Orca, une leçon servie à Microsoft

illustrations2007050901.jpgJe vous imagine en train de vous demander: « Jusqu’où vont-ils aller ? C’est quoi l’idée ? Comment vont-ils faire des sous ? » Prenez ce fureteur Internet dont je vous parle ce matin, Orca, il serait l’œuvre d’un gars tout seul, Anderson Che, dont l’adresse est le département de mathématiques de l’Université de Binghampton dans l’état de New-York. Je ne vous parle pas d’un produit tout croche qu’un étudiant bidouillerait comme thèse de maitrise. Je vous parle d’un gros fureteur apparemment stable, novateur et robuste, bref, d’un produit pouvant être utilisé à des fins professionnelles.

illustrations2007050902.jpgillustrations2007050903.jpgTout comme Firefox, Orca est un produit Open Source basé sur Gecko de Mozilla. Non seulement offre-t-il tout ce dont Firefox est capable, p. ex. restauration de sessions, extensions, personnalisation, gestion des fenêtres/onglets, etc., mais il va plus loin. Pour en avoir une bonne idée, cliquez sur les deux vignettes ci-contre et scrutez-les lorsqu’elles se seront déployées pleine page. Il semble présentement limité à la plate-forme Windows, mais existe en de nombreuses langues.

illustrations2007050905.jpgQui c’est Anderson Che ? C’est un bilingue anglais-chinois qui s’est fait connaître en lançant Avant Browser, un fureteur full kioute basé sur Internet Explorer de Microsoft. En fait, Orca serait son deuxième grand projet et, si j’ai bien compris, un projet vraiment pris au sérieux qui pourrait aller beaucoup plus loin. M. Che semble cependant mener les deux de front. Il s’occupe d’en développer un et, pendant ce temps, néglige l’autre, ce qui fait chialer certains de ses fans. Ceci étant dit, vous pouvez vous télécharger Avant Browser en cliquant ici. Vous pourrez ainsi améliorer votre ordinaire sous IE7.

illustrations2007050906.jpgJ’ignore si Anderson Che est toujours à son université ou s’il s’est parti une entreprise ou s’il a été repêché par un des grands fabricants de fureteur. J’ignore pourquoi il a développé un si beau produit. C’est un monsieur très discret. Ce que je remarque, c’est que la communauté semble l’avoir pris en charge. Cliquez ici pour en avoir un exemple. En ce sens, ce navigateur Internet semble soutenu et voué à une évolution certaine, ce qui n’est pas si mal. Toute une leçon pour les milliards de programmeurs payés par Microsoft pour s’occuper d’Internet Explorer !

illustrations2007050904.jpgMon appréciation sur ce nouveau joueur ? Très positive, sauf qu’après une heure (et des poussières) d’essai, j’ai décidé de le désinstaller (ce qui s’est très bien déroulé). Si Orca m’a fourni un rendement comparable à celui de Firefox en ajoutant quelques petites subtilités qui me laissent personnellement froid, il comportait encore de petits bogues (p. ex. une fois fermé, ne veut plus s’ouvrir; faut redémarrer le système). Sont-ce des histoires spécifiques à Windows Vista ? Possiblement.

Le mieux c’est que vous vous fassiez une idée vous-même.

Publicités

6 réflexions sur “Orca, une leçon servie à Microsoft

  1. Nelson, petite question qui me turlupine…

    Dans les 2 images agrandies a partir des vignettes, on voit plusieurs fenetres en damier ou en cascade a l’interieur de la fenetre principale de Orca. Mais je ne peux m’empecher de remarquer que c’est le logo d’Internet Explorer qui est en haut a gauche de chacune de ces fenetres… Qu’en-est-il? Sont-ce de multiples « sessions » d’IE ou est-ce le moteur « Gecko » de Mozilla avec un « labelling » de fenetre a la sauce IE? Bizarre…

  2. J’ai fait une courte recherche et je n’ai pas trouvé réponse à cette question. Cette présence du petit icône d’IE (que je n’avais pas remarquée, du reste) me laisse croire que le code d’Orca est tributaire, pour un certain nombre de lignes, de celui d’Avant Browser, un fureteur qui n’est qu’une coquille par-dessus IE.

  3. Personnellement, j’ai essayé. voilà trois ou quatre ans, Avant Browser ( c’était avant la diffusion de Firefox) . Je me suis ramassé avec l’infâme « highjacker » CoolWebSearch qui avait littéralement pris le contrôle du navigateur . L’infection était telle que j’ai dû reformater mon disque dur. Je ne sais pas si c’était la faute de Windows, d’Avant browser ou la mienne mais je ne l’ai plus jamais utilisé par après.

  4. Tous ces billets de Nelson sur tous ces browsers nous démontrent bien une chose: Il n’y a rien encore qui semble détrôner notre bon vieux Firefox… 🙂

  5. Nelson, Essaye Shiira et omniweb pour MacOSX et donne nous ton avis, est-ce possible tant qu’à être dans les browser.

    Shiira est gratuit mais bizarrement omniweb est payant mais on peut essayer une démo.

  6. S’il y a tant de nouveaux browsers, c’est peut-être à cause de Google…

    Une petite barre de recherche Google + impressionner Nelson = migration de millions d’utilisateurs…

    Donc Google et Nelson peuvent nous rendre riches, nous, « geeks de la programmation »… héhé!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s