Microsoft Office en péril ?

illustration2007082401.jpgOn a beau râler contre la version 2007 de Microsoft Office, un des plus grands inflagiciels jamais fabriqué par l’empire de Redmond, le produit est là pour demeurer et évoluer vers des versions encore plus ceci et cela. Pas besoin d’une boule de cristal pour l’affirmer ! La question n’est pas de savoir si ce méga-coffret bureautique va continuer à dominer son créneau en 2015, mais plutôt jusqu’à quel point sa part de marché actuelle de 90 % sera abaissée. Allez lire les statistiques publiées sur le site de l’alternative OpenOffice.org / StarOffice et vous conviendrez que sa chute pourrait ne pas être imminente.

illustration2007082402.jpgOffice 2007 est un beau produit, un produit éprouvé, qui se vend relativement cher. Sauf qu’en giron corpo, il est de mise de continuer à l’acheter et à le déployer. C’est comme ça depuis les années 90, depuis que les SmartSuite (Lotus/IBM) et WordPerfect Suite (Corel) furent pris par la queue et assommés à tour de bras sur le bord du quai. 10 ans plus tard, rares sont les cadres qui voudront mettre leur tête sur la bûche en recommandant à leur P.D.G. OpenOffice ou StarOffice, alors que la concurrence utilise massivement Microsoft Office. Tant qu’à être sous Windows, on pousse la logique jusqu’au bout. De toute façon, l’alternative est généralement gratuite et mal organisée. Comment peut-on lui faire confiance ? Dans la vie, n’en a-t-on pas généralement pour son argent ?

illustration2007082403.jpgMais il y a une tendance. Ici, c’est Singapore Airlines qui a installé StarOffice dans ses nouveaux Boeing 777 pour que les passagers puissent s’adonner aux joies de la bureautique sans avoir à utiliser leurs blocs-notes. Là, c’est la Banque du Brésil qui déploie OpenOffice dans 23 000 PC, ce qui lui ferait économiser 13 M de Réals. Plus loin, c’est l’administration régionale de l’île-de-France qui dote 175 000 lycéens de clés USB contenant tous les logiciels de productivité nécessaire, dont OpenOffice. Ou encore, c’est la Ville de Munich qui passe de Microsoft à Linux et qui installe OpenOffice dans 14 000 PC. Et ainsi de suite.

illustration2007082404.jpgPis encore, dans le vraiment menaçant, il y a ce déferlement d’applications Ajax et de services Web (Web 2 ?) (p. ex. WordPerfect Lightning, Framekey et bien d’autres) dont le projet AIR d’Adobe qui inclurait une panoplie bureautique complète. Et que dire de Google qui propose désormais StarOffice dans sa panoplie de produits en ligne ? Allez visiter ce site. Vous y retrouverez plusieurs produits familiers dont Norton Security, Skype et Adobe Reader. D’où que vous accédiez au service, vous retrouvez tout le bataclan nécessaire à votre inspiration bureautique. Imaginez l’effet possible sur la part de marché de Microsoft Office si jamais Google et Sun poussent vraiment plus loin leur collaboration pro Open Source ? Par analogie, on peut parler de l’effet Firefox sur Internet Explorer, un fureteur en déclin qui dans ses bonnes années frisa les 95 % de parts de marché.

illustration2007082405.jpgIci, l’expression se méfier du chat qui dort ne s’applique pas vraiment; Microsoft est loin de roupiller. Comparez le code d’Office 2007 avec celui de la version 2003. Du refait de fonds en combles. Allez visiter le site Office Live. Vous constaterez que Steve Ballmer (le P.D.G.) et Ray Ozzie (l’architecte logiciel en chef) sont en train de bien se limer les dents et vous subodorerez que les Sun, Adobe, Google et consort ne font que leur creuser l’appétit.

Attendez-vous à une bataille cruelle. Il n’y aura pas de quartier !

Je charrie ?

Publicités

63 réflexions sur “Microsoft Office en péril ?

  1. Une fois que tu est enregistrés et que ton firewall accepte les cookies de « cyberpresse blogues » tu n’a plus d’ennuies. Utiliser Ccleaner et protéger les entrées de cyberpresse et blogues cyberpresse dans le dossier Temporaire d’Internet Explorer permet une rapidité d’accès ultérieur. Il suffit uniquement d’entrer l’ID et le mot de passe. Idem pour ceux qui utilise ZoneAlarm en ce qui concerne les autorisations d’accès.

