La guéguerre HD DVD vs Blu-ray

illustration2007121401.jpgDepuis quelque temps, on me demande mon opinion quant à l’issue de la guerre HD DVD vs Blu-ray, ce qui démontre que le magasinage du temps des fêtes fait rage. Invariablement, je réponds n’en avoir aucune et m’en ficher comme de l’An 40 (1), du moins pour l’instant et, probablement, pour le reste de la décennie. C’est bien sûr une guerre dont la conclusion impliquera une solide ponction dans mon budget de consommation domestique. Mais, en attendant, je me passe très bien des merveilles qui pourront en résulter. Et, à ce qu’il semble, je ne suis pas le seul.

illustration2007121402.jpgParfois, ces guerres généralement très ennuyeuse pour les consommateurs, se terminent par la capitulation d’un des belligérants. On se rappelle, à la fin des années 1970, le conflit entre les formats Beta (Sony) et VHS (JVC) qui valut à Sony une solide déconfiture. En 1988, la géante nipponne abdiqua et se mit à fabriquer des magnétoscopes VHS. Pourtant, au moment du conflit, la techno Beta était de loin la meilleure. Hélas ! ceux qui l’avaient adoptée (allô Belle-Maman…) furent laissés pour comptes et leur actif se transforma en passif.

illustration2007121403.jpgLa même année, en 1988, IBM se retrouva isolée et encerclée dans la guerre des bus. La Grande Bleue proposait le MCA pour ses ordinateurs personnels qu’elle n’appelait plus PC, mais PS/2 (« Personnal System Second Generation »), tout en préconisant le développement d’un système d’exploitation évolué appelé OS/2 (« Operating System Second Generation »). Mais sa concurrence, dont Compaq, s’acharna à ne parler que du bus ISA (rebaptisé EISA) pour des ordis appelés PC qui n’utiliseraient que le DOS et Windows, deux produits Microsoft. Deux ans plus tard, IBM recommençait à fabriquer des PC DOS/Windows avec bus ISA et OS/2 disparaissait à la fin des années 90. Pourtant, au moment du conflit, la techno MCA PS/2 était de loin la meilleure. Tant pis pour ceux qui lui avaient fait confiance.

illustration2007121404.jpgMais d’autres fois, ces guerres cessent faute d’intérêt ou de gladiateurs. On se souvient, à la fin des années 1990, de cette bataille de standards entre Flex (Rockwell) et X2 (US Robotics) en ce qui a trait aux modems de 56 Ko/sec. Et on se rappelle, deux ans plus tard, celle entre l’Alliance DVD+RW (dont Hewlett-Packard) et le Forum DVD-RW (dont Apple) pour le marché prometteur des DVD réinscriptible. Après avoir embêté les consommateurs pendant deux ou trois ans, les adversaires enterrèrent silencieusement la hache de guerre avec l’apparition de solutions mixtes ou universelle; les DVD-R étaient désormais acceptés par les lecteurs DVD+R et vice-versa. Bref, les consommateurs se retrouvèrent gagnants.

illustration2007121405.jpgQu’en sera-t-il de cet affrontement HS DVD vs Blu-ray, un affrontement qui perdure ? Il ya deux ans, je vous signalais que Blu-ray (Sony, Pioneer, Sharp, LG, Mitsubishi, Panasonic, Philips, Samsung, Dell, etc.), une techno de loin supérieure, était en train de perdre du terrain au profit de l’alternative HD DVD (Toshiba, NEC, Sanyo, Canon, Fuji, Lenovo, Intel, Microsoft) plus facile à commercialiser. Mais depuis, les deux gang affirment avoir marqué des points.

illustration2007121406.jpgLe cartel HD DVD l’aurait fait en maraudant quelques majors d’Hollywood. Car, faut-il le préciser, HD DVD et Blu-ray n’ont de sens que si l’on parle de films HD, des documents numériques qui nécessitent, chacun, quelque 25 Go d’espace de stockage. Pour sa part, Sony qui est très présente, elle aussi, dans les grands studios, a équipé ses PlayStation 3 (3e place dans le monde des consoles de jeu) de lecteurs Blu-ray, ce qui, pour certains consommateurs, constitue in incitatif favorable à l’achat. Cette initiative fausserait cependant les données puisque 9 lecteurs Blu-ray sur 10 considérés comme vendus se retrouvent présentement sur des PS3 (photo ci-après).

illustration20071214091.jpgPour compliquer la situation, on trouve ici et là sur le marché des fêtes, des lecteurs HD DVD à moins de 250 $ (par exemple ici et ici), une sorte de prix magique qui pourrait enclencher un certain mouvement favorable au cartel. Dit-on. Qui plus est, on approcherait du million d’unités vendues (un autre chiffre apparemment magique) et, en moyenne, le nombre de films achetés par appareil de lecture serait de 4, soit 7 fois plus que dans l’univers Blu-ray (source : Betanews). On pourrait ainsi conclure que le format HD DVD est en train de l’emporter et que le marché des fêtes pourrait être décisif en ce sens.

