Installer Mac OS X (Tiger) sur un Pentium 4 !

illustration2007052501.jpgMon personnage d’aujourd’hui, appelons-le Lulu, a 16 ans et correspond à ce qu’on appelle communément un p’tit vite. Vous allez l’adorer. C’est qu’en ado normalement constitué, il arrive à faire ce qu’il veut de son gros PC. Mais comme il préfère le Mac OS X, il y a installé, le p’tit snoreau, la dernière version, la 10.4.8 (Tiger). Si si, je vous jure. Le problème, c’est que cette opération qu’il a trouvée simple, pourrait ne pas être parfaitement légale.


illustration2007052502.jpgTant et si bien que vous me pardonnerez de camoufler son nom et de lui masquer les yeux. Voyez-vous, comme son père est un tocson plus grand, plus fort, plus velu et plus épeurant que moi, je ne veux surtout pas être responsable du fait que les légions avocassières d’Apple remontent jusqu’à son futé de fils. Voilà !

illustration2007052504.jpgSon PC au Lulu, est un clone d’assez bonne facture articulé autour d’un processeur Intel, un P4 540 cadencé à 3,2 GHz et soutenu par une RAM de 1 Go. Seules les ressources réseau sont prises en charge par le carte mère ; l’audio (Audigy 4 de Creative) et la vidéo (Radeo X1300 Viper d’ATI) turbinent sur des cartes séparées. Bref, c’est une machine assez costaude.

illustration2007052505.jpgPour y installer le Mac OS X, il a fouiné sur différents sites dont celui du OSx86 Project, un important centre de ressources qui l’a notamment amené à un tutoriel expliquant comment faire cohabiter ce système d’exploitation avec Windows XP sur une même machine. Après avoir tout lu, notre jeune héro s’est ensuite procuré une version de Tiger compatible avec son processeur et l’a installée.

Pourquoi ne pas avoir utilisé une des versions légales du Mac OS X dont il dispose (son père gagne sa vie dans le merveilleux monde de l’informatique) ? C’est qu’aucune ne pouvait convenir au projet ; il faut plutôt s’en remettre à une version bidouillée qui permet l’installation dans le contexte d’un processeur AMD ou Intel compatible avec la norme SSE3. illustration2007052503.jpgPour s’installer, le Mac OS X recherche une bricole du jeu de circuits exclusif au Macintosh. À défaut, il refuse. Il faut donc expurger le code de cette obligation, ce qui est probablement illégal quelque part. J’ignore où Lulu a dénichée sa version trafiquée (il n’a jamais voulu me le dire), mais moi, ce matin, j’en ai trouvé une ici-même. Il s’agissait d’une version du Mac OS X 10.4.8 préparée pour les plates-formes AMD et Intel par un développeur macintoshophile appelé JaS.

Observez les trois prises d’écran qui suivent; vous verrez que la seule triche a été de remplacer le nom de Lulu par le mot gopher en jouant à copie-colle. Amusant: le nom retenu pour identifier la machine a été Apple Development Platform. On a une petite idée de l’origine du logiciel utilisé par le sieur JaS …

illustration2007052506.jpg

illustration2007052507.jpg

illustration2007052508.jpg

La partie que Lulu a trouvée plus compliquée est survenue après l’installation. Son PC a redémarré très rapidement, sans faire d’histoires, mais plusieurs pilotes n’ont pas été reconnus. Il lui a fallu se les procurer un à un en fouinant ici et là dans les forums. Même qu’hier soir, il n’avait pas encore réussi à faire fonctionner sa carte Audigy 4. Quant aux logiciels, Lulu a simplement installé ceux du gros Mac à son père et, à l’exception d’un jeu (XIII), tous ont parfaitement bien fonctionné.

