Mâter Gutsy, le gros gibbon : prise 3

illustration2007110800.jpgHier, j’ai pris les grands moyens. Je me suis présenté dans une échoppe montréalaise où on m’a cédé pour 40 $(taxes comprises) un accélérateur graphique AGP, un GeForce 4 (AOpen/nVidia) de 64 Mo. De retour dans ma forêt, celle qui, tout doucement, s’apprête à s’emmitoufler de blanc, j’ai attrapé mon PC Linux, une antiquité en devenir, et, viva la muerte, je l’ai nanti de sa nouvelle carte. Puis, avant qu’il ne puisse s’en rendre compte, je l’ai redémarré avec Ubuntu 7.10 Gutsy Gibbon dans le tiroir. Depuis, je nage dans la félicité. Façon de parler.

illustration2007110801.jpg
illustration20071108021.jpg

Si vous observez les deux photos ci-haut, vous allez constater qu’Ubuntu 7.10 s’affiche désormais en 1680 par 1050 sur un ACL 24 pouces, un BENQ à 750 $ dont je vous ai déjà parlé. Qui plus est, Compiz fonctionne avec tous ses effets kioutes, incluant le fameux cube pour se promener d’un espace de travail à l’autre (cliquez sur les vignettes ci-après; elles vont se déployer en 900 pixels). Pas croyable !

illustration2007110804.jpg illustration2007110805.jpg illustration2007110808.jpg
illustration2007110810.jpg illustration2007110807.jpg illustration2007110806.jpg

Le son, lui, crache à merveille; par réseau, j’ai importé une centaine de MP3, directement de iTunes dans mon PC Vista, et une trentaine, directement de iTunes dans mon gros Mac. Mon courriel turbine normalement et me permet de ne pas retourner, à tout bout de champ, vers ma machine principale. OpenOffice.org est à pied d’œuvre et me permet, par exemple, de vous écrire cette chronique. Seule ombre au tableau, Radio Canada ne peut afficher sa vidéo; mais ça … (1)

illustration2007110803.jpgJe vous confesse en avoir eu marre du fait que ma boîte Linux ne pouvait plus tirer partie des subtilités graphiques des nouveaux systèmes d’exploitation. La semaine dernière, je m’étais ainsi procuré une carte ASUS de 64 Mo et je l’avais installée inutilement. Il s’agissait d’une Radeon 9200 et rien n’a fonctionné; bien au contraire. Disons que j’ai perdu beaucoup de temps à bidouiller pour la faire simplement afficher correctement. D’où ma colère, d’où ma visite d’hier chez le petit boutiquier qui a tout et d’où mon émerveillement devant la facilité avec laquelle Ubuntu a fait sienne la nouvelle carte. Même que je l’ai laissé aller en mode automatique et n’ai fait que valider ses choix de configuration.

Reste que, pour être honnête, il m’a fallu installer une ressources appelée 915Resolution. C’est que le très gutsy Ubuntu était limité à 1024 x 768 alors que ma carte AOpen pouvait aller beaucoup plus loin. Sur un Forum, j’ai découvert cette astuce particulière à certains jeux de circuits Intel, dont celui de ma machine Linux. Aussitôt fait (via Synaptic, l’installateur de paquets fourni avec Ubuntu), il m’a été possible d’adopter un mode d’affichage plus conforme aux capacités étonnantes du moniteur BENQ, en l’occurrence 1680 par 1050 (la limite de ce moniteur est toutefois de 1920 par 1200 en WUXGA).

Tout cela pour dire, finalement, que c’est beau, que ça sonne bien, que ça crache, que ça ronronne, que rien ne cloche, bref, que c’est le gros bonheur ravi content. Ou presque. Pour que ce soit véritablement vrai, en vérité, je dois passer sous silence la colle qui m’a fait perdre presque deux heures ce matin. Mon clavier a cessé de fonctionner en français canadien. Il ne me donnait plus que de l’anglais avec la barre oblique à la place du é. En fouinant, j’ai lu 172 000 000 articles sur le Web qui, essentiellement, me disaient d’aller paramétrer sous « Système / Administration / Prise en charge linguistique » ou d’aller charger des paquets linguistiques français dans « Système / Administration / Gestionnaire de paquets Synaptic ». Malheureusement pour moi, ces modules étaient tous configurés en fonction des ressources linguistiques françaises canadiennes. Comme le disent si bien les Serbo-croates, c’était mind bogging !