Sauf que je ne vois pas les choses ainsi. J’ai même tendance à placer les deux antagonistes dans le même sac et les confronter à leur ennemi commun, celui-là même qui les empêche cruellement de prendre leur essor, le bon vieux DVD ordinaire, ce support de plastic à trente sous. Pensez-y un instant.

illustration2007121407.jpgSi vous entendez vous équiper d’un lecteur HD DVD ou Blu-ray, il vous faudra vous nantir de la panoplie afférente, essentiellement un système de cinéma maison, dont un téléviseur de 30 ou de 40 pouces diagonale (et je ne parle pas de projecteurs, ce qui est une autre problématique). À moins, vous ne verrez jamais la différence entre un antique DVD et un HD DVD ou un Blu-ray. Le problème, c’est que pour bénéficier d’un écran de 40 pouces ou mieux, il vous faut l’espace nécessaire dans votre sous-sol ou dans votre salon (vous ne voulez pas avoir le nez collé sur votre méga téléviseur), ce qui n’est pas donné à tout le monde. On parle de réaménagement, voire de rénovation. On parle de projet et de budget. On parle d’habitude de vie que l’on doit modifier. Tout cela en des temps incertains: est-on vraiment sûr que le Blu-ray s’en va nulle part ? Tout cela quand on a déjà une petite collection de DVD films, lesquels ne s’afficheront au maximum qu’en 345 600 pixels (après bricolage logiciel) alors qu’un DVD à haute résolution dépasse les 2 M de pixels.

illustration2007121408.jpgPire, le DVD film ordinaire peut être consommé partout, aussi bien dans un bloc-notes que dans un lecteur de salon, et sa qualité d’affichage est généralement satisfaisante. En fait, quand ils comparent avec leurs films sur VHS ou S-VHS, les gens se disent au paradis. Et comme, justement, les amateurs de films possèdent non seulement des titres sur DVD, mais des films sur VHS en quantité parfois supérieure, ils hésitent à migrer vers un troisième standard. Ils se montrent prudents et attendent de voir dans quel but le ballon va finalement entrer.

Et encore faut-il que le match continue ! De nouvelles technos pourraient en effet venir brouiller les cartes, la plus évidente étant ces petits serveurs de disques où, pour moins de 1000 $, on peut stocker plusieurs téraoctets d’information. Imaginez votre collection de films commandée par ordinateur. Confortablement assis, vous zappez dans une interface comme Media Center ou Front Row et tout ce qui vous allume est instantanément accessible. Peut-être certaines gens préféreront-elles investir dans cette commodité plutôt que dans une techno qui pourrait, finalement, n’être que billevesée marketing. Qui sait ?

illustration20071214101.jpgTout cela pour dire que si jamais la guéguerre HD DVD Blu-ray se gagne, le triomphateur se retrouvera gros jean comme devant. Pour qu’il entreprenne de faire des sous avec sa techno, il lui faudra ouvrir un nouveau front, celui du DVD traditionnel et de son haut taux de satisfaction.

Bref, avant de vous lancer dans les dépenses, tournez-vous le porte-monnaie sept fois dans la poche.

(1) En ces temps de rectitude politique et d’accommodations raisonnables, j’insiste sur le fait qu’il n’a pas été démontré, hors de tout doute, que l’expression « s’en moquer ou s’en ficher comme de l’An 40 » prend son origine au Moyen Age, dans la foulée des croisades (du moins des dernières), alors que l’on disait couramment « s’en moquer ou s’en ficher comme de l’Alcoran », le Coran étant le livre saint des musulmans.

Publicités

113 réflexions sur “La guéguerre HD DVD vs Blu-ray

  1. Blue Ray ou HD DVD, ça ne vaut pas la peine.

    J’ai une 40 po Samsung LCD 1080i/p avec un contraste de 10 000:1, ce qui se fait de mieux, branché sur une console PS3 avec un câble HDMI et un enregistreur numérique HD avec câble de HDMI. J’ai visionné Spyderman en format Blue Ray sur cette télé, pour comparer, immédiatement après le visionnement, j’ai regardé un film en format DVD standard.

    Résultat, sur ma 40 po, j’ai eu de la difficulté à voir la différence en qualité, le DVD était d’une qualité irréprochable. De plus, à peu près tous mes fils DVD standards, sauf de petites productions, sont impressionnants sur mon écran, la finesse de l’immage est quasi comparable à un format HD. Enfin, rien qui me donne envie d’acheter ou louer des Blue Ray, pour le prix, je vais continuer à me procurer des DVD standards, bien moins chers.