illustration2007052510.jpg

illustration2007052513.jpg

illustration2007052514.jpg

Tel que conseillé sur le Web, le jeune homme a d’abord organisé son disque en deux partitions primaires (une en NTSF où était déjà Windows XP et une autre, pour le Mac OS X) suivi d’une partition étendue comprenant une seule partition logique en FAT32, pour le partage Win XP/Mac OS X. Pour ce faire, il a utilisé la version 8.0 de Partition Magic, un logiciel merveilleux qui, étrangement, reconnaît le Mac OS X sans savoir ce dont il s’agit.

illustration2007052515.jpgReste qu’il aurait pu installer Tiger tout seul sur un disque vierge. Pour le moins, la suite aurait été plus simple. Car passer de Windows à Tiger nécessite le redémarrage avec le CD de Partition Magic où là, on peut choisir lequel des deux systèmes d’exploitation sera utilisé au démarrage. Il ne semblerait pas exister, pour l’instant, de gestionnaires d’amorce capables d’y arriver. Fastidieux, mais bon, on n’est pas à deux minutes près !

D’autres désagréments, Lulu ? Pas des masses. Mais à chaque changement d’amorce, il semblerait que deux fichiers dans les extensions de Tiger se corrompent et doivent être remplacés, soit extension.Kextcache et extensions.mkext. Pour contrer ce désagrément documenté, il faut se procurer un fichier appelé AppleIntel8255X.Kext et, à chaque retour au Mac OS X après avoir été sous Windows XP, le réinstaller, détruire les extensions corrompues et redémarrer le système. Et, évidemment, la vidéo de Radio-Canada ne fonctionne pas, cela malgré l’installation de Flip4Mac, alors qu’ailleurs (p. ex. ci-après, sur le site d’Apple) elle y arrive normalement. Ça vous étonne ?

illustration2007052512.jpg

illustration2007052511.jpg

Quant au reste, tout semble baigner dans l’huile si on oublie le fait que les mises à jour automatiques ne sont pas possibles; il faut retourner se télécharger une version bidouillée. Quant à la vitesse, elle est étonnante, du moins quand on est habitué à celle de Tiger sur un Mac G5. Sous peu, je ferai des tests et je vous en reparlerai.

illustration2007052509.jpg

Que va maintenant faire Lulu ? Je l’ignore. Mais hier soir, il lorgnait vers le vieux four à micro-ondes de son père en taponnant fiévreusement, le CD ISO d’Ubuntu 7.04. Croyez-vous que … Non, ça ne se peut pas … Ouin ?

Publicités

14 réflexions sur “Installer Mac OS X (Tiger) sur un Pentium 4 !

  1. Oui, c’est totalement illégal! Soit dit en passant, ce n’est pas la dernière version de l’OS, étant rendu à 10.4.9.. et il semblerait que nous aurions droit à une 10.4.10 dans l’été.

    Pour ce qui est des logiciels qui ne fonctionnent pas, c’est probablement parce qu’ils ont été optimisés pour la gamme Core d’Intel, et puisque c’est un P4…

    Tout de même intéressant à voir 😉

  2. Juste comme ça… Ce cher Lulu ne serait-il tout simplement pas mieux de vendre son PC et demander à papa de lui acheter un Mac Intel avec WinXP dessus? Me semble ce serait plus simple…

    Par contre, je ne sais pas si on peut jouer à tous les jeux PC sur un Mac Intel avec WinXP?

    J’ai un ami qui a un iMac Intel, et je lui ai prêté un vieux jeu, Dungeon Siege. Ça fonctionnait très bien, m’a-t-il dit.

  3. Oui quand tu as un mac intel et tu démarre windows XP ou vista dessus, tu peux jouer à n’importe qu’elle jeux. Ton mac deviens tout simplement un PC. Windows n’est pas émuler c’est du natif.

    Par contre, l’article de Nelson faites une capture d’écran car pas sûr qu’il va y rester longtemps. C’est tout à fait illégal de le faire et aussi pire de le diffuser. Sagit seulement que quelqu’un d’Apple ai vent de ton article Nelson et ce3 sera pas long ouch!!!!