Tant et si bien qu’il m’a fallu aller taper la question sur le forum Ubuntu-fr ou un bon samaritain m’a rapidement suggéré d’aller vérifier mon fichier « xorg.conf », vous savez ce fichier système caché dans le répertoire « /etc/X11 ». Effectivement, la langue du clavier y était identifiée par le code « US ». J’ai modifié le tout et, après redémarrage, tout baignait dans l’huile.

illustration2007110811.jpg

Comme il se doit, la modification n’a pas été simple. Ubuntu ne tolère pas que l’on modifie ses fichiers systèmes directement d’un éditeur convivial comme Gedit (voir la prise d’écran ci-haut). Il m’a d’abord fallu modifier xorg.conf selon mes besoins et l’enregistrer sur le Bureau. Ainsi, je me suis trouvé à remplacer ceci … :

Section « InputDevice »
Identifier « Generic Keyboard »
Driver « kbd »
Option « CoreKeyboard »
Option « XkbRules » « xorg »
Option « XkbModel » « pc105 »
Option « XkbLayout » « us »
EndSection

… par cela :

Section « InputDevice »
Identifier « Generic Keyboard »
Driver « kbd »
Option « CoreKeyboard »
Option « XkbRules » « xorg »
Option « XkbModel » « pc105 »
Option « XkbLayout » « ca »
Option « XkbVariant » « fr-legacy »
EndSection

Puis, en mode console, j’ai signifié au gibbon qu’il lui fallait remplacer son fichier « xorg.conf » par le mien tel qu’enregistré sur le Bureau. Pour cela, j’ai tapé le vers lyrique suivant (il y a un espace entre « conf » et « /etc ») :

sudo cp /home/nelson/Bureau/xorg.conf /etc/X11/xorg.conf

Au redémarrage, tout était parfait. Les accents fonctionnaient; mon clavier Microsoft était redevenu francophone et francophile. Pas pire pour un bouffeur de vistartes et de Macpies, non ?

illustration2007110813.jpg

Mais encore une fois, pour être vraiment honnête, force m’est de vous avouer qu’il subsiste de petites merdouilles peu importantes. Par exemple, si je suis en mode Compiz, les fenêtres de document que j’ouvre auront tendance à s’afficher tout en noir , comme une feuille de papier carbone (voir la prise d’écran, ci-haut). Pour régler cette sournoiserie, je n’ai qu’à les réduire et les agrandir à nouveau. Paraîtrait qu’il y a une rustine pour les cartes nVidia de 128 Mo. La mienne de carte n’en ayant que 64, j’ai laissé tomber.

Et, pour tout vous dire, je préfère fonctionner sans Compiz. Ce mode m’empêche de voir la bordure brune du haut des fenêtres (voir la prise d’écran, ci-après), il me faut appuyer sur la touche « Alt » pour les bouger de la souris et je ne peux plus leur donner la taille qui me convient. Pas jojo sous Firefox. Mais ça, ce n’est que pour chialer.

illustration2007110812.jpg

Combien ça coûte, tout ce fourbi ? Il y a des PC plus costauds que le mien qui se vendent présentement moins de 150 $, incluant un moniteur CRT 17 pouces, clavier/souris USB et graveur de DVD. Ajoutez une carte graphique à 40 $, des haut-parleurs à 60 $ et, faut-il le rappeler, un ACL 24 pouces à 750 $. Quant aux logiciels, ils sont tous gratuits et légaux. Total : 1000 $ ou, sans le gros BENQ, 250 $. Qui dit mieux ?

Effectivement, c’est dur à battre. Bref, je suis heureux; j’ai enfin une configuration Linux à mon goût (dans les jours qui viennent, je vais également refaire ma config sous SuSE Linux et Xandros DeskTop…). Pour tout dire, je dois être le propriétaire du plus beaux système Ubuntu 7.10 dans cette partie-ci de la forêt du grand méchant loup. Vais-je cesser de cliquer dans Vista pour autant ? Non. Pas plus que je vais délaisser Leopard, la dernière version du Mac OS X. C’est ainsi, je n’ai pas de cœur.

Tiens, il neige. Dommage que ce site n’ait pas de vidéo en direct; je vous ferais rêver.

(1) Si je reviens souvent sur Radio Canada, c’est que je n’ai pas la télé. Quand j’habitais Montréal, j’utilisais des « oreilles de lapin » (antenne intérieure en forme de V) pour syntoniser les postes diffusés en broadcast. Ainsi, Radio Canada entrait parfaitement bien. Ici, ce n’est plus possible. Comme je n’ai pas le goût de m’abonner au câble ou à Express Vue, la seule possibilité qui me reste pourregarder les nouvelles de RDI (quand ça me tente), c’est le WWW, ce que je fais avec un PC Windows ou un Mac, mais pas avec ma boîte Linux.