    Je crois que l’on assiste plus à une guerre commerciale qui n’a pour but que de vendre plus de films dans les nouveaux formats. On veut surtout contrer le piratage et la baisse des ventes de DVD, en plus de faire payer un premium sur ces nouveaux formats. Comme pour la sortie de Windows Vista, c’est le consommateur qui est perdant, on lui fait croire que c’est tellement mieux alors qu’il n’en est rien.

    Conclusion : Ne jetez pas tout de suite vos lecteur DVD ou vos collections, surtout si vous n’avez pas une télé de 60ou 80 po, on verra vraiment la différence sur d’immenses écrans. Se procurer une télé 40 ou 46 po est un bien mielleur investissement, et n’oubliez pas 1080i/p le mot magique! 😉

  2. p.s. Parlant d’arnaque, je constate que l’on vend toujours chez BestMachin et FuturMachin des câbles HDMI entre 99$ à 261,99$ + les taxes. Même après le reportage de l’émission de télé La Facture ces commerçants Américains font toujours autant d’argent avec les gens non informés.

    Je me suis procuré 3 fils HDMI de même qualité pour 26$ livré à ma porte sur e-bay, en fait, 1.99$ chaque fil, c’est le transport qui a coûté le plus cher.

    Mots clés : HDMI cable sur e-bay et tentez de trouver un revendeur avec une taux de satisfaction d’aumoins 98% et la livraison au Canada

  3. Je me sers depuis deux ans deja d’un PC de cinema maison avec un projecteur VGA comme on s’en sert dans plusieurs salles de conferences. Le logiciel se nomme WinDVD et comporte une fonction qui se nomme Trimension DNM. Elle a pour effet de prendre la pluspart des films ordinaires sur DVD et les convertir de facon a ameliorer l’image et le mouvement.

    Je ne peux que conseiller a tout le monde ce petit bijou.

  4. @tenere
    nannana il y a une grosse difference entre l’image HD et l’image d’un DVD.

    si on regarde le côte technique le max que tu peux tirer d’un dvd, comme a dit @claude_c c’est du 720
    alors qu’un lecteur HD ( hd-dvd ou bluray) peut aller jusqu’à 1080P.
    A date c’est le top.
    Franchement l’image est vraiment extra-ordinaire.
    Si tu me disais en l’image 1080i et 1080p c’est difficile de faire la différence je comprendrais un peu.
    même la différence d’image entre le 1080i et le 1080p, on commence à le voir à partir des écrans géants ( 42′ et plus).
    A propos de la guerre bluray – Hd-dvd, je pense que le bluray a un avantage au niveau stockage compare au Hd-dvd en comparaison de 25G pour bluray à 15G pour Hd-dvd.
    La capacité de stockage est très crucial a nos jours.
    Exemple avoir toutes les 5 versions de harry potter dans un seul disque Bluray de 100G plutôt 5 disques.
    Deuxièmement, il y a beaucoup de graveur bluray.
    Troisièmement, il y a une marge de progression énorme au niveau stockage a compare au hd-dvd. On parle de 200G qui peut rentrer dans un bluray contre 90G pour Hd-dvd pour les prochaine générations.

    Pour en finir, à savoir si c’est sony ou toshiba qui va gagner ou perdre…
    personne ne va perdre la bataille, ceux 2 compagnies japonnaises qui imposent à la planète le format Hd.

    Il y a 3 compagnies au monde qui produisent les diodes laser blue, c’est sony, sharp et nichia. Je ne vois pas ou sony va perdre la bataille même si son format ne passe pas …….

    salut à tous

  5. Ouf ! Tellement de réponses, j’avoue que j’ai pas lu jusqu’en bas, alors désolé si je reprends quelqu’un…

    J’ai récemment acheté un 50 pouces Plasma pour remplacer ma 27 pouces de 12 ans… Tout un choc… J’ai ensuite voulu acheter un lecteur Blu-Ray (car techniquement, il est beaucoup mieux qu’un HD-DVD, et il a un plus grand avenir par le double d,espace sur les disques) mais le moins cher que j’ai trouvé était à 564$. J’ai donc acheté un Playstation 3 à 499$, car en plus, gratuitement, j’avais une console de jeux :). Je dois dire que je suis 100% satisfait.

