Techno et décadence judéo-chrétienne

illustrations2007060701.jpgAu cinquième siècle de notre ère, des hordes Wisigoth, Ostrogoth, Teutonnes, Saxonnes, Franques, débordèrent de partout et mirent l’Empire Romain à sac, à feu et à sang. En moins d’une génération, la civilisation disparut de l’Europe actuelle et une noirceur d’au moins 600 ans débuta. Imaginez : pendant plus de 600 ans, d’ambitieux et cruels butors aux bras velus dirigèrent l’Europe, des gens ne respectant aucune parole, aucun traité, aucun protocole.

illustrations2007060706.jpgHeureusement, il subsista des îlots de savoir, principalement les monastères et les abbayes. Bref, certains centres furent moins nivelés par le bas que d’autres. C’est ce qui, lentement, un jour à la fois, permit à la civilisation judéo-chrétienne de renaître de ses cendres. Pourquoi ce savant préambule ? Pour vous tisser un parallèle entre des Romains du cinquième siècle et nous, les consommateurs de produits Microsoft, HP, Samsung, Apple, LG, NCR et consorts.

illustrations2007060708.jpgLes historiens sont généralement d’avis qu’une des raisons, sinon la principale, pouvant expliquer pourquoi un empire de la complexité, de la puissance et de la tradition de celle de Rome – on parle d’un règne de plus de 500 ans – s’effondra comme un soufflé dans un courant d’air, est la décadence des Romains eux-mêmes. Peut-être qu’ils ne passaient pas le plus clair de leur temps à forniquer avec des bêtes, à suçoter de jeunes enfants, à manger des fraises frites dans de la graisse d’aurochs ou à rouler leurs obésité parfumée dans des débauches outrageusement arrosées. Mais ils étaient incontestablement devenus blasés, incrédules, cyniques, désabusés, sans espoir, gras, vieillissants et, probablement, nostalgiques de la belle époque, celle des conquêtes et de la gloire impériale. Bref, ils étaient devenus une proie facile pour des barbares germaniques crevant la dalle.

J’ai vraiment l’impression d’être devenu un de ces Romains. Et je n’ai pas l’impression d’être le seul. Quand je regarde autour de moi, je vois beaucoup plus de bourrelets désabusés que de yeux garnis d’espoir. Je remarque que les traces de notre pendouillante décrépitude sont omniprésentes. Ce qui signifie que nous sommes devenus des proies faciles pour les mercaticiens barbares de l’industrie informatique. Et plus ils nous frapperont, plus nous serons gras. Et plus nous serons gras, plus ils nous frapperont.

illustrations2007060702.jpgSuivez bien mon raisonnement. En septembre 1998 (pour prendre cet exemple) NCR présentait un prototype très avancé de four à micro-ondes, le Microwave Bank (photo ci-contre) dont la porte était un écran LCD de type tactile et, la frange du devant, à droite, un PC en bonne et due forme. C’était aussi un téléviseur de cuisine, un centre de références domestiques, un poste client de messagerie Internet et un téléphone IP. Il permettait les opérations bancaires, il offrait la reconnaissance vocale et l’identification biométrique (iris et empruntes digitales).

La bouteille de ketchup se retrouvait vide ? On en passait le code à barre devant un capteur et le Microwave Bank enregistrait le produit dans un fichier appelé Commande d’épicerie. On pouvait également lui demander de dénicher le commerce le plus près de chez soi où on pouvait trouver la bouteille de ketchup la moins chère. Qui plus est, en appuyant sur une touche, on avait accès à un livre de recettes avec pleins de trucs et astuces pour les nuls. Et ainsi de suite.

illustrations2007060704.jpgLa bouffe était désormais à portée de la main. Les gens n’avaient qu’à s’étirer, ouvrir le petit écran, extirper une cochonceté full gras trans bien chaude et dégoulinante (pogo, restant de poulet, pointe de pizza), refermer et bâfrer. Une fois l’émission terminée, ils pouvaient prendre leur courriel en finissant un carré de lasagne. Si jamais ils manquaient de sauce aux échalotes pour leurs chips, ils pouvaient en informer leur système et, en attendant le réapprovisionnement, s’attaquer à une poutine bien réchauffée (eurk ! je me sens mal …).