    Si cela était uniquement une question de goût et de couleurs la productivité en prendrait pour son rhume je crois. J’aimais bien les couleurs de Word Pro d’IBM et il a fallut que je réapprenne sur MS Word Office dans un environnement un peu différent en couleur. Les nouvelles couleurs de Adobe Acrobat Professionnel son moi belle que la version 7 et il a fallut que je me re-familiarise avec les changements de fonctions. Que c’est pénible évoluer…

  2. J’ai pas dit que Apple va détrôner M$ office avec iWork, premièrement pour ce faire il faudrait que 95% des ordinateurs roule sous MacOSX. Ce que je veux dire est que le suite est maintenant bien foutu et peut-être qu’un jour ils le sortirons pour Windows. Et là ce serait une autre histoire.

    Ceci dit, des revirements de standard utilisé en entreprise est possible. Pobstar parle d’adobe et eux aussi sont capable de bouger la montagne qu’est M$. Dans les deux cas (Apple et Adobe) ils ont déjà déplacer des montagnes dans les entreprises. Dans le cas d’adobe c’est dans le domaine de l’édition. Là ou Quarkxpress étais un monstre et dominait comme M$ avec office dans tout les entreprises ou l’on trouve du graphisme, Adobe gagne du terrain avec Indesign depuis plusieurs années. La course n’est pas fini mais on voit bien le changement de moeurs à ce niveau. Remplacer un monstre qui détient 90% du marché peu prendre plus de dix ans et c’est ce que Adobe est en train d’accomplir.

    Apple a aussi fait la même chose dans la vidéo, la ou Avid dominait dans le montage vidéo professionel, Apple est arrivé avec Final cut et tout ses logiciels d’effet qui donne un dur coup aux concurrents. Dans ce cas l’intégration est plus longue car cela implique que les entreprises change de parc informatique pour des MAC, Mais pour une entreprise le roulement du parc informatique se fait assez rapidement.

    Tout ça pour dire que si Apple et Adobe ont réussit dans d’autre domaine connexes, je ne vois pas pourquoi il serait possible que cela arrive dans la bureautique.

    Vous me direz ce que vous en pensez mais, à mon avis, une suite bureautique est plus facile à développer qu’un logiciel de montage vidéo ou de montage infographique, non?

  3. il n est pas necessaire qu’apple domine 95% des ordi. La plupart des logiciels grand public sont sorti de l’univers mac. Word compris.

  4. Pas seulement word, powerpoint aussi étais sur mac avant d’être sur PC.

    CE que je voulais dire par là, est que tant que Apple ne sort pas iWork sur PC car en ce moment il n’est disponible que sur Mac, ca prend 95% de part de marché de mac. Mais on sait bien que la sortie de iWork sur PC est bien plus probable 😉

  5. Pas seulement word, powerpoint aussi étais sur mac avant d’être sur PC.

    CE que je voulais dire par là, est que tant que Apple ne sort pas iWork sur PC car en ce moment il n’est disponible que sur Mac, ca prend 95% de part de marché de mac. Mais on sait bien que la sortie de iWork sur PC est bien plus probable 😉

    Surtout si un jour , Microsoft abandonne sa suite sur mac.

  6. Pas seulement word, powerpoint aussi étais sur mac avant d’être sur PC.

    CE que je voulais dire par là, est que tant que Apple ne sort pas iWork sur PC car en ce moment il n’est disponible que sur Mac, ca prend 95% de part de marché de mac. Mais on sait bien que la sortie de iWork sur PC est bien plus probable 😉

    Surtout si un jour , Microsoft abandonne sa suite sur mac. Ce qui n’est pas à l’ordre du jour pour l’instant loin de là mais on ne connait pas l’avenir