    Pour la qualité, c’est une question de comparer au début.. ma blonde ne voyait pas la différence entre un blu-ray et un DVD (moi ça me faisait mal aux yeux, tellement un DVD est laid sur une 50 plasma, sans parler des divx avec les carreaux de compression gros comme des assiettes de desserts 🙂 et maintenant, elle non plus, ne peut plus regarder les DVD…

    Enfin, (je pourrais en parler durant 2000 lignes), moi ce que je trouve le pire, c’est les postes HD… Oui, c’est super beau… quand l’émission écoutée est disponible…. je dirais que 80% des émissions ne sont pas filmés en HD alors même sur un poste HD avec une TV HD, c’est laid (et VRAIMENT laid…) Le pire est Vidéotron / TVA… c’est eux qui te vendent les postes HD, qui poussent sur le HD, mais ils ne te fournissent RIEN en HD, sauf 2 ou 3 émissions achetées des États ou UK… Même la blonde du boss (le banquier) n’a pas sa « tite caméra HD »… Ils devraient donner l’exemple non ? ils te facturent le HD mais ne t’en fournissent pas… Même que le spécial Céline, dimanche, était une des émissions les plus laides que j’ai jamais vu… filmé en basse résolution et « upscalé » en HD… on pouvait même pas voir les yeux des gens… une horreur (C’était pire qu’un film de 1980, en primeur à TQS HD, c’est b’en pour dire! )

    ahah. Bye !

  6. @viva_zapata

    les cinémas… oui… C’est super cool, avec la nouvelle génération qui a appris (lire « N’a pas appris) à manger son pop corn la yeule ouverte pi à aller aux toilettes 8 fois pendant un film… en plus de ceux qui fessent dans ton banc et ceux qui parlent… ça, c,est quand t’a une place dans le cinéma, car ils vendent 1.5 fois le nombre de billets qu’il y a des bancs dans la salle… super ! continuer d’aller au cinéma (15$ pour le film, 25$ le resto et 15$ le parking… soit 2 fois le prix du film sur Blu-Ray).

  7. l’autre jour, un copain et moi on regardait un film récent en hd-dvd et je voyais des barres noires en haut et en bas de l’image. il a quand même un écran sharp haut de gamme 46″ 1080p.

    il m’a expliqué qu’au moment de choisir son modèle, il a pris le prochain format plus grand que celui qu’il avait en tête au départ pour la raison suivante: les télés lcd ont un écran au proportion 16/9 (panoramique) alors que plusieurs films sont présentés en format non pas 16/9, mais 2:35:1 (encore plus panoramique). résultat, si on pense regarder principalement des films haute-définition (hd ou blue-ray), ça peut être pris en considération.

  8. @metabouloss

    1080p avec un taux ou une fréquence de  »refresh » de 24, 30, 60 ou 120 fps (ou hertz).

    le 1080i est fait de deux images entrelacées qui ont la moitié de la résolution, à ce sujet l’article suivant:
    http://www.henninger.com/library/hdtvfilm24

    ma hdtv idéale (révision1):

    -full hd 1920 x 1080p avec fréquence de  »refresh » de 120 hz
    -wifi 802.11n
    -bluetooth 3.0 ou ultra-wide band
    -ports usb 2.0 ou usb 3.0
    -ports eSata-300
    -port Firewire 800 ou S3200
    -port dvi
    -fente pour carte SDHC
    -connecteurs rca…..

  9. @luckybeaulac

    Tu lis trop vite ou plus vite que ton ombre Luck. C’est très bien indiqué qu’il y a une connexion HDMI sur l’arrière du boitier de la description du produit Zio.

    http://www.ziocanada.ca/products/pEurekalx350hd.php

    Le détenteur de cet appareil bien patenté et bien aisé à utiliser doit fournir la connection HDMI à une extrémité avec le Zio et à l’autre à son Téléviseur HD quel qu’il soit.

  10. Finalement…. J’ai acheté un lecteur HD-DVD. Le Toshiba D3 n’était que $100.oo chez Best buy et FuturShop, un prix irrésistible… Il semble que Toshiba (et consortium HD-DVD) baissera de façon draconienne le prix de ses lecteur HD-DVD d’ici le printemps. Selon une personne bien informé, il ne sera pas exceptionnel de trouver des lecteurs HD-DVD à $100,00/$125.00…

    Il semble aussi que la stratégie de vendre à perte les console PSD3 pour favoriser la technologie BlueRay n’est pas donné les résultats escompté et ce, en partie à cause de l’immense popularité de la console WII de Nintendo… De plus cette stratégie déplairait aux autres membres du consortium BlueRay qui doivent vendre plus chère leur lecteur (à usage unique) que la console de jeu. J’ai aussi lu que cette stratégie de Sony est ou sera contesté devant des tribunaux européens (comme Microsoft)…

  11. oups… J’oubliais…

    Dans la boîte, il y avait deux films en HD-DVD plus 5 autres gratuits (par la poste)… Aussi bien dire que le lecteur était gratuit! Si le consortium HD-DVD continue de répliquer ainsi au Blue Ray de Sony, ce dernier pourrait prendre le même chemin que le lecteur de vidéocassette BETA (ps: j’en avais un)…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s