Publicités

129 réflexions sur “Mâter Gutsy, le gros gibbon : prise 3

  1. @phantoman

    Moi aussi mais comme je ne suis pas sûr de garder Mandriva et que je ne veux pas effacer Ubuntu alors je vais tenter de l’installer sur un des disques USB que j’utilise normalement pour mes back up.

    Oui mon bios le permet. C’est à propos de Mandrake que j’avais des doutes. Le site répond à toutes mes questions.

    Merci encore une fois

  2. @phantoman

    Désolé mais Mandriva ne s’installe pas. Lorsque le programme d’installation veut passer en mode graphique j’ai le message « no signal » qui apparaît à mon écran.

    Il y a donc un problème avec soit la carte graphique ou soit mon écran. Mon feeling est que Mandriva n’aime pas ma connection HDMI.

  3. @phantoman

    Constat d’échec avec Mandriva.

    J’ai déniché un câble VGA 15 broches dans ma boîte à gugus informatique et je l’ai installé à la place de mon câble HDMI. Le programme d’installation a bien fonctionné cette fois. Une fois le Live Install terminé Mandriva me demande de rebooter Mandriva mais cette fois du disque dur. Grub est lancé correctement, je choisi donc Mandriva et celui-ci démarre. Jusqu’au moment où apparaît la barre de progression blanche dans le coin gauche en bas de l’écran qui me donne le choix également de passer en mode Verbooze si j’appuie sur ESC. Puis tout à coup l’écran devient noir et j’ai un message de mon écran qui me dit « Signal not recognized ». J’ai beau demeurer en VGA, retourner en HDMI où laisser et les câbles HDMI et VGA en place il n’y a rien à faire. Même en rebootant plusisuers fois le PC. Il refuse d’aller plus loin. En démarrage mode texte pourtant je n’ai aucun FAILED en rouge. Seulement des OK.

    Pourtant Ubuntu c’était installé correctement.

  4. @phantoman

    Je viens d’aller voir sur le site de la Communauté Mandriva pour tenter de trouver une réponse. Il semble que je suis loin d’être le seul à avoir des problèmes avec l’écran noir qui flash et puis qui plante. Il semble que ce problème ne soit pas limité à un seul producteur de cartes graphiques ou à un seul modèle de carte.

    Le bug est encore « ouvert » semble-t-il.

    http://forum.mandriva.com/viewtopic.php?t=71872&sid=ae108f5304cc291fdf878f2a3432ce2a

  5. @phantoman

    ATI Radeon X1300. Il semble que ça soit le Serveur X qui en arrache. Au boot lorsque Mandriva est encore en couleur 16 bits tout fonctionne bien. Lorsqu’apparaît le message « signal not supported » je pèse une fois sur le on/off de mon PC et après 2 secondes l’écran bleu et blanc Mandriva 16 bits réapparaît pour me dire que le système se ferme.

    Sur le site de la Communauté Mandriva on semble penser que le problème émane du pilote propriétaire de ATI pourtant Ubuntu 7.10 utilise le même pilote sans problème.

  6. @phantoman

    Pour en avoir le coeur net J’ai appliqué le principe du « tout autre chose étant égale par ailleurs » J’ai donc laissé mon système tel quel, sans toucher aucun câble et j’ai installé Kubuntu 7.10 à l’endroit prévu pour Mandriva.

    Je n’ai eu aucun problème avec l’installation. D’ailleurs j’écris à partir de Konqueror actuellement.

    Je dois donc malheureusement affirmer que le problème réside avec Mandriva. C’est malheureux parce que pour le peu que j’en ai vu j’ai trouvé sa présentation graphique très soignée.

  7. @ viva_zapata

    C’est probablement pour ça que la devise d’ubuntu c’est Linux pour les humains. C’est celui qui semble fonctionner le mieux donc, le plus accessible pour tous. Après les avoir presque tous essayé et ce incluant les nouvelles moutures et les nouvelles distributions basées sur… et basé sur…. je reviens immanquablement à ubuntu. Par contre si un jour je tombe sur quelque chose de mieux, c’est toujours possible, je ne suis vendus à personne, je l’adopterai.

  8. @trocupei

    Sauf que maintenant Kubuntu refuse d’écrire sur mes disques durs externes USB. Problème de privilèges… encore.