  7. La conclusion réelle est de savoir qui va prendre d’assaut le milieu entreprise pour prendre la bureautique 100% en ligne. Google est bien parti mais rien de neuf depuis. Microsoft accélère le supposé open xml pour Office. Et avez-vous vu le monstre qu’est MOSS2007? Ce n’est qu’un début. 2008 sera une grande année pour Microsoft. Beaucoup de produit vont sortir une version 2008 tel que VisualStudio, BizTalk, Windows, etc… Et OpenOffice? Il est excellent. C’est ce que j’utilise depuis 3 ans. 1 bémol. Meme à 2gig RAM et un Core2 Duo il prends un bon 30 sec à ouvrir. Ne pas oublier qu’il est open source. Le code est incompréhensible mais il y a possibilité de lui faire faire des miracles. En plus on peut exporter en PDF. Ce qu’Office ne fait pas car Adobe a dit non. Sun ne sait plus où aller. Java open source, OpenOffice qui stagne, Solaris open source et ses processeurs qui vont tranquillement vers le tiroir. Linux vs Microsoft…pas de panique Linux est pourri pour les jeux et c’est les gamers qui donnent la ligne à suivre. Pas de gamers, pas de super besoins en performance. Pas de perf sous Linux, pas de gamers! Quoi qu’on peut dire, Windows est magique. Sinon faites en un!

  8. @santastp

    Petite nuance concernant l’enregistrement en format pdf à partir de la suite Office 2007. Adobe a bel et bien dit non à l’intégration de cette fonctionnalité, ce qu’elle permet aux autres suites bureautiques. MS et Adobe ont trouvé un terrain d’entente. On peut avoir cette fonctionnalité en téléchargeant ce complément d’Office 2007: http://www.microsoft.com/downloads/details.aspx?displaylang=fr&FamilyID=4d951911-3e7e-4ae6-b059-a2e79ed87041

    Faut quand même le savoir mais c’était ça ou une autre saga judiciaire…

  9. @marcofsky:

    > Mon préféré de tous les temps : Word Perfect, haut la main!

    De tous les temps!?!?!!! Hum… WordPerfect 4.2 pour DOS compétitionnait farouchement la rébarbativité et la non-convivialité avec l’éditeur VI de Unix (et c’est dit poliment). Quand je pense à WP, je pense tout le temps à DOS. C’est plus fort que moi. Désolé.

  10. @ santastp

    Curieux, ce que tu dis d »OpenOffice… « Meme à 2gig RAM et un Core2 Duo il prends un bon 30 sec à ouvrir. »

    J’ai la meme configuration materielle – sous Ubuntu 7.04, et, top chrono, 5 secondes pour ouvrir OpenOffice! 4 pour Firefox et a peine 3 pour Gimp…

    En fait, c’est presque 2 fois plus plus rapide que sur un iMac Intel Dual-core (« X » etant deja ouvert, en pasant…)

  11. Pour ouvrir OpenOffice rapidement, le truc c’est d’activer le « Systray Quickstarter » (Dans Options – Memory). Une fois cette option activé, la différence est incomparable! Et une fois qu’on a ouvert un document celà ne prends jamais plus que 1 ou 2 secondes pour démarrer l’application ou ouvrir un document. Je parle bien sûr de la dernière version d’OpenOffice, qui n’a rien de comparable aux version 1.+ dont certains semblent faire référence… (Oui la 1.0 était pénible).

    En parlant de la bête, cette semaine j’ai créé des documents avec mises en pages assez complexes à l’aide d’OpenOffice et je les ai sauvegardé en format Word (.doc) pour que les autres utilisateurs aux travail puissent les utiliser. Je craignais un peu des différences mineures après ouverture et échange sous Office 2003 mais j’ai été très agréablement surpris de voir que la compatibilité a atteint un niveau 100%. AUCUNE différence d’un logiciel à l’autre!

  12. Chacun a ses qualités, mais ce qui manque à OpenOffice, c’est la base de données. Il y a bien sûr Base, mais c’est très limité si on y connecte pas MySQL ou autres. En 1992, j’ai commencé des projets sur Access 2.0, et j’avais été agréablement surpris de la qualité du produit, d’autant plus qu’il est autonome.

  13. 4 Sept. 2007 : Microsoft n’a pas réussi à faire « normaliser » OOXML et c’est tant mieux ! Malgré le lobbying intense, presqu’extreme, les pots-de-vins (le vote de la Suède a été invalidé pour cela!) et toute la machine à fric de Redmond derrière l’OOXML, la barre des 75% des votes n’a pas été franchie… Bien entendu, ce n’est que partie remise, mais bon, pour ma part, je suis content… Si ca peut les forcer à faire de l’OOXML une « vraie » norme, tant mieux! Sinon, on a l’ODF!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s