors du commun de ce sondage hautement scientifique.

    Oups! J’espère qu’ils ne lisent pas TOUT ce qu’on écrit ici ceux-là… (rires)

    Merci M. Dumais pour ce délice de l’esprit auquel vous nous conviez quotidiennement.

    Et merci à toute cette gang de malades 😛 qui rendent ce blogue si vivant et intéressant!

  6. Ce sondage sur vous-même est proche de la forme de pensée jésuitique ou sulpicienne; certains MBA «pensent» aussi de la sorte, i.e. que la question contient la réponse… qu’ils veulent entendre. Un héritage votre cours classique?
    Sondage pour sondage, je vous propose un «étude» sur les intervenants à vos écrits. À partir de cinq questions que vous sauriez si bien «configurer», essayons de tracer le profil des cinq internautes ayant le plus de posts à vos cinq, 10(?), dernières chroniques. Ce qui, en soi, pourrait donner une ou deux rubriques certainement savoureuses, sinon juteuses, sur la personnalité de ceux et celles qui vous «guettent» si assidûment.

  7. @Nelson

    « …Désolé pour ce bogue indépendant de ma volonté. »

    Ben oui! C’est ça! Wein weinn… Qu’il dit! On va faire comme si c’était vrai!!!
    😀

  8. Ça commence à sentir l’association d’appréciation mutuelle ;-), mais cette belle bande d’enthousiastes, ainsi que les chroniques de Nelson évidemment, ont réveillé mon intérêt pour l’exploration informatique.

    Et une mention toute spéciale à l’ami viva_zapata, dont la fougue et la persévérance dans ses projets linuxiens m’ont motivé à installer Ubuntu 7.10 hier, trois mois et demi après que j’aie téléchargé le Live-CD. Mieux vaut tard que jamais. 🙂

    L’installation s’est bien déroulée, j’ai créé mes partitions en mode manuel s’il vous plaît, il ne me reste qu’à trouver comment changer les permissions pour ma partition /media/data qui est en mode lecture seulement (doh!), installer le pilote propriétaire nVidia avec Envy que je n’arrive pas à faire fonctionner, ou à bras, s’il le faut. Zapata m’a montré le chemin… Tel un bouledogue obstiné, je lâcherai pas l’os! 😉

  9. @gemnoc:

    Bizarre que ton « data » soit en mode lecture seulement… Est-ce une partition que tu as manuellement créé? Avant, c’est vrai que les partitions NTFS n’étaient qu’accessibles en mode lecture seulement. Mais depuis 7.10, à moins que je ne me trompe, les partitions NTFS devraient être automatiquement montés en mode écriture.

    Mais bon puisque ca ne semble pas être le cas, et soupconnant que ta partition c’est une NTFS, alors ta solution c’est d’installer tout ce qui a rapport à FUSE. Fuse est la solution qui a (enfin!) permit l’écriture vers les partitions NTFS. Il y a peut-être configuration à faire dans le fichier /etc/fstab mais j’imagine qu’Ubuntu devrait se charger de ca tout seul. Enfin essaie d’installer FUSE et donnes-nous en des nouvelles!

  10. Salut toogreen,

    ce que j’ai fait: j’avais une partition NTFS libre: dans l’utilitaire de partitionnement de l’installeur Ubuntu, j’ai supprimé cette partition, puis créé 3 partitions ext3 (/, /home et /media/data) et une swap. Toutes des partitions logiques, parce que j’avais déjà 2 autres partitions, une pour Windows, l’autre pour mes documents dans Windows.

    Au fait… je parle d’une partition /media/data, mais en fait, j’ai nommé mon point de montage /media/Transferts.

  11. pour continuer sur le sujet… J’ai accès en écriture à mes partitions NTFS, mais seulement en lecture à ma partition ext3 /media/Transferts… M’enfin!

  12. Bon, problème réglé! J’ai fait sudo nautilus dans le terminal, et j’ai pu changer les permissions pour mon compte d’usager.

    Mettons que je trouve ça un peu gossant, des fois, de démarrer une application en mode terminal en mode super utilisateur. J’aimerais pouvoir le faire par l’interface graphique… Par exemple, avoir une option «démarrer en mode sudo» dans le menu contextuel sur un raccourci.

    Pour installer Envy, j’ai changé mes sources de logiciels pour le serveur principal d’Ubuntu plutôt que celui du Canada, qui semblait manquer les paquets dont Envy avait besoin… Ou bien il est en trouble en ce moment.

    Une autre application qui doit être démarrée en mode sudo: nvidia-settings, parce qu’il faut réécrire le fichier xorg.conf quand on applique un changement… Et c’est pas indiqué nulle part dans la doc d’Ubuntu-fr!

    En tout cas, je suis revenu en double écran, et cette fois-ci, une option du panneau de config nvidia me permet de déplacer les fenêtres d’un écran à l’autre, et mon fond d’écran est distribué sur les 2 LCD plutôt que dupliqué.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s