    Les disques sont montés et reconnus. Je peux lire ce qu’il y a d’écrit dessus mais je n’ai pas le privilège d’écrire… et non ils ne sont pas formatés en NTFS. Ce sont des Ext3.

    Je me souviens que j’ai eu le même problème avec Ubuntu. Je dois aller en mode console et taper quelque chose. J’ai oublié quoi par contre je me rappelle que la solution est sur le site d’Ubuntu francophone sous la rubrique « renommer une partition » ou quelque chose dans le genre. Mais je ne trouve plus la page car elles ont changé depuis l’arrivée de 7.10

  9. @Zapata.

    A vue de nez, je dirais que c’est un problème de sélection de moniteur. Faudrait que t’essais avec un moniteur générique.

    @trocupei

    Un peu court comme statistique. Sur mes 4 pc, Ubuntu refuse de s’installer sur 2. Sur mon viao, ça s’installe, mais j’ai jamais été capable d’avoir le 3d. D’ailleurs, seul MDV 2008 a installer correctement le 3d, ça n’as jamais fonctionner avant.

  10. @phantoman

    Ouf… j’ai réussi à booter avec Mandriva. Je suis sur Firefox présentement.

    Tu m’as mis la puce à l’oreille avec ta suggestion à propos du moniteur. Au départ de Mandriva je choisis l’option « option » et j’efface au bout de la ligne de commande qui apparaît le terme « VGA=785 » puis je pèse sur ENTER et ça marche.

    Comment faire pour que ça marche tout le temps maintenant?

    Je dois certainement avoir à modifier un fichier et quel chiffre à mettre à la place de 785 ? Mon écran à 22 pouces et est de format 16/9.

    Je vais aller chercher sur l’aide de Mandriva

  11. Je veux pas partir une guerre de distros, mais tout comme trocupei, moi aussi j’en ai essayé plein de distros (et j’en essaye toujours, pour le fun) mais chaque fois je reviens toujours à Ubuntu… Faut dire que j’ai aussi une préférence pour le système APT-GET car j’ai longtemps utilisé Mandrake (Mandriva) et j’ai eu des problèmes avec RPM à plusieurs reprises. C’est peut-etre juste moi alors je ne dis pas que l’un est meilleur que l’autre, c’est juste une préférence personnelle!!

    @Nelson

    Je serais curieux de savoir ce que Nelson pense de toutes ces distributions maintenant qu’il en a essayé plusieurs? Suse, Xandros, Mandriva, Ubuntu? Laquelle est la plusse meilleure? 😛

    Je vois que sur Distrowatch.com, la plus populaire est maintenant PCLinuxOS… Impressionnant! Par contre, à moins d’avoir revé, je me rappelle avoir lu quelque part que cette dernière tricherait car apparamment il y aurait un petit script caché qui fait des requetes chaque jour vers le site distrowatch.com pour augmenter sa cote de popularité… Quelqu’un en a plus la-dessus?? Si c’est un mythe, alors je suis impressionné. J’avoue ne pas l’avoir essayé, mais d’après ce que j’ai vu et lu PCLinuxOS semble etre plus orienté vers les habitués Windows (un peu comme Xandros), ce qui m’attire plus ou moins. J’imagine qu’il te reste celle-là à tester, Nelson…

  12. Comme tu dit, Distrowatch n’est qu’un compteur de clic. Comme statistique, ça vaut rien. S’agit qu’une distro reçoive de la pub pour une bonne ou une mauvaise raison et ses hit montent en flèche. Il y a un buzz présentement avec GoS. J’ai hâte de voir les stat. GoS a été lancé par WalMart mais c’est vraiment une distro pas fini. Ça risque de nuire a Linux en bout de ligne.

    Pour ce qui de tes problèmes de URPMI versus APT, de 2001 a 2004, les serveurs de Mandrake ne fournissaientt pas. Mandrake a permis les third party, ce qui a foutu le bordel. Tout est rentré dans l’ordre maintenant. Pour Ubuntu, ils viennent juste de permettre les third party. J’espère qu’ils garderont le controle.

  13. J’utilise PCLinuxOS. J’avais lu que le classement de DistroWatch ne valait pas grand-chose mais j’ai décidé de l’essayer quand même. L’installation est super rapide. Ce n’est peut-être pas pour les puristes. Ca joue plusieurs formats de fichiers. Plusieurs codecs sont installés. Un truc que je n’ai pas aimé, ce sont des commentaires qui disent que PCLOS, c’est tellement mieux que Ubuntu, que Ubuntu, ça vaut pas de la m… C’est un combat fratricide.