  4. @ gillesgilles

    Tout ce que je dis c’est qu’il y a du monde qui ont réussi à modifier le Mac OS X pour qu’il puisse fonctionner dans un PC, ce qui n’est pas un scoop. Pour en savoir infiniment plus, n’importe qui peut utiliser Google. Plein de sites Internet le font très bien, quoi qu’Apple fasse ou dise. Ici, je ne fais que mon métier de journaliste; je n’incite personne à pirater. Je dis que ça se fait, que ce n’est pas limpide et que ça ne vaut pas une vraie installation sur un Mac où tout fonctionne comme il se doit.

  5. Je sais bien Nelson, tu fait partie d’une compagnie médiatique majeur au Québec,tu n’est pas un petit blogue que 100 personnes consulte. que tu en parle je n’ai rien contre je fais juste dire que sur les sites spécialisé mac si on parle de ça on se fait couper le sifflet car les modérateur ne veulent pas avoir de poursuite sur le dos.

    Mais continu ton bon travail, j’aime bien le petit dessin au début de l’article

  6. Merci Nelson de cet autre article fort intéressant même si je ne connais pas Mac. En théorie, l’informatique devrait être basé sur la logique. Ayant déjà été responsable informatique incluant le support technique aux usagers (je suis autodidacte en informatique et j’ai pitonné pour la 1ère fois sur un ordinateur en ….. 1981), pour régler certains problèmes, j’ai dû y aller avec la non-logique. Lulu comprend très bien ce principe d’ailleurs.

  7. Excellent billet Nelson, intéressant. Je ne suis pas sûr de comprendre la fin par contre… Micro-Ondes? CD d’Ubuntu? Je dois être épais, mais je ne la comprend pas!? Est-ce que Micro-Ondes signifie un vieux PC dans lequel il veut l’installer? Ou essais-tu de nous dire Lulu veut se faire un craft dinner à saveur de CD brulé?? 😛

    Enfin pour les aspects légaux et Lulu, si tu ne veux pas que Lulu ait des problèmes, je crois que tu serais mieux de faire disparaitre ces adresses IP de ton « Screenshot »… 😛

  8. Euh… Nelson, de mettre à disposition un lien torrent pour télécharger une version modifiée de OS X, c’est quand même limite. Peut-être légal au Canada… mais ce n’était certainement pas nécessaire à votre article.

  9. Et je dis ça, mais… en fait, je m’en fous pas mal! 😉

    J’aime pas trop quand les chroniqueurs « main stream » donne des trucs et surtout des adresses du genre. Ça fait relever le museau des renifleurs de l’ordre… 😉 Sauf qu’en même temps, j’aime avoir l’information, au cas où.

  10. WOW!
    hyperlien

    Le laptop le plus mince du monde, un projet de Intel. 14 heures de batterie! Rechargeable sans fil! Mémoire flash… etc.

    Nelson, serez-vous le chanceux qui pourrait l’essayer? 🙂

  11. bizarre qu’il doit utiliser le cd de partition magic pour changer de windows a mac. j’utilise le darwin booloader (qui venait avec mac os x pour processeur amd) pour booter la partition xp ou la partition osx.

  12. Micro-onde: Si Apple installe OSX dans un téléphone, ça peut justifier l’installation éventuelle d’Ubuntu dans un micro-onde!!! 😉

    Justement, l’interface utilisateur des micro-ondes n’est pas toujours la plus évidente, celui de ma cuisine n’est pas « user friendly »: les boutons les plus utilisés sont minuscules et perdus dans le pad (Time, start, stop/cancel)… tandis que les deux plus gros boutons en bas ne sont utilisés pratiquement jamais (timer et Clock). Le clavier est 4 chiffres de large !?! C’est surement un ingénieur qui a pensé à ça.

    Finalement, c’est pas Ubuntu mais OSX que ca prendrait là aussi…

  13. Tout le monde veut se vanter d’avoir installer ci sur ça. On aime pas juste le Mac OsX, mais le mac aussi, peu importe ce qu il y a dedans. L’OS est bien fait, le matériel est bien fait et l’ensemble est parfait.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s