Heureusement, ce projet a foiré. Et bien d’autres du genre. On se souvient tous de cette démo de SAP où une pompe à essence parlait à une distributrice de Coca-Cola. En un mot, le système d’exploitation nécessaire (entendre Windows) n’était pas prêt, idem pour l’architecture matérielle nécessaire.

illustrations2007060703.jpgOr il en est tout autrement en 2007. Prenez cet appareil HP présenté par Bill Gates (personnellement en personne) au dernier CES, le HP TouchSmart PC (photo ci-contre). C’est une machine Vista articulée autour d’un Turion 64 X2 dual core TL-52 d’AMD, avec 2 Go de RAM, 320 Go d’espace disque, une GeForce 7600 de nVidia et un écran tactile de 19 pouces. Il dispose en outre de dispositifs WiFi et Bluetooth, d’une Webcam intégrée de 1,3 megapixels, d’un graveur de DVD, d’un jeu de clavier/souris/stylet sans fil et de syntoniseurs HDTV et FM. Rien de moins. D’où ces rumeurs persistantes, depuis lors, de versions de Vista que Microsoft serait en train d’adapter pour nos cuisines. Apparemment, ce projet serait en voie de réalisation. Dit-on.

illustrations2007060705.jpgC’est quoi le rapport avec la décadence judéo-chrétienne ? S’il est probable qu’on n’intégrera pas de fours à micro-ondes dans ces nouveaux PC, il est assuré, la techno étant prête, disponible et abordable, qu’on simplifiera grandement la vie des consommateurs, des gens de plus en plus isolés, solitaires, égocentriques et tributaires d’une forme de compulsion alimentaire, des gens faisant de moins en moins d’exercice et pitonnant de plus en plus, des gens claquemurés, climatisés, fuyant un environnement de plus en plus pollué, réchauffé et criminalisé.

illustrations2007060707.jpgCes malheureux n’auront plus à se lever et à marcher douze pas et quart pour franchir la distance olympique entre leur téléviseur HD et leur source de contentement (jeux vidéos, films, musique, fenêtre sur le monde, bouffe, etc.). Tout sera à portée de la main. Sans effort. On peut même imaginer que lorsqu’ ils auront tout nettoyé, quand il n’y a plus rien à avaler, ils appuieront sur une touche et le fichier Commande d’épicerie s’en ira chez un épicier branché. Puis, d’un clic, ils autoriseront le déverrouillage de la porte d’entrée, ce qui permettra au livreur d’amener la bouffe et de la placer au bon endroit. Il ne leur restera plus qu’à se remettre à tout dévorer, ad nauseam !

Rendu à ce point de la décadence, ils seront prêts pour être embroché à une lance tartare et badigeonnés de beurre à l’ail !

Mais rassurez-vous, l’histoire ne se répète jamais !

Publicités

3 réflexions sur “Techno et décadence judéo-chrétienne

  1. Hola !

    La petite famille est maintenant accro au site « SOS cuisine » qui nous permet de concocter de bons plats autres que pâté chinois et steak haché. Même que depuis ce temps, ma blonde fait la cuisine ! C’est une grosse valeur ajoutée pour nous.

    Sauf que nous imprimons souvent les mêmes recettes et allons au sous-sol sur l’ordi pour comprendre la signification de « déglacer ceci » ou « touiller cela » (toujours sur le même site ou autres références).

    Bref, Internet à la cuisine et l’écran tactile serait grandement apprécié… mais a quel prix.

  2. Aucun rapport avec ce billet, mais y’a t’il un problème avec Technaute, ou bien êtes-vous tous parti en grève?? Corrigez-moi si je me trompe, mais cela fait au moins 3 jours qu’il n’y a absolument aucune mise à jour sur le site, que ca soit dans les nouvelles ou dans les blogues! Hello, y’a quelqu’un? 🙂

  3. J’ai souvent fait des liens entre notre culture chialeuse actuelle et l’empire romain, sauf que la plupart des gens ne me croient pas et pensent qu’en 2000 ans, nous ne sommes à l’abri de toute invasions barbaresque. Nelson, vous êtes le premier à confirmer mes dires et, grâce à ce billet, renvoyer au placard les doutes que je possédais.

    @Toogreen, ils doivent, probablement, être aux grand prix.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s