    Une autre faiblesse, j’ai lu que c’est difficile d’installer une autre langue. Mais je vais probablement l’enlever bientôt et installer Ubuntu. Je préfère Gnome à KDE.

  14. @gc2007

    Moi aussi j »étais tenté de l’essayer. J’aime essayer les nouvelles choses mais il me semblait que c’était en anglais seulement et ça j’aime pas ça pantoute.
    Voilà une autre force d’Ubuntu, la communauté s’implique pour traduire en masse. J’ai rien contre l »anglais mais c’est pas ma langue.

  15. @trocupei

    Au début, je cherchais une distro que je pourrais installer sur le PC d’un ami et que je n’aurais pas à installer tous les codecs. Mais le fait qu’il soit presque seulement unilingue anglais m’a découragé. J’ai toujours la version anglaise à la maison. J’ai essayé d’installer un dictionnaire français dans Oo mais je n’ai même pas réussi. Sur une autre machine, j’avais installé Ubuntu 7.04 et tout fut plus facile.

    J’attendais pour voir Fedora 8 mais il n’y a aucun codec.

  16. @gc2007 et trocupei

    J’ai installer GoS et justement, la francisation est vraiment poche. Quand on réussis a franciser, l’applet google plante. Retour al’anglais, plus de plantage. A mon avis, ce n’est pas encore une version grand public.

    J’espère que Wallmart ne donneras pas une mauvaise image de linux. d’autant plus que la machine ne permet pas d’expension. Pas de pci, rien

    En passant GoS signifie Green OS, pas google os.

  17. @phantoman

    « retour à l’anglais, plus de plantage… »

    C’est peut-être une version grand public mais anglophone. Pour les débutants c’est certain mais bon chacun a son budget. Il y a des gens pour qui l’informatique c’est pas une priorité.

  18. Concernant gOs voici ce que je viens de trouver sur QuébecOs:
    « Il y a quelques jours, nous vous parlions d’une nouvelle distribution GNU/Linux gOS qui est pré-installée sur un ordinateur EVEREX gPC vendu par Wal-Mart au prix de 199 $. Le « g » dans gPC et gOS n’est pas associé à Google comme cela a été rapporté sur plusieurs blogs mais signifie « green ». Ce PC est déjà en rupture de stock sur le site de Wal-Mart. Sur le site de Wal-Mart, les recommendations faites par les clients sont bonnes voire excellentes ! »

    Ça se vendrait semble-t-il

  19. J’ai pas essayé gOs mais juste les screenshots me laissent sur mon apétit… On dirait l’écran d’un ordi Fischer Price. Je n’ai jamais cru à ce type de OS simplifié à l’extreme, plusieurs ont essayé des choses semblables (Net Applicance) mais ca jamais vraiment marché.

    Je pense que la vraie raison pour laquelle ces ordis semblent se vendre c’est parce qu’ils sont vraiment pas cher, alors on les achète pour sauver de l’argent pour plus tard s’installer une version piratée de Windows…

  20. @toogreen

    Moi aussi je pense que les gens achètent parce que c’est pas cher. Il s’aperçoivent vite des limitations de ces machines. Ensuite ils font l’association linux= »on peut rien faire avec ça ». En plus qu’ils vont se fier a Wallmart pour le support. Comme wallmart ne feras pas de support, ils vont se tourner vers le beau-frère qui va leurs conseiller windows.

    C’est le danger qui nous guettent avec WallMart comme distributeur Linux.

  21. @phantoman:

    J’osais pas le dire pour ne pas contredire mon ami trocupei, mais tu me voles les mots de la bouche, phantoman. Comme disait trocupei, ce genre d’acheteurs n’installent peut-etre pas grand chose, mais quand ils vont se rendre compte des limites de leur OS ils vont demander « Comment ca se fait que j’ai pas MSN avec la caméra pis Internet Explorer, etc, comme chez vous? » et comme de fait le beau-frère va se pointer avec son CD piraté de Windows XP… 😛

  22. Parlant de l’ordinateur vendu chez Wal-Mart, avez-vous vu les specs? CPU Via 1.5GHz (eurk!), 256MB, DDD 80Go, processeur graphique intégré, graveur combo DVD/CD-RW (ne grave pas les DVD)… Pas pour rien que c’est pas cher, c’est de la camelote…

    J’ai bien peur, comme plusieurs, que cet ordinateur risque de nuire à GNU/Linux.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s