Le Lumix DMC-FZ18 de Panasonic: oh wow !

illustration2007092601.jpgComme cette chronique va vous le démontrer, au lieu de travailler, je m’amuse aujourd’hui, dans ma cour, avec un appareil photo numérique de pointe, le Lumix DMC-FZ18 de Panasonic. N’étant pas un expert, j’en suis arrivé à croire que ce bidule arrivait à faire absolument tout : mise au point automatique, zoom grand angle, plans rapprochés, éloignés, ajustements pas croyables de ceci et de cela, vidéo/audio, prises avec délai, déclenchement en rafale, tout je vous dis.

illustration2007092602.jpgBien sûr, il est constellé de manettes, de boutons, de pitons et présente un écran ACL avec plein de bricoles, de trucs, de choses. Sauf que pour arriver à la fonction recherchée, on a rarement à se taper plus de deux manipulations, lesquelles sont d’ailleurs admirablement expliquées dans le manuel. Si si ! 10 sur 10 pour la convivialité.

illustration2007092603.jpgJe vous parle d’un appareil lancé à la fin de l’été dont le prix de vente canadien est d’environ 550 $, ce qui en fait un produit deux fois plus cher que l’excellente Fuji Finepix A820 que j’ai acheté récemment. Évidemment, on est dans une autre catégorie d’appareils. Comparez ces deux produits, vous en conviendrez. Et rappelez-vous. 550 $, c’est ce qu’on payait il y a 3 ou 4 ans pour un dispositif infiniment moins avancé. (Incidemment, ne vous leurrez pas avec l’étrange cornet devant l’objectif sur la photo ci-après. Il s’agit d’un pare-soleil amovible.)

illustration2007092608.jpgJ’exagère à peine:

  • L’objectif du Lumix DMC-FZ18 est un Leica DC Vario-Elmarit grand angle de 28 mm lumineux (f/2,8) grâce auquel il capte 8,1 megapixels (avec DCC de 1/2,5 pouces),
  • son zoom optique est de 18X (f de 4,6 mm à 82,8 mm, ce qui est mieux que mon antique Nikon F-18… de 35 mm),
  • sa sensibilité ISO est automatique ou varie entre 100 à 1600 (sensibilité élevée de 1600 à 6400),
  • sa vitesse d’obturation variant entre une minute et 1/2000e de seconde,
  • avec sa techno Venus Engine III, il peut fournir une rafale de 7 clichés à la seconde,
  • il jouit d’un système de stabilisation optique pour éliminer les flous,
  • il sait détecter jusqu’à 15 visages simultanément, ce qui facilite la mise au point et optimise les probabilités de réussite du cliché;
  • en fait, il peut analyser l’environnement qu’on lui fait embrasser et déterminer automatiquement le meilleur mode (portrait, nuit, paysage…) à mettre de l’avant;
  • ses formats de cadrage sont de 4:3 (max de 3264 X 2448), 3:2 (max de 3264 X 2178) et 16 :9 (max de 3264 X 1840),
  • ceux de sa vidéo sont 4:3 (max de 640 X 480) ou de 16:9 (max de 848 X 480).
  • Par ailleurs, il produit des JPEG ou des RAW,
  • il communique par USB-2 et par NTSC/PAL,
  • il se sert de mémoire flash SD, SDHC ou MultiMediaCard (lesquelles ne sont pas fournies à l’achat),
  • sa batterie Li-ion peut se rendre à 400 clichés,
  • enfin, son poids est inférieur à une livre (407 grammes), carte mémoire et batterie comprise.

illustration2007092618.jpg illustration2007092622.jpg illustration2007092619.jpg

Bref, il y a de quoi s’amuser. J’en ai profité pour vous préparer un cocktail de possibilités (photos ci-après), chacune ayant été prise plus tôt aujourd’hui dans ma cour, ici dans la forêt du grand méchant loup. En prime, puisque je trippe et que vous êtes gentils, je vous fais don de trois fonds d’écran, des images n’ayant cependant (Internet oblige) que 1024 pixels de large. Il se peut quand même qu’elles vous conviennent, auquel cas, ne vous gênez pas, prenez-les. C’est ma façon de vous faire partager mon petit bonheur d’aujourd’hui. Pour les ramasser, cliquez sur les trois vignettes en haut de ce paragraphe.

illustration2007092604.jpg illustration2007092605.jpg
illustration2007092606.jpg
illustration2007092607.jpg
illustration2007092611.jpg
illustration2007092609.jpg illustration2007092610.jpg
illustration2007092613.jpg illustration2007092614.jpg
illustration2007092615.jpg illustration2007092616.jpg
illustration2007092612.jpg
illustration2007092617.jpg
illustration2007092621.jpg illustration2007092620.jpg

En passant, pour faire la dernière photo, j’ai placé l’appareil sur une grosse roche après l’avoir programmé pour qu’il prenne trois clichés au bout de dix secondes. Quant aux petits fruits, aux fleurs, aux champignons et aux insectes, ils sont en grandeur nature.

Méchant kodak !

Publicités

12 réflexions sur “Le Lumix DMC-FZ18 de Panasonic: oh wow !

  1. Très bon appareil, j’en convient, mais à 550$, on s’approche critiquemennt du prix d’un réflex d’entrée de gamme (pentax k100d par exemple) qui ne sera pas beaucoup plus gros (à partir du moment que ca ne rentre plus dans une poche …), offrira des performances supérieures, des optiques avec des chiffres qui veulent dire quelque chose (f2.8?, je serais curieux de comparer avec un vrai f2.8) et enfin le plus important de tous, qui sera ô combien plus agréable a utiliser et qui réveillera le photographe en vous.

  2. Pas mal. Pour répondre à Mbel il faut dire qu’un télé-objectif f2.8 ce vend plus cher que cet appareil au complet! Par contre, est-ce que vous pouvez nous indiquer les dimensions du capteur CCD et les « dpi » des photos prises. Une amie à une panasonic et son capteur fait des images manquant nettement de définition même à ISO 100 (elles sont pires que sur mon reflex canon à ISO 400) Cela venant de la piètre qualité du capteur.Je serais intéressé à voir une photo intérieure de jour sans flash.

    Pour la culture générale des lecteurs, il faut savoir qu’un appareil de 8.2 MP ne fera pas nécessairement des images plus belles qu’un 5MP. Cela dépends de la qualité du capteur et, souvent, en mettant plus de pixels sur un capteur de surface égale, on se retrouve avec des pixels plus petits et moins précis et, du même coup, avec plus de bruit dans les photos. Donc, une image plus grosse mais de moins bonne qualité.

    C’est un peu comme la guerre des MHz dans les PC. On sait très bien maintenant qu’un PC 3.2 GHz n’est pas forcément plus puissant qu’un 1.6GHz. C’est pareil avec les appareils numériques!

  3. C’est clair que même avec mon vieux 300D j’arrive à faire des photos de meilleur qualité qu’avec cet appareil (et ce même avec le kit lens qui est attroce). De plus je suis pas vraiment impressionné par les tests de macro (surtout celle de la sauterelle qui me semble vraiment hors focus).

    550$ je veux bien mais pour quelqu’un qui veut faire de la photo un peu plus sérieusement c’est pas l’idéal.

    Moi aussi je serais curieux de voir des photos sans flash a l’intérieur.

  4. Bonjour,

    28mm, zoom optique 12x stabilisé!! Ça me semble super 🙂
    Je possède un Pentax K100d et un panasonic FZ7 (zoom optique 12x).
    Je conviens que le k100d peut faire de meilleures photos (surtout en intérieur) mais je dois admettre que c’est le FZ7 qui m’accompagne le plus souvent et toujours en voyage. Quel bonheur d’avoir un gros téléobjectif toujours disponnible sans avoir à traîner la lentille et la changer pour prendre la photo. Je suis très satisfait du FZ7 donc sûrement le FZ18 ferait mon affaire aussi.

    p.s. pour les photos macro hors focus, je soupçonne le photographe, pas l’appareil 😉

  5. @ wallygator

    On n’a qu’à placer l’avant-dernière photo (celle du chat) au dessus de la dernière et Nelson ressemble étrangement à Daniel Boone, une série de la même époque que ton nickname. :))))

  6. mbel24:

    Qu’est-ce que ça veut dire « un vrai f2.8 »? Quand c’est marqué 2.8 pour l’ouverture, ça reste 2.8 peu importe la grosseur de la lentille, du capteur, de la pellicule, etc. Le « 2.8 » est une valeur qui note la relation entre la focale et la taille de l’ouverture. Elle veut dire la même chose sur une lentille d’un appareil en formats medium, 35mm, APS, APS-C, four third et autres. Une lentille à 2.8 sur un compact est aussi « rapide » qu’une lentille à 2.8 pour un reflex.

    Tu peux dire ce que tu veux contre les compacts, mais « des optiques avec des chiffres qui veulent dire quelque chose » et « je serais curieux de comparer avec un vrai f2.8 » ne font aucun sens pour quelqu’un qui a au moins quelques notions en photographie.

  7. Tout à fait d’accord avec vous pontobumbleroot (pas idée un nom si difficile à écrire 🙂 ) et mbel24. La seule vraie manière de juger de la qualité d’un appareil ou d’un accessoire est aux résultats. Le seul bon appareil de mesure; l’oeil !

    Bien sûr que le capteur des non réflex est plus petit. Celui d’un 35 mm est plus petit qu’un 2 1/4 po qui est plus petit qu’un 4X5. Pis ? Est-ce que ça a empêché nombre de grands photographes de créer des oeuvres fortes avec le 35 mm ? Mmmmm !

    On parle d’un capteur, plus petit oui, mais qui grâce aux avancées technologiques réussit à produire d’excellents résultats. Doté d’un objectif de qualité, je défie n’importe quel oeil exercé d’y trouver à redire (le mien, d’oeil, s’est entraîné depuis Jonquière en « 77 où j’ai appris à développer et à tirer en noir et blanc).

    Nous sommes dans le domaine de la photo amateur, sérieuse et exigeante, mais pas avec les même attentes que dans le domaine pro. D’ailleurs si je me souviens bien, le photographes professionnels que j’ai cotoyé du temps de la pellicule utilisaient entre autres du Kodachrome 64 et du Fujichrome 400. Les mêmes que je mettais dans mon Nikon FM2…

    La qualité des « bridges » ou super zoom est renversante. À 500 tomates ça les met à la portée de pas mal de monde.

    Bonne photo.

    p.s. le meilleur investissement que puisse faire un photographe amateur en même temps que son appareil : un cours de photo.

  8. Bonjour les cousins
    Je viens d’acheter ce bijou 420 euros,je l’ai depuis une semaine et je peux vous dire que je suis agréablement surpris par la qualité des images autant en 28 qu’à fond de zoom.
    Il ne faut pas comparer ce bridge a un reflex ,de plus ,pour avoir les mêmes focales dispo,il faudrait miltiplier le prix par quatre ou cinq,et encore.
    Je ne suis qu’un modeste amateur averti mais je dois avouer que les possibilités de cet appareil sont surprenantes et surtout ,il est léger et ça c’est plus qu’important lorsque l’on voyage.
    Le mode automatique s’adapte a la situation photographiée et l’on peut toujours aisément modifier les parametres d’ouverture ou de balance des blancs.
    Il est même possible de se créer des programmes avec de parametres préférés.
    Je ne vais pas en dire plus car vous allez penser que je travaille chez PANASONIC.
    Je viens de remplacer mon SONY DSCV15(35 à135) par celui ci surtout motivé par l’amplitude du zoom et de plus avec un vrai grand angle.
    Petit point négatif,il fait un peu plastique de mauvaise qualité et l’esthetique n’est pas des plus belles mais est ce bien important…
    Bonne photos et vive le CANADA

  9. je trouve que cet appareil est super car j’en ai acheter un et je ne le regrette pas du tout ma première expérience fut au festival aérien de québec et je ne connaissait même pas la caméra et ce fut un succès car avec le mode avion jai eu des prise extraordinaire et je peut même vous en montrer quelques une je la conseille a